Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Grippe A : panique, démagogie et business autour d’un vaccin et (...)

Grippe A : panique, démagogie et business autour d’un vaccin et d’un Tamiflu inutiles

La collusion entre la sphère médiatico-politique et les intérêts financiers pharmaceutiques crée une bulle qui s’auto-alimente au point de mettre en danger la santé publique. Depuis quelques jours, les réactions critiques et les appels à la raison s’intensifient en Allemagne et en Espagne. Voici de quoi inspirer les journalistes français et l’opinion publique...

(Image tirée du site Topnews.in)

 

Après toutes les catastrophes qui étaient censées nous tomber dessus ces dernières années (SRAS, grippe aviaire...), c’est étonnant de voir le grand public se laisser toujours aussi facilement apeurer. La peur, on le sait, est l’un des meilleurs outils de manipulation : elle pousse les individus à se recentrer autour d’hommes politiques autrement critiqués, et, appliquée à la santé, elle pousse à gober facilement des discours irrationnels, à accepter l’idée de moyens médicamenteux et de vaccins distribués en masse, sans aller questionner le bien-fondé de telles mesures.

L’emballement médiatique de ces derniers mois et les annonces qui rythment un temps social autrement scandé par la crise et le chômage endémiques, entretiennent non seulement la panique habituelle, mais aussi une fantasmatique conspirationniste-complotiste. Gageons que celle-ci sortira encore renforcée, parce qu’elle a quand même le mérite de dénoncer plusieurs failles majeures dans l’hystérie autour de la grippe A. Même si les éléments de vérité qu’elle distille sont, ne l’oublions pas, mâtinés de représentations paranoïaques sur les vaccins perçus comme des armes bioterroristes aux mains de comploteurs voulant exterminer une bonne partie de l’humanité...

Il faut donc raison garder, apporter des critiques rationnelles et raisonnées pour ne tomber ni dans l’hystérie des uns ni dans la paranoïa des autres.

Voici, pour les intéressés, quelques remarques assorties de liens vers des textes critiques de sources médicales, traduits pour la plupart, qui critiquent cette bulle de la grippe A qui ne cesse de gonfler et de s’auto-alimenter pour le plus grand profit des firmes pharmaceutiques telles Roche (qui fabrique le Tamiflu) ou encore Sanofi-Pasteur, GSK (qui fabrique des vaccins, mais aussi l’antiviral Relenza), Baxter ou Novartis, c’est-à-dire les firmes qui commercialisent des vaccins contre la grippe saisonnière et contre la grippe A H1N1.

Le premier lien débouche sur un article très synthétique et bien documenté, écrit par Juan Gérvas, un médecin espagnol spécialiste en santé publique, qui a parcouru la littérature médicale sur la grippe A et nous expose les grandes lignes de ce que nous devons raisonnablement savoir sur cette forme de grippe certes plus contagieuse, mais aussi plus légère. Cause des complications, nombre de décès, moyens de prévention, rapport bénéfices – risques des traitements antiviraux par Tamiflu ou Relenza, ou encore vaccins – rien n’est laissé de côté. De quoi rassurer même les plus peureux.

"Vaccin et Tamiflu sont inutiles dans une grippe A H1N1 bien moins grave que la grippe saisonnière. Juan Gérvas nous rappelle à la raison".

Une excellente critique de la bulle médiatico-politique et médico-pharmaceutique qui s’autoalimente est faite par des journalistes du service public allemand, qui interviewent plusieurs médecins et scientifiques sur divers aspects de la grippe A par rapport à la grippe saisonnière, ainsi que sur les moyens de prévention (vaccins) et de traitement proposés (Tamiflu, Relenza).

En regardant leur enquête, traduite dans l’article, on se rend compte que les hommes politiques et les autorités sanitaires veulent donner l’impression d’avoir tout sous contrôle, et ignorent volontairement les forts doutes sur l’efficacité de ces moyens acquis pourtant pour des sommes astronomiques. Une ignorance qui entraînera des décisions inutiles, des gaspillages inutiles, et surtout des risques inutiles que les autorités feront courir à des bien portants vaccinés en masse par des vaccins bâclés et très peu (ou quasiment pas) testés. Les personnes touchées par des formes légères de grippe, et surtout les femmes enceintes et les enfants, risqueront eux aussi de faire un certain nombre d’effets secondaires - détaillés dans les articles -, lorsqu’on leur administrera du Tamiflu en masse au moindre symptôme.

On apprend dans cette émission d’investigation beaucoup d’autres choses sur le "traitement" médiatique qui noircit le tableau pour faire augmenter les ventes, sur les méthodes douteuses employées par certaines firmes pharmaceutiques pour obliger les autorités à passer commande sans attendre les preuves scientifiques de l’efficacité de leurs médicaments ou vaccins.

On apprend aussi, par des experts qui font leur devoir de vérité et de mise en garde, qu’on n’a pas de preuves de l’efficacité réelle du Tamiflu dans les vagues de grippe passées, et encore moins dans la grippe A. Les jours de ce médicament étaient comptés avant que la grippe porcine ne s’installe sur le devant de la scène. De plus, beaucoup de souches virales sont déjà résistantes au Tamiflu. Ces détails et d’autres sont dans l’article

"La télé publique allemande critique le business de la grippe A, l’inefficacité du Tamiflu et les pressions de Roche sur les politiques"

Parlant du business, comment s’étonner que la France soit le pays européen qui a commandé le plus de vaccins, lorsqu’on connaît les relations - les conflits d’intérêts - de Nicolas Sarkozy et de François Sarkozy avec Sanofi-Aventis, grand producteur de vaccins ? Ils sont manifestes dans le choix de la maladie d’Alzheimer comme cause nationale, comme dans le choix des acteurs et des modalités de sa mise en place, qui passe par l’instauration des franchises médicales et par l’instrumentalisation de la recherche publique pour défendre des intérêts privés. Ca s’annonce très bien pour les profits à venir de Sanofi, alors pourquoi ne pas répéter une recette gagnante dans le cas de la grippe A H1N1 ? Cependant, restons rationnels, là encore, parce que les pouvoirs de Sarkozy ne vont pas jusqu’à inventer une grippe... Mère-nature a un savoir-faire que même notre omniprésident n’arrive pas à égaler...

Voir l’article

"Plan Alzheimer et conflits d’intérêts : les Sarkozy, Sanofi, recherche publique, franchises médicales... Les deniers publics feront les profits privés"

Et puis voici un texte écrit par la rédaction de la revue médicale allemande indépendante, Arznei-Telegramm, portant plus particulièrement sur les vaccins contre la grippe A H1N1. Les médecins comparent les vaccins qui seront disponibles en Europe avec ceux qui seront utilisés aux Etats-Unis et constatent que les Européens n’ont pas la prudence des Américains... Les vaccins ne sont pas fabriqués de la même façon. Ils décortiquent aussi la composition des vaccins et parlent des dangers et des risques induits par un certain mélange qui sera utilisé comme adjuvant pour renforcer la réponse immunitaire – et pour diminuer le prix...

D’autres aspects délicats sont aussi abordés, notamment la vaccination des femmes enceintes, l’absence de données quant à l’efficacité d’un Tamiflu que l’on sait mal toléré, surtout par les enfants, etc. La rédaction de ce journal qui n’est pas du tout antivaccinaliste souligne clairement qu’il s’agit là de tester directement sur la population des vaccins quasiment inconnus :

"Grippe A : un vaccin douteux aux adjuvants risqués sera expérimenté directement sur la population, déplore Arznei-Telegramm"

Si les Américains se montrent plus prudents, c’est qu’ils ont eu une épidémie de grippe porcine (« swine flu ») en 1976, et que, suite à un seul décès - celui d’un soldat dans une caserne -, le président Ford a décrété la vaccination massive d’au moins la moitié de la population. En tout cas, 40 millions de personnes ont été vaccinées, dans des conditions comparables aux nôtres actuellement : vaccin bâclé, non testé (ou beaucoup trop peu), qui aurait été inutile en 1976, puisque cette grippe porcine-là n’était pas plus dangereuse que celle hivernale, elle non plus. 

Une vidéo de 1979 - en fait l’enregistrement d’une investigation qui n’a pu être rediffusée qu’après une bataille juridique - et le texte explicatif qui l’accompagne montrent bien à quel point les conséquences des expérimentations grandeur nature sont trop imprévisibles et ne devraient pas être mises en place pour tenir lieu de pseudo-politique de santé publique.

"La grippe A ou grippe porcine de 1976 : épidémie d’effets secondaires d’une vaccination massive inutile (vidéo)"

Ce n’est pas à la hâte que l’on doit décider de mesures touchant des populations entières. La santé publique doit se fonder sur un certain nombre de preuves scientifiques, issues d’études d’efficacité de tel vaccin et de tel médicament ; elle demande des études sur le rapport bénéfices-risques, sachant que plus la vaccination est massive, plus le risque est grand de voir apparaître des effets indésirables graves, et en nombre de plus en plus important. Le vaccin bâclé et non testé de 1976 a fait beaucoup de dégâts, comme on l’apprend dans la vidéo, exemples à l’appui...

Et l’interview du directeur du programme de vaccination de 1976 montre l’ignorance coupable des autorités, qui n’ont été que les exécutants d’une industrie pharmaceutique qui a mené la danse, comme on le voit dans les campagnes publicitaires étatiques de l’époque, dénuées de tout esprit critique

Si vous voulez avoir une idée de l’énorme faiblesse des fondements scientifiques sur lesquels se basent les recommandations de vacciner tout le monde contre la grippe A H1N1 et de traiter par Tamiflu, lisez l’article suivant, qui commente deux papiers parus dans la prestigieuse revue médicale internationale The Lancet. Sur la base d’un très petit nombre de cas de femmes enceintes qui ont eu des complications suite à leur contamination par la grippe porcine, on attise les craintes de toutes les femmes, et le petit monde médico-pharmaceutique - dont Pharmacritique dénonce régulièrement les conflits d’intérêts - a tout de suite vu là l’occasion de dire qu’il fallait vacciner toutes les femmes enceintes, y compris contre la grippe saisonnière, et qu’il fallait les traiter par des antiviraux, notamment par Tamiflu, dès l’apparition des symptômes...

Si cela s’appelle science, si cela s’appelle médecine...

La plus élémentaire prudence dit qu’il faut en premier lieu préserver les femmes enceintes de tout médicament ou vaccin, surtout lorsqu’il n’y a pas de données sur leur impact sur le foetus. Mais les décideurs politico-sanitaires s’en fichent, à commencer par ceux de l’OMS, dont une représentante s’exprime dans l’un des papiers cités ici :

"Femmes enceintes et grippe A : vaccins et Tamiflu à gogo et à l’aveugle, selon des articles du Lancet"

Et, dans un tout autre registre, voici un coup de gueule d’un personnage canadien très controversé, mais qui a le mérite de ne pas mâcher ses mots :

"Grippe porcine : le député et animateur canadien André Arthur dénonce une manipulation médiatique et politique"

Pour finir, voici la révélation ;-) qui dédramatise l’ensemble. Restons sur cette note ironique et de recul critique dans la réception des "informations" avec lesquelles nous bombardent les médias, genre décompte des morts...

"Les vraies causes de la grippe A H1N1, dite grippe porcine"

Rationnellement vôtre,

Pharmacritique


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • jako jako 6 octobre 2009 10:31

    Précis et bien documenté merci ,


    • Nicole 6 octobre 2009 15:03

      Je me permets d’ajouter un lien des plus rationnels, et qui a l’avantage de resituer la pandémie dans le contexte français, même si beaucoup le connaissent ici : le site du Docteur Girard. Il n’y a pas beaucoup de personnes qui ont cette autorité (du reste pharmacritique a pondu un papier où il reprenait des éléments de son désormais connu « Vacciner ou pas ») :

      http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/09/22/marc-girard-expose-les-coulisses-de-la-grippe-a-des-conflits.html

      Son site :

      http://www.rolandsimion.org/?lang=fr

      Son dernier texte sur les Perles de la campagne (disons dernière mise à jour) est en plus bourré d’humour :

      http://www.rolandsimion.org/spip.php?article57

      Il me semble en effet important de rendre à César ce qui est à César, et sans ses interventions qui ont été extrêmement relayées sur le net, je pense qu’on serait bien moins tranquilles :

      http://www.dailymotion.com/relevance/search/marc+girard+grippe

      http://www.wat.tv/visited/search/nicole9

      (J’ai mis celles que j’ai postées parce que j’ai commis l’erreur de ne pas mettre le nom), et sur wat, je suis quasiment la seule.

      Par rapport à ce qui est énoncé comme relevant de la paranoïa, d’autres liens que je trouve importants, sur le désir des Rockefeller de réduire la population :

      http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-35665407.html

      J’ai réuni 4 courtes vidéo dont une intitulée de la façon la plus claire « History channel admits Rockefeller population control agenda.

      Un memorandum de 74 à connaître aussi, sur le même souci lié à la surpopulation :

      http://wlym.com/text/NSSM200.htm

      Les vidéos très connues d’Aaron Russo racontant comment Nick Rockefeller lui a annoncé le but de réduire la population et de la pucer :

      http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-26925971.html

      Sur les puces RFID, le remarquable documentaire de la TV belge (RTBF) d’avril 2008 dans Questions à la une »Des puces sous la peau) :

      http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-36347212.html


    • jako jako 6 octobre 2009 15:26

      Merci Nicole, excellent le lien vers ses perles, j’ai vite stocké sur mon laptop.


    • ZEN ZEN 11 octobre 2009 14:27

      Merci à Pharmacritique pour cet article et le travail de longue haleine qui y est mené
      A consulter sans modération


    • Paul Cosquer 6 octobre 2009 11:10

      Le Tamiflu
      C’est superflu,
      L’Efferalgan
      C’est élégant.

      L’aspirine
      Aspire la pine.
      Paracétamol
      Te la rend molle.

      Mais mon business,
      Il est si fort !
      Ma buse Inès
      Y croit encore.

      Voris Bian


      • persea 6 octobre 2009 21:27



        C’est peut-être marrant votre truc mais je n’ai pas le coeur à rire : TOUT EST PRET !!!

        La campagne de vaccination va démarrer dans une dizaine de jours !!

        http://www.youtube.com/watch?v=85YlDOHLysE

        Réagissons !




      • Leviathan Leviathan 6 octobre 2009 11:34

        Conférence intéressante de Mr Michel Chossudovsky, Mr jean-jacques crevecoeur entre autres, du 23 SEPTEMBRE 2009 :

        « AH1N1 les manipulations les falsifications et les profits » :
        http://www.dailymotion.com/playlist/x13e6i_koyo666_ah1n1-m-chossudovsky/video/xanj1s_ah1n1-les-manipulations-les-falsifi_webcam


        • JL JL 6 octobre 2009 11:39

          Excellent article, merci pour les liens.

          Je lis : « La rédaction de ce journal qui n’est pas du tout antivaccinaliste souligne clairement qu’il s’agit là de tester directement sur la population des vaccins quasiment inconnus »

          A ce sujet, je voudrais dire que les volontaires pour tester des vaccins nouveaux sont des kamikazes. La différence entre les deux sortes de kamikazes est celle-ci : les uns n’ont pas peur de mourir parce que le dogme dit que le vaccin sauve, les autres n’ont pas peur de mourir parce le dogme dit qu’après on sera heureux.

          Ceux qui entretiennent ces dogmes et instrumentalisent les kamikazes comme ceux qui tuent des innocents au nom de ces dogmes sont des criminels qui ont un dogme mortifère commun : pour eux, la fin justifie les moyens.


          • John Lloyds John Lloyds 6 octobre 2009 12:06

            Le gros du problème dans la polémique sur la vaccination, c’est qu’un taux de plus de 50% de la population vaccinée pourrait créer très probablement une mutation du virus ... le vaccin étant inopérant devant le nouveau virus.

            Devant les effets dérisoires du virus H1N1, comme on l’a vu dans l’hémisphère sud, où personne ne s’est fait vacciner, on est en droit de se demander si la création d’un virus mutant n’est pas réellement l’objectif de cette grande mascarade.


            • JL JL 6 octobre 2009 12:24

              @ Joh, Lloyds, merci pour ce lien, on y lit : « Une étude scientifique dans une Université au Japon a estimé qu’une vaccination de masse conduirait certainement à la mutation du virus. »

              Je crois que les liens incestueux entre le pouvoir UMP et cette industrie des vaccins pour le moins suspecte, et je pèse mes mots, devrait inciter tout ce qui compte de personnes sensées à demander la destitution de ce gouvernement. Comme son chef en est le président, on devrait mettre en place une procédure d’impeachment."


            • JL JL 6 octobre 2009 12:36

              J’ajoute que, si la gauche au pouvoir avait doublé le déficit en un an, la droite aurait tout fait pour la renverser.


            • fonzibrain fonzibrain 6 octobre 2009 18:26

               hello john,regarde ca y est déja


              Des chercheurs canadiens concluent que les personnes ayant reçu un vaccin contre l’influenza saisonnière étaient deux fois plus susceptibles de contracter le virus pandémique.L’Oms dit ne pas être convaincue,ha bon …octobre 6, 2009 par fonzibrain

              Des experts internationaux de la vaccination ne sont pas convaincus que les chercheurs canadiens ont réellement trouvé une relation de cause à effet entre le vaccin contre la grippe saisonnière et le fait d’être plus susceptible de contracter le virus de la grippe A(H1N1).
              Dévoilées récemment, ces recherches canadiennes concluaient que les personnes ayant reçu un vaccin contre l’influenza saisonnière étaient deux fois plus susceptibles de contracter le virus pandémique, de faible intensité, que celles qui ne l’avaient pas reçu. Elles étaient basées sur des données provenant du Québec, de l’Ontario et de la Colombie-Britannique.
              Ainsi, les experts qui ont participé à une téléconférence tenue vendredi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) se sont entendus pour dire que les résultats des recherches canadiennes étaient partiellement dus au facteur parasite ou à d’autres facteurs dans les données elles-mêmes. Selon eux, elles ne reflètent probablement pas une réelle augmentation du risque de contracter le virus.
              Le coordonnateur de l’assurance de la qualité et innocuité des produits biologiques à l’OMS, le docteur David Wood, a affirmé que du point de vue de l’organisation, il était rassurant de voir que des résultats semblables à ceux obtenus par les chercheurs canadiens n’ont pas été observés dans d’autres pays.
              En entrevue téléphonique en direct de Genève, le docteur Wood a admis que la plupart des experts ne semblaient pas croire que l’étude, qui n’a pas été publiée, a découvert un véritable lien entre l’administration d’un vaccin contre la grippe saisonnière et l’augmentation des risques d’attraper le virus H1N1.
              Les recherches canadiennes ont néanmoins contribué à la décision de la plupart des provinces et territoires canadiens de décaler ou de retarder leur campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. Au Québec, le ministère québécois de la Santé a reporté à janvier 2010 sa campagne de vaccination contre l’influenza saisonnière.
              canadianpress

              C’est une information importante de savoir que ceux qui sont vaccinés contre la grippe saisonnière ont deux fois plus de chance d’attraper la grippe A.Tu m’étonnes que l’OMS dit ne pas y croire, déja qu’ils ne savent plus comment faire pour faire peur aux gens, ce genre de nouvelle les acheverait.

              En tout cas les canadiens ont décidé de retarder la vaccination contre la grippe saisonnière, je ne sais pas si ils ont un principe de précaution mais ils ont l’air de prendre au serieux le travail de leurs chercheurs.

              Je ne pense pas que les vaccinés ont deux plus de chance d’attraper la grippe A,c’est le vaccin contre le grippe saisonnière qui donne la grippe A, et après avec le vaccin contre la grippe A, il y aura la grippe aviaire.Un plan sans accroc.

              Enfin bref une preuve de plus que la vaccination contre la grippe c’est une imposture.

              http://fonzibrain.wordpress.com/


            • John Lloyds John Lloyds 6 octobre 2009 18:36

              @JL

              « Je crois que les liens incestueux entre le pouvoir UMP et cette industrie des vaccins pour le moins suspecte »

              Entre Rumsfeld touchant des royalties sur le Tamiflu, les labos qui ne pourront plus être poursuivis en justice, l’homologation des vaccins à vitesse éclair, la collusion va bien au delà de l’UMP

              @Fonzibrain

              S’il y en a encore qui sont encore assez débiles pour se faire vacciner, ils ne pourront pas dire qu’ils n’ont pas été prévenus.


            • Login Login 6 octobre 2009 12:42

               Application du principe rasoir d’Ockam. L’explication la plus simple... Lois d’exception, manipulation des chiffres et des règles, échelle mondiale, .... Cela ne peut échapper à aucun gouvernement. L’explication la plus simple serait donc que tout cela est délibéré. Mis a part préparer une crise majeure d’ampleur mondiale justifiant dans la logique des gouvernements de restreindre les libertés et de verrouiller la presse. 
               
              Reste le point concernant, la dangerosité des vaccins. il n’échappe à personne que les conditions et la nature des vaccins soulèvent des inquiétudes légitimes : La peur est légitime. C’est le résultat donc ce qui est voulu ( on ne se trompe pas pendant des mois...). C’est donc une clé pour pouvoir agir (pour faire quoi est une autre question).

              Maintenant, il y a une risque majeur : Que la vaccination, peu importe les mécanismes tue. Il y aurait évidemment déni. Les gouvernements devraient aussi appliquer le principe du rasoir d’Ockam. Si le virus est peu virulent, que pendant des mois et les sondages le montrent, la population interpelle les gouvernements sur le danger des vaccins... L’explication la plus simple, sera que la vaccination en est la cause (le bon sens populaire). Le bon sens devrait aussi dicter que les lois ne règlent pas la souffrance d’un mari/épouse, d’un père/mère, d’un frère/soeur... Quelle serait la conclusion en appliquant le principe du rasoir d’Ockam. 

              Bénéfices/risques ?

                
                

                

                
               
                
                
               

              • Wrong Orwell Wrong Orwell 6 octobre 2009 12:59

                John Lloyds
                « se demander si la création d’un virus mutant n’est pas réellement l’objectif de cette grande mascarade. » terrifiant programme que voilà mais pas saugrenu du tout.
                On repense au rapport Kissinger de 1974 sur la surpopulation.
                Ce qui,d’un point de vue cynique,serait un remède à la crise...pour ceux qui n’en souffrent pas.
                Elle permettrait ainsi aux victimes d’aller geindre plus loin.
                N’est ce pas une occasion de s’enrichir un peu plus ?
                On sait bien que tout est « business » même les guerres ! Et cette campagne ressemble tant à du marketing que les gogos plongent même pour leur solution hydroalcoolique qu’on ne peut même pas siroter,un comble ! si l’on sait que ce n’est que de l’eau avec un peu d’alcool,arnaque même pas recyclable dans nos gosiers.
                S’ils veulent un meilleur marketing,qu’ils fassent comme avec le sida:dans leurs labos ultra-secrets de recherche « contre » les armes bactériologiques:Un bon virus qui tue et un remède efficace.On appelle çà du capitalisme vertical:on possède toutes les phases de production et de distribution.De la production et l’inoculation,au traitement et pourquoi pas la cérémonie funèbre ?Lancez une OPA sur tous les croque-morts !Autant bouffer tout le gâteau,non ?


                • Airbus Airbus 6 octobre 2009 19:56

                  Boujour à tous,

                  Il est vrai qu’il y a de quoi devenir chèvre avec cette vraie-fausse grippe H1N1. D’un côté nous pouvons trouver une paranïa aigue et de l’autre une course folle pour aller se faire vacciner, dans un devoir d’humanité. Le tout est donc de trouver le juste milieu.

                  Il ne fait guère de doute que l’opération d’achat de vaccins est avant tout une affaire commerciale. Nous avons traverser les siècles, les millénnaires et tout d’un coup nous serions à la veille de disparaître pour un virus qui n’a fait qu’un epsilon de victimes.
                   
                  En toute logique, je me dit qu’après une bonne intox, on achète des doses de vaccins, et une fois les sociétes pharmaceutiques gavées, il ne reste plus qu’à dire à la populasse qu’on est passé à côté d’une catastrophe. Tirez le rideau.

                  Dans les préfectures, aux collèges/lycées, aux entreprises, l’armée bref la liste serait trop longue, ont été établies des plans d’action anti-grippe A. Nous ne pouvons pas dire que les ministres viennent vider leurs fielles jours après jours pour nous les expliquer. Le plus bel exemple est sans doute le plan qui n’est plus secret concernant la justice : garde à vue sans avocat, préventive à 6 mois....Beaucoup de plan sont donc cachés, comme l’un dont j’ai entendu parlé à la radio, concernant les SDF. Comme si ces politicards en avait quelque chose à faire. Honnêtement ! Pourquoi donc toute cette organisation Française mais aussi mondiale ? Pourquoi cette ténacité à nous faire vacciner ?

                  Voyez-vous Roselyne Bachelot nous dire, qu’elle ne comprends pas cet acharnement des internautes à être parano, la voyez-vous s’offusquer des refus de médecin à la vaccination, l’entendez-vous nous expliquer ses liens avec le monde pharmaceutique, rien ! Roselyne tu ments...

                  Nous sommes en train de voir les masques qui tombent jours après jours de ces personnages cyniques. Que chacun s’imagine 3 ans en arrière et que je lui donne les atricle d’agora. Que penseriez-vous, que je suis fou puisqu’il aurait été presque évident que cela ne peut arriver dans une dite démoncratie, que des barricades seraient levées, que le peuple serait dans la rue...

                  Je ne crois pas à la révolution parce que notre société est devenue individualiste. Cela n’est qu’un jugement à l’instant t, rien n’est écrit. J’ai entendu un syndicaliste, raconter qu’il y a 30 ans, lorsqu’arrivait un ouvrier plutôt imbibé, dont les soucis étaient connus de tous, et bien on le mettait dans un coin et on faisait son boulot à sa place. 

                  Si le bien être auto-décidé par nos instance est le fric (voir le Lycée de Créteil, les lycées privés, la médecine privée... ) alors je pense que nous nous dirigeons vers l’anarchie.

                  Nous ne voyons rien bouger parce que tout le monde dans ce pays n’est pas encore touché...dont les classes moyennes. Pour finir, je trouve qu’en deux ans : crise financière inégalié dans l’histoire moderne, grippe A à tous les étages, suppression du juge d’instruction, main mise sur les média etc...etc...ça fait beaucoup quand même.

                  Soyons vigileant, attentif, et faisons tourner les infos...bonne soirée


                  • Airbus Airbus 6 octobre 2009 20:02

                    Désolé pour les coquilles, j’avais pourtant bien tout corrigé et en cliquant sur poster c’est le texte avec les fautes qui apparaît....errare humanum es....


                    • Antoine Diederick 11 octobre 2009 23:21

                      tant que tu peux sortir les roues pour atterrir, tout et sauf....la blogosphère te pardonne, mais pas la fachosphère.


                    • Antoine Diederick 11 octobre 2009 23:22

                      la preuve j’ai oublié un « s »....


                    • persea 6 octobre 2009 21:16



                      ATTENTION, ce n’est pas parce que les médias sont un peu plus calmes que le danger de se voir imposer une vaccination forcée n’est pas autant présent.

                      Une association communique :


                      Communiqué de SOS-JUSTICE : (copiez-le et faites le circuler) 


                      Bonjour à tous et à toutes, Nous sommes assaillis de demandes journellement auxquelles nous ne pouvons pas répondre compte tenu de la charge de travail qui est la nôtre. Nous avons donc ouvert des moyens de communication et de diffusion de nos actions, afin que les personnes ne restent pas dans l’ignorance, ni dans l’inquiétude de voir arriver la campagne de vaccination, tout en étant démunies de moyens pour se défendre. Nous pouvons leur donner les moyens de se prémunir contre l’obligation vaccinale. Afin de ne pas laisser ces personnes démunies de moyens, nous vous remercions de diffuser largement ce mail autour de vous, afin que ces personnes connaissent nos moyens d’information et de défense.

                      Les moyens et les vidéos à diffuser pour faire connaître nos moyens d’information au plus large public : Afin que les personnes désireuses de ne pas se faire vacciner ainsi que leurs enfants, il serait utile qu’elles s’inscrivent à la Newsletter du Blog Dossiers de Sos Justice afin qu’elles puissent télécharger :
                      1 - le certificat médical qu’elles pourront faire signer au médecin ou à tout autre personne qui serait chargée de les vacciner,
                      2 - la déclaration d’opposition à la vaccination à faire signer par le Directeur des écoles ou des établissements scolaires auprès desquels leurs enfants sont scolarisés,
                      3 - ainsi que les supports d’information.

                      Pour l’Inscription à la Newsletter du Blog Dossiers de Sos Justice :

                      Le Blog Dossiers de Sos Justice
                      http://dossiers-sosj...hautetfort.com/

                      Pour s’informer sur le suivi de nos actions :

                      La Chaîne info de Sos Justice - Youtube
                      http://www.youtube.com/user/sosjustice

                      Les vidéos pour faire connaître les moyens d’information :

                      Vaccin H1N1 | Sos-Justice.com | Demande Enquête criminelle
                      http://www.youtube.c...h?v=Em8b504i7Jk

                      GrippeA/Vaccin H1N1 | Sos-Justice.com | Aidez- nous à Dévoiler la Vérité
                      http://www.youtube.c...h?v=85YlDOHLysE

                      La presse étant muselée nous envisageons d’organiser des émissions en direct à partir de notre Chaîne Vidéo.

                      InfosGrippeA/H1N1
                      http://infosgrippeah1n1.blog-video.tv/


                      Les pétitions :
                       
                      1 - GrippeA/H1N1 : Vaccin ou arme de destruction massive ?
                      Arrêt immédiat de la campagne de vaccination !
                      http://www.mesopinio...6cf5ad1671.html
                       
                      GrippeA/H1N1 : Vaccin ou arme de destruction massive ? Arrêtons la vaccination !
                      http://www.petitiond...tion_-4672.html
                       
                      Appel aux Dons :
                      Pour en terminer nous travaillons sur ce dossier bénévolement et sans relâche, depuis le mois de juillet 2009. Pour nous permettre de poursuivre nos actions dans l’intérêt du bien commun, nous avons besoin de votre soutien moral et financier.
                      L’association Sos Justice & Droits de l’Homme est apolitique et ne bénéficie d’aucune aide de l’Etat, ni d’aucune subvension. Elle est indépendante, ce qui la rend libre de ses actions.
                       
                      Nous vous remercions par avance pour votre participation et votre générosité.
                       
                      Les dons peuvent se faire, soit :
                       
                      1 - à partir de notre site http  ://www.sos-justice.com par le moyen du paiement sécurisé Paypal,
                      2 - soit en adressant un chèque à :
                       
                      Sos Justice & Droits de l’Homme
                      4, rue Blacas - 06000 NICE
                       
                      Un reçu vous sera adressé dans les meilleurs délais.
                       
                      Nous comptons sur votre entier soutien pour diffuser largement ce message et ces informations capitales autour de vous, afin de ne pas laisser les personnes démunies sans moyens pour se défendre.
                       
                      Nous joignons en pièces jointes malgré tout, les certificats à faire signer par les médecins et les directeurs des écoles.
                      Nous vous remercions par avance pour votre entier soutien et pour votre solidarité envers les nôtres.
                       
                      Bien cordialement
                       
                      Mirella Carbonatto
                       
                       
                       
                       

                      • cathy30 cathy30 7 octobre 2009 10:14

                        J’ai lu ce matin dans la presse, que le vaccin contre la grippe A avait une efficacité contre la grippe saisonnière. Ils arrivent vraiment pas à refourguer leur cochenerie...


                        • Pascal GILBERT Pascal GILBERT 7 octobre 2009 19:35

                          @ fonzibrain, et à cathy30 aussi


                          Bonjour, 

                          Vous nous dites : « Dévoilées récemment, ces recherches canadiennes concluaient que les personnes ayant reçu un vaccin contre l’influenza saisonnière étaient deux fois plus susceptibles de contracter le virus pandémique, de faible intensité, que celles qui ne l’avaient pas reçu. »
                          Une info de « La Presse Canadienne » (une agence de presse, genre AFP), qui est basée sur une étude non publiée.

                          Je vous informe que le BMJ, source identifié souvent comme fiable, vient de publier un article qui dit l’inverse. La vaccination contre la grippe saisonnière protègerait contre le A/H1N1.
                          « Preliminary evidence suggests some protection from the 2008-9 trivalent inactivated vaccine against pandemic influenza A/H1N1 2009, particularly severe forms of the disease, diagnosed in a specialty hospital during the influenza epidemic in Mexico City. »

                          Le problème réel est bien celui de la fiabilité des sources, qui bien souvent est mesuré à l’aune des à priori du lecteur. Pas facile...

                          Voili, voilà.

                           smiley
                           


                          • huutin huutin 8 octobre 2009 09:36

                            Il est vrai qu’il ne faut pas avoir une peur morbide et irraisonnée de la grippe A. Cependant s’agit il vraiment d’une d’une grippe ou bien d’autre chose qui tue des ados sans aucuns antécédents médicaux en quelques jours ? On ne nous dit pas tout !!!


                            • Christoff_M Christoff_M 8 octobre 2009 14:25

                              94millions de doses achetées pour plus d’un milliard à quatre grands groupes pharmaceutiques !!!

                              soutien des banques et des grands groupes industriels, cc’est limite limite comme utilisation de l’argent du contribuable...


                            • dup 11 octobre 2009 12:33

                               je trouve cette ’pharmaboulette’ très bien . A force de crier au loup !. leur demonstration est trop bien reussie pour que même les plus aveugles comprennent qui sont nos dirigeants et les empires pharma. Ainsi ils ne nous y prendront plus et peut être cette leçon vaut bien un fromage de quelques milliards. Le nouvel ordre modial montre enfin son visage à tous


                              • Antoine Diederick 11 octobre 2009 23:19

                                je n’aurais qu’un seul mot :« Le Mexique est dépeuplé ! »


                                • Pharmacritique Pharmacritique 14 octobre 2009 02:44

                                  Un texte tout récent :

                                  « Focetria et Pandemrix, vaccins adjuvantés potentiellement plus dangereux que la grippe A H1N1, selon Arznei-Telegramm »

                                  Et quelques remarques :

                                  Je voulais simplement dire que j’ai écrit l’article deux à trois semaines avant qu’il paraisse ici ; ce qui explique un certain décalage. Nicole comprendra donc qu’à cette date, il n’y avait pas encore sur mon blog l’article qu’elle cite. Je n’ai pas repris les thèses de Marc Girard, mais ai donné quelques citations, clairement identifiées comme telles, par des guillemets, des liens, les titres des textes originaux, et qui se limitent au 10% de texte que la loi permet de citer.

                                  Ces citations étaient là pour inciter les lecteurs à aller lire les textes de Marc Girard en entier, comme je le dis très clairement dès le départ. Cela correspond à ce que ce médecin demande à tout le monde, à savoir qu’on diffuse ses textes partout. (Moi, je l’ai fait en respectant les lois sur les droits d’auteurs). Voilà.

                                  Sinon, comme il est dit dans l’article, l’approche de Pharmacritique est résolument rationnelle, et je refuse toute instrumentalisation par des sites ayant des idées incompatibles avec les miennes et celles de mes auteurs invités. D’où le copyright, pour éviter de nous retrouver de nouveau dans des situations comme nous en avons connu et connaissons toujours : plagiats, textes déformés, reproductions abusives dans des contextes qui instrumentalisent nos idées, etc.

                                  Il existe des blogs qui ne sont rien d’autre qu’une série de copillages de textes écrits par d’autres ; ces pratiques ne devraient pas être encouragées. Pharmacritique refuse que ses textes en fassent les frais et soient utilisés pour perpétuer ces pratiques inadmissibles, où on ne sait plus qui a écrit quoi, et où les auteurs sont oubliés ou décrédibilisés par cette instrumentalisation.
                                  Bonne nuit à tous,
                                  Rationnellement vôtre,
                                  Pharmacritique

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès