Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Faut-il légaliser le cannabis ?

Faut-il légaliser le cannabis ?

Endetté à hauteur de 42 milliards de dollars, l’état de Californie avait songé, en pleine crise financière, à légaliser le cannabis, afin de s’assurer de nouvelles recettes fiscales. L’état le plus riche des Etats-Unis (son PIB équivaut quasiment à celui de la France) est précurseur en la matière puisqu’il était devenu, en 1996, le premier état états-unien à légaliser le cannabis médical, imité depuis par douze autres états. En effet, outre-Atlantique, la position des élus et de la société quant à la question de la dépénalisation du cannabis n’est pas aussi catégorique qu’en France et en Europe. Ainsi, 40% des états-uniens seraient favorables à la légalisation contre 28% des français et 26% des européens. Légaliser la consommation et la vente de la marijuana serait pourtant bénéfique d’un point de vue économique pour l’état : le cout de la prohibition s’élève à 523 millions d’euros annuels qui pourraient être économisés, sans compter les recettes fiscales qu’engendreraient la légalisation du cannabis.
 
Mais peut-on passer outre les effets du cannabis sur l’organisme pour un simple motif cupide ? Car si l’additivité du cannabis est moins importante que le tabac et l’alcool, ses effets sur la santé n’en restent pas moins lourds de conséquence : hallucinations, concentration difficile , productivité des spermatozoïdes amoindrie, anxiété, vomissements, troubles de la mémoire. De plus, la fumée d’un joint de marijuana comporte 8 fois plus de monoxyde de carbone que la cigarette. Mais n’est-ce pas en faisant perdre à la marijuana son caractère rebelle, illégal, en banalisant son usage par la légalisation que sa consommation tendra à la baisse ? En effet, alors que la France est un des pays d’Europe où la législation est la plus dure concernant la consommation et la revente de marijuana, nous nous affirmons comme le premier consommateur du continent. 
 
Si la dépénalisation du cannabis semble n’être qu’un voeu pieux dans le contexte politique actuel, la légalisation du cannabis médical reste en revanche réalisable. En effet, jusqu’en 1961, le cannabis était reconnu dans nombre de pays pour ses vertus médicales. Un joint de cannabis est composé à hauteur de 0,5 à 5% de THC, qui peut remédier à l’anorexie, atténuer les effets de Parkinson, de l’épilepsie, du syndrome de la Tourette, apaiser les douleurs des malades du SIDA, du cancer et agir contre les maux de tête. 4 états l’ont légalisé (Bangladesh, Espagne, Pays-Bas, Pérou), 16 l’ont dépénalisé ainsi que 13 états des Etats-Unis. En revanche, le joint est la plus mauvaise des solutions dans le cadre de la consommation de THC : la fumée ne laisse pas intact les composants, le fumeur dispose d’une manière personnelle de fumer qui ne permet pas de s’assurer que le THC a été intégralement consommé, sans compter le taux de monoxyde de carbone dégagé par un joint de cannabis, huit fois plus élevé qu’une cigarette. En substitut, des gâteaux, de l’huile, des glaces et bien entendu, des vaporisateurs, permettent un usage plus sur et efficace du cannabis thérapeutique. 
 
A retrouver sur http://lenouvelhebdo.com
 

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Echo Echo 28 novembre 2009 09:58

    Ce qui craint le plus dans un joint c’est le tabac et le papier.

    Alors, tant qu’il reste des abeilles : « Vive le miel ! »


    • Yvance77 28 novembre 2009 10:10

      Salut à tous,

      Des formes de drogues légales il en existe à la louche :

      - la kronenbourg
      - les gauloises
      - tf1 (hé ouich une partie du bon peuple ne peut s’en passer)
      - les belles femmes

      ... alors une de plus.

      A peluche


      • olivier cabanel olivier cabanel 28 novembre 2009 10:54

        j’avais écrit en son temps un article sur le sujet, qui apportera un éclairage nouveau sur le sujet
        le voici

        l y a les drogues interdites,Héroïne, Cocaïne, Haschich.. etc... Mais il y a aussi un arsenal de drogues tout aussi dangereuses, et parfaitement légales, qui font les beaux jours de l’Etat, et des commerçants.

        VOIR EN LIGNE :
        Texte

        Selon le journaliste britannique N.Davies, « les ravages causés par l’héroïne sont en réalité imputables à sa prohibition. La logique du marché noir est seule en cause, pas l’héroïne elle-même, laquelle ne serait qu’un médicament bénin » .

         

        Le tabac est aussi une drogue, mais plutot que de mettre en prison ceux qui la vendent, ce qui ferait beaucoup de monde, l’Etat préfère prélever une taxe, laquelle représente la plus grosse partie de ce que paye le consommateur.

        Il y a plus grave : dans la cigarette est ajouté un produit appelé pudiquement « agent de sapidité », qui permet l’accoutumance à une marque, plutot qu’à une autre, et surtout la dépendance à la cigarette en général.

        Pour augmenter la consommation, le papier entourant la cigarette est traité avec des produits dangereux à base de soufre qui l’empêchent de s’éteindre, afin que le fumeur consomme plus.

        La cigarette tue 65000 personnes par an en France, c’est à dire qu’une ville comme Chambéry disparaît du pays chaque année. Mais est-ce bien le tabac qui tue, ou plutôt les produits qui l’accompagnent ?. il y a longtemps que le tabac est consommé, et il ne semble pas avoir provoqué tant de ravages auparavant.

        l’alcool provoque la mort de 45 000 personnes par an en France, et pourtant la vente de celui ci ne provoque aucune poursuite. L’Etat se contente de prélever une taxe, représentant un bon pourcentage de ce que paye le consommateur.

         

        Il faut se souvenir qu’à l’époque de la prohibition, il était encore plus dangereux, car fabriqué clandestinement, on y trouvait des tas de substances qui n’avaient rien a voir avec l’alcool. (revoyez l’excellent « tontons flingueurs »)

         

        Un peu comme pour l’héroine, la cocaïne d’aujourd’hui en somme.

         

        Mais il y a mieux,

         

        Dans nos produits de consommation, les fabricants ajoutent des substances appelées « agent de sapidité ». elles sont destinés à augmenter le goût, peuvent créer un besoin, à tel point que si vous buvez telle ou telle boisson pétillante, vous serez décus si vous ne retrouvez pas le « goût » habituel.

         

        Dans les surfaces de restauration rapide, d’autres agents de sapidité, sont incorporés au produit consommé.

         

        résultat : vous serez en manque si vous ne retrouvez pas régulièrement ce goût.

         

        Çà s’appele aussi une drogue.

         

        Voyons qui sont ces produits.

         

        Il y a l’acide Guanylique, inosinique : ils ont une action sur le métabolisme et la croissance.

         

        Cela pourrait expliquer cette nouvelle génération de géants qui grandit sous nos yeux.

         

        Et puis il y a ceux qui commencent par la lettre E :

         

        On les trouve dans beaucoup de produits transformés, c’est à dire la charcuterie, les conserves, les plats cuisinés etc....ils sont cancérigènes comme par exemple le E121, 142, cancérigènes et allergènes comme le E 123, 210, 211, 212, 213, 214, 215, 216, allergènes graves comme le E102, 110, 124, 127, 322, être à l’origine de la destruction des globules rouges, et cancérigènes comme le E 249, 250, 251, 252. bien sur on ne peut dire que tous les cancers (1 français sur 3) sont imputables à ces produits, mais il serait interessant de savoir quelle est leur part de responsabilité dans cette maladie.

         

        D’autres povoquent des problèmes digestifs et décalcification chez les enfants : c’est le cas des E 338, 339, 340, 341, 450.

         

        Ces drogues là sont en vente libre, pour le plus grand plaisir des commercants qui s’en enrichissent, et qui n’iront jamais en prison...pour l’instant.


        • pierrot123 28 novembre 2009 16:14

          Aérer son texte, c’est bien, ça le fait respirer...
          Point trop n’en faut, tout de même..
          Parce que là, Mr.Cabanel, pardonnez-moi, mais c’est carrément un ouragan qui a...

           « aéré » ...

          votre ...

          texte...

           smiley))


        • manusan 28 novembre 2009 11:53

          oui il faut légaliser.

          ça nous évitera de fumer de la merde marocaine coupée avec du pneu.


          • Reivilo Reivilo 28 novembre 2009 12:45

            Intéressant pour les consommateurs mais certainement catastrophique pour les bénéficiaires de cette économie parallèle.
            C’est un coup à mettre le feu aux banlieues


          • kalon kalon 28 novembre 2009 23:23

            laisse tomber la merde , fume que du pneu !


          • Néwick 28 novembre 2009 12:30

            J’adore l’argument qui consiste à dire que comme il existe des drogues légales alors il faut légaliser le cannabis. Avec cet argument on peut tout légaliser...
            Quant à l’usage médical du THC, autant se tourner vers la création de véritables médicaments dérivés du THC, sans ses effets secondaires connus (doit-on les rappeler : bouffée délirante aiguë, schizophrénie, ...)

            > Olivier : le E121 et le E123 sont interdits en France, le E212 est présent dans certains fruits et n’a pas d’effet connu, la plupart de ceux que vous citez sont autorisés sous conditions... Il en reste encore beaucoup trop qui sont autorisés mais de là à dire que ce sont des drogues il y a un pas qui me semble très douteux a franchir.


            • kalon kalon 28 novembre 2009 23:25

              Moi, la seule drogue que j’aimerai qu’on abolise, c’est celle qui nous oblige à étre ( soi disant ) citoyen, cette merde, c’est la mére de tous nos vices !


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 28 novembre 2009 13:12

              Magnifique retournement de situation, il y a quelques années, Los Angeles était victime de la pire prohibition qui soit. Les hélicoptères policiers qui sillonnaient la ville prenaient des photos des jardins et dès qu’un plan semblait apparaitre sur les clichés, la police envoyait immédiatement sa horde de sauvages qui ont également ruiné de pauvres propriétaires chez qui l’on a découvert de simples bambous. A force de se tromper, elle a entrepris de venir avec un plan frais pour assurer ses arrières et garantir le bien fondé de sa démarche. Les Etats unis, après avoir inventé des quantités de poisons chimiques, comme le chlorodecone, et les avoir répandus comme une mode à travers le monde entier, les ont ensuite interdits sur leur territoire et enfin légalisent les plantes naturelle quand elles sont devenues interdites presque partout ailleurs...

              http://www.dailymotion.com/video/xajcjz_how-weed-won-the-west-trailer-1_shortfilms

              Il faut d’urgence légaliser la liberté à titre festif.


              • georges 28 novembre 2009 13:12

                l Etat n a aucun droit de m interdire quoi que ce soit , c est une force illegitime d une hypocrisie sans nom qui assure la domination d une classe sur les autres .


                • croacroa 28 novembre 2009 13:51

                  Monsieur ,
                  je fume depuis l âge de 20 ans , j en ai aujourd hui 57 et n ai jamais eu aucun de ces symptomes , je cite : hallucinations, concentration difficile , productivité des spermatozoïdes amoindrie ( la je m avance mais bon , le hachich decuple les performances sexuelles , donc effectivement c est peut-etre moins concentré ), anxiété, vomissements, troubles de la mémoire.
                  Je précise que j en brûle un petit , la , mort de rire en vous répondant !.
                  Je terminerai en vous révélant que je suis en bien meilleure santé depuis que j ai renonçé au tabac !
                  En ,effet , mes ami(e)s , et moi-même roulont maintenant nos joints avec...de la camomille extraite des sachets de thé...ca brule aussi bien que le tabac sans en avoir les nuisances !
                  Une chose avant que j oublie : aucun des nombreux dealers que j ai connu , et aucun de ceux que je connaitrai encore n est en faveur de la légalisation !
                  Bien a vous , ami conspirationiste !!!


                  • King Al Batar Albatar 28 novembre 2009 14:35

                    En tant que gros consommateur je serai tenté de dire oui, pour deux raison.


                    1°) pour mon bon plaisir

                    2°) pour réduire le problème de surpopulation carcérale, je m’interesserai bien au % d’incarcérations liées au biz de zetla, mais j’ai pas le temps.

                    En revanche, que feront les gosse en bas des tours, biz de cc.... C’est pir alors à reflechir quand même

                    • pierrot123 28 novembre 2009 16:24

                      La dépénalisation met fin instantanément à tout le trafic et à toute la délinquance qui l’accompagne.

                      Un seul exemple : relisez l’histoire de la prohibition de l’alcool aux Etats-Unis, de 1913 à 1933, avec Al Capone, Elliot Ness, les massacres entre bandes rivales, et tout le bazar...

                      Aujourd’hui, les Américains consomment tranquillement leur whisky (et ils ne s’en privent pas !), mais... il n’y a plus un seul règlement de compte entre trafiquants d’alcool, et des taxes enrichissent les caisses de la communauté.

                      Ce serait exactement la même chose avec les drogues dites « dures »...


                      • kalon kalon 28 novembre 2009 23:33

                        Ben, c’est justement cà le probléme, le pouvoir a besoins des jeunes délinquants pour te faire oublier le reste !


                      • Mrpolo 28 novembre 2009 19:13

                        Pierrot je ne suis pas d’accord

                        La dépénalisation met fin instantanément à tout le trafic et à toute la délinquance qui l’accompagne.

                        non car comme en hollande la production reste aux mains de trafiquants et ne protège pas le consommateur des rues des produits coupés

                        il faut un cadre pour la production et la distribution...
                        donc une légalisation : lui apporter ce cadre légal

                        amitiés
                        polo


                        • kalon kalon 28 novembre 2009 23:34

                          Toi, tu connais pas vraiment les Hollandais !


                        • Mmarvinbear mmarvin 1er décembre 2009 19:33

                          Au départ, le cannab à 5 % était celui qui était le plus vendu.

                          Aujourd’hui, le taux moyen aux Pays Bas tourne autour de 10 15 %, et il n’est pas rare de se voir proposer des taux encore supérieurs.

                          Pourquoi ?

                          Parce que la demande augmente. Les clients veulent des produits plus concentrés pour avoir le même effet en achetant moins de produit. Et comme leur corps s’habitue ils demandent des dosages supérieurs pour retrouver le « plaisir » de la défonce.

                          De plus, l’age moyen de la première fumette ne cesse de baisser. De 17, on est passé à 14 15.

                          Pile le moment ou le cerveau se structure et termine sa maturation, soit le pire moment pour s’enfumer.

                          Il faut bien se mettre en tête que légale ou pas, une drogue n’est jamais douce.


                        • Tony Pirard 28 novembre 2009 22:13

                          il serait la pire chose ’a faire,car,nous avona déjà exemple comme en Holande que va interdire la vente de cocaine et autres... !.Si il y a consommanteur a producteur... !


                          • kalon kalon 28 novembre 2009 23:39

                            Il n’y avait presque plus de plantation en afganisthan du temps de ben laden, depuis que l’armée américaine est là, l’afghanistan est redevenu le premier producteur au monde, tout comme du temps ou l’armée américaine était au Viét nam.
                            La C.I.A. controle 85 % du commerce de la came, faut pas étre con, cà rapporte de l’argent, cette merde !


                            • kalon kalon 28 novembre 2009 23:43

                              en fait, si à l’époque de dien ben phu, les américains ont laissé tombé l’armée Française, c’était pour cette seule raison, récupérer le trafic de la coco, les chinois, ils n’en avaient rien à foutre !


                              • kalon kalon 28 novembre 2009 23:46

                                Et, aujourd’hui, le corps expéditionnaire Français en afghanistan est là pour les mémes raisons, controler la came !


                                • wesson wesson 29 novembre 2009 00:02

                                  Cher auteur,

                                  je me devait en tant que adulte de vous dire qu’il me semble que vous filez un bien mauvais coton.

                                  Il y a quelques jours vous nous expliquiez vouloir rentrer dans la sauvageonnerie la plus complète en refusant de chanter notre hymne national, et maintenant vous promouvez le pétard !

                                  Allons allons, ressaisissez-vous que diable !

                                  sinon plus sérieusement bien entendu que la dépénalisation des drogues, et en fait de toutes les drogues permettrait d’une part d’en finir avec l’économie maffieuse gravitant autour, et d’autre part de fournir des produits de qualités (s’entendant les moins nocifs possibles) avec un suivi médical convenable. C’est pourquoi dépénaliser, il aurait fallu le faire il y a bien longtemps, et tous ensemble pour éviter les phénomènes de tourisme / traffic de la drogue qui se passent en suisse ou à Amsterdam.

                                  Ce qui est très dommage, c’est que cela vous fasse réagir visiblement parce c’est en débat en Californie, et pas bien avant. Comme quoi l’impression que vous vivez déconnecté des gens de votre âge se confirme au gré du temps qui passe.


                                  • @politique @politique 29 novembre 2009 01:57

                                    Bonsoir à tous,

                                    Pourquoi ne pas laisser le droit à chacun de cultiver ce que bon
                                    lui semble pour en faire un usage privé ?
                                    Ou est le problème ?
                                    Pourquoi cela inquiète t il autant nos dirigeants ?
                                    Que chacun puisse accéder au bien être et trouver son équilibre comme il l’entend et indépendamment du pouvoir politique semble beaucoup préoccuper les élus.
                                    Qu’ils nous lâche un peu la bride, l’harmonie sociale n’en sera que bien plus épanouie.

                                    Ont ils peur de perdre le peu d’influences et de crédibilité qu"ils leur restent, c’est certain.
                                    Ils resteront à jamais des carriéristes en quête de privilèges et de sécurité.

                                    A chacun son fardeau. 


                                    • vinvin 29 novembre 2009 23:50

                                      Bonjour.


                                      Bien moi je reconnais que le cannabis ne me réussit pas. J’ ai fumé que 4 « pétards » dans ma vie, don 2 m’ avaient rendu malade. Donc je reste a la GITANE sans filtre !

                                      Mais au cours de plusieurs concerts de Johnny, j’ ai pu remarqué que le guitariste Robin le Mesurier, ne fumait pas des GITANES,.... cela ne l’ empêche pas d’ être l’ un des meilleurs guitaristes au monde, et il assure vraiment sur scène.


                                      A méditer........



                                      Cordialement.




                                      VINVIN.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles







Palmarès