Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > La peur au téléphone

La peur au téléphone

La polémique enfle de jour en jour au sujet des ondes électromagnétiques, lesquelles se multiplient dans notre environnement, sans que le simple risque de précaution soit appliqué.

L’une des utilisations de ces ondes électromagnétiques concerne bien sur les téléphones portables, mais pas seulement : on peut ajouter sur la liste les antennes relais, tout comme les THT (lignes à très hautes tensions), et de nombreuses autres applications : l’ordinateur, portable ou pas, WIFI, tablettes numériques… etc

Même si ces lignes THT ne représentent que 20% des expositions aux champs électromagnétiques, elles posent quand même problème. lien

Nathalie Kosciusko-Morizet estimait il y a peu que « les choses évoluaient », notant une résistance dans certains secteurs industriels et syndicaux et reconnaissait qu’une étude réalisée par l’Université d’Oxford avait conclu à une légère augmentation du risque de leucémies pour des enfants vivant à proximité des THT. lien

L’une des premières études date de 1979 : elle a été conduite à Denver, aux USA, et a relevé une concentration de cancers dans les zones appelées « haute configuration câblée », affirmant que ce sont les enfants de 2 à 3 ans qui sont les plus menacés.

Puis en 1984, Jorgen H.Olsen, Annelise Nielsen, de la société danoise de cancérologie de Copenhague, et Gabi Schulgen de l’Institut d’informatique et de biométrie médicale de l’Université Albert Ludwigs de Fribourg sont arrivés aux mêmes conclusions. lien

Le docteur Mark Payne, en Grande Bretagne, a eu des patients soumis à la pollution électromagnétique dégagée par les THT et en a décrit les conséquences :

Des simples rougissements, aux palpitations, peuvent s’ajouter des faiblesses musculaires, des convulsions, jusqu’à la crise d’épilepsie, mais il a aussi noté des cas de dépression, des difficultés à se concentrer, à mémoriser…

De nombreux experts affirment que ces lignes, si on les enterrait, présenteraient moins de risques, mais comme toujours, cela a un prix, et EDF ne voit pas d’un bon œil de tels chantiers qui viendraient handicaper financièrement un peu plus l’énergie nucléaire dont le gigantisme ne peut se justifier si l’on arrive pas à véhiculer l’énergie électrique par les THT. lien

Pourtant, Jérémy Rifkin prône « la production distribuée  » qui permet, en consommant sur place l’énergie produite, chaque fois que possible, de réduire la consommation électrique, mais aussi de diminuer drastiquement la pollution générée par le réseau THT. lien

Du réseau THT aux antennes relais, il n’y a qu’un pas, puisqu’elles génèrent, elles aussi, une importante pollution électromagnétique, et ces antennes inquiètent beaucoup de riverains, même si ces derniers utilisent, comme 4 milliards de nos concitoyens, des téléphones portables, (lien) ces mêmes téléphones portables qui d’après de nombreuses études, représenteraient eux aussi un danger pour le cerveau de ceux qui les utilisent.

Le 31 janvier 2013, la proposition de loi pour limiter l’impact des antennes relais, présentée par Laurence Abeille, députée EELV, déjà sérieusement élaguée d’une bonne partie de son contenu par une commission, a été purement et simplement renvoyée en commission,(lien) pour le plus grand plaisir de Fleur Pellerin, ministre chargée des PME, de l’innovation et de l’économie numérique, qui évoque « une peur Irrationnelle ». lien

Comme l’indique Jean Luc Porquet dans les colonnes du « Canard Enchaîné », il s’agissait seulement de limiter les émissions à des niveaux aussi bas que possible, et d’interdire le wifi dans les crèches « vu que les bébés n’ont pas un usage frénétique du portable ». lien

Au sujet de ces téléphones portables, alors que, le 12 octobre 2012, la Cour de Cassation italienne avait reconnu que l’utilisation intensive du portable avait favorisé le développement d’une tumeur bénigne du cerveau chez Innocente Marcolini, déclarée invalide à 80%, cadre d’une entreprise italienne, et Michelle Rivasi, député européenne d’EELV, a réclamé une directive européenne informant le consommateur des risques liés à l’utilisation du téléphone portable. lien

De plus on sait aujourd’hui que l’utilisation du portable dans une voiture génère 2 fois plus de pollution électromagnétique qu’à l’extérieur, et que cette pollution est multipliée par 4 dans les zones mal couvertes, ou sur les autoroutes. lien

Déjà en 2008, David Carpenter, professeur de santé environnementale à l’Université d’Albany déclarait : « la prudence est de mise, même sans la preuve absolue de l’ampleur du risque » et le docteur Herbeman, directeur d’un centre de recherche contre le cancer à l’Université de Pittsburgh, dénonçait des études caduques, basées sur des utilisateurs modestes du portable, rappelant qu’une tumeur au cerveau met une dizaine d’année à se développer et Il évoquait plusieurs études européennes démontrant un lien entre usage fréquent du portable et tumeurs cancéreuses. lien

En effet antennes relais et téléphones portables ne sont pas sans risques : à l’instar des fours micro-ondes, qui ont quasi la même fréquence que les portables, leur puissance, même si elle est plus modeste, (2 watts en moyenne) pose problème car, si les fours micro-ondes sont obligatoirement blindés, les antennes relais, et les téléphones portables ne peuvent évidemment pas l’être. lien

Si aujourd’hui le taux de pénétration du mobile dans la population française atteint 99,7% grâce à la multiplication des antennes relais, quel sera le prix à payer pour notre santé ? lien

Dans un livre paru en avril 2010, « ces ondes qui nous transpercent  » Geneviève Laffont propose une enquête très poussée montrant la réalité des dangers auxquels nous sommes exposés. lien

Les moyens pour se protéger des ondes électromagnétiques restent limités, et comme l’explique le Docteur Elisabeth Cardis, chercheuse au CREAL (Centre de recherche en épidémiologie environnementale) de Barcelone «  la meilleure méthode pour diminuer son exposition, c’est de tenir le téléphone loin de son corps quand on l’utilise. Si c’est juste pour le porter sans communiquer, il n’y a pas d’exposition  ».

Elle fait aussi mention d’une étude réalisée par le CIRC (centre international de recherche sur le cancer) en 2011 qui n’a pas pris de décision définitive quand au risque de cancer que l’usage intensif pourrait provoquer, expliquant que, pour l’instant, cet organisme a classé ce risque en B2, c'est-à-dire « peut-être cancérigène », déclarant, à la mode normande : « l’étude ne met pas en évidence un risque accru de tumeur, mais en même temps, on ne peut pas conclure qu’il n’y a pas de risques  ». lien

Dans son communiqué de presse, l’OMS, se basant sur l’étude du CIRC confirme : «  une augmentation de 40% de risque de gliomes (tumeurs cancéreuses) dans la catégorie la plus élevée d’utilisateurs lourds (30 minutes par jour sur une période de 10 ans)  » et évoque un effet « probablement cancérigène pour les humains  » ajoutant « il est important de prendre des mesures pragmatiques pour réduire l’exposition tels que des dispositifs mains-libres ou SMS  ». lien

Mais l’utilisation du kit « mains libres  » n'est pas sans risques, car des chercheurs ont prouvé qu’il pourrait sensiblement augmenter le niveau des ondes transmises au cerveau. lien

De nombreux témoignages affluent prouvent aussi une interaction entre une Box, installée en WIFI perturbant le sommeil d’enfants. La WIFI coupée, le sommeil était retrouvé. lien

L’association « Robin des toits » explique en détail sur son site pourquoi et comment, il faut désactiver son installation WIFI.

D’autres préconisent une technologie qui permettrait de se protéger des ondes électromagnétiques.

Sous le nom de « Liife Maxx », ils proposent d’équiper téléphones ou ordinateurs d’un compensateur universel magnétique, lequel modifierait les perturbations des ondes électromagnétiques en les déphasant en ondes compensées appelées aussi « ondes antidotes ». lien

Next Up Organisation, très mobilisé sur ces problèmes, propose sur ce lien, un documentaire italien (sous titré français) qui, en 15 minutes, démontre les dangers auxquels s’exposent les utilisateurs de téléphones cellulaires, et nous informe aussi que les abeilles subissent mal la pollution électromagnétique. lien

Le 5 novembre 2012, le tribunal hollandais de Zutphen a annulé un permis de construire pour un site d’antennes relais UMTS en raison de la proximité de ruches.

Les abeilles déjà menacées par le maïs OGM ne sont décidemment pas à la fête. lien

C’est un riverain de l’antenne relais incriminée qui avait déposé un recours contre ce site, après avoir pris connaissance d’études en Allemagne et en Suisse qui a finalement convaincu le tribunal, lequel à estimé qu’il ne pouvait pas être exclu que les antennes puissent avoir des effets sur les abeilles.

L’étude complète est sur ce lien.

Une pétition internationale « biolnitiative EEA » portée entre autres par Next Up organisation, a été lancée et on peut la signer sur ce lien.

Comme dit mon vieil ami africain : « le grillon tient dans le creux de la main, mais on l’entend dans toute la prairie  ».

L’image illustrant l’article provient de « paperblog.fr »

Merci aux nombreux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

De nombreux dossiers scientifiques dénonçant le danger de ces ondes électromagnétiques sont sur le site « next up organisation  ». lien

Articles anciens :

pollution électromagnétique, la résistance s’organise

portables insupportables

Article de stéphane Sanchez

sur ce lien, l’association Robin des toits

A lire :

la pollution électromagnétique et la santé, ouvrage collectif édité par Frison Roche (1994)

Notre santé face aux champs électriques et magnétiques, Roger Santini, éditions Sully.

Biographie sur les champs électromagnétiques sur ce lien


Moyenne des avis sur cet article :  4.15/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

116 réactions à cet article    


  • Bilou32 Bib32 13 février 2013 09:51

    La pollution électromagnétique se cumule avec tout le reste (pesticides, polluants chimiques... ). Les abeilles en sont les premières victimes visibles. Pour l’homme les générations futures risquent d’avoir de gros soucis de santé, à moins que tout le « bazar » ne s’effondre ! Plus d’ électricité, plus de rayonnement...


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2013 10:16

      Bib

      plus d’électricité ?
      je dois dire que j’imagine assez mal un monde privé d’électricité.
      ce serait oublier que celle produit par le photovoltaïque, l’éolien, peut être consommée sur place...
      ce serait un autre monde : l’électricité n’étant plus utilisée que pour produire de la lumière, et des objets de petite puissance, bannissant évidemment le chauffage électrique.
      merci de votre commentaire.

    • devphil30 devphil30 13 février 2013 09:51

      Futur scandale de santé publique tel que fut le sang contaminé , l’amiante , etc .....


      une affaire qui n’est pas sorti comme scandale mais qui démontre bien le pouvoir de l’argent sur la santé publique , c’est l’essence plombé 

      Le plomb au pouvoir anti détonnant mais mortel à faible dose qui aurait pu être évité en utilisant de l’éthanol mais beaucoup d’argent était en jeu avec des brevets d’exclusivité.

      L’argent pourri tout 

      Philippe



      • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2013 10:18

        merci Philippe d’avoir évoqué ce problème avec le plomb, problème assez mal connu.

        après les particules du Gazoil, l’essence plombée...
        on n’en finit pas.
         smiley

      • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 15 février 2013 11:09

        « Futur scandale de santé publique tel que fut le sang contaminé , l’amiante , etc ..... »

        Je vous rejoins tout à fait sur ce point, mais il faudra attendre qu’existent des techniques de remplacement pour permettre que la vérité soit connue. Il sera alors intéressant d’assister au lynchage médiatique de la ministre qui a enterré l’affaire... Ou pas suivant ses futures allégeances.

        Nous assisterons aussi un jour au scandale de l’essence sans plomb, qui provoque des leucémies en grand nombre.Pour l’instant il ne faut pas en parler parce que les pétroliers ne veulent pas qu’on le fasse. Ils veulent seulement que l’on remplace le gazole par le sans plomb...


      • Gabriel Gabriel 13 février 2013 10:23

        Bonjour Olivier, que les ondes électromagnétiques soient mauvaises pour l’homme ne fait aucun doute. A quelle dose, cela est une autre histoire. Maintenant, il y a des ondes bien plus destructrices pour la santé mentale de nos contemporains, ce sont celles des médias télévisuelles, radiophoniques et journalistiques qui tendent à le rendre stérile dans son jugement et débile dans son comportement vis-à-vis d’autrui.


        • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2013 11:11

          Gabriel

          je partage totalement.
          merci.
           smiley

        • Surya Surya 13 février 2013 10:32

          Merci Olivier de cette information détaillée. Je comprends pas comment cet article peut être moinssé.
          J’hallucine quand je lis qu’on installe le wifi dans les crèches !
          C’est extrêmement rare quand je passe un coup de fil avec un téléphone portable, vraiment si je peux pas faire autrement, d’autant que j’ai des problèmes d’audition sur certaines fréquences, dixit un ORL, et avec ce type de téléphones j’ai beaucoup de mal à comprendre ce que j’entends. Dans les endroits bruyants je ne comprends déjà pas quand quelqu’un me parle... C’est pire si je branche l’écouteur, donc je suis obligée, si vraiment il faut que j’utilise un portable, de plaquer le téléphone contre mon oreille. Eh bien je sens un truc, comme si je sentais littéralement les ondes entrer dans ma tête, je sens une sorte de pression contre ma tempe, et si je reste plus de quelques minutes j’en ressors avec une migraine.
          Je garde quand même un téléphone portable, je me dis que ça peut servir en cas d’urgence, mais je ne l’utilise que pour les sms.
          Et à chaque fois qu’un sms arrive dans mon portable, une seconde ou une seconde et demie avant que le « bip » ne retentisse, je jette un oeil au portable, comme si je sentais que quelque chose était en train d’arriver. J’arrive pas à expliquer ça.
          Petite expérience : mettre un CD dans sa chaîne stéréo et recevoir un sms. Quand le sms arrive on l’entend dans les haut parleurs : ça fait une sorte de : « tidit-tidit... tidit-tidit... » et ensuite le téléphone bippe.
          Et après on vient nous raconter que les ondes n’ont aucune influence...


          • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2013 11:14

            Surya

            merci de ton témoignage.
            pour ma part, le portable n’est allumé que lorsque je sors.
            je m’en méfie comme du lait sur le feu.
            en tout cas, lors d’un appel, je vais suivre le conseil : ne pas plaquer le téléphone contre son oreille, mettre le hp, et éviter d’y rester « des heures »
             smiley

          • JL JL 13 février 2013 10:56

            Bien dommage que cet article mélange lignes THT et ondes électromagnétiques dont les effets ne sont pas du tout comparables.

            Les lignes THT transportent un courant alternatif de très basse fréquence, voire même continu (dites « HVDC » pour « High Voltage Direct Current ») et ne génèrent pas d’ondes électromagnétiques à très haute fréquence comme c’est le cas des antennes relais et des mobiles eux-mêmes.

            Je ne nie pas ici les effets des lignes THT, je voudrais seulement signaler deux ou trois choses simples à connaitre :

            - Les ondes électromagnétiques subissent une atténuation qui décroit avec le carré de la distance.

            - Les antennes relais sont, en principe, éloignées des personnes, mais émettent une forte puissance (voir les règlementations) puisque les mobiles disposent de petites antennes pour les capter.

            - A l’inverse, les mobiles eux-mêmes émettent des puissance relativement faibles, puisque les antennes relais, de par leurs dimensions sont capables de capter un signal faible, mais en revanche, sont proche des utilisateurs. Très proches, trop proches.

            Au début, les réseaux étaient constitués de peu d’antennes relais et les mobiles, peu évolués, émettaient de très fortes puissances. C’est pourquoi on a assisté à cette course à la miniaturisation bénéfique : puissance émises de plus en plus faibles.

            Hélas, le profit étant une drogue, cette obsolescence de fait a induit de gros profits et de fortes espérances de la part des investisseurs. N’ayant plus cette obsolescence naturelle pour vendre beaucoup, beaucoup, ils ont fait des téléphones mobiles, des machins multimédias. Et les consommateurs ont donné dans le panneau. Celui qui dispose d’un mobile qui ne sait que téléphoner est ringard. Cette mode a généré un trafic sans commune mesure avec les besoins de téléphonie. C’est ça le progrès : une catastrophe.


            • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2013 11:20

              JL

              je comprend bien cette réaction, mais je pense que si, effectivement, la comparaison peut poser problème, il n’en reste pas moins qu’il s’agit des mêmes ondes.
              j’ajoute que, de plus, ces THT dégagent un gaz toxique l’ozone atmosphérique, ce qui peut poser problème pour ceux qui la respirent... lien
              mais je reconnais que les effets provoqués par l’usage du portable, et celui dégagé par les THT sont relativement différents...même s’ils représentent tous les deux un véritable danger pour la santé.

            • simir simir 14 février 2013 08:42

              Bonjour JL

              Sur les « antennes relais » comme vous dites puissance sortie emeteur 20 Watts ce qui fait à peu près une PAR de 160 W 
              Ensuite ce n’est pas la dimension d’une antenne qui fait qu’elle aura une bonne réception ou non cela dépend de la longueur d’onde, de si on y met une diversité ou non et autres paramètres
              Enfin grosse erreur l’atténuation ne décroit pas avec le carré de la distance mais au contraire augmente.C’est 6 dB d’atténuation chaque fois que la distance double. Selon votre formule puisque l’atténuation décroit plus on serait loin, plus forte serait la réception.(l’atténuation c’est du négatif) 

              La formule est Pr = 32,5+(20 log F + 20 log D) F en MHz et D en km 
              Pour du 600 MHz à la louche cela doit faire 88 dB d’affaiblessement à 1 km 
              Les téléphones portables arrivent à fonctionner avec des puissances reçues de - 85 dBm ça doit être de l’ordre du millionnième de Watt
              Au début comme vous dites c’était l’analogique( radiocom 2000) et c’ était un autre concept ce n’était pas du cellulaire c’était du 400 MHz donc ça allait plus loin.
              Avec le numérique et tous les systèmes de correction d’erreur embarqués, on a besoin de moins de puissance c’est tout. A titre indicatif là où TDF utilisait des émetteurs de 10 000 W pour la tv analogique, ils se contentent maintenant de 1000 W 

            • JL JL 14 février 2013 09:18

              Merci Simir, de ces précisions.

              Juste une ou deux remarques, si vous permettez : concernant la qualité de réception, je ne crois pas qu’il n’y ait qu’un seul paramètre pertinent. Je n’ai plus en tête la définition de ce qu’on appelle le gain d’une antenne, qu’elle soit réceptive ou émettrice, mais sauf erreur de ma part, le gain dépend aussi et entre autres - dont la directivité et la technique de réalisation -, des dimensions de l’antenne.

              Pour ce qui concerne l’atténuation, vous avez raison de préciser, même si tout le monde avait compris ce que je voulais dire, à part les idiots bien entendu. En toute rigueur on ne peut pas dire qu’une atténuation croît, pas plus qu’elle décroit. Dans l’un et l’autre cas, on peut y voir un pléonasme, une redondance ou un oxymore selon les lunettes que l’on a chaussées pour le lire.

              C’est pourquoi j’ai écrit  : « Les ondes électromagnétiques subissent une atténuation » , et jusque là c’était clair, mais j’ai ajouté « qui décroit avec le carré de la distance ».

              En toute rigueur, j’aurais du dire : L’atténuation des ondes électromagnétiques est une fonction logarithmique de la distance de propagation. C’est peut-être mieux comme ça, mais sans vouloir offenser personne, je ne suis pas sûr que tout le monde aurait compris cette diminution d’intensité proportionnelle au carré de la distance que je voulais faire signifier.

              Au plaisir de vous lire.


            • Matozzy Matozzy 13 février 2013 11:04

              Le problème c’est que le WiFi et la 3G (et ses évolutions) se généralisent dans les usages. Quand je lis les recommandations des ’Robin des Toits’ sur le WiFi, je me dis que c’est bien gentil, mais qu’ils ont quand même un peu un train de retard. Le problème du WiFi n’est plus la connectivité à l’intérieur d’un appartement ou d’une maison (Ils parlent du câble, il y’a aussi des solution de CPL qui sont efficaces). Le vrai problème du WiFi s’est l’utilisation et le développement des terminaux numériques (Tablettes et Smartphones en premier lieu). La mobilité numérique est devenu incontournable dans les entreprises et elle le devient au domicile. Tout est relié en WiFi, même pour diffuser de la musique dans un salon.

              De plus, c’est bien beau de dire que « non, on ne va pas activer son WiFi » quand on vit dans un immeuble. Ça ne sert pas à grand chose car on se retrouve de toute façon pollué par 5 ou 6 WiFi voisins. Ou que l’on aille aujourd’hui, on se trouve dans les champs de plusieurs réseau WiFi (surtout en ville). On peut toujours y échapper si on le veut vraiment (une maison isolé à la campagne ?), mais il ne faut pas se leurrer, très peu de personnes en auront vraiment la capacité.
              Vu les développement actuels, on n’arrêtera pas le WiFi. La seule possibilité c’est d’en étudier les conséquences et de tenter de limiter les effets. Bravo donc pour cette article qui va pleinement dans le sens de l’information et la reflexion sur le sujet.


              • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2013 11:25

                Matozzy

                merci de ce complément d’analyse, 
                effectivement, dans un immeuble, qu’un utilisateur débranche ou nom son wifi ne changera pas grand chose...
                peut être que la solution serait l’usage de cables blindés ?
                car s’il est probable qu’on arretera pas la wifi pour autant, je pense que lorsque tout le monde aura compris le danger (s’il n’est pas trop tard) les ingénieurs finiront par trouver une parade.
                encore faudrait-il qu’en haut lieu, on finisse par admettre qu’il y a un véritable problème.
                pour l’amiante, il a fallu du temps...
                et pour beaucoup, ça a été trop tard.
                 smiley



              • Matozzy Matozzy 13 février 2013 12:00

                @ Olivier Cabanel

                Je ne comprend pas exactement ce que vous voulez dire par « l’usage de câble blindés » ?
                Le problème est l’envahissement de l’espace par le WiFi, le fait que ces réseaux traversent aisément les cloisons et les planchers.
                Il commence à exister des solutions pour se protéger des voisins. Il commence à exister des peintures (http://www.tomshardware.fr/articles/peinture-reseau,1-8814.html) et des papiers peints (http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/bientot-un-papier-peint-anti-wifi_293292.html) qui sont des solutions prometteuses pour bloquer ces phénomènes.

                Mais le problème majeur reste les usages... si tout passe par du WiFi, on ne voudra pas les bloquer...


              • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2013 14:08

                Matozzy

                plus de détails sur ce lien

              • jacques jacques 13 février 2013 15:53

                @olivier cabanel
                j’ai suivi le lien puis je suis tombé sur « 
                le bois est bon conducteur » et là j’ai arrêté de lire...


              • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2013 17:11

                jacques

                effectivement, la formule « le bois est bon conducteur » peut surprendre...
                je pense que le rédacteur de l’article s’est surtout mal exprimé...
                parce que le reste des recommandations mérite d’être lues.
                enfin, c’est vous qui voyez.

              • joletaxi 13 février 2013 11:05

                bonjour Mr. le Mage wifilistique

                salut les enclumes

                sur mon site préféré(dont je vous recommande la consultation régulière, car c’est une mine inépuisable d’informations scientifiques, et un lieu de discussions toujours enrichissantes sur tous les sujets ,menées souvent par des gens du « terrain »),un intervenant a posté un commentaire qui exprime mieux que je n’aurais pu le faire, ce que je pense de vos attitudes « citoyennes »

                Jean dit

                Bon, je vais prendre la défense des écolos qui en ont un peu besoin par ici.
                D’abord, il est certain qu’en dehors d’une poignée de fanatiques — je n’en discuterais même pas — les militants, électeurs, sympathisants écolos ne rêvent pas de retourner à l’Age des cavernes. On ne le pourrait d’ailleurs pas même si nous le voulions (c’est clairement une forme d’utopie, à savoir une chose qui ne pourrait pas arriver même dans le meilleur, ou le pire, des mondes possibles). On ne pourrait pas davantage retourner à l’Age des Lumières, ou plus exactement des chandelles. L’homme « technologique » peut s’effondrer, voire disparaître, mais il ne peut pas reculer. Ce qu’ils disent, et à mon avis il faut les croire, c’est avoir le mêmes avantages, énergétiques en particulier, tout en préservant, ou mieux en améliorant les conditions environnementales, d’où la flopée de discours sur le développement durable, les énergies propres, etc. Ce qu’ils désirent est certainement contradictoire, parfois absurde, mais pavé des meilleures intentions. Leur discours moyen, si j’ose dire, reflète pour l’essentiel une connaissance très superficielle des problématiques environnementales, une très grande capacité à prendre ses désirs (et ses peurs) pour des réalités, un penchant pour les idéaux naïfs — en réalité des utopies, tel le luddisme, mieux connu chez nos voisins d’outre atlantique — bref un niveau mental qu’on verrait assez bien chez un ado de 15, 16 ans. Mais point de complot, de « fascistes » verts ou de diable à queue velue là-dedans.
                Une autre raison de ne pas être trop dur avec eux, c’est qu’ils sont en train d’assister à la fin de leur rêve utopique et on peut comprendre, me semble-t-il, que ça les mette de mauvaise humeur.

                et comme je ne suis pas regardant, je vous donne par exemple un lien vers un point de vue très documenté sur les nitrates
                http://laurent.berthod.over-blog.fr/categorie-11210497.html

                H16 avait fait un très bon article sur le sujet du jour.

                http://h16free.com/2012/12/24/19769-interdire-la-4g-robin-des-toits-et-le-cercueil-capitonne

                bonne lecture


                • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2013 11:29

                  jo

                  votre jean est dans la caricature, car contester certaines énergies polluantes et dangereuses ne revient pas à retourner à la bougie...
                  ce genre de critiques ne grandit pas ceux qui la profèrent.
                  vous devriez lui conseiller la lecture de Rifkin...
                  le partage énergétique.
                  j’ai donné un lien dans mon article.


                • joletaxi 13 février 2013 11:36
                  vous devriez lui conseiller la lecture de Rifkin...
                  le partage énergétique.
                  j’ai donné un lien dans mon article.

                  marrant,

                  s’il fallait une preuve de la pertinence de l’analyse de jean,vous n’avez pas tardé à nous en gratifier immédiatement.


                • olivepsy 13 février 2013 13:13

                  Franchement vous êtes tellement pathétique et aveugle que je vous plaindrais presque...tous vos commentaires sont le stéréotype même du pauvre gars qui a une vie bien misérable...
                  Vous êtes tellement prévisible que l´on pourrait écrire chacun de vos commentaires...sur chaque thèmes, il suffit d´être réac, ignorant, insultant, de mauvaises fois et de n´apporter aucun argument pour rejoindre votre non pensée...
                  Si il vous est tellement dur de cottoyer autant d´ignorants et d´enclumes sur ce site, selon vos dires, on pourrait facilement créer un robot qui posterait des commentaires à votre place...mais peut etre qu´il serait un peu trop cohérent en comparaison à votre pauvre personne....


                • gaijin gaijin 13 février 2013 13:18

                  ben moi je l’aime bien le jean
                  « l’homme technologique ne peut pas reculer »
                  enfin un qui a compris ( même si peut être les implications lui échappent ) : on est en présence d’un comportement suicidaire a plus ou moins long terme
                  qui voudrait monter dans une voiture sans freins ni marche arrière ????
                  c’est pourtant la seule possibilité que nous offre cet homme technologique qui se permet par ailleurs d ’ironiser sur l’age mental des écolos .......
                  il est grand temps que cet abruti technologique de singe sapiens disparaisse pour laisser la place a l’être humain


                • joletaxi 13 février 2013 13:33

                  ’ils sont en train d’assister à la fin de leur rêve utopique et on peut comprendre, me semble-t-il, que ça les mette de mauvaise humeur.

                  quelle sagacité ce Jean, quelle finesse dans l’analyse, car, vous êtes tellement prévisibles, que vous n’avez pu vous retenir ,dans la foulée,de cracher votre haine , et de donner par votre commentaire, le baton pour vous faire battre.

                  des enclumes, et de qualité


                • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2013 13:44

                  jo

                  vous savez que je n’aime pas décevoir.
                   smiley

                • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2013 13:45

                  olivepsy

                  il est vrai que jo n’arrive plus à nous surprendre.
                  les enclumes l’auraient rendu marteau ?
                   smiley

                • gaijin gaijin 13 février 2013 13:57

                  mais non jo
                  c’est votre rêve qui est en train de mourir
                  un rêve commencé avec la machine a vapeur ou l’homme allait grâce la technique s’ affranchir des contraintes de la nature .........etc
                  mais l’homme ne s’est affranchi de que dalle parce que même avec de grosses machines de petits hommes restent de petits hommes et bien plus occupés a savoir qui pisse le plus loin qu’a travailler au bien être de l’humanité ......


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 13 février 2013 14:32

                  @ Jo, le retour à la bougie ne veut pas dire au noir mais aux lumières : https://www.google.fr/search?q=georges+de+latour&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a, tout comme l’arrivée du portable et d’internet n’apporte pas systématiquement la communication absolue, voire vos coms creux et vides de lumière...


                • jef88 jef88 13 février 2013 12:01

                  ON SE CALME ! !
                  on pose son sac et on fait la liste de tout ce qui est dangereux pour l’homme du gourdin à la bombe H et passant par la bagnole et tous les objets du quotidien ....
                  .
                  ensuite on interdit tout ce qui est dangereux !
                  principe de précaution oblige .......

                  RESULTAT :
                  La moitié de l’humanité (au moins) mourra de faim dans les 3 ans !
                  mais au moins ils seront morts en bonne santé ........


                  • Pyrathome Pyrathome 13 février 2013 12:46

                    Donc autrement dit, on juste le choix entre mourir en bonne santé ou mourir malade ?


                  • files_walker 13 février 2013 13:33

                    @jef88


                    Si on interdit tout ce qui est dangereux, merci de me garder un flingue pour me faire sauter le caisson.

                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2013 13:47

                    jef

                    allons plus loin, 
                    la vie est dangereuse, et on sait comment elle finit
                    si on peut éviter ce qui va nous faire mourir plus vite, pourquoi s’en priver ?
                     smiley

                  • files_walker 13 février 2013 14:01

                    @Olivier Cabanel


                    « si on peut éviter ce qui va nous faire mourir plus vite, pourquoi s’en priver ? »

                    Parce qu’on va s’faire iech !



                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2013 14:04

                    files

                    je pense que tout dépend de ce que l’on fait de sa vie, non ?
                     smiley

                  • files_walker 13 février 2013 14:11

                    @Oliver Cabanel


                    Perso je fait de la moto et j’imagine même pas m’en priver.

                    Par contre j’veux bien qu’on interdise La Perrichon, elle est dangereuse pour notre sécurité.

                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2013 14:12

                    la perrichon ?

                    c’est quoi ?

                  • files_walker 13 février 2013 14:17

                    Chantal Perrichon smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 février 2013 14:28

                    ah oui....celle là ?

                    pas sur qu’elle mérite le détour.
                     smiley

                  • Pyrathome Pyrathome 13 février 2013 12:49

                    Bonjour Olivier,

                    Excuse pour ce hors-sujet, mais la news vient de tomber.......comme le sarcophage de Tchernobyl....
                    http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/02/13/le-sarcophage-de-tchernobyl-se-serait-en-partie-effondre_1831717_3244.html
                    Le reste est en bonne passe pour s’écrouler......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès