Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > H1N1 dans les Deux Sèvres : mauvaise gestion ?

H1N1 dans les Deux Sèvres : mauvaise gestion ?

Soixante élèves seraient absents du collège Jean Vilar, 79260 La Crèche, mais pas de raison de fermer le collège selon les responsables car les absents ne sont pas identifiés comme porteur du virus H1N1.

Le test déterminant qu’un élève est porteur de la grippe A, ne peut pas être réalisé car ce test est indisponible dans les laboratoires et les pharmacies. Ce test ne peut être fait qu’à l’hôpital selon la volonté du médecin consultant.

Pourtant ce test coûte 65 € et n’est pas remboursé, donc ne grève en rien le budget de la CPAM.

Alors, quel peut être l’intérêt de ne pas mettre en évidence les porteurs de grippe H1N1 ?

60 élèves sont absents du collège et ne seraient pas concernés par la grippe H1N1 ?

Pas crédible, car le réseau sentinelle (Médecins qui comptabilisent les pathologies) affirme qu’actuellement, le virus A(H1N1) 2009 circule de façon quasi-exclusive.

Visitez leur site pour informations :

http://websenti.u707.jussieu.fr/sentiweb/rss.php?site=fr⟨=fr

« Pas de fermeture de classe, ni d’établissement » a décidé la préfecture des Deux-Sèvres, malgré les conseils et remontrances de Luc Chatel, ministre de l’Education Nationale, qui demande de respecter une procédure inverse.

Il stigmatise l’attitude de la préfecture des Deux-Sèvres face à l’opposition ministérielle : entretien du 18 Novembre sur RMC.

Voir les déclarations de Luc Chatel sur RTL publiées le 27 Novembre 2009.

( cliquer sur le lien ci-dessous )

http://www.news-assurances.com/grippe-h1n1-chatel-insiste-sur-la-necessiter-de-fermer-les-ecoles-pour-ralentir-la-propagation/016721310

Le ministre de l’Education Nationale, Luc Chatel, a insisté jeudi sur RTL de l’importance de fermer les établissements scolaires pour ralentir la propagation de la grippe, exprimant même son désaccord avec la position de la préfecture des Deux-Sèvres. Il déclare :

« Non, je ne suis pas d’accord avec monsieur le directeur de cabinet des Deux-Sèvres, qui doit d’abord se rappeler qu’il y a un comité interministériel avec des ministres qui décident de procédures, de protocoles. On ne fait pas cela par hasard. Tout cela a été mûrement réfléchi avec les autorités compétentes, et en particulier les autorités sanitaires », a-t-il dit.

Le directeur de cabinet du préfet des Deux-Sèvres Jocelyn Snoeck a estimé que la fermeture des établissements pouvait avoir une efficacité limitée pour freiner la progression du virus H1N1. La préfecture a décidé de ne plus fermer systématiquement les classes et établissements scolaires pour cause de grippe.

Interrogée sur cette attitude surprenante, la préfecture dit avoir le droit de prendre cette mesure.

Quand vous pensez que vous aurez le loisir de retirer votre enfant du collège pour lui éviter la grippe car la classe fermera si 3 cas se présentent, et bien vous êtes totalement dans l’erreur ; les dispositions ont changé ; le préfet au nom de quelle compétence médicale, décide de ne pas fermer les classes.

Quand votre enfant revient avec la grippe A du collège, vous apprenez qu’en fait depuis une semaine environ, il y aurait huit enfants malades ; le blog du collège n’en parle pas et aucune information n’a attiré notre attention sur les problèmes de santé dans cette classe.

Pourrait-on respecter notre tranquillité ? Est-ce trop demander que de voir les consignes de Luc Chatel et de Roselyne Bachelot appliquées ?

Pourquoi le Tamiflu pédiatrique semble-t-il si difficilement trouvable dans les pharmacies de ville ?

Comment soigne-t-on un enfant de 30 kg en l’absence d’une forme galénique adaptée ?

Pourquoi prescrire des masques chirurgicaux, alors que seuls les standards FFP2 ou FFP3 sont efficaces contre les virus ?

Pourquoi la vaccination en France contre la grippe A est-elle étatique contrairement à de nombreux pays ou la vaccination est libérale : Suisse, GB, Allemagne par exemple.

Pourquoi ne pas choisir son vaccin en pharmacie, et le faire effectuer par son médecin ?

Alors attendre sa convocation …..

On peut lire avec émerveillement que vous êtes prioritaire si vous êtes porteur d’une ALD que jusqu’à 64 ans …heureusement, on conserve le droit de voter même si on a plus de 64 ans.

Beaucoup de seniors ont apprécié !

De nombreux Français sont excédés par les décisions dirigistes voire arbitraires.

Les politiques qui mettront en avant le respect de la liberté en tireront sûrement un vrai bénéfice.

Ras le bol de faire Bêêê… !


Moyenne des avis sur cet article :  2.39/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • JL JL 9 décembre 2009 11:33

    Quel est le sens de ce billet ? Mystère !

    Que voulez-vous dire par cette phrase : « Pourrait-on respecter notre tranquillité ? Est-ce trop demander que de voir les consignes de Luc Chatel et de Roselyne Bachelot appliquées ? » alors que dans le même temps fustigez les autorités, parce que, sauf erreur, les préfets sont aux ordres du gouvenement.

    Vous dites : « Pourtant ce test coûte 65 € et n’est pas remboursé, donc ne grève en rien le budget de la CPAM. » Mais alorsqui doit payer , selon vous ?

    Ceci dit, je trouve qu’il est sain de réagir comme l’a fait cette préfecture, et que cela devrait être la règle : comment admettre qu’on ferme un établissement pour cause d’une maladie qui n’est pas établie ? C’est toute cette affaire qui est trouble, et cette réaction que la préfecture des Deux Sèvres met en évidence.

    Combien de patients ont déjà contracté la grippe A sans le savoir, et certains même font la queue pour se faire inoculer le vaccin. Lequel vaccin semble faire double emploi avec le vaccin saisonnier ! Cela apparemment ne vous gène pas !?


    • njama njama 10 décembre 2009 09:09

      Il me semble que l’@uteure n’a pas plus compris que Luc Chatel que la médecine n’est pas une machinerie bureaucratique.
      Qu’il y ait des procédures, des protocoles ... n’exclut pas de faire usage du bon sens !

      Il n’y a rien d’affolant pour l’instant, c’est même le contraire ! Les réseaux grog annoncent 4,6 millions de personnes qui auraient été infectées par ce virus, voilà déjà autant de personnes qu’il serait inutile de vacciner puisqu’elles ont produit leurs anticorps, pour ceux grippés, c’est également inutile puisque un vaccin ne fait pas effet avant une quinzaine de jours dit-on et n’est donc pas un « remède », et, c’est plutôt rassurant, car le taux de létalité étant quasiment nul, cela confirme qu’il s’agit bien d’une grippette. Ces infos devraient rassurer les indécis, les anxieux.

      « Pourquoi ne pas choisir son vaccin en pharmacie, et le faire effectuer par son médecin ? »

      C’est tout à fait possible pour ceux qui veulent à tout prix être vaccinés, le vaccin de la grippe saisonnière protège du virus A/H1N1 comme le dit ce pharmacien sur RMC.

      Cherchez l’erreur !!!!!!!!!

      Rappelons qu’aucun médecin n’est capable de distinguer au plan symptomatique une grippe A/H1N1 d’une grippe saisonnière.
      Peut-être simplement parce qu’il s’agit de la même grippe ?

      Un peu d’humour ... Gare à la grippe


    • ASINUS 9 décembre 2009 11:50

      quel est le sens du billet

       

       

      service commandé


      • JL JL 9 décembre 2009 11:52

        @ Asinus, Si c’est le cas, c’est à l’avenant du reste : de la dépense d’argent pour un résultat, au mieux nul !


      • sentinelle 9 décembre 2009 12:03

        @ asinus et JL

        bonjour a vous deux....

        je salue votre promptitude a demasquer les imposteurs et propagandistes, l’auteur de se publi- article du sinitere de la santé et de l’ education nazionale n’aura pas fait long feu...

        encore une depense pour rien.....et dire que j’ai été payer mes impots ce matin......


        • mary8888 9 décembre 2009 12:13

          Bien pas à mon avis car la santé des autres passe par la reconnaissance exacte des pathologies qui circulent . Ne pas mettre les tests à la disposition du public permet de cacher l etat de la pandémie. Si la grippe A est souvent benine, elle peut aussi être fatale, ce que me confirme un ami medecin SAMU ou 2 patients jeunes sont dans un état critique.
          Je ne joue pas avec la vie de mes enfants et je veux pouvoir prendre les bonnes décisions en toute connaissance de cause : eviction scolaire, pandemie , vaccination etc.
          Je ne demande qu une information claire.


          • xcocote 9 décembre 2009 12:49

            Et ensuite ?...

            la question est « quel est le risque ? »
            2 patients en état critique pour combien de malades ?

            pour le coût du test, j’ai plutôt entendu parler de 150€, pris en charge par la CPAM.
            Du fait du coût et de l’engorgement des labos, c’est réservé aux cas les plus importants (genre femme enceinte, personnes agés ou nourissons) et je n’ai jamais entendu dire qu’il était à la charge du patient (et pour cause, qui irait dépenser 65€ pour savoir s’il a une grippe saisonnière (donc bénine dans la plupart des cas) ou la grippe A (« encore + bénine » dans la plupart des cas) ?

            Au final, cela reste un gros patacaisse pour pas grand chose (ou une histoire de gros sous pour certains). Personnellement, je préfère la solution prise par la préfecture des 2 sèvres de ne pas céder à la panique.


          • willy 9 décembre 2009 13:49

            Drôle d’article ! Rien de cohérent et réfléchit : est-il commandé pour culpabiliser encore plus certains parents hésitants quant au « bien fondé » de la vaccination dans les etablissements scolaires ? Excellente initiative de cette préfecture qui ne participe pas à la propagande alarmiste d’un gouvernement totalement incompétent...Tout a été dit sur le sujet.


            • xray 9 décembre 2009 17:35


              Le système entier se nourrit du mensonge. 

              Menteur comme un journaliste 
              Le premier métier d’un journaliste est de se taire. 
              Son deuxième est de mentir. 


              Médical terreur !
               

              Le malade est l’industrie première. 

              Virus : Un mot de 5 lettres pour faire tout comprendre à des gens qui n’ont pas besoin de savoir. 

              En matière médicale, les virus sont toujours imaginaires.
              Les virus imaginaires, qu’ils soient du Sida, de la Grippe saisonnière, de la Grippe aviaire ou de la Grippe cochonne ne sont pas des affaires médicales,  mais des affaires politiques. 

              Les virus de curés 
              http://levirusmachin.hautetfort.com/ 



              • curieux curieux 9 décembre 2009 20:46

                Incohérence totale
                60 élèves SERAIENT absents
                Plus loin
                60 élèves SONT absents

                Il faudrait reécouter Coluche qui disait :
                « Quand on en sait aussi peu, eh bien, on ferme sa gueule »


                • herve33 9 décembre 2009 22:26

                  Visiblement l’auteur cède complètement à la psychose autour de cette grippette , 60 élèves absents sur combien d’élèves dans le lycée ??? Sauf erreur de ma part , les angines , rhino pharyngite circulent pas mal en ce moment , et la communication de Roseline Bachelot est plutot d’attribuer toutes les infections à la grippe A histoire d’alimenter cette psychose autour de cette grippe .
                  Visiblement , le préfet des deux sevres semblent avoir gardé les pieds sur la tête et ne pas se laisser impressionner par la communication absurde de la ministre


                  • liebe liebe 9 décembre 2009 22:37

                    @ L’auteur,
                    je comprends vos craintes qui sont justifiées mais actuellemnt circulent : des virus qui provoquent des angines, des gastros, des rhino pharyngites, des bronchites... Il y a des absents pour des enterrements ( de membres de la famille décédés pour de multiples raisons accident, cancers, ...) pour des rendez vous médicaux : orthodontistes, radio....
                    pour des accidents... et ce ux qui pratiquent l’école buissonnière...

                    Juste pour vous montrer qu’il existe de multiples raisons pour parler d’absences de collégiens , de lycéens ou d’enfants scolarisés.

                    Les chefs d’établissement font remonter chaque jour le nombre de cas d’enfants potentiellement atteints par la grippe A. c’est à ce titre que le Préfet peut décider de fermer des classes.
                    Hors, les médecins généralistes parlent de syndrome grippal mais pas de grippe, volontairement car le mot grippe risque de provoquer une réaction hystérique dans la population suite aux déclarations burlesques de madame Bachelot.

                    Le test non remboursé par la sécu est à 250 euros
                     Autre lien

                    Le mieux que vous ayez à faire, est d’inciter vos enfants à bien se laver les mains, à éviter de bisouiller leurs amis.


                    Concernant le Tamiflu, je vous invite à vous méfier ; il a été prouvé qu’il était à l’origine de nombreux effets indésirables graves chez les jeuens ( allant jusqu’au décés : problème cardiaque ; problème psychiatrique, neurologique..). Il potentialise l’effet du virus grippal et donc le virus devient beaucoup plus virulent. C’est ainsi que nous devons nous inquiéter, car chaque personne décédée a été traitée au Tamiflu... Prudence est mère de sureté...



                    De plus il est fort probable que le vaccin n’ait qu’une efficacité bien limitée...
                    En bref, n’est ce pas , votre article témoigen de vos inquitétudes, à force d’écouter TF1, on commence par croire leurs fadaises... Prudence......
                    Lisez, informez vous vraiment....



                    • liebe liebe 9 décembre 2009 23:23

                      @ philibert, vous avez un lien pour le prix du test ?
                      Je n’en ai pas trouvé de récent.


                      • liebe liebe 10 décembre 2009 19:05

                        @ philibert,
                        madame Liebe.... (clin d’oeil)
                        J’aime bien les liens, car j’aime savoir de quoi je parle.
                        Je n’ai trouvé que des liens concernant les 250 euros et c’est ce que me disait mon voisin qui est laborantin...
                        Mais bon, peut être que cela a encore changé ? Rien n’est figé dans cette histoire.... (clin d’oeil bis)


                      • curieux curieux 10 décembre 2009 09:04

                        Si par hasard vous voyez une file d’attente devant un centre de vaccination avec des femmes et enfants, des vieux, des jeunes, vous remontez la file en faisant Bêêêh, Bêêêh
                        Les enfants vont commencer à vous imiter et après quelques passages, les parents vont commencer à bêler aussi pour faire comme leurs rejetons.
                        Vous assisterez alors à la mutation de moutons en mouton bêlants.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

mary8888


Voir ses articles







Palmarès