Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Grippe A (H1N1) 2009 : faites-vous vacciner !

Grippe A (H1N1) 2009 : faites-vous vacciner !

Ne vous y trompez pas : les hésitations naturelles ne doivent pas faire oublier quelques fondamentaux… comme sauver des vies humaines.

Agoravox serait-il la dernière "terre de liberté" ? Celle où la vaccination serait une hérésie de la médecine, où les virus n’auraient jamais existé, où les Américains auraient eux-mêmes commandité les attentats du 11 septembre 2001, où ces mêmes Américains ne seraient jamais allés sur la Lune, où les extraterrestres s’amuseraient à faire des ronds dans les champs terriens, où le réchauffement climatique ne serait plus qu’un mauvais rêve (l’hiver arrive), et où même le mouvement perpétuel serait permis, trahissant certes le second principe de thermodynamique mais proposant enfin des solutions définitives aux problèmes énergétiques de la planète ?

Revenons sur terre. Sur la vraie Terre.

Valérie M., (jeune) femme vivant en région parisienne et ayant atteint 45 ans en juillet 2009 revenait d’un voyage au sein de l’Union européenne. Elle a été atteinte du virus de la grippe A. Elle n’avait aucun antécédent, elle était en bonne santé, portait même une attention soutenue à l’harmonie de son corps. Elle décéda cependant trois ou quatre jours après le début de la maladie, le 24 novembre 2009. Ses funérailles ont eu lieu le lundi qui suivait.

Un cas qui m’a touché personnellement, un cas, un seul à ma connaissance, mais un quand même. J’ai aussi le cas de cet ami qui a été malade pendant une semaine de cette même grippe A, presque heureux de pouvoir s’arrêter de travailler car un peu surmené, et qui en est sorti quasiment sans problème. Un cas heureux, celui-là.

Et chacun pourrait citer d’autres cas, d’autres contre-cas, des pour, des contre…


Sans aucun facteur de risque

Pourtant, moi aussi j’avais des hésitations. Ou, plus exactement, car je n’ai jamais eu de doute sur l’efficacité et l’innocuité des vaccins (nous ne sommes plus au temps de Molière), je ne me sentais pas vraiment concerné par la grippe A. Je me sentais en bonne santé (et je savoure cette sublime chance) et donc, je me disais que je n’étais ni fragile, ni avec des antécédents, ni une "personne à risque".

Mais la grippe A découvre quelque chose de nouveau : il commence à y avoir beaucoup de personnes en bonne santé qui en meurent. Ni fragiles, ni malades, ni rien du tout.

Si on avance les statistiques, on pourra toujours faire un sinistre calcul d’apothicaire. Le mari de Valérie M. s’en moque bien des statistiques prétendument faibles. Lui, il sait que la grippe A n’est pas une "grippette".

Au dernier bulletin officiel de l’Institut de veille sanitaire (INVS) daté du 8 décembre 2009 (à télécharger ici), en France, 630 cas graves ont été décomptés depuis le début de l’épidémie, dont 62 pour la seule semaine du 30 novembre au 6 décembre. En tout, on déplore 126 décès dont une forte hausse depuis le 2 novembre et ce fut la semaine du 23 au 29 novembre qui eut le plus fort pic (33 décès en données provisoires).

Ces 126 décès touchent un peu plus les hommes que les femmes (58%/42%), principalement les personnes âgées entre 15 et 64 ans (69%), et 20 personnes décédées n’avaient aucun facteur de risque.

Les 630 cas graves concernent autant les hommes que les femmes (50%/50%), surtout les personnes âgées entre 15 et 64 ans (72%), pour 134 d’entre eux (21%), des personnes sans aucun facteur de risque.

Les principaux facteurs de risque sont une pathologie respiratoire chronique (comme l’asthme), une grossesse, un déficit immunitaire, un diabète, une obésité morbide et une insuffisance cardiaque.

En tout, pour la semaine du 30 novembre au 6 décembre, 851 000 consultations pour infections respiratoires aiguës liées à la grippe A ont été estimées par le Réseau des Grog. Depuis la mi-septembre, il y a un peu plus de 4 millions de consultations liées à la grippe A en France.

Par ailleurs, sa forte capacité à se propager encourage les mutations du virus (2 cas signalés en France pour l’instant, des dizaines d’autres cas à l’étranger). Le bulletin précise : « Cet événement [les deux cas de mutations] pourrait augmenter la capacité du virus à atteindre les voies respiratoires basses. L’efficacité des vaccins actuellement disponibles n’est pas remise en cause. ».


Quelques questions

Il est vrai que les fausses informations, les mensonges, les intox, les hoax, la mauvaise foi, l’ignorance sincère se sont multipliés sur Internet depuis quelques mois.

Parmi les principales réfutations, il y a un mythe, celui du vaccin. Le vaccin ne serait pas efficace et pire, serait mauvais.

Pour cela, il vaut mieux lire le dernier bulletin du suivi de pharmacovigilance des vaccins grippaux A (H1N1) de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé pour la période du 21 octobre au 29 novembre 2009 (à télécharger ici). Celui-ci ne comptabilise pour un million environ de personnes vaccinées au 29 novembre qu’un seul décès considéré sans lien de causalité avec le vaccin (mort naturelle) et 16 cas graves pour le vaccin avec adjuvant (Pandemrix).

Parmi les argumentations toujours sans source digne de foi, il y a le fait que le vaccin (en fait, précisons que les centres de vaccination proposent quatre vaccins différents en fonction des cas individuels) aurait été développé trop rapidement. À ma connaissance, tous les tests cliniques ont été réalisés dans les règles de l’art, seule la procédure administrative pour donner l’agrément de l’État a été accélérée (ce qui n’a rien à voir avec l’efficacité du vaccin mais plutôt avec l’efficacité des services de l’État). Ce type de vaccin est lui-même peu original et est connu depuis longtemps.

L’inquiétude pourrait redoubler si on évoquait un supposé accord de non-responsabilité des fabricants de ce vaccin. Je n’ai pas lu le texte d’un tel contrat, si jamais il existe (mais admettons), mais dans tous les cas, rappelons que la France (et bien d’autres pays avec elle) est un État de droit et même l’État n’a pas le droit d’éviter des poursuites en pénal. La responsabilité pénale est du ressort du seul juge. Il serait facile d’imaginer qu’un individu attesterait sur contrat à un tueur à gage qu’il ne le poursuivrait pas en cas d’assassinat d’un de ses proches. Même si l’individu était un représentant de l’État (agissant en tant que tel), cela n’empêcherait nullement ce tueur à gage de répondre de ses actes devant une cour d’assise.

L’argument de non-responsabilité des fabricants de vaccin est d’autant plus ridicule juridiquement qu’il l’est encore plus en terme publicitaire, une "mauvaise affaire" faisant une très mauvaise publicité et pouvant atteindre la crédibilité scientifique de l’entreprise qui serait mise en cause (ce qui n’exclut en rien erreur, négligence, incompétence, comme dans tout domaine, y compris médical).

Ensuite, il y a aussi des arguments un peu plus "techniques". Comme le fait que les fabricants de vaccins en profitent déjà pour les vaccins contre la grippe saisonnière qui doivent se faire chaque année (donc ne seraient pas vraiment efficaces). Sauf que chaque année, le type de virus est différent et le vaccin saisonnier est préparé en fonction du virus qui devrait être présent dans les mois qui suivent.

Autre argument un peu du même type sur la grippe A : d’une part, si le virus (H1N1) 2009 mutait, le vaccin ne serait plus efficace (pour l’instant, le dernier bulletin précise explicitement le contraire, voir plus haut), d’autre part (je le répète), les mutations ne sont pas le fruit d’une force obscure et réfléchie. Ce ne sont que le résultat aléatoire d’erreurs dans les combinaisons au cours de la duplication (c’est le principe de la théorie de l’évolution, rappel sur le cœlacanthe ici). Or, le nombre d’erreurs (donc le risque de mutations) est proportionnel au nombre de virus qui se propagent. D’où l’intérêt global de réduire au maximum la pandémie (même si celle-ci n’était qu’une "grippette", ce qui n’est pas le cas) pour réduire au maximum le risque de mutations.


Arguments personnels

Et puis, voici quelques arguments pour se faire vacciner, qui sont certes subjectifs mais qui me paraissent remettre quelques pendules à l’heure.

Je me moque de faire profiter l’industrie pharmaceutique en me faisant vacciner. C’est son but, comme le but de toute entreprise. Quand j’ai mal à la tête, je ne m’empêche pas de prendre de l’aspirine sous prétexte que je ne veux pas apporter de profits au fabricant d’aspirines. Au même titre, je ne vais pas me restreindre dans mes déplacements automobiles sous prétexte que je ne veux plus enrichir les compagnies pétrolières. Et plus généralement, je ne vais pas arrêter de consommer sous prétexte que dans toute la chaîne, je vais enrichir ceux qui m’apporteraient une réponse à mes besoins. C’est tout le système économique, y compris les emplois dans le secteur privé, qui est basé sur le profit et la rentabilité.

Au même titre que je me moque des conséquences économiques, je me moque de réfléchir à des considérations politiciennes lorsqu’il s’agit de vaccination. Que ce soit récupéré par les uns ou les autres est assez ridicule. On ne refuse pas de se faire vacciner parce qu’on est dans l’opposition. Au même titre que les soutiens de la majorité ne vont pas se faire vacciner par loyauté politique. À moins d’avoir une sérieuse couche de bêtise (je suis prêt à qualifier autrement). Hier, le gouvernement a été critiqué pour avoir prétendument dramatisé la grippe A. Aujourd’hui (il suffit d’aller dans les centres de vaccination), le gouvernement serait plutôt critiqué pour le contraire, pour ne pas avoir suffisamment bien organisé pour faire vacciner sans trop d’attente. Dans tous les cas, le gouvernement aurait été critiqué, d’en avoir trop fait ou pas assez. C’est l’ingratitude du pouvoir (il n’y a pas que les honneurs, il y a aussi les responsabilités et l’intérêt général).

Sur cette question de santé publique, le gouvernement a agi avec anticipation sur un danger réel. Qu’il ait été surévalué est un bien pour la population (ridicule de lire que plus il y aurait de décès, plus la Ministre de la Santé serait contente, ridicule à vomir). Il a aussi été aidé par la préparation du dispositif contre la grippe aviaire (la question d’une pandémie date de plus de trois ans, et toutes les entreprises ont été sensibilisées pour définir des plans d’action en cas de crise).

En revanche, je me moque beaucoup moins des hésitations de la population, ayant moi-même hésité sur l’attitude à avoir à ce sujet. Ces hésitations sont respectables vu le nombre d’informations contradictoires qui sont véhiculées. Le manque de confiance est relativement explicable par le doute de l’autorité médicale qui fait foi, à savoir les médecins généralistes libéraux. Beaucoup d’entre eux ont exprimé des sentiments très variés à propos du vaccin contre la grippe A. Il est vrai que pour des raisons qui pourraient être discutables, le gouvernement a choisi de ne pas impliquer la médecine libérale dans un premier temps (ce qui serait une erreur à mon avis) en confiant la tâche à des centres de vaccination spécialement organisés pour cela (notons au passage que dans ces centres, les patients ont systématiquement une consultation avec un médecin avant de se faire vacciner). L’expérience connue de Stanley Milgram concernant la soumission à l’autorité (popularisée par le film "I comme Icare") a montré que si l’autorité doute, il n’y a plus obéissance mais interrogation, ce qui, en soi, est rassurant (la conclusion générale de l’expérience n’est, elle, pas du tout rassurante).

Pour compenser cette perte du lien de confiance, les autorités françaises auraient-elles forcé la dose sur le danger de la grippe A ? Je suis bien incapable de répondre à cette question, seul le recul de plusieurs années pourra le dire, mais il est sûr qu’il vaut mieux prévenir trop que pas assez.


Faites-vous vacciner !

Alors, protégez-vous, protégez vos enfants, vos proches. Allez vous faire vacciner si ce n’est pas déjà fait. Le nombre de cas mortels sur des personnes sans aucun facteur à risque commence à croître de façon inquiétante.

N’hésitez plus. N’écoutez pas les oiseaux de malheur qui parlent de machination (d’une ampleur mondiale, imaginez son organisation avec autant de complices !), qui évoquent un conditionnement des esprits, qui qualifie cette grippe A de "grippette" quand elle TUE.

Pensez d’abord à vous et aux vôtres. Chaque décès de cette grippe A aurait pu être évité si tout le monde avait été vacciné.

Ne tombez pas dans l’obscurantisme antiscientifique, dans la contestation systématique des autorités institutionnelles. Profitez de la médecine actuelle.

Bref, soyons responsables.
L’enjeu est important ; il s’agit de vies humaines.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (14 décembre 2009)


Pour aller plus loin :

Pour en savoir plus sur la vaccination contre la grippe A.

Derniers communiqués officiels à télécharger en .pdf (8 décembre 2009).



 

Documents joints à cet article

Grippe A (H1N1) 2009 : faites-vous vacciner !

Moyenne des avis sur cet article :  1.59/5   (157 votes)




Réagissez à l'article

193 réactions à cet article    


  • TSS 14 décembre 2009 10:17


    Piochez vos dossiers,la justice a assez de retard,et laissez les « pros » s’ occuper de cela... !!


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 décembre 2009 10:51

      Bonjour,

      Un vaccin contre la peur,

      Disponible ici

      désolé, je sors !


    • Pyrathome pyralene 14 décembre 2009 17:38

      Dugué , faites vous vacciner , c’est un ordre !! smiley
       
       résultat des courses : Sarkolehérisson 15 % / reste du monde : 85 %

       Vous pouvez remontez votre froque....monsieur le propagandiste smiley on vous enverra la facture , 1 milliard d’euros , songez à faire un crédit sur mille ans !...


    • jako jako 14 décembre 2009 10:18

      Chacun son métier, moi je préfère cet article là :
      toubib56


      • UnGeko 14 décembre 2009 10:23

        Si on résume : Vous ne savez rien, vous n’avez aucun argument crédible sinon ceux bien peu louables utilisés pour cette campagne de vaccination. 

        Conclusion : Vous avez pris le risque de vous faire vacciner alors vous ne comprenez pas pourquoi les autres ne le feraient pas sous couvert d’altruisme !

        Désolé je ne vois pas en quoi vous êtes plus responsable qu’une personne refusant la vaccination !


        • kiki 14 décembre 2009 10:28

          Là ! tout est dit !
          Je suis Maman de trois enfants dans une bourgade paumée entourée de paysans ou de gens sans autre formation importante .

          Le fait est que nous sommes les seuls à être vaccinés et donc pestiférés ou totalement suicidaire , bon à être enfermés pour mauvais traitement sur enfants ! « Une grippette » !
          Je suis dans l’obligation de cacher notre tare ! L’état n’a pour ce coin de France isolé aucune autorité ni confiance ! bravo !
          Je donne mon sang voir plasma voir don de moelle ! je tri mes ordures , j’éduque mes filles dans le respect des régles en vigueur ! Et bien actuellement , je frise la démence et vais penser à revoir le monde en tant que citoyenne révoltée  !
          Je suis navrée de tout ce battage médiatique négatif et suis enfin heureuse de trouver dans ce texte tout ce à quoi je crois et pouvoir enfin aller de l’avant !
          merci a vous !


          • barrere 14 décembre 2009 10:45

            je suis entouré moi même de paysans, l’étant moi même....


            demandez leur ce qu’ils pensent du vaccin contre la fievre cattarhale ovine obligatoire et ses effets secondaires......vous allez etre effarée....


          • TSS 14 décembre 2009 10:59

            entourée de paysans ou de gens sans autre formation importante .

            assimiler les paysans à des demeurés sans conscience !vous allez vous faire mal voir  !!

            @barrère

            sans tenir compte de l’amende par tete et l’impossibilité de vendre les betes vaccinées(pour la

             viande)... !!


          • Talion Talion 14 décembre 2009 11:00

            Tiens !... Histoire que la maman soit un petit peu plus rassurée, voilà une vidéo qui mets en parallèle le discours de notre cher ministre de la santé et du Dr Marc Girard.

            http://vivresansogm.org/topic/marc-girard-vs-roselyne-bachelot.flv

            La citation à retenir de cette vidéo me semble être cette déclaration du Dr Girard (dont le site web se trouve ) :
            « Écouler des stocks de vaccins acquis au terme d’un processus absolument atterrant, où il est difficile de faire la part entre l’incompétence et la corruption, et je pèse mes mots ».

            Et j’ai au passage une autre citation que je trouve très à propos dans toute cette histoire :
            « Quand on a décidé d’être aveugle, l’évidence cesse d’avoir cours »
            A.Peyrefitte

            A méditer.


          • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 14 décembre 2009 13:55

            A « Kiki » 14 décembre 10:28

            Merci de votre témoignage.
            Cordialement.


          • JL JL 14 décembre 2009 17:55

            « SOUS LES PAVÉS, L’ALPAGE ! » « On n’est pas une secte obscurantiste ! », clament les bergers refusant l’obligation de vacciner leurs bêtes contre la fièvre catarrhale, ou langue bleue, une maladie plutôt bénigne et pas contagieuse. Mais le ministère de l’Agriculture, qui lorgne sur une subvention européenne et roule pour les labos, entend imposer un vaccin dont l’efficacité autant que l’innocuité reste encore à prouver. Quitte à interdire la transhumance aux réfractaires !


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 décembre 2009 01:28

            @ L’auteur : je suis heureux que vous puissiez vous exprimer. Tous n’ont pas cette chance, j’ai été censuré sur ce texte. Morice sur celui-ci. Votre argumentaire ne me convainc pas, mais on est ici pour en discuter. A bas les censures !


            Pierre JC Allard

          • Gollum Gollum 14 décembre 2009 10:31

            Par ailleurs, sa forte capacité à se propager encourage les mutations du virus


            Je suis pas scientifique mais cela me semble douteux, et illogique. Je ne vois vraiment pas le rapport entre une facilité de propagation et les mutations. Il me semble au contraire que si le virus ne rencontre pas d’obstacle, il n’a aucune raison de muter.
            Au contraire, toute barrière (vaccins, tamiflu) ne peut qu’encourager le virus à muter, afin de se protéger..

            Quant aux histoires de 11/9 et d’hommes n’ayant jamais mis le pied sur la Lune : tentative imbécile d’amalgame ayant pour but de faire passer pour des imbéciles ceux qui seraient tentés de refuser la vaccination..

            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 14 décembre 2009 12:03

              Vous êtes une scientifique ? Et vous croyez que les virus mutent volontairement pour survivre ?

              Du point de vue scientifique, les virus n’ont aucune intention ni stratégie : ils mutent aléatoirement et cela d’autant plus qu’ils sont nombreux et/ou qu’ils infectent un grand nombre de personnes.

              Relisez Darwin.


            • 5A3N5D 14 décembre 2009 12:38

              Lol ! Confondre une bactérie avec un virus n’est pas donné à tout le monde !

              Répétez après moi : « les antibiotiques, c’est pas automatique. »


            • JL JL 14 décembre 2009 12:46

              C’est vous reboul qui n’y connaissez rien. Effectivement les virus ne pensent pas, mais si les virus peu dangereux ne sont plus adaptés, ils disparaissent au profit de ceux qui sont sont mieux « adaptés » parce que plus résistants. Au bout du compte on n’a pas gagné au change ! En effet, que les vainqueurs à terme soient eux ou nous, ça tournera fatalement à une victoire à la Pyrrhus.

              Mais c’est dans la nature du capitalisme que de déplacer les problèmes, pas de les résoudre.


            • Gollum Gollum 14 décembre 2009 13:09

              A Reboul : Du point de vue scientifique, les virus n’ont aucune intention ni stratégie : ils mutent aléatoirement et cela d’autant plus qu’ils sont nombreux et/ou qu’ils infectent un grand nombre de personnes.

              Relisez Darwin.


              C’est bien là le problème.. D’abord, sur les mutations qui ne seraient qu’aléatoires, rien de moins sûr..

              Darwin est contesté par bien des scientifiques. En France, Rémy Chauvin..

              C’est cette sous-estimation de l’intelligence du vivant qui a fait que l’on a abusé des anti-biotiques parce que l’on a pensé visiblement à tord, que ces pauvres bactéries allaient bêtement se laisser faire.. Visiblement c’est raté..

              C’est cette même sous-estimation de l’intelligence du vivant qui a fait que l’on a abusé des pesticides, pensant que ces pauvres sauterelles ou autres bestioles allaient se laisser berner..

              Perdu, là encore..

              Même chose pour les OGM où l’on pense le problème de façon complètement mécaniste..

              Là encore, gros problèmes en route...

              Bref, nos darwiniens, avec une idéologie latente digne du XIXème siècle, ont contribué à l’empoisonnement de nos rivières, de nos sols, et de nos corps...

              C’est d’ailleurs un peu la même logique qui a prévalu pour le contrôle des rivières avec moult digues, notamment pour la Loire, jusqu’à ce que l’on s’aperçoive (après inondations diverses) qu’il fallait laisser la Nature suivre son cours.. et l’on a donc détruit les digues..

              Cette logique salvatrice ne s’est pas encore faite pour les maladies.. Il faudra bien que tôt ou tard on y arrive..



            • 5A3N5D 14 décembre 2009 13:20

              @ Philibert du Piston,

              Lorsque j’ai écrit que vous ne saviez pas faire la difrférence entre un virus et une bactérie, c’est pour montrer le degré d’ignorance qui vous affecte. Et vous prétendez avoir fait des études de biologie ? 

              Rassurez-vous, ce n’est pas mon cas, mais un peu de culture générale ne nuit pas. Vous pouvez, si vous le souhaitez, soigner un virus avec des antibiotiques. C’est votre problème. Non, un virus ne se distingue pas d’une bactérie uniquement par sa taille, mais comme vous avez la science infuse, et que même si vous vous trompez, vous avez raison d’avoir tort, j’espère que vous comprendrez que toute discussion avec vous ne saurait être que vaine. Bon trollage ! 


            • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 14 décembre 2009 13:58

              A Golum 14 décembre 10:31

              Les mutations ne sont que des erreurs de duplication : pas de duplication, pas de risque de mutation puisque le virus ne se retransmet pas. Les erreurs sont bien entendu aléatoires et vont dans tous les sens, mais ce sont les plus résistants qui, au final, peuvent se dupliquer (les autres étant supprimés par leur environnement). La théorie de l’évolution est assez logique, ce n’est pas la fonction qui crée l’organe, mais des erreurs génétiques qui peuvent devenir des forces.

              A phillibert du piston 14 décembre 12:34
              Merci de ne pas confondre virus et bactérie, sinon, effectivement, discussion totalement stérile.

              Cordialement.


            • 5A3N5D 14 décembre 2009 19:37

              @ Philibert du Piston,

              « MERCI POUR LES INJURES !ça fait plaisir... »

              J’en ai autant à votre service : n’est-ce pas vous qui avez jugé que mon intervention était « stérile » ? De plus, je ne vous ai jamais autorisé à me tutoyer, monsieur le biologiste.


            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 15 décembre 2009 10:00

              Quelle salade à la sauce chauvine !


            • Talion Talion 14 décembre 2009 10:33

              Blablabla Blabla Blabla !... Faites-vous vacciner bande de serfs !...

              Et surtout débarassez-vous de cette esprit critique qui ne vous sert à rien : Vos seigneurs et maitres veillent sur vous et décide à votre place ce qui est le mieux pour votre pomme !

              Au passage, si certains veulent entendre un autre son de cloche, j’ai une petite nouvelle à vous communiquer sur le très fort taux de mortalité apparent de ce vaccin chez les singe (une paille : Tout juste 100%...)

              http://artdevivresain.over-blog.com/article-explosif-singes-vaccines-au-anti-h1n1-tous-morts-apres-4-mois—40793013.html

              C’est le genre d’information dissonante qui laisse comme un doute...

              Ah oui au fait !... Le vaccin de la grippe saisonnière (déjà un petit peu plus sûr lui) protège déjà contre les souches virale de type H1N1.
              Je le sais de source sûre puisque j’ai la boite entre les mains !!!

              Je vous lis ce qui est écrit sur le côté de celle-ci :
              Virus grippal, fragmenté, inactivé, contenant des antigènes analogues aux souches suivantes : 2007-H1N1- souche analogue, 2007-H3N2-souche analogue, 2008-souche analogue

              Et au passage je confirme qu’il s’agit bel et bien là du vaccin contre la grippe saisonnière... Pas du nouveau contre la souche H1N1 de 2009...

              Bref !... Si l’info rapportée par Stéphane Guillon se confirme, là on a affaire à un crime délibéré et un scandale sanitaire 100 fois pire que celui du sang contaminé !

              Maintenant la question est « cui bono ? » -a qui profite le crime ?-


              • Talion Talion 14 décembre 2009 11:20

                Et bien voilà !

                En cherchant un petit peu j’ai pu trouver la réponse à ma question précédente !

                Maintenant on sait clairement à qui profite le crime :
                http://www.wikileaks.com/wiki/Big_Pharma_inside_the_WHO:_confidential_analysis_of_unreleased_WHO_Expert_Working_Group_draft_re ports,_8_Dec_2009

                J’adore wikileaks !... C’est vraiment un site formidable !


              • Talion Talion 14 décembre 2009 11:41

                Alors là c’est la cerise sur le gâteau !

                http://wikileaks.org/wiki/Big_Pharma_caught_spying_on_the_WHO
                (En gros je résume : Les grosses compagnies pharmaceutiques non seulement espionnent avidement l’organisation mondiale de la santé, mais en plus il semblerait qu’elles soient aussi l’éminence grise qui la contrôle en coulisse... On vit vraiment une époque formidable !)

                On fait vraiment des découvertes formidables sur ce site !

                Et en plus c’est tout frais comme fuite !... Que du bonheur...


              • spearit 14 décembre 2009 21:37

                A Talion

                Les 2 liens de Wikilead donnent une page blanche ????????!!!!!!!!!


              • Talion Talion 15 décembre 2009 16:58

                Heu... Non... Je viens de réessayer et ça marche très bien...

                T’es sûr que le problème ne vient pas de ton côté ?... Tu ne serais pas en Chine ou dans un autre pays qui bloque Wikileaks des fois ?...

                Maintenant ça peut tout simplement être temporaire... Réessaye, on ne sait jamais...


              • Clojea CLOJEA 20 décembre 2009 17:08

                @Talion : « A qui profite le crime ? » mais aux Labos Pharmaceutiques of course. Très juteux la fabrication de vaccins et autres. £££££££££ ou €€€€€€€€€. A propos de money, j’ai rencontré un père de famille qui me dit que son toubib lui a dit que s’il voulait faire un test de dépistage pour la grippe A, et bien cela coûte 170 €. Oui, oui, vous avez bien lu. Remboursé sécu ? Je ne sais pas mais si oui, cela accroissera encore le gouffre déficitaire de cette inutile et obsolète institution. Sinon une bonne partie des 170€ part aussi dans la poche des Labos.


              • linus20024 linus20024 14 décembre 2009 10:33

                Pas mieux que les 3 précédents commentaires.
                mêlez vous de vos affaires, faîtes vous vacciner si le cœur vous en dit mais laissez la liberté aux gens de faire leurs propres choix.


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 décembre 2009 10:38

                  Salut Sylvain,



                  T’es sur que la vaccination ne favorise pas la résistance du virus AH1N1 ?


                  @+P@py


                  Trouvé sur le web :

                  Le vaccin contre la variole a « déclenché » le virus du sida.


                  http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29723131.html




                  http://lesdernieresnouvellesdumonde.blogspot.com/2009/12/scandale-loms-albert-osterhaus-le.html



                  Scandale à l’OMS, leconseiller en chef contre la grippe accusé de corruption !


                  http://lesdernieresnouvellesdumonde.blogspot.com/2009/12/scandale-loms-albert-osterhaus-le.html


                  La Pologne persiste et signe : le vaccin contre le virus H1N1 est dangereux

                  http://www.google.com/search?source=ig&hl=fr&rlz=&=&q=La+Pologne+persiste+et+signe+%3A+le+vaccin+contre+le+virus+H1N1+est+dangereux+.&btnG=Recherche+Google&meta=lr%3D



                  • Proudhon Proudhon 14 décembre 2009 19:56

                    @Gilbert Spagnolo

                    En plus j’ai un copain d’enfance qui s’appelle lui François Spagnolo.

                    Merci pour le lien sur la Pologne qui m’a appris que la BachelotN1 avait travaillé pour l’ndustrie pharmaceutique. Je ne savais pas. Tout s’explique en fait !!!!!


                  • robin 14 décembre 2009 10:38

                    L’immunité juridique des labos n’est pas une invention, elle figure même en toute lettre dans les contrats que s’est procuré avec énormément de difficultés (pourquoi ?) le rapporteur du budget de la sécu en personne.

                    Pourquoi la Pologne a t’elle refusé en Bloc les vaccins ?

                    L’ancienne ministre de la santé Finlandaise a t’elle pété les plombs quand elle parlait citant le vaccin d’une campagne de dépopulation ?

                    Pourquoi des études scientifiques démontrent-elles qu’une vaccination massive, loin d’être productive a plutôt tendance au contraire à être un terrain de prédilection de souches mutantes ?

                    Y’a t’il eu oui ou non des centaines de paralysés et des dizaines de morts suite à l’administration d’une vaccination obligatoire en 1976 aux USA ?

                    Pourquoi en fait-on plus sur cette grippette que sur la grippe classique plus létale ?

                    COmment fait-on pour distinguer la grippe A de la grippe classique alors que le test coûtant près de 300 euros pièces n’est sûrement pas fait dans tous les cas ?

                    Est-ce à dire que des personnes qui ont la grippe classique ont reçu le vaccin contre la grippe A (et inversement) alors qu’il faut obligatoirement (parait-il) des vaccins différents ?
                    si Oui n’assiste-on donc pas à du grand n’importe quoi ?

                    Dernièrement les médecins ont reçu ordre d’appliquer le tamiflu à tout va, alors qu’ont sort il n’y a pas si longtemps d’une grande campagne qui nous disait « LES ANTIBIOTIQUES C’EST PAS AUTOMATIQUES » ?

                    Ne sentez-vous pas dans cette immense faisceau d’informations contradictoires l’indice d’un grand amateurisme potentiellement dangereux ?

                    Cerise sur le gâteau : il n’existe pas d’étude scientifique de la réelle et indiscutable efficicacité des vaccins contre la grippe, VRAI ou FAUX ?





                    • le-Joker le-joker 14 décembre 2009 10:40

                      Qu’est-ce qu’une personne sans antécédent ? Une personne dont une ou plusieurs fragilités n’ont pas été encore détectées et pour lesquelles le corps médical est incapable de poser un diagnostic, tient la médecine aurait donc des faiblesses et ne serait pas en mesure de tout expliquer ?

                      Qu’une ou plusieurs personnes sans antécédents décèdent malheureusement ne permet en aucun cas d’indiquer que le virus est devenu plus dangereux qu’il n’était ce que si j’en crois la sacro-sainte OMS n’est pas encore le cas actuellement et encore moins que le vaccin serait opérant face à une mutation du virus qui seul pourrait expliquer un changement sur son taux de mortalité.
                      Le nombre de morts est à ce jour de 136 personnes chiffre entendu ce matin pendant l’émission de Leymergie et 22 cas sans antécédents dont sur lesquels la médecine s’avère impuissante à expliquer leurs décès.
                      Que vous soyez gagné par l’émotion si j’en crois votre témoignage est une chose, que vous jouez sur la peur pour pousser les êtres à la vaccination en est une autre. Ce n’est pas l’émotion qui doit guider ce type de choix, mais la raison et l’information.
                      Or on sait que cette pandémie fait beaucoup moins de décès que le virus saisonnier de la grippe et on sait aussi à contrario que des cas de plus en plus nombreux d’effets indésirables allant jusqu’à des fausses couches de femmes enceintes sont survenus quelques jours après la vaccination.
                      Allez donc expliquer à cette femme que connait ma soeur qui a perdu son enfant à 8 mois et demi 48 heures après s’être faite vacciner qu’il faut aller se faire vacciner aujourd’hui.
                      Désolé Sylvain de vous décevoir mais je n’irai pas me faire injecter ce vaccin comme je ne me fais pas vacciner depuis que je suis né.
                      Et ce n’est pas cette pandémie ridicule et l’orchestration d’une campagne médiatique sans précédent qui me fera changer d’avis.
                      J’en sais assez sur ce sujet pour ne pas devenir un mouton de l’escroc Pasteur et de ceux qui lui ont emboité le pas depuis quelques générations.


                      • Bridgetten 14 décembre 2009 13:58

                        Mes enfants sont vaccinés (vaccins classiques, ROR...) et une amie chef de clinique m’a judicieusement fait remarquer que le niveau de vie, la santé publique actuelle était le résultat, il faut bien l’admettre, entre autres, de la vaccination à large échelle...

                        Cependant, j’ai visionné hier un reportage hier « Silence On Vaccine », et un autre sur le vaccin anti-grippe A en particulier dont le sujet est : les doutes sur son innocuité et les suspicions de conflits d’intérêts entre les décideurs gouvernementaux, les industries pharmaceutiques et les membres de l’OMS...

                        Finalement... aujourd’hui je ne sais plus quoi penser et vraisemblablement, il y a fort à douter. 

                        Mais nul doute que ce vaccin, et ses distributeurs, risquent fort d’entacher, plus largement, la réputation et la nécessité de tous les autres vaccins

                        ... Le vaccin anti-grippe A ou Comment le problème des intérêts financiers pharmaceutiques remettent en question la nécessité d’une prévention médicale systématisée ?


                      • sisyphe sisyphe 14 décembre 2009 10:44

                        Rigolo, comme article..

                        Pendant ce temps là....

                        Grippe A : décés d’un enfant, le vaccin sans danger ?Le pic est atteint en Europe mais pas en France.

                        <script type="text/javascript">OAS_AD("Position1");</script>

                         Les questions se font de plus en plus pressantes autour du cas de l’enfant de 9 ans décédé mardi en Haute-Loire. Est il mort des suites de sa vaccination contre la grippe A ? Le mystère reste entier, alors que l’Agence française du médicament (Afssaps) admet « qu’à ce stade », on ne peut se prononcer sur le rôle éventuel du vaccin. La question relance en tout cas le débat sur l’innocuité du produit.

                        Le garçon, à la santé déjà fragile, avait été admis aux urgences après un malaise, présentant de la fièvre et des troubles digestifs importants. Il est mort « deux heures après cette prise en charge », d’après l’Agence. Il avait été vacciné 48 heures plus tôt avec le Panenza sans adjuvant de Sanofi-Pasteur.

                        Le parquet du Puy-en-Velay a ouvert une enquête. Mais l’autopsie réalisée jeudi sur le corps de l’enfant n’a pas permis d’en savoir plus. Des analyses virologiques et bactériennes sont en cours.Même si la maladie s’avère souvent bénigne, les responsables sanitaires craignent des afflux massifs de patients dans les hôpitaux en hiver, alors que les établissements seront déjà sous tension. D’où l’importance des campagnes de vaccination pour réduire la circulation du virus.


                        Faites vous vacciner, qu’’ils disaient...


                        • sisyphe sisyphe 14 décembre 2009 11:23

                          Par ailleurs....

                          Depuis le 29 octobre, l’Afssaps a enregistré 33 cas graves qui peuvent être directement imputables au vaccin, comme une suspicion de méningite ou des œdèmes des mains.

                          Et il n’est question que des réactions à court terme. Qu’en sera-t-il à moyen et long terme ; pour l’instant, nul n’est en mesure de le dire.

                          Alors, la propagande pour les labos, c’est bien gentil, mais, pour le moment, on se passera de leur produit élaboré à la va-vite...


                        • JL JL 14 décembre 2009 10:45

                          Vous écrivez : « Valérie M., (jeune) femme ... décéda cependant trois ou quatre jours après le début de la maladie ... »

                          Savez-vous si l’on a administré du Tamiflu à cette jeune femme ?

                          Vous amalgamez soucoupes volantes et vaccins, libre à vous. Vous dites n’avoir jamais eu de doute sur l’efficacité et l’innocuité des vaccins : n’est-ce pas là une croyance aussi peu rationnelle que celle des soucoupistes ? Vous croyez au Père Noël et à son vaccin miracle, souffrez que d’autres pensent autrement et évitez de les insulter, SVP !


                          • PhilVite PhilVite 14 décembre 2009 10:46

                            Un célèbre proverbe dit « Dans le doute, abstiens-toi ».

                            Pour vous, c’est : « Dans le doute, fais confiance à Roselyne » .

                            Nous n’avons pas les mêmes valeurs !


                            • marignan155 14 décembre 2009 10:55

                              Je recommande cette page

                              http://www.atoute.org/n/article134.html

                              pour avoir une information un peu moins partisane. Vers la fin, il y a « Vous avez ci-dessus les éléments qui vous permettent de prendre une décision pour vous ou vos proches. Elle sera toujours personnelle et unique. » parce que écrire « Chaque décès de cette grippe A aurait pu être évité si tout le monde avait été vacciné. » me semble bien exagéré, le vaccin protégerait donc à 100%. Pourtant je lis dans l’article que le vaccin « diminue par deux la probabilité de contracter la grippe, mais ne protège pas à 100% comme d’autres vaccins. » Qu’en est-il ?

                              Tout à fait à la fin : Vous trouverez ci-dessous la liste des 241 premiers médecins ayant souhaité s’associer à cet article. Au 9/12/2009, cet article a été lu 1.180.000 fois.
                              Cet article est régulièrement remis à jour au fur et à mesure de la disponibilité de nouvelles données.



                              • parousnik 14 décembre 2009 10:59

                                Le Dr Marc Girard est un expert européen (AEXEA) en pharmacovigilance et pharmacoépidémiologie. Il se bat pour dénoncer l’alarmisme ambiant autour de la « grippette » A et le développement bâclé du vaccin A(H1N1). Vidéomontage d’une interview de Girard du 12 novembre mise en perspective avec les déclarations récentes de Mme Bachelot, ministre de la santé
                                http://www.mediapart.fr/club/mot-cle/grippe-h1n1


                                • Talion Talion 14 décembre 2009 11:04

                                  Mince !... Tu m’as grillé à une minute près !... (voir plus haut)

                                  Cependant merci pour cette autre source !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès