Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Le droit aux soins est inaliénable !

Le droit aux soins est inaliénable !

Que l'on vive en ville ou à la campagne, que l'on soit riche ou pauvre, on a le droit à l'accès aux soins.

C'est l'un des principes fondamentaux qui ont donné naissance à la Sécurité sociale ....

Aujourd'hui sous Hollande comme hier sous Sarkozy, les personnels de santé et les familles se mobilisent...

L'ACCES AUX SOINS DE QUALITE POUR TOUS ET POUR TOUTES !

Près d'une personne sur 3 est un laissé pour compte de l'accès aux soins pour des questions liées aux augmentations des coûts : dépassements d’honoraires, franchises, forfaits, augmentation des complémentaires-santé....

Les fermetures d'hôpitaux de proximité, programmées par Sarkozy sont souvent maintenues par le gouvernement actuel qui ne remet pas en cause les agences régionales de santé, cheval de Troie de la destruction du service public de santé.

Au lieu de dénoncer les opérations de plate forme public privé qui visent à donner la part belle aux cliniques privées et à réduire le nombre de services dans les hôpitaux publics, le gouvernement continue sur la lignée de son prédécesseur.

Dans de nombreux départements ruraux c'est la désertification et la fermeture des structures de proximité jugées non rentables qui sont à l'ordre du jour.

Dans tout le pays des comités de défense des services publics de santé se constituent afin d'organiser la mobilisation de la population qui exprime son ras le bol devant les discours et actes des décideurs...

L'accès à la santé doit devenir une priorité gouvernementale.

Des appels comme celui d'Anne Teurtroy doivent être connus et relayés partout : 

 « Femmes : criez !

Malgré des années de lutte et d'espoir, la maternité de Vire va fermer.
L’Agence Régionale de Santé et la Ministre l'ont confirmé.

L'ouverture d'une "maison de naissance" est envisageable ; mais, dans une maison de naissance,
neuve, propre, "naturelle", il n'y a pas de médecins, pas de gynécologues accoucheur.e.s,
donc il n'y a personne pour pratiquer une péridurale.
Les accouchements sont chose naturelle.
Femmes, vous accoucherez dans la douleur et vous pourrez crier.

De fermeture d'hôpital en fermeture de maternité, de diminution du nombre de gynécologues
en diminution des séjours post-accouchements, l'espérance de vie des femmes
s'infléchit en France et la mortalité périnatale (pour la mère et pour l'enfant) augmente.
La France est passée du 7ème au 20ème rang.

Le samedi 23 mars, il y aura une manifestation nationale à Vire, pour dénoncer ces régressions inadmissibles. »

Dans de nombreuses villes de France, des manifestations pour le droit à la santé et pour la défense des hôpitaux publics auront lieu les 6 et 7 avril.

CE COMBAT NOUS CONCERNE TOUS ET TOUTES !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • subliminette subliminette 14 mars 2013 11:13

    Non, mais c’est bien quand on y pense : les pauvres n’ayant plus les moyens de se soigner vont mourir prématurément, ce qui présente beaucoup d’avantages :

    - Ils vont libérer des postes
    - Il n’y aura plus de retraites à leur payer, ni de RSA
    - Ils se reproduiront moins
    - Les hôpitaux seront moins engorgés

    C’est toujours ça de gagné pour l’économie du pays non ? Je dis une bêtise, là ?

    Bon, sérieux, Jean-François : au début du XVIIIème siècle avait été instituée une journée durant laquelle les médecins étaient tenus de soigner gratuitement les indigents.

    Maintenant ils refusent de soigner les bénéficiaires de la CMU sous prétexte qu’ils ne sont pas assez payés par acte. Sans nier les autres problèmes que vous évoquez, c’est peut-être à eux qu’il faudrait commencer par tirer les oreilles ?


    • La mouche du coche La mouche du coche 14 mars 2013 18:25

      L’auteur a voté pour ce gouvernement comme ses maîtres lui ont ordonné. Qu’il assume maintenant ou se taise à jamais. 


    • CHALOT CHALOT 14 mars 2013 12:33

      Qui a parlé de sons dernier cri ?
      Mes postures ne sont pas des postures idéologiques mais des constats de militants du terrain et une posture sociale et politique. Je ne suis ni technocrate, ni un député, coupé de la réalité qui vit aux frais de la République.
      Je n’accepte pas et c’est une posture que les fonds publics comme à Evry partent vers les officines privées médicales ou du BTP ....
      Je me dis qu’il faudra un jour, le plus tôt possible, descendre dans la rue et foutre en l’air ce système libéral.


      • Politeia 14 mars 2013 14:30

        Il va falloir que vous compreniez qu’une majorité de français là voulu ce système libéral. Qu’une majorité de français trouve que les fonctionnaires sont trop nombreux et trop fainéant. Qu’une majorité de français est persuadé qu’une entreprise privé est plus performante qu’un service public. Qu’une majorité de français se croit meilleur que les autres et préfère la loi du chacun pour soi que celle du tous ensemble et que cette majorité de français à mis au pouvoir les politiques qui nous ont amenés là. Etes vous anti-démocratique ?


      • Michel DROUET Michel DROUET 14 mars 2013 15:35

        Bonjour Chalot

        Il semble que vous avez déserté l’éducation populaire pour simplement entrer dans la voie de la contestation.

        C’est dommage. Pour ma part je reste un adepte fervent de cette éducation qui doit éclairer les citoyens avant qu’ils descendent dans la rue.


      • spartacus spartacus 14 mars 2013 17:18

        Quel système libéral ???

        La France n’a jamais été libérale. 
        La gauche est la plus maxiste des pays occidentaux et la droite est démocrate-étatiste.

        Aux derniers classements, en matière de libertés la France se classe dans les profondeurs du classement


        Les gagnants sont :
        1-Nouvelle-Zélande, 2-Suisse et 3-Singapour
        Curieusement là ou il y a moins de chômage, de bons emplois et la liberté individuelle la plus respectée,  où l’État intervient le moins dans la sphère économique

      • Gauche Normale Gauche Normale 14 mars 2013 20:42

        La France n’a jamais été libérale

        Oui bien sûr, par contre vous êtes toujours le premier pour nous dire que l’URSS était communiste ! La gauche marxiste ? En tout cas le PS n’a rien de gauche : il refuse de réquisitionner les logements vides qui appartiennent à des grands groupes, il nous saigne aux quatre veines pour payer une dette illégitime et sans fond, les exploiteurs sont choyés, les fortunés sont protégés, il réprime les grèves... Sans compter la palme des privatisations « gagnée » par le PS entre 97 et 2002.

        Les gagnants sont :
        1-Nouvelle-Zélande, 2-Suisse et 3-Singapour
        Tiens au fait vous qui aimez bien dire à ceux qui admirent Chavez ou un autre « vous n’avez qu’à y aller si c’est le paradis », pourquoi n’y allez pas vous-même dans ces paradis libéraux ? Si c’est trop loin pour vous, d’autres pays libéraux vous tendent les bras : Grèce, Espagne, Portugal où des pans entiers sont privatisés, les salaires sont pourris, pleins de fonctionnaires ont été virés, etc. En plus pas d’État, rien, bref la liberté quoi. Preuve en est qu’en Grèce, les néo-nazis se font un plaisir de « remplacer » un État totalement absent. Youpi.

      • HugoS HugoS 14 mars 2013 22:16

        @Spartacus :
        « Nouvelle-Zélande [...], Singapour,[...], de bons emplois »
        BWAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
        http://www.nzherald.co.nz/nz/news/article.cfm?c_id=1&objectid=10864809
        http://sgforums.com/forums/10/topics/383066
        Je corrige pour vous : ou on peut faire de bonnes « exploitations »


      • spartacus spartacus 15 mars 2013 14:28

        @gauche normale,

        Grèce, Espagne, Portugal ne sont pas des pays « libéraux ».
        Dans le classement que vous ne voulez pas voir.
        Comparez la réussite économique et le niveau de vie....
        Canada, Finland, Netherlands, Germany, Sweden, Taiwan, Luxembourg, Austria

        @HugoS.
        Allez chercher les rémunérations de clandestins pour faire croire à la misère en Nouvelle Zélande, amusant.


      • Gauche Normale Gauche Normale 15 mars 2013 14:57

        Bien sûr c’est pas une bonne idée pour le libéralisme de prendre pour exemple la Grèce, l’Espagne et le Portugal vu le bonheur qu’il y a là-bas ! Pourtant, avec la compétitivité qu’ils se prennent en pleine face, ça devrait être le plein-emploi, je ne comprends pas. Et aussi dans tous les pays de l’ex bloc de l’Est qui ont privatisé à tour de bras.

        La « réussite économique », euh... au Canada, le chômage reste fort à 7%, en Finlande et en Suède l’État intervient fortement. À Taiwan les salaires sont pourris. Et surtout votre « modèle allemand » vous pouvez le garder : des millions de travailleurs n’en peuvent plus du « modèle », de sa précarité, des petites retraites... Je comprends que vous vouliez nous l’imposer en France, cette « liberté » d’exploiter.

      • Gauche Normale Gauche Normale 15 mars 2013 16:40

        @ Sub-Zero,

        totalement d’accord avec vous, d’ailleurs le cas de l’Espagne dont vous me parlez, « le pays où le néolibéralisme fait des miracles », me fait penser à cette vidéo qui prouve clairement que ce sont les « remèdes » à la Spartacus qui ont plongé le pays dans les abysses. Je lui en ai parlé plusieurs fois, mais bon.

      • Gauche Normale Gauche Normale 17 mars 2013 16:07

        Merci Hugos pour ce lien qui remet les choses en place : une économie encadrée, que Spartacus n’hésite jamais à traiter de « soviétisée », est toujours plus bénéfique pour sa population. Spartacus a cru qu’en nous sortant un pays libéral du bout du monde, il allait nous faire avaler ses fables libérales.


      • HugoS HugoS 17 mars 2013 20:59

        @Gauche Normale :
        Autre lien interessant (et évident) :
        http://www.sangonet.com/FichActuaInterAfric/ClassementOMS.html
        Devinez ou est le pays Number one du Libéralisme tant acclamé par Spartacus.


      • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 14 mars 2013 12:49

        Il n’y a à payer ni franchise médicale ni participation forfaitaire ni forfait hospitalier ni ticket modérateur ni forfait 18 € si l’on bénéficie de l’Aide médicale de l’État aux clandestins étrangers.


        • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 14 mars 2013 12:51

          Ne sont toujours pas rétablies les indemnisations des déplacements en voiture particulière (supprimées par Xavier Bertrand) pour les malades en A.L.D. (affections de longue durée) se rendant en consultation ou en examen dans un hôpital public (le gouvernement ne corrige donc pas le décret n° 2011-258 du 10 mars 2011).

          Le Chef de cabinet de Marisol Touraine, Marc Meunier, me fit savoir par courrier daté du 9 octobre 2012, en commentaire de ce décret Bertrand, que "dorénavant, la politique menée vise précisément à améliorer l’organisation du système de santé afin de traiter au mieux les patients.« Donc, dans ce domaine au moins, le »changement", c’est la continuité.

          Une personne de la Commission de conciliation de l’Assurance maladie en Creuse m’indique par téléphone, le 10 décembre 2012, qu’à terme, le gouvernement sera bien obligé de revenir sur son intransigeance car son attitude crée des remous ; elle écrit le 11 : "J’ai contacté Mr Courouve qui , comme bon nombre des assurés de notre département situé en zone rurale, déplore ces nouvelles dispositions encore plus pénalisantes du fait de l’éloignement des pôles de santé et de la carence des transports en commun. De plus, à terme les prescriptions risquent de dévier sur les transports sanitaires beaucoup plus onéreux."


          • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 14 mars 2013 12:56


            Marisol Touraine, qui vient d’accepter que l’H. A . S. (hypertension artérielle sévère) ne soit plus une A. L. D., et à laquelle les fonds publics ne semblent pas faire défaut, déclara le 21 octobre 2012 qu’elle allait lancer l’expérimentation des salles de consommation de drogues dures (dites salles de shoot) avant la fin 2012 (elle a ensuite annoncé cette expérimentation pour courant 2013).

            La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2013 prévoit :

            que l’IVG (article L. 322-3, 20°, du Code de la sécurité sociale) et la contraception des mineures de 15 à 18 ans (L. 322-3, 21°) seront pris en charge à 100 %, à partir de 2013. Cette prise en charge sera effective à partir du 31 mars 2013.

            On ne savait pas que la grossesse et la sexualité hétéro étaient des maladies ... Ces dépenses devraient être imputées, non à l’assurance maladie déjà en déficit, mais à un fonds national ad hoc à créer.


            • ZenZoe ZenZoe 14 mars 2013 14:18

              D’accord avec l’auteur sur le scandale d’un système à deux vitesses, et de l’impossibilité pour beaucoup de se soigner correctement.
              Par contre, je ne pense pas que les gouvernements soient en cause dans l’affaire, à part peut-être une certaine lâcheté face aux lobbies médicaux et pharmaceutiques.
              Non, les principaux responsables de ce gâchis sont les patients eux-mêmes, qui n’ont pas voulu voir qu’à force de tirer sur la corde elle casse.
              J’ai un temps travaillé dans une grosse entreprise où beaucoup de mes collègues féminines se faisaient rembourser une paire de lunettes tous les ans, allaient en cure thermale tous les étés, usaient et abusaient des kinés, des spécialistes (pédiatre notamment), des arrêts maladie. Pas un médecin pour leur dire stop, au contraire même, tout le monde y trouve son compte quand le client, euh je veux dire le patient, est d’accord : les radiologues, les labos d’analyse, les transporteurs en ambulance, les hôteliers dans les villes thermales...
              C’est un peu comme le chauffage et l’eau chaude. On a remarqué depuis un moment que quand les charges sont également réparties pour la collectivité, les gens ne font pas attention à leur consommation et quand des compteurs individuels sont installés, ils deviennent plus attentifs. CQFD.
              Il y aurait beaucoup à dire sur ce très beau système qui fut un temps un modèle à suivre, mais qui a fini par être complètement dévoyé par nous, consommateurs inconscients, frivoles et égoïstes. Il faudrait le revoir, faire un tri parmi les maladies, les médicaments, les conditions d’accès, instaurer des plafonds peut-être, mais maintenant, il est trop tard, tout le monde s’est habitué aux abus et trop d’emplois sont en jeu.


              • spartacus spartacus 14 mars 2013 17:22

                Article bidon


                Une simple recherche sur Internet donne les vraies infos.
                La maternité de Vire a été arrêtée pour des raisons de sécurité, et un incident qui a faillit tourner mal.
                Les gens peuvent se faire soigner à St lo qui est à 30kms.
                Il y a une clinique contrôlée sur Vire qui assure aussi les accouchements.

                • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 14 mars 2013 17:54

                  Pour l’Aide médicale de l’État aux clandestins aussi, il faudrai rétablir le fonds national ad hoc , distinct de l’Assurance Maladie ; sauf à vouloir couler tout le système.


                  • CHALOT CHALOT 14 mars 2013 19:12

                    spartacus ! c’est toujours pour de « bonnes » raisons qu’ils annoncent des fermetures...Il ne faut pas croire à tout ce qu’on lit sur le net.
                    Michel Drouet !Je suis en plein dans l’éducation populaire : permettre que le peuple soit moteur et acteur de son avenir : éduquer et mener des combats.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès