Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > L’échec du modèle de santé publique qui a inspiré Obamacare

L’échec du modèle de santé publique qui a inspiré Obamacare

En 2006, l’État du Massachusetts a adopté une réforme du système de santé similaire à celle proposé par Obama. Les premiers résultats indiquent que les objectifs n’ont pas été atteint et que la réforme a été contreproductive : le taux de couverture est inférieur à celui annoncé et les assurances sont devenues plus chères pour la majorité des gens.

Il y a quelques années, l’État du Massachusetts a adopté une réforme du système de santé similaire à celle qui vient d’être approuvée par le Congrès américain pour l’ensemble des États-Unis. Une étude réalisée par les économistes Aaron Yelowitz et Michael F. Cannon du Cato Institute, « The Massachusetts Health Plan. Much Pain, Little Gain », la première à utiliser les données de l’enquête Current Population Survey de 2008, conclut que cette réforme n’a pas atteint ses objectifs et même a été contreproductive : la couverture est finalement moindre de ce qui avait été prévu et les coûts sont devenus supérieurs pour la majorité.
 
C’est en 2006 que fut approuvée au Massachusetts la réforme du système de santé connue sous le nom de « Chapter 58 ». La loi adoptée créait un « mandat individuel » et un second « mandat pour l’entreprise » qui imposaient aux personnes ayant suffisamment de revenus ou aux entreprises de plus de 11 employés de souscrire une assurance maladie, sous peine de pénalité fiscale. Différents subsides étaient également établis pour que les résidents puissent s’assurer et le programme de santé public Medicaid était élargi. De nouvelles règlementations furent appliquées au secteur des assurances privées, on fusionna les marchés individuels et ceux des petits groupes et fut créé un « connecteur » qui devait guider les individus ou les employés des petites entreprises entre les différentes assurances. Le gouverneur Mitt Romney promettait aux citoyens du Massachusetts qu’ils auraient bientôt un système de santé accessible à tous et que les coûts seraient réduits. C’est cette réforme est celle qui a inspiré Obama pour lancer sa réforme générale du système américain de santé, qui vient d’être approuvée par le Congrès des États-Unis.
 
Avant la réforme de 2006, plus ou moins 10% de la population du Massachusetts se trouvait sans couverture médicale. Aujourd’hui, le gouverneur de l’État assure que cette proportion est descendue à 2,6%. Yelowitz et Cannon contestent ce chiffre, indiquant que, tout d’abord, le Current Population Survey indique d’emblée 3,8% et ensuite que le « Chapter 58 » induit un biais, puisque les non assurés pourraient cacher leur véritable situation en matière d’assurance maladie pour éviter les sanctions qui pénalisent l’absence de couverture. Le nombre de personnes non assurées pourrait, dès lors, s’élever à 5,1%, le double annoncé par les autorités. Néanmoins, le nombre de personnes non couvertes aurait diminué de 5% ; mais on ne sait trop dire s’il faut attribuer ce bon résultat aux subventions ou aux « mandats ». En ce qui concerne l’évaluation subjective de la santé entre 2005 et 2008, on ne peut pas encore établir de conclusions définitives, alors même qu’une certaine amélioration aurait dû déjà être visible. Il semble donc que le « Chapter 58 » n’ait pas amélioré de manière significative le niveau de santé des habitants du Massachusetts.
 
Par ailleurs, l’étude de Yelowitz et Cannon met en relief l’effet d’éviction (crowding-out) de l’initiative privée. Ce phénomène apparaît lorsque les personnes ayant accès à de nouveaux subsides renoncent aux assurances privées et lorsque les employeurs cessent de proposer une couverture sociale aux groupes qui peuvent prétendre à obtenir des aides publiques. On observe ainsi que, bien que la couverture se soit étendue, la couverture privée a chuté dans certains segments de revenus au Massachusetts par rapport à d’autres États de la Nouvelle-Angleterre.
 
Un autre effet observé concerne la démographie de la population. De 2005 à 2008, le taux d’immigration au Massachusetts a baissé par rapport à celui des États voisins de Nouvelle-Angleterre. La diminution touche surtout le segment de la population la plus jeune (de 18 à 29 ans) qui concernent ceux qui doivent faire face aux polices d’assurances les plus chères et sont les principaux préjudiciés des mandats individuels et du contrôle des prix. Les auteurs de l’étude estiment que ceux-ci ont décidé de voter avec leurs pieds en abandonnant ou évitant le Massachusetts.
 
Mais l’impact le plus important de la réforme du « Chapter 58 » consiste en une augmentation du coût des polices d’assurance privées. Depuis la mise en application de cette réforme, le coût des polices d’assurance a augmenté pour les 96% du marché et une étude montre comment les assurances souscrites par les entreprises sont devenues de 21 à 46% plus chères que la moyenne nationale. Il faut également tenir compte du fait que le coût total du « Chapter 58 » doit inclure non seulement les dépenses fédérales et celles de l’État, mais aussi les dépenses privées additionnelles induites par les nouvelles régulations et les « mandats ». En effet, le gouvernement de l’État oblige maintenant les individus et les entreprises à souscrire des assurances même s’ils ne le désirent pas. Il oblige de même les résidents qui avaient déjà une assurance à souscrire à une assurance offrant une plus large couverture pour se conformer aux minimaux fixés par les autorités. Au final, Yelowitz et Cannon ont calculé que ce coût additionnel représentait un tiers du total (plus d’un milliard de dollars en 2008).
 
 
Et, bien sûr, comme chaque fois que l’État intervient, apparaît le problème du rationnement et des listes d’attente. Michael Cannon, dans un autre article pour le Detroit News, « Massachusetts’ Obama-like Reforms Increase Health Costs, Wait Times », fait référence aux chiffres d’une étude de Merritt Hawkins : en 2004, Boston avait déjà des listes d’attente parmi les plus longues des centres urbains. En 2009, les listes d’attente se sont réduites dans les autres villes (moins de trois semaine d’attente en moyenne), sauf à Boston où elles ont été rallongées (sept semaines). Malgré tout, le Massachusetts pense rationner l’offre de santé. Une commission parlementaire a même proposé de créer un système centralisé selon le modèle canadien ou européen pour faciliter ce rationnement. Selon Michael Tanner, dans un article intitulé « Massachusetts Miracle or Massachusetts Miserable », rationner l’offre augmentera la pénurie et prolongera les listes d’attente.
 
Tout ces éléments expliquent pourquoi, malgré l’adhésion populaire à la réforme lors de son approbation, le « Chapter 58 » est devenue impopulaire au Massachusetts, décevant chaque fois plus de gens, et pourquoi la majorité de la population américaine rejette de même la réforme du système de santé concoctée par Obama et son administration. Selon une enquête de Rasmussen Reports, 26% des habitants du Massachusetts considèrent cette réforme comme un succès, contre 37% qui pensent qu’elle est un échec. Seuls 10% des sondés sont d’accord pour dire que la qualité des soins de santé s’est améliorée, alors que 29% estiment qu’elle a empiré. La majorité estime qu’il n’y a eu aucun changement. Quant aux coûts , 21% estiment que la réforme a rendu les soins de santé plus accessibles, contre 27% qui trouvent qu’elle les a, au contraire, rendu plus chers et 44% ne voient aucun changement.
 
 
En conclusion, selon Yelowitz et Cannon, le gouvernement du Massachusetts a exagéré les bénéfices et sous-estimé les coûts de la réforme. La réforme du système privé de santé américain par Obama s’inspirait du « Chapter 58 » et, partant, possède les mêmes faiblesses et promet des résultats qui ne sont pas réalistes. Une chose parfaitement comprise par la majorité de la population américaine qui, sans doute, passera la facture aux Démocrates lors des prochaines élections comme la population du Massachusetts vient de le faire en enlevant aux Démocrates le siège de sénateur tenu depuis des décennies par feu Ted Kennedy. 

Moyenne des avis sur cet article :  1.92/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • sonearlia sonearlia 3 avril 2010 09:27

    L’auteur cherche t’il a avoir 99% de notes négative ?


    • stephanemot stephanemot 3 avril 2010 12:05

      Apres the Heritage Fundation, the Cato Institute ! Vous collectionnez les references ultraliberales.

      On avait deja eu droit a cette habile manip sur le Massachusetts du temps ou Ted etait encore en vie.


      • Lucilio Lucilio 3 avril 2010 12:14

        « On avait deja eu droit a cette habile manip sur le Massachusetts du temps ou Ted etait encore en vie. »


        Les électeurs du Massachusetts ont viré les Démocrates du siège de sénateur laissé par Ted Kennedy par rejet explicite envers le « Chapter 58 » et l’Obamacare. Mais, bien sûr, ils seraient seulement les pauvres victimes de manipulation des « ultralibéraux ».

        • Lorenzo extremeño 3 avril 2010 13:13

          il va continuer á venir nous bassiner tous les jours l’ultralibéral  ?
          hier la malbouffe,aujourd’hui la santé, demain quoi ?

           smiley


          • Pyrathome pyralene 3 avril 2010 18:11

            Demain , c’est la glorification de Pinochet et de son ami Milton Friedman pour leur oeuvre libérale au Chili.....


          • Lucilio Lucilio 3 avril 2010 13:17

            « il va continuer á venir nous bassiner tous les jours l’ultralibéral ? »


            Un problème avec la liberté d’expression ? Agoravox serait ta propriété ?



            « ...demain quoi ? »

            La faillite du « modèle » socialiste suédois.

            • Lucilio Lucilio 3 avril 2010 14:26

              « Cet article était en vote très largement négatif en modération... »


              Ne dis pas des sottises mensongères en ce temps pascal.

            • Pyrathome pyralene 3 avril 2010 16:17

              Lulu confond liberté d’expression et propagande......


            • Pyrathome pyralene 3 avril 2010 18:42

              Hummmh , pas vendu , mais infiltré par la racaille.....


            • sisyphe sisyphe 3 avril 2010 19:17

              Par Cassino (xxx.xxx.xxx.173) 3 avril 14:10

              C’est à se demander si agoravox n’est pas devenu votre propriété. Cet article était en vote très largement négatif en modération.......et pourtant il arrive à paraître.........avez-vous une bande de sbires à votre botte pour venir ainsi polluer agoravox et le décridibiser ?

              Absolument d’accord !

              J’ai moi-même vérifié, et il était à - 5 !

              Quelles magouilles permettent à ce gogol de venir lâcher ses bouses 2 fois par jour sur AVox ?


            • Lucilio Lucilio 3 avril 2010 19:21

              « J’ai moi-même vérifié, et il était à - 5 ! »


              Faut pas mentir comme ça le temps de Pâques : là, tu viens de tuer un chaton.

            • Le péripate Le péripate 3 avril 2010 19:46

              Incroyable. Ces cons là ont vraiment une mentalité de kapo.

              Vérifier qu’un article ne puisse paraitre.

              Simplement dégueulasse. Et fasciste.


            • Claude Hubert rony 3 avril 2010 22:36

              lucilio, le tutiement fait parti de vos exquises méthodes ? Vulgarité...


            • wesson wesson 4 avril 2010 02:14

              Bonsoir Cassino,

              "Cet article était en vote très largement négatif en modération.......et pourtant il arrive à paraître........"

              Les voies de la modération sont impénétrable. Effectivement depuis quelques jours nous assistons à un déferlement d’auteurs ultra qui feraient passer feu Jacques Marseilles pour un gauchiste planificateur. Et ça arrive à gros bouillon de doxa libérale, d’ailleurs en provenance du même site ... Lexington, jesuisunhommelibre, lucillio, etc etc, tous viennent de contrepoints.org, dont il suffit de regarder la liste des auteurs pour savoir dans quelle paroisse ils sont : Finkelkraut, Madelin, Minc, Slama, Adler, Glucksmann, carcassonne, lévy, schweitzer, delhommais, Darbonne etc etc etc, on a toute la ploutocratie politico-médiatique qui débarque sur Avox par le truchement de ces zozos là, avec des articles de pure provocation, où les auteurs testent pour savoir jusqu’où ils peuvent aller.

              L’importance de l’offensive me confirme qu’il s’agit là d’une stratégie, peut-être décidé suite à l’échec de la désormais ancienne stratégie des trolls, qui ont pratiquement disparus depuis que ces gugusses sont arrivés. En fait, cela consisterait à noyer Avox sous un flot d’article plus outranciers et socialement violent les uns que les autres, sûrement pour tenter de faire déserter le lectorat de gauche dont on peut craindre qu’Agoravox parviennent à fédérer un jour ou l’autre sur des sujets qui ne sont pas ceux vers lesquels les politiques et les médias voudraient nous entraîner.

              Dans le contexte d’une élection de 2012 qui s’annonce assez compliqué pour la droite, ça pourrait justifier le choix d’Agoravox comme étant une cible importante. Après on peut s’interroger sur le degré de complicité des gestionnaires du site, mais c’est finalement une question assez annexe.

              Bon évidemment je peux me tromper mais il y a trop de coïncidences pour que cela ne me réveille pas mon coté paranoïaque. En attendant, 2 articles de Lucillio en quotidienne malgré un votre assez négatif en modération, ça commence vraiment à renifler le pieds pas propre ici !


            • Lucilio Lucilio 4 avril 2010 03:40

              « ...2 articles de Lucillio en quotidienne malgré un votre assez négatif en modération... »


              Faut arrêter de dire de menteries grosses comme des montagnes comme tu nous a habitués maintenant. Respecte au moins la trêve pascale.

              Au passage, je vois que tu n’as pas, eu les couilles de relever mon défi et de trouver un seul mien article de ce genre dans lequel je pousserais « des haut cris à l’invasion face aux invisibles burkas, minarets et autres quick hallal » - comme tu le prétendais mensongèrement. Tu sais que chaque fois que tu mens, un petit chaton meurt quelque part dans le monde ?




            • Pyrathome pyralene 4 avril 2010 12:15

              C’est bien aussi mon avis Wesson , ces pignoufs confondent liberté d’expression et propagande , mais personne n’est dupe , à voir la marée de scores négatifs .....
              Seulement voilà , ces olibrius prennent la place d’autres auteurs qui auraient des choses intéressantes à dire...on va être obligé de supporter longtemps leurs tissus d’insanités ?
              Maintenant , si ces torchons peuvent passer le quotum de modération avec des votes négatifs , il y a comme un très gros problème.....les gourous et autres prédicateurs vont s’engouffrer dans la brèche !!


            • Lucilio Lucilio 4 avril 2010 12:55

              « ...ces pignoufs confondent liberté d’expression et propagande... »


              Il y en a surtout qui voient Agoravox et lisent Pravda. Faudra vous y faire : Agoravox n’est pas la propriété de gauchos qui squattent les commentaires d’Agoravox.

            • Pyrathome pyralene 4 avril 2010 14:19

              Ecoute bouffon , tu peux vomir tes insanités quotidiennement , j’en ai rien à cirer...
              Ta soupe de propagande est immangeable et ça , 90% des lecteurs s’en rendent compte , alors si tu aimes te faire trainer dans la boue , c’est ton problème , je viendrais te cracher dessus tous les jours s’il le faut , rien que pour le fun....... smiley


            • Apple 4 avril 2010 14:41

              "Après on peut s’interroger sur le degré de complicité des gestionnaires du site"

              Les gauchistes voient des complots partout.

              Il leur faut en permanence un épouvantail à agiter et une cible sur laquelle tirer tellement ils sont incapables de défendre par le raisonnement leur idéologie foireuse et criminelle.

              Messieurs les fascho-de-gauche et autres dictateurs en herbe, vous êtes assez lamentables.


            • Apple 3 avril 2010 13:34

              Merci Lucilio pour la fraicheur et la pertinence de tes articles !

              Ca fait du bien de lire autre chose que la merdasse gauchiste, de droite comme gauche.

              Les trop nombreux défenseurs de la pensée-unique totalitaire qui pullulent sur Agoravox en prennent plein les dents. smiley


              • Pyrathome pyralene 3 avril 2010 16:15

                Ah oui ya pas de doute ! on rigole et on est mort de rire devant la logorrhée à « Lulu la dent creuse »
                 Des bouffonneries de ce genre , on en redemande....
                 smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley


              • Jacques Blattivier Jacques Blattivier 3 avril 2010 16:40

                AH AH Apple a dit « pensée unique totatalitaire ».

                Il a gagné une dédicace d’Ivan Rioufol sur PQ + une crotte de nez sèchée d’Eric Zemmour.

                Candidat suivant.


              • ZEN ZEN 3 avril 2010 18:30

                La pomme
                Une grand fraîcheur, oui, comme celle d’une bouse récente... smiley
                What is la « merdasse gauchiste de droite » ?
                Faudrait voir à moins consommer... smiley


              • Pyrathome pyralene 3 avril 2010 18:44

                Doit être de l’extrême centre...... smiley


              • Le péripate Le péripate 3 avril 2010 22:44

                Encore l’économiste à la mord moi le nœud et ses « économies d’échelle » de par la grâce du monopole.
                Je vous suggère d’étendre votre Zékurité Zoziale à l’ensemble du monde, il se pourrait même que ça fasse le café en plus.
                Être con à ce point là est un sacerdoce.

                C’est bon pour l’invective ?


              • Lucilio Lucilio 4 avril 2010 15:32

                « Expliquez-moi pourquoi toutes les assurances-santé avec une couverture équivalente à la S.Sociale coûtent plus cher que les cotisations à l’assurance -maladie ? »


                C’est simplement faux : nombre de compagnies d’assurances anglo-saxonnes ou espagnoles offrent des assurances maladie-invalidité qui couvrent plus que la Sécurité sociale française et qui coûtent moins cher. De fait, beaucoup de Français on maille à partir avec la justice française - imposant un monopole public illégal de la sécurité sociale - qui les poursuit alors même que l’Union européenne autorise de s’affilier à des assurances privées.

              • alberto alberto 3 avril 2010 16:28

                Je confirme : ces salauds de pauvres qui prétendent se faire soigner avec l’argent des riches ne sont que des parasites !

                Et je me demande au nom de quels principes on devrait s’occuper de la santé et du bien-être des autres, tant qu’on a ce qu’il faut pour soi, ils n’ont qu’a travailler comme je le fais et l’argent que je gagne est pour moi et pas pour eux.

                D’ailleurs, tous ces chômeurs, ces malades, ces mendiants devraient être regroupés et renvoyés à Haïti, par exemple (y parait qu’il manque de monde , là-bas) ou dans quelques régions bien isolées et désertiques où il n’y a rien à voler, et laisser les gens riches donc courageux vivre tranquillement entre-eux, débarrassés du spectacle affligeant de leur déchéence.

                100% OK avec l’Auteur : Merci. 


                • Alpaco 3 avril 2010 17:01

                  Bien dit alberto,
                  Si ces feignasses de chômeurs cherchaient du boulot plutôt que de passer leur temps à se plaindre en se vautrant dans le confort des aides sociales, ils auraient de quoi se soigner.

                  L’assurance privée est forcément plus efficace car elle permet aux assureurs de spéculer sur les marchés ce qui est bon pour l’économie et l’emploi, tout le monde le sait.
                  L’assurance publique provoque un surcoût du fait de la faible productivité des fonctionnaires et incites les chômeurs et autres profiteurs à se complaire dans l’assistanat, tout le monde le sait.

                  Bravo l’auteur, continuez à nous montrer les vrais bon cotés du libéralisme.


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 avril 2010 17:54

                  Oh ............


                  • Pyrathome pyralene 3 avril 2010 18:08

                    oh ? hé oh !! la ferme ! smiley


                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 avril 2010 18:12

                    On parle komi faut  !


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 avril 2010 18:19

                      Quelle vulgarité .....


                      • foufouille foufouille 3 avril 2010 18:33

                        moins 80pc
                        allez hop

                        souscrivez a libercartarien TM !
                        grace a libercatarien TM, vous pourrez vous faire soigner en empruntant sur votre cadavre !
                        nous vous laissont genereusement les os ! (hors dents utilisable)
                        meme atteint du sida, votre sang peut etre utile aux africains !
                        meme vos muscles pourront servir a des Vrais Pauvres qui meurent de faim grace a Soleil Vert TM !

                        (visible avec une loupe)
                        apres 40a, le suicide est obligatoire
                         smiley smiley smiley

                        nouveau !
                        lebercartarien (TM) vous propose CreditAVie (TM) !!!
                        le credit enfin accessible a tous !!!!!
                        empruntez dans la limite de 1 000 000€ ! remboursez quand vous pouvez !
                        oui ! vous avez bien lut !
                        le miracle libertaryanisme accessible a tous !

                        (lisible sous ultraviolet et avec une loupe )
                        en signant vous accepter que tous vos biens liberaliste et objets vivants puissent etre saisit par notre societe, ainsi que vos ascendants et descendants qui seront responsable de vos dettes
                        vous et eux, devront se soumettre a toutes expeceriences medicales et travaux forces conseilles par CreditAVie (TM) durant la duree eternel dudit credit

                        libertasplusrien (TM), vous propose le kit OuiPatron (TM)
                        grace au BSR (TM), Billet Sans Retour, partez dans le Pays de Votre Patron (TM)
                        formation de la langue du camp de travail assure !
                        devenez competitif avec les chimois !
                        vivez une nouvelle aventure !
                        Premiere Semaine de Nourriture Avarie (TM) offerte !

                        adherez au syndicat TPR (TM), TasPlusRien !
                        obligez votre votre patron a vous delocaliser !
                        votez pour nous !
                        participer au miracle de la race superieure libertaryennne !
                        creez le monde nouveau !
                        avec nous, un autre monde est possible (TM) !

                        (tout refus d’adhesion vaudra un an de travaux force)

                        cotisez a RetraiteDesPatrons, la retraite libertarienne obligatoire
                        grace aux 100€ deduit de votre salaire de 400,
                        la possibilite de fond madoff ou enron,
                        12h de travail 7/7,
                        nous offrons votre retraite a 75a

                        le Dieu Marche vous a enfin permis d’etre competitif face aux chinois !
                        vos 300€ ne vous permette plus de vous loger ?
                        libertasplusrien TM pense a vous !
                        CreditAVie TM vous propose MaisonEnCarton TM !
                        pour 50€ par mois a vie, devenez proprietaire !
                        demontable et pliable en 5mn !
                        murs externes antirats et interieur antibacteriens !
                        chiottes incorpores au radium !
                        vivez le luxe de 3m2 !
                        douche a ultrasons, panneaux solaires et micro eoliennes en options !
                        soyez mobile !
                        quittez votre dortoir !
                        autel du CAC40 ou FMI offert !
                        soyez reconnaissants d’etre competitifs !
                        engraisser les millionnaires pauvres !


                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 avril 2010 18:36

                          Mon Dieu .....


                          • Pyrathome pyralene 3 avril 2010 18:47

                            non , Haddock , on dit my god ! si t’approuve le bouffon , là...


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 avril 2010 18:51

                            In god we trust ....

                            Albert Sextoy .


                            • Pyrathome pyralene 3 avril 2010 19:52

                              Non , c’est Lulu le sextoy ! smiley mais , il est en panne de pile....


                            • Karmatotal 3 avril 2010 21:04

                               
                               Si je comprends bien l’article, la réforme de la santé est donc un échec avant même qu’elle soit mise en oeuvre puisqu’une réforme « similaire » — encore faudrait-il que cela soit avéré — a été aussi un échec. Les données pour affirmer cela sont très minces : lisant l’anglais je me suis informé auprès de sources américaines sur internet et l’étude sur laquelle vous faites reposer votre argumentation est largement remise en question au Massassuchets. Les arguments avancés reposent sur des données partielles et parfois non vérifiées.
                               On voit donc que cet article n’est finalement qu’une propagande de plus sans réel fond vérifiable et vérifié. Il est, par ailleurs, tout à fait possible que la réforme de la santé US ne soit pas très efficace, ou ne le soit pas suffisamment, nous ne le savons pas encore, il faudrait donc peut-être attendre quelques années pour en faire le bilan.

                               Un article qui attaque une réforme de santé sur ses résultats avant même qu’elle soit appliquée me semble issu d’une pensée plutôt ras du gazon. Par ailleurs, le signataire semble indiquer qu’il fallait donc continuer ainsi aux US (puisque la réforme était vouée à l’échec). En revanche, là il existe des faits et des chiffres, qu’il eût été utile de rappeler, cher monsieur Lucilio. La situation actuelle du système de santé libéral aux USA est donc si brillante que toute réforme qui va dans le sens inverse sera forcément moins efficace ?


                              • Lucilio Lucilio 4 avril 2010 03:31

                                « ...l’étude sur laquelle vous faites reposer votre argumentation est largement remise en question au Massassuchets. »


                                Pas par les électeurs en tout cas, qui se déclarent plutôt insatisfaits de la réforme du « chapter 58 » et qui viennent de virer les Démocrates du siège de sénateur occupé pendant des décennies par Ted Kennedy et voter en faveur d’un candidat qui s’est explicitement déclaré contre l’Obamacare.

                                « . La situation actuelle du système de santé libéral aux USA est donc si brillante que toute réforme qui va dans le sens inverse sera forcément moins efficace ? »

                                Non, la situation n’est pas brillante : la santé américaine souffre des effets pervers des réglementations et ce ne sont pas plus de contrôle étatique qui vont régler le problème : le désastre canadien ou britannique en sont l’illustration (Fausses visions sur le système privé de santé américain).




                              • Karmatotal 4 avril 2010 13:38

                                 Les électeurs élisent, ils votent, c’est leur rôle. Connaissez-vous une seule enquête précise qui ait été menée par des électeurs de droite ou de gauche ? Vous diffusez ce qui semble être une propagande pro-cons, c’est votre droit le plus absolu. Je respecte votre opinion mais je ne respecte pas le fait que vous la fassiez passer pour une vérité démontrée ... par quoi ? Des élections.
                                On peut supposer que lors de l’élection de Barak Obama, le vote ne vous a pas inspiré un tel respect de l’électorat, je n’ai rien en ce sens, en tout cas. Votre article est une opinion qui n’est étayé par iren d’autre que votre conviction. C’est tout à fait défendable à condition de le dire et de ne pas se cacher devant de prétendues « études » qui sont extrêmement controversées. certaines, d’ailleurs, ont été entièrement financées par des groupes de soutien au parti républicain, on comprend qu’elles soient férocement contre cette réforme.
                                 Quant au fait que le système de santé aux USA ne protège pas des millions d’Américains parce qu’il est trop étatique, trop encadré par l’administration et qu’il faudrait au contraire le libéraliser davantage, et argument me laisse perplexe ... Pourriez-vous s’il vous plaît étayer votre théorie d’un état américain obsédé par la régulation de la santé et tellement interventionniste dans ce domaine qu’il aurait fallu une réforme qui libéralise la santé ?
                                 J’avoue que même chez les commentateurs américains les plus conservateurs cet argument n’a jamais été utilisé. Je serais heureux d’avoir des précisions à ce sujet. D’où tenez-vous que l’état US exerçait une emprise sur la santé ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès