Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > L’alcool, non... L’eau ferrugineuse... non plus

L’alcool, non... L’eau ferrugineuse... non plus

On a vraiment une chance inouïe : les pouvoirs publics veillent sur notre santé et notre sécurité, qu'on se le dise ! quand je pense qu'on ose encore se plaindre ! Observons un peu ce qui a été déjà mis sur pied en la matière. Bannis, les excès de vitesse, réprimées, les conduites en état d'ébriété, éradiquée, la délinquance banlieusarde, largement diffusées, les campagnes de prévention contre les conduites à risque, laminé le tabagisme en lieux publics. Un radar tous les cinquante kilomètres, une flaysakerie à chaque pet de travers, une bacheloterie à chaque gripette. Bientôt des détecteurs de fumées dans les immeubles, de quoi dissuader les outrecuidants qui auraient l'intention d'en griller une après l'amour... Une vraie machine à fabriquer des centenaires en grand nombre, cette France-là !

Restait un problème de taille, si j'ose dire, celui de l'obésité galopante qui menace notre belle civilisation de consommateurs acharnés. Les gros représentent un réel danger pour la société, ne l'oublions pas mesdames et messieurs : on va donc tout faire pour ne pas produire les futurs clients des machinologues de tout poil, ceux qui sont chargés de débusquer les encombrements de nos artères et les glycémies exagérées. C'est que ça coûte à la Caisse tout ça...Dame, avec les tarifs des praticiens et ceux des marchands de molécules, on s'étonnerait du contraire...Mais soit, les personnes souffrant de surpoids ne demandent pas mieux que d'être informées, conseillées, aidées, et tout ce qui peut aller dans le sens d'une vie meilleure doit être finalement accueilli positivement.

On a déjà eu droit à une campagne visant à encourager la consommation de fruits et légumes en plus grand nombre...Cinq par jour, qu'ils disaient. Ah ben oui, c'est à vous de choisir, et du bon je vous prie ! Comment ? Vous n'aimez pas les pêches qui pourrissent avant d'être mûres ni les pommes qui sentent la betterave, pas plus que les agrumes qui sentent l'insecticide ? Trop de produits chimiques vous dites ? Allez, allez, regardez un peu les étiquettes : à ces prix-là, ça ne peut qu'être de qualité ! Et pis, merde, bandes de feignasses, z'avez qu'à les cultiver vous même, sur votre balcon. Faut tout leur dire, les porter à bout de bras, ces paresseux de Français qui ont tous les bons produits du terroir à leur portée, pour préserver leur santé. M'enfin, Elise Lucet, qu'est-ce que vous attendez pour le seriner davantage, les yeux pleins d'angoisse devant tant de dangers encourus ? De grands étourdis, je vous dis ! 

Heureusement, il nait parfois des décisions d'importance qui vont rectifier les mauvaises conduites. Ainsi la portion de frites va être réduite drastiquement dans les cantines scolaires. C'est très mauvais les frites, pour la santé. Regardez les Belges hein ? Certes, c'est un peu tristounet de penser que les gamins qui en raffolent vont ainsi se voir frustrés de cette gourmandise. Espèrons que cette portion congrue, si elle réduit la somnolence post-prandiale des cours de l'après-midi, ne sera pas de nature à rendre les gosses plus agressifs !

Il n'était pas question de s'arrêter là : des parlementaires de l'UMP ont eu une idée géniale, aussi sotte que grenue, propice à garantir la santé des Français tout en renflouant les caisses de l'Etat, qui semblent en avoir bien besoin, malgré les guéguerres dispendieuse qu'on mène encore. Oui, bon, c'est aussi pour "leur" bien paraît-il, alors...cette idée, donc, très novatrice, est de taxer les sodas (y'a du sucre en pagaille, là-dedans, pouah !) mais aussi les boissons "ligth" (ah oui, c'est vrai, elles contiennent un tas de molécules édulcorantes -sans parler des autres- dont l'inocuité n'est pas démontrée : aspartame, phénylalanine. ce qui déplait fortement aux consommateurs de ces boissons-là, ainsi qu'aux industriels qui en tirent profit. Finalement, les taxes en question ne pourraient qu'être modérées, si l'on veut éviter un regain d'intérêt pour d'autres breuvages, pourtant largement taxés ceux-là. On a même parlé de taxer les eaux minérales. Vu leur prix déjà élevé, ça risque d'être très mal accueilli, et surtout, là, on ne comprend plus... En quoi l'eau en bouteille serait-elle plus néfaste que celle du robinet ? Dans nombre de communes, l'eau distribuée est tellement javelisée, qu'à moins d'être sourd des narines et aveugle du palais, ou encore en état d'insuffisance hydrique prononcée, il ne viendrait à l'idée de personne d'en boire telle quelle. Certes, il existe certains produits qui peuvent en masquer le goût... Pas de quoi en tous cas améliorer la santé publique... 

On en est donc réduits à supposer que l'Etat cherche à renflouer sa tire-lire de n'importe quelle façon. Et de taper sur tout le monde, et bien sûr les plus modestes en priorité, car les plus gros consommateurs de sodas, allégés ou non se comptent parmi les classes les moins favorisées.

Enfin démasqués ! On s'en doutait bien que notre longévité n'était leur souci premier ! Car en effet, les trop vieux ça coûte aussi !


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Krokodilo Krokodilo 11 octobre 2011 17:57

    Pas très clair, trop ambigü. Plutôt quu’une critiquer tous azimuts de la sévérité de l’Etat, il me semble qu’il vaudrait mieux rappeler sa complaisance envers les industries agro-alimentaire, envers la malbouffe de Mac-Do dont les plus modestes sont les plus gros consommateurs et les premières victimes en France.


    • LE CHAT LE CHAT 12 octobre 2011 11:46

      Quick , qui a empoisonné des clients , appartient à une filiale de la caisse des dépots et consignations ......


    • kane85 kane85 12 octobre 2011 12:44

      Mais c’est très simple ! Ne plus acheter les saloperies sucrées et gazeuses !

      C’est ça aussi faire de la résistance !

      Recette de grand mère pour faire de merveilleux sirop avec tous les fruits :

      broyer des fruits (quels qu’ils soient) avec un petit verre d’eau pour ceux qui n’en ont pas beaucoup.

      ajouter 800 gr de sucre à 500 ml de jus (ou purée) et mettre sur feu doux jusqu’à ébullition.

      Passer le tout au chinois très fin (ou un torchon propre et humide).

      Mettre le sirop dans une bouteille, le laisser refroidir et mettre au frais.

      Marche merveilleusement avec mures, pêches, fraises, raisin et autres fruits juteux...

      Se conserve très bien, a bon goût, est exempt de tout additif...

      Un sirop de figues maison... c’est plus de du pur bonheur !

      J’ai aussi la recette du sirop de menthe à l’ancienne ! Que du plaisir, pas de saloperies et surtout pas de taxe débile dessus !

      POUR VIVRE HEUREUX VIVONS SIMPLES !


      • vinvin 13 octobre 2011 23:23

        J’ avais lu quelque part dans un magazine « papier » (c*l ?...) que 20% des accident de la circulation étaient la cause de l’ alcoolisme au volant !...


        20% ? : Ce qui voudrait donc dire que 80% des autres accident sont provoqués par ceux qui boivent de l’ eau !

        Alors on fait comment ?

        1/On interdit d’ abord les gens de boire de l’ eau ?

        2/On interdit les gens de boire de l’ alcool ?

        On supprime les voitures et on revient a la diligence tirées par des canassons ?

        3/Ou bien on fout la paix aux gens , (peut importe ce qu’ ils boivent) ?


        (Moi je serais plutôt pour la troisième solution) ! 


        Je sais que l’ alcool détruit des vies et des familles, mais il en va de meme pour les accident de train, et d’ avions. ( Alors doit-on également supprimer les trains et les avions ?)

        Des accident il y en a toujours eu, et il y en aura toujours, avec ou sans alcool, avec ou sans limitations de vitesses, ( alors faudrait peut-être arrêter un peu de déconner, Non ?).

        Ceux qui ne veulent pas prendre de risque, n’ on qu’ a de se « cloîtrer » chez eux, ne plus sortir ni pour bosser, nie pour faire les corses, ni partir en vacances. Ne plus envoyer leurs enfants a l’ école, et se faire livrer leur bouffe et tout le reste a domicile, comme ça ils ne risqueront plus rien, (ou presque !...) sauf inondation, ou catastrophes naturelles diverses.


        A méditer !.................................................




        VINVIN.

        • mickael 27 février 2014 16:20

          Je suis tout à fais d’accord avec ton raisonnement @vinvin

          C’est pourquoi lorsqu’on est entre amis à la maison, on se fait une livraison d’alcool paris
          Cela évite

          1/d’avoir un accident sur la route causé par une personne qui avait bu de l’eau
          2/de ce faire tuer par une personne qui avait bu de l’alcool.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès