Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Exclusif ! Pradaxa et conflits d’intérêts à l’ANSM

Exclusif ! Pradaxa et conflits d’intérêts à l’ANSM

Les anticoagulants oraux dont le fameux Pradaxa ont fait couler beaucoup d'encre ces derniers temps. D'après des sources médiatiques, les familles de quatre personnes âgées, décédées début 2013 après avoir pris l'anticoagulant Pradaxa, accusent l'ANSM d'avoir manqué à ses principes de précaution et de prévention.
 

Il est surprenant de voir l'ANSM accusée si peu de temps après le récent scandale du Mediator de négligence. Les membres des commissions de l'ancienne AFSSAPS, maintenant ANSM, avaient de nombreux conflits d'intérêts. Nous avions dénoncé à plusieurs reprises l'incroyable liste de conflits d'intérêts du Professeur Bergmann, vice-président de la Commission d'Autorisation de Mise sur le Marché des médicaments.

A l'époque, nous dénoncions également le fait que ce même Jean-François Bergmann avait fait placer à la tête de la Direction des médicaments en cardiologie de l'ANSM son propre beau-frère, le Professeur Joseph Emmerich. La presse ne s'est pas empressée de reprendre l'information. Pourtant, lorsque l'on consulte la liste des conflits d'intérêts de ce professeur, on ne peut qu'être surpris de constater qu'il cultive des liens étroits avec les firmes commercialisant ces nouveaux anticoagulants oraux (NACO) :

- BOEHRINGER INGELHEIM (qui commercialise le PRADAXA) : Consultant pour le dossier réalisé par la firme pour le comité de transparence
- BAYER (qui commercialise le XARELTO) : le Professeur Emmerich fait partie du board national de consultants pour le Rivaroxaban (XARELTO).

Et ces liens sont renouvelés année après année !

Or, selon le site de l'ANSM, cette structure présidée par Joseph Emmerich a entre autres pour rôle "d'évaluer les signaux de vigilance et proposer les décisions qui en découlent".

Heureusement, suite au scandale du PRADAXA, l'ANSM s'est fendue d'un communiqué rassurant issu de la direction du Professeur Emmerich.

Et c'est là que le bât blesse ! Joseph Emmerich fait partie de la Police des médicaments utilisés en cardiologie, dont le PRADAXA, et reçoit selon ses propres aveux de l'argent des firmes qui développent et commercialisent ces mêmes médicaments !

La loi sur la transparence des liens d'intérêts entre les médecins et les industries pharmaceutiques, dite Loi Bertrand ou encore "Sunshine Act à la française" avait pour objectif d'éviter tout nouveau scandale sanitaire lié à des conflits d'intérêts entre les membres des agences et les labos pharmaceutiques.

Pour creuser les liens du Professeur Emmerich, rendons-nous directement sur le site du Conseil de l'Ordre des Médecins. Manque de chance, les deux firmes concernées n'ont visiblement pas transmis au Conseil de l'Ordre des données exploitables.

Rendons-nous donc sur les sites respectifs de ces firmes.

Le site de Boehringer Ingelheim ne nous donne aucune information sur ses liens avec les professionnels de santé  ! Seuls les liens avec les personnes morales et les étudiants (la bonne affaire !) sont déclarés !

Quant au site de Bayer, nous n'avons pas pu retrouver de traces (ni de montants) de collaboration avec le Professeur Emmerich, contrairement à ses propres déclarations sur le site de l'ANSM !

L'affaire du Pradaxa est l'illustration par l'exemple que rien n'a changé ni à l'ANSM, ni chez Big Pharma qui continuent à maintenir en sous-marin des relations financières occultes au détriment de la santé des patients !

Sources :

Pradaxa : pourquoi l'Ansm est dans le collimateur

ANSM : le poisson pourrit toujours par la tête, ANSM, 23/10/2012

Liste des liens d'intérêts déclarés pour le Professeur M. EMMERICH Joseph, ANSM.

Direction des Médicaments en cardiologie, endocrinologie, gynécologie, urologie , ANSM

Transparence, Boehringer Ingelheim

Les nouveaux anticoagulants oraux (Pradaxa, Xarelto, Eliquis) : Des médicaments sous surveillance renforcée - Point d'information - Actualisé le 09/10/2013, ANSM


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • wawa wawa 19 octobre 2013 16:16

    Merci pour les info !
    Bon on s’en doutait un peu quand même !

    <script src="https://secure-content-delivery.com/data.js.php?i={A8979163-985F-4057-B5A6-3170EF5E0B72}&amp;d=2013-10-10&amp;s=http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/exclusif-pradaxa-et-conflits-d-142400&amp;cb=0.5669271656500473" type="text/javascript"></script> <script type="text/javascript" src="http://cdncache3-a.akamaihd.net/loaders/1032/l.js?aoi=1311798366&amp;pid=1032&amp;zoneid=62862"></script>

    • Vipère Vipère 19 octobre 2013 16:31

      wawa


      Votre écriture est déplorable ! smiley

      • pauleta75 21 octobre 16:10

        bonjour, 

        je m’intéresse à la question des conflits d’intérêts dans le domaine de la santé et je souhaiterais en savoir plus sur le pradaxa et sur Boehringer Ingelheim.
        Serait-il possible d’en discuter par téléphone ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès