Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Electrosensibilité : ces lanceurs d’alerte qui pourrissent la (...)

Electrosensibilité : ces lanceurs d’alerte qui pourrissent la cause

Les terribles évènements qu’a connus notre pays appelaient à une pause : par respect pour les victimes mais aussi pour encaisser le choc. Le temps du deuil est fini. Place à l’action. Et force est de constater qu’il y a à faire.

Déjà, pour ceux qui me suivent sur Facebook, le "monde merveilleux du réseau social américain" a montré son vrai visage ! Compte bloqué, sans aucune raison de sa part. Sachez, cher lecteur, que Facebook s’autorise à fermer un compte qui lutte contre les méfaits sanitaires des technologies mais laisse pulluler dans le même temps les comptes djihadistes… Allez comprendre. J’ai lutté contre cet état de fait durant plusieurs semaines mais Facebook n’a rien voulu savoir. On appelle ça du totalitarisme non ? 

Mais revenons à notre lutte quotidienne : la reconnaissance de l’électrosensibilité. Et là aussi, les masques tombent et révèlent l’hypocrisie des uns et des autres. Bref, ces fameux lanceurs d’alerte pourrissent la cause.

CRIIREM, PRIARTEM : à quoi servez-vous ?

Nous avons déjà rappelé le rôle trouble du CRIIREM, dont l’expertise a été utilisée lors des débats à l’Assemblée nationale (concernant l’adoption obligatoire du compteur Linky) pour demander le retrait des amendements parlant des effets sanitaires des ondes. Et que dit cette étude ? Qu’il n’y a ni risque sanitaire ni rien à craindre du développement du Linky !

Quid du Priartem, autre "grand défenseur" des EHS ? L’association continue son petit bonhomme de chemin entre colloques et visites au ministère. Tout ça pour quoi ? Rien. Ah si : le Priartem fait sa com’ pour ensuite vendre des "expertises" aux particuliers et gagner un peu d’argent. Les EHS les en remercient.

Et on pourrait continuer comme ça à l’envi concernant les Robin des toits ou encore Annie Lobé. Sans remettre en cause son énergie, quelle est l’efficacité de ses actions, d’un envoi de lettre en accusé réception à l’Elysée ou encore l’organisation de soirée crêpes pour parler des EHS ?
  
Un vrai mouvement populaire consisterait à faire pression sur la Sécurité sociale afin qu’elle garantisse la protection des électrosensibles. De même, la promotion de mouvements citoyens purs et étrangers à toute déviance parisienne est urgente, à l’image d’EMOV (mouvement des Victimes des Ondes ElectroMagnétiques).

Les associations préfèrent s’institutionnaliser, faire du lobbying, courir les plateaux télé, recevoir des financements publics… Mais ils ne servent que de caution morale aux industriels !

Pendant ce temps-là…

Les informations sur l’électrosensibilité soufflent le chaud et le froid. Et dans chacun des cas, il y a de quoi se révolter. Dans le Calvados, l’installation d’une antenne relais pour la télévision est la cause de la baisse de production de lait, d’une baisse de sa qualité mais également de veaux morts-nés. Un exemple parmi d’autres de la fragilisation de notre terroir national, là où se produisent livarot, pont-l’évêque et camembert. Dans la Marne, les ondes ont tué le mode de vie d’Antoinette, chanteuse amateur du répertoire d’Edith Piaf.
  
Les exemples abondent mais les lobbies veillent. Le dernier en date s’appelle l’Institut national du cancer pour qui les téléphones mobiles ne sont pas dangereux… sous réserve de faire attention ?! "Les études disponibles manquent de recul pour mettre en évidence, ou écarter formellement, tout lien avec des risques de cancer. En attendant, plusieurs mesures de précaution ont été prises pour réduire l’importance de ces expositions". La bonne blague.

La lutte continue donc mais elle ne sera crédible que si elle est le fait d’organisations et de personnes au-dessus de tout soupçon. A ce titre, le Professeur Belpomme est un exemple à suivre.

djuVSondes


Moyenne des avis sur cet article :  2.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • clodius clodius 28 novembre 2015 16:08

    Merci pour votre article...
    Il faut encourager aussi la tech. LiFI


    • sls0 sls0 28 novembre 2015 17:23

      @clodius
      Il faut surtout encourager de ne pas suivre la ’’tech’’ à tout prix pas effet de mode.
      Il n’y a jamais autant eu ne moyen de communiquer et il n’y a jamais aussi peut de communications entre les personnes, je parle de vrai communication, une personne face à l’autre qui essaient de se comprendre, pas un étalage de nombrilisme via facebook. Pas besoin de diodes ou d’antenne pour dire bonjour, comment ça va ? Puis je vous aider ?

      Il n’y a donc pas moyen d’arrêter de se laisser influencer pas le marketing une journée ?


    • clodius clodius 28 novembre 2015 16:12

      Au sujet des compteurs Linky, il faut barricader votre ancien compteur 


      • sls0 sls0 28 novembre 2015 17:10

        Diviser pour mieux régner.

        Pour écrire un article on s’expose aux ondes de son ordinateur pour la recherche et consultation, ça veut dire qu’il y a un réseau électrique à proximité, ect...

        Ca me fait penser à une personne qui mettrait une pancarte avec écrit dessus ’’ non à la pollution automobile’’ sur un vieux tracteur fumant et qui circulerait en ville.


        • clodius clodius 28 novembre 2015 19:58

          @sls0
          Vous semblez instruit, un micro onde c’est fait pour réchauffer les aliments, pas pour téléphoner
          par exemple 2.4 Ghz c’est 12.7 cm de longueur d’onde.
          les ondes radio sont supportables (pour moi)
          De toute manière le four micro onde, c’est le bidule émetteur le plus polluant dans un appart...
          Je possède 3 détecteurs. Je fais tout mon possible pour supporter ....
           


        • sls0 sls0 28 novembre 2015 20:54

          @clodius
          Je consomme moins d’une tonne d’équivalent pétrole par an, ce qui fait que j’écoute d’une oreille très distraite les discours écolos de personnes qui consomment plus que moi.

          Je réside dans un pays plus pauvre ce qui fait que je ne passe pas pour un excentrique localement si je ne gaspille pas.
          Mon ordinateur est relié par câble à ma box, j’ai une antenne wifi sur le toit pour faire profiter le voisinage ce qui fait qu’à l’intérieur de la maison je n’ai pas assez de puissance.
          Mon GSM du fait que je l’emploie très peu doit être chez un de mes voisins qui ont tendance à causer plus et avoir moins de revenus.
          J’ai un micro onde qui me sert de protection contre les fourmis tropicales.
          Les ondes c’est pas une obligation.

          Si j’avais un compteur linky et que je ne voudrait pas d’ondes porteuses chez moi, un simple filtre passe bas sortie compteur m’en protègerait pour une dizaine d’euros. J’étais dans la production d’électricité, ce compteur je ne vois pas le bénéfice au niveau du réseau, pour compter ma consommation d’eau, je ne compte pas les molécules d’eau. Il a un effet intrusif c’est tout, du google bis.


        • nours77 nours77 28 novembre 2015 19:19

          Linky, beaucoup de vent sur un problème mineur, et rien sur les problèmes réelles...
          Les ondes dangereuses... Mouais, amusez vous a le comparez a un réseau de lampadaire par exemple, juste pour rire un peu...

          Ce qui me préoccupe moi ce sont deux choses un peu différente,
          le faite qu il soit piratable...
          Et ce que j ai pue en lire sur ce site ( http://www.erdf.fr/linky-le-compteur-communicant-derdf )

          « Linky rendent possibles de nouveaux services pour les clients, les collectivités locales, les fournisseurs ou encore les producteurs. »

          Cela sent l augmentation du prix de l électricité par l augmentation des infrastructures, non ?


          • nours77 nours77 28 novembre 2015 19:24

            ps, il faudra bien sponsoriser les nouvelles centrale nucléaire française, ou les projets de retraitement des déchets nucléaire...

            http://www.euractiv.fr/sections/climat-environnement/la-france-prete-construire-de-nouvelles-centrales-nucleaires-311228

            http://www.developpement-durable.gouv.fr/Le-projet-CIGEO-centre-industriel.html


            • clodius clodius 28 novembre 2015 20:01

              C’est pas parce que vous avez un avatar terrifiant


              • Pere Plexe Pere Plexe 28 novembre 2015 20:59

                Toujours la même rengaine..et toujours pas la moindre rigueur scientifique.Même dans les propos de Belpomme !
                Les ondes electro magnétiques ont des effets biologiques 

                La grande découverte...Même Madame Michu qui utilise un micro ondes en avait le pressentiment.

                Bien sûr que l’on sait que l’exposition à certaines ondes sont dangereuses
                Avec, comme c’est bizarre, l’habituel trio de facteurs : puissance, durée, distance. 
                Et ensuite ?

                On peut aussi prouvé que l’eau l’électricité ou l’aspirine sont mortels.
                Faut il alors interdire ces éléments de notre vie quotidienne ?

                Aucune étude ne montre de problème de santé aux valeurs (puissance/durée/distance) que nous trouvons dans notre quotidien (je ne parle pas d’exposition professionelle).
                Je dis bien AUCUNE
                Les propos de Belpomme sont complètement contredis par le recul que nous avons !

                • lilibiz 8 mai 17:49

                  @Pere Plexe
                  Bonjour, il ne s’agit pas d’interdire pour tout le monde, mais déjà de donner le droit de vivre aux personnes attteintes :
                  Admettons que les ondes ne sont nocives que pour certains : expulse-t-on du territoire des gens allergiques aux fraises sous pretexte que les fraises ne sont pas dangereuses pour tous ? Les force-t-on à manger des fraises à haute dose en permanence ?
                  Vous force-t-on à boire de l’aspirine en permanence ?

                  Moi, en temps que malade, je m’en fous que les autres veuille utiliser, mais actuellement je n’ai plus le droit de vivre sur le territoire, je n’ai pas le droit d’aller faire les courses, d’aller chez le médecin, d’aller dans quelque endroit publique, d’avoir un logement, ni de téléphoner (ah oui, plus de cabines, donc si on peut pas appeler de chez soi faute d’avoir un chez soi stable, ben euh... voilà), et pendant ce temps les gens débattent sur le cancer ou non lié aux ondes ce dont, excusez moi pour ce que ça choque, je me fous royalement, et les gens qui parlent de nous n’y connaissent rien (en même temps, aller sur internet c devenu la croix et la bannière pour un EHS, donc....)
                  Les association sont en mode « lynchez tous les gens normaux » avec une agressivité hors norme et des infos parfois inexactes, qui nuisent à la cause alors que, derrière, il y a un vrai problème avec des gens qui ne demandent qu’à vivre normalement !

                  Quand à ceux qui estiment encore que c’est psy( sic), pourquoi dans ce cas aucune psychiatre n’a-t-il jamais pu guérir un EHS ? A l’inverse, j’en connais pas mal qui, après 6 mois à 2 ans de traitement Belpomme + protection des ondes (zone blanche ou blindage), sont quasiment guéris....
                  Si c’était une psychose, le fait de se blinder les y enfoncerait au contraire...

                  Notre tort, c’est de vouloir prévenir le reste de la populationque ça peut arriver à tous par surexposition, et là les gens se perdent dans des débats sur la toxicité générale, alors que le problème le plus urgent c’est qu’actuellement une partie de la population est purement et simplement expulsée du territoire (c’est ça ou mourir), chose impensable dans un pays « civilisé », qui va faire la morale à l’étranger !
                  Quand on entends qu’on se fait chasser de chez soi pour le « droit à l’égalité au numérique » (et l’agalité au logement, non ? jamais ?) alors qu’on avait déjà accepté de tout perdre, ça fait mal au coeur.

                  Utilisez ces technos autant que vous voulez, mais ayez l’humanité de prévoir de quoi nous laissez vivre. Actuellement, vos smartphones font des morts.


                • clodius clodius 29 novembre 2015 02:23

                  De toute manière je n’habite plus en CH. J’ai barricadé ici notre compteur qui n’est pas encore « intelligent ». Si les Français kamikazes qui aiment le nucléaire qui aiment les « micro ondes » etc... c’est vrai que ce n’est pas mon problème, vous avez raison.
                  Comme je l’avais déjà mentionné 5 % d’allergique = 400 millions au niveau planétaire


                  • Pere Plexe Pere Plexe 30 novembre 2015 09:30

                    ...et pas un dans mon entourage ! (quelques milliers de personnes j’imagine)

                    C’est incroyable non ?
                    Je dirais même plus c’est une aberration statistique.

                    • carole2323 30 novembre 2015 19:25

                      Merci pour votre article . Je suis choquee que Fb vous ai supprime votre compte , c est du grand n importe quoi !!!! Lancer une petition pour demander la reouverture de ce compte cela vous servirait t il ? J apprecie vivement ce que vous denoncez , et j a dhere totalement a vos propos .


                      • bruno-m 2 décembre 2015 10:32

                        Il y a de la diffam, des erreurs aussi : aucune asso ici ne reçoit aucun financement public...
                        Et ce que ce merveilleux auteur - « ya rien à faire, on est foutu » appelle « faire pression sur la sécu », une pétition en ligne ?

                        Il faut que vous sachiez que notre « lobbying » médias (TV, site, etc) n’est que la face émergée. Servant à alerter l’opinion et les pouvoirs publics. Derrière, il y a un autre lobbying, par exemple Belpomme, vous croyez qu’il avait tout sous la main quand il a commencé ? Quand Robin des Toits a organisé au Sénat en Mars 2009 un colloque réunissant des sommités scientifiques,avec lesquels Belpomme a travaillé ensuite, c’était du lobying de cour de récré, ça ?

                        Et la pression politique, vous croyez qu’elle se fait avec les courrier LRAR ? La recommandation du parlement européen de diminuer par 100 et 300 les seuils d’exposition, vous pensez qu’il n’y avait personne de chez nous derrière ? En gros la politique c’est les parents et nous on les petits militants on est les enfants ?
                        Notre action investit divers institutions nationales... comme l’ont fait avant nous les militants contre l’amiante et le tabac.

                        Mais pendant ce temps là, djuVSondes (quel courage !) reste assis sur son canapé à cliquer la souris, il n’a informé personne, il n’a fait que commenter et critiquer en nous insultant de profiteurs inutiles. Pur esprit petit bourgeois crachant dans la soupe. Refusant ne serait-ce que de voir le progressif changement de conscience. Sur l’électrosensibilité, sur le danger des antennes-relais. Avant (il y a 10 ans), on disait : l’EHS est peut-être psychosomatique, à présent on ne pourra plus le dire. Il y a une controverse scientifique sur le danger des techno sans fil, maintenant, à chaque implantation il y a une résistance. Bienf aible, vue que tout le monde veut sa techno. Mais ce n’est pas une raison de baisser les bras : au contraire !!
                         
                        Il y a un vrai travail de pédago à faire. Dire « ça sert à rien » parce que c’est pas le plus efficace (yaka, faukon) et les méchants sont plus forts, c’est de la lâcheté. Quand on se sort les doigts du cul, on écrit des machins, j’en ai écrit plusieurs, lus chacun plus de 300 000 fois, pour faire une bite au cirage à Aurengo, Repacholi,... Fleur Pellerin (bite au cirage ?)
                        Les médias ont fait des docs parce qu’ils avaient entre autres notre ressource, combien de fois j’ai lu des articles de presse qui étaient des copier-coller de nos papiers ! Des dizaines, depuis des années. Ne me dîtes pas que ça n’a rien changé dans l’esprit les gens tout ça. La révolution française, la résistance en 39-45, le droit de votes des femme et même l’abolition de la peine de mort se sont gagné grâce à de mutliples réseaux de personnes éclairant et les décideurs et la population, malgré le roi, l’occupation, le machisme... On ne peut pas inventer une holding anti-ondes pyramidale. Vous voudriez qu’on fasse de la pub TV avec l’argent des mesures qui servent à faire fonctionner l’asso ?

                        En gros, comme ils sont très forts en face on a aucune chance avec nos lances pierre. détrompez-vous, si on vise bien...
                        Je vous laisse à vos coussins confortables.

                        Bruno


                        • JFC JFC 2 décembre 2015 22:24

                          @bruno-m
                          Quand Robin des Toits a organisé au Sénat en Mars 2009 un colloque réunissant des sommités scientifiques

                          Ca va les chevilles ? ce colloque était organisé par : Marie-Christine BLANDIN, Sénatrice du Nord, et Jean DESESSARD, Sénateur de Paris, en partenariat avec SUPAP-FSU, Ecologie sans frontière et... Robin des Toits.
                          Quant aux « sommités scientifique »  ? il s’agit d’un échantillonnage pas vraiment représentatif de l’ensemble des scientifiques qui s’occupent de CEM et santé dans le monde. Johansson, Belpomme, Le Ruz, Hardell, Adlkofer. Plutôt représentatif des scientifiques, qui, de notoriété publique, sont connus pour s’opposer aux avis de l’OMS, du SCENIHR etc. 

                          « Et la pression politique, vous croyez qu’elle se fait avec les courrier LRAR ? La recommandation du parlement européen de diminuer par 100 et 300 les seuils d’exposition »

                          Ca je vous fais confiance pour bourrer le mou des politiques. Mais comme vous ne documentez pas grand chose, je suppose qu’il ne s’agit pas d’une recommandation du parlement Européen mais de la fameuse résolution 1635 du conseil de l’Europe de mai 2011 ? Résolution qui propose, entre autres, d’abaisser les limites à 0,6V/m Sauf qu’il s’agit d’une proposition politique des verts Luxembourgeois, ce qu’on oublie curieusement toujours de préciser :) ! ce n’est pas une expertise scientifique collective. 


                        • unmilitant 8 décembre 2015 15:27

                          @JFC
                          Oui, bien entendu, Robin des Toits ne peut pas organiser un colloque au Sénat, il faut que ce soient es sénateurs.
                          Quant au fait de bourrer le mous des politiques, cela s’appelle du militantisme, c’est quelque chose de tout à fait utile et souhaitable dans une démocratie.
                          Par contre vous avez tort, il s’agissait bien des seuils d’exposition, que vous confondez ici avec les seuils d’émission. Ces seuils d’exposition sont en effet à 97% en deçà des normes actuelles, qui nous protègent contre la cuisson et nient les effets biologiques athermiques décrits, oui, par des sommités scientifiques dont Franz Adlkoffer (auteur du rapport européen REFLEX sur la 3G ayant démontré des brisures d’ADN à 0,1V/m). Evidemment, la recommandation européenne (il s’agit bien de celle-là) n’est pas une expertise scientifique, il s’agit d’une recommandation politique, basée sur l’expertise politique.


                        • unmilitant 8 décembre 2015 15:30

                          @JFC
                          Bref le colloque au sénat est une idée de Robin des Toits en collaboration avec le Supap, Ecologie sans frontière et organisée par les sénateurs Verts. Vous croyez que ça se fait comment, la politique ? On est là, on attend qu’on vous invite ?
                          Je reviens sur le pas vraiment représentatif". Alors, allez-y, dîtes-moi qui est plus représentatif que le directeur de l’étude européenne REFLEX ou ceux qui s’intéressent réellement à la problématique de l’électrosensibilité (Belpomme, Johansson) ?
                          Citez m’en un.


                        • COVADONGA722 COVADONGA722 8 décembre 2015 15:37

                          @unmilitant
                          bonjour ,
                          nonobstant le réel intérêt du problème soulevé

                           s’agissant de votre argument de représentativité je vous invites a mediter ceci

                          avec 3%des votants les verts disposent de 17 députés
                          avec 15% des votants le fn dispose de 2 députés
                          puis poliment vous suggérer un endroit pour votre représentativité


                        • JFC JFC 10 décembre 2015 22:00

                          @unmilitant
                          C’est Bruno qui a écrit « seuil d’exposition » pas moi. En réalité, Il voulait dire « valeurs limites d’exposition du public » (41 à 61V/m) . C’est cela que la résolution du conseil de l’Europe propose d’abaisser à 0,6V/m puis 0,2V/m (rapport Huss p3, 8.2.1.)

                          Maintenant quand vous parlez de niveaux se situant à « 97% des valeurs limites », il ne s’agit pas de « seuil d’exposition ou d’émission » (pourquoi des seuils ?) mais plutôt de l’état des lieux de l’exposition du public tel qu’il a été notamment relevé par les travaux du COPIC (99% des niveaux mesurés dans le public sont < à 2,7V/m, 90% < à 0,7V/m). 

                          Mais prétendre que valeurs limites d’exposition du public (41 à 61V/m) nous protègeraient de la cuisson relève de la désinformation. Ces limites ne sont pas celles ou commenceraient les effets thermiques c’est à dire > 4W/kg. Les valeurs d’exposition limites sont basées sur la vérification expérimentale à partir du plus petit effet observable (effet n’étant pas synonyme de délétère). Un facteur de sécurité de 5 a été ajouté pour les pro, 50 pour le public, ce qui donne les valeurs de 41 à 61V/m. Ces valeurs n’ont jamais été mesurées dans le public comme le montre les travaux du COPIC.

                          Sur les effets non thermiques, la conclusion du rapport Anses 2013 est la suivante : "L’ensemble des études in vivo sur le développement de tumeurs analysées (15 études dans le rapport Afsset de 2009 et 3 depuis) n’apporte pas la preuve d’une augmentation d’incidence ou de l’aggravation des cancers dans les conditions expérimentales testées pour des niveaux d’exposition aux radiofréquences non thermiques (jusqu’à 4 W/kg), notamment en cas d’expositions chroniques et semi-chroniques. Anses p289/428


                        • bruno-m 2 décembre 2015 11:16

                          Au fait à Robin on a réussi un truc, démontrer par le COMOP / COPIC auprès du gouvernement que la baisse de l’exposition par 100 par rapport aux seuils légaux était faisable. Il faut qu’on débriefe ça à la prochaine soirée crêpe (jamais entendu parler) !...


                          • JFC JFC 2 décembre 2015 21:40

                            @bruno-m
                            on a réussi un truc, démontrer par le COMOP / COPIC auprès du gouvernement que la baisse de l’exposition par 100 par rapport aux seuils légaux

                            /100 ce n’était pas la baisse de l’exposition mais la baisse des limites légales ce qui est quand même très différent  !
                            Les travaux du Copic montrent justement que 99% des niveaux sont < à 2,7V/m, 90% < à 0,7V/m. Dans la réalité, l’exposition est déjà très inférieure aux limites légales.


                          • unmilitant 8 décembre 2015 15:30

                            @JFC
                            il s’agissait bien des seuils d’exposition, que vous confondez ici avec les seuils d’émission. Ces seuils d’exposition sont en effet à 97% en deçà des normes actuelles, qui nous protègent contre la cuisson et nient les effets biologiques athermiques décrits, oui, par des sommités scientifiques dont Franz Adlkoffer (auteur du rapport européen REFLEX sur la 3G ayant démontré des brisures d’ADN à 0,1V/m).


                          • Zip_N Zip_N 2 décembre 2015 11:36

                            « Déjà, pour ceux qui me suivent sur Facebook, le »monde merveilleux du réseau social"

                            Si j’offrirais du gratuit pour la société (comme le fondateur fb), je donnerais 99% des miliards que cela rapporte et que je gagnerais ! c’est logique....


                            • Zip_N Zip_N 2 décembre 2015 12:51

                              @Zip_N

                              La logique du gratuit c’ est à partir de combien de % ? dès 99% ?


                            • bruno-m 2 décembre 2015 11:56

                              J’ai fait une erreur, l’abolition de la peine de mort est le seul progrès qui n’est pas venu du peuple.
                              Comme quoi, ça peut servir à quelque chose de l’informer...


                              • Zip_N Zip_N 2 décembre 2015 12:11

                                Bruno-m

                                Vous êtes mieux qu’une encyclopédie ! smiley


                                • bruno-m 2 décembre 2015 14:00

                                  Non mais le site associatif auquel je participe publie entre autres des tutoriels pour demander le retrait du Wifi à l’école et dans les hôpitaux et refuser le Linky... Ces articles ont été lus des 10aine de milliers de fois et les gens nous remercient. Une ado s’est suicidée récemment en Anlgeterre, elle était EHS et sa dépression semble venir de l’incompréhension de l’école et de son refus de désactiver le Wifi. Nous devons trouver un volontaire anglophone pour traduire l’un des nombreux articles publiés en Angleterre. Puis nous le diffuserons. La presse française s’en saisira sûrement. Voilà, ça c’est du militantisme qui sert à quelque chose. Si vous voyez quelque chose à dire contre ça ? Dire qu’on fait du lobbying pour se faire mousser et préconiser d’attendre que d’autres plus qualifiés fasse le boulot à notre place, c’est une idée de grosse feignasse. Ces mecs qualifiés sont les élus et les scientifiques : ni l’un ni l’autre ne sont informés à la base, un biologistes n’étant pas un physicien et la prudence étant toujours de mise (« il y aurait une controverse sur la dangerosité éventuelle... » mais lisez les trucs !) Donc nous on est là pour surligner ce qui est important et pousser au cul ceux qui décident, ces derniers devenant parfois nos alliés, comme Laurence Abeille qui a permis la récente assez timide loi sur la modération des ondes. L’autre dira que ça ne sert à rien. Mais si ! Ca sert à faire avancer les choses, Paris ne s’est pas fait en un jour.


                                  • pemile pemile 2 décembre 2015 14:40

                                    @bruno-m
                                    Bonjour

                                    Y’a-t-il eu une expérimentation en double aveugle, sur une certaine durée, qui a démontré l’hypersensibilité, pas pour une antenne, mais pour des appareils standards, comme une box wifi ?

                                    Une personne électrosensible, que l’on installe à la campagne dans une zone non exposée, chez qui on dissimule un émetteur wifi dont on a programmé des phases d’activité aléatoire (avec un petit raspberry pi par exemple) ?


                                  • Zip_N Zip_N 2 décembre 2015 20:44

                                    @bruno-m

                                    Oui un petit peu moins bien qu’une encyclopédie, mais si vous en avez d’autre infos comme celle la, cela pourrait vite en devenir une ! vous pourriez alors mettre vos question à question pour un champion.

                                    - Quel est le seul progrès qui ne soit pas venu du peuple ? réponse : l’abolition de la peine de mort ! merci à Bruno. smiley


                                  • unmilitant 8 décembre 2015 15:39

                                    @pemile
                                    Lélectrosensibilité, ce n’est pas détecter toute activité d’une box en aléatoire car on déjà la même à la maison avec les multiples réseaux autour de nous sans être capable de dire si à tel seconde la box émet ou non. De plus si vous isolez un EHS dans une cave à l’abri des ondes et utilisez ce genre de machine, il faudra attendre plusieurs semaines de traitement avant que ce dernier ne retrouve un état hors du stress... Des études vont paraître, mettant en évidence non pas la capacité de détection en double aveugle mais des critères cliniques et des biomarqueurs objectifs.


                                  • unmilitant 8 décembre 2015 15:46

                                    @Zip_N
                                    Oui, en effet, les abolitionnistes ont contesté le fait que l’on puisse accorder crédit à une opinion publique qu’ils jugeaient désinformée et éloignée du problème, celle-ci ayant besoin d’être « éduquée » pour « être éclairée. En revanche, Robin des Toits (et tous ceux voulant modérer l’exposition du public aux champs électromagnétiques des technologies sans fil), cherchent à alerter l’opinion et les pouvoirs publics sur la toxicité sanitaire de ces technologies au seuils d’exposition actuels.
                                    Alors la question pour un champion est : je suis, je suis ? Un inutile qui agite les bras dans les soirées crêpes ou un militant utile au bien commun ?


                                  • pemile pemile 8 décembre 2015 15:59

                                    @unmilitant « sans être capable de dire si à tel seconde la box émet ou non. »
                                    Je ne parlais pas de détecter toute activité à la seconde, mais une programmation sur un mois avec par exemple une activité d’une semaine déclenchée en aléatoire.

                                    « détection par des critères cliniques et des biomarqueurs objectifs »
                                    Qui, pour être associé au wifi devront bien être testés en double aveugle, non ?


                                  • Aristide 8 décembre 2015 16:12

                                    @pemile


                                    Vous posez le vrai problème dans le domaine scientifique alors que ces associations refusent toutes les études menées par quiconque au simple fait qu’elles sont contraires au postulat posé : les ondes électromagnétiques sont nocives.

                                    Aucune étude sérieuse menée pour essayer de démontrer la causalité dans les cas précis de la chanteuse privée de voix par exemple. La simple déclaration de « stress » suffit pour établir une réalité alors qu’aucun dérèglement n’est constaté. Les analyses médicales n’apportent aucun dérèglement. Et quand il y a un constat de problème de santé, aucune relation avec les ondes n’est établie.

                                    Toutes les expériences en double aveugle ont démontré l’impossibilité de mettre en évidence quoique ce soit. Alors on trouve maintenant les effets à long terme, le WIFI existe depuis des années, aucune épidémie alors que l’on prétends que 5% de la population serait sensible. 

                                    Enfin, il s’agit de s’agiter et de se battre entre association pour celles qui serait meilleure que l’autre.






                                  • Ruut Ruut 6 janvier 11:17

                                    @Aristide
                                    Si un exemple simple.
                                    Si depuis plusieurs années votre compagne se plein de migraines ou de trouble du sommeil, si vous habitez une 4 façade et a la campagne, coupez votre wifi pendant la nuit et les siestes, les troubles disparaitrons au bout de quelques jours. (au moins 2 jours)

                                    Bien sur mettez aussi vos Smartphones et ordinateurs en mode avion pendant la nuit et la sieste.

                                    Bonne nuit.
                                    J’ai découvert ça par hasard et ça m’as embellie la vie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

djuVSondes

djuVSondes
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès