Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Jouez avec vos mémoires !

Jouez avec vos mémoires !

Santé - Contre le vieillissement et l’oubli : faites valser vos neurones !
« Avec le temps va, tout s’en va. On oublie le visage et l’on oublie la voix... » Léo Ferré n’a pas tout à fait raison : tout ne s’en va pas - sauf accident ou maladie - tant il est vrai que la mémoire est plurielle.
- Mémoire de travail (mémoire à court terme). Celle-ci a une durée de vie de quelques secondes : le temps, par exemple, d’enregistrer un numéro de téléphone et de le composer. C’est elle aussi qui permet de gérer plusieurs informations en même temps : écouter un orateur en prenant des notes, conduire en écoutant la radio. Sa capacité est limitée à environ sept éléments.
- Mémoire épisodique (mémoire à long terme). Ce système fait que nous nous souvenons de ce qui nous est arrivé à un endroit et à un moment donnés : ce que j’ai mangé hier soir, et où. Mes dernières vacances.
- Mémoire sémantique. Celle-là donne du sens au langage, au monde... Elle a trait aux connaissances générales. Un exemple : on vous demande quelle est la capitale de l’Espagne ; vous répondrez illico « Madrid », en ignorant toutefois où et quand vous avez appris le nom de la première ville espagnole. De même, si vous savez ce qu’est un fauteuil, le mystère plane sur l’instant et le lieu où vous l’avez découvert.
- Mémoire procédurale. Si la sémantique et l’épisodique sont des mémoires du « savoir quoi », la procédurale est celle du « savoir comment », du savoir-faire, qui s’améliore avec la pratique. Ne dit-on pas : quand on a appris à faire du ski ou du vélo, c’est pour la vie ? Evidemment, si vous souffrez d’arthrite, l’exercice sera plus difficile, mais sans rapport avec la mémoire procédurale !
-Dernier type de mémoire : le système de représentations ­perceptives. C’est grâce à lui que le cerveau stocke la forme des objets, des mots, des visages, de manière à faciliter une reconnaissance ultérieure. C’est ainsi que l’on peut reconnaître un mot même écrit « à la manière du médecin »...

Vieillesse ennemie ? « C’est les jeunes qui se souviennent. Les vieux, ils oublient tout », écrivait Boris Vian. Qui se trompait, du moins en partie. Car, si la mémoire de travail et la mémoire épisodique s’amenuisent avec le temps, les mémoires procédurale (sauf problèmes physiques) et sémantique (les connaissances continuent à s’accumuler) ne baissent pas. Dans le cas d’un vieillissement normal, bien sûr.
Cours de mémoire ? Anne-Claude Juillerat, neuropsychologue à la « Consultation de la mémoire » de l’Hôpital cantonal, y est farouchement opposée. Elle dénonce les « effets pervers » de tels ateliers : « Tout le monde n’a pas le même type de mémoire, donc chaque personne devrait être aidée individuellement. Ces cours risquent de confronter les gens à leurs difficultés personnelles, de susciter l’anxiété. Il faut, dit-elle, aider les gens dans leur vie quotidienne. Apprendre un poème n’aide pas à se souvenir d’un rendez-vous chez le médecin... »
Elles s’amusent... en travaillant
Pour Gabriel Roch, animateur socioculturel à l’Association genevoise des malentendants, la mémoire est comme un muscle, elle s’entraîne ! Et ce ne sont pas Doris, Gisella, Arlette, Liliane, Simone, Alice et Hélène - elles suivent chaque semaine ses cours de mémoire - qui le contrediront.
Avec entrain, humour, et parfois un soupçon de « triche », elles jouent au « motus », mémorisent une succession d’illustrations, s’amusent à transformer des mots en changeant juste une lettre, créent un poème à coup de cantons suisses ou de fleuves... Toutes, elles sont pimpantes, elles se divertissent sans faire de compétition, en picorant un ou deux carrés de chocolat. Quatre d’entre elles ont même fondé un club de scrabble.
La qualité de leur mémoire y gagne-t-elle ? On peut dire en tous cas que leur activité hebdomadaire est stimulante...


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Infosigne


Voir ses articles







Palmarès