• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Être un peu enveloppé ne nuit pas forcément à la santé !

Être un peu enveloppé ne nuit pas forcément à la santé !

La graisse a parfois du bon… On soupçonne depuis un certain temps que la graisse a une activité de protection contre des maladies sans que son rôle n’ait été clairement défini. Des études récentes ont démontré que les cellules graisseuses sous la peau (les adipocytes) aident à nous défendre des infections par la production de substances anti-microbiennes en présence de virus ou bactérie. Un rôle resté jusque là inconnu des médecins.

La défense de l’organisme contre les infections est un processus complexe, impliquant une grande variété de cellules. Ainsi, lorsque la barrière de la peau est lésée, la responsabilité de cette protection en revient en particulier aux cellules sanguines (comme les neutrophiles ou les monocytes). Mais avant que ces cellules immunitaires arrivent jusqu’au site d’infection, l’organisme a besoin d’une réponse encore plus immédiate pour contrecarrer la multiplication de pathogènes (bactéries, virus…) qui nous attaquent.

Des chercheurs de l’Université de Californie en particulier se sont intéressés plus précisément au staphylocoque doré, une bactérie commune, cause majeure d’infection de la peau et des tissus mous, dont l’émergence de formes résistantes aux antibiotiques est un problème de santé publique à travers le monde. Ce staphylocoque doré est responsable d'intoxications alimentaires, d'infections localisées suppurées et, dans certains cas extrêmes, d'infections potentiellement mortelles. On avait observé antérieurement sa présence dans la couche des cellules graisseuses et on se demandait si cette couche pouvait avoir un rôle actif dans la protection contre l’infection 

Deux groupes de souris ont alors été exposés au staphylocoque doré :  des rongeurs ne fabricant pas de cellules graisseuse et des spécimens dont les cellules adipeuses n’expriment pas suffisamment de substances antimicrobiennes. Dans les deux cas, les animaux ont souffert d’infections plus fréquentes et plus sévères que des souris normales, ce qui témoigne du rôle de protection immunitaire de ces cellules. 

 A travers ces expériences chez la souris et l’être humain, on a mis en évidence le rôle clé des cellules graisseuses, les adipocytes, dans la production de matières antimicrobiennes spécifiques, à savoir de peptides antimicrobiens et plus particulièrement de la cathélicidine. Rappelons que l’ensemble de ces peptides antimicrobiennes (lysosyme, psoriasine, Béta-Défensine et Cathélicicidine) est émis également par les cellules de la peau (Kératinocytes).

Par ailleurs, d’autres études chez l’homme ont montré un autre phénomène : les niveaux de cathélicidine dans le sang sont plus élevés chez les sujets obèses. La production défectueuse de ces substances antimicrobiennes par les adipocytes peut survenir à cause de l’obésité et trop de cathélicidine peut provoquer chez les obèses une réponse inflammatoire excessive et inadaptée C’est donc une épée à double tranchant : un peu de cathélicidine nous protège, trop provoque une inflammation. 

Les résultats de ces études sur le tissu graisseux nous aident en tout cas à mieux comprendre l’obésité et aussi les processus inflammatoires dans les maladies auto-immunes comme le lupus et le psoriasis ou même encore dans la rosacée.

 Cette dernière, la rosacée, mieux connue sous le nom de couperose, est une affection cutanée incurable, et au départ bénigne, qui provoque principalement une rougeur surtout sur le visage. Elle provient notamment d’un dérèglement du système immunitaire concernant la peau et ses manifestations se retrouvent dans d’autres maladies auto-immunes comme le lupus.

  Casablanca, le 19 décembre 2016

Dr Moussayer Khadija

Spécialiste en médecine interne et en gériatrie

 

POUR EN SAVOIR PLUS :

Ling-juan Zhang, Christian F. Guerrero-Juarez, Tissa Hata, Sagar P. Bapat, Raul Ramos, Maksim V. Plikus, Richard L. Gallo - Dermal adipocytes protect against invasive Staphylococcus aureus skin infection - Science 2 January 2015 : Vol. 347 no.6217 pp. 67-71 - DOI : 10.1126/science.1260

http://science.sciencemag.org/content/347/6217/67

Moussayer Khadija – Le psoriasis au-delà de la peau – Santé 24 Ma lundi 4 novembre 2013 :

http://www.sante24.ma/medecine/actualite-medicale/maladies-immunitaires1/item/1046-le-psoriasis-au-dela-de-la-peau.html

Moussayer Khadija - Le lupus : encore des zones d’ombre – Doctinews 31 octobre 2013 :

http://www.doctinews.com/index.php/actualites-generale/item/2585-lupus


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • rogal 19 décembre 2016 16:16

    En août 2015, Bichat a informé des résultats d’une étude conduite par les Professeurs HANSEL et STEG, concernant les maladies cardio-vasculaires et dont les conclusions vont dans le même sens.
     
    « L’étude révèle que chez des personnes malades du cœur ou des artères, le surpoids et l’obésité ne sont pas associés à une augmentation du risque d’infarctus ou d’AVC. Au contraire, l’excès de poids apparaît comme protecteur et la maigreur comme dangereuse.


    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 19 décembre 2016 17:10

      @rogal
      Bonjour,

      Regardez ma réponse en commentaires
      J’ai fait une erreur en ne répondant pas directement à vous

    • CorsairePR CorsairePR 19 décembre 2016 16:48

      On s’en fout que ce soit bon pour la santé ou pas, c’est juste obscène à l’égard de ceux qui crèvent de faim.


      • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 19 décembre 2016 17:46

        @CorsairePR

        Bonjour,
        Oui, vous avez certainement raison.
        Le problème est que on peut être mal ou insuffisamment nourri et être obèse.
        On constate ce phénomène partout dans les pays intermédiaires ou pauvres (L’Egypte et le Mexique battent des records d’obésité).
        J’observe moi-même au Maroc ce phénomène en consultations dans mon cabinet.
        Je vois arriver des adolescents ou de jeunes adultes présentant déjà une obésité sévère car ils se nourissent avec des denrées bon marché (y compris de type « fast food ») mais surabondantes en sucre et en graisse. Ils proviennent souvent des couches les plus pauvres de la population.
        C’etait un phénomène encore rare, il y a dix-quinze ans.
        Et cette hyper obésité s’associe assez souvent à une maladie chronique (du genre diabète gras), bien difficile à contrôler dans ce cas. 


      • CorsairePR CorsairePR 20 décembre 2016 13:37

        @Dr Khadija Moussayer
        Le pire est que vous avez raison en effet, ce sont les pauvres les premières victimes des maux de notre société : obésité, alcoolisme...
        J’ignore donc si dire qu’être en léger en surpoids est sans conséquence est réellement une bonne idée...


      • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 20 décembre 2016 16:03

        @CorsairePR

        Je pense qu’il faut essayer d’informer tout le monde en ne racontant pas des histoires mais en visant à l’objectivité.
        En l’occurence, il faut arrêter de culpabiliser les gens en se servant de prétendues vérités scientifiques sur le bienfait absolu de la minceur. Ce dikdat rend beaucoup de personnes malades et même réellement obèses alors qu’elles n’ont aucun besoin de régime.
        L’obésité est un vrai problème de santé publique sans qu’on ait besoin de mettre tous les gens en surpoids dans la catégorie des « obèses »


      • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 19 décembre 2016 17:07

         

        Bonjour,

        Oui, vous avez tout à fait raison de signaler cette étude

        Depuis une dizaine d’années, on estime que les gens enveloppés ou légèrement obèses (notamment ceux atteints de certaines maladies chroniques), vivent aussi longtemps, sinon plus, que les gens ayant un poids normal.

        Une méta-analyse en 2013, rassemblant et étudiant une centaine d’autres études, a d’ailleurs démontré que, si l’« obésité sévère » (IMC ≥ 35) était associée à un plus haut taux de mortalité, les gens ayant une « obésité légère » (IMC de 30 à 34,9) avaient une espérance de vie semblable à ceux qui avaient un « poids normal ». L’« excès de poids » était même liée à une diminution du taux de mortalité. D’autres études sérieuses ont abouti au même résultat.

        Il y aurait d’ailleurs beaucoup de choses à dire sur cette tyrannie de la minceur qui prétend nous assurer une meilleure qualité de vie et une plus grande longévité !

        L’obésité sévère doit par contre continuer à être combattue.

        A voir ce lien :

        http://care.diabetesjournals.org/content/36/Supplement_2/S276

         

        Bonne journée à vous

         


        • Theodore 19 décembre 2016 19:29

          Ceci n’est pas étonnant, disposer de « réserves » en cas de maladies empêchant de se nourrir

          correctement ou provoquant une dénutrition (dysenterie, gastro,salmonelloses,palu etc) semble êtreun avantage, ce d’autant que les personnes un peu enveloppée avec une alimentation et une activité
          physique normale ont probablement une meilleure utilisation des aliments

          • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 19 décembre 2016 20:09

            @Theodore
            Oui, ce que vous avancez est probable.

            Certaines recherches récentes amènent à penser qu’être un peu gras pourrait être bénéfique chez les gens atteints de maladies chroniques. Leurs réserves énergétiques leur permettraient de mieux combattre leur maladie. 
            Il reste quand même à prouver complétement cette hypothèse

          • Theodore 19 décembre 2016 19:44

            De plus être un peu « enveloppé » permet une meilleure résistance au froid et devrait diminuer

            les risques de pathologie hivernale, cela resterait à prouver par une étude clinique mais pour moi,
            plus de rhumes d’angines et autres pathologie hivernales depuis que je suis passé d’extra mince
            à un peu enrobé il y a 30 ans.

            • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 19 décembre 2016 20:12

              @Theodore
              Oui, la graisse protège du froid

              Regardez les Esquimaux qui me paraissent bien enveloppés !

            • soi même 20 décembre 2016 01:26

              Je croie Madame vous tournez involontairement autour du pot, si j’ai bien compris votre message, il vaut mieux être gras pour évité les maladies de peaux... !

              Au faite une peaux de grassouillet vous la trouvez saine ?


              • oncle archibald 20 décembre 2016 09:56

                @soi même

                Je crois que le message est plutôt celui—ci : « arrêtez de subir la tyrannie de ceux qui veulent vous formater en super-maigres, un peu de graisse ne nuit pas à la santé ».... Et je suis entièrement d’accord !


              • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 20 décembre 2016 10:15

                @oncle archibald
                Oui, vous avez parfaitement résumé mon opinion


              • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 20 décembre 2016 10:20

                @soi même

                Entre les deux, c’est bien : ni trop gros,ni trop maigre. Ce n’est pas uniquement un problème de pot/peau.

              • ZenZoe ZenZoe 20 décembre 2016 09:53

                Paraitrait que les lobbies du sucre, très puissants, auraient dès les années 50 détourné les regards vers les graisses à grands renforts d’études biaisées pour mieux protéger leurs petites affaires. Plusieurs articles à ce sujet existent sur ce sujet.


                • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 20 décembre 2016 10:22

                  @ZenZoe
                  Oui,c’est vrai.

                  Il y a eu aussi récemment une excellente émission d’Arte sur ce sujet 

                • kader kader 20 décembre 2016 16:53

                  @Dr Khadija Moussayer

                  J’ai naturellement tendance à penser qu’être gros ce n’est pas bon pour la santé, car cela modifie toute une série de paramètres dans le corps, « l’usure du corps et des organes » est bien plus importante chez les gens qui ont surpoids. D’ailleurs toutes les personnes dépassant les 90 ans sont et ont toujours été minces.
                  J’ai constaté moi aussi que le sucre est un vrai poison dont on nous a caché la vraie toxicité. Le sucre fatigue bien plus qu’on s’imagine. Dans un monde ou il y a énormément de surpoids d’obésité, il convient néanmoins de mettre en garde quand on fait ce genre d’article, contre les problèmes du surpoids et de ne pas conforter certains abus.
                  Pour ma part, toutes les personnes que je connais ayant un vrai surpoids (et pas seulement un embonpoint) ont avec l’age des problèmes vasculaires, de diabète, cardiologique etc. et en souffrent terriblement.
                  Et au vu de l’histoire paléontologique de l’espèce humaine, j’ai l’impression que le corps des hommes a du s’adapter bien plus à manger peu, qu’à manger en excès comme ont le fait aujourd’hui.


                • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 21 décembre 2016 00:42

                  @kader
                  Je comprends tout à fait ce que vous dites.

                  Je ne faisais pas l’apologie du surpoids et l’obésité doit être combattue.
                  Par contre, il faut arrêter les injonctions à être mince pour des personnes qui n’ont qu’un léger ou moyen surpoids.
                  Les résultats de cette incitation à la minceur à tout prix sont souvent désastreux : des personnes s’astreignent à des régimes dont les conséquences sont à l’opposé de ce qu’elles attendent et finalement de régime en régime certaines deviennent obèses (c’est le phénomène bien connu du YOYO, on perd du poids au début et on le regagne après , en le dépassant même). 

                • velosolex velosolex 20 décembre 2016 09:55

                  Sans être expert, on conçoit que pour un phoque, mieux vaut avoir de la graisse que pas. Les manchots, par exemple. Trois mois sans bouffer l’hiver. Les anorexiques manchots n’’ont aucune chance de tenir en attendant sur le quai le métro du printemps.

                  Mais l’homme serait il manchot ?.... 
                  La mode en temps de guerre, prend quelques centimètres de taille au niveau des mannequins, alors que l’homme de la rue dépérit. ...On voit que la mode évolue selon la crise, toute comme le tour de ceinture. 
                  Seuls les ascenseurs ne changent pas d’avis sur la question. 
                  Avez vous vu déjà l’angoisse qui suinte dans une cage d’ascenseur, rempli presque à ras bord, et que surgit avant que les portes se referme un ou une obèse, car il faut bien appeler les choses parfois par leur nom !

                  • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 20 décembre 2016 10:27

                    @velosolex
                    Vous avez l’esprit d’escalier !

                    Je retiens le manchot sur le quai du métro de printemps !

                    Bonne journée 

                  • velosolex velosolex 20 décembre 2016 10:57

                    @Dr Khadija Moussayer
                    Le manchot s’est imposé inconsciemment, lié à des études très intéressantes que j’ai lu sur cet animal, un mammifère dont le système de défense est très proche de l’homme. 

                    Une étude sur les bienfaits du jeûne : L’animal stocke en effet d’abord des graisses, pour ensuite faire face aux rigueurs de l’abstinence, lié au climat arctique l’hiver ; et les graisses sont transformées en glucose et en énergie 
                    . Le corps humain est une machine formidable aux mains d’un pilote parfois un peu fou.
                     Les animaux vivent en tout cas souvent en bien meilleure intelligence que nous avec les nécessites et les possibilités de leur organisme.

                  • ZenZoe ZenZoe 20 décembre 2016 11:51

                    @velosolex
                    Même principe pour les femmes qui veulent maigrir et se retrouvent au final plus enveloppées après un régime.


                  • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 20 décembre 2016 16:10

                    @ZenZoe
                    Oui et c’est plus fréquent qu’on ne le croit : l’obésité est souvent la conséquence d’un régime amaigrissant inconsidéré ou trop drastique 


                  • Tall Tall 20 décembre 2016 12:52

                    Il vaut mieux être enveloppé que timbré


                    • Pyrathome Pyrathome 20 décembre 2016 14:01

                      @Tall
                      Tiens ! un cumulard connaisseur !
                        smiley smiley....


                    • Tall Tall 20 décembre 2016 15:48

                      @Pyrathome

                       
                      Tiens ! Un moine de la secte du Grand Hologramme !
                      Alors, comment vont les sondages web pour Asselineau ...pas encore 99% ?
                      Allez, au boulot, fieu !

                    • Pyrathome Pyrathome 20 décembre 2016 18:41

                      @Tall
                      Brosse toi les dents avec émail diamant pour avoir un large sourire, car les mois qui viennent vont être une vraie poilade.... smiley smiley....


                    • Hijack Hijack 20 décembre 2016 13:06

                      Heu ... sans aller au fond du sujet (me suis fié au titre car rigolo), qui n’en est pas un vu la situation dans laquelle se trouve le monde >>> dire ce que dit ce médecin c’est un blasphème contre la beauté du corps des femmes d’une part, du bien être des femmes et hommes ... que dire de la vision non esthétique du corps humain, qui n’a pas été créé pour être approuvé dans ses défauts, mais plutôt ses qualités. 


                      • oncle archibald 20 décembre 2016 14:20

                        @Hijack : la beauté du corps des femmes est toute relative et « à épaisseur de graisse variable » suivant les époques si je peux me permettre ..... Sans approuver le peintre Botero on peut quand même aimer les femmes peintes par Rubens, Renoir, Degas, Fragonard, Le Titien et beaucoup d’autres qui passeraient pour d’abominables « boudins » en ce début de XXI eme siècle.

                        Personnellement je trouve très inesthétiques les corps des mannequins qui font la une des magazines actuellement. La chair va bien sur l’os. Point trop n’en faut mais il en faut !


                      • Hijack Hijack 20 décembre 2016 14:55

                        @oncle archibald

                        Dans l’absolu, je serai d’accord avec toi, appréciant les femmes, apparaissant telle que des femmes ... mais le fait d’encourager l’engraissement au lieu de la normalité me semblait un peu tiré par les cheveux, c’est réduire la beauté des corps. Perso, j’ai un faible pour les femmes des siècles précédents pour répondre à ton allusion aux mannequins, que perso, j’ai du mal à les juger telles que des femmes. Pour faire simple : une femme qui ne fait pas bander, c’est louche.
                        Une femme bien en chair, ok ... mais une femme dont la graisse déborde, non !
                        Pour les hommes, la nature a fait qu’ils soient autrement ... respectons la nature, sans tomber dans l’excès. Cela étant, mieux vaut ressembler physiquement à Bruce Lee qu’à Hollande.
                        .
                        Par exemple, je n’ai rien contre ça ... (au max.)


                      • oncle archibald 20 décembre 2016 17:53

                        @Hijack

                        Les vénus callipyges ont toujours fait .... disons rêver, les hommes de tous les temps depuis la haute antiquité !

                        https://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9nus_callipyge


                      • Hijack Hijack 20 décembre 2016 18:42

                        @oncle archibald

                        Effectivement ... nous en sommes là. Mais dans tout ça, ce qui compte ce sont les formes, minces ou fortes, il faut qu’elles restent un tantinet esthétiques, jolies à voir.


                      • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 20 décembre 2016 19:26

                        @Hijack
                        Un blasphème c’est un peu fort ! J’ai l’impression de recevoir une « fatwa ».

                        Enveloppé n’est pas synonyme de laid.
                        Les canons de l’esthétique ont toujours varié selon les lieux et l’époque.
                        Le culte de la minceur est récent : depuis l’après seconde guerre mondiale en Europe, même si on a eu le style « garçonne » dans les années 20.
                        Jusqu’au 19 ème siècle, c’est le triomphe du « gras », synonyme de richesse et donc de bonne santé 
                        Le « bourgeois » est représenté avec un bon embonpoint (cf les caricatures de Daumier).
                        De même, la minceur féminine n’appartient toujours pas encore à l’imaginaire fantasmatique du monde arabe.

                      • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 20 décembre 2016 19:29

                        @oncle archibald
                        La peinture est riche en corps bien en chair

                        Je vous rejoins complètement

                      • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 20 décembre 2016 19:32

                        @Hijack
                        Hollande ! Je n’avais pas imaginé en publiant l’article qu’on allait passer de la santé à la politique en faisant un détour par l’esthétique.


                      • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 20 décembre 2016 19:35

                        @oncle archibald
                        Un corps callipyge était surtout une assurance survie dans les périodes anciennes


                      • Hijack Hijack 20 décembre 2016 21:30

                        @oncle archibald

                        Une fatwa ??? Le mot fatwa, en occident, est utilisée par ceux qui cherchent à décrédibiliser l’Islam ... et cela venant d’une femme arabe, ça fait loukoumerie de mauvaise qualité.

                        Non, aucune Fatwa ... pourquoi te sens-tu visée. Je disais ce que je pensais. Il y a enveloppé, il y a obèse et entre les 2, il y a de la marge.

                        Je suis arabe et j’aime l’image des femmes arabes (et pas que l’image) ... ni trop européanisée, ni enfourlardée, fière d’être ce qu’elle est, mais il y en a peu à présent. Évidemment, il ne faut pas qu’elle soient trop grosses. Je sais que bcp d’hommes aiment les femmes fortes, mais ces derniers aiment plus la chair, que la femme, la vraie, féminine.


                      • Hijack Hijack 20 décembre 2016 21:31

                        @Dr Khadija Moussayer

                        Une fatwa ??? Le mot fatwa, en occident, est utilisée par ceux qui cherchent à décrédibiliser l’Islam ... et cela venant d’une femme arabe, ça fait loukoumerie de mauvaise qualité.

                        Non, aucune Fatwa ... pourquoi te sens-tu visée. Je disais ce que je pensais. Il y a enveloppé, il y a obèse et entre les 2, il y a de la marge.

                        Je suis arabe et j’aime l’image des femmes arabes (et pas que l’image) ... ni trop européanisée, ni enfourlardée, fière d’être ce qu’elle est, mais il y en a peu à présent. Évidemment, il ne faut pas qu’elle soient trop grosses. Je sais que bcp d’hommes aiment les femmes fortes, mais ces derniers aiment plus la chair, que la femme, la vraie, féminine.


                      • Hijack Hijack 20 décembre 2016 21:33

                        @oncle archibald

                        Oups ! Me suis gourré de destinataire ... je répondais au docteur ... Désolé !
                        Je reposte plus bas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires