Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > L’obésité gagne l’empire du Milieu

L’obésité gagne l’empire du Milieu

Il ne manque pas de superlatifs pour décrire la Chine, ce pays le plus peuplé de tous, où la croissance économique est la plus rapide et dont la civilisation est l’une des plus ancienne du monde. Mais ce que l‘on sait moins, c’est que la Chine est aussi le pays où l’obésité augmente le plus rapidement derrière le Mexique.

Car si la face de l’Empire du Milieu a profondément changé ces dernières années, la morphologie de ses habitants également, avec plus d’un quart de la population adulte en surpoids.

A l’inverse de l’occident, les premières victimes sont les personnes au revenu élevé et vivant dans les grandes villes du pays, alors que les campagnes connaissent encore le problème de la malnutrition. Mais surtout, l’obésité infantile a explosé en l’espace de 10 ans.

En cause, la politique d’ouverture de la Chine, un développement économique fulgurant et dans leur sillage, la transformation des modes de vie et des activités de loisir.

Avec l’amélioration du pouvoir d’achat et l’invasion de la restauration rapide, les habitants des grandes villes ont aujourd’hui accès à une nourriture abondante, plus riche, et qui s’occidentalise.

L’activité sédentaire supplante le travail de la terre, les déplacements en vélo sont délaissés au profit des transports en commun ou de la voiture et télévisions, jeux vidéo et Internet ont fait leur entrée dans les foyers.

Mais les raisons de cette explosion sont aussi culturelles. Car la Chine n’entretient pas tout à fait le même rapport à l’embonpoint que les occidentaux. Avec toutes les famines qu’a connues le pays dans le passé, être gros est aujourd’hui encore synonyme de richesse et de bonne santé.

Cependant, avec la hausse des maladies chroniques liées à l’obésité, (hypertension, diabète, affections cardiaque), pratiquement inconnues en Chine jusqu’ici, un nouveau marché économique est en train d’apparaitre : celui des cures et des produits diététiques. Le gouvernement vient d’autoriser la mise sur le marché de centaines de "sirops-minceur", et de plusieurs crèmes et pillules "amincissantes". Votre enfant souffre de surpoids ? Offrez-lui des vacances dans un "fat camp", des colonies à la dure où les bambins sont soumis à une discipline physique intensive pendant un mois.

L’obésité en Chine est révélatrice des nombreux défis posés par la croissance dans les nouveaux pays industrialisés (Brésil, Chine, Inde, Russie).


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Gandalf Tzecoatl 14 février 2009 16:06

    Les sumotomis, ça se préparera bientôt in utero.


    • manusan 15 février 2009 07:27

      Si on enléve les 70% de paysans et les 25% de banlieusards (qu’on appelle aussi la campagne en ville), ça nous fait 5% de la population qui pourrait être concerné.

      Prenont en compte en plus un organisme habitué depuis des siécles à endurer les famines, en effet sur les 5% restant l’obésité va flamber, pire, c’est déjà culturellement un indice de richesse (les commerçants vont souvent au resto).

      Soit, dans les années à venir, des gros ricains au milieu d’africain dans le même pays.

      C’est ça l’harmonie sociale.


      • Christoff_M Christoff_M 20 février 2009 22:03

         les courbes de croissance des vendeurs du progrès et du modernisme à tout prix....

        quitte à foutre en l’air les repères d’un peuple et ses habitudes... la nourriture asiatique est une des meilleure du monde avec la notre et la nourriture orientale type turque...

        si le progrs se mesure au nombre de macdo implantés, on peut parler de modernisation....
        mais voir les effets sur le logement l’accumulation dans les banlieues, le mirage de la réussite que viennent chercher des ruraux paumlés et desargentés... quand ils basculent dans le modèle occidental, ils en prennent vite tous les défauts, c’est nouveau, c’est beau...

        mais on voit vite les effets sur les générations suivantes, nous avons aussi en France une apparition inquiétante de l’obésité maladive et des addicts aux pizzas, macdos et autres avec sodas devant écrans tv...
        si c’est cela l’aboutissement de la société occidentale, les grands écrans remplacent les grosses voitures et la malbouffe donne des tonneaux sur pattes qui consomment des doubles ou triples menus en consommant des litres de soda !! pas de campagne du ministère de la santé contre cela et non !! il y a lobby !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès