Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Grippe A - Plan de vaccination et autres balivernes

Grippe A - Plan de vaccination et autres balivernes

Initialement prévue pour commencer le 28 septembre, la campagne gouvernementale française de vaccination contre le virus grippal A(H1N1) débutera le 12 novembre. A quelques jours de cette échéance, il est temps de s’interroger sur le bien fondé d’une réponse sanitaire d’une telle ampleur face à un virus qui n’a pas, jusqu’à présent, fait la preuve d’une dangerosité exceptionnelle. Apparu au Mexique fin mars, le virus s’est propagé à travers la planète pour parvenir sur notre territoire en août. Nous avons donc le recul de l’expérience dans la partie du monde dans laquelle l’épidémie est en passe de se terminer et nous constatons que cette grippe dans l’hémisphère Sud (où c’était l’hiver, favorable à sa propagation) n’a pas fait plus de victimes que les années précédentes. Il n’y a donc aucune raison de penser qu’elle fera plus de morts dans les pays plus riches – et donc mieux outillés pour contenir l’épidémie – de l’hémisphère Nord. Il est seulement probable qu’elle fera plus de malades que la grippe banale dans la mesure où, un virus de ce type n’a pas sévi depuis de nombreuses années, et que pour cette raison, l’immunité des populations n’est pas encore acquise.

La grippe saisonnière est une maladie qui n’est d’ailleurs grave que pour les individus déjà fragilisés par d’autres pathologies et pour lesquels elle est susceptible d’entraîner des complications mortelles. Pour la grande majorité des contaminés, elle se guérit le plus souvent toute seule en quelques jours, avec l’aide d’antipérytiques destinés à soulager les épisodes de fièvre les plus élevés, une bonne hydratation et du repos. Elle affecte de façon très variable les individus en fonction de leur « terrain » c’est-à-dire prédispositions génétiques, leur état présent et de leurs antécédents. La grippe A peut en revanche déterminer des victimes parmi les sujets jeunes victimes en fait de la vigueur de leur réponse immunitaire, laquelle est à l’origine des pneumonies mortelles dont il est fait mention ici et là. Ainsi certains malades, qui ont des symptômes grippaux très légers, peuvent être affectés par l’influenza pensant souffrir d’un banal rhume. Comment alors répertorier véritablement tous les réels cas de A(H1N1) dans la mesure où la plupart échapperont à la connaissance des médecins ? Depuis août, ce virus très contagieux a eu le temps de se propager et il est d’ores et déjà plus que probable qu’une partie de la population a ainsi acquis naturellement une immunité et n’a donc plus aucun besoin d’une vaccination si tant est que celle-ci puisse se justifier. Tous les ans à la même saison, la grippe évolue sous forme épidémique et tous les ans elle fait un certain nombre de victimes (de 2000 à 4000 morts chaque années en France), tragiques au plan individuel mais anecdotiques au plan quantitatif comparativement à d’autres maux dont on ne parle pas. A contrario cette année, les médias nous rapportent immanquablement le moindre décès suspecté d’être dû à cette « nouvelle peste », parfois la cause du décès est révisée quelques temps après avec toutefois beaucoup moins de publicité et d’empressement…

Habituellement, les autorités sanitaires n’envisagent de vaccination massive que lorsqu’une maladie induit une forte morbidité sur l‘ensemble de la population ou qu’elle laisse des séquelles invalidantes, ou encore qu’il n’existe pas de traitements ou que ceux-ci sont très lourds. Ce n’est pas le cas de ce virus, et s’il mute devenant ainsi plus dangereux - prévision hypothétique - le vaccin actuel ne sera alors plus adapté pour la nouvelle forme virale et donc parfaitement inutile. Les vaccins des différents laboratoires ont été préparés encore plus hâtivement en cette année d’hystérie grippale que les années précédentes et beaucoup d’experts craignent que ces produits ne rendent plus malade que la grippe elle-même… ou pire, dans certains cas, que les vaccins ne laissent des séquelles neurologiques, notamment, chez les plus jeunes. Le ratio bénéfice/risque de cette vaccination est par conséquent particulièrement discutable. S’il n’est pas possible de prédire l’évolution d’une maladie, il est également impossible de prédire les effets secondaires d’un nouveau vaccin élaboré dans l’urgence et testé, sans autre recul, directement sur l’ensemble de la population. Le discours culpabilisateur largement diffusé : « en vous faisant vacciner, vous protégez les autres », sous-entendant que les non vaccinés mettent en danger les autres, n’est évidemment sans valeur pour une maladie qui, n’a, de toute évidence, aucune gravité repérable à l’heure actuelle.

Vacciner seulement les personnes volontaires à risque certain (ce qui exclut les femmes enceintes) comme tous les ans reste la seule mesure rationnelle à appliquer en l’état actuel de la pandémie si tant est que la vaccination soit véritablement efficace, ce qui reste encore à prouver.

Au total, selon le bilan officiel, la maladie a fait à ce jour 22 morts en France métropolitaine et 27 outremer, et environ 6000 dans le monde. Pour comparer, le nombre de décès de la grippe saisonnière en France est évalué, a posteriori d’après les courbes démographiques lors des épisodes épidémiques, entre 6000 et 8000 victimes annuelles, 600 seulement étant reconnus comme directement liés à la grippe sur les certificats de décès.

Ceci étant rappelé, comment comprendre le maintien du plan de vaccination massif du gouvernement sachant qu’en outre, cette vaccination n’étant pas obligatoire, seul 17% des personnes interrogées ont déclaré envisager de se faire vacciner ? D’un côté, on nous explique qu’il faut réduire les soins de santé à cause du trop fameux trou de la Sécurité sociale et de l’autre on dépense des sommes faramineuses dans l’achat de vaccins et dans la mise en place d’une logistique lourde : réquisition de trois sites au moins par départements (gymnases, salles polyvalentes…), réquisition d’équipes vaccinantes composées de personnels médicaux et administratifs (pour une période de trois mois) et mobilisation d’équipes mobiles pour les collectivités. Non seulement, la France a acheté un nombre de vaccins sans équivalent parmi les autres pays d’Europe (94 millions de doses) - admettons qu’à l’époque des pré-commandes il était loisible de craindre que ce virus n’ait un potentiel de nuisance plus grand – mais en outre l’État a consenti contractuellement avec les laboratoires d’assumer seul les poursuites judiciaires en cas d’effets secondaires indésirables voire mortels, lesquels ne manqueront pas d’advenir au moins pour un petit nombre d’accidentés de la vaccination.

Pourquoi au regard de l’évolution de cette maladie qui reste bénigne à l’encontre de tous les pronostics alarmants de l’OMS depuis le printemps, le plan de vaccination n’est-il pas au moins allégé afin de s’adapter aux dernières prospectives ? Pourquoi les autorités qui ne peuvent manquer d’apprécier à leur juste valeur tous les faits qui attestent d’une « grippette » s’entêtent-elles à vouloir vacciner le plus grand nombre de français possible ? Toute personne sensée ne doit-elle pas s’interroger sur les dessous de cette opération apparemment démesurée au regard des risques réels ?

« Que prévoient-ils que nous ne savons pas ? » est la question sans réponse la plus dérangeante qui se dégage de notre réflexion.

http://www.terrefuture.fr/grippe-a-...


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • John Lloyds John Lloyds 9 novembre 2009 10:58

    Article brillant par sa simplicité : Oui, de la simple logique suffit pour démontrer que cette campagne de vaccination tourne au burlesque ...

    Burlesque, en est-on sûr ? Tant d’entêtement gouvernemental à lancer des manoeuvres pharaoniques d’orgie médicale devant une timide grippette !? Il y a une idée fédératrice, c’est certain, même si elle est inconnue pour l’instant. Ce sont des brelles, mais ce sont aussi des fachos en instance d’instaurer une dictature, avec de la suite dans les idées.

    Mon pronostic : Mutation prochaine du virus (Ukraine sélectionnée en béta test ? avant lancement officiel dans les autres pays ?), le tour de chauffe de la farce de la vaccination A/H1N1 a déjà permis l’installation de l’infrastructure, ne reste plus qu’à disseminer les militaires sur le territoire et à imposer un second vaccin - Que dis-je, une seconde saloperie - strictement obligatoire.

    Bonus : Ils peuvent ensuite laisser s’effondrer l’économie qu’ils ont maintenus à bout de bras l’année 2009 à renforcements de création monétaire et de bulles financières aux tailles jamais atteintes, et coller toutes ces ruines sur le dos d’un parasite de 100 nanomètres, bouc émissaire qu’on voit venir à 10 km, qui aura ... grippé smiley les activités économiques réelles (enfin celles qui restaient). Dire que l’économie était repartie, c’était vraiment pas de chance.


    • fwed fwed 9 novembre 2009 19:00

      Vous êtes mauvaise langue John.
      Si il n’arrive pas à attraper la croissance avec les dents c’est bien à cause du masque de protection. C’est balot !


    • Bardamu 9 novembre 2009 11:01

      Hier soir, dans le film « Le Hussard sur le toit » de Rappeneau, le héros -Angelo Pardi- sauvait la belle Juliette Binoche atteinte d’un choléra -en phase terminale-, en la frictionnant une nuit durant.
      Grand Dieu, j’aurais bien assuré le doublage de bougre-là, moi !
      Dès lors, se faire vacciner pour ce petit machin, c’est vraiment faire preuve d’un manque de courage !
      Comme de conditionnement doublé de stupidité, quand le risque inhérent au vaccin est bien plus grand encore.
      Alors, « Soyons un peu hussard, que diantre ! »... un peu de résistance !


      • Bardamu 9 novembre 2009 11:02

        Merci pour cet article talentueux !


        • John Lloyds John Lloyds 9 novembre 2009 11:30

          Chanteclerc, votre rejet de la réflexion me navre. C’est le principe de tous problèmes, quand on n’a pas les résultats, on pose les équations. C’est comme pour les mathématiques statistiques, elles ne permettent jamais de connaître un résultat à l’avance, mais permettent de deviner une propension.


        • JL JL 9 novembre 2009 11:42

          chantecler serait-il une tête de linotte qui oublie qu’il a largement et plus que de raison combattu ceux qui proposent des réponses qui le dérangent ? 

          Tiens chantecler, voilà des réponses : Le marché des maladies graves est trop important en termes de chiffres d’affaires pour se contenter de la seule clientèle des riches. Lesquels riches d’ailleurs, vu qu’ils peuvent se payer des aliments sains et ce qui va avec, vu qu’ils ne subissent pas le stress des salariés menacés de perdre leur emploi, vivent mieux, plus longtemps, sans maladie. Les riches ne sont pas un marché intéressant pour les labos pharmaceutiques.

          Alors il est facile de ne plus rembourser les médocs de confort tout juste bons pour les gagne petits et d’ailleurs vendus sous forme de génériques, au profit des produits très récents donc très coûteux qui sont censés prolonger la vie des cancéreux, sidéens et autres, de quelques mois.

          Même les Américains y sont venus, malgré leurs réticences : la CMU généralisée c’est « l’accès » aux traitements à plusieurs milliers d’euros pour tous. Payés aux labos par la collectivité. En fait, deux marchés sont intéressants pour les labos : les maladies graves qui entraînent un traitement coûteux, et les maladies bénigmes largement répandues que l’on soignera avec des médocs non encore ’génériqués’.

          La grippe est un cas à part : on ne fait pas d’argent avec les traitements. En revanche, il est possible de faire beaucoup d’argent avec la prévention, c.à.d avec les vaccins : il suffit pour cela de lui donner un statut de maladie grave. C’est ce qui est fait.

          « Le lobby bancaire dépense des milliards pour empêcher le vote de lois qui vont à leur encontre, mais c’est tout petit par rapport à ce que dépensent les industries de santé  » ( Georges Ugeux ancien vice-président de Wall Street, sur France Inter)

          En clair, les lobbies pharmaceutiques dépensent des milliards pour empêcher le vote de lois qui vont à leur encontre, voire même bientôt, pour faire voter des lois en leur faveur. Ceci explique cela.


        • JL JL 9 novembre 2009 14:18

          Le journalisme ne consiste pas à apporter des réponses mais des faits. Libre à vous, et vous ne vous en privez pas, d’appeler fantasmes des faits que vous réfutez au motif non dit qu’ils ne vous conviennent pas !

          Sur la fiche auteur de chantecler on lit : « Cet auteur n’a pas encore publié d’article »

          Chantecler, qu’attendez-vous pour nous montrer votre savoir faire ?

          Il y a trois sortes d’habitués AV : ceux qui publient, ceux qui commentent positivement, et ceux qui trollent. A lire vos interventions sur ce fil on aura raison de vous classer dans la troisième catégorie.


        • sisyphe sisyphe 10 novembre 2009 09:09

          Par chantecler (xxx.xxx.xxx.222) 9 novembre 14:07

           "chantecler

          @ Jl et JL vos réponses ne me conviennent pas : je ne suis pas à l’affut de divagations, mais de faits..."

          Chantecler,

          Et si vous arrêtiez de jouer au couillon ?

          LES FAITS, c’est  : une simple grippe, moins violente et moins destructrice que les grippes saisonnières,
          et pour laquelle on a fait le raffut médiatique le plus hallucinant jamais vu pour aucune autre maladie,
          pour laquelle les gouvernements ont dépensé des centaines de millions d’€uros pour acheter un vaccin à des laboratoires pharmaceutiques, avec des clauses spéciales qui dégagent lesdits labos de toute responsabilité sur les effets secondaires ,
          pour laquelle, pour peu que le virus mute, et devienne plus dangereux, ces vaccins ne serviront à rien
          pour laquelle, on INTERDIT aux médecins libéraux d’opérer la vaccination auprès de leurs patients
          pour laquelle on mobilise d’autorité, tout un tas de personnel soignant, même pas habilité, à opérer les vaccinations dans des centres spéciaux, contrôlés par les autorités
          pour laquelle on va, bientôt, forcer ; notamment les enfants à une vaccination obligatoire
          pour laquelle, la plupart du personnel soignant, des autorités, des responsables déclarent ne pas vouloir, eux, se faire vacciner.

          Voila les faits.
          S’ils ne vous posent pas de question, si vous voulez continuer à jouer le ravi de la crèche, interrogez vous vous même, sur vos propres divagations

          Bonne vaccination.


        • sisyphe sisyphe 10 novembre 2009 10:31

          Un petit rappel ?

          Grippe A : Une vaccination à multiples inconnues

          Petit extrait :

          Incertitudes aussi du côté de la préfecture. « On ne connaît pas notre marge de manoeuvre, explique le préfet de l’Essonne, Jacques Reiller. On a appris dimanche que nous devrons vacciner les enfants des écoles primaires. Ce qui n’était pas du tout prévu. Ça change tous les jours ! »


        • JL JL 9 novembre 2009 11:29

          Bonnes questions que pose Firenza.



            • Vladivostok 1919 Vladivostok 1919 9 novembre 2009 12:03

              Pour les anglophones et hispanophone, et qui ont 55 minutes à perdre voir cette video de la « web conférence » d’une docteur près de Barcelone, avec un CV long comme le bras et qui à beau être une nonne, elle pose le problème de la manière la plus éloquente et complète possible, notamment sur les « nouveauté » de cette pandémie.
              http://vimeo.com/7298827

              Pas forcement indispensable si vous suivez l’info sur cette pandémie, mais en ce qui me concerne, et pour questionner mes amis médecins, j’ai remarqué qu’ils était plus plus réceptifs aux arguments de cette nonne qu’à ceux disponible sur « prison planet » ou sur le « blog de Nicole »...


              • nommo 9 novembre 2009 12:29

                Que prévoient ils que nous ne savons pas ? bonne question en effet. Peut-être les nouvelles normes médicales et alimentaires votées par L’union européenne à partir du 31 décembre sur recommandation du Codex Alimentarius, nouvelles normes dont on entend dire qu’elles risquent de limiter (c’est un euphémisme) le droit à se soigner « bio et naturel ». Peut-être pouvons nous nous demander à l’aube de ces nouvelles contraintes, pourquoi Sanofi (oui, oui le même qui tient à nous sauver la vie avec ses vaccins contre la grippe A) vient de racheter Oenobiol, leader du marché du complément alimentaire. Je pense que le hasard fera bien les choses et qu’ils ne produiront que les quelques compléments encore autorisés...Depuis plusieurs mois des protestations virulentes galopaient sur internet, protestations noyées depuis sous les tonnes de polémiques de la grippe A. Il faut bien dire qu’une bonne épidémie avec en corollaire le droit de prendre toutes décisions concernant la santé de leurs concitoyens, arrangerait certainement les petites affaires de l’UE fin décembre.


                • sentinelle 9 novembre 2009 13:20

                  @ bonjour a tous....

                  pour ceux que cela interessent : conference- debat avec le Docteur Vercoutere, animé par lelibrepenseur( LLP).. le dimanche 15 novembre dans la region lyonnaise....vous trouverez l’adresse de la conf sous la video :

                  http://www.dailymotion.com/video/xb2t3b_la-crise-a-venir-12-llp-8-nov-2009_news


                  • herve33 9 novembre 2009 13:25

                    Même en excluant le fait que cette vaccination ne soit pas un subterfuge pour masquer la déroute économique et financière qui est en cours , on peut s’interroger sérieusement sur le fonctionnement de cet organisme international qu’est l’OMS , et surtout le niveau de pouvoir des lobbies au niveau des Etats qui ont permis de transformer cette grippette en pandémie .

                    Le plus grave , ce sont tous les acteurs qui sont sensés nous protéger , vont totalement etre décrédibilisés . Le doute va s’installer chez l’ensemble des citoyens , et disons franchement plus personne n’aura confiance en nos institutions . C’est la porte ouverte à tout les extrêmismes .


                    • fonzibrain fonzibrain 9 novembre 2009 14:04

                      Hallucinant : La Pologne refuse les vaccins H1N1 !!!!!novembre 7, 2009 par fonzibrain

                      Le premier ministre polonais Donald Tusk a accusé aujourd’hui les sociétés pharmaceutiques de chercher à rejeter sur les gouvernements la responsabilité pour d’éventuels effets secondaires des vaccins contre la grippe H1N1, justifiant ainsi le refus de la Pologne de les acquérir.

                      “Nous savons que les sociétés qui offrent les vaccins contre la grippe H1N1 ne veulent pas prendre la responsabilité des effets secondaires de ce vaccin”, a déclaré Tusk à la presse. “Elles refusent de les mettre sur le marché, parce que leur responsabilité juridique serait alors plus grande. Elles demandent des clauses qui ne sont probablement pas conformes à la législation polonaise, et qui rejettent toute la responsabilité sur le gouvernement d’un pays en ce qui concerne les effets secondaires et des indemnisations éventuelles,”, a-t-il ajouté.

                      La Pologne refuse pour l’instant d’acheter des vaccins contre la grippe H1N1, estimant qu’ils n’ont pas encore été suffisamment testés par les autorités médicales.
                      le figaro

                      C’EST LA PREUVE QUE C’EST POSSIBLE, NOTRE PAYS EST HAUTEMENT CORROMPU,ET DIRE QUE LA MINISTRE DE LA SANTÉ A BOSSÉ 15 ANS POUR LES LABORATOIRES, ET DANS LES RELATIONS PUBLIQUES !

                      Bravo à la Pologne pour leur bon sens, si les labos ne peuvent pas certifier les vaccins, alors personne ne devrait les acheter, c’est logique pourtant.
                      Les polonais n’acceptent pas le contrat que la France a accepté, celui qui stipule qu’en cas de pépin aucun recours ne sera possible.

                      Je suis tombé sur cette info par hasard, je ne l’ai entendu nulle part, alors que c’est très important.

                      Il faut le dire aux gens, si la pologne refuse les vaccins ce n’est pas pour rien, c’est parceque les laboratoire ne veulent pas prendre leurs responsabilités sur les effets secondaires des vaccins, c’est la meilleure décision qui soit.
                      La france est aux mains des lobby.Même la Pologne est moins corrompue que la France.

                      VIVE LA POLOGNE !!!!

                      SUPER, APRÈS LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE, C’EST LA POLOGNE QUI REFUSE LES VACCINS, TOUT SIMPLEMENT PARCEQUE LES LABORAOIRES NE VEULENT PAS GARANTIR LES DIT VACCINS

                      HALLUCINANT, QUAND ON Y PENSE, vous acheteriez une voiture, ou une maison sans garantie ?

                      Non et c’est encore pire pour la santé,

                      nous vivons une époque délirante

                      http://fonzibrain.wordpress.com/

                      • trevize trevize 9 novembre 2009 17:16

                        Faut pas trop rêver :
                        La Pologne refuse pour l’instant d’acheter des vaccins contre la grippe H1N1

                        Le président tchèque voulait pas du traité de lisbonne, mais il a fini par signer... tout est une question de temps...


                        • liebe liebe 9 novembre 2009 15:52

                          Je suis en colère,
                          Je suis très en colère car le Prefet a décidé de réquisitionner les infirmiers sans leur donner le choix pour être vaccinateur.
                          Oh, ils ont le droit de refuser le vaccin sauf s’ils sont vaccinateurs car lors de leur première vacation ils doivent se vacciner entre eux.

                          Aprés les réquisitions des locaux, maintenant ce sont les personnels médicaux et para médicaux ;
                          Je suis en colère car je n’arrive pas à avoir une réponse pour savoir ce qu’il se passerait si on refuse. Sans doute, une mise à pied, sans doute des blames.. Désobéissance civile...
                          Je suis en colère et même très en colère car il parait , devant les véléittés des infirmiers qu’ils n’ont pas le droit de refuser.


                          • Serge Serge 9 novembre 2009 15:53

                            Un des slogans préférés de la campagne électorale 2007 du candidat Sarkozy était...LA TRANSPARENCE dans tous les domaines vis à vis du peuple français !!!

                            A.F.P. 7 Novembre...selon l’OMS pour H1N1... « le nombre de décès est d’au moins 6 071 au 1er Novembre dans 199 pays . »

                            Annonce aussitôt relayée par Bachelot ( ou autre marionnette du gouvernement ) afin que les Français puissent prendre leurs décisions de vaccination ou non en ayant le maximum d’information !!!

                            Sachant que pour l’hémisphère Sud cette date marque la fin de la saison grippale...qu’en est-il de cette affirmation sans cesse serinée d’ une « pandémie mortelle » exceptionnelle ?

                            A titre de comparaison ...la grippe saisonnière en France ( 1% de la population mondiale ) selon nos statistiques gouvernementales fait de 1 500 à 5 000 morts chaque année !!!

                            Petit rappel de vaccination à tous les courtisans qui gravitent autour du calife...

                            « LE GESTE VACCINAL EST UN ACTE MEDICAL A PART ENTIERE.UNE INFORMATION MEDICALE OBJECTIVE est nécessaire vis à vis de la personne à laquelle ce vaccin est proposé et de la famille lorsqu’il s’agit d’un enfant . LE RAPPORT BENEFICE/RISQUE DOIT ETRE EVALUE AU CAS PAR CAS. »

                             De qui ces remarque de bon sens...qui il est vrai datent de juillet 1998 pour un autre vaccin très controversé à l’époque...( on attend toujours un bilan transparent de cette vaccination imposée à des milliers d’enfants ??? )

                            Un certain Dr KOUCHNER ... devenu depuis ministre en sarkoland !!!


                            • herve33 9 novembre 2009 16:11

                              François Copet et luc Chatel ont déclaré à propos de cette vaccination qu’il ne faisait pas vacciner pour l’instant car il ne faisait pas partie des personnes à risque .

                              Là on rit , si franchement ce virus constituait une grave menace , les membres du gouvernement se ferait vacciner en premier .


                              • paOptiMiste 9 novembre 2009 19:33

                                On rit oui... mais on rit jaune...


                              • liebe liebe 9 novembre 2009 17:14

                                Tout à fait Hervé33


                                • Néwick 9 novembre 2009 20:53

                                  Tout à fait d’accord sur l’idée de l’article, notamment le coût de la pandémie, que le gouvernement ne rechigne aucunement à tolérer alors que le moindre écart de la sécu fait ruer dans les brancards.

                                  Cependant, la grippe A, notablement plus contagieuse que la grippe saisonnière, peut affecter directement le fonctionnement des entreprises et des hôpitaux. J’en veux pour preuve la semaine dernière où un service de pédiatrie s’est retrouvé avec 3 internes en moins... tous grippés.

                                  Le bénéfice de la vaccination semble indéniable pour le personnel soignant et les personnes « à risque », ie femmes enceintes, malades chroniques (ashmatiques) et nourrissons. Pour les autres, comme le dit un de mes médecins préférés : « faites comme vous le voulez ».

                                  Personnellement, j’ai été vacciné, comme l’ensemble des médecins et étudiants de mon service, il y a 10 jours. De tous les retours que j’ai eu le vaccin semble à peine plus virulent que celui de la grippe saisonnière. (perso, gêne au point d’injection pendant 24h, rien de spécial). On va voir s’il est efficace, maintenant :)


                                  • Christoff_M Christoff_M 9 novembre 2009 21:19

                                    A noter que parmi le personnel des hôpitaux publics, seuls quelques 50000 personnes ont accepter de se faire vacciner sur plus de 800 000 personnes...

                                    Si le personnel a des doutes sur l’intérèt et l’efficacité de ce vaccin, il faudrait etre bien bénèt pour suivre les recommandations de Madame Bachelot appuyés à coup de pubs et de coms qui se chiffrent en dizaines de millions d’euros... merci madame la vendeuse de médicaments...

                                    Avec les millions des plans com et les 94 millions de vaccins commandés, nous sommes bien loin de la raison, des économies et du bon sens, mais les « experts » nous le disent, l’épidémie arrive...

                                    Par contre un ami maraicher retrouve des canards et des hérons morts dans la campagne, au sud de la région parisienne, et la chut pas un communiqué de la caste médiatico-politique, encore faudrait il qu’ils sortent de leurs labos de fabrication de médocs et de leurs tours virtuelles de l’ouest parisien...


                                    • Christoff_M Christoff_M 9 novembre 2009 21:22

                                      vu la « délicatesse » du gouvernement actuel, le maternalisme de Bachelot et de Mam, l’infantilisation des masses...

                                      A quand les gymnases et autres grandes salles réquisitionnées, avec des bénévoles recrutés pour l’occasion pour vacciner les gens à la queue leu leu...


                                    • Serge Serge 9 novembre 2009 21:41

                                      à Christoff...c’est l’objectif de la circulaire Hortefeux aux Préfets du 21/08/3009 qui avec cette idéologie du « faire du chiffre » a même fixé...

                                      « 30 INJECTIONS PAR HEURE ET PAR AGENT VACCINATEUR »

                                      Sans commentaire !

                                      A comparer avec la déclaration de 1998 ( voir mon commentaire ci-dessus ) du ...« french Dr Kouchner »


                                    • Christoff_M Christoff_M 9 novembre 2009 23:25

                                      Mêmes collabos des lobbys pharmaceutiques, lobby et labo sont dans un bateau France...

                                      Relisez la constance du jardinier et vous verrez comment on se sert des pauvres dans les pays sous développés sous prétexte d’amener le progrès et les bonnes paroles dégoulinantes...
                                      le pauvre, c’est mieux que des souris, c’est confiant envers l’homme en blouse blanche et ça dit merci sans savoir ce qu’on lui injecte...

                                      Les trois quarts de la population mondiale ont du mal à se nourrir, l’Europe sera touché par un chomage massif, j’ai vu il y a peu un espagnol proposer son rein sur internet pour payer les dettes de sa maison suite à un chômage longue durée...
                                      Et le pire c’est que ce monsieur avait des acheteurs à la pelle... quand l’homme commence à vendre son âme au diable, on aboutit au matérialisme morbide des mondialistes...


                                    • Christoff_M Christoff_M 10 novembre 2009 00:02

                                      des chiffres :

                                      nous en sommes à près de cinq mille cas pour la grippe classique en France, motus !!!

                                      à plus de 4000 mille morts sur la route dont une grande partie dus à l’alcool, bouche cousue...

                                      Un gouvernement qui se tait pour toucher des taxes sur les carburants, sur l’alcool... sous prétexte de lutter contre... le stress entretenu par les mondialistes amènera certains à la vitesse en voiture, d’autres à boire, d’autres à fumer comme des pompiers, d’autres à se gaver, d’autres à courir aux urgences...

                                      Tout un système dans lequel l’état touche des taxes et des prélèvements partout, et tous les "malades finiront un jour ou l’autre par consulter et bouffer des médocs, et la jackpot pour les amis de madame Bachelot, la pharmacienne des grandes surfaces...

                                      Quand un état géré par des comptables et des avocats d’affaires fait tout sur la base du gain, on aboutit à n’importe quoi et à des poches bien pleines en haut lieu... encore une fois ce pays n’est pas une entreprise privée, il faudra un jour que le petit comptable qui nous sert de président le comprenne....


                                    • Harmonie 10 novembre 2009 07:40

                                      Pour info : ceci vient de sortir en DVD sans publicité :

                                      http://video.google.com/videoplay?docid=8503852033482537965#


                                      • liebe liebe 10 novembre 2009 09:54

                                        Article important concernant les réquisitions des infirmiers :
                                        http://www.rolandsimion.org/spip.php?article73


                                        • PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP 10 novembre 2009 10:34

                                          ALERTE A TOUS LE PLAN B EST EN MARCHE.
                                          Vu le flop de la vaccination et du petit virus merdeux , sont apparus en Ukraine et en Chine des virus létaux d’origine et nature indéterminées . Les morts sont mis au compte de la grippe H1N1
                                          Mais suite aux analyses, sur tous les décès seuls quelques victimes en étaient atteintes. Il a aussi été remarqué avant l’épidémie en Ukraine une recrudescence de chemtrails.


                                            • Maldoror Maldoror 12 novembre 2009 00:37

                                              Les risques de la vaccination dévoilés par le Dr. Marc Vercoutère :

                                              http://www.dailymotion.com/video/xb2xio_marc-vercoutere-grippe-et-vaccinati_tech


                                              • viki891 14 novembre 2009 09:35

                                                allez sur le lien du docteur Marc Girard,



                                                • viki891 14 novembre 2009 09:38

                                                  INFIRMIERS, MEDECINS,


                                                  allez sur le site du docteur Marc Girard,


                                                  Bon courage

                                                  • Pierrot Pierrot 16 novembre 2009 14:48

                                                    Il est exact que actuellement la grippe A semble moins offensive que prévue il y a quelques mois.

                                                    Cependant face à cette pandémie mondiale, je pense que l’OMS a bien réagit afin de développer plusieurs vaccins préventifs qui semblent efficaces avec peu d’effets secondaires.

                                                    A ce stade, il me semble normal que les vaccins ne soient pas un gros succès.

                                                    Mais n’oublions pas que la grippe se développe habituellement en hiver (décembre à février) et qu’il reste la menace d’une éventuelle mutation du virus sous une forme plus agressive.

                                                    Mais chacun fait ce qu’il veut selon sa personnalité et son entourage.


                                                    • Firenza 16 novembre 2009 16:55

                                                      Pierrot

                                                      Vous avez peur d’une grippe ? Voyez plutôt ce que déclare la ministre de la santé polonaise, médecin de son état :
                                                      http://www.terrefuture.fr/la-pologne-face-a-la-vaccination-contre-la-grippe-ah1n1-485

                                                      On aimerait chez nous des responsables politiques de cette trempe !

                                                      Enfin, pour rappel, si le virus mute, ce vaccin ne servira à rien. Pourquoi fabrique t-on tous les ans un nouveau vaccin contre la grippe saisonnière selon vous ? Mais libre à vous et bonne chance de tester ce nouveau produit et de faire le cobaye. Comme vous dîtes chacun agit selon ses croyances....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Firenza


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès