Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Le Médiator… et les autres (1/3)

Le Médiator… et les autres (1/3)

Bien qu'au coeur d'un scandale politico-médiatique, le Mediator est loin d'être aussi dangereux que d'autres médicaments dont on ne parle pas.

500 morts. Entre 1000 et 2000 morts. Un scandale immense, des experts accusés de corruption, une entreprise à abattre, des hommes politiques mouillées qui tentent de bâcler le dossier pour ne pas affronter leurs responsabilités… Plus grave que le sang contaminé, peut-on lire.

Mais qui sont ces morts du Mediator ? Quels sont leurs noms ? A vrai dire, tout le monde l’ignore, y compris ceux qui avancent ces chiffres. Ceux-ci sont des résultats statistiques des extrapolations, c’est en tout cas ce qu’affirme Servier.

Des morts, oui il y en a eu, certainement, ne serait-ce que pour la simple et bonne raison que tout médicament est dangereux. C’est pourquoi il ne faut jamais les prendre à la légère, suivre les conseils de son médecin, respecter les doses et signaler tout problème. Et surtout ne pas acheter du Viagra sur Internet contre l’avis dudit médecin. Alors, 500 à 2000 morts ? Il faut le prouver, et surtout les trouver. 3 morts, comme l’avait déclaré Jacques Servier dans ses vœux du nouvel an ? Ce serait surprenant qu’il n’y en ait pas davantage.

On a beaucoup parlé de l’AFFSAPPS et de la HAS, ces entités chargées de contrôler les médicaments. En d’autres termes, leur rôle est de voir si le risque vaut la peine d’être pris, et si le médicament est assez bon pour mériter d’être remboursé par la sécurité sociale (dans le cas contraire, il sera plus cher, et donc se vendra moins). C’est typiquement le cas des médicaments contre le cancer, qui ont des effets dévastateurs mais, au final, sauvent plus de vies qu’ils n’en prennent. Placées sous le feu des projecteurs, ces agences s’affolent. Elles limogent, elles annulent des travaux et en commandent de nouveaux. La France découvre que l’industrie pharmaceutique a infiltré « tout le système ».

Car déjà on parle de ces autres scandales, de ce qui n’ont pas encore éclaté, de ceux que l’on a étouffé. Et à côté, 500, même 2000 morts, cela semble peu (même si un seul, c’est toujours un de trop).

Quelques chiffes :

  Décès en 2009 Taux de décès annuel
Benfluorex (Mediator)  

15 à 60

(soit 500 à 2000 en 33 ans, en France)

Tacrolimus (Prograf, Protopic) 180* 180*
Sildenafil (Viagra, Revatio) 190* 190*
Capecitabine (Xeloda) 218* 218*
Rofecoxib (Vioxx)  

233*

(932 en 4 ans)

Alprazolam (Xanax) 233* 233*
Quetiapine (Seroquel) 248* 248*
Acide Ibandronique (Boniva) 250* 250*
Oxycodone (générique) 251* 251*
Sunitinib (Sutent) 252* 252*
Imatinib (Glivec) 261* 261*
Olanzapine (Zyprexa)  

384*

(3455 en 9 ans)

Fentanyl (générique) 397* 397*
Clozapine (Clozaril)  

468*

(3277 en 7 ans)

Digoxin (Lanoxin) 506* 506*
Paracétamol (générique) 635* 635*
Deferasirox (Exjade) 1320* 1.320*
Rosiglitazone (Avandia)   1.354*
Aspirine, Ibuprofène, Naproxène, Diclofenac…  

7.600 à 30.000*

(selon estimations)

* : Aux Etats-Unis

A l’exception du Mediator, tous les chiffres sont issus de la FDA, l’agence américaine du médicament

 

S’il est vrai que le marché américains est autrement plus grand que le marché français, Servier l’a dit elle-même : rapporté au nombre de patients, le Mediator a provoqué très peu de décès.

Sortons pour une fois de la sphère politico-médiatique française. Aux Etats-Unis, des scandales énormes se sont accumulés ces dernières années. Les entreprises pharmaceutiques ont été condamnée et menacée d’être écartées des appels d’offres. Mais elles sont trop puissantes, et lorsqu’elles récidivent, la justice se contente de leur infliger une nouvelle amende, toujours plus élevée. Amende qui, d’ailleurs, n’est pas payée par ceux qui se sont enrichis sur le dos des patients, mais par les salariés (réductions d’effectifs pour faire face à l’amende) et les patients (hausse des prix).

Dans la deuxième partie, nous en découvrirons plus sur un médicament tueur en série.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • jallatte 4 juillet 2011 07:19

    Bon alors ??? on supprime le métier de Visiteur Médical ou pas ???

    Je parie que non et que les Labos ont encore les mains libres

    • jallatte 4 juillet 2011 07:21

      Je ne comprends pas comment cet article a pu passer . Pas de sources , pas de références précises


      • Pharmafox 4 juillet 2011 12:45

        Comme signalé dans l’article, les données sont issues de la FDA. La plupart ont été compilées dans un rapport de l’Institute for Safe Medication Practices, (littéralement « institut pour les bonnes pratiques médicamenteuses ») intitulé QuarterWatch : 2009 Quarter 4, publié le 17 Juin 2010.


        Les conclusions ont été reprises et commentées dans la presse et la blogosphère américaines. Certains de ces articles toujours accessibles.

        Les autres détails viendront avec les deuxième et troisième partie de l’article.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès