Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Des Labos immunisés

Des Labos immunisés

Çà s’est passé en douce, au cœur de l’été 2009.

C’est William Engdahl qui nous l’apprend :

Les fabricants de vaccins contre la grippe h1n1 ont obtenu l’immunité juridique.

W.Engdahl est un économiste, journaliste d’investigation indépendant, auteur de plusieurs livres : « Pétrole, une guerre d’un siècle », « Seeds of Destruction : the Hidden Agenda of Genetic Manipulation » et d’autres…. lien

Depuis plus de trente ans, il travaille sur les questions politiques, économiques, géopolitiques, énergétiques, agricoles, sur l’OMC, et le FMI.

Il nous apprend le 31 juillet dernier que la secrétaire d’état US à la santé, Kathleen Sebelius a signé, discrètement en juin 2009, un décret conférant une totale immunité aux fabricants de vaccins contre la grippe H1N1 en cas de poursuite judiciaires. lien

C’est un fonds public d’urgence sanitaire qui prendra en charge les éventuelles contreparties financières.

Ce décret est conforme aux dispositions de la loi 2006 sur les urgences de santé publique.

Le docteur David Salisbury, directeur du « SAGE » (comité consultatif mondial sur la sécurité vaccinale à l’OMS) est aussi responsable du groupe de vaccination et des maladies infectieuses au Ministère de la Santé du gouvernement britannique.

C’est sur sa recommandation que l’OMS a déclaré que le H1N1 était au stade de la pandémie.

Il avait été sévèrement critiqué dans les années 80 pour avoir mené une campagne massive de vaccination des enfants avec le vaccin ROR (rougeole oreillons rubéole). lien

Il y a de fortes présomptions liant l’autisme, et de sérieux troubles digestifs à l’utilisation de ce vaccin.

Ce vaccin a été retiré du marché japonais après que des effets secondaires aient été constatés chez de nombreux enfants vaccinés.

En Suède, le vaccin ROR (fabriqué par GlaxoSmithKline) fut aussi retiré de la circulation lorsque des scientifiques constatèrent qu’il y avait un lien entre ce vaccin et la maladie de Crohn.

Aujourd’hui, c’est le même docteur Salisbury qui a promu l’usage du vaccin, non testé, H1N1, lequel est également produit par le même laboratoire (GlaxoSmithKline).

Il faut se souvenir qu’en 1976 les USA furent confrontés pour la dernière fois à un nouveau virus de la grippe porcine.

Il y eut une campagne de vaccination à la suite de laquelle des milliers de personnes avaient demandé des dommages et intérêts alléguant qu’elles avaient subi des effets secondaires dus à la vaccination.

Selon les données de l’OMS, la virulence de la grippe A est très légèrement supérieure à celle de la grippe saisonnière.

Un an avant que le premier cas de la prétendue grippe porcine ne soit décelé, les laboratoires Baxter avaient déposé un brevet pour le H1N1, ainsi que pour d’autres à venir (H2N2, H3N2, etc...)

La demande de brevet stipule que des « adjuvants appropriés peuvent être choisis a partir de gels minéraux, d’hydroxyde d’aluminium, d’agents de surfaces, de lysolecithin, de pluronic polyol, de polyanions ou d’émulsions d’eau et d’huile  ».

Or l’hydroxyde d’aluminium est un agent hautement toxique. lien et on le trouve déjà dans de nombreux vaccins. lien

Si le virus mutait dans une forme plus dangereuse, les vaccins que des milliers de français se font inoculer actuellement seraient totalement inefficaces, et peut-être dangereux, puisqu’il faut rappeler qu’ils n’ont pas été testés.

Or l’OMS a décidé de supprimer les tests qui de toute façon ne permettent pas de déterminer scientifiquement qui est atteint du H1N1 et qui ne l’est pas.

En France, il y a déjà au moins deux morts suite à la mutation du virus. lien

C’est sur ces bases que nos enfants sont en train de se faire vacciner un peu partout en France suite à l’affolement provoqué par Roselyne Bachelot.

Qu’elle veuille placer à tout prix ces 100 millions de doses achetées à prix d’or ne justifie pas tout.

Elle a fait valoir les 92 décès en France (au 3 décembre) dus au H1N1, lien en oubliant de préciser que la grippe classique tue chaque année 7000 personnes en France.

En attendant, on commence ici ou là, à signaler des morts suite à l’injection du vaccin. lien

Bien sûr, en haut lieu, on tente de dédramatiser.

En cas de pépin, les labos sont tranquilles : ils ne risquent plus la moindre poursuite.

Car comme disait un vieil ami africain :

« Quand tu te trompes de chemin, il faut revenir à la bifurcation ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • JL JL 4 décembre 2009 11:10

    Bonjour Olivier, merci pour ces liens utiles.

    « Quand tu te trompes de chemin, il faut revenir à la bifurcation » (un vieil ami à Olivier Bonnet)

    « Quand on s’est trompé, il faut continuer jusqu’à avoir raison » (plein de monde, trop)

    Les personnes vaccinées savent-elles au moins quel vaccin leur a été inoculé ? La marque, les adjuvants ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 2009 11:27

      Bonjour JL,
      il y a une vrai confusion qui règne dans ce domaine,
      entre les vaccins qui nécessitent une deuxième injection, (pour quelle raison ?)
      entre ceux qui sont fabriqués aux USA, ceux de France, et les autres...
      y-a-t-il du squalène dans le vaccin français ?
      le moins qu’on puisse dire, c’est que la transparence n’est pas au rendez vous.
      ce qui est sur, c’est qu’ils n’ont pas été testés, ni les uns, ni les autres...
      et que les labos sont tranquilles, eux, ils peuvent dormir sur leur deux oreilles,
      je n’en dirais pas autant pour ceux qui viennent d’être vaccinés.


    • Mr Pigeon Mr Pigeon 4 décembre 2009 12:31

      Réponse @ Olivier Cabanel.

      As-tu remarquer que dans AH1N1, il y a un 11 ? C’est très étrange !


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 2009 14:36

      Mr Pigeon,
      très amusant,
      non seulement vous avez des connaissances indéniables sur d’autres sujets,
      mais vous avez aussi de l’humour,
      à +


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 2009 15:05

      JL,
      voici ce que j’ai trouvé par rapport aux différentes marques de vaccins, et à leurs adjuvants,
      pas encourageant,
      bonne chance aux vaccinés !
      http://newsoftomorrow.org/spip.php?article6281
      à+


    • JL JL 4 décembre 2009 17:56

      Merci Olivier. Ma question concerne une possibilité de traçabilité par les victimes elles-mêmes : seront-elles capables, en cas d’effet secondaire déplorable, de dire quel est le vaccin en cause ? Je sais, comme les labos sont d’avance exonérés, la Bachelot aura beau jeu de leur dire, de nous dire : « qu’est-ce que ça peut faire que ce soit un vaccin X ou Y, puisque de toutes façons, c’est le contribuable qui indemnise ! »


    • Pyrathome pyralene 4 décembre 2009 20:15

      Mr Pigeon , arrêtez de faire des fientes partout !!...


    • Arafel Arafel 5 décembre 2009 00:05

      Bientôt un 2 ou même un 3 ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 2009 06:26

      JL,
      excuses moi, je n’avais pas compris le sens de ma question,
      je pense que le vacciné peut en effet connaitre le vaccin qui lui a été inoculé,
      suivant les lieux de vaccination, il doit être possible de savoir lequel,
      en France, il est plus que probable qu’en grande majorité, c’est le vaccin du laboratoire français qui a été utilisé, mais çà de demande à être confirmé.


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 2009 06:27

      "euh...le sens de ta question...mais tu avais rectifié !


    • marie 4 décembre 2009 12:11

      Voici un article écrit par un médecin que je trouve très clair et qui rétablit un peu de calme dans ce débat confus et empli d’ignorance.

      http://www.atoute.org/n/article134.html


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 2009 14:40

        marie,
        merci de de lien
        et surtout merci à ce medecin qui a pris de son temps pour expliquer en détail les tenants et aboutissants,
        ceci dit, entre une grippe banale qui tue bon an mal an, 7000 personnes en France chaque année,
        et cette Grippette, d’après le professeur Debré, qui a tué moins de 100 personnes, et qui semble faire prendre un risque considérable à ceux qui ont décidé de se faire vacciner,
        il n’y a pas photo,
        non ?
        à votre avis, pour quelle raison les laboratoires sont-ils si bien protégés juridiquement si par malheur, leur vaccin causait des graves problèmes ?
        c’est la question qu’il faut se poser.
        et y ajouter son corollaire, pourquoi il n’y a pas eu de tests avant de mettre ce vaccin sur le marché ?


      • Fergus Fergus 4 décembre 2009 13:05

        Salut, Olivier.

        Merci pour cet article et ces liens qui permettent de remettre les choses en perspective.

        Comme je l’écrivais hier en commentant un article sur la grippe, s’il est vrai, comme l’ont affirmé certains spécialistes que le H1N1 prend le pas sur le virus saisonnier, on devrait logiquement et paradoxalement voir la mortalité chuter fortement cet hiver, eu égard à la moindre virulence du H1N1 !

        Quoi qu’il en soit, entre ce que l’on observe (jamais je n’ai entendu si peu tousser dans les salles de spectacle) et une communication gouvernementale manipulatrice, je suis infichu de me faire une idée nette. Affaire à suivre, et cela sans vaccination.

        Bonne journée.


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 2009 14:43

          Merci Fergus,*
          oui, sans vaccination !
          comme je l’ai écrit dans le commentaire précédent, l’immunité offerte à ces labos en cas de problèmes pose question.
          ainsi que le fait qu’il n’y ait pas eu de tests avant de le commercialiser.
          vive l’homéopathie !

          bonne journée à toi.


        • MKT 4 décembre 2009 15:02

          Vous trouverez toutes les infos concernant les vaccins sur le site de l’afssaps.
          Le lien : http://www.afssaps.fr/Dossiers-thematiques/Pandemie-grippale/Evaluation-et-production-des-vaccins-pandemiques/%28offset%29/2

          Notamment quelles ont été les options choisies pour la fabrication des vaccins spécifiques à cette grippe.
          Lisez attentivement le paragraphe évaluation.

          Réponse à l’auteur, le pandemrix (vaccin utilisé pour les adultes et enfants de plus de 9 ans) contient du squalène.

          Un bilan post grippe en Nouvelle Zélande ?
          En tout cas un blog qui ne nous prend pas pour des neu-neus

          le lien : http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=975


          • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 2009 16:31

            MKT,
            voici le lien pour l’article précédent :« H1N1 un scénario épouvantable »
            http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/h1n1-un-scenario-epouvantable-59705
            vous y verrez qu’un docteur dénonce le squalène comme un produit dangereux capable de désordres imunitaires : il évoque la sclérose en plaque, entre autres.


          • ALIS ALIS 5 décembre 2009 10:24

            Et sur le site de l’agence européenne du médicament avec la notice des vaccins des firmes industriels produits ( adjuvants, effets indésirables à très graves...) dans plusieurs langues.


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 2009 14:32

            Alis,
            merci de ces liens supplémentaires,
            on ne pourra pas dire que les lecteurs n’auront pas été prévenus.


          • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 2009 16:16

            MKT,
            c’est étrange, si on ouvre votre premier lien, on apprend que des tests ont été effectués avant la mise sur le marché,
            pourtant, comme il est dit dans l’article, le vaccin h1n1 n’a pas été testé.
            l’un des deux ne dit donc pas la vérité.
            quand au squalène, j’avais dans un article précédent : « H1N1,un scénario épouvantable » relevé tout le mal que l’on pouvait dire de ce produit.
            or je constate qu’il est présent dans les vaccins distribués.
            pour les labos, pas de soucis, ils sont à l’abri définitivement.


            • MKT 4 décembre 2009 16:35

              Ce que je retiens de la page de l’afssaps c’est que la procédure normale de test des vaccins avant mise sur le marché n’a pas été appliquée.

              Une simple évaluation, c’est à dire le niveau le plus faible de fiabilité, je remplacerait bien évaluation par « estimation » a servi pour autoriser la mise sur le marché.

              Au titre de la conception des vaccins, on lit que trois d’entre eux, dont ceux imposés à la population française sont élaborés à partir de vieux stocks. Quant au squalène tout est dit.

              Ces éléments sont de nature, me semble-t-il à bien peser pour chacun d’entre nous le choix de se faire vacciner ou bien de laisser nos défenses immunitaires se frotter à ce virus.


            • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 2009 17:54

              MKT,
              merci de votre complément de commentaire,
              en effet, si je comprend bien, évaluer un vaccin n’a rien a voir avec testé,
              d’où les doutes exprimés dans ma réponse,
              merci de les avoir levés.


            • Augustule pipo 4 décembre 2009 19:13

              Petites infos au passage, la ministre de la santé polonaise, qui était opposée à la vaccination, se voit intenter un procès en justice pour ne pas avoir commandé de vaccins pour son pays !

              « Le médiateur chargé de veiller aux droits des citoyens a donné un ultimatum à la ministre, la Dre Ewa Kopacz , la menaçant de poursuites pénales si elle n’achetait pas des vaccins contre la grippe A dans les jours à venir. »


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 2009 06:30

                pipo,
                ils sont fous ces polonais !
                ou alors maso...
                il serait intéressant de savoir qui est ce « médiateur », qui l’a nommé ? y aurait-il- possibilité de la part des lobbyes des labos de faire pression à ce niveau ?
                je n’en serais pas surpris.


              • Ensor 4 décembre 2009 19:16

                Ds son bouquin « Le Rapport Lugano » paru en 04/2000, chez Fayard, Susan GEORGE anticipe, hélas, la situation que ns connaissons.


                • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 2009 07:20

                  Merci Ensor d’avoir cité Susan Georges,
                  ce rapport est tout à fait intéressant,
                  elle y évoque les stratégies mondiales qui vont être mise en place pour faire baisser la population mondiale, et c’est assez effarant,
                  pour ceux qui n’ont pas le rapport, ils peuvent en lire le résumé à cette adresse :
                  http://www.alternatives.ca/fra/journal-alternatives/publications/archives/2003/volume-09-no-07/article/le-rapport-lugano
                  le chapitre sur la natalité est très instructif.


                • Pyrathome pyralene 4 décembre 2009 20:14

                  Bien , Olivier , les médias ne parlent pas de cette impunité et non-responsabilité , imaginez un seul instant acheter une voiture neuve sans garantie....vous vous plantez avec au premier parcours ,suite à défaut de fabrique , et le constructeur vous dit « on est pas responsable , allez vous faire foutre... » on est bien dans ce cas !...
                  Pas belle la vie ?


                  • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 4 décembre 2009 20:47

                    Faux :

                     l’état est alors responsable pour n’avoir pas assuré et contrôlé la sécurité du véhicule (les mines vous connaissez ?) ; les tribunaux administratifs ne sont pas faits pour les chiens.

                    De plus si les vaccins ne sont pas conformes à la commande de l’état, les labos restent entièrement responsables : aux politiques la responsabilité politique de cette vaccination massive dont ils seuls les décideurs, aux labos la responsabilité technique de la conformité de leur vaccin.

                    OK ?


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 2009 06:32

                    Pyralène,
                    effectivement, ce n’est pas idiot de faire le parrallèle,
                    ce qui me surprend le plus, c’est la quasi méconnaissance de cette loi qui protège les labos,
                    c’est fort d’avoir réussi à le cacher, ou presque...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 2009 07:29

                    non, pas OK,
                    si vous avez bien lu l’article tous les labos, où qu’ils soient, sont désormais à l’abri de n’importe quelle poursuite.
                    la question que vous devriez vous poser, est :
                    que craignent-ils donc ?
                    si le vaccin était totalement sans danger, ils n’auraient jamais pris une telle mesure.
                    non ?


                  • boris boris 5 décembre 2009 08:23

                    M’aurait étonné que Mr Reboul le maboul de la vaccination ne vienne pas mettre son grain de sel.
                     
                    C’est qu’il faut qu’il se rassure le bon Mr Reboul, on ne sait jamais, si à j + 1000 il développe une sclérose en plaques, pour le coup, les regrets d’une bonne grippe avec force frissons viendrait le tenaillait atrocement.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 2009 14:24

                    Oui, Boris,
                    je ne lui souhaite pas,
                    mais parfois, on s’interroge du peu de curiosité de nos concitoyens,
                    ils ont pourtant toutes les infos sous les yeux,
                    alors après, çà les regarde.
                    je cherche des infos sur des images subliminales qui auraient passé sur la 3, récemment au sujet du H1N1,
                    si toi, ou d’autres ont des infos, je suis preneur,
                    faut bien sur se méfier des hoax...


                  • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 4 décembre 2009 20:40

                    Pour le moment tous vos pronostiques catastrophistes sont démentis. Des millions de vaccinés dans le monde dont moi depuis 3 semaines : Rien d’une cata. moins de réactions allergiques qu’avec n’importe quel autre médicament.

                    Vous êtes en train de perdre la partie auprès de la population qui fait des queues de 4 H pour se faire vacciner ; du reste si vous aviez raison vous auriez déjà porté l’affaire devant les tribunaux administratifs pour empoisonnement public !

                    Chiche !?

                    Parole, parole..


                    • Pyrathome pyralene 4 décembre 2009 21:01

                      Vous me semblez bien naif sur ce coup , Sylvain......puissiez-vous avoir raison....


                    • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 2009 06:35

                      Sylvain Reboul,
                      je souhaite comme tout le monde que tout celà finisse bien,
                      que votre vaccination ne vous cause pas de problèmes,
                      mais je me dis toujours, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?
                      le professeur Debré a affirmé que ce n’était qu’une grippette, et que la seule différence qu’il y avait avec une grippe « normale », c’est qu’elle se propageait beaucoup plus vite.
                      perso, je préfère ne pas prendre de risque et je me soigne, lors d’une grippe avec l’homéopathie,
                      l’an dernier, pas la moindre grippe,
                      et cette année, çà continue,
                      je prend « infludo », mais il y a en ce domaine l’embarras du choix.
                      alors pourquoi prendre des risques ?


                    • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 2009 06:37

                      Philibert,
                      et j’ajouterais que, si la vaccination était sans risque, pourquoi avoir mis à l’abri les labos ?
                      c’est une putain de bonne question comme dit le chroniqueur de canal.


                    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 5 décembre 2009 07:48

                      Je ne prends qu’un risque calculé ; comme la majorité d’entre nous, je (66 ans) me suis fais toujours vacciné, que se soit obligatoire ou non, depuis toujours contre toutes les maladies dont nous avons le vaccin, sans souffrir des effets secondaires annoncés par certains illuminés et/ou médecins dévoyés et sans avoir eu les maladies concernées. Ni non plus dans mon nombreux entourage.

                      Or la grippe A n’est pas plus une grippette qu’une grippe ordinaire, c’est une maladie et je ne vois pas en quoi je supporterais ce que je déteste le plus : ne pas pouvoir vaquer à mes occupations et satisfaire à mes plaisirs.

                      À long terme nous sommes tous morts c’est entendu, or cela ne m’empêche pas de profiter de la vie avec le moins de maladies possibles. Les vaccins, scalènes ou non, ont largement fait leurs preuves et il n’ y pas plus de motifs de soupçonner celui contre la grippe A que ceux que j’ai déjà volontairement ou non « subis » comme presque nous tous ! Les vaccins sont les moyens les plus efficaces connus d’éviter, voire d’éradiquer les maladies. Ils sont l’essence même de la médecine préventive ! Nous savons en outre scientifiquement pourquoi : ils immunisent contre la maladie sans en prendre le risque .

                      Je vous tiens au courant si votre annonce horrifique me concerne !


                    • olivier cabanel olivier cabanel 5 décembre 2009 07:52

                      Sylvain Reboul,
                      les Français ont la mémoire courte,
                      il faut prendre du recul.
                      vous rappelez vous de la grippe aviaire ?
                      on prévoyait en haut lieu des millions de morts... où sont-ils ?
                      voici une vidéo qui nous remet les yeux en face des trous.
                      http://www.dailymotion.com/video/xbbzkb_grippe-porcine-ah1n1-operation-pand_news
                      à+


                    • boris boris 5 décembre 2009 08:25

                      3 semaines .......... On en reparlera dans trois ans.


                    • boris boris 5 décembre 2009 08:33

                      Pas d’inquiétude Olivier, Mr Reboul aurait sans doute fais le bon choix en se faisant vacciner contre la grippe aviaire.

                      Tant d’aveuglement dans la médecine allopathique me laisse profondément perplexe.

                      Son compagnon de vaccination le bien nommé Léon ne va pas tarder à venir donner son bulletin de santé quotidien, vous savez urine claire et caca bien formé.


                    • JL JL 5 décembre 2009 09:29

                      « Tant d’aveuglement dans la médecine allopathique me laisse profondément perplexe » (Boris)

                      Je ne suis pas du métier, mais je crois que la vaccination ne relève pas de la médecine allopathique. C’en est même le contraire. Selon moi, la vaccination est une sorte de traitement par les semblables et non pas les contraires. Ceci dit, la médecine allopathique souffre de ce qu’elle soigne plus souvent les symptômes que les causes, même si elle dispose de formidables instruments et de médecins compétents.

                      En fait, je crois que la nature est bien faite, par nécessité ; et que les hommes qui jouent à être dieu ne sont que des patachons en comparaison. cela est particulièrement vrai aussi pour les OGM.

                       « Errare humanum est, perseverare diabolicum ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès