Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Décès et plaintes suite à la vaccination contre la grippe A

Décès et plaintes suite à la vaccination contre la grippe A

Le ministère de la Santé a lancé le 20 octobre la campagne de vaccination contre la grippe A(H1N1) dans les établissements de soins français. Trois jours après, des plaintes sont déposées pour « tentative d’administration de substances (...) de nature à entrainer la mort ». A voir, d’autres plaintes à Paris, Pau, Nantes, ...

Partout dans le monde, les vaccinations avaient elles aussi commencé. Aujourd’hui, en Suède, on parle de morts suite à la vaccination, mais aussi de plus de 190 plaintes.

Des conséquences qui avaient fait toute la polémique, à savoir si « les avantages d’une vaccination l’emportent sur les risques éventuels » ?

Vaccination : plusieurs plaintes déposées en Isère

Le Parisien nous annonce le 23 octobre qu’en Isère, la vaccination contre le H1N1 fait grand bruit puisque des habitants ont porté plainte pour « tentative d’administration de substances (...) de nature à entrainer la mort » :

"Neuf habitants de l’Isère ont déposé plainte contre X vendredi à Grenoble, dénonçant la campagne de vaccination contre la grippe H1N1 comme « une véritable tentative d’empoisonnement » de la population, une première en France qui sera suivie d’autres plaintes, a annoncé leur avocat, Me Jean-Pierre Joseph.

Cette plainte avec constitution de partie civile, également déposée pour « tentative d’administration de substances (...) de nature à entraîner la mort », a été remise au doyen des juges d’instruction du tribunal de grande instance de Grenoble. Ce dépôt de plainte a été confirmé de source judiciaire, selon l’AFP."

Effectivement, de nombreuses personnes pourraient voir d’importants effets secondaires suite à la vaccination. Je ne trouve pas que les "main-stream" l’ont suffisamment répété mais clairement, on nous avait prévenu. Comme j’avais pu l’entendre lors de la conférence à Nice-Matin, ce même article confirme que les risques éventuels ne font pas le poids face aux avantages d’une vaccination :

"Pour les autorités de santé, les vaccins H1N1 arrivant sur le marché sont des produits nouveaux pouvant provoquer des effets secondaires inattendus, qui devront faire l’objet d’une surveillance, mais elles estiment que les avantages d’une vaccination l’emportent sur les risques éventuels." Risques évoqués lors de la conférence à Nice-Matin.

Ce qui est plus dérangeant c’est qu’ils ne sont pas capables de dire quels sont ces risques éventuels, vu que ces nouveaux produits peuvent "provoquer des effets secondaires inattendus". Des plaintes en Isère, à Paris, Pau, Nantes, ... ? nous dit Me Joseph.

Selon Maître Jean-Pierre Joseph, avocat au Barreau de Grenoble, d’autres plaintes similaires seront déposées prochainement en Isère, ainsi qu’à Paris, Pau et Nantes.

L’un de ses articles sur son blog est particulièrement "violent" car dès les premières lignes, Me Joseph pose des questions incisives sur des faits historiques :

"Pourquoi nous a-t-on caché le fait que dans les mois qui ont suivi le lancement du 1er vaccin anti-polio en France en 1956, le nombre de cas de polio s’est multiplié par 6 ?

Pourquoi nous avait-on caché les mêmes multiplications de cas, lors des vaccinations de masse contre la variole aux Philippines en 1918, contre la Diphtérie en France en 1925, et plus récemment, contre la méningite en Afrique ?"

Un article conclu par une grande liste de titres d’ouvrages publiés depuis 30 ans sur l’inefficacité et la dangerosité des vaccins :

  1. "Les vaccins n’ont pas fait reculer les épidémies" (Pr. F. DELARUE) ?
  2. "La mafia médicale" (Dr. G. Lanctôt) Ed. Voici la Clé, ?
  3. "La dictature médico-scientifique" (Sylvie Simon) Ed. Filipacch, ?
  4. "Vaccination, erreur médicale du siècle" (Dr. L. De Brouwer) Ed. Louise Courteau ?
  5. "Danse avec le diable" (G.Schwab) Ed. Courrier du livre ?
  6. "Les charlatans de la médecine" (C.V. D’AUTREC) Ed. La table ronde ?
  7. etc.
Notons aussi à titre d’information complémentaire sur cet avocat, l’interview de Me Jean-Pierre Joseph par le CICNS où il dénonce une volonté d’associer les médecines alternatives aux sectes et parle de "psychose anti-secte".

190 plaintes de personnes souffrant d’effets secondaires

Un article diffusé sur le site d’information américain prisonplantet fait état de pas moins de 190 plaintes et des décès.

Encore une victime du vaccin de chez GSK, en Suède, l’un des premiers pays d’Europe à avoir lancée la vaccination le 12 octobre. Un homme d’une cinquantaine d’année est mort d’une crise cardiaque, 12 heures après avoir été vacciné. Une autre femme de 65 ans, retrouvée morte chez elle, deux jours après avoir... reçu le vaccin. Et les autorités ont reçu 190 plaintes de personnes qui souffraient d’effets secondaire tels que : douleurs, migraines, fièvre, fatigue, maux d’estomac, mal dans le bras.

La polémique : la vaccination vaut-elle le coup ?

En fin de compte, toute la polémique réside dans cette question.

Combien y aura-t-il de morts ou de personnes souffrants d’effets secondaires à la vaccination ? Combien décèderont de la grippe A ? et combien seraient mortes du virus H1N1 s’il n’y avait pas eu la vaccination ?

Pour la première question, nous venons d’en brosser une vision et les prochains jours, mois et années nous permettra d’y répondre. Pour la seconde question, nous allons aussi pouvoir le savoir très rapidement. La seule zone d’ombre que l’on aura sera la réponse à la troisième question : nous ne le serons jamais.

Alors arrêtons nous sur ce qui s’est passé autour de cette polémique. Le problème étant qu’une poignée de personnes au pouvoir ont décidé que la vaccination valait le coup, mais l’opposition est énorme et n’a été que très peu prise en compte (un peu en Belgique par exemple). Les scientifiques ne sont même pas d’accord entres eux, les médecins et les infirmiers ne sont largement pas convaincu par la vaccination et la majorité déclaraient il n’y a pas si longtemps ne pas vouloir se vacciner.

Rappelons nous un exemple parmi tant d’autres, mais pas des moindres, dans "le magazine de la santé" le Dr Rony Brauman donne son analyse sur la vaccination contre la grippe A : "En tant que médecin, je sais que l’efficacité de ce vaccin est très limité" et "je ne me vaccinerai pas et je n’encourage pas mes enfants qui sont majeurs". Avec des phrases répétées par des nombreux médecins, scientifiques et vaccinologues aussi catégoriques, les citoyens ont matière à douter de l’intérêt de se vacciner.

Dr Rony Brauman et la vaccination contre la grippe A par Baptiste_L06
-
"Business is business"

Comme tout n’est que business, en plus de ces divergences d’opinions de spécialistes sur l’intérêt et les risques de la vaccination contre la grippe A, je rappelle ce qu’engendre cette "pandémie" avec l’article que j’avais fait sur l’état des lieux de nos libertés et pointe du doigt l’énorme business que cela génère auprès de l’industrie pharmaceutique.

En attendant, la machine est lancée, de nombreuses personnes vont se vacciner... en plus d’avoir creusé le trou de la sécu (pour la France) et fait tourner l’industrie pharmaceutique, jour après jour nous allons savoir si les pouvoirs en place ont pris la bonne décision en dépit des mises en gardes qui ont été faites.

Comptons le nombre de vaccinés, le nombre de plaintes, de morts suite à une vaccination et de mort de la grippe A : à vos calculettes.

 

Article issu de www.nbiou.com


Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (91 votes)




Réagissez à l'article

180 réactions à cet article    


  • truffe puante truffe puante 24 octobre 2009 18:28

    De la merde, c’est certain, mais de la merde qu’ils veulent fourguer à tous prix. La preuve, Obama vient de déclarer l’état d’urgence sanitaire, pour seulement 1000 décès, bien moins que l’habituelle grippe saisonnière. La guerre est déclarée, faites gaffe à tout, vos enfants à l’école, les centres régionaux dirigés par le préfet, le fichage par la sacro-sainte traçabilité ...


    • curieux curieux 25 octobre 2009 09:29

      Il va falloir se mefier d’ici que la grosse Bache passe la pandémie au niveau 6 pour vendre ses vaccins


      • Serum Serum 24 octobre 2009 18:46

        Dans le monde, en une année, il y a eu environ 240 morts liés à la grippe A. 

        Rien qu’en France il y a plus de 10.000 suicides par an.


        • vergobret 10 novembre 2009 14:57

          @ Serum

          Il y a 60 000 détenus en France. 1/6 de cette population se suiciderait ? Un peu plus de 27 par jour... Vos avez peut être un problème de puissance (de dix). Faites attention aux chiffres.
          Salut et respect.


        • vergobret 10 novembre 2009 15:02

          @ Serum

          Méa culpa :
           Je ne sais pourquoi, j’ ai attribué vos données au monde carcéral. Un article précédent peut être, lu ailleurs. Mille pardon pour cette confusion et ce procès d’intention mal placé.


        • le-Joker le-joker 24 octobre 2009 18:49

          Je laisse ma place pour ce vaccin ainsi que pour tous les autres. Que ceux qui ont envie de se tuer à petit feu n’hésitent pas. Mes enfants et moi-même nous ne sommes pas vaccinés et ce n’est pas demain que je vais commencer, ils se portent à merveille, ne souffrent pas d’asthme par exemple souvent consécutifs aux vaccinations et autres maladies dégénératives et graves qui ont inexorablement suivies la courbe des vaccinations dans le monde.

          Pourtant il existe des alternatives naturelles ainsi qu’une alimentation la plus saine possible qui permettent de lutter efficacement contre les maladies de saison telle que cette grippe.
          Il suffit de discuter avec des maitres et maitresses en école lorsqu’il y a des rappels vaccinatoires ils constatent d’eux-mêmes une aggravation des autres maladies type rhume, rhino etc etc.
          Bref que ceux qui le souhaitent se fassent vacciner de toute façon il n’y a pas grand chose à faire contre le dogme de la médecine en France, le médecin étant devenu une sorte de curé moderne.
           


          • Clojea CLOJEA 25 octobre 2009 10:31

            @le-joker : Tout a fait d’accord avec vous. Le fond du problème étant la souveraineté toute puissante des laboratoires pharmaceutiques qui sont plus interessés par le business, qu’au bien être de la population. La fabrication des vaccins rapporte des milliards d’euros, sans compter tout les produits dérivés. Du grand business uniquement. Du rapport, du profit, c’est le mot d’ordre. Le labos se livre une guerre sans merci pour la mise sur le marché de médicaments. Appuyé par les médias, et par les Ministres de la Santé d’un grand nombre de pays, ils font ce qu’ils veulent. D’ailleurs, quand on creuse un peu, on s’aperçoit qu’un bon nombre d’entre eux ont des parts dans les labos... Tiens, tiens 


          • appoline appoline 25 octobre 2009 18:23

            @ Le Jocker,

            « ils se portent à merveille, ne souffrent pas d’asthme par exemple souvent consécutifs aux vaccinations et autres maladies dégénératives et graves qui ont inexorablement suivies la courbe des vaccinations dans le monde. »

            D’accord avec vous, d’autant que quand les labos font une bourde dans le vaccin, ils ne baissent pas pavillon et il faut des années de procédure pour tenter de prouver qu’ils sont responsables des saloperies qu’ils ont inoculées. Regardez les batailles des gens vaccinés contre l’hépatite B. Ce qui est dramatique, c’est qu’en tant que personnel médical l’état vous oblige à se vacciner, tel était le cas en 2003 pour débuter la première année en école d’infimière. Un scandale, la seule élève de cette promotion à passer au travers avait déjà une sclérose en plaques.


          • Manfred Manfred 24 octobre 2009 19:25

            Personnellement je ne me vaccinerais pas pour une maladie qu’on soigne avec du simple tamiflu, faut vraiment arrêter de prendre les gens pour des cons.

            Aux JT c’est de la propagande, on fait des zooms sur six morts, sans parler des réels morts que cause la grippe saisonnière, et en plus on nous présente une dame âgée de 85 ans morte de la grippe AH1N1. C’est l’histoire des chiens qu’il faut tous museler parce qu’un chien qui a été maltraité a mordu deux fillettes.

            Je préfère me choper une semaine au lit, si toutefois j’attrape vraiment cette psychose, euh cette grippe, plutôt que de tester les effets secondaires de leur vaccin qu’ils ne savent pas mesurer. Nous ne sommes pas des cobayes. Si je tombe malade je ne coûterais pas plus cher que si j’avais effectivement pris le vaccin, je n’ai aucun impact économique sur la SECU. Car si je suis malade, je ferais comme d’habitude, compter sur mon système immunitaire plutôt que de débourser un centime à l’industrie de l’arnaque pharmaceutique...


            • dom y loulou dom 24 octobre 2009 22:35

              le tamiflu manfred ???

              le tamiflu n’est ni un médicament ni un vaccin mais un psychotrope financé principalement par le bourreau Rumsfeld. 

              Il y a d’autres moyens bien plus simples.


            • Jojo 24 octobre 2009 21:08

              Des morts suite à la vaccination, ainsi qu’un certain nombre voire un nombre certains, de plaintes. Euh … C’est-à-dire que ce n’est pas vraiment ce que j’avais compris. Petit retour en arrière :

              «  M. Boubaker El Akhzouri, ministre (tunisien) des Affaires religieuses, a précisé que certaines directives émanant des autorités saoudiennes laissent penser qu’elles iraient jusqu’à imposer la vaccination contre la grippe A à tous les candidats au pèlerinage, ce qui est impossible à réaliser dans les délais impartis.  »

              J’aime beaucoup quand une phrase commence par « on s’autorise à penser dans les milieux autorisés », qu’elle enchaîne sur le conditionnel d’usage mais que juste après, par opération du simple d’esprit (mais petit malin quand même), le conditionnel disparaisse comme par enchantement.

              Des prêches du vendredi et des émissions religieuses seront consacrées à expliquer les raisons objectives…

              Alors celle là… Annuler purement et simplement un pilier de l’Islam (En son temps, un autre … bienfaiteur, en avait rêvé sans y parvenir avec le Ramadhan), sans parler du coup de massue à des milliers de simples croyants, dont ça aurait dû être le voyage de toute une vie (souvent passée à économiser pour), puis venir utiliser la chaire du prophète de l’Islam pour dire toute l’objectivité du pourquoi, je n’aurais pas osé…

              Evidemment, les milieux fondamentalistes purs et durs, même s’ils soulignent que cette décision (sans le moindre conditionnel à l’horizon), sauvera le pays de conséquences dramatiques, tiennent à protester avec la dernière énergie contre les conséquences probables : 10 Millions de Dirhams de manque à gagner pour Tunisair uniquement, mais on ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs …
              Fin de citation. Des oeufs ... Nom de nom.

              Je disais donc qu’à vous en croire, ces ex futurs hadjis retenus chez eux pour leur plus grand bien, vont enfin avoir tout le temps qu’il faut pour être vaccinés, même s’il est parmi eux qui en mourront !
              On ne fait pas d’omelettes etc... qu’il disait l’autre !

              Mourir d’avoir fui la mort ? Un non sens pour un croyant. Une humiliation.

              Alors Messieurs (ils se reconnaitront). Surtout continuez à jouer à Dieu. Vous avez toute la compétence requise, mieux… vous êtes des hommes !


              • Pierre29 Pierre29 24 octobre 2009 21:35

                Merci ! Merci ! Merci ! pour cet article.
                Je n’ai malheureusement pas suffisamment l’art de la plume, ni la visibilité, ni la notoriété pour parvenir à dénoncer de manière efficace ce que je considère comme un crime contre l’humanité.
                Qui peut dire honnêtement, sincèrement que le rapport bénéfice/risque est à l’avantage du vaccin ?
                J’enrage chaque jour qui passe en voyant la désinformation à l’oeuvre par omission de présenter les risques réels de ces vaccins de manière à laisser les personnes décider par elles-même si oui ou non elles veulent être vaccinées.
                Comment choisir quand les informations présentées sont constamment biaisées, mises en scène, instrumentalisées ?
                Comment expliquer que chaque fois qu’une personne meurt de la grippe A alors qu’elle avait d’autres complications, cela fasse la une des journaux alors qu’on ne fait aucun cas d’une personne qui décède tout simplement de la malnutrition ?
                Jusqu’où cela devra-t-il aller dans les souffrances, la maladie et la mort pour qu’enfin tout cela s’arrête ?
                La médecine devient une prison, une vaste camisole chimique, une conspiration où il n’est nul besoin de chercher un complot, mais seulement une somme de complaisances et de compromissions.
                J’enrage du peu de pouvoir qu’il m’est laissé de manifester mon rejet absolu d’un enrôlement sans précédent si ce n’est la goutte d’eau dans l’océan que représente un tel message.


                • Jean-Luc Guilmot Jean-Luc Guilmot 1er novembre 2009 08:20

                  Je vous engage à faire connaître le site asanat.org où vous pouvez facilement télécharger le PDF d’une page intitulé « Neuf raisons de ne pas vous faire vacciner contre la grippe A H1N1 », l’imprimer, le diffuser ou l’afficher à destination de ceux, nombreux, qui ne sont pas derrière un écran d’ordinateur.


                • Jean-Luc Guilmot Jean-Luc Guilmot 1er novembre 2009 08:21

                  Je vous engage à faire connaître le site asanat.org où vous pouvez facilement télécharger le PDF d’une page intitulé « Neuf raisons de ne pas vous faire vacciner contre la grippe A H1N1 », l’imprimer, le diffuser ou l’afficher à destination de ceux, nombreux, qui ne sont pas derrière un écran d’ordinateur.


                • JL JL 1er novembre 2009 09:54

                  @ JL Guilmot, merci pour cette info.

                  On lit en fin de texte ce gag : « mais qu’est-ce qu’on va faire de tous ces vaccins, s’ils nous restent sur les bras ? »

                  A cela je voudrais faire deux remarques : Si on les « refile » aux pays pauvres, qui paiera ? Et surtout, s’ils ne sont pas trop dangereux pour une population en bonne santé, quoique..., cela n’est pas vrai pour une population qui souffre déjà de carences évidentes.

                  L’autre remarque que je voudrais faire est celle-ci : de la même façon qu’on a trouvé des passeports intacts sur les ruines de GZ qui « prouvent » la VO, est-ce que les AMM et les délais tardifs ne « prouvent » pas également qu’on a effectivement fabriqué ces vaccins en dernière minute ?

                  Une info parue il y a quelques minutes pourrait bien nous mettre la puce à l’oreille.

                  extrait : « A entendre nos panélistes, sous couvert d’« une magnifique opération de com pour dire : »on prend des précautions«  », lobbys industriels, labos et dirigeants politiques se seraient donné le mot pour écouler les stocks et poursuivre le business, sur le dos d’une population anesthésiée par la campagne d’information. « La grippe A, ça peut aussi restreindre les libertés ; l’objectif, c’est d’habituer la population à un dispositif hors normes qui pourrait servir dans d’autres circonstances », fait observer un fonctionnaire prenant un air mystérieux »

                  Ecouler les stocks, restreindre les libertés, fragiliser les systèmes immunitaires : cela expliquerait ce qui paraît être une mise en concurrence ou une expérience diabolique : en effet, pourquoi toutes ces sortes de vaccins ?


                • BA 24 octobre 2009 22:38

                  Grippe A/H1N1 : Obama proclame un état d’urgence sanitaire aux USA.

                  Le président américain Barack Obama a proclamé un état d’urgence sanitaire aux Etats-Unis sur l’épidémie de grippe A/H1NI, après le décès de plus de 1000 personnes dans le pays, a annoncé samedi 24 octobre la Maison Blanche dans un communiqué.

                  Selon la Maison Blanche, la déclaration d’urgence, signée vendredi soir par le président, permet aux autorités médicales de gérer l’afflux de patients atteints par le virus et de mettre en place des opérations d’urgence sans se conformer à certaines exigences fédérales.

                  Depuis avril, la pandémie de grippe A/H1N1 a fait plus de 1000 morts, et 20 000 hospitalisations aux Etats-Unis, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies.

                  http://www.casafree.com/modules/news/article.php?storyid=39136


                  • dom y loulou dom 25 octobre 2009 00:52

                    vous oubliez de dire que ceux qui sont atteints ont tous été vaccinés

                    vous oubliez également ECOSCIENCE de John Holdren, celui nommé au gouvernement Obama aux sciences et techniques qui a écrit ce merveilleux ramassis d’EUGENISME APPLIQUE qui plait beaucoup à la réserve fédérale (FED), état banquier de wall street en-dehors de la juridiction des USA ayant reçu les PLEINS POUVOIRS sur le sénat et les citoyens americains par Obama il y a un mois.





                  • njama njama 24 octobre 2009 22:55

                    "Pourquoi nous a-t-on caché le fait que dans les mois qui ont suivi le lancement du 1er vaccin anti-polio en France en 1956, le nombre de cas de polio s’est multiplié par 6 ?

                    Pourquoi nous avait-on caché les mêmes multiplications de cas, lors des vaccinations de masse contre la variole aux Philippines en 1918, contre la Diphtérie en France en 1925, et plus récemment, contre la méningite en Afrique ?« 

                    Une chose est sûre, c’est que la vaccination est une contamination ( de masse si elle est généralisée), c’est le principe même de la vaccination d’inoculer l’agent pathogène (même s’il est dit »atténué") ...

                    « des maladies graves comme la peste et le choléra qui ont fait des ravages en Europe pendant des siècles ont totalement disparu sans vaccination alors que ces maladies persistent en dépit des vaccinations dans les pays ou l’hygiène fait défaut. » Ou que « la scarlatine, qui faisait 1500 morts chaque année en France au début du siècle, n’existe pratiquement plus aujourd’hui malgré l’inexistence de vaccination. »
                    http://www.sante-solidarite.com/vaccin.htm

                    «  Les vaccins ont des effets négatifs sur beaucoup plus de gens que ce que la régie de la Santé n’a jamais estimé. Pourtant on continue d’adopter la position pseudo-morale de l’utilitarisme pour justifier de ne pas effectuer les études scientifiques permettant d’identifier, qui est à haut risque, qui au plan génétique et biologique risque de souffrir de la vaccination et de ne pas être en mesure d’affronter une vaccination. Consentez à dire, oui, mais c’est le prix à payer, certains en souffrent, mais c’est pour le bien de la majorité. C’est pourquoi je m’oppose à l’argument utilitariste dans toute politique publique … parce c’est une forme dangereuse. »
                    Combien de personnes peut-on sacrifier ? 500 ? 5000 ? 500.000 ? Combien de personnes peut-on sacrifier au nom du bien commun … pour protéger le public de la maladie  ? »

                    (Retranscription citations Barbara Léo Fischer, présidente NVIC (centre national d’information sur la vaccination - Vienna, USA - Vidéo « Silence on vaccine »).


                    • dom y loulou dom 25 octobre 2009 01:04

                      njama

                      « Combien de personnes peut-on sacrifier ? 500 ? 5000 ? 500.000 ? Combien de personnes peut-on sacrifier au nom du bien commun … pour protéger le public de la maladie ? »

                      D’après Ted Turner grand patron de CNN (où apparait déjà le nez du messie planétaire à venir...) nous ne devrions pas excéder 500 millions de personnes pour être gèrables...
                       
                      d’abord personne ne lui a demandé de nous gérer, mais cela représente donc 95% de l’humanité à éliminer. Des fous furieux on vous dit.



                    • appoline appoline 25 octobre 2009 18:31

                      @ Dom,

                      Depuis le temps que le bilderberger, CFR, trilatérale et autres pseudos illuminatis en tous genres, veulent la réduction de la population en masse, ça nous pend au nez. Il faut bien avouer que les gouvernements savent que d’ici peu il n’y aura plus de quoi se nourrir correctement, mais en France, pour ne pas aller si loin, on félicite les couples, on flatte ces dames quand elles ont pondu plus de deux moutards. Il faut quand même une sacrée dose de connerie quand on sait déjà depuis plusieurs années qu’il n’y aura plus assez de place pour tout le monde. Chacun doit prendre ses responsabilités car quand il va falloir réapprendre à partir à la chasse pour pouvoir bouffer, quelques uns vont rester sur le tapis.


                    • Pierre29 Pierre29 24 octobre 2009 23:34

                      Un argumentaire qui en vaut bien un autre avec cette bande sonore :
                      http://grippe.a.h1n1.free.fr/files/H1N1_MarcZaffran_Michel%20Chossudovsky.mp3

                      Juste trois ou quatre lignes des sujets abordés et des personnes qui s’expriment :

                      Marc Zaffran
                      Médecin et auteur, Centre d’éthique de Montréal
                      A propos des enjeux politiques de la grippe H1N1
                      Toute l’attention médiatique est centrée sur H1N1 qui véritablement est beaucoup moins grave que les véritables crises.
                      On parle d’un revenu de 40 milliards de dollars...

                      Michel Chossudovsky
                      Directeur du centre de recherche sur la mondialisation
                      Tous les vaccins ont des effets secondaires.
                      On connaît bien les effets secondaires quand ça fait 10, 15, 20 ans qu’on l’utilise.
                      Le vaccin contre la variole, il a été supprimé quand il y avait plus d’accidents vaccinaux que de variole.
                      La vaccin polio buvable, il a été supprimé quand on s’est rendu compte qu’il donnait plus de vrais polios que de prévention de la polio...

                      Voir aussi page d’accueil ici :
                      http://news.biosynergie.fr/


                      • Jean-Luc Guilmot Jean-Luc Guilmot 1er novembre 2009 08:18

                        Je vous engage à faire connaître le site asanat.org où vous pouvez facilement télécharger le PDF d’une page intitulé « Neuf raisons de ne pas vous faire vacciner contre la grippe A H1N1 », l’imprimer, le diffuser ou l’afficher à destination de ceux, nombreux, qui ne sont pas derrière un écran d’ordinateur.


                      • ddacoudre ddacoudre 25 octobre 2009 00:00

                        bonjour bastide tu as bien cerné la complexité de la médecine préventive que viennent polluer les risques qui en découlent et les intérêts financiers qui s’y associent. ceci est une vieille constante. la particularité de ces dernières années est, l’intérêt subit des politiques de se montrer au plus prêt des intérêts des individus car cela est devenu un marché électoral qui a remplacé l’écroulement du débat idéologique. d’où tous les sujets dramaturgiques qui surgissent sur lesquels surfent les politiques sans solutionner les grave problème de santé mondiale qui elle touche des millions de personnes dans les pays pauvres. cela ne signifie pas qu’il faille se laisser mourir mais arrêter d’avoir peur de son ombre.

                        a cultiver la peur de la vie pour s’assurer un électorat et un accéssit d’efficacité dans la peur de l’affaire de la canicule monté en épingle médiatique comme s’il avait que chez nous qu’il faisait chaud. j’avais connu une canicule pire en 74 en grèce sans toute la polémique dont celle de 2003 à fait l’objet et qui fait bien la démonstration de l’instrumentalisation de ses problèmes au delà de la réalité qu’ils développent.

                        cordialement.


                        • BA 25 octobre 2009 00:42

                          Quel sera l’impact de la grippe A/H1N1 sur l’économie américaine ?


                          De combien le PIB américain va-t-il baisser à cause la grippe A/H1N1 ?


                          Grippe H1N1 : Obama proclame l’état d’urgence sanitaire.

                          Après le décès de plus de 1 000 personnes dans le pays depuis le printemps, le président américain

                          Barack Obama a proclamé samedi 24 octobre un état d’urgence sanitaire aux Etats-Unis concernant l’épidémie de grippe H1N1.

                          La déclaration d’urgence, signée vendredi soir, qualifie la situation « d’urgence nationale ». Elle renforce les capacités des centres médicaux à gérer l’afflux de patients atteints par le virus, en leur permettant de mettre en place des opérations d’urgence sans se conformer à certaines exigences fédérales.

                          Dans ce document, M. Obama souligne que « la rapide augmentation des cas à travers le pays risque de submerger les services de santé ».

                          http://www.lemonde.fr/epidemie-grippe-a/article/2009/10/24/grippe-h1n1-obama-proclame-l-etat-d-urgence-sanitaire_1258487_1225408.html#ens_id=1185166


                          • Kicéça 25 octobre 2009 00:52

                            Apprendre aux sujets à obéir aveuglément.
                            Je pense que tel est l’enjeu, et que de nouvelles campagnes suivront, sur de multiples thèmes.
                            Les moyens employés sont considérables, Président Aublabla en chef de file.
                            La troisième guerre mondiale est déclarée ; la quasi-totalité de l’humanité contre une poignée de multicrates ( médiacrates, bureaucrates, ploutocrates, médicrates), qui ne servent plus qu’eux-même.
                            La situation me semble bien pire qu’avant les guerres du 20eme siècle.
                            Bien sûr, j’espère me tromper (sans y croire).


                            • dom y loulou dom 25 octobre 2009 01:20

                              voilà le bon lien... excuses

                              http://www.youtube.com/watch?v=xAsWmxTx7Lk


                              • sosjustice sosjustice 25 octobre 2009 02:42

                                JE SUIS RETRAITEE DU MONDE MEDICAL ET JE NE ME FERAI PAS VACCINER CONTRE CETTE GRIPPE DITE A/H1N1 .

                                CETTE CAMPAGNE DE VACCINATION MENEE TAMBOUR BATTANT PAR Mme Bachelot est une vaste SUPERCHERIE ........

                                ARRETONS DE PRENDRE LES FRANCAIS POUR DES IMBECILES ET MEME POUR DES C....


                                • Anita1945 25 octobre 2009 02:53

                                  A propos de la vaccination Grippe A/H1N1 - je crains qu’il n’y ait la PUCE R.F.I.D. dans le vaccin - une vérichip voir le Site SPREAD THE TRUTH.
                                  Je viens de lire un article réellement bien argumenté sur le site : NEOTROUVE.COM
                                  à propos GRIPPE H1N1 - Puces RFID - CHEMTRAILS - Liens entre eux -
                                  Ils sont persuadés qu’il y a la PUCE RFID dans ce vaccin pour marquage de la population - téléguidage par satellite façon GPS - même rayon laser possible... AMEN !
                                  Allez jeter un coup d’oeil sur le texte dans NEOTROUVE.COM.


                                  • sisyphe sisyphe 25 octobre 2009 02:15

                                    Malgré l’ahurissante intoxication médiatique assénée depuis des mois et des mois, jour après jour, heure par heure, sur TOUS les médias, malgré cette incroyable campagne de conditionnement, appuyée par l’état et les instances médicales internationales de tous leurs moyens, malgré cette opération gigantesque de paranoisation de masse, qui évoque les anticipations les plus effrayantes de 1984, du Meilleur des mondes, pour une banale grippe bénigne, les citoyens ont quand même senti l’énorme anguille sous Roche (et consorts) :

                                    Grippe A : 82% des Français ne veulent pas se faire vacciner
                                    Alors que les éventuels effets secondaires ne peuvent, évidemment pas avoir été évalués sur le moyen et long terme, pour un vaccin préparé à la va-vite, dans la hâte, il est totalement inacceptable que les enfants soient systématiquement vaccinés à l’école, sans même que les parents aient leur mot à dire.

                                    Il s’agit là, ni plus ni moins, d’un acte de contrainte imposé à la partie de la population la plus docile, sous le couvert de l’autorité.
                                    C’est un geste de total déni démocratique, totalement inadmissible, imposé de force.

                                    Que tous les parents fassent savoir leur refus, qu’ils fassent fournir pour leurs enfants des actes de dispense médicale, que les associations de parents d’élèves se manifestent.

                                    Que ceux qui veulent se faire vacciner le fassent, mais que tous les autres puissent opposer leur refus à cette forfaiture organisée.


                                    • Login Login 25 octobre 2009 08:28

                                        « Blessent mon coeur d’une langueur monotone »

                                    • sisyphe sisyphe 25 octobre 2009 08:24

                                      A propos, d’un autre vaccin, pour se rafraichir un peu la mémoire... :

                                      Vaccin contre l’hépatite B : une sombre histoire


                                      • sisyphe sisyphe 25 octobre 2009 09:17

                                        Ben oui : puisque les autorités officielles le disent.... faut les croire, n’est-ce pas ?

                                        Elles n’ont jamais dit que la vérité, bien sûr...

                                        Et il n’y a aucun membre qui soit juge et partie (par exemple liés aux laboratoires pharmaceutiques), dans toutes ces instances : juré !! ....

                                        Les cas de scléroses en plaques et autre montée astronomique d’affections de longue durée ; rien que de la diffamation...

                                        Aucune pression d’aucune sorte des labos pharmaceutiques de publications dans les revues scientifiques..

                                        Il y en a qui font là où on leur dit de faire...et s’agit pas de s’en écarter, non mais...


                                      • le-Joker le-joker 25 octobre 2009 09:20

                                        C’est bien Léon tout cela mais à quoi attribuez-vous l’explosion des cancers, des maladies dégénératives, des maladies orphelines, des scléroses en plaque etc etc. Curieusement elles suivent les courbes d’évolution des vaccinations dans le monde.

                                        Que faites-vous de ces peuplades primitives qui refusaient les vaccinations contre le BCG et qui furent moins atteints par la tuberculose que ceux qui étaient vaccinés ?
                                        Que faites-vous des milliers de témoignage de personnes non vaccinées qui ne souffrent d’aucunes de ces maladies ?
                                        Que faites-vous de ces milliers de témoignages de personnes vaccinées ayant connues des maladies graves après une vaccination ?
                                        Comment expliquez-vous que les personnes vaccinées contre la grippe non seulement en attrapent une autre forme mais surtout cumulent pendant des mois toutes les autres maladies de saison avec une fréquence supérieure à ceux qui sont vaccinés ?
                                        Comment expliquez-vous que les médecins, infirmiers, professeurs de médecine qui refusent d’être vaccinés sont supérieurs à ceux qui le souhaitent notamment concernant le vaccin H1N1 ?
                                        Que faites-vous des milliers de témoignages de médecins qui réfutent l’intérêt médical de la vaccination ?
                                        Vous êtes-vous déjà ne serait-ce qu’intéressé à d’autres formes de traitement concernant les maladies qui seraient traitées par la vaccination ?
                                        Connaissez-vous l’efficacité de l’huile essentielle de Ravensara par exemple ?
                                        Savez-vous qu’on soigne mieux un abcès dentaire avec de l’huile essentielle de clou de girofle qu’avec n’importe quel autre traitement de la médecine dite traditionnelle ?
                                        Savez-vous combien de temps il faut pour traiter un angine avec du thym thyanol et de l’huile essentielle de Melaleuca sans prendre un seul antibiotique ?
                                        Avez-vous lu un seul ouvrage concernant ces médecines et avez-vous testé ne serait-ce qu’une seule fois l’efficacité des huiles essentielles dont sont issus la plupart des médicaments de l’industrie pharmaceutique ? 
                                        Quelle confiance pouvez-vous accorder à la médecine dite traditionnelle quand les médecins prescrivent des médicaments parce qu’ils y gagnent des voyages, des télés etc en fonction de leurs nombres de prescription ?
                                        Vous êtes-vous intéressé à la médecine chinoise, hindoue, d’Amériques du sud, Africaine, des recettes de grand-mère héritées d’un savoir ancestral ?
                                        Savez-vous avec quelle huile essentielle les gladiateurs par exemple soignaient les plaies béantes après avoir combattus dans les arènes ?
                                        Je pourrais continuer cette liste de questions à l’infini sur des milliers de produits naturels qui ont démontrés et qui démontrent encore leur efficacité, que la médecine dite traditionnelle transforme inutilement pour coller une étiquette dessus et multiplier le pris par 100.
                                        La nature est bien faite Léon.

                                      • JL JL 25 octobre 2009 09:37

                                        @ le-joker, merci pour toutes ces bonnes questions qui sont autant de réquisitoires contre la médecine occidentale.

                                        La médecine occidentale excelle dans l’urgence. Mais est nulle dans la prévention, et pour cause, les deux sont, en terme économique, antinomiques.

                                        Une médecine d’urgence convient à une civilisation dont les dirigeants pratiquent une politique d’urgence, disons même avec Naomi Klein, une politique de catastrophes.

                                        La médecine capitaliste est ce que le capitalisme a produit de pire.

                                        Cette guerre des virus dont on ne connait pas les protagonistes tapis dans l’ombre pourrait bien être le pire cauchemar de l’humanité.


                                      • JL JL 25 octobre 2009 10:17

                                        «  l’explosion des cancers, des maladies dégénératives, des maladies orphelines, des scléroses en plaque etc etc. ...suivent aussi l’augmentation du nombre de conneries qu’on peut lire sur Agoravox » (léon)

                                        No comment.


                                      • le-Joker le-joker 25 octobre 2009 10:25

                                        Léon vous confondez deux choses, nul ne remet en cause les progrès de la médecine et surtout de la chirurgie, cela n’empêche pas de considérer aujourd’hui que les vaccins sont une théorie mensongère de Pasteur comme bien d’autres traitements qui ne sont issus que des traitements naturels modifiés par l’industrie pharmaceutique pour en faire un commerce juteux. Il faut dire qu’à 700% de marge pendant les dix premières années de mise sur le marché on ne voit pas pourquoi ils se priveraient.

                                        Personnellement je ne cherche pas à vous convaincre vous êtes libre de vous soigner comme bon vous chante, je revendique cette même liberté pour ceux qui choisissent d’autres voies.
                                        Je le redis car face à cela les médecins sont sans réponses comme ils l’ont été avec mes enfants quand ils m’emmerdaient avec leurs vaccins notamment pour la crèche : Quels risques représentent mon fils par exemple qui n’est pas vacciné par le BCG quand tous les enfants présents le sont. Comment pourraient-ils attraper la tuberculose vu qu’ils sont vaccinés et comment pourraient la lui transmettre puisqu’ils sont vaccinés et ne peuvent si j’en crois la théorie du BCG en être porteur ?
                                        J’attends encore la réponse des médecins des crèches à qui je l’ai posée.
                                        Je n’ai eu à ce jour qu’un regard béat et vide sans réponse.
                                        Il en est de même pour la grippe A, cette question est valable pour tous les vaccins.

                                        Quand aux conneries Léon nous savons tous ici que vous avez le monopole de l’intelligence et de la vérité en tous les domaines où vous intervenez.

                                        L’humilité par contre n’est pas votre fort.

                                      • le-Joker le-joker 25 octobre 2009 10:42

                                        Mais non Léon ce n’est pas la raison, la raison que vous donnera un médecin honnête ou prit en défaut avec cette question est qu’il ne peut vous garantir que les vaccinés ne seront pas porteurs du virus comme cela s’est vu dans de nombreux cas notamment la tuberculose quand ils n’étaient pas en plus grand nombre que ceux non-vaccinés ce dont même l’OMS s’est déjà fait l’écho.

                                        Quel aveux d’efficacité du vaccin n’est-ce pas ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Baptiste L

Baptiste L
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès