Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Grève des médecins

Grève des médecins

Grève des médecins.

De plus en plus d'assurés sociaux sont dans une situation de grande précarité, chômage, faibles revenus et par conséquent sont confrontés à des difficultés d'accès aux soins. Marisol Touraine, ministre de la santé propose de généraliser le Tiers Payant, qui permettrait aux patients de ne pas avoir à avancer les frais de consultation, le praticien se faisant rembourser directement par la sécurité sociale.

Depuis l'annonce de ce projet, nous assistons à une levée de boucliers de la part des médecins qui s'inquiètent d'être payés en retard. Cette attitude est pour le moins bizarre car la sécurité sociale sera tout à fait préparée à cette réforme.

Que se passe-t-il en ce moment ? La grande partie des médecins est classée en secteur 2 et pratiquent donc des dépassements d'honoraires plus ou moins importants. Lorsque le patient paye lui même sa consultation, il ne fait pas forcément attention à la somme payée car le dépassement n'apparaîtra que sur le relevé envoyé par la « sécu ».

Que cache donc ce refus ? Si le Tiers Payant se généralise, les médecins du secteur 1 (ne pratiquant pas de dépassement d'honoraires), factureront leur acte à la « sécu » en toute transparence. Pour ce qui concerne les médecins du secteur 2, il en va tout autrement : Ils factureront l'acte à la « sécu », comme en secteur 1, MAIS ne feront payer aux patients QUE le montant de leur dépassement. Ce faisant, les malades auront immédiatement connaissance de ce montant (qui est souvent très exagéré). Ce refus est donc motivé par de basses considérations vénales et les pseudo raisons de retards administratifs ne sont qu'un prétexte cachant les véritables motivations de ces médecins qui ont, doit on leur rappeler, prêté le serment d'Hyppocrate. Cette attitude est d'autant plus condamnable que ces médecins grévistes profitent d'un mouvement des urgentistes tout à fait légitime, compris par les patients qui constatent tous les jours l'absence des moyens octroyés aux services hospitaliers. Ils entretiennent par là la confusion entre les revendications légitimes des urgentistes et les intérêts personnels des médecins libéraux.

On le voit, cette grève est très discutable. Un de mes amis, médecin en secteur 1 est lui aussi en grève mais pour des raisons très différentes : Il s'inquiète pour les patients de voir la France devenir, à court terme, un désert médical. Il souhaite voir disparaître le secteur 2, la suppression du numerus clausus, et que, compte tenu de la gratuité de la formation, payée par l'état et donc les contribuables, un contrat soit signé par le futur médecin, l'obligeant à exercer au moins cinq années dans un secteur géographique imposé.

Sur 28 pays de l'Union Européenne, seuls 4 ne pratiquent pas le Tiers Payant (Belgique, Luxembourg, France et la Suède qui fait payer le patient jusqu'à 90 euros dans l'année, ensuite, le tiers payant s'applique).

La menace de blocage de la sécurité sociale par le refus de la carte vitale et l'envoi massif de feuilles de maladie est scandaleuse car les retards générés par cette attitude indigne pénaliseront les patients les plus faibles. Pour les médecins, nantis, leur vie n'en sera pas changée. Il s'agit d'un conflit entre leur conscience et eux-même.

Si nous avions affaire à des médecins libéraux vraiment préoccupés par le sort de leur patients (au nom du serment d'Hyppocrate), ils se poseraient publiquement la question de leur remplacement après leur départ en retraite, à une juste répartition géographique de façon à éviter les déserts médicaux de plus en plus nombreux, soutiendraient leurs collègues urgentistes en reprenant les gardes, abandonnées depuis des années, allégeant par là , ces services d'urgence.

Pour conclure, je dirais que cette grève me fait penser à un mouvement orienté contre une politique, plutôt qu'a une légitime revendication. Nos chers médecins sont arc boutés sur des positions conservatrices. Si la loi est adoptée, les patients devront imposer ce tiers payant à leur médecin traitant.

Dominique Getner


Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

105 réactions à cet article    


  • dithercarmar dithercarmar 4 janvier 2015 12:13

    <<Cette attitude est pour le moins bizarre car la sécurité sociale sera tout à fait préparée à cette réforme.>>
    Faire confiance à des fonctionnaires, et en la secu ? 
     FINI.
    Le principe est trés bon mais l’état qui trempe dans la santé, c’est mettre du pus dans la plaie.


    • Alren Alren 4 janvier 2015 13:09

      Curieux comme on n’entend pas nos journalistes « dominants » parler à propos de ce mouvement de « prise d’otages des malades » de « corporatisme » ni même de « grogne » (à la manière des ours).

      Ces charmants vocables sont réservés aux salariés !

      PS Mon généraliste, qui m’a démontré plusieurs fois sa grande compétence, est en secteur 1 ...

      • foufouille foufouille 4 janvier 2015 15:51

        " Marisol Touraine, ministre de la santé propose de généraliser le Tiers Payant, qui permettrait aux patients de ne pas avoir à avancer les frais de consultation, le praticien se faisant rembourser directement par la sécurité sociale."
        pas vraiment car sans mutuelle cela ne marche pas.
        ensuite quand on a une putuelle, le gentil médecin en caisse plusieurs consultations pour pas grand chose.
        avec la cmu, il faut revenir


        • rocla+ rocla+ 4 janvier 2015 15:58

          Comment elle s’ appelle cette putuelle  ?


          • foufouille foufouille 4 janvier 2015 16:54

            assurance hors de prix avec gros bénéfice pour les actionnaires


          • Dominique Getner 4 janvier 2015 16:10

            Bonjour ,
            Je viens d’avoir confirmation en regardant Itélé que certains syndicats de médecins appellent à refuser les cartes vitales des patients et de se servir de feuilles de maladie pour engorger la sécurité sociale. La conséquence de cette attitude indigne sera un retard de remboursement des assurés sociaux de 2 mois et demi !

            Les médecins prêtent un serment avant d’exercer qui n’est plus le serment d’Hyppocrate. Il s’agit du serment médical que voici :

            "« Au moment d’être admis(e) à exercer la médecine, je promets et je jure d’être fidèle aux lois de l’honneur et de la probité.

            Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux.

            Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J’interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l’humanité.

            J’informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. Je ne tromperai jamais leur confiance et n’exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences.

            Je donnerai mes soins à l’indigent et à quiconque me les demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire.

            Admis(e) dans l’intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. Reçu(e) à l’intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les moeurs.

            Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément.

            Je préserverai l’indépendance nécessaire à l’accomplissement de ma mission. Je n’entreprendrai rien qui dépasse mes compétences. Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services qui me seront demandés.

            J’apporterai mon aide à mes confrères ainsi qu’à leurs familles dans l’adversité.

            Que les hommes et mes confrères m’accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré(e) et méprisé(e) si j’y manque »."

            Remarquez le passage concernant les soins aux indigents et à quiconque le demandera. Ils ne se laisseront pas influencer par la soif du gain.

            Au nom de ce serment et de l’indignité de cette grève, j’appelle TOUS les patients à refuser de payer la consultation si le praticien refuse la carte vitale. Tout acte médical doit être justement rétribué, à condition que ni le médecin, ni le patient soit lésé !

            Il n’y a aucune raison que les patients fassent les frais de ce mouvement injuste.


            • etonne 4 janvier 2015 21:12

              bonsoir
              mon généraliste, en tête dans le mouvement m’a donné une feuille de soin au lieu de prendre ma carte vitale.
              Je l’ai payé en liquide. En fin la moitié d’un billet de 20 euros et une pièce de 2 € (je suis généreux !). Je lui ai dit qu’il aurait l’autre moitié et une pièce d’un euro quand j’aurais été remboursé par la sécu .
              Je regrette de n’avoir pas pu faire une photo. ! mais voir sa tête fut un grand bonheur. Je suis mesquin mais bon on a les armes que l’on peut


            • Dominique Getner 4 janvier 2015 23:39

              Bonsoir.
              J’ai beaucoup ri en vous lisant ! Cependant, il ne s’agit en aucun cas de mesquinerie mais d’un cas de légitime défense ...
              Je m’en serais probablement inspiré si mon médecin était en accord total avec ce fichu mouvement.


            • Patrick Samba Patrick Samba 5 janvier 2015 12:48

              Bonjour,
              etonne : « mon » généraliste« .
              Il vous appartient »votre" généraliste ?
              Et bien moi je vous conseille de ne plus le consulter car la prochaine fois il vous fera payer votre perversion. Et sans doute bien inconsciemment. Il fera probablement ce qu’on appelle un acte manqué et vous vous retrouverez aux urgences...
              .
              Vous, et l’auteur de l’article vous êtes des naïfs. Toutes ces mesures anti-médecins, sous l’alibi d’aider les pauvres, ne poursuivent qu’un but : la privatisation de la Sécu. Et pour cela il faut réduire au maximum les frais de fonctionnement, et notamment celui du traitement des feuilles de soins. A terme les ultra-libéraux agissant au bénéfice des multinationales de l’assurance privée salarieront les médecins. Ça coûtera encore moins cher à l’assurance et les actionnaires augmenteront leurs gains.
              Depuis la création de la Sécu il y avait une tradition chez les médecins : pour les plus démunis, ils n’encaissaient les chèques qu’une fois le remboursement des patients par la Sécu effectué.
              .
              Oui, le paiement des médecins par la Sécu est très lent, irrégulier, compliqué. Ça rend fou les médecins dont la fonction n’est pas de consacrer un temps inutile et souvent long à tenter de régler leurs problèmes de remboursement avec la Sécu, mais de soigner (et ça c’est quand ils arrivent à joindre un préposé de la Sécu chargé de régler ces problèmes. Ces problèmes sont tellement nombreux qu’ils sont débordés puisqu’on réduit le nombre de salariés. Toujours dans le but de faire des économies...) .


            • Patrick Samba Patrick Samba 5 janvier 2015 13:28

              Petite erreur de manipulation : le commentaire complet plus bas


            • bakerstreet bakerstreet 5 janvier 2015 13:59

              Et bien moi je vous conseille de ne plus le consulter car la prochaine fois il vous fera payer votre perversion....


              Un peu de mesure tout de même....Je n’ose imaginer comment le médecin pourra faire payer cette perversion....Attention tout de même à la prescription !
              Mais existerait il un crime de lèse majesté à propos des médecins....

              Quand à l’usage sémantique, on dit bien « mon médecin », comme on dit « mon mécanicien, ou »mon plombier« ....
              Et ce n’est pas parce qu’on dit aussi » ma femme", qu’elle nous appartient. 


            • Patrick Samba Patrick Samba 5 janvier 2015 14:20

              « Un peu de mesure tout de même... » : bakerstreet, je vous déconseille de vous adresser à moi avec condescendance.
              Vous, l’infirmer psy, ne comprenez pas l’acte manqué ? « 
              Attention tout de même à la prescription ! ».
              Mais justement, même avec attention l’acte manqué peut s’exercer. C’est tout de même la force de l’Inconscient que de s’imposer, non ?

              .
              « Mais existerait il un crime de lèse majesté à propos des médecins... » : vous feriez un petit « complexe d’infériorité » ?

              « Quand à l’usage sémantique, (...)Et ce n’est pas parce qu’on dit aussi » ma femme », qu’elle nous appartient. " :
              qui, en plus, vous ferait faire l’âne ?


            • bakerstreet bakerstreet 5 janvier 2015 14:37

              Patrick Samba


              Ce que la psy, m’a appris, entre autres, c’est qu’il n’y a rien de mieux qu’une crise pour mesurer la valeur des gens, leur capacité émotionnelle à garder le cap, et à rester cohérent, logique dans argumentation et dans le ressenti. 

              Inutile de vous dire ce que je pense de votre argumentaire

            • Patrick Samba Patrick Samba 5 janvier 2015 14:54

              Inutile, en effet...


            • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 6 janvier 2015 13:42

              Samba, reposez-vous un peu. C’est pas le moment de tomber malade.


            • rocla+ rocla+ 4 janvier 2015 18:25

              à Getner , 


              et quand vous achetez un billet de train pour aller à un endroit donné 
              et le jour du départ il y a grève , comment analysez vous la situation ?

              • Dominique Getner 4 janvier 2015 18:43

                A moins que je ne sois simplet (ce qui est possible), je ne vois pas bien le rapport avec mon propos. Sauf à ce que le mot « grève » vous suffise ...


              • rocla+ rocla+ 4 janvier 2015 18:43

                pareil pour un billet d’ avion que l’ on paye à l’ avance et vous arrivez 

                à l’ aéroport : grève ,  

                c ’est qui le salopard  ? 

                le médecin , le gréviste  ? le moinsseur ?



                • Dominique Getner 4 janvier 2015 18:45

                  Voir ci-dessus ...


                • rocla+ rocla+ 4 janvier 2015 18:49

                  Euh  cher Monsieur 


                  rien .... smiley

                  • tf1Groupie 4 janvier 2015 20:53

                    L’auteur a du faire la grève du courage ... ou alors il a recours au serment d’Hypocrite


                  • TSS 4 janvier 2015 20:25

                    Les généralistes font la majeure partie de leur beurre sur des maladies qui n’ont pas

                     besoin de médecin (rhume,angine,bronchite,grippe). Le boycot sur ces maladies suffirait à

                     les faire reflechir.

                     un vieux medecin me disait :« une grippe avec medicaments se soigne en 7 jours, sans

                     medicaments en une semaine. »


                    • dithercarmar dithercarmar 4 janvier 2015 20:55

                      Faut-il tuer les pauvres ou réformer la SÉCU ?
                      Changer de médecins ? Pour des Grecs ? Des Moldaves ? Des Roumains ? Des Marocains ? Des Chinois ? Mais c’est vrai que les français ne sont pas des gens racistes.
                      Concevoir une médecine adaptée aux médecins ? Aux malades ? Aux fontionnaires ? Aux « Élus » ?
                       Vous ne pensez pas que ça suffit la connerie ? Regardez votre fiche de paye. Même les gens au RSA payent. Il y a 5.6 millions de gens qui ne cotisent pas à la Sécu mais qui en vivent. Il leur faut 9 € pour en gérer 1. Ils appellent ça un « TROU ».
                      D’après eux il n’y à pas d’alternative aux changement, même en payant plus et en étant remboursé moins. On cherche les fraudeurs. Le taux d’absentéisme chez eux atteint des chiffres records (pas de jours de carrence et des contrôles fait par eux).
                      En france ils se nomment FONCTIONNAIRES ou outil/représentant de l’état.
                      Bref :

                      Tout Français désire bénéficier d’un ou de plusieurs privilèges. C’est sa façon d’affirmer sa passion l’égalité.

                      Charles de Gaulle


                      • julius 1ER 5 janvier 2015 14:20

                        Tout Français désire bénéficier d’un ou de plusieurs privilèges. C’est sa façon d’affirmer sapassion l’égalité.

                        @ditercamar,

                        sauf que le bémol est que... beaucoup d’appelés mais peu d’élus !!!!!!!!!!!!!

                      • dithercarmar dithercarmar 5 janvier 2015 15:16

                        <<sauf que le bémol est que... beaucoup d’appelés mais peu d’élus !!!!!!!!!!!!!>>
                        VOUS TROUVEZ ? Avec 5.6 millions de fonctionnaires + tous les « ÉLUS »... Vous voulez encore plus de parasites ? Sans les « privilèges » de ses gens vos impots et taxes vous sembleraient beaucoup plus tolèrable.


                      • rocla+ rocla+ 4 janvier 2015 20:58

                        Il faudrait , pour la SNCF inventer le serment du billet de train .


                        Une fois acheté le billet on devrait être sûr de pouvoir être transporté .

                        • ARMELLE 5 janvier 2015 13:37

                          Bah si, nous sommes transportés !!! transportés dans le monde du racket d’état, au profit d’une caste surprotégée et jouiisant de privilèges innombrables. Le régime royaliste n’a finalement pas changé, seuls les noms ont changés...

                          Ha elle est la belle la république de la fraternité et de l’égalité. Quelle farce !!!
                          La vache à lait qu’est le secteur marchant n’aura bientôt plus rien à donner, et les emprunts d’états grandissants montrent le début de cette pénurie (35 années de déficit budgetaire !!!). Faut quand même être sacrément abruti pour se tirer une balle dans le pied, A croire qu’ils ne forment que des ânes à l’ENA !!! ...Après moi le déluge...c’est leur devise sans doute
                          Je plains tous ces fonctionnaires quand ils dégringoleront de leur tour d’ivoire !!! Le pire est qu’ils seront étonnés !!! car du haut de leur tour, ils ne voient pas le ras de marée arriver à grande vitesse...
                          Bon courage les planqués

                        • Michel DROUET Michel DROUET 5 janvier 2015 08:06

                          Prends l’oseille et tire toi, c’est ce que semblent dire les médecins qui ont bénéficié d’études longues financées par l’Etat mais qui ne veulent absolument pas s’en souvenir.


                          • COVADONGA722 COVADONGA722 5 janvier 2015 08:48

                            bonjour , c’est un autre débat et je suis de votre avis il devrait être soulevé par exemple s’agissant de la répartition du corps médical sur le territoire .



                            asinus

                          • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 5 janvier 2015 08:23

                            @ Dominique Getner,

                            Merci pour votre article.

                            Pour une fois que les socialistes votent une loi véritablement juste, voilà que parmi la puissante « CASTE » des médecins libéraux beaucoup sont prêts à tout pour faire pression sur le gouvernement. J’espère que le gouvernement sera ferme devant cet insupportable chantage et que cette loi ira à son terme !

                            Cette loi aurait dû être complétée par une INTERDICTION DE DÉPASSEMENTS D’HONORAIRES ET LA CLASSIFICATION EN UNE CLASSE UNIQUE.

                            Cette grève est immorale non seulement dans le fond, mais aussi dans la forme de chantage qu’elle est entrain de prendre, (cartes vitales, feuilles de maladies, etc... ) Je ne remets pas en cause le droit de grève, bien au contraire, mais il est de grévistes qui prêtent à rire !

                            On préfère râler, voire insulter les petits salariés grévistes, qui tentent désespérément, en cas de grève massive de défendre leur emploi, leur outil de travail, leur droit de vivre dans la dignité.

                            Cette « Caste », elle, que défend-elle, hormis ses privilèges qui sont par ailleurs, bien assurés ?
                            Que devient donc le serment d’Hippocrate ?
                            Cette grève ne les grandira pas, bien au contraire.

                            Les plus impécunieux d’entre nous, une fois de plus, payeront la note !


                            • COVADONGA722 COVADONGA722 5 janvier 2015 08:46

                              bonjour madame , je suis ouvrier et je paie cotisation et mutuelle .

                              Le médecin généraliste qui me soigne moi et ma famille m’a tenu et expliqué les mêmes arguments que ceux du médecin ci dessous.
                              Bizarrement je fais plus confiance à mon toubib qui en 25 ans ne m’a jamais raconté d’histoire et qui c’est déplacé uniquement que quand cela été nécessaire « enfants bas age par ex » qu’a la bande d’escrocs umps qui me mentent et s’assoient sur mes votes depuis 50 ans .Bref je fais confiance moi à ce toubib et je suis d’accord quand il dit que tout ce qui est intégralement gratuit n’a pas de valeur ! C’est une mauvaise loi c’est un mauvais signal à tous les profiteurs « quelques soit l’étage » du système ! 
                              asinus : ne varietur 

                            • rocla+ rocla+ 5 janvier 2015 09:01

                              Bonjour madame Nicole Cheverny


                              pourriez-vous nous faire la liste des grévistes ne prêtant pas à rire .

                              J’ attends , merci pour votre réponse .

                              Cordialement .

                            • Guilbert 5 janvier 2015 08:33

                              Bonjour,

                              Je suis médecin, installé en secteur 2 et profondément choqué par les contre vérités lu dans cet « article ». Les commentaires ne volent parfois pas bien haut...
                              L’exercice médical se fait ne libéral en France en secteur 1 ou 2, en fonction des qualifications du médecin (les spécialistes anciens chefs de clinique ont cette possibilité, c’est à dire après 12 à 14 ans d’études).
                              L’origine du secteur 2 est lié à la volonté de la sécurité sociale de ne pas augmenter les honoraires des médecins, sur les actes à tarification commune. Ceux ci ont augmenté à la suite de l’accord de 2004 de 6,5%, l’augmentation précédente datait de ...1986. Ils sont parmis les plus bas d’Europe.
                              Qui accepterait aujourd’hui de travailler avec les tarifs de ..1986 ?
                              L’idée qu’il n’y ai plus de reste à charge pour le patient, c’est à dire le 1/3 payant généralisé est une mesure très électoraliste. Le patient n’avance plus d’argent. 
                              Le problème est qui paye ?
                              Le complément sera payé directement par la mutuelle.
                              La sécurité sociale continuera à dérembourser (sans que vous le sachiez puisque c’est gratuit...mais ce qui lui permettra de diminuer son déficit et donc d’afficher sa ... bonne gestion).
                              La mutuelle (qui devient obligatoire au 01-01-16), qui pour le même service augmentera ses cotisations, ou diminuera les prestations....
                              Au total, voilà une belle mesure sociale. Pour nous médecin, c’est une américanisation de la médecine. La médecine à deux vitesse est là. La difficulté daccés au soins sera bien là : ceux qui ont de l’argent pourront payer une bonne mutuelle, les autres non....
                              Pour conclure, un lien vers une revue de presse posté sur le site de l’UCDF, syndicat majoritaire pour les médecins du bloc opératoire, qui soutient le mouvement de grève.
                              Bonne réflexion.
                              Dr Guilbert

                              • foufouille foufouille 5 janvier 2015 11:45

                                en tant que patient, j’ai consulté beaucoup de généraliste archi nul en secteur 1.


                              • Yohan Yohan 5 janvier 2015 13:39

                                C’est toi qui est archi nul. T’as bien de la chance de trouver des médecins pour soigner ta connerie


                              • Yohan Yohan 5 janvier 2015 13:44

                                Monsieur Guilbert.
                                Vous êtes tombé sur un site d’« humanistes de gôche bornée » qui ont un avis sur tout et sur rien. C’est peine perdue de leur expliquer comment fonctionne le monde réel. Leur graal, c’est le monde de Léonarda, le type de société qui les fait rêver...Leur vision du monde est binaire. D’un côté, les bons (dont ils font partie) et de l’autre les salauds (dont vous faites partie) smiley


                              • foufouille foufouille 5 janvier 2015 14:29

                                en bon nazillon, yohan a des pouvoirs magiques.
                                tu sait lire une radio, crétin ?


                              • Yohan Yohan 5 janvier 2015 14:31

                                Si t’étais moins con, tu vivrais sûrement mieux smiley


                              • foufouille foufouille 5 janvier 2015 14:58

                                ben non, le con revient comme un con chez son « médecin ».


                              • 59jeannot 5 janvier 2015 08:49

                                pour simplifier il suffit de supprimer les mutuelles ; leurs frais de gestion voisinent les 20% contre 3% à la sécu ; de plus, il s’agit souvent de complémentaires santé, filiales de compagnies d’assurances avides de bénéfices ; 
                                Les cotisations versées à la SS au lieu des mutuelles devraient permettre à la SS un remboursement à 100% ; du coup plus de 1/3 payant, le médecin est payé directement par la sécu.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès