Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Epidémie de bêtise

Epidémie de bêtise

Ce lundi, dans une pharmacie du centre de Paris, un homme âgé s’est présenté avec son ordonnance pour acheter son vaccin antigrippal. Il avait rendez-vous l’après-midi même avec son médecin traitant pour être vacciné. L’air dépité, son pharmacien lui a répondu qu’il était en rupture de stock, et qu’il ne savait pas si ni quand il aurait de nouvelles doses... Si cet homme meurt cet hiver d’une mauvaise grippe, qui en sera responsable ?

La population à risque, menacée par la grippe saisonnière (personnes âgées, certains malades), va être en effet en partie privée de vaccins cette année, en raison de la psychose née de l’apparition de la grippe aviaire. Les gens se sont précipités chez leur médecin pour se faire non seulement prescrire le médicament antiviral Tamiflu (adapté au virus H5N1), mais également le vaccin antigrippal saisonnier (inefficace dans le cas du virus H5N1)... Du coup, les pharmacies sont en rupture de stock.

Après le décès de 15 000 personnes âgées durant la canicule de l’été 2003, va-t-on assister à une nouvelle hécatombe durant l’hiver 2005 ? Il y a de sérieuses raisons de le craindre car, même les années où les vaccins sont disponibles en nombre suffisant, 1 500 à 2 000 personnes, parfois plus, décèdent de la grippe saisonnière.

Qui sera montré du doigt, si le drame advient ? Ce sera, bien sûr, haro sur le gouvernement, les laboratoires et les médias. Pourtant, le ministre de la santé, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) et les médias ont fait leur travail de prévention à temps, et de manière sérieuse. Encore faut-il que les citoyens prennent la peine d’écouter et de lire les informations mises à leur disposition. Encore faut-il qu’ils écoutent ce que leur disent leurs médecins et leurs pharmaciens.

Quant aux médecins qui cèdent à leurs patients, de peur que ceux-ci aillent voir un confrère, et qui excusent leur lâcheté mercantile en rejetant la faute sur les médias, ils ne font pas - et c’est un euphémisme - honneur à leur profession...

Concernant les laboratoires, que la rumeur accuse déjà d’avoir alimenté la psychose dans une logique cynique de profit, restons sérieux ! Ils seraient d’office accusés de ne pas avoir su répondre à la demande et d’être responsables de l’éventuelle surmortalité...

Non, en réalité, les premiers responsables de l’hécatombe annoncée seront bien les affolés chroniques, et leurs médecins complaisants.


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Christian (---.---.101.176) 15 novembre 2005 16:37

    Pourquoi ce Monsieur se présente-t-il seulement maintenant chez son pharmacien ? Il a bien reçu un courrier en octobre le prévenant que le vaccin contre la grippe (normale, souche identifiée) était disponible et qu’il pouvait se le procurer contre remboursement. Tout le 3ème âge a reçu cette lettre dès octobre. Tous les « p’tits vieux » (ou les « seniors » en politiquement correct) savent que le vaccin n’est efficace qu’au bout de 15 jours, il ne faut donc pas traîner pour se faire vacciner. On est mi novembre et la rupture de stock est récente. Il avait donc tout le temps de l’acheter il y a plusieurs semaines déjà. C’est plus commode d’accuser les citoyens d’avoir « volé » son vaccin bien sûr. C’est consternant comme ce sont toujours « les autres » les responsables. Allez, que cet homme âgé se rassure, le vaccin n’est efficace qu’à 25%...


    • koz (---.---.190.201) 15 novembre 2005 16:39

      Je veux bien partager en partie votre avis sur les « affolés chroniques » mais avouez tout de même que lorsque l’on vous annonce l’imminence de millions de morts, il y a de quoi, quoique pas chronique, s’affoler un chouillat.

      Pourtant, « nous ne sommes pas encore morts ». Le directeur de l’OIE expliquait que « des virus à potentiel mutagène de l’influenza aviaire existent dans la nature depuis des siècles : des textes de l’Antiquité décrivent des maladies de volailles qui sont très probablement la grippe du poulet. Le potentiel pandémique de ce virus animal n’est donc pas nouveau, c’est une menace permanente »

      Avons-nous assisté à une nouvelle mise en avant abusive du principe de précaution, qui ressort finalement davantage de la précaution politique que d’autre chose ?

      Visiblement, personne n’a les connaissances scientifiques certaines pour le dire. Mais le doute me taraude...


      • Christian (---.---.101.176) 15 novembre 2005 16:56

        J’ai aussi entendu dire qu’il y avait autant de risque que la grippe aviaire mute en virus mortel transmissible d’homme à homme que le virus du sida à se transmettre d’homme à homme (ou à femme...) via les postillons. Alors, vous voyez, il suffirait d’une bonne campagne de « désinformation » dans les media pour causer une totale panique ! Donc, si l’on en croit les infos qui circulent dans les media, le risque que le virus du sida mute est au moins aussi important que le risque de mutation du virus de la grippe aviaire. Pour ma part, j’en déduis qu’il n’y a pas le feu au lac. Ceux qui préfèrent paniquer et se faire un film, libre à eux : si ça peut mettre un peu de piment dans leur vie hyper aseptisée...


        • isotop4 (---.---.72.78) 15 novembre 2005 17:14

          Je suis assez d’accord avec le titre de cet article, car à défaut d’une épidémie (ou d’une pandémie) de grippe aviaire, nous assistons bel et bien à une épidémie de bétise, et d’irrésponsabilité : les irresponsables pour moi ce sont les médias qui propagent des nouvelles à sensations, sans savoir réellement de quoi ils parlent, sans vérifier leurs informations, sans s’imposer une nécessaire autocritique et surtout en oubliant de rappeler que la grippe saisonnière tue chaque année bien plus que les 70 malheureuses victimes de la grippe aviaire...

          En ce qui concerne l’hypothétique mutation du virus, elle pourrait intervenir maintenant comme dans 15 ans ! Alors à quoi bon paniquer puisque de toute façon on ne peut qu’attendre que le virus mute...

          Parfois je me demande, si tout cela n’est pas plus simplement un énorme coup de pub pour vendre des médicaments, car c’est bien connu, la peur est l’un des principaux moteurs de la consommation !


          • moi (---.---.147.228) 15 novembre 2005 18:38

            Bonjour, je suis completement d’accord avec isotop4, de plus, un professeur s’exprimait il y a quelques semaines, je ne me souviens plus de son nom, mais il annonçait qu’en fait, les meilleurs résultats obtenu avec le vaccin antigrippal concernaient majoritairement les jeunes...en bonne santé...On nous aurais menti ? Personnelement, la seule année ou je me suis fait vacciner, j’ai été malades 15 jours...Avant et depuis, rien...Innocuité totale ???


            • Cliona Daly (---.---.42.214) 15 novembre 2005 20:22

              Pourquoi parler de médecins « qui cèdent à leurs patients » ? Le vaccin est en vente libre, je l’ai toujours acheté sans ordonnance, dans la mesure où il n’est pas remboursé. Entre les wagons du métro et les amphis, j’estime avoir besoin d’être vaccinée. Passée la première année, où j’en ai parlé au médecin, je n’ai plus jamais demandé un avis médical : nous nous vaccinons mutuellement, mon compagnon et moi - des économies pour la sécurité sociale !


              • Sylvio (---.---.13.250) 15 novembre 2005 23:17

                Attention aux armées de colatiles remontées à bloc qui vont nous foncés dessus avec leur bec qui coule en nous éternuants dessus !

                Au moins on sera bien vacciné contre la grippe (tout court) cette hiver qui fait beaucoup plus de mort (mais pas autant de vacarme) que la grippe aviaire. Maintenant si il n’y a plus de vaccin pour la grippe, c’est vraiment « bête » comme dites.

                Une dernière chose, ou est passé la grippe aviaire pendant les 15 jours d’émeutes, elle a disparu, c’est bizarre comme un bonne soupe d’image spectaculaire peut faire disparaitre cette grippe en manque d’image.


                • Béa (---.---.104.35) 15 novembre 2005 23:27

                  Je ne me suis jamais fait vaccinée contre la grippe. J’ai 40 ans. Je ne l’ai eue qu’une seule fois : une collègue mal éduquée et sans hygiène toussait en crachouillant à tort et à travers sans mettre sa main devant sa bouche. Bonjour la dispersion du virus !!!

                  Bon. Une grippe en 40 ans, vu l’économie de piquouzes ... je m’estime gagnante.

                  La première des préventions, aussi petite soit-elle, devrait être celle-là :

                  1) Tu ne tousses pas à la face des gens sans mettre ta main devant ta bouche.

                  2) Tu ne craches pas sur la voie publique même si c’est la mode.

                  3) Tu ne regardes plus les journaux télévisés de 13h et de 20h.

                  Avec ces quelques précautions, on devrait éviter d’une part des cas de grippes pour ceux qui n’ont pu avoir leur vaccin (cf n°1 et 2) et d’autre part beaucoup d’abrutissement (cf n°3).

                  Quant à la grippe aviaire, à part manger un volatile tout cru et tout infecté ou ingurgiter de la fiente de ce même animal, il n’y a guère de moyen de la contracter actuellement sous nos latitudes.

                  Le plus amusant dans cette histoire de vaccins contre la grippe achetés par tout le monde et n’importe qui, c’est qu’il y a un réel risque à ce que la vaccination rende effectivement malade.

                  Halala !! Chienne de vie ! Tiens, c’est un coup à défendre les chasseurs de palombes du Sud-Ouest !

                  P.t..n d’piafs !


                  • realiste (---.---.59.89) 16 novembre 2005 00:49

                    Que ceux qui doutent d’une possible pandémie se reveillent.....personne n’a dit que la pandémie arriverait demain. Par contre l’emergence d’un nouveau virus grippal le H5N1 ( apparu milieu des années 90) le présage...depuis 10 ans , le H5N1 n’a céssé de muter pour devenir hautement pathogène ( contagieux et agressif)..preuve en est...dans les 100 dernieres années, allez chercher une grippe chez les oiseaux d’une importance de celle que nous connaissons...vous n’en trouverez aucune...

                    2 eme point tres important ; les militaires americains ont recré dernierement le H1N1 de 1918..il presente de tres grandes similtudes avec le H5N1 actuel. Et le H1N1 de 1918 s’est adapté seul a l’homme sans se recombiner avec la grippe humaine,ce qui lui a fait perdre moins de virulance lors de son adaptation.

                    3eme point...on dit que les medias sont alarmistes.....pardon ???

                    le virus de 1918 a infecté la moitié de la population mondiale, et en tuait « seulement » (! !!) ....3% !

                    remettez a l’echelle francaise..30 millions de contaminés..et 3% donnent...900 000 décès !!! ...si les medias etaient alarmistes ils prendraient ces chiffres de 1918 pour les adapter au H5N1 actuels, et ne citeraient pas les « petits » 90 000 à 200 000 deces du gouvernement ...

                    les plus contestatires diront qu’aucune certitude n’existe sur une mortalité de 3% en cas de pandémie...c’est vrai les experts tablent de 0.5 au mieux ( 150 000 deces quand meme !) à.....5% ! ( 1 500 000 deces !)

                    Autre croyance populaire a bannir :

                    - ne compter pas sur les moyens de notre societe medicale et technologique : aucun vaccin pendant 6 mois ( et encore pour un quart de la population !) : efficacité tres incertaine du tamiflu ( resistance du virus prouvée par les scientifiques dans certains cas !) : 50 millions de masques ( durée d’utilisation d’un masque FFP2 est de 8 heures !)..faites vos compptes..la france a quelques jours de masques devant elle .....

                    - ne comptez pas que la grippe ne touche que les personnes agèes..le H5n1 etant assez semblable à celui de 1918, il decimera les 15-40 ans ( j’en fais partie ...)...par une reaction appellée « tempete de cytokines » ( vérifiez..)...cette reaction signifie que le virus est tellement puissant, que nos anticorps reagissent trop...et nous detruits les organes ! ( foie et principalement poumons.). Les scientifiques avouent leur ignorance sur ce phenomene car il ne se produit quasiment q’en cas de virus grippal aviaire chez l’homme !

                    Pour conclure....votre securité dependra avant tout ...de vous....

                    il existe des tonnes d’informations simples a mettre en oeuvre pour limiter les risques....dont le site joint

                    soyez en sur.....si vous vous preparez cette année...et que rien ne se passe ( je l’espere), vous serez la risée de votre entourage, mais vous pouvez garder votre preparation pour les années futures....les experts sont formels...le H5N1 a pris trop d’ampleur dans le monde pour disparaitre...et nous ne serons immuisés contre celui ci qu’a la fin ..d’une pandemie...

                    avant de ous quitter...quand vous monter en voiture..vous mettez votre ceinture, et vous etes assurés ? la route tuent (malheureusement) 5000 personnes en un an...et malgré que la proportion que vous soyiez touché soit faible ( sur 60 millions de francais), vous bouclez votre ceinture...et bien que pensez vous de vous preparer contre un risque potentiel qui tueraient de 100 a 200 fois plus que la route...en 6 mois !!!

                    a bon entendeur...


                    • Pascalr (---.---.172.85) 16 novembre 2005 07:58

                      Epidémie de bêtise, épidémie de perversité. Le grand orchestre de la manipulation nous joue la symphonie Aviaire en cotcot majeur. Les industriels du vaccins excellent dans l’art d’inoculer le virus de la trouille, en particulier chez les personnes agées. Ils n’attendent que ça, que nous nous pissions dessus et tendons le bras en clamant « ma piqure svp ». Et les médias s’en gargarisent alègrement. Je n’ai jamais attrapé la grippe. Pourquoi ? Parce que je m’en tape. De toutes les façons, nos corps sont bourrés de milliards et de milliards de germes, microbes, virus en tous genres. Alors moi, ce sont mes potes. Ecrase la queue d’un serpent, et il te mordra. Mais qui comprend cela ? Et qui sait que la Peur amène la Chose de la Peur ... En tous les cas, EUX, ils le savent bien.


                      • Marie (---.---.10.80) 16 novembre 2005 10:46

                        Reste plus qu’à passer quelques ordres d’achat sur les actions de labo pharma fabricants et hop !! C’est pratique la bêtise car cela profite toujours à quelq’un ;)


                        • narine (---.---.141.28) 16 novembre 2005 15:46

                          J’éprouve une compassion pour les personnels soignants des hôpitaux qui vont se retrouver avec des demandes contre lesquelles ils ne pourront pas faire grand chose.

                          S’il n’y a pas d’épidémie, ces demandes risquent de submerger, hors propos, les services d’urgences, au détriment des autres, moins médiatiques, mais pourtant bien réels.

                          S’il y a épidémie, je ne vois pas bien ce que ces services pourront faire en dehors de tt qui n’ont pas fait la preuve de leur efficacité.

                          Alors affairisme des laboratoires ou pas, qui va se risquer à ne pas proposer un tt dont la preuve de l’inefficacité n’est pas non plus apportée.

                          Une campagne marketting, savamment orchestrée autour de qqs études contradictoires propices à entretenir le doute, peut conduire les professionnels de terrain à proposer cette molécule.

                          Les soignants de terrain sont bien nus. Evitez donc le jugement hâtif et superficiel de gens qui se confrontent d’homme à homme aux gens en chair et en os et pas à des message internet, journaux ou autres.


                          • (---.---.54.137) 17 novembre 2005 01:04

                            c’est tout bon cette histoire pour tester le Tamiflu à grande échelle en phase « V » !


                            • Calb (---.---.58.132) 17 novembre 2005 21:26

                              Monsieur Hertoghe, à force de défendre le gouvernement actuel et plus précisemment Nicolas Sarkozy, vous allez y arriver...à vous faire embaucher par le Figaro ! Mon avis sur la grippe aviaire ? il est que une fois de plus, on crée des psychoses auprès des gens (pas toujours bien informés il est vrai mais à qui la faute ?) pour ensuite mieux faire passer des réformes ou des décisions politiques qui seraient trop impopulaires sinon. Après le terrorisme, les accidents de la route, la cigarette et maintenant les émeutes, c’est quoi la suite du programme ? toutes ces peurs sont légitimes mais ne sont-elles pas volontairement montées en épingle ? un peuple qui a peur est un peuple qui vote bien !


                              • Dr Vathos (---.---.242.6) 21 novembre 2005 23:00

                                Pauvre Alain Hertoghe, l’épidémie de bêtise ne l’à pas loupé, et à ce stade là,c’est incurable. Qu’il se rassure,ce n’est pas mortel...


                                • (---.---.83.64) 22 novembre 2005 22:46

                                  Concernant la grippe aviaire j’ai lu les choses les plus affolantes sur les blogs, dont l’intention annoncée était de dire tout ce qu’on ne nous dit pas par ailleurs.

                                  L’information que j’ai retenue sur le traitement au Tamiflu, c’est qu’il fallait le prendre dans les premières 48 heures après la contamination (ne surtout pas l’attraper un vendredi !). L’autre détail mis fortement en évidence était qu’une personne qui avait les deux virus à la fois donnait à celui de la grippe aviaire une jolie chance de muter. Personnellement, je ne me fais jamais vacciner contre la grippe en raison d’une allergie. Ces raisons-là (parmi d’autres) étaient suffisantes à mon avis. J’ai donc acheté du Tamiflu, bien que j’avais déjà lu à cette époque-là qu’il n’était probablement pas très efficace. Par ailleurs, je continue à manger du poulet en moyenne 4 à 5 fois par semaine, sans que plane l’inquiétude.

                                  Alors : suis-je mortellement angoissée, ou totalement stupide ?


                                  • Emile Red (---.---.80.13) 23 novembre 2005 11:05

                                    Il serait judicieux, quand la prochaine grande peur tombera sur les épaules des électeurs, de se demander si la sécurité et la santé des journalistes ne seraient mises en cause.

                                    A force d’affoler la populace et de la traiter d’imbecile, le jour viendra où le métier deviendra à très haut risque.

                                    Mr Figaro devrait voir au pied de son donneur d’ordre s’il a prévu un couvre feu ou un état d’urgence pour la protection de la gente scribouillarde.


                                    • (---.---.142.167) 24 novembre 2005 16:20

                                      A propos, avez-vous des nouvelles sur la grippe aviaire ? Rien à la télé depuis au moins 15 jours.


                                      • (---.---.245.34) 26 décembre 2005 11:37

                                        la grippe aviaire est un truc de plus pour vous faire peur, naïfs que vous êtes !!!

                                        de toutes façons comme dit la formule « vous voyez des médecins ou des gens compétents » !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès