Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Les enfants doivent être interdits de ramadan !

Les enfants doivent être interdits de ramadan !

Le débat sur la religion et le ramadan, entre athées et musulmans restent des débats théoriques.
L’ essentiel n’est pas là.
Ce qui me gêne - le mot est faible - c’est que des enfants prennent des risques...

Interdire ne signifie pas nécessairement sanctionner !?

Beaucoup d’enseignants et d’animateurs craignent la période du ramadan.

Non parce qu’ils seraient sectaires ou hostiles à l’islam , mais simplement parce qu’ils sont éducateurs et qu’ils connaissent les risques encourus par de nombreux enfants.

Si effectivement, il est dit et rappelé que ce jeûne n’est « obligatoire » pour les musulmans qu’à partir de l’entrée dans l’adolescence, celle-ci commence de plus en plus jeune …

Des collégiens et collégiennes, y compris dans les classes de 5ème, voire de sixième font le ramadan...

Les pompiers et le samu interviennent assez souvent d’ailleurs durant cette période pour secourir tel ou tel gamin en hypothermie ou en état de malaise.

Il suffit d’interroger les professionnels ou même d’analyser les statistiques pour corroborer cette affirmation !

Quand le ramadan tombe en automne ou en hiver, l’inquiétude est de mise et quand le ramadan se déroule au printemps et surtout comme maintenant en été, c’est la panique : les journées sont très longues et en période de quasi canicule, les enfants souffrent et mettent leur santé en péril .

Chacun est libre de pratiquer la religion de son choix, de suivre tel précepte mais la société organisée et les institutions ont le devoir de veiller à ce que cette pratique ne nuise pas à la bonne santé des enfants .

Le droit à la santé et au développement sont inaliénables et sur ces questions, comme sur d’autres, les autorités doivent faire respecter la convention internationale des droits de l’enfant.

Les articles 19 et 24 sont d’ailleurs très clairs : il s’agit de prévenir, de protéger et de garantir la bonne santé des enfants donc des êtres humains âgés-en France- entre 0 et 18 ans.

 

Article 19

1. Les États parties prennent toutes les mesures législatives, administratives, sociales et éducatives appropriées pour protéger l’enfant contre toutes formes de violence, d’atteinte ou de brutalités physiques ou mentales, d’abandon ou de négligence, de mauvais traitements ou d’exploitation, y compris la violence sexuelle, pendant qu’il est sous la garde de ses parents ou de l’un d’eux, de son ou ses représentants légaux ou de toute autre personne à qui il est confié.

2. Ces mesures de protection comprendront, selon qu’il conviendra, des procédures efficaces pour l’établissement de programmes sociaux visant à fournir l’appui nécessaire à l’enfant et à ceux à qui il est confié, ainsi que pour d’autres formes de prévention, et aux fins d’identification, de rapport, de renvoi, d’enquête, de traitement et de suivi pour les cas de mauvais traitements de l’enfant décrits ci-dessus, et comprendre également, selon qu’il conviendra, des procédures d’intervention judiciaire.

Article 24

1. Les États parties reconnaissent le droit de l’enfant de jouir du meilleur état de santé possible et de bénéficier de services médicaux et de rééducation. Ils s’efforcent de garantir qu’aucun enfant ne soit privé du droit d’avoir accès à ces services.

2. Les États parties s’efforcent d’assurer la réalisation intégrale du droit susmentionné et, en particulier, prennent des mesures appropriées pour :

a) Réduire la mortalité parmi les nourrissons et les enfants ;

b) Assurer à tous les enfants l’assistance médicale et les soins de santé nécessaires, l’accent étant mis sur le développement des soins de santé primaires ;

c) Lutter contre la maladie et la malnutrition, y compris dans le cadre des soins de santé primaires, grâce notamment à l’utilisation de techniques aisément disponibles et à la fourniture d’aliments nutritifs et d’eau potable, compte tenu des dangers et des risques de pollution du milieu naturel ;

d) Assurer aux mères des soins prénatals et postnatals appropriés ;

e) Faire en sorte que tous les groupes de la société, en particulier les parents et les enfants, reçoivent une information sur la santé et la nutrition de l’enfant, les avantages de l’allaitement au sein, l’hygiène et la salubrité de l’environnement et la prévention des accidents, et bénéficient d’une aide leur permettant de mettre à profit cette information ;

f) Développer les soins de santé préventifs, les conseils aux parents et l’éducation et les services en matière de planification familiale.

3. Les États parties prennent toutes les mesures efficaces appropriées en vue d’abolir les pratiques traditionnelles préjudiciables à la santé des enfants.

4. Les États parties s’engagent à favoriser et à encourager la coopération internationale en vue d’assurer progressivement la pleine réalisation du droit reconnu dans le présent article. À cet égard, il est tenu particulièrement compte des besoins des pays en développement

 

QUE FAIRE ?

Certains « laïques » qui énoncent des principes comme d’autres récitent des prières se prononcent ou se prononceraient pour une interdiction de la pratique du ramadan pour les enfants, étant prêts d’ailleurs à légiférer pour punir les parents récalcitrants ou trop faibles pour imposer à leurs enfants les règles d’une interdiction éventuelle....

Ce serait une erreur que de les suivre comme ce serait une erreur de laisser faire...

Personne ne pourrait interdire le jeun des mineurs à moins de mettre une caméra dans chaque rue et au domicile de chaque familles...

De telles décisions administratives conduiraient à renforcer l’influence des intégristes, dénonçant encore une fois une « islamophobie » devenant un racisme.

La question religieuse est là vraiment secondaire.

Ce qui prime c’est que chaque enfant quelle que soit son origine puisse se développer harmonieusement et ne pas se retrouver dans une situation où sa bonne santé serait compromise.

Je « crois » à la vertu de l’éducation à la santé en direction des familles, de toutes les familles et en direction des enfants.

L’éducation nationale, les services sociaux et éducatifs des collectivités territoriales se doivent d’expliquer ce que peut coûter en terme de nuisance à la santé la non prise d’eau et de repas pour un enfant.

Quant aux centres de loisirs, de vacances ou aux écoles, ils doivent se donner les moyens par une action éducative résolue à enrayer les jeûn.

Il existe des lieux où des adultes reçoivent une double délégation de la part de l’Etat d’un côté et de la part de parents, de l’autre.

Les éducateurs ne peuvent pas laisser faire n’importe quoi …

Il y a plusieurs années, lors d’un stage BAFA que je dirigeais, un de mes formateurs, musulman par ailleurs s’est adressé aux stagiaires et leur a tenu les propos suivants :

« Certains d’entre vous se considèrent en ramadan... C’est leur choix.

Vous avez dix sept ans et vous êtres presque des adultes....Le stage est en externat donc vous faites ce que vous voulez.

Mais, si l’un d’entre vous est trop fatigué, donc ne peut pas mener toutes les activités, il perdra le titre de stagiaire et repartira chez lui... »

Le formateur n’a pas pris de gants mais il a visé juste et la discussion que nous avons menée ensemble avec le groupe a permis de répondre aux interrogations.

Tous les jeunes ont terminé leur session.

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • OMAR 1er septembre 2010 22:16

    Omar T.

    Doume, arrétez de jeûner....


  • foufouille foufouille 1er septembre 2010 10:54

    faut faire un repas obligatoire a base de cachets
    un bon cancer pour tous


    • Deneb Deneb 1er septembre 2010 10:59

      Ne pas boire pendant plus de 12 h au moment des grandes chaleurs est nuisible pour le corps humain, la déshydratation faisant des dégâts important dans l’organisme, même en dehors du traumatisme de la soif qui affecte indiscutablement le comportement.Soi disant pour renforcer sa volonté, le jeûneur se fait souffrir volontairement et les plus fervents sont évidemment les masochistes. Le masochisme va de pair avec le sadisme. On privilégie donc automatiquement ceux qui ont des pulsions sado-masochistes. Il n’y a pas que l’Islam, toutes religions font appel à cette technique simplissime :« tu souffres, donc tu te fais du bien » et « je te fais souffrir, mais c’est pour ton bien ! ». Ce paradoxe institutionnalisé a déjà fait d’énormes dégâts et continue bel et bien à en faire. Car la souffrance engendre la rancune, qui s’accumule et explose un jour sous forme de conflit.

      Une petite note cinématographique pas complètement hors propos : j’ai vu hier soir le film anglais « Four Lions », une parodie acerbe et une reflexion sur la réalité de l’islamisme. Je le recommande chaudement, c’est (entre autre) à mourir de rire.


      • anti-oligarchie anti-oligarchie 1er septembre 2010 14:15

        Vas prendre tes médicaments sérieux...Tu m’as l’air bien déshydraté toi par contre...


      • OMAR 1er septembre 2010 22:43

        Omar T.

        Deneb : Insistant sur votre sens de votre ’honnéteté et devotre crédibilié, vous allez completer par un commentaire aussi détaillé sur jeûne de Kippour.

        A moins que....


      • birdy 1er septembre 2010 23:34

         smiley smiley smiley


        Une seconde nature chez les muzz : faire diversion sur les juifs.

      • Deneb Deneb 2 septembre 2010 12:13

        c’est bien la première fois que l’on me croit juif. Curieuse expérience.


      • OMAR 2 septembre 2010 15:49

        Omar T.

        Deneb Juif ? P’tet ben qu’oui, p’tet ben qu’non.....Mais, bof....

        Islamophobe primaire ? Sûrement.


      • Deneb Deneb 3 septembre 2010 10:51

        Non pas primaire, c’est mûrement réfléchi. D’ailleurs islamophobe non plus parcque en grec - phobos = la peur. Et je n’ai pas peur de l’Islam, grâce aux gens comme toi Omar j’ai appris à le connaître et aussi ses multiples facettes, qui va de l’ambiance enchanté des mille et une nuits et la sagesse humoristique de Nasredine Hoja, jusqu’aux rites médiévaux, l’éloge de la vengeance et recherche frénétique des boucs émissaires pour éviter à faire face à des vrais problèmes. L’islam ne me fait pas peur, je l’emmerde !


      • brieli67 3 septembre 2010 11:07

        curieusement la troupe Clair Instant se mêle dans toutes les discussions laïques et fustige

        http://www.photo-frerejean.com/

        Deneb qu’en est il  ?
         A Strasbourg entre les 7 ou 8 obédiences c’est à couteaux tirés


      • Deneb Deneb 3 septembre 2010 11:23

        Brielli : crois-tu que Katinka-Vilistia-Clairinstant ce serait ce moine orthodoxe et sa retraite en pleine cambrousse ? Vu son raisonnement de blondinette immature et son acharnement addictionnel, j’ai vraiment du mal à me faire à cette idée. En tout cas, bienheureux les pauvres d’esprit, le royaume des cieux leur appartient.


      • samir 3 septembre 2010 11:32

        "Non pas primaire, c’est mûrement réfléchi. D’ailleurs islamophobe non plus parcque en grec - phobos = la peur. Et je n’ai pas peur de l’Islam, grâce aux gens comme toi Omar j’ai appris à le connaître et aussi ses multiples facettes, qui va de l’ambiance enchanté des mille et une nuits et la sagesse humoristique de Nasredine Hoja, jusqu’aux rites médiévaux, l’éloge de la vengeance et recherche frénétique des boucs émissaires pour éviter à faire face à des vrais problèmes. L’islam ne me fait pas peur, je l’emmerde !"

        murement réfléchi ? ah ah ah

        j’ai du mal a croire a l’aspect réflexion dans tout ca venant d’une personne qui m’a soutenu mordicus que l’athéisme n’etait pas une croyance !!!


      • Deneb Deneb 3 septembre 2010 11:39

        Dire que l’athéisme est une croyance, c’est comme dire que l’on peut se déguiser en nu.


      • Katinka 3 septembre 2010 11:41

        Brielli : crois-tu que Katinka-Vilistia-Clairinstant ce serait ce moine orthodoxe et sa retraite en pleine cambrousse ? Vu son raisonnement de blondinette immature et son acharnement addictionnel, j’ai vraiment du mal à me faire à cette idée. En tout cas, bienheureux les pauvres d’esprit, le royaume des cieux leur appartient.

        Blondinette immâture ... Certes , je n’ai pas de la bouteille, de la garde mais je suis légèrement suffisante pour dire merde à un beauf comme toi.


      • Katinka 3 septembre 2010 11:43

        Dire que l’athéisme est une croyance, c’est comme dire que l’on peut se déguiser en nu.

        Dévellopez votre idée, l’obsédé du NU.


      • samir 3 septembre 2010 11:45

        Dire que l’atheisme n’est pas une croyance revient a dire que l’atheisme est un savoir

        donc si on SAIT que Dieu n’existe pas pourquoi suis je a l’exemple de milliards d’autres personnes croyants ??? Deneb va nous eclairer du haut de son intelligence...

        nous sommes cons c’est ca ??

        ah ah ah


      • cob 3 septembre 2010 12:17
        Si les athées sont des croyants, alors les croyants non-athées sont des incroyants qui s’ignorent, puisqu’ils ne croient pas en l’inexistence de Dieu smiley

      • samir 3 septembre 2010 12:40

        @cob

        "Si les athées sont des croyants, alors les croyants non-athées sont des incroyants qui s’ignorent, puisqu’ils ne croient pas en l’inexistence de Dieu "

        c’est tordu mais c’est ca : le fait de croire en quelque chose a pour corollaire le fait de mécroire en son opposé


      • samir 3 septembre 2010 12:45

        les musulmans ont pour mecreants les athées

        les athées ont pour mecreant les musulmans


      • Deneb Deneb 3 septembre 2010 12:56

        Cob : BRAVO !!!


      • samir 3 septembre 2010 13:21

        BRAVO ??

        pourquoi a court d’argument DENEB ? tu ne veux plus nous faire profiter de tes lumieres ?


      • cob 3 septembre 2010 13:22

        Il y a une distinction importante à faire entre « ne pas croire en l’existence de qquechose » et « croire en la non-existence de qquechose ». La croyance se définit comme une formulation positive.

        Un exemple : est-il nécessaire de vous définir comme croyant si vous pensez que la Licorne Rose Invisible n’existe pas ?


      • Deneb Deneb 3 septembre 2010 13:35

        Cob : « La croyance se définit comme une formulation positive. »

        Merci, Maître. Croyance=positive, n’est-ce pas la porte ouverte à tous les abus ? smiley


      • Katinka 3 septembre 2010 13:37

        Cob : « La croyance se définit comme une formulation positive. »

        Merci, Maître. Croyance=positive, n’est-ce pas la porte ouverte à tous les abus ? 

        Le Beauf a une langue et ne jouez-pas au con, il a sa bagnole à crédit !


      • samir 3 septembre 2010 14:09

        « Un exemple : est-il nécessaire de vous définir comme croyant si vous pensez que la Licorne Rose Invisible n’existe pas ? »

        oui il s’agit d’une croyance scientifiquement parlant a defaut d’avoir concretement prouvé sa non-existence dans l’univers alors cela reste une croyance ou un postulat comme vous voulez

        je crois qu’il y a une importance plus grande a prendre en compte la dichotomie croyance et savoir


      • Gabriel Gabriel 1er septembre 2010 11:06

        Attention à vos propos bande de mécréants ! Voulez vous que je vous sorte le sac à sourates !


        • Katinka 3 septembre 2010 13:20

          Attention à vos propos bande de mécréants ! Voulez vous que je vous sorte le sac à sourates !

          Bonjour MOSSAD.

          Moitié du budget éducation nationale en Israël pour les couettes à Gabriel.
          Et dedans.. Ne cherchez-pas les droits de la femme.

          Judaisme = Ancien Testament.


        • slipenfer 1er septembre 2010 11:16

          J’ai mangé des boites a chat pendant 15 jours (2 le soir)
          Et après des boites a chien pendant 15 jours (1 le soir)
          ensuite 1 macdo matin midi et soir 15 jours
          Sans déconner je préfère la tête de veau sauce gribiche le midi.
          et le soir quelques Coquille Saint-Jacques nature avec pain beurre.

           smiley


          • Katinka 3 septembre 2010 11:46

             slipenfer

            Elles étaient bonnes, vos boîtes à chat.

            Ma chatte, je lui offre du thon en 4/4 acheté chez Netto.. 4 € pour la semaine.


          • Cogno2 1er septembre 2010 11:27

            L’état de faiblesse est nécessaire afin d’avoir « l’illumination », il faut être à moitié dans le gaz pour commencer à avoir des hallucinations.


            • Shaytan666 Shaytan666 3 septembre 2010 12:55

              Tout le monde sait cela, c’est la technique de toutes les sectes, affaiblir les membres par le jeûne et les privations, afin que le message du gourou passe mieux. Un ventre plein est très peu réceptif.


            • fkarakaya 1er septembre 2010 13:37

              Comme vous faites pitiééééé

              Oh vous les illuminez défenseurs des oppriméssssss

              Allez défendre les africains qui meurent de fains tous les jours.... Vous ne savez pas de quoi vous parlez...

              Comme si nous on a jamais était enfant, on a jamais fait le ramadan...

              Comme c’ets bizarre qu’à notre époque, jamais les sapeurs pompiers ne sont intervenus pour ce genre de problème...

              Une personne peut vivre plusieurs jours sans boirs ni manger alors 16 heurs à max c’est rien du tout.

              De toute façon le ramadan est obliogatoire à partir moment où la fille a ses règles et le garçon produit du sperme !

              En dessous il n’est pas nécéssaire !

              Tout ce que l’islam prône pour vous c’est du chatiment. Je vous conseil juste de le faire un jour le ramadan mais vraiment essayer juste un jour.

              On verra si vous mourrez débile où cela vous rend plus intélligent !!


              • anti-oligarchie anti-oligarchie 1er septembre 2010 14:14

                C’est un intervenant de ripost laique...Cherche pas à comprendre..Il est a la retraite, et n’a que ça à foutre.Et le pire se crois tolérant smiley
                Lis ses articles, c’est énorme. J’ai jamais vue un ramassis de vomis aussi dense.


              • Deneb Deneb 1er septembre 2010 16:34

                fkarakaya : « Je vous conseil juste de le faire un jour le ramadan mais vraiment essayer juste un jour. »

                Et toi, si tu essayais juste un jour d’oublier les vieux grimoires et d’être utile à la société, juste un jour ...


              • COVADONGA722 COVADONGA722 1er septembre 2010 13:57

                comme vous l explique le monsieur au dessus et d’autres qui viendront, vos lois n existent pas pour un musulman. Les lois de la République n’ont aucune primautées sur celle de l islam , il vous le redisent tous les jours et certains continuent de croire que cette religion est comme les autres que nous finiront par la confiner à l espace privé.C’est la une impossibilité l’islam est consubstanciel de tout les instant de la vie d’un musulman il ne peut relever d une autorité terrestre que si elle procede de l islam.
                Aimez la guerre à venir car leur paix islamique sera terrible !


                • birdy 1er septembre 2010 14:06
                  Monsieur Chalot,

                  Il y quand même un grave défaut de logique dans vos assertions, puisque vous commencez par affirmer :

                  « Les pompiers et le samu interviennent assez souvent d’ailleurs durant cette période pour secourir tel ou tel gamin en hypothermie ou en état de malaise. »
                  « Il suffit d’interroger les professionnels ou même d’analyser les statistiques pour corroborer cette affirmation ! »

                  Et vous poursuivez par :

                  « Certains « laïques » qui énoncent des principes comme d’autres récitent des prières se prononcent ou se prononceraient pour une interdiction de la pratique du ramadan pour les enfants. »
                  « Personne ne pourrait interdire le jeun des mineurs à moins de mettre une caméra dans chaque rue et au domicile de chaque familles... »

                  A quoi bon dénoncer les contrevenants si vous interdisez toute contravention pour les sanctionner ? Votre exemple est d’ailleurs hors sujet puisqu’il concerne des quasi-adultes de 17 ans.

                  Bref, c’est bien l’éternelle arnaque gauchiste qui considère le délinquant musulman comme à éduquer et non à sanctionner.

                  La loi républicaine s’applique à tous, la loi n’est pas censée éduquer certains et sanctionner d’autres, et si des musulmans doivent être éduqués c’est avant de devenir français et pas après. 

                  • CHALOT CHALOT 1er septembre 2010 14:24

                    il n’y a aucun défaut de logique car j’explique qu’une interdiction esr impossible à mettre en place et qu’elle serait inopérante.

                    Part contre je pense qu’il est de notre responsabilité et de celle des autorités qu’une information soit faite.

                    Mon expérience montre que même des quasi adultes peuvent comprendre et d’ailleurs là il s’agit d’un espace public (stage BAFA dans le cadre d’une délégation de service)

                    • voxagora voxagora 1er septembre 2010 14:28

                      .

                      Il est vrai que la pratique du ramadan entraine dans le fonctionnement
                      social beaucoup d’effets perturbateurs, les écoles n’en sont qu’un exemple.
                      Les juifs ont adapté leurs rituels religieux au fonctionnement général
                      de notre société, les chrétiens ont adapté leurs rituels religieux au
                      fonctionnement général de notre société (par exemple jeûner, oui,
                      mais symboliquement -poisson vendredi- en tout cas de façon à ne pas
                      entraver le fonctionnement général de la société.

                      Pourquoi les musulmans maintiennent-ils l’obligation d’un quasi-jeûne
                      un mois entier (30 jours simili-fériés) ?
                      Pourquoi ne pas le réduire à une semaine, par exemple ?
                      Et le réserver aux volontaires adultes ?


                      • Cogno2 1er septembre 2010 15:48

                        Religion au stade de l’adolescence, elle expérimente l’intégrisme, l’inquisition, etc. ?
                        Après tout c’est la dernière de la trilogie.

                        Non, comme certains l’ont dit, elle semble tout contenir, et décider de tout (le coté totalitaire), donc elle se mêle des règles en société, de l’organisation de cette dernière, etc. Bref, de tout.


                      • CHALOT CHALOT 1er septembre 2010 14:31

                        demande à anti oligarchie :

                        qui est intervenant à Riposte laïque et qui retraité n’a que cela à faire ?
                        Si c’est moi : c’est raté car je n’écris plus volontairement dans Riposte laïque depuis décembre 2009 et ma retraite est occupé par tout autre chose que ces questions...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès