Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > La Chine s’inquiète pour la santé de ses citoyens

La Chine s’inquiète pour la santé de ses citoyens

La Chine affiche toujours des résultats économiques insolents face à la léthargie des investissements en Europe. Les espoirs technologiques occidentaux ne sont en aucun cas protégés par un éventuel retard asiatique dans ces domaines. Les enjeux mondiaux de santé publique sont peut-être la première volonté d’ouverture sociale du pouvoir chinois.

Depuis le début du mois de février, près de 10% des informations mondiales concernent l’actualité chinoise. La Chine vient d’annoncer un plan de développement technologique sur 15 ans : voitures hybrides, génétiques, téléphonie mobile... L’Europe n’a plus que quelques années pour se mobiliser sur la recherche et le marketing, ou bien elle regardera, hagarde, la fermeture progressive de ses unités industrielles.

En 2005, la Chine a exporté pour la première fois plus de voitures qu’elle n’en a importé. La joint-venture chinoise Bulliance a ainsi vendu 17 500 BMW. Nissan a décidé d’investir plus de cent milliards de yens pour distribuer ses voitures en Chine. La téléphonie mobile suit un même taux de croissance de 20%. Nokia en bénéficie, comme Siemens qui a pris le leadership du standard sans fil 3G.

L’aéronautique décolle, et les financements aussi. Air China prévoit une introduction en Bourse de Shanghai pour financer $2,7 milliards de nouveaux avions.

La seule fumée qui fasse de l’ombre sur le tableau d’honneur économique mondial, c’est celle des 320 millions de fumeurs chinois qui achètent leur paquet de cigarettes pour $0,8c. Une croissance de 10% par an, qui rapporte $20 milliards de taxes au gouvernement ! Pourtant, ce même pouvoir, qui ignore habituellement nos systèmes de protection sociale, vient d’interdire la construction de toute nouvelle usine de cigarettes.
La Chine n’est pas mieux protégée que le reste du monde face aux menaces globales qui pèsent sur la santé publique et qui dépassent les souverainetés nationales : grippe aviaire, obésité, maladies cardio-vasculaires.


Moyenne des avis sur cet article :  1.59/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Agnès (---.---.238.70) 27 février 2006 12:31

    J’atteste, la Chine n’est vraiment pas l’endroit idéal pour arrêter de fumer ! On offre des cigarettes à tout va, par paquets entiers parfois. Cela dit, les femmes fument rarement, à moins d’être vieilles, pour les jeunes ça fait mauvais genre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès