Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Grippe aviaire : ce que vous devez savoir

Grippe aviaire : ce que vous devez savoir

Après avoir constitué hier une commission d’information spécifique relative à la grippe aviaire, les députés ont entendu le ministre de la santé. Ils ont pu ainsi apprendre que Sanofi Pasteur et Chiron avaient remporté le premier appel d’offres français de réservation de vaccin contre la grippe pandémique. Au même moment , Jean-Phippe Derenne, chef de service à La Salpetrière, était l’invité du 13 heures de France2 au sujet de son livre "Pandémie, la grande menace"

Peut-on pour autant dire que la France est prête à faire face à la plus vaste pandémie depuis des lustres ? A vous de voir ...

Xavier Bertrand, le ministre de la santé, a été entendu pendant une heure et demie sur les risques de pandémie de grippe d’origine aviaire par la commission des affaires culturelles, familiales et sociales de l’Assemblée nationale, en présence de la presse. Il a été rappelé que la France a lancé fin 2004 un appel d’offres concernant la réservation de 20 à 40 millions de doses de vaccin contre la grippe pandémique, qui ne pourront être fabriquées que plusieurs mois après l’isolement du virus muté ou réassorti pandémique.

Le montant de l’offre a été gardé secret. On sait cependant que Sanofi Pasteur remporte un lot de 28 millions de doses et Chiron de 12 millions.

Xavier Bertrand a indiqué que le contrat était en cours de modification, afin d’assurer la vaccination de toute la population, puisque fin août, le premier ministre, Dominique de Villepin, avait annoncé une modification des contrats dans ce sens, précision importante dans un contexte de plus en plus alarmiste sur le risque de pandémie.

Le ministre lui-même a exprimé certaines craintes auprès des parlementaires.

Tout d’abord, si l’on peut se féliciter de l’annonce de l’attribution de l’appel à deux laboratoires permettant de garantir à terme l’accès pour la France au vaccin, l’engagement du gouvernement à disposer d’un nombre de vaccins suffisant pour couvrir l’ensemble de la population française risque de faire figure de miroir aux alouettes, compte tenu du contexte du marché. En effet, le ministre a dû reconnaître qu’à l’exception de Sanofi et de Chiron, les autres laboratoires pharmaceutiques n’étaient pas aussi avancés. Il a également reconnu que la capacité de production des laboratoires n’était pas à ce jour en capacité de couvrir les besoins.

Le ministre de la santé s’est ainsi montré particulièrement prudent sur la perspective d’obtenir la livraison effective desdits vaccins. En effet, la crainte pèse aujourd’hui sur l’éventualité de la contamination des œufs servant d’incubateurs au futur vaccin. Afin d’éviter toute contamination de ces œufs, le ministre a ainsi indiqué avoir fait recenser un certain nombre de sites qui seront en mesure d’assurer la sécurisation de la production du vaccin.

Quant aux stocks d’antiviraux, Xavier Bertrand a rappelé que, fin 2004, la France avait commandé "13,8 millions de traitements antiviraux de type Tamiflu* [oseltamiviroseltamivir, Roche] qui seront disponibles à la fin 2005", et que d’ores et déjà, une partie se trouvait sur notre territoire.


Interrogé sur la place de l’autre antiviral zanamivir (Relenza*, GlaxoSmithKline), le ministre de la santé a reconnu qu’il avait "approximativement la même efficacité" que l’oseltamivir, tout en soulignant les différences d’administration, de traitement et de stockage. 200.000 traitements de zanamivir, qui devraient être disponibles pour la fin 2005, ont ainsi été commandés par la France.

Là aussi, des négociations sont en cours, afin de permettre à la France d’obtenir des stocks suffisants pour couvrir l’ensemble de la population.

Concernant les masques de protection FFP2 pour les professionnels de santé, le Premier ministre avait annoncé, fin août, une augmentation du stock, passant de 50 millions d’unités à 200 millions d’unités pour le début 2006, avec également un développement de la capacité nationale de production de masques, pour atteindre les 600 millions d’unités en cas de pandémie. Cet objectif paraît à ce jour particulièrement irréaliste, d’autant que le ministre de la santé a dû reconnaître que la capacité de production au niveau mondial était justement de 600 millions de masques ! Ainsi, à ce jour, seul le stock de 50 millions de masques devrait être livré d’ici fin octobre. Rappelons que l’efficacité de ces masques est malheureusement limitée à quelques jours ...

On ne peut donc pas dire que la France ne fasse rien en la matière, mais beaucoup de motifs d’inquiétude ont été soulevés par nos députés.

Pour prolonger votre information, nous vous conseillons également de lire le livre de Jean-Philippe Derenne, chef de service de pneumologie et de réanimation de La Salpetrière, et de François Bricaire « Pandémie la grande menace, grippe aviaire 500 000 morts en France ? »

« L’Organisation mondiale de la santé a annoncé le 2 septembre que le risque de pandémie grippale est grand, qu’il va durer, que les moyens de l’éviter sont faibles, et que les traitements manqueront. Cela conforte les craintes de la communauté scientifique, et, en premier lieu, celles des deux plus prestigieuses revues, Sciences et Nature.

La dernière pandémie, la grippe espagnole, a tué entre 50 et 100 millions de personnes en 1918-1919, et , si rien n’est fait, c’est par dizaines de millions qu’on pourrait compter le nombre de victimes de la grippe aviaire.

Il n’y a cependant pas de fatalité, et des moyens existent pour y faire face.
Dans ce livre, deux éminents spécialistes des maladies respiratoires et infectieuses font le point sur les aspects les plus récents de la grippe, sur les virus et les risques de mutations, sur les traitements et les stratégies. Ils expliquent pourquoi et comment l’actuelle maladie des oiseaux peut devenir humaine.
Ils montrent les conséquences médicales et non médicales de la lutte contre la pandémie, et pourquoi elles impliquent le politique à son plus haut niveau.
Ils décrivent les moyens dont dispose une démocratie pour affronter cette épreuve. Loin d’être alarmiste, ce livre est un message de confiance et d’espoir. ( source : Éditions Fayard)


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • (---.---.34.171) 7 octobre 2005 06:11

    C’est bidon une mutation qui POURRAIT survenir dans une seconde ou un million d’année. Mais et c’est là l’important, ce genre de propagande permet d’encaisser des milliards d’euros par les multinationales du médicament. Vive le CAC 40, moi en ce moment j’achète des actions du secteur et je me fais des c. en or ! VIVE LES PANDEMIES ! oui il y a plein de nouveaux virus et ils sont TRES TRES TRES DANGEREUX !

    VIVE LA MEDECINE, VIVE LA SCIENCE, VIVE LA BOURSE,

    ( ET VIVE LA NAIVETE DE LA POPULATION )

    PS : La photo - les pigeons des villes ne sont pas dangereux et ne transmettent pas de maladies ou virus aux humains, renseignez vous auprès des DSV

    Moi je pense qu’on est bon pour la 3° guerre mondiale quand on voit la faiblesse de l’esprit critique de la population endoctrinée par TV + pseudo experts en techno-science.


    • (---.---.248.144) 7 octobre 2005 09:05

      les hosto n’ont pas ce qu’il faut


      • citoyen citoyen 7 octobre 2005 09:46

        Merci de votre avis et remarques critiques.

        Quelle probabilité ? Quelle échéance ? Les hôpitaux sont-ils prêts ?

        Que de questions judicieuses !

        Concernant le probabilité de mutation du virus, celle-ci est évaluée à très fort risque voire quasi certaine. ceci est dû aux caractèristiques mêmes du virus de la grippe qui évolue très rapidement. L’échéance quant à elle est effectivement incertaine, mais de nombreux spécialistes affirment que le risque est pour bientôt.

        Compte tenu de la dangerosité du virus très pathogène, il est impératif de considérer ce risque comme potentiel et s’y préparer parce que le jour où la pandémie sera enclenchée il sera trop tard pour réagir

        Concernant le fait que cette situation profite à d’auccun. Il est certain que les laboratoires dont par exemple Roche qui dispose de brevet ont une opportunité financière face à ce risque dont on dira par la suite qu’il avait été exagéré si la pandémie reste limitée. Mais le risque est bien réel, et c’est aux citoyens que nous sommes de se mobiliser

        Alors je dirai comme le Pr Derenne qu’il nous faut agir en personnes responsables en anticipant le risque.


        • nico (---.---.145.244) 7 octobre 2005 21:19

          la question est - en effet - pas « si elle - H5N1 - arrivera », mais « quand elle arrivera ? » Au delà des manipulations de Sanofy-pasteur, le danger de pandémie façon 1918 est (plus que) probable. Méfions nous, pas plus que pour la constitution ou pour la SNCM il n’y a là de plan B. Et le plan A c’était déjà... Survivre :)

          bon we, bien sûr, cela-dit !


          • Chauvin Thierry (---.---.213.88) 8 octobre 2005 01:40

            en esperant que les victimes ne soit pas parmis les retraités ,les chomeurs et les employés de la sncm : cela arangerait trop vite les problèmes du gouvernement de mr de villepin


            • (---.---.135.48) 13 octobre 2005 11:22

              L’amalgame est pour le moins curieux. Il n’est nul besoin de connaitre le nom de votre syndicat, il saute à la vue.


              • (---.---.174.195) 13 octobre 2005 13:35

                suite aux décisions de la Roumanie et de la Turquie il est clair que le pigeon est un porteur sain (ne meurt pas de l’infection) du H5N1 et donc si une pandémie se déclare, les pigeons des villes deviendraient probablement un facteur de transmission du virus.


                • jcale (---.---.227.43) 13 octobre 2005 15:06

                  Faut-il rappeler que les souches aïgues et suraïgues (type A) tuent l’hôte infecté entre 2 et 4 jours. Que l’instinct de survie de ce virus (son adaptabilité aux défenses du corps) est très rapide.

                  Alors oui, soyons vigilants et anticipons.


                  • (---.---.110.3) 13 octobre 2005 15:13

                    est il utile ou pas de se faire vacciner contre la grippe annuelle ? des campagnes de vaccinations sont acutellement en cours. J’ai entendu dire que la vaccination contre la grippe pouvait également être dangereuse plutot que bénéfique.... merci de votre point de vue


                    • citoyen citoyen 13 octobre 2005 20:31

                      Effectivement, il est recommandé de se faire vacciner contre la grippe annuelle pour plusieurs raisons :

                      - limitation du nombre de cas de grippe « classique » ;
                      - donc maintien en bonne santé d’un plus garnd nombre de personnes dont les populations devant être au service des autres (personnels de santé, etc ...)
                      - diminution du risque de réassortiment entre le virus humain et le virus aviaire
                      - facilitation du diagnostic en cas de symptome de la grippe, si on est vacciné et que l’on présente des symptômes, il y a une probabilité que ce soit la grippe aviaire. donc dépistage plus précoce

                      RESERVES à ce qui est dit ci-dessus :
                      - la vaccination contre la grippe « classique » ne protège pas contre la grippe aviaire ;
                      - la vaccination contre la grippe « classique » n’est pas efficace à 100%, on peut donc attraper la grippe tout en étant vacciné ;
                      - il existe effectivement des effets secondaires à la vaccination comme dans la plupart des traitements ; ces effets secondaires sont à considérer en fonction du bénéfice apporté par le fait d’être vacciné. L’existence d’effets secondaires conduit donc à recommander la vaccination mais pas à l’imposer ...


                      • (---.---.199.62) 13 octobre 2005 22:32

                        Citoyen est plein de sagesse !

                        On peut sans doute ajouter la possibilité d’une approche indirecte de la grippe aviaire vers l’homme par l’espèce porcine ?

                        J’ai lu par ailleurs que certaines méthodes de chasse consistaient à attirer les migrateurs par de la nourriture distribué sur des sites où sont présents des volatiles ??? Si c’est vrai, à proscrire de suite !!!!

                        PS : Le débat sur l’accroissement de la richesse de grand groupe n’est pas d’actualité ; on refera le mondre après la « bataille épidémique » qui nous guette !


                        • citoyen citoyen 13 octobre 2005 22:51

                          Concernant la grippe et le rôle du porc, il ressort des études scientifiques ce qui suit :

                          - il existe des virus de la grippe purement « humain »
                          - il existe des virus de la grippe purement « aviaire » (ce virus n’est pas en principe capable de fixer sur l’homme sauf en cas de recombinaison - cf. ci-dessous ; cependant des études récentes ont montré que l’homme disposait de quelques capteurs du virus aviaire)

                          En principe, l’homme ne peut contracter que le virus de type « humain » SAUF que le porc est quant à lui sensible au deux types de virus « humain » et « aviaire ».

                          Il peut donc contracter la grippe « humaine » et « aviaire » en même temps, ce qui est le pire des scénarios.

                          En effet, dans ce cas, il existe une probabilité que les deux virus (présentant par ailleurs un caractère de mutabilité très important) se "recombinent en un NOUVEAU VIRUS disposant des caractères commun au virus humain et au virus aviaire.

                          Ce nouveau virus aurait la capacité de se fixer sur l’homme avec la cractéristique d’être très pathogène puisque nouveau pour l’organisme humain incapable de se défendre contre l’inconnu.

                          En conclusion, actuellement il faut se protéger du virus aviaire notamment les personnes vivant à proximité d’exploitation de volailles en prenant des protections par rapport aux fientes ; il faut éviter les contacts entre les oiseaux migrants et sédentaires (donc pas de chasse à l’appat vivant) ; il faut se vacciner contre la grippe « humaine » anuelle pour limiter le nombre de cas de grippe et donc diminuer la probabilité de « recombinaison » ou « réassortimment » d’un nouveau virus


                          • albatros (---.---.152.82) 14 octobre 2005 14:59

                            - le livre de deux professeurs dela salpétriere « pandémie » la grande menace aux editions fayard : il y a tout sur ce sujet,c’est exaustif complet avec des rappels hsitoriques sur les pandémies anterieures, signes, traitement, precautions, les mesures de tri,l’evaluation des risques etc

                            - je signale, l’hebdomadaire, sciences et avenir d’octobre 2005 ou un grand virologue explique tout sur 8-9 pages ,interview directe sans ajout des journalistes

                            le monde se divise en deux camps maintenat : ceux qui disent : il ya tellement de« si »dans cette affaire que cela n’arrivera probablement pas (=le correspondant du début du mail)et tout ceci est pour nous eviter de penser a des pb plus graves (je pense que genre de propos tout en valorisant celui celui qui l’emet,est irresponsable et n’aidera en rien dans l’avenir)

                            - et ceux qui disent, : l’avis de tous les experts en virologie concordant est sérieux et c’est ce qi doit guider notre jugement

                            je suis dans ce cas là

                            ancien praticien des hopitaux (pas du tout spécialisé dans les virus) je me range a l’avis qu’il faut prende cette menace au serieux, car le virus se repand comme le prevoyaient les experts et s’il devient tansmissible a l’homme ce sera une catastrophe si les moyens de lutte etaient insuffisants

                            il se peut que le virus mette des mois et des annnées a muter et à contaminer l’homme c’est ce que j’espere,mais les spécialistes disent eux qu’on a affaire a l’un des virus les plus mutants...

                            si ce virus mute rapidement la seule bonne nouvelle serait que : dans un premier temps sa virulence,sa mortalité, qui est de 50% baisserait du fait de cette operation d’acquisition d’une transmissibilité à l’homme...mais lors d’une deuxieme vague elle pourrait etre tres importante

                            je ne suis pas d’accord ni avec la frayeur passvive, ni avec les propos désabusés du maileur de début de cette liste :« bof !tout ca c’est du bourrage de crane » car ni l’une ni l’autre de ces attitudes ne nous protégerons si le virus mute..ce qui est probable et quand a sa diffusion en europe elle est plus que probable, elle est inéluctable

                            il faut se preparer a ce risque de pandémie qui pour l’instant est a évolution lente en s’informant bien des precautions et possibilités(vaccination antigrippe normale et anti peumoccoque23 pour commencer : vous pouvez tous le faire ,il n’y a pas de rupture de stocks pour l’instant l’institut pasteur me l’a confirmé)

                            (les autres mesures seront d’arreter de frequenter les lieux public, les transports urbains : l’obesité regressera beaucoup smiley, se laver les mains quand on rentre chez soi, le port d’un masque ,de gants si on est exposé ou si est porteur sain,les antiviraux , le tamiflu, ou le zanavir(pardon si j’ecorche),la vacination spécifique anti h5 muté etc....

                            et enfin tous les moyens classiques de lutte contre les effets d’une grippe que ce soit chez soit ou en milieu hospitalier

                            (une astuce valable en tout debut d’affection grippale : la vitamine c 250mg toutes les 4à5h, des inhalations d’eau chaude de 1/2 h les 2 premiers jours peuvent atténuer le virus...interessant pour pas cher, le sauna aussi en tout tout début de maladie je precise bien,apres cela pourrait etre dangereux et inefficace)

                            (même protégés par tout les moyens il aurait,selonl’avis des profeseurs d e la salpétriere 10% de morts chez les soignants eux même, en cas de mutation avec forte virulence du virus (avec 80% de déces)  : soyons positifs cela fera des places libres pour d’autre jeunes soignants smiley

                            si cette pandémie latente se declare,on s’en sortira avec un minimum de pertes en vies humaines si tout le monde coopere tant au niveau politique qu’individuel

                            JCG ancien praticien des hopitaux email apollo16@neuf .fr


                            • (---.---.110.3) 14 octobre 2005 15:07

                              merci de votre réponse. en complément j’aimerai avoir votre point de vue sur l’article de JP Willem « les vaccins antigrippes sont de moins en moins efficaces ».....publié ce jour. Par ailleurs, on y fait allusion à l’utilisation d’huiles essentielles, de quoi s’agit il ?


                              • alabatros (---.---.152.82) 14 octobre 2005 15:08

                                non la vacinnation contre la grippe n’est pas dangreuse , au contraire elle fourni individuellment la possibilité que le virus muté de la GA ne rencontre chez vous si vous etiez infecté,celui de la grippe normale et ne recoive de celui ci du materiel génétique pour muter

                                de plus cela evite d’avoir deux maladies en même temps...dont chacune des deux peut mettre votre santé en peril

                                vaccinez vous contre la grippe ordinaire (et même contre le pneumpocoque 23 responsable d’une des complications les plus frequentes de la grippe,si vous etes « a risque » : enfants, vieillards)

                                JCG


                                • albatros (---.---.152.82) 14 octobre 2005 16:29

                                  les vaccins antigrippe moins efficaces ?

                                  je ne suis pas virologue mais vous rapporte une conversationn que j’ai eue avec Sanofi-Pasteur cet apres midi

                                  ils ont lu l’article dans le quotidien du médecin (pas moi ),ils ne savent qu’en penser au juste,cela necessiterait une étude pour y repondre précisément.

                                  ce qui est sûr c’est que :

                                  - les vaccins antigrippes sont parfois « loupés », du fait , d’un mauvais choix des souches : ils vont dans le pays ou un nouveau mutant se repand,et le remenant en france, fabriquent un vaccin qui incorpore la nouvelle souche mutante atténuée par ingenierie

                                  on a ainsi un vaccin comportant deux a trois souches mutantes(d’ou les appellations du lieu ou a été prélevé le mutant souche « hong kong » etc)

                                  si les mutants considérés ont été choisis judicieusement,et effectuent bien le voyage jusqu’a chez nous : on est tres bien protégés

                                  parfois c’est rare, on se trompe et on choisi un mutant « qui ne voyage pas jusqu’a nous » : on est moins bien protégés, en principe « pas » si c’est une autre souche que celles qui est présente dans le vaccin qui nous infecte

                                  mais même dans cas ,ca vaut la peine d’etre « mal vacciné », car une resistance croisée au virus peu naitre grace aux autres souches

                                  ainsi il ya qq années mon voisin et moi avons attrapé la grippe j’etais vacciné avec un vaccin qui était « loupé » : j’ai fait une grippe banale sans complication, restant simplement au chaud,à regarder la télé,c’est tout.

                                  mon voisin de même age que moi(la 60 aine) non vacciné a fait une grippe du feu de dieu, necessitant,le lit, antibiotiques et corticoides,et malgre ca il a senti passer « le souffle du boulet »ca aduré 15 jours contre 5 chez moi.

                                  - deuxième notion, comme la population générale viellit : la capacité a fabriquer des anticorps post vacinnaux diminue : même avec un vaccin tres efficace, une personne agée peut attraper la grippe, mais la vaccination lui evitera les complications qui emportent ordinairement les vieillards,elle fera une grippe banale

                                  donc vaccinez vous ! ca vaut toujours la peine,ca a toujours un bénfice ultérieur

                                  pour la question des « huiles essentielles » ? je ne sais n’ayant pas lu l’article , je sais simplement que les H.E. peuvent avoir pour certaines de petites capacités« antibiotiques »je crois « bacterio statiques »,plutôt que « bactéricide »s, sur une surinfection du tractus rhino pharyngé(par ailleur pour ce qui est des inhalations a base d’HE par pulverisateur:il faut faire attention à la taille des particules, ily a eu des cas d’oedeme, des réactions allergiques )

                                  une petite histoire pour terminer j’ai copain qui a fait une rhinite virale, je pense,son l’epouse qui pratique parfois une médecine exotique populaire, lui a donné de l’huile d’olive mêlée a vec du jus d’ail, ou d’oignon je ne sais plus, a inhaler !!!! smiley

                                  ça l’a radicalement guéri de sa rhinite en une seule prise nasale

                                  mais c’est douloureux...il n’a pas recommencé ce tratement de cheval

                                  JCG


                                  • Allan C. (---.---.24.123) 14 octobre 2005 16:55

                                    JLC, je ne sais pas pour quel labo vous travaillez mais votre réaction est fabuleuse. On vous montre un article qui prouve que plusieurs études scientifiques démontrent l’inefficacité du vaccin contra la grippe simple : http://www.agoravox.fr/article.php3 ?id_article=3727

                                    Et c’est quoi votre réaction ? Tout simplement de continuer à dire que ce vaccin est super efficace pour preuve votre voisin qui l’avait pas fait a été très malade alors que vous... Tout ceci est très scientifique.... Mais là où vous allez très très fort c’est de conseiller le vaccin antigrippal classique pour réduire les risques de grippe aviaire. Là c’est vraiment n’importe quoi. Cela dit, au moins vous avez l’honnêteté de dire que vous êtes en contact avec Sanofi-Pasteur principal vendeur au monde de vaccins....


                                    • Martine Schwarts (---.---.97.93) 14 octobre 2005 16:56

                                      Je suis peut-être naïve et totalement désinformée... mais j’ai entendu hier, au JT de FR2 un commentaire d’une journaliste recadrant les choses à propos des risques de contamination de la grippe aviaire : « le virus n’est pas transmissible d’homme à homme. Il faut avoir été exposé aux oiseaux contaminés pour qu’un humain risque d’être contaminé (sous entendu : les éleveurs et autres professions en contact avec les animaux sont les plus vulnérables). Manger de la viande cuite contaminée n’est pas dangereux car le virus a été détruit par la cuisson » (cette dernière info également diffusée sur Fr-Info ce matin). Voilà qui devrait un peu rassurer dans les chaumières... Si nous ne pouvons pas nous transmettre le virus comme c’est le cas pour une épidémie de grippe normale, les risques semblent donc limités. Si ces informations sont vraies (et je préfère penser qu’elles le sont et continuer à vivre normalement) pourquoi tout le monde s’efforce d’entretenir la paranoïa ?! Ce matin, en faisant mes courses au supermarché avec les mamies du coin, j’ai pu constater que 5 ou 6 ménagères (de bcp plus de 50 ans) s’étaient regroupées autour du rayon volaille et se disputaient pour savoir si elles pouvaient ou non continuer à en consommer, cherchant sur l’emballage si les animaux « sous vide » provenaient de Roumanie ou de Turquie. Vous avez dit psychose ?


                                      • Le Drakkar Bleu Noir (---.---.5.9) 14 octobre 2005 18:25

                                        Le commentaire de Martine Schwarts m’amène à réagir.

                                        Les consommatrices qui se posent des questions c’est NORMAL, elles ont eu une information rapide au JT de 20H.

                                        Leur dire que le poulet n’est pas dangereux, car on le consomme cuit,n’est pas une information honnête ou complète.

                                        La viande Crue peut être dangereuse. les plumes peuvent être dangereuses. La fiente de poules peut être dangereuse. Les poulets Crus en France actuellement ne sont pas dangereux cela on l’affirme suite aux examens négatifs pratiqués dans les élevages,par sondage, par les vétérinaires.

                                        Le poulet rôti à 70° , température donnée pour l’élimination du virus , est une viande tout à fait comestible car BIEN CUITE.

                                        Maintenant vous cédez à la psychose ou pas c’est un autre débat.

                                        Il faut des informations honnêtes pas des informations fonction des intérêts des lobbies d’éleveurs en plein air qui ont peur de perdre leurs consommateurs s’ils perdent leur label rouge en rentrant leurs bêtes.( Bruxelles les a pourtant rassurés sur ce point )

                                        L’avenir tranchera mais les premiers touchés, mis à part les voyageurs au long cours, seront les éleveurs ou les vétérinaires contrôleurs.( la Hollande qui a perdu un vétérinaire dans l’exercice de ses fonctions s’en est souvenue : les volatiles sont à couvert depuis la 1ère alerte)

                                        Quant à la paranoïa , il n’y a pas de paranoïa.

                                        La probabilité d’une transmission interhumaine augmente avec chaque cas d’humains qui, parce que contaminé, donne au virus une nouvelle chance de trouver une nouvelle clef génétique.

                                        Dès qu’il aura trouvé cette clef ou ces clefs, si H5N1 doit être le prochain pandémique - ce qui n’est pas prouvé- ( la pandémique de 1918 résulte d’un passage direct volatile humain d’après les études sorties en Août de cette année.)- nous n’aurons plus le temps pour prévoir des parades aptes à favoriser un retour rapide sous contrôle.

                                        Maintenant , c’est vrai on peut faire l’autruche, mais je l’ai déjà écrit ici - Biotox et Grippe Aviaire- le virus ne réussit pas à l’autruche.

                                        Si vous voulez des informations en français je ne peux que vous recommander outre les institutionnels dont le principal www.sante.gouv.fr

                                        Influenza H5N1 : http://influenza.h5n1.over-blog.com/

                                        Le blog des automates intelligents : http://automatesintelligent.blog.lemonde.fr/

                                        Fluwiki : http://www.fluwikie.com/index.php?n=Main.Fr-HomePage

                                        Armées .com : http://www.armees.com/Alerte-grippe-aviaire.html

                                        Le blog du Citoyen : http://www.blog-citoyen.com/

                                        Le blog du Drakkar Bleu Noir : http://drakkar-bleu-noir.over-blog.com/

                                        Bonne continuation .RR sur Le Drakkar Bleu Noir


                                        • alabatros (---.---.145.103) 15 octobre 2005 00:55

                                          par Allan C. le 14 octobre 2005

                                          JLC, je ne sais pas pour quel labo vous travaillez mais votre réaction est fabuleuse. On vous montre un article qui prouve que plusieurs études scientifiques démontrent l’inefficacité du vaccin contra la grippe simple : http://www.agoravox.fr/article.php3 ?id_article=3727

                                          je ne sais ou vous avez été pecher tout ca, la vacccination est en soit un principe efficace, et celui de la grippe l’est.

                                          on va pas renter dans une folie raisonnante du doute systematique.

                                          qu’il soit plus ou moins efficace , bien sur, mais j’en ai expliqué les raisons.

                                          c’est ce qu’on fait de mieux pour prevenir les épidemies,mis a part l’hygiene, et la bonne condition physique qui jouent aussi le reste me semble une position irresponsable...

                                          les gens qui sont contre la vaccination a tous crin sont des gens mal informés surtout ,ou des personnes qui se batissent une foi « contre qq chose » pour s’equilibrer psychologiquement eux mêmes et(ou) des cons

                                          Et c’est quoi votre réaction ? Tout simplement de continuer à dire que ce vaccin est super efficace pour preuve votre voisin qui l’avait pas fait a été très malade alors que vous... Tout ceci est très scientifique....

                                          quel delire de provocation... smiley) (du moins je l’espere)

                                          je n’ ai jamais dit qu’il etait « super efficace », ça c’est votre terme à vous, j’ai simpelment simplement « plus ou moins efficace » et c’est deja pas mal

                                          l’exemple de mon cas personnel ? c’etait simplement un petit exemple je n e l’aurais pas fait vous auriez retorqué : « et vous ? » smiley

                                          j’ajoute que je me vaccine contre la grippe depuis 30 ans et ne l’ai attrapé que 3-4 fois, les fois ou le vaccin a vait raté,et que cela a été des formes bégnignes a chaque fois..ne necessitant pas de gros traitement

                                          (30 cas ne vous en déplaise, c’est un début d’etudes scientifique smiley

                                          Mais là où vous allez très très fort c’est de conseiller le vaccin antigrippal classique pour réduire les risques de grippe aviaire. Là c’est vraiment n’importe quoi.

                                          quel délire !! c’est du n’importe quoi...(vous etes toujours comme ça ?)

                                          vous n’y avez rien compris mon pauvre

                                          il faut se vacciner contre la grippe ordinaire, pour eviter la grippe ordinaire : un fleau de moins parce que GA ou pas la grippe ordinaire est là de toute facon

                                          et pour eviter que l’association tout a fait possible : virus ordinaire et virus de la GA ne cohabitent,et ne transferent du matériel génétique : 2ieme fléau en moins

                                          mais il ne fallait pas comprendre aussi naivement que vous en inferez que je conseillais la vaccination anti grippe ordinaire contre le virus de la GA

                                          avez vous compris cette fois ?

                                          Cela dit, au moins vous avez l’honnêteté de dire que vous êtes en contact avec Sanofi-Pasteur principal vendeur au monde de vaccins....

                                          Mon dieu, mon dieu, quelles inferences aller vous pecher a nouveau smiley

                                          c’est marrant la tendance des gens a tout de suite delirer quand on leur presente une verité simple...

                                          vous cultivez la littérature de « ici paris » ou de "france dimanche ? (a moins que ce soit charlie hebdo ou un equivalent)ou votre imaginaire que vous etalez ?

                                          pour info, tout médecin se renseigne toujours aux sources, sans pour autant "etre un commercial de ce labo,on le fait souvent, pouvez vous comprendre cela ?

                                          je me renseigne aux sources ,comme tout medecin le fait,c’est tout, libre a vous d’inferer la dessus....

                                          et d’effectuer les projections que votre propre esprit effectue sur un sujet qui sans doute vous dépasse par manque de formation....

                                          le manque de sagesse et le besoin de vous faire mousser, je pense,vous font dire bien des betises ,et adopter un ton tres passionnel cher Allan K...ardec...ou C...ardec (adepte des salles spirites ?)

                                          pardonnez a un pauvre médecin d’utiliser et de conseiller ce qu’on fait d’assez fiable,et de reproductible même si ce n’est pas l’ideal

                                          si la GA pointe son nez ne serez pas le premier a consacrer à ce moyen grossier qu’est la vaccination,gros malin ?

                                          allons souriez, c’est la balle de renvoi a votre provocation.. smiley)

                                          (vous ne m’en voudrez pas trop,mais il faut bien dire aux gens quand ils disent des conneries ,« qu’ils disent des conneries », c’est sain pour leur mental et pour le reste de la société)

                                          sainement votre

                                          JCG ancien praticien des hopitaux en retraite (et sans activité ,et ...farpaitement ignoré des labos )


                                          • Allan Cunningman (---.---.159.200) 15 octobre 2005 01:43

                                            Je ne vais pas rentrer dans la polémique ce serait stérile et j’ai peut-être eu tort à réagir ainsi à votre « enthousiasme vaccinaliste ». Je précise juste que je ne suis pas contre les vaccins, étant moi-même plusieurs fois vacciné même si j’ai arrêté les vaccins antigrippes en 1998. Mes 3 plus fortes grippes de ma vie ont été justement quand je me suis vacciné.

                                            Mais je ne veux pas généraliser mon cas personnel comme vous le faites et je préfère plutôt faire parler des études qui réposent sur des échantillons plus représentatifs...

                                            Force est de constater que vous préférez polémiquer sur des détails plutôt que répondre sur le fond de l’article que je vous cite, qui a été écrit par un médecin chirurgien comme vous, mais qui semble avoir une opinion un peu différente qui se base sur plusieurs dizaines d’études scientifiques. Je cite :

                                            « Toutes études confondues, et malgré l’hétérogénéité des essais, l’efficacité globale des vaccins sur les maladies grippales n’est que de 23 % lorsque le vaccin correspond bien au virus grippal en circulation. Lorsque le vaccin rencontre un autre virus grippal que celui contre lequel il est censé lutter, la protection des sujets vaccinés n’est pas différente de celle des sujets non vaccinés (le placebo ferait mieux). »

                                            A nouveau, l’article est en ligne ici

                                            Sans rancune...


                                            • (---.---.145.103) 15 octobre 2005 03:32

                                              par Allan Cunningman le 15 octobre 2005

                                              Je ne vais pas rentrer dans la polémique ce serait stérile et j’ai peut-être eu tort à réagir ainsi à votre « enthousiasme vaccinaliste ». Je précise juste que je ne suis pas contre les vaccins, étant moi-même plusieurs fois vacciné même si j’ai arrêté les vaccins antigrippes en 1998. Mes 3 plus fortes grippes de ma vie ont été justement quand je me suis vacciné.

                                              Mais je ne veux pas généraliser mon cas personnel comme vous le faites

                                              en effet c’est un tort que de generaliser ,j’ai toujours eu l’envie de faire une satistique de la vaccination anti grippe dans mon propre service mais n’en ai pas eu le temps. on dirait que votre immunité n’est pas chanceuse a vec les vaccins et que la mienne l’aie été...mais elle va baisser

                                              ah le terrrain...l’alimentation,les adjuvants, le sport ou bien le manque de foi en la vaccination (là,je blague)

                                              je n’y connais rien en virologie aussi aije laissé parler mes idées il faut essayer de ne pas deraper

                                              mais peu etre que d’autres feraient bien auSSi d’en faire autant

                                              et je préfère plutôt faire parler des études qui réposent sur des échantillons plus représentatifs...

                                              ben justement !, j’ai lu l’article,il peut preter le flan a la critique : (voir plus loin)

                                              Force est de constater que vous préférez polémiquer sur des détails plutôt que répondre sur le fond de l’article que je vous cite, qui a été écrit par un médecin chirurgien comme vous,

                                              jenain pas eu le temps de lire votre site (peuetre pro-medecines parallleles ?je ne sais )et j’ai polémiqué je ne suis pas chirurgien comme cet honorable confrere ,et suis encore moins competent en biologie virologique,ni en « infectieuse »

                                              mais peu etre faut il encore plus de science , ou de compétence que nos diplomes .

                                              compétence que nous n’ avon s pas forcement dans certains domaines qui nous dépassent :

                                              par exemple celui du bon usage de la la statistique.

                                              votre exemple du lancet ne m’a pas convaincu : il manque d’explications statistiques critiques, semble t’il,présenté comme vous le faites il y a peuetre une grosse erreur analytique

                                              je m’explique

                                              la population vieillit, elle finit par constituer une part importante du lot des patients etudiés, ce qui fausse les resultats de la moyenne

                                              en exprimant ainsi une moyenne globale on denature l’interpretation d’un phenomene qui varie selonl’age le terrain etc

                                              il serait plus juste de dire que la vaccination est tres efficace ou assez chez le sujet adulte doté d’ un bon terrain ,moins ou plus du tout chez les personnes agées ; pareil chez les populations a la santé génerale precaire ( tiers monde par exemple, ou le bcg n’est efficace poarait il que dans les zones ou la population est en bon e.g.)

                                              et qu’une moyenne arithmétique globale ne veut rien dire si on ne la replace pas dans son contexte... et toc pour les honrables confreres et le lancet !

                                              un article presenté comme cela ,cela peut devenir de la contre information il faut faire attention a ne pas infuser aux autres nos propres erreurs

                                              si nous ne le faisons qui d’autre le, pourra ? certainement pas le citoyen moyen qui lit cela

                                              votre exemple et notre dicussion semble montrer que les médecins ne sont peu etre pas les mieux placés pour analyser des faits scientifiques smiley)

                                              (aux chrirurgiens la compétence de la chir, aux psy celle de la la psy ? ,... et aux scientifiques l’analyses des faits. ? smiley

                                              (pasteur n’etait pas médecin,et contrairement aux biologistes ou aux medecins qui le bourraient avec leur betises vitalistes sans preuves experimentales, il n’ a pas perdu son temps a polémiquer sur des propos qui depassaient leur compétences)

                                              mais qui semble avoir une opinion un peu différente qui se base sur plusieurs dizaines d’études scientifiques. Je cite :

                                              « Toutes études confondues, et malgré l’hétérogénéité des essais, l’efficacité globale des vaccins sur les maladies grippales n’est que de 23 % lorsque le vaccin correspond bien au virus grippal en circulation. Lorsque le vaccin rencontre un autre virus grippal que celui contre lequel il est censé lutter, la protection des sujets vaccinés n’est pas différente de celle des sujets non vaccinés (le placebo ferait mieux). »

                                              A nouveau, l’article est en ligne ici

                                              ben ,justment.... « une compilation d’une dizaine d’etudes si j’ai bien compris ? » ca me semble un peu louche...bien que je n’y connaisse rien :

                                              vous avez vu la premiere critique que m’inspire votre article ?

                                              en outre ,il y a un autre defaut caché dans l’article du lancet (qui se trompe peu etre) (et ce n’est pas la premiere fois) en faisant des etudes globalistes a partir d’echantillons disparates :il faut beau coup se méfier des analyses « apres coup sur compilation de publications », les résultats sont parait il tres faussés : l’analyse statistique en seraient completement fausse

                                              ,mais je ne suis pas assez erudit pour vous l’expliquer, mais des staticiens me l’ont expliqué,je leur fait confiance

                                              le lancet a deja publié des erreurs sur la base d’une methodologie erronée ,les etudes sur simple compilation d’autre etudes seraient sans valeur , du toc !

                                              la dessus,rompons , je ne peut me pronocer surcet article dans ce domaine qui n’est pas le mien

                                              Sans rancune...sans rancune aussi

                                              tout cela c’est de l’ecriture pour rien , j’essayais d’etre plutot pratique plutot que « philospohique » ou « vitaliste »

                                              ce n’est pas avec des articles polémiques,ou des livres posés sur la tete des gens que l’on rendra service a la population s’il y a une pandémie,mais plutot avec un arsenal même s’il est imparfait(avec une pandémie le syteme atteint ses limites)

                                              c’etait le sens de ma demarche,le reste c’est des details, un manque d’infos mutuelles.

                                              bien a vous

                                              avec mes excuses pour « Allan Cardec »

                                              sainement votre

                                              JCG


                                              • (---.---.212.239) 15 octobre 2005 20:39

                                                Est-ce bien nécessaire ?


                                                • clmt (---.---.22.165) 19 octobre 2005 00:24

                                                  Qu’en est-il de la fabrication et de la commercialisation des masques FFP2 en question pour se protéger ? La production va etre mondiale, mais quels sont les producteurs capables de fournir de telles quantités ?


                                                  • REM REM 19 octobre 2005 16:33

                                                    Des chercheurs américains travaillent à la mise au point d’un vaccin contre le virus de la grippe aviaire plus efficace que le vaccin existant et qui pourrait s’adapter aux mutations virales, a indiqué à l’AFP un des scientifiques de l’équipe de recherche.

                                                    En outre ce vaccin sera administré à l’aide d’un adénovirus pouvant être produit plus rapidement dans des cultures de cellules de tissus plutôt que dans des oeufs de poule, la méthode actuelle de production.

                                                    « La production traditionnelle de vaccins dans des oeufs prend environ six mois alors qu’un vaccin cellulaire peut être produit en grande quantité en deux mois », a expliqué Suresh Mittal, un virologue de l’Université Perdue qui dirige cette recherche.

                                                    Ce scientifique a estimé qu’il pourrait soumettre les résultats de ses travaux aux autorités médicales d’ici la fin octobre.

                                                    Selon lui les essais cliniques pourraient débuter peu après étant donné les craintes des responsables sanitaires aux Etats-Unis qu’une pandémie n’éclate à tout moment si le virus devait muter pour se transmettre aisément entre les humains.

                                                    Il a aussi affirmé que ce vaccin à base cellulaire pourrait être plus efficace contre le virus H5N1, responsable de la grippe aviaire actuelle en Asie du sud-est qu’un vaccin prototype développé récemment pour le compte des autorités sanitaires américaines par Sanofi-Pasteur, filiale du groupe français Sanofi-Aventis.

                                                    Ce vaccin sera en effet capable de s’adapter aux mutation du virus qui se produisent fréquemment pour les virus de la grippe évitant ainsi d’attendre des mois pour développer un nouveau vaccin, a-t-il expliqué.

                                                    « Les avantages sont la rapidité et une meilleure réponse immunitaire du corps qui réagit plus naturellement à un adénovirus », a ajouté ce virologue.

                                                    L’adénovirus inoffensif est modifié pour porter un gène qui déclenche dans les cellules du corps humain la production de protéines similaires à celles qui seraient produites s’il y avait une infection avec un H5N1, a-t-il ajouté.

                                                    Le système immunitaire réagit alors en produisant des anti-corps qui attaquent les protéines étrangères.

                                                    Mais même si ce processus de production de vaccin est beaucoup plus rapide, il pourrait déjà être trop tard pour répondre efficacement à une pandémie potentielle, selon Michael Osterholm, le directeur du centre de recherche des maladies infectieuses de l’Université du Minnesota (nord).

                                                    « Le problème c’est que nous avons beaucoup de retard », a-t-il dit alors qu« il n’y a pas suffisamment d’unités de production dans le monde » pour produire assez de vaccins pour protéger les populations si le virus, H5N1, devait muter et devenir très contagieux.

                                                    Jusqu’à présent, le H5N1 touche surtout les volailles dans dix pays d’Asie du sud-est et n’a infecté que 112 personnes dont plus de 60 sont mortes, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

                                                    Toutefois la communauté médicale estime qu’une mutation de ce virus n’est qu’une question de temps. Selon des estimations de l’OMS, une pandémie pourraient faire plusieurs millions de morts en quelques mois.

                                                    Les craintes de catastrophe sanitaire mondiale se sont encore accrues à la fin de la semaine dernière avec la découverte en Roumanie, en Turquie et en Colombie de volailles infectées avec le H5N1 qui est transmis par des oiseaux migrateurs.

                                                    Le H5N1 appartient à la même famille que celui responsable de la pandémie de la grippe espagnol en 1918 qui a fait au moins 20 millions de morts.

                                                    Le Dr. Mittal développe son vaccin cellulaire dans le cadre d’une bourse de recherche de 1,6 million de dollars de l’Institut américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID).


                                                    • tine 04 (---.---.186.233) 20 octobre 2005 16:38

                                                      Si notre gouvernement actuel agit comme dans le dossier de tchernobyl même gouvernement de l ’époque la droite....merci... A non au faite le nuage s’était arrêté à nos frontière je devais me trouver sur la frontière alors...l’iode ils en ont pris eux ils avaient l ’info, la vraie. D’ailleurs aucun hommes politiques ne souffrent ou sont décédes de cancer de la thyroïde.......... Là c’est pareil !!! çà ne franchira pas nos frontières... et eux prendront le médicament ou le vaccin qu’il faut. Nous il n’y en aura même pas assez pour la population est en plus là on ne se battra pas pour vivre, comme pour le cancer là on crevera, tout simpement. Il faudra alors savoir combien d’hommes politiques et leurs familles du gouvernement ont été décimés !!!!!!!!!!!! salut ! a celle là je ne survivrai peut -être pas...


                                                      • Citoyen (---.---.203.2) 20 octobre 2005 20:44

                                                        Merci Tine de votre commentaire

                                                        Pourriez-vous vérifiez l’adresse que vous avez laissé elle comporte une erreur


                                                        • albatros (---.---.147.15) 23 octobre 2005 23:33

                                                          réponse a REM:le vaccin américain

                                                          le vaccin américain

                                                          votre information est fichument interessante....« une vitesse accrue de fabrication »...2 mois au lieu de 6

                                                          ce qui m’interroge c’est une autre chose dans votre propos : une capacité du vaccin à s’adapter ? euh...

                                                          comment ?...

                                                          en principe un vaccin est « fixé »...cad désactivé.. je veux dire que je pensais que la capacité antigénique d’un vaccin etait inchangeante une fois le vaccin produit :

                                                          serait ce qu’il s’agisse d’un virus atténué, encore vivant,et ayantla capacité de muter pacifiquement.. ?

                                                          ou plutot serait ce vaccin idéal dont j’ai vaguement entendu parler, qui posséderait un antigène commun ,« l’antigène commun à tous les virus grippaux ?! »

                                                          bien que non virologue, je me permet un peit moderato en esperant ne pas dire de bêtises :

                                                          pour ce qui est de « la potententialité d’une pandémie » et « de sa realité », cela fait « deux » :je veux dire que ce n’est pas la même chose

                                                          du moins certains en france commencent à penser comme cela..

                                                          il faut esperer que l’epidémie aviaire restera localisée aux oiseaux du fait de s mesures d’isolation..(cependant en chine ca n’a pas bien marché in fine ,l’épizootie reprend en chine ),

                                                          et(ou) ne se transmette pas à l’homme par consequent ou bien que si le virus mute, il ne le fasse pas tout de suite..(il n’a pas muté depuis 97..)

                                                          ce qui laisserait le temps pour fabriquer un vaccin (un autre labo en europe proposerait une sorte de vaccin anti N5H1 modifié , cad « muté » : premier lot mi-2006 je crois )

                                                          bravo pour toutes ces recherches (pouvez vous nous en dire plus a propos de ce vaccin américain ?!!!)

                                                          ****

                                                          réponse : à la premiere question qui m’avait été posée : quid des huiles essentielles ?

                                                          j’ai discuté avec deux pharmaciens qui sont chef de files en france en phytothérapie..

                                                           : ils m’ont indiqué deux huiles essentielles :

                                                          MELALENCA ALTERNIFLORA (« tea tree », « arbre à thé australien »)++

                                                          RAVINSTSARA AROMATICA(+ ?)

                                                          (et pas « ravensara anisata » !!!attention,j’ai cru comprendre qu’il ya une grosse confusion entre les termes « ravintsara » et « ravensara » il faut le mot « aromatica » et une odeur camphrée agreable , du cineol 18,et non une odeur puante un peu anisée)

                                                          ces huiles contiennent de nombreux composés aromatiques ,ces huiles auraient, je dis bien « auraient » « certaines capacités anti virales »...

                                                          (je ne cautionne pas ces dires,je n’y connnais rien la dedans, mais transmet seulement une info...que dire ? : que ça pourrait etre à « ajouter à l’utilsation de l’arsenal classique » ?

                                                          (c’est curieux ça rappelle les masques odoriférants à l’époque de la peste )

                                                          serions si démunis ? messieurs les scientifiques faites nous des vaccins !..

                                                          dans l’attente d’infos

                                                          JCG

                                                          <<


                                                          • (---.---.147.15) 23 octobre 2005 23:47

                                                            erratum : lire

                                                            MELALENCA ALTERNIFOLIA (et non « alterniflora »)"

                                                            RAVINTSARA AROMATICA

                                                            JCG


                                                            • cathy (---.---.151.130) 24 octobre 2005 08:29

                                                              ras le bol des luttes intestines. merci pour toutes ces infos de quelles origines soient elles et à moi de faire le tri avec l’aide de mon toubib Bonne journée


                                                              • (---.---.147.168) 24 octobre 2005 23:49

                                                                réponse à Tine qui écrivait : « salut ! a celle là je ne survivrai peut -être pas... »

                                                                si par insouciance vous ne vous etes pas vaccciné contre la grippe et le pneumocoque ni ne bénéciez du tamiflu et du vaccin antiaviaire muté, ni des masques

                                                                voila des moyens ordinaires pour casser « les reins aux virus » cad lui faire diminuer sa virulence ou la lui faire perdre,voire le tuer lui même :

                                                                - vaccinez vous contre la grippe ordinaire,ainsi que contre le pneumocoque (vaccin pneumo 23) il sont toujours en vente ,pas requisitionnés

                                                                ben, oui, quoi, cessez d’etre bêtes...

                                                                et bottez vous le train pour vous donner le courage d’aller à la pharmacie du coin.allons courage. si vous pouvez aller acheter un tac au tac vous pouvez aller acheter un vaccin

                                                                - a la moindre alerte virale(grippe ordinaire, aviaire , ou simple rhinovirus saisonnier) = piccottement de nez brutaux par exemple au ciné (ca m’est arrivé hiers au ciné smiley  : 250 mg de vitamine c par voie orale (naturelle ou de synthese peu importe) toutes les 4 h : ca exerce une sorte d’effet antiallergique,antihistaminique cela diminue par trophisme direct la susceptibilité des muqeuses nasale et pharyngée contre la toxicité du virus  : il n’arrive pas pousser sur son lieu de prédilection ou mal que tres lentement(interessant) ( en outre ca peut aider l’immunité)

                                                                - un ou deux comprimés d’ibuprophene+ pseudo éphédrine ; effet anti-inflammatoire et vaso constricteur si c’est pris a temps , cad au début, vous cassez sérieusement les reins au virus...apres si vous attendez trop,c’est moins sur

                                                                - aerius : antihistaminque bien connu ca completera le reste

                                                                (il faut éviter de cummuler infection par rhino virus saisonniers, grippe et virus a viaire qui aurait muté, chaque attaque virale fatigue le corps etce qui fait la difference et la guerison dela grippe et une complication mortelle  : c’est bien sur l’immunite et l’etat general)

                                                                vous empechez a nouveau le virus de se developer, en sabotant les conditions locales de« son terrain d’atterissage »

                                                                vous pouvez même guerir cad devenir « porteur sain »

                                                                (ne pas prendre d’ibuprophene ou d ’anti-inflammatoires, si vous avez un terrain ulcereux gastrique,ou prenez des anti coagulants)

                                                                (voyez cela vec votre médecin)

                                                                mais le vaso constricteur vous pouvez..

                                                                ce truc m’a ete soufflé a l’oreille par mon ancien maitre en pédiatrie il y a 30 ans...c’est toujours valable

                                                                - des inhalations d’eau chaude tres chaude, pendant 20-30 mn(5 mn de micro onde et 10 mn d’inhalations etc : ca casse les reins au virus aussi:il est « thermo labile » ce géant au pieds d’argile... ,c’est un p’tit sensible smiley

                                                                poursuivre ca pendant 3 jours (et ne pas sortir dehors apres une inhalation d’eau chaude ,ca annulerait l’effet therapeutique)

                                                                le top serait « le sauna »,les gens qui ont un sauna ne connaissent pas la grippe

                                                                <> : eh ben cessez d ’etre bêtes,chers amis

                                                                une petite tente pour enfant ca coute 15 euro, des pierres chauffées sur le gaz,ca ne coute rien , vous posez les pierres chaudes dans la tente et versez de l’eau : vous avez un splendide sauna a la mode des mohicans et ca marche

                                                                (pour infos :moi et un copain également medecin on est en train de chercher chacun de son coté,pour nous même, ou nos familles des pierres de laves,on est un peu perfectionnistes, à chacun ses petits defauts smiley

                                                                ne pas oublier de couvrir la petite tente avec une couverture ou qq chose d’isolant dans ce genre (vous pouvez la poser sur la baignoire comme vous aurez un sauna mohican variante finlandaise smiley

                                                                - dehors se couvrir le cou et le torse par un « couvre torse », en evitant ces regions là de refroidir vous gênez l’eclosion du virus

                                                                si vous n’avez pas de masque ni de gants  : lavez vous les mains chaque fois que vous rentrez chez vous(c’etait normal en 1950..maintenant on est devenu fainéants)explication : les gens infectés en toussant repandent de minuscules gouttes de salive infectées sur tout (les rampes d’escalier par exemple)

                                                                (les masques et les gants sont toujours en vente...les gants ne coutent rien)

                                                                - port de lunettes de protection : si on vous eternue devant vous :c’est les lunettes qui prendront le virus plutot que vous par le biais de de l’oeil)

                                                                éviter les leux publics tels que bus ,ascenseurs, magasins, ecoles etc

                                                                il ya aussi des huiles issues de végetaux aromatiques :" mélalenca alternifolia(arbre a thé australien ,tea tree) et ravintsara aromatica qui s eraient utiles qui auraient des capacité antivirales(1 goutte de chaque sur un sucre 6 fois par jour, frictions, et, ou inhalations enfin ce virus est tres sensible aux antiseptiques(utiliser un savon ou une lotion antiseptique)

                                                                le savon ou la lotion « dermanios » virucicide m’a été conseillée par une revue scientifique

                                                                on peut survivre aux virus a condition de ne plus penser ni se conduire comme des bêtas..

                                                                c’etait le sens de mon mail,« soyez moins léthargiques et mieux informés »

                                                                voila en bref qq conseils pas chers et efficaces(que vous pouvez diffuser)

                                                                bonne santé à tous

                                                                JCG(ancien médecin- pas du tout,mais pas du tout virologue,ni spécialiste en infectieuse)


                                                                • (---.---.246.88) 27 octobre 2005 16:39

                                                                  bonjour,

                                                                  pour ce qui est des huiles essentielles lire « MELALEUCA ALTERNIFOLIA » Et pour ce qui est de la pandemie probable ou nom une bonne question en ces jours troublés n’est elle pas a qui profite le crime ? Voir : http://84.96.22.11/observabilis/FMPro?-db=archives&-layout=base&-op=eq&id=11519&-format=request1result.html&-find


                                                                  • (---.---.145.142) 28 octobre 2005 01:13

                                                                    merci d’avoir rectifié l’orthographe ,j’allais le faire..

                                                                    ( c’etait une confusion liée a la maniere ondulante d’ecrire du pharmacien tres competent dans ces huiles)

                                                                    (« tea tree » ou « arbre a thé australien » permettaient cependant de trouver)

                                                                    lire l’article de science et avenir de novembre 05 : interessant, avis croisés de deux spécialistes : pour l’un la vacinnation anti-grippale ordinaire ne protégerait pas du tout de la GA

                                                                    pour l’autre : la vaccination contre la grippe ordinaire protégerait peu etre un tout petit peu contre la G.A. selon lui ,il se pourrait qu’il aie quelques élément génétiques communs entre la grippe aviaire et la grippe ordinaire (et avec la grippe espagnole de 1918... ce qui expliquerait la virulence du virus h5n1 non muté actuelle)

                                                                    ce qui me semble cohérent,« il vaut mieux en matiere grippale etre mal vacciné que pas vacciné du tout »(la vacccination anti grippe ordinaire de l’année passé, protege un tout petit peu contre le nouveau mutant d’une grippe ordinaire)

                                                                    mais cela va a l’encontre de la position du minsitre de la santé qui déplore la ruée sur les vaccins anti grippaux craingnant qu’ils ne viennent à manquer aux personnes agées

                                                                    — distrimed a honoré les masques ffp2 et ffp3 commandés : je vois deja a quoi il vont servir : a aller soigner mes voisins si je ne suis pas infecté.. (les ffp3 sont mieux,plus etanches mais chers,ils sortent mainteant du ffp2 avec valve a prix intermédiaire)

                                                                    si vous utiliserez du ffp2, pensez a serrer l’espece de pince nez metalique incorporé(un bout de fil de fer)pour fermer l’etanchéité qui laisse a désirer entre les aile du nez et la joue (sinon le virus pourrait passer ) ainsi qu’a bien positionner les 2 élastiques dansla meilleure direction

                                                                    mon test pour voir si votre masque est etanche : posez des lunettes correctrices sur votre nez, expirez fortement, si les verres se troublent,il ya une fuite...

                                                                    seuls les cas les plus graves seront hospitalisés du fait du suremcombrement

                                                                    mais certaines precautions d’hygiene en usage, me paraisssent difficiles a appliquer  : jeter des vetements a usage unique ?

                                                                    bon, je vois jetant une tenue dans ma machine a laver a 70 degrés, pendant qu’une autre seche...pas trop evident s’il faut visiter pleins de personnes dans la même journée

                                                                    on risque quand même de transmettre la maladie sans le vouloir a des gens qui ont autre chose , à moins de ne pas s’asseoir ni toucher les meubles ?

                                                                    un stheto se désinfecte facilement,mais pas question de sterilier un appareil a tension sauf superficielllement ou bien proteger le bras du patient avec un brassard papier jetable ?

                                                                    (traiter les cas légers par telephonne ?)

                                                                    et reserver les visites aux vrais cas atteignant plus severement les gens ? ^pour eviter la dissémination du virus ?

                                                                    ce probleme de non transport du virus vers d’autres familles, sera le même pour les infirmiere,les AS,les aides ménageres,les volontaires pour aider

                                                                    de toute facon si une pandémie se declarait,le systeme sera tellement dépassé au niveau des locaux, manque de personnel de santé qu’ on en serait amené a faire de l’a peu pres...

                                                                    une entraide sera necessaire entre tous les membres de notre nation

                                                                    une petite divergence avec mon copain bien plus competent que moi en infectieuse(je suis un specialiste de la sphere neuro )

                                                                    pour lui : eviter antipyretique antiinflamamtoire des le début ,eviter de faire baisser la temperature, laquelle tue le virus dans l’oeuf(là dessus,je suis bien d’accord), evidement si celle ci monte a plus de 41...il faut les employer mais ce n’est plus votre affaire mais le travail d’un medecin

                                                                    le recourt a un vaso constricteur s’il y rhino pharyngite restant tout le temps valable

                                                                    les moyens que j’avais indiqués etaient des moyens de tout debut,en attendan t la visite du medecin,s’il fallait commencer seul un traitement d’attente...(il s marchent, j’ai tordu récement,le coup completemnt a un rhino virus saisonnier en 2-3 jours)

                                                                    puisse cette saleté de virus ne mutter que tardivement ou pas du tout et que toutes ces panopmies et conseils ne soient pas employés

                                                                    pour votre article polémque desolé ,mon navigateur , n’a pu l’ouvrir

                                                                    bonne santé a tous

                                                                    JC


                                                                    • Quinquinervia (---.---.246.88) 28 octobre 2005 08:28

                                                                      bonjour,

                                                                      Désolé pour l’artique polémique, le lien était mal inséré : le voila !


                                                                      • tig (---.---.8.22) 8 novembre 2005 15:40

                                                                        Moi, je me demande où est passé ce virus pendant de longues années et pourquoi il ne s’est manifesté que maintenant ? de 1918, ça fait bien 88 ans de calme. Est ce dû à la nourriture industrielle généralement malsaine qu’on sert au poulet (affaire dioxine et nourriture à base animale) ou est il dû à autre chose ?


                                                                        • zeb (---.---.145.4) 14 février 2006 13:46

                                                                          J’ai juste une question un peu bébête... Se pourrait-il que certains oiseaux (pigeons... autres) en pataugeant dans les crottes de chien (porteurs de certains virus ou CARREment malades) aient un lien avec ces virus qui contaminent l’homme ? Si ce n’est pas encore le cas, peut-on exclure le risque de ces déjections piétinées par tout le monde animal (rats, oiseaux affamés, chiens qui renifflent les crottes de leur congénères car cela fait partie de leurs us et coûtumes, humain... qui pataugent dedans et qui marchent chez eux sans enlever les chaussures avec les animaux familiers à raz du sol, les enfants qui marchent à 4 pattes...). Cette année c’est l’année du chien... Méfiance. L’année du coq nous a ramené la grippe avaire. Je ne veux pas être alarmiste mais on ne sait jamais. zeb


                                                                          • gary 20 février 2006 23:57

                                                                            Pourquoi le pigeon serait-il épargné par la grippe aviaire ? Il n’y a aucune raison vétérinaire... ni virale ! Même si nous allons faire de la peine à toutes nos charmantes grand-mères qui leurs donnent à manger des petites miettes de pains et autres croutons avec de la margarine en hivers, il est désormais nécessaire de stopper leur alimentation. Grippe aviaire : ce que nous devions savoir !


                                                                            • Lise (---.---.65.166) 22 février 2006 14:40

                                                                              Je suis très étonnée qu Bruxelles ait donné son accord pour la vaccination contre la peste aviaire en France, dans trois départements, dont la Loire Atlantique où j’habite. Les vaccins qui existent contre le vrus H5N1, protègent seulement de la mortalité et des signes cliniques pour les oiseaux ou volailles malades, mais en aucun cas ne freinent le développement du virus, encore moins sa disparition, puisque qu’on le retrouve encore abondament dans les excrétions, mais aussi dans le plumage, etc.. Donc, nous aurons des animaux porteurs sains, constituants un risque majeur de dissémination, insidueuse, difficile à controler. De plus, ce portage sain au sein même de grands élevages indistriels, multiplierait considérablement, le nombre d’animaux atteints, donnant tout à loisir au virus de se multiplier à loisir avec un risque accru de mutation ! Ce que l’on cherche justement à éviter ! Les autres pays se montrent raisonables en éradiquant très rapidement les foyers infectieux, c’est vraiment étrange que nos responsables politiques ne montrent pas la même sagesse... De plus Bruxelles a certes donné son accord pour cette vaccination, mais sous conditions : comme d’exporter les volailles vivantes et produits dérivés (oeufs) vers d’autres pays membres ou tiers. Mais, qu’en sera-t-il, pour les français ? Comment, allons-nous être capable, d’être certains de ne pas avoir des poulets et autres volatiles vaccinés, sur le marché ? Serons-nous aussi bien protégés que dans le reste de l’Europe où les exportations françaises seront interdites ? Pour finir, je voudrais ajouter que ce matraquage de tous les médias _ à propos « des français » qui selon eux, seraient auraient tous sombré dans un état psychotique -, est odieux. La psychose est un état psycho-pathologique, grave. Aussi, pourraient-ils utiliser des termes un peu plus appropriés, comme l’angoisse, la peur, la crainte,etc. Autants d’états, de sentiments, qui sont légitimes et plutôt encourageants pour réfléchir, analyser les faits, se renseigner et agir en conséquence, en amont avant que le pire soit là. Nous pouvons penser, nous ne sommes quand même pas tous frappés de cécité mentale en France ! A répéter sans cesse « faut manger du poulet ! », ces journalistes, qui je l’imagine, obéissent ainsi à des consignes, finissent par nous irriter, nous donner un profond sentiment de dégout. Imaginez, qu’ils assomment ainsi tous les repas leurs enfants, à propos d’un aliment, ces enfants risqueraient vite de devenir anorexiques...


                                                                              • simple (---.---.169.174) 14 mai 2006 19:27

                                                                                bonjour cher amis internautes svp quels sont les symptômes de la grippe aviaires et combien de temps peut résister le corps humains (un enfant et un adult) s’il n’a suivi aucun traitement. merci cher Docteurs

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

citoyen

citoyen

 


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès