Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > La beu contre le cancer

La beu contre le cancer

La nouvelle est tombée le 1er avril, la plupart des gens croyaient à un poisson d’avril. Guillermo Velasco et ses collègues de l’université Complutense à Madrid ont publié la semaine dernière dans la prestigieuse revue médicale "Journal of Clinical Investigation" les résultats de leurs expériences. En effet , ils administrèrent du THC (tetrahydrocannibinol), la substance psychotrope active du chanvre, à des souris atteintes de cancers. Leur conclusions sont assez surprenantes : le THC aurait pour effet de diminuer la croissance des tumeurs. Cette excellente nouvelle dans la lutte contre cette douloureuse et mortelle maladie l’est peut-être moins pour nos puissants, qui fustigent depuis un siècle les dangers du cannabis, en l’accusant d’être la cause de non seulement tous les maux qui surviennent dans le corps humain avec l’âge, mais aussi de la dechéance de la jeunesse. Cette cabale rappelle singulièrement la lutte de l’Église contre la masturbation, qui rend sourd et aveugle, provoque l’hydrocéphalie, le dessèchement du gland et encore bien d’autres sympathiques métamorphoses.

Le chanvre et ses dérivés enivrants les plus courants, la marijuana et le hachich sont interdits dans la plupart des pays. La diabolisation dont fait objet le cannabis dans les cercles officiels depuis au moins un siècle est omniprésente. C’est sans doute le ridicule de leurs arguments qui a fait que le cannabis s’est solidement ancré dans une culture alternative représentée dès les années 60 du siècle passé par les courants musicaux tels le jazz et le rock and roll, le pop-art et la culture psychédélique

Si aujourd’hui il s’avère que non seulement le THC ne provoque pas le cancer, comme le clament certains, mais qu’en plus il peut le soigner, en déclenchant un mécanisme de l’autophagie dans les cellules malignes, quel sera le ridicule de la pensée officielle pour qui le cannabis fait partie de ces sujets sur lequel tout le monde se doit d’avoir une position ferme et éloquente, comme pour l’antisémitisme, le conspirationnisme, le révisionnisme etc. ? Le cancer, première cause de mortalité en France aurait-il fait moins de morts si le cannabis était légal ? Une question que l’on peut se poser très légitimement au vu des dernières découvertes, et qui en entraîne d’autres. On peut ainsi se demander aussi si l’espérance de vie ne serait pas plus élevée si le cannabis était légal et règlementé ? Le fait que la substance était interdite n’a évidemment pas poussé la science à s’y intéresser, privant pendant de longues années la médecine des outils pour lutter contre l’alzheimer et d’autres pathologies aussi pénibles que mortelles. De combien de morts est responsable cette législation onéreuse ?

Mais, au fond, pourquoi le cannabis et-il interdit ? Est-ce vraiment le souci de la santé publique qui a inspiré nos législateurs ? Rien n’est moins sûr. Il semble qu’il s’agit d’abord de la lutte contre le chanvre, une fibre stratégique à de multiples usages depuis la nuit des temps : habillement, cordages etc... par l’industrie des fibres synthétiques. L’inventeur du nylon, l’entreprise americaine Dupont de Nemours est à l’origine de la taxation extrêmement sévère frappant la culture de chanvre aux USA. On nous a donc privé d’un matériau naturel et non-polluant au profit des lobbys des matières plastiques, un peu comme dans l’histoire très édifiante du plomb dans l’essence, où s’illustre également la famille Dupont de Nemours.

Alors, quelle nouvelle donne apporte cette découverte à la pensée officielle ? On ne peut, hélas, qu’observer un étrange silence des médias depuis le scoop du 1er avril. A croire que personne n’ose vraiment lancer le débat.


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (75 votes)




Réagissez à l'article

113 réactions à cet article    


  • Gugu Gugu 4 avril 2009 15:03

    "Alors, quelle nouvelle donne apporte cette découverte à la pensée officielle ? On ne peut, hélas, qu’observer un étrange silence des médias depuis le scoop du 1er avril. A croire que personne n’ose vraiment lancer le débat."

    le problème est que la loi française interdit de parler favorablement de cette plante, du coup, il est difficile de faire son éloge, tant au niveau médical (excellent intermédiaire entre l’aspirine et les opiacés type morphine), qu’un niveau industriel ou écologique...

    Rien qu’en tant que fournisseur de biomasse, cette plante est un vrai miracle, un cycle de croissance très court, pas besoin d’angrais, et une grand quantité de biomasse fournie à la clé...


    • Deneb Deneb 4 avril 2009 15:17

      Le chanvre est d’ailleurs modérement cultivé dans les pays européens pour sa fibre. Les variétés utilisées sont toutefois soigneusement seléctionnées pour leur faible teneur en THC. Si le mollecule est interessante pour l’industrie pharmaceutique, ce qui est sans manifestement le cas, on synthétisera la molecule ; ça m’etonnerait que l’on la produit par culture du cannabis. On créera sans doute une nouvelle drogue, du THC synhétique pur, que les avides de defonce finiront par s’injecter en intraveneuse.


    • zelectron zelectron 4 avril 2009 15:52

      "la faible teneur en THC" c’est probablement antinomique d’une haute qualité de plante (moins de fibre, moins de graines comestibles, moins d’extraits d’huile, fibre moins longues, moins resistantes à sections égales a.s.a. et pourtant les chanvrières (en pour les cordes, les draps, les chemises) étaient prospères jusqu’au début du XXième siècle, hélas le nylon (Dupond de Nemours) à tué le chanvre juste au moment ou les premières machines réussissant à le travailler dans de bonnes conditions arrivèrent sur le marché. En prime le gouvernement des USA vers les années 1910-1915 prononça son interdiction, ceci étant imité comme une trainée de poudre par les principaux gouvernements de la planète.


    • Daniel Roux Daniel R 5 avril 2009 10:32

      Il n’y a pas de mal à se faire du bien.

      Au delà de ce postulat, ne soyons pas irresponsables et rappelons quand même que :

      - qu’aspirer profondément des fumées de végétaux nuit gravement à la santé, que ce soit du tabac, de l’eucalyptus ou du foin.

      - que conduire un véhicule en état euphorique artificiel (médicament ou produit naturel) est dangereux pour vous et ceux que vous accidenterez.

      - Il existe des rares effets secondaires, comme pour l’alcool ou les fraises, chez certaines personnes. Il est important de vérifier que vous n’en faites pas partie.

      Donc si vous êtes amateur d’ivresse, que ce soit par des médicaments prescrit, par l’alcool ou par l’automédication, méfiez vous des effets secondaires, choisissez des produits sans résidus chimiques nocifs, absorber ces produits par voie orale et restez dans un lieu sûr et immobile. 


    • Deneb Deneb 5 avril 2009 10:49

      Daniel R. : bravo, vous êtes la voix de la raison. Il est important de maîtriser ce que l’on mets dans son corps. Je suis malheureusement de moins en moins convaincu de la sincerité et de la pertinence des organismes officiels de régulation comme food&drug administration.


    • plancherDesVaches 5 avril 2009 19:41

      Bonjour mes frères.
      Je viens de découvrir la morphine et le codéine à haute dose grace à la contrebande, car interdite dans notre bon pays...
      S’il y a des revendeurs dans la salle, je suis preneur.
      J’échange avec de l’extasie et de la coc.
      Si y’a moyen de se chouter plus, je veux bien aussi.

      Et si y’a moyen de rester CONSCIENT que le fait que le hachich est simplement un anti-douleur qui fait planer un peu COMME IL EN EXISTE DEJA PLEIN de disponibles dans la médecine légale, là, vous aurez fait un grand pas.
      Ben ouais. Pardon pour toi, auteur. (le pétard, j’ai connu, manque de bol pour toi)


    • zelectron zelectron 4 avril 2009 15:35

      ...D’autant plus que le lobby medico-pharmaceutique continue à étouffer toute veléité d’herboristerie, sans oublier la guerre des grainetiers "officiels" contre les amateurs, y compris les semences stériles.
      A croire que la bataille contre le chanvre est un peu trop longue et trop hargnieuse pour qu’elle ne cache certains "secrets" que d’aucuns voudraient bien garder pour eux seuls (et je ne parle pas que de stupéfiants...)


      • Michael Jordan Manson (MJM) Michael Jordan Manson (MJM) 4 avril 2009 15:40

         Votre texte me rappelle un certain sur les 3 C, drogues douces légales, café, cacao et coca. Ca me fait penser que le monde est B et qu’il court après la lettre C et que le cannabis pourrait en être une issue (je me dédouane de toute responsabilité quant à cette assertion... smiley ). Certains diraient aussi qu’il est en mode 88 et qu’il cherche la rue 89 (? ??).
        En tous cas félicitations Deneb, vous voilà avec 4 textes publiés vous allez pouvoir prendre du galon sur Agoravox, il me semble.


        • Deneb Deneb 4 avril 2009 15:54

          MJ Manson : il est en mode 88 et qu’il cherche la rue 89

          je dirai plutôt mode ’68, voire 69 smiley


        • Emmanuel Aguéra LeManu 4 avril 2009 17:02

          @Michael... ????
          Ecusez mon Q.I. ridicule, mais là je suis largué...


        • alberto alberto 4 avril 2009 16:07

          Blague à part, la "beu" contre le cancer ça reste à voir , mais les barettes de "résines" pleines de saloperies vendues à la sortie du métro ou des écoles ça ne doit pas être bon contre le cancer : Il y a canabis et canabis !

          Bien à vous.


          • Deneb Deneb 4 avril 2009 16:13

            Alberto : Raison de plus pour légaliser et légiférer : le contrôle de la qualité. Quoi que, vu les saloperies qu’ils autorisent dans l’alimentation, ce n’est pas si certain...


          • jacques jacques 4 avril 2009 16:13

            La plante a peut être des vertus contre le cancer,mais fumer un petit joint donne le cancer avec des taux de goudron à faire palir d’envie un paquet de gitane sans filtre...(sans compter les saloperies rajoutés).
            Arretez de chercher des justifications à ce vice ,assumez le simplement.


            • Deneb Deneb 4 avril 2009 16:21

              jacques : "...fumer un petit joint donne le cancer..."

              D’abord, votre affirmation n’est absolument pas confirmée par la science, mais même si elle n’est pas fausse, ce qui donne le cancer dans le joint c’est le tabac, et non pas le THC.


            • Noun 4 avril 2009 16:49

              Deneb, la beuh ne se résume pas au THC et la fumée de beuh (la beuh est essentiellement consommée fumée) est belle et bien très cancérigène (c’est à dire au moins autant que le tabac).
              Ca gagnerait en crédibilité de ne pas jouer la dessus...


            • jacques jacques 4 avril 2009 16:58

              Ce qui donne le cancer c’est entre autre le goudron ,et l’herbe, le tabac,le papier,la moquette et tout ce qui brule produit, si la combustion n’est pas parfaite, des goudrons.


            • foufouille foufouille 4 avril 2009 18:06

              il suffit de faire une infusion ou de l’avaler


            • Emmanuel Aguéra LeManu 4 avril 2009 18:19

              Et dans tous les cas, préférer le chanvre au nylon, qui jaunit les doigts.


            • Deneb Deneb 4 avril 2009 18:54

              LeManu : je pense effectivement que l’on devrait interdire de fumer du nylon.


            • zelectron zelectron 4 avril 2009 19:35

              @Deneb,
              c’est bon le polychlorure de vinyle ?


            • dom y loulou dom 5 avril 2009 11:11

              @Noun

              vous êtes sourd ou vous le faites exprès ?

              Il vous est dit précisément cela : AUCUN CAS de cancer répertorié qui aurait été dû au THC.

              Tandis que les raisons de choper un cancer sont LEGION dans tant de produits dit légaux qu’on se dit que l’industrie aime nous rendre malades.

              On peut bien croire au progrès... cela ne change pas le fait que cette "civilisation" est celle qui aura vu le plus de gens malades et pire : la seule ayant développé un sens que de voir 80% des gens tout le temps malades est "normal". C’est Rockefeller et son empire pharmaceutique qui veut vous interdire les médecines douces qui est content avec des gens aussi dociles qui se laissent tuer sur place et tandis qu’on les torture disent encore merci.


              Et aujourd’hui il vous est dit : le cannabis a des vertus CONTRE le cancer ... vous savez lire ou jamais une idée ne change dans votre esprit ? Inamovibles vos neurones ? trop d’aspartame déjà ? Ou les vaccins au mercure ont tant bouffé vos synapses que vos neurones n’arrivent plus à communiquer ?

              car le système mercantile vous empoisonne EN PERMANENCE au nom du profit, alors qu’est-ce que c’est que cet entêtement à propos du chanvre ?



            • dom y loulou dom 5 avril 2009 11:23

              A part ça ce qui donne le cancer est un taux énergétique toujours trop bas.

              Les légumes et les fruits frais vous en préservent. Surtout le citron et l’olive. Question de taux d’énergie.

              Si vous descendez à zéro c’est la vibration du cancer. Si vous ingurgitez des produits traffiqués en usine toute la journée, des snickers plien de mélamine ou du coca light plein d’aspartame et des hamburgers morts de chez les morts, voilà qui vous tue littéralement, mais ça c’est pas grave, pas d’omerta, c’est légal hein ?

              Mais voyez le fluoride dans l’eau quand même et ces métaux lourds qu’on vous met partout ... eux détruisent littéralement l’énergie vitale en vous, voilà ce qui donne le cancer et pourquoi cette maladie est si répandue.
              Juste rien à voir avec la fumette.

              Savez-vous que le cancer le plus répandu n’est pas celui des poumons mais celui du colon ? ça vous fait pas réfléchir les justiciers de la bien-pensance ?


            • Noun 6 avril 2009 12:08

              Dom, vous êtes bien agressif pour un croisé pro-cannabique lol...
              Pour ma part je sais parfaitement lire, et c’est précisément pour ça que je relève les incohérences de cette "article", qui n’est finalement qu’un prétexte à promotionner le cannabis à partir d’une étude isolée dont il est évidemment prématuré de tirer des conclusions définitives.
              Promotionner le cannabis pourquoi pas ? Mais aussi grossièrement, je ne suis pas sûr que ça serve vraiment le but rechercher.


              Quoiqu’il en soit mon propos est de dire que l’auteur de l’article entretient la confusion notament entre THC et cannabis, puis entre usage "récréatif" et usage thérapeutique, etc... ce qui rend du coup son propos inexact à de nombreuses reprises.
              Sans parler du bouquet final conspirationniste sur la plante miraculeuse, diabolisée par les puissants prohibitionnistes anti-drug au point d’en renier les supposés bienfaits médicaux, qui est à mourir de rire : l’usage médical de la marie-jeanne dans certains Etats d’un des pays les plus prohibitionnistes (USA) ainsi que l’utilisation médicale quotidienne dans notre pays de drogues bien plus mal considérées que le cannabis, comme la morphine achèvent de rendre la logique conspirationniste de cette article ridicule.

              Si la diabolisation du cannabis fait des ravages dans les esprits, la promotion idolâtre et partisane me semble avoir le même effet contre productif, si tant est que l’on vise une approche cohérente et constructive en matière de drogue.
              Dommage.


            • Deneb Deneb 6 avril 2009 16:04

              Noun : Il y en a qui font bien pire en entretenant l’amalgame entre l’alcool et le vin. Quand un médecin vous dit qu’un verre de vin au repas c’est bon pour la santé, s’agit-il d’un usage récréatif ou thérapeutique ? N’existe-t-il pas d’autres moyens d’entretenir sa santé que la souffrance, l’ennui et les pilules amères ? Ca vous arrive de vous éclater dans la vie sans avoir mauvaise conscience ?


            • Noun 6 avril 2009 18:57

              Vous cultivez l’art de tout mélanger et de très peu répondre à ce que l’on vous dit.
              Je sais pas si c’est de l’esquive ou de la fuite mais ça fait pas vraiment avancer le débat.

              Pour répondre à ce que vous me dites (qui est assez loin de mon message précédent).
              1) Aucun médecin sérieux ne préconise de boire de l’alcool pour rester en bonne santé, il n’y a que la propagande des alcooliers pour aller dans ce sens.
              2) La différence entre l’usage thérapeutique et récréatif de drogue vous semble peu clair ?
              Quand j’en suis réduis à me faire prescrire de la morphine pour faire taire la douleur, c’est récréatif ?
              Si demain j’ai besoin de THC pour réduire la progression de mes tumeurs malignes, ce sera récréatif selon vous ?
              Noter que l’étude à laquelle vous faites référence dans votre article ne fait aucunement mention d’un effet préventif du THC..
              3) Si, il existe plein d’autres façon d’entretenir sa santé que la souffrance, l’ennui et les pilules amères. Fumer du cannabis n’en est pas encore une jusqu’à preuve du contraire...
              4) Pour votre info personnelle j’ai rarement mauvaise conscience quand je m’éclate...


            • Deneb Deneb 6 avril 2009 20:08


              Noun :"
              Quand j’en suis réduis à me faire prescrire de la morphine pour faire taire la douleur, c’est récréatif ?"

              Tout dépend de ce que vous appelez recréatif. Celui qui fume un joint pour combattre son mal de vivre et évite ainsi de consommer les antipsychotiques, les régulateurs d’humeur, les benzodiazépines et les anti-depresseurs, es-ce recréatif ?

              Alléger une douleur physique ce n’est donc pas récréatif. Alléger un mal de vivre, aussi insupportable soit-il, si.

              Vu tout le cannabis que l’on fume en France, sans que cette population de canabinomanes se démarque, sur le plan sanitaire, de la population de simples nicotinomanes, on peur légitimement supposer que le joint est, au plus, aussi nocif qu’une cigarette, voire moins. Le problème est l’euphorie qu’il provoque. Cette euphorie, inutile donc dangereuse est, à mon sens, la cause de cette méfiance de la part des pouvoirs publics. On nous préfère légèrement dépressifs, on se demande pourquoi. Seraient-ce nos racines chrétiennes qui nous rappellent que l’on n’est pas ici-bas pour rigoler ?


            • Noun 6 avril 2009 20:32

              Travaillant en psychiatrie je vois chaque jour des gens qui " fument des joints pour combattre leur mal de vivre". Ces gens ont une consommation qui malheureusement n’a rien de récréative. Dans leur cas le cannabis ne remplace en rien antipsychotiques, régulateurs d’humeur, benzodiazépines ou anti-depresseurs. Au contraire il agrave leur pathologie.

              Je ne fais précisément pas l’amalgame entre ce type de consommateurs et ceux qui ont un réel usage récréatif de cette drogue. Vous, vous le faites, et ainsi d’une part vous prouvez que vous ne maitrisez pas votre sujet, mais en plus vous faites passez le cannabis pour une substance anodine, ce qui dans certains cas peut s’avérer dangeureux. L’inocuité sanitaire totale que vous invoquez est une légende...


            • Reinette Reinette 4 avril 2009 16:22



              Cannabis : point scientifique

              Le Cannabis est une drogue d’usage largement répandu dans la population française, et en particulier chez les jeunes. Elle est au centre d’un débat ...
              www.snv.jussieu.fr/vie/dossiers

              • Deneb Deneb 4 avril 2009 16:27

                Reinette : Elle est au centre d’un débat ...

                Espérons que cette fois-ci le débat débouche sur une réelle évolution des moeurs. Mais vu le silence des médias à ce sujet, je suis assez pessimiste.


              • Bois-Guisbert 5 avril 2009 11:55

                le débat débouche sur une réelle évolution des moeurs

                C’est la première fois que j’entends parler d’évolution des moeurs à propos de la démocratisation de l’ensuquage.

                Si j’étais dictateur, je veillerais à ce que mes plus turbulents sujets ne manquent jamais de beu - comme vous dites si élégamment - et à des prix défiants toute concurrence.

                Une bouffée de revendication ? Une taffe ! Une poussée de mécontemenent ? Une autre taffe !

                De l’herbe pour les légumes, que voilà un chouette programme pour les temps futurs smiley


              • Deneb Deneb 5 avril 2009 12:29

                Bois-Guisbert : c’est fou que l’on n’arrive pas s’entendre entre legumes et pochtrons


              • Bois-Guisbert 5 avril 2009 14:42

                C’est pas comme entre dictateurs et amateurs de narcotiques...


              • Reinette Reinette 4 avril 2009 16:24



                menu du petit fumeur illustré, culture du cannabis roulage et ...

                Tu y trouveras j’espère tous les renseignements que tu cherches sur tout le cannabis : la culture, le roulage, le rastafarisme

                • Deneb Deneb 5 avril 2009 09:47

                  Farka : "rastafarisme : si ses conseils diététiques sont souvent pertinents, surtout si vous vivez dans une région ensoleillée, son coté religieux ° n’a pourtant rien à envier aux délires intégristes les plus dangereux pour la santé mentale"

                  Merci, ma belle, d’avoir pointé le doigt sur les mysticismes sectaires qui empoisonnent bien au délà de n’importe quelle drogue. Comme la secte de Rome, qui, en fustigeant le préservatif appelle à ni plus ni moins qu’un suicide collectif.


                • gael44 4 avril 2009 17:28

                  Oui en effet ce n’est pas le THC qui peut causer un cancer mais bien le cannabis enfin la fumée.

                  Il ne faut pas oublier que on peut avoir un cancer après avoir fumé des joints...
                  Ou des "bulles" d’air dans le poumon par exemple.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès