Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Des streptocoques impliqués dans des décès H1N1. Les experts en question (...)

Des streptocoques impliqués dans des décès H1N1. Les experts en question !

La question des experts, de leur rôle, de leur compétence, de leur impartialité, a souvent été posée à propos du déroulement de la « pandémie grippale de 2009 ». La dramatisation de cette grippe a été critiquée quelques professionnels peu nombreux mais maintenant que la vague épidémique est passée, les voix peuvent se délier, surtout que des informations tombent et notamment celle que je vais commenter et qui mérite le détour.

Souvenez-vous, c’était à la mi-décembre. La ministre qui préconise l’usage du Tamiflu et la controverse qui s’en suit. Le directeur de la santé montre au créneau, pour justifier les choix face aux critiques. « En réponse à ces réactions, Didier Houssin s’est justifié hier en conférence de presse. Selon lui, "cette recommandation de l’élargissement de la prescription des antiviraux vise à limiter les conséquences d’une grippe pandémique dont on a vu déjà les impacts". Il cite également des observations faites au Chili et en Argentine. Le taux de mortalité de la grippe A serait beaucoup plus faible au Chili, où l’utilisation des antiviraux était large, qu’en Argentine où ces traitements étaient réservés aux cas graves. » (Doctissimo, 16/12)

A cette époque, j’avais observé les chiffres et effectivement, au Chili, la mortalité grippale semblait de moitié inférieure à celle de l’Argentine (facteur 0.6) Des résultats à prendre avec précaution car au vu des quelques centaines de décès, c’est un peu faible comme échantillon. Par ailleurs, ces décès peuvent être liés à des facteurs non grippaux, de type viral ou bactériens. N’importe quel étudiant en médecine sait que des pneumopathies foudroyantes peuvent être causées par des bactéries. Mais était-ce le cas en Argentine où les autorités avaient décelé une mortalité supérieure à celle d’autres pays ? Eh bien oui et une étude récente l’a montré. Selon l’auteur de la publication, Gustavo Palacio, les analyses effectués à partir de prélèvements ont mis à jour un nouveau facteur de risque chez les patients authentifiés comme morts de la grippe. On savait que le diabète et l’obésité, l’asthme et d’autres pathologies rendaient les gens plus sensible au virus grippal. Mais cette fois, c’est un streptocoque qui a été mis en cause, spécialement chez les patients sévèrement atteints au niveau pulmonaire. Voilà donc une étude qui, si elle se confirme ailleurs, risque de constituer une petite bombe dans le milieu des experts et des autorités.

Revenons aux déclarations du professeur Houssin. La mortalité comparée entre l’Argentine et le Chili n’a en fait rien à voir avec l’usage généralisé du Tamiflu dans l’un des deux pays. Elle est due probablement à la présence de ce streptocoque plutôt méchant. Qui augmenterait le risque par un facteur 125 selon les dires d’une co-auteure de l’étude portant sur des patients âgés entre 5 et 55 ans. On sait que lors de la première guerre mondiale, un streptocoque a occasionné une épidémie de pneumonie chez les militaires et d’ailleurs, c’est sans doute l’une des causes de la mortalité importante de la grippe espagnole de 1918. Par ailleurs, les cliniciens savent que dans toute complication sévère observée dans les cas de pneumonie, il faut chercher la présence du streptococcus pneumoniae.

Ces résultats montrent bien comment un haut fonctionnaire de la santé a justifié des choix sanitaires en jouant sur quelques données statistiques interprétées de manière intempestive, sans recul scientifique. On peut se demander si les décès grippaux H1N1 annoncés suite à des complications pulmonaires n’ont pas été causés par ces bactéries circulantes et peut-être contractées au sein même des hôpitaux. Et si ça se trouve, ce sont ces mêmes bactéries qui ont été à l’origine des premiers décès de la grippe observés à Mexico. Il y a matière à s’interroger sur la communication alarmiste des autorités présentant la grippe H1N1 comme pouvant être foudroyante chez de rares patients alors que le facteur mortel était ailleurs. La communauté scientifique doit se mobiliser pour poursuivre les investigations sur ces décès.

Je remercie C. qui m’a envoyé l’encart paru dans le dernier Obs, ce qui m’a permis de rédiger ce billet en effectuant les recoupements nécessaires.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • John Lloyds John Lloyds 14 janvier 2010 12:12

    Dans le même type de scandale, le vaccin aurait été établi à partir de cellules cancéreuses ... Enfin, on a un bon cobaye, Léon, qui, après s’être fait vacciner pour une maladie fantôme, s’être fait bourrer de squalène, va apprendre cette nouvelle. Léon, le rat de laboratoire d’AV smiley


    • friedrich 14 janvier 2010 18:06

      Est-ce bon d’ avoir un corps aseptisé, vacciné contre toutes ces maladies bénignes qui nous suivent depuis la nuit des temps ? Ca m’ attriste sincèrement de refourguer ma grippe à Mme Denis 89 ans, ou au petit Johnatan, atteint de mucoviscidose. Mais de là à atrophier mon système immunitaire en le privant d’ excercice, et avec des produits qui sentent le fumier en plus, là non hors de question, mon humanisme à ses limites.


    • JL JL 14 janvier 2010 18:10

      @ Friedrich, c’est tout à fait ça. A ma connaissance, les virus ne sautent pas comme des puces, et un minimum d’hygiène et de précautions devraient suffire.


    • John Lloyds John Lloyds 14 janvier 2010 19:23

      Fidèle Léon, tu le siffles et il déboule. Ha oui, j’oubliais, en plus, pour se faire empoisonner, il s’est précipité avant tout le monde, à resquiller dans les files sans son bon, pour être dans les premiers smiley


    • ZEN ZEN 14 janvier 2010 19:33

      Cessez le feu !
      Le virus is over
      je viens de recevoir aujourd’hui mon invitation
      La machine administrative tourne dans le vide...
      Roselyne vient de critiquer l’OMS (à mi-voix)


    • Mr SKOOL 14 janvier 2010 23:26

      ça y est tu t es calmé ......... t a s fini d insulter tout le monde.....


    • JL JL 15 janvier 2010 09:23

      « Si vous saviez à partir de quelles saloperies on fabrique d’excellents remèdes... » (léon)

      Excellents c’est plus facile à dire qu’à démontrer.

      Entre des hypophyses de cadavres décédés de Kreuszfeld Jacob et la bave de crapaud, entre le sang contaminé et la poudre de mulot, entre les cultures de cellules cancéreuses et les chaudrons de pleine lune, pour ma part je préfère m’en tenir au grog et à la tisane !


    • srobyl srobyl 17 janvier 2010 19:20

      Friderich,
      Ce n’est pas parce que dans le cas de la grippe A il est manifeste qu’on s’est fait avoir (une fois de plus) qu’il faut rejeter en bloc tout principe de vaccination :n’ y a-t-il pas de nombreux microbes contre lesquels notre organisme ne peut pas développer naturellement une immunité suffisamment rapide et efficace ? On ne peut pas toujours laisser faire « la nature ».


    • friedrich 17 janvier 2010 23:21

      Salut srobyl


      Tu m’ as mal lu. Je ne rejette pas les vaccins en bloc, je dis seulement qu’ il est dangereux de désapprendre à notre système immunitaire de lutter contre ces maladies bénignes qui tuent quelques infectés par million. C’ est comme se déplacer avec une chaise roulante pour éviter de se casser la cheville. Crois moi, dès qu’ il auront trouvé un vaccin >>prouvé<< contre le sida, je ferai la queue des heures dans la neige comme l’ ont fait ces blaireaux cet hiver. 

      Bien à toi

    • srobyl srobyl 18 janvier 2010 19:12


      Friedrich,
      OK, je t’avais mal lu en effet. J’irai faire la queue aussi...si j’en suis encore capable !
      Merci pour ta réponse
       


    • JL JL 18 janvier 2010 19:28

      « il est dangereux de désapprendre à notre système immunitaire de lutter contre ces maladies bénignes qui tuent quelques infectés par million. C’ est comme se déplacer avec une chaise roulante pour éviter de se casser la cheville. » (friedrich)

      Bravo, voilà une phrase et une ilmage qui méritent d’être retenues. Cordialement.


    • Aguirre Aguirre 14 janvier 2010 12:14

      Personnellement, je me suis dit dès le début de la médiatisation de cette grippe, à l’époque où elle ne concernait encore que Mexico, que c’était probablement une gripette comme une autre. Et ce, parce que Mexico fait 10 millions d’habitants, et qu’on ne parlait que d’une bonne centaine de morts en 3 mois. Et cacher des milliers de morts aux médias américains sur place, ce n’est pas faisable à Mexico.


      • Gollum Gollum 14 janvier 2010 12:26

        Tiens au fait à propos de Léon, je ne me suis toujours pas fait vacciner depuis l’alerte de niveau 6 de l’OMS. Et tout va très bien, merci.


        • Gollum Gollum 14 janvier 2010 17:41

          Dommage pour vous.. ce serait le seul utile dans votre cas smiley


        • boris boris 14 janvier 2010 19:38

          Hahahaha, Léon le fidéle


        • friedrich 15 janvier 2010 01:34

          le fidèle qui grâce à son vaccin a pu prendre plaisir à faire la bise à tout le monde sans risquer de tuer personne


        • Bélial Bélial 14 janvier 2010 13:04

          Cette grippe est une boite de Pandore, comme le 11 septembre.


          • liebe liebe 14 janvier 2010 13:06

            Bonjour Bernard,
            Non seulement le streptocoque mais également le staphylocoque d’après un article paru dan le journal de médecine . En général , il s’agit de surinfections.
            Il y a également le pneumocoque :
            Je cite un extrait d’un article paru dans le journal international au mois de novembre 2009 :
            « Le docteur Anne Schuchat, responsable du suivi de l’épidémie au sein des CDC, a en effet pointé du doigt une augmentation « d’infections graves à pneumocoque », probablement liées à la présence simultanée du virus grippal »


            • boris boris 15 janvier 2010 04:45

              Hahahaha Léon le sectaire


            • JL JL 15 janvier 2010 09:32

              « On n’a plus le droit de mettre en garde contre des discours irrationnels et dangereux ?
              J’oubliais : c’est vrai que le patron en croque... » (léon)

              Je me demande ce que ce type fait dans une « boutique » où l’on vend des produits qui sont selon lui, dangereux ? Est-ce un espion, un saboteur, un voleur, un terroriste, ... ? 

              Mais non, avec ses potes imbéciles et bagarreurs il veut casser la barraque, il l’a clairement dit. Et un autre furtif a ajouté, je cite : « Nous manquons de sérieux mais pas d’obstination ».


            • JL JL 15 janvier 2010 09:54

              léon, je sais depuis belle lurette que les types dans mon genres sont une menace pour les types dans ton genres  smiley


            • m1m1 17 janvier 2010 13:50
              a propos du SIDA/VIH :

              les dernieres recherches sur le « stress oxydatif » du Pr Montagnier jettent un pavé dans la marre et réouvrent enfin certaines voies thérapeutique qui semblaient évidentes :

              http://www.youtube.com/watch?v=bAPZnPuPuwc&feature=player_embedded

            • Eusèbe 17 janvier 2010 21:26

              @m1m1
              Qu’est ce que c’est que cette vidéo (! !) ? Un faux ? Ça semble un peu gros...


            • m1m1 17 janvier 2010 22:13

              ce n’est pas un faux, c’est extrait d’un documentaire appelé « house of numbers » (2009)


              Très controversé, plusieurs scientifiques qui ont témoignés dans ce documentaire se sont ensuite « retractés » et indiqués qu’ils ne cautionnaient pas le film.
              Mais pas le Professeur Montagnier (« co decouvreur » du VIH) ... qui effectue depuis plusieurs années des recherches sur le « stress oxydatif » http://fr.wikipedia.org/wiki/Stress_oxydant et son rapport avec la contamination au VIH.
              Je n’ai pas pu voir le docu encore (diffusé dans des salles aux USA actuellement), et je suis loin d’etre un specialiste, mais cette information devrait être prise en compte et débattu.


            • boris boris 14 janvier 2010 19:41

              Hahahaha, Léon l’inféodé


            • JL JL 14 janvier 2010 16:19

              Comment déjà appelle-t-on ce syndrome qui fait que les victimes se prennent d’amour pour leurs bourreaux ? Syndrome de Stockholm ?

              A part l’argent, je ne vois qu’une seule raison qui explique l’énergie que trolléon dépense à protéger la réputation des industriels de la vaccination : l’amour ! 


              • clostra 14 janvier 2010 18:32

                Voilà nous allons ouvrir un forum thérapeutique pour Léon le Troll, en pleine mutation !
                Je n’ose même plus lui adresser la parole et pourtant j’ai eu un petit faible pour lui qui a été le premier à réagir à mon premier commentaire...
                Va savoir...
                Donc, un forum thérapeutique pour que le Troll Léon retrouve son apparence.
                On fera plein de pub pour les flans. On se racontera nos prouesses de gobeur de troll (flan).
                Et puis nous aborderons un sujet un peu macabre : « pourquoi les corps des morts mettent plus de temps à se décomposer ? est-ce à cause des vaccinations ou des antibiotiques ? »
                Nous l’appellerons « le forum à Léon »
                Et demanderons à la modération de rediriger tous ses commentaires vers ce forum thérapeutique.
                Il y a bien un psy sur AV pour nous aider à sauver Léon !


              • vergobret 15 janvier 2010 00:23

                Pas leur bourreau, leur geôliers. Ils se marient avec.
                 Avec leur bourreau il n’auraient pas le tps...
                Le moteur du procédé, c’est l’espoir d’en réchapper, par cette compromission.

                En fait c’est moins de l’amour qu’une soumission inconsciente à la force, au pouvoir.
                Et c’est pas réserve au monde carcéral...

                Pour Léon, selon son aveu, c’est par goût de l’ordre. Rien de sanitaire. Suffit de siffler, en effet.
                Fiuiitt, Léon, Lééon, piqure ! et il rapplique. 100 pour 100..
                Bon c’est juste pour le plaisir de le taquiner. Léon, si j’ai bien lu se garde de racisme, ce qui lui vaut mon respect pour ses opinions perso. Je le soupsçonne même de se dévouer pour qlq bonne cause..


              • clostra 15 janvier 2010 00:59

                Le retour de Léon
                C’est bizard ça vous ne reconnaissez même plus le sexe des pseudo...C’est très grave Léon !
                (frotte frotte frotte gratte gratte derrière l’oreille) qu’est-ce qu’il dit Léon ?
                Le forum à Léon sera associé à un article sur la métamorphose de l’écran, la lente mutation du citoyen journaliste en journaliste citoyen, les écueils à éviter...
                Puis nous serons prêts à recevoir vos fwd de commentaires.


              • dom y loulou dom 15 janvier 2010 04:53


                pauvre léon...

                @tous

                mais arrêtez !! vous allez finir par nous priver de sa mauvaise humeur !!


              • JL JL 15 janvier 2010 10:07

                « Vous voyez, même à six (Vergorret, Boris, JL, Clostra, Dom, Lloyds) vous n’arrivez même pas à pondre un post contre moi qui soit autre chose que de l’insulte ou de la moquerie de cour de récréation. » (léon) Mais il rêve ???

                Tiens léon, en voilà un, au hasard :

                Il apparait de plus en plus que ces institutions comme l’OMS, l’OMC, le FMI qui sont la préfiguration de cet ordre mondial rampant inexorablement, sont aux mains d’intérêts colossaux et privés. Et que le vocabulaire des services de com de ces institutions est directement et exclusivement puisé dans un dictionnaire digne de la novlangue d’Orwell. Une V2 en quelque sorte.

                Mettons nous bien d’accord, Big pharma est une machine capitaliste c’est-à-dire un organisme qui n’a d’autre choix dans le monde globalisé que de croître ou périr. La croissance de ces monstres leur est aussi vitale que l’air pour nous humains.

                Notre système immunitaire intéresse les vaccineurs comme notre argent la banque et notre âme l’église. En conséquence et bonne logique, tout ce qui peut renforcer notre système immunitaire, affaiblit le chiffre d’affaires de Big pharma et réciproquement. Une prévention efficace lui serait contre productive de ce point de vue. Et c’est pourquoi Knock déteste les médecines douces : ces savoirs naturels sont une double peine pour l’industrie pharmaceutique, en ce que c’est un marché qui lui échappe d’une part, en ce que une bonne prévention coupe la branche d’or sur laquelle Knock est assis.

                Et c’est pourquoi il s’emploie à diaboliser les savoirs ancestraux et populaires : l’ail par exemple, serait juste bon à chasser les vampires. Pourtant, ne peut-on penser que l’ail dont les vertus bactéricides libèrent l’organisme de germes lourds pour le système immunitaire, permet en le renforçant par une sorte d’effet collatéral, d’être moins vulnérable aux virus ?

                Au lieu d’explorer ces pistes, les chercheurs de Big pharma ont inventé de nouveaux virus, pour le cas où, disent-ils… La grippe aviaire, puis porcine cohabitant avec les virus saisonniers ! Voilà une invention qu’elle est géniale : faire cohabiter plusieurs virus différents pour une même pathologie présente deux énormes avantages : le premier c’est de doubler, voire tripler le chiffre d’affaire des vaccins, le second c’est de pouvoir dire à ceux qui, bien que vaccinés contractent la maladie, qu’ils ne sont pas immunisés contre le virus qu’ils ont chopé. Qui a dit : « quand on s’est trompés il faut continuer jusqu’à avoir raison » ? Pas Pyrrhus en tout cas !

                Le vaccin élaboré par la société Novartis a été produit dans un bioréacteur à partir de cellules cancéreuses. Il ne peut donc pas être exclu a priori que des protéines, restes de cellule cancéreuse présentes dans un vaccin fabriqué par bio-réacteur, n’engendrent une tumeur sur la personne vaccinée.« Le capitalisme fait flèche de tous bois. Nous savons que les labos rêvent d’un vaccin contre le cancer. Trolléon écrivait déjà au sujet des chiffres statistiques de l’EMEA faisant état de moins de syndromes de Guillain-Barré que de coutume : »Pour l’instant la conclusion que l’on pourrait en tirer c’est que le vaccin protège du Guillain-Barré." ! De là à nous dire bientôt que ce vaccin protège aussi du cancer ... Concernant ce vaccin et ses effets, je ne suis sûr que d’une chose : les vaccinés ont servi de cobayes à l’insu de leur plein gré !



              • 5A3N5D 15 janvier 2010 10:20

                @ JL,
                « Le vaccin élaboré par la société Novartis a été produit dans un bioréacteur à partir de cellules cancéreuses. »

                Confondre les cellules Vero avec des cellules cancereuses est navrant. D’autant plus que dans le lien fourni par le clown de service dans le premier post de ce fil, le mot « cancéreuses » est entre guillemets. Dommage pour vous que vous ne sachiez pas lire. Mais continuez, persévérez dans votre psittacisme : il n’y a pas de vacin contre cette maladie.


              • JL JL 15 janvier 2010 10:33

                5aN etc, mais arrêtez avec la désinformation : je connais cette affaire autrement que par John Lloyd !

                Tapez vaccins cultivés sur cellules cancéreuses sur Google, et lisez, lisez ! 

                Décidément, un con ne perd jamais son temps, il perd celui des autres.  smiley


              • JL JL 15 janvier 2010 10:38

                Lisez donc cet article : La supercherie dénoncée par le docteur et eurodéputé Wolfgang Wodarg qui a obtenu une commission d’enquête du conseil de l’Europe.

                Psitascisme dites-vous ? La désinformation compulsive et le matraquage médiatique de mensonges à haute doses, c’est quoi ?  smiley


              • JL JL 15 janvier 2010 10:44

                « Bon c’est juste pour le plaisir de le taquiner. Léon, si j’ai bien lu se garde de racisme, ce qui lui vaut mon respect pour ses opinions personnelles » (Vergobret)

                Ne savez-vous pas que le racisme c’est bon pour les incultes et la « race des seigneurs » ? léon lui, le sait, et s’il n’appartient pas à la première catégorie, il se gardera bien de laisser transparaitre qu’il appartiendrait à l’autre !


              • 5A3N5D 15 janvier 2010 10:47

                @ JL,

                « Tapez vaccins cultivés sur cellules cancéreuses sur Google, et lisez, lisez !  »(JL)

                C’est bien là le problème : vous n’avez que Google (et le Net) comme référence. Essayez de varier un peu ! Et bonne tisane le jour où vous aurez effectivement un cancer !

                On ne discute pas avec des gens comme vous : vos arguments sont toujours les mêmes, invérifiables, trafiqués, inexacts, malhonnêtes, etc...


              • 5A3N5D 15 janvier 2010 10:51

                @ J.L.

                « La désinformation compulsive et le matraquage médiatique de mensonges à haute doses, c’est quoi ? »

                Vous voulez parler de la désinformation qui est réalisée sur Agoravox ? Essayez de compter tous les articles sur la pandémie qui sont parus ici et faites le ratio. On en reparlera ensuite.


              • JL JL 15 janvier 2010 10:59

                5A3N, désinformation ou désinformation, je ne peux rien pour vous, les lecteurs jugeront.


              • clostra 15 janvier 2010 10:59

                @léon

                Ce n’est pas vous que nous raillons, du moins, je parle sous contrôle - mais votre parti pris qui est finalement celui d’une - désormais - petite majorité.
                On ne peut vous en vouloir de prendre parti mais le parti pris exclut toute discussion, ce qui est fort ennuyeux sur un forum de discussion.
                Plus bas, je dis avoir été sauvée par un antibiotique tardivement prescrit lors d’une grippe dont je me souviendrai et en dehors de toute pandémie.
                Après, j’ai mis le paquet pour prévenir la grippe suivante...soins dentaires et tout le bataclan etc

                On est en droit de placer le débat sur deux plans différents : le cas par cas et les plans des grandes industries pharmaceutiques.
                « Les antibiotiques c’est pas automatique » ? après plus de 3 jours d’état grippal on sait que surviennent les infections. Mais les antibiotiques sont désormais pour beaucoup passés en générique.
                Les vaccins ne verront - du moins je pense et demande confirmation - dans le domaine public.
                Etc on avance comme ça pour notre meilleur et si possible pas pour notre pire...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès