Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > La surprise du Chef

La surprise du Chef

Qu’est-ce qui se cache dans nos assiettes ?

Après le poulet aux dioxines, les huiles de vidange dans la friture, une nouvelle surprise nous attend : la mélamine dans notre alimentation.

Personne n’ignore que pour réussir à augmenter son chiffre d’affaire, il faut faire preuve d’imagination.
Nos amis chinois l’ont compris, et chacun a entendu parler, sans trop en connaître les détails, du lait contaminé à la mélamine.
La mélamine ?
 
Vous l’utilisez chaque jour, souvent sans le savoir, car il s’agit d’un produit chimique industriel utilisé pour la fabrication de divers matériaux plastique, par exemple, pour faire les revêtements de vos aménagements de cuisine.
La mélamine donne un aspect plastique et brillant, du « plus joli effet ».
Les géants de l’agro-alimentaire ont finit par lui trouver d’autres utilisations.
Tout a commencé en 2007 aux Etats-Unis, lorsqu’on a constaté que des chats et des chiens mouraient après avoir absorbé de la nourriture, provenant de Chine, et contenant de la mélamine.
En 2008, en Chine, des cas d’enfants souffrants de croissance anormale, et d’anomalie rénale ont été découverts, provoquant par la suite leur mort.
Août 2008, de la mélamine a été découverte dans un lait provenant de Chine (sanlu milk).

En septembre, de la mélamine est découverte dans des produits provenant de Taiwan.
On peut se demander pourquoi utiliser ce produit chimique en l’ajoutant aux produits laitiers ?
En fait, l’élément le plus important du lait est la protéine, et la mélamine a la même protéine qui contient de l’azote.
Ajouter de la mélamine dans le lait réduit le volume du lait. Comme elle coûte moins cher que le lait, elle augmente les bénéfices des vendeurs.
De plus, elle n’a pas d’odeur et ne peut pas être détectée au goût.
L’action de la mélamine sur l’organisme est terrible, car ce produit n’est pas évacué par les reins, il se transforme en « pierre », empêchant celui qui en est la victime, d’uriner, et provoquant une augmentation de la taille du rein.
Naturellement une dialyse permet de nettoyer les reins, mais lorsque ce problème arrive à un bébé, les choses se compliquent beaucoup, car la taille des reins des nourrissons est minuscule.
 
Il suffirait donc d’éviter de consommer certains laits en poudre provenant de Chine ?
Hélas, ce n’est pas si simple.
Les produits laitiers se retrouvent dans beaucoup d’autres aliments : gâteaux, biscuits, yaourts, flans, fromages, bonbons, et même certaines charcuteries.
Et puis, comment savoir ce qui provient de Chine ou de Taiwan ?
Le code barre est une bonne solution, mais nécessite une explication.
Le mot codé est constitué de 8 ou 13 caractères répartis entre trois zones. En lisant de la gauche vers la droite, on trouve :
  • le « drapeau » codant sur deux caractères l’origine du code
  • La « zone utile de codage » qui comprend 10 caractères dont les 4 premiers représentent le fabricant et les 6 derniers l’article (cas d’un code sur 13 chiffres). Dans le cas de cette zone, le codage dépend de la zone d’origine. Le dernier caractère est le « code de contrôle » déterminant la validité du code. Il est calculé à l’aide d’un algorithme normalisé.
Or le code de Taiwan est le 471, et celui de la Chine va de 690 à 693.
Encore faut-il espérer que d’autres pays n’aient pas mis de mélamine dans leurs produits laitiers.
Décidément la mondialisation nous apporte chaque jour son lot de mauvaises nouvelles, et comme disait un vieil ami africain :
« Qui mange une noix de coco fait confiance à son anus ».

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • eugène wermelinger eugène wermelinger 10 janvier 2009 10:22

    Eh oui, et la cata n’est pas prête de se terminer.
    Une seule solution le circuit ultra-court.


     
    Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi notre santé est si fragilisée et que ça va de pire en pire ?
    Vous trouverez dans cette vidéo absolument TOUTES les réponses, les VRAIES réponses.
    Jamais une femme n’aura eu autant le courage de tout nous dévoiler. 
     
    SVP FAITES SUIVRE AU MAXIMUM DE PERSONNES.

    • olivier cabanel olivier cabanel 10 janvier 2009 14:45

      Eugène Wermelinger
      merci de ce complément d’information,
      il faut effectivement privilégier le circuit court...


    • foufouille foufouille 10 janvier 2009 12:35

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Code-barres_EAN#Pays

      ca peut aussi etre le siege social
      (correction, il s’agissait d’huile minerale et c’est autorise par l’EU a - de 10%)


      • olivier cabanel olivier cabanel 10 janvier 2009 14:46

        Foufouille,
        vous apportez la preuve que l’UE devrait resserer les boulons,

        - de 10% c’est déja trop...non ?


      • foufouille foufouille 10 janvier 2009 15:56

        bien sur........
        mais on a l’habitude qu’il fasse des cadeaux a certains


        • Pierrot Pierrot 10 janvier 2009 13:38

          à @ l’auteur Olivier,

          Le scandale de l’ajout de mélanine dans le lait est un drame affreux qu’il faut dénoncer naturellement.

          Cependant la conclusion portant contre la Chine ou plus généralement contre la mondialisation des marchandises me met mal à l’aise.

          Dans les scandales récents il y a aussi le poulet belge à la dioxine (en vérité quantité indinitésimale de PCB sans impact sanitaire). Belgique pays démocratique moderne de l’UE et à législation des produits alimentaires identique à celle de la France.

          Le vacherin Suisee aux salmonelles = plusieurs morts (pays réputé pour sa rigueur et son hygiène ...)

          Nombreux scandales sanitaires en France, d’origines grands producteurs mais aussi petits paysans, y compris cultivateurs "biologiques".

          Je ne pense pas qu’il est intellectuellent honnete de tiré sur la Chine.
          Cet évènement n’a pas encouragé par la Chine mais résulte de l’appat du gain facile par des malfrats.
          Malheureusement cela existe partout dans ce monde !

          Cela me rappelle, qu’il y a quelques décennies lorsque un criminel ou un violeur était d’origine maghrebine on citait son origine mais pas quand le criminel était Breton, Auvergnat ou Lorrain.
          Ces méthodes condannables développaient le racisme antiarabe et antinoir sur des bases erronnées.

          Bon WE


          • olivier cabanel olivier cabanel 10 janvier 2009 14:53

            Pierrot,

            le vacherin suisse aux salmonelles,
            il faut relativiser.
            un fromage au lait cru est préférable à tout autre, si l’on est un gastronome,
            sinon, on peut bien sur préférer tous les fromages pasteurisés, avec l’impression d’avoir du platre dans la bouche...
            le problème, à mon humble avis, c’est que nos organismes sont trop fragilisés.
            les antibiotiques, c’est pas automatique, comme disait la pub,
            pub que manifestement personne n’écoute dans le milieu médical,
            on préfère soigner a coup d’antibiotiques, pour ne pas prendre de risques, meme pour soigner une banale grippe.
            du coup, ces antibiotiques tuent indifférement les bonnes comme les mauvaises bactéries, et au prochain virus, nous passons à la casserole, pour parler cru.
            le vrai vacherin est un produit a base de lait cru,
            comme le camembert,
            et si nous avons une alimentation saine, et si nous ne nous soignons pas n’importe comment, çela ne devrait poser aucun problème,
            il en va autrement avec le lait chinois.


          • foufouille foufouille 10 janvier 2009 15:58

            il y a un milieu : thermise
            le lait est chauffe a 66°
            meilleur que le truc pasteurise coupe a l’eau
            le lait thermise est aussi meilleur


          • olivier cabanel olivier cabanel 10 janvier 2009 20:52

            Foufouille,

            je ne suis pas spécialiste en lait,
            mais je pense que le seul lait qui mérite de faire un fromage genre vacherin, camember, doit etre fait avec du lait cru, non écrémé et bio de préférence,
            enfin, c’est mon avis...


          • barrere 10 janvier 2009 22:28

            relativisons !
            les salmonelles n’ont pas été "ajoutées" dans le lait. ll ne s’agit pas d’un acte volontaire, la mélanine oui !

            par contre oui c’est vrai, nos défenses immunitaires s’effondrent devant l’exces d’hygiene mal à propos.


          • olivier cabanel olivier cabanel 11 janvier 2009 10:51

            évidemment,
            les salmonelles ne sont pas ajoutées volontairement,
            le fait que le lait soit cru leur permet de se développer, mais ce n’est réellement dangereux que pour les personnes dont les barrières immunitaires sont affaiblies,
            c’est toujours le problème avec les anti-biotiques : ils détruisent toutes les bactéries, les mauvaises, mais les bonnes aussi...du coup le corps est affaibli et ramasse tous les virus qui trainent,
            perso, je n’en prend quasi jamais...(des antibiotiques)


          • brieli67 10 janvier 2009 13:45

            et autres dérivés

            http://www.cfaitmaison.com/bio/lait-soja.html

            http://en.wikipedia.org/wiki/Soy_milk

            Divers " robots" sont déjà disponibles
            http://en.wikipedia.org/wiki/Soy_milk_maker

            A semer des variétés anglaises de soja Ustie ou Elena par exemple
            http://www.thompson-morgan.com/seeds1/ilist/vegetables-b.html?page=5 ;

            Sinon mieux que l’ Industrie Alimentaire
            vous trouverez chez Baumaux
            http://www.graines-baumaux.fr/

            HARICOT NAIN à ECOSSER STOP Grain rouge d′un nouveau type, excellente tenue de la couleur après cuisson et n′éclate pas, gousse elliptique vert strié de rouge de 9/11 cm contenant 7/8 petits grains ronds, demi-allongés, de couleur brun rose, plante précoce. Cette variété à la particularité intéressante de ne pas provoquer de flatuosités (gaz accumulés dans les intestins) comme la plupart des autres variétés. Avec STOP, plus de bruits incongrus après un bon chili con carné

            Sinon en goût rabattez vous sur le tarbais
            http://fmaquaire.free.fr/Cuisineduterroir/tarbais.html
            http://www.haricot-tarbais.com

            Ces "haricots" et sojas sont éternels--- nul besoin de racheter des semences.

            Faites vous plaisir !





            • thomthom 10 janvier 2009 14:55

              Si vous voulez des produits exotiques (alimentation asiatique) ou des produits industriels fabriqués dans un pays à bas cout (parce que votre bourse est vide), achetez des produits made in Thailande plutot que made in China. Ils font plein de choses, d’une qualité presque toujours tres correcte et pas beaucoup plus cher que ce qui vient de Chine, dont la qualité est bien trop souvent douteuse.


              • olivier cabanel olivier cabanel 10 janvier 2009 15:25

                Thailande,
                c’est peut etre un bon conseil,
                ceci dit, les problèmes viennent de la "grosse industrie alimentaire",
                celle qui est prete a augmenter sa marge bénéficiaire en vendant des produits dangereux à nos industriels alimentaires européens,
                et rien ne nous dit que ce lait contaminé n’a pas été acheté et se trouve déjà dans nos produits de consommation,
                gateaux, charcuteries, bonbons, etc...
                et là il y a une vrai problème.
                meme si ceux ci nous affirment que nous ne risquons rien.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès