Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Les centres de santé sont indispensables !

Les centres de santé sont indispensables !

LE RENOUVEAU DE L'OFFRE DE PREMIER RECOURS : UNE URGENCE !

Beaucoup de jeunes, de précaires, de chômeurs et de personnes en difficulté ne se soignent pas ou plus, faute de moyens.

Il faut enrayer cette situation et faire vivre le droit à la santé.

Pour mener ce combat social et humain, il est nécessaire de redonner au service public toute sa place et les finances lui permettant de se développer.

C'est une première bataille à mener, parallèlement à une autre, complémentaire, indispensable qui consiste à conduire une campagne éducative sur la santé.

Il existe en France, à côté des hôpitaux et des cabinets médicaux, un mode d'organisation des soins original.

Dans le droit fil de la tradition des dispensaires et de la médecine sociale, se sont constitués des centres de santé.

Là, des médecins généralistes, des spécialistes, des dentistes, des infirmiers, des kinésithérapeutes et des assistants sociaux sont à l' écoute des patients...

Ces centres de santé, lieux de proximité où se soignent toutes celles et tous ceux qui le veulent ont besoin d'être soutenus très fortement.

L'appel de l'Union Syndicale des médecins de santé fixe les enjeux de cette bataille pour des soins accessibles de qualité pour tous :

« Les médecins salariés de centres de santé ont écrit à Marisol Touraine afin d'être reçus, au même titre que les libéraux et les hospitaliers.

1) Les médecins salariés de centres de santé appellent à un renouveau de l’offre de soins de premier recours, à une « révolution complète », pour reprendre l’expression de Robert Debré dans son célèbre discours de Rennes en 1973.

Les médecins de centres de santé demandent à la Ministre la création d’une offre de soins répondant aux caractéristiques suivantes :

- être une offre de premier recours,

- répondre à des besoins de proximité locale,

- respecter des tarifs remboursables,

- intégrer les soins, la prévention et la santé publique,

- disposer d’une gouvernance claire, dont le pivot est la médecine générale,

- être articulée avec l’hôpital public,

- disposer d’un cadre juridique adapté,

- proposer aux professionnels de santé un statut sécurisant permettant la mobilité et les évolutions professionnelles dans des budgets maîtrisés,

- être financée de manière pérenne sur la base de missions négociées,

- pratiquer une médecine indépendante des intérêts économiques périphériques

Les centres de santé constituent à ce jour l’expérience concrète la plus féconde en la matière.

2) Les médecins de centres de santé demandent des mesures conservatoires d'urgence permettant d’assurer la survie de plusieurs centres de santé menacés de mort imminente, comme en région PACA »

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • FERAUD 9 juin 2012 11:50

    Je réserve le 24 novembre pour venir à ce colloque


    • nounourse nounourse 9 juin 2012 12:20

      Mr Chalot,
      La plupart de vos articles sur Avx me permettent de m’enrichir d’informations, qui autrement me seraient restées inconnues, comme je pense elles le sont de tous , sauf bien sûr de ceux qui sont en « veille active » !
      Et presque à chaque fois je me dis que ce sont des informations importantes.
      Alors je voulais vous dire : Merci !!!!


      • alain_àààé 9 juin 2012 16:00

        je suis heureux que vous preniez l occasion de parler de ses centres qui rappelerons leurs existances il y a 40 ans et qui fonctionnait n en déplaise a certains grace aux medecins mais aussi grace aux bonne soeurs.


        • soimême 9 juin 2012 20:54

          Tu sais ce qui serais chouette Chalot, c’est que devienne Ministre, le gouvernement manque d’homme de ta tempe !


          • eric 10 juin 2012 09:33

            Comme d’hab. Vous ne faites que la moitie du chemin. 57% du PIB depense par l’etat. Un proportion sans cesse croissante d’une richesse croissante. Toutes ces questions devraient etre resolues depuis longtemps. Sur les 600 milliards de manque a gagner de l’etat depuis 2002 il y a un tiers de deductions socialistes pour la classe moyenne sup. cagnotte fiscale, 35 heures, etc...Un tiers de transferts aux collectivites locales depensieres ( notamment utilisee pour l’embauche massive de « clients », un tiers de crise.
            L’argent existe, il est la, il est dans l’etat au sens large. Resultat des courses, les salaires, retraites et conditions de travail d’agents publics de plus en plus nombreux s’ameliorent. Le social se casse la gueule.
            On peut evidemment accuser le « capitalisme ».... mais il y a quand meme des limites a la mauvaise foi.
            Et comme d’habitude votre article est en definitive une defense des interets de classe des predateurs de notre economie en prennant pretexte de pauvretes reelles qui ne les interessent pas.


            • CHALOT CHALOT 10 juin 2012 09:38

              Eric ! vous confondez un article ciblé sur un thème et l’analyse partielle que vous faites...Sur les déductions sociales oubliées par vous il y a tous les cadeaux faits aux patrons

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès