Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Les Hollandais craquent pour le vin

Les Hollandais craquent pour le vin

Selon une étude récente d’un Institut de consommation, les Hollandais écluseraient en moyenne 21,6 litres de vin par an et par habitant, soit deux fois plus qu’en 1975.

Ces quinze dernières années, la progression est même remarquable, puisqu’elle avoisine les 40 %.

Des vins achetés le plus souvent dans les supermarchés. Prix moyen du flacon 6 €. Un prix qui peut vite grimper jusqu’à 17 € dans les wijnshops, très en vogue actuellement.

Des magasins 100 % dédiés au vin fleurissent en effet comme les tulipes au sortir de l’hiver, la vente en ligne profitant également de cet engouement.

Car, c’est bien d’un interminable hiver que les Néerlandais sortent, eux qui ont fait de la bière une véritable institution. En effet, bien avant la Révolution de 1789, on dégustait volontiers le Monbazillac sur le port d’Amsterdam. Il est écrit qu’au terme des guerres de religion, beaucoup de protestants bergeracois furent contraints de s’expatrier en Hollande, ceci expliquant sans doute cela.

La préférence des bataves va aux vins rouges que l’on débouche à la maison entre amis (gezellig bij u thuis) de préférence entre connaisseurs ou pour susciter l’état émotionnel chez la concubine.

Le vin blanc a une vocation plus festive que lascive. Moins tendance, il se consomme à l’apéritif et débout, contrairement à l’autre.

Quant au rosé, prisé pour ses qualités rafraîchissantes, il reste une boisson de bar et de terrasse de café, très appréciée des jeunes demoiselles.

Notons au passage que contrairement aux Belges et surtout aux Français, les Hollandais, en bons économes, fréquentent assez peu les restaurants. Y commander une bouteille de vin n’est pas tellement ancré dans les habitudes, bien que l’on y pratique moins férocement l’art de la culbute que chez nous.

Les deux tiers des bouteilles achetées proviennent d’Europe, la France se taillant encore la part du lion, talonnée de près par l’Italie. Cependant, ici comme ailleurs, les vins sud-africains, australiens et chiliens continuent de grignoter des parts de marché.

C’est un fait, les Hollandais s’enthousiasment de plus en plus pour le nectar des dieux.

Toutefois, les questions qui reviennent avec insistance sur les chats portent moins sur l’art d’accommoder le Pouilly-Vinzelles avec l’anguille fumée que sur ses effets en termes de santé.

En effet, le "french paradox", mis en exergue par les Américains, est là-bas largement relayé par les médias. On y brosse volontiers le portrait d’un Français consommant ses trois à quatre verres de vin par jour sans altérer sa santé et augmentant son espérance de vie.

Une publicité qui a fait plus pour promouvoir ce breuvage dans les polders que les meilleurs plans médias bordelais.

Le vin serait donc bon pour la santé, témoin le foisonnement d’articles célébrant ses vertus contre le cancer, la grippe et la maladie d’Alzheimer, un produit également recommandé pour la santé des gencives, la protection des coronaires, grâce à l’action des polyphénols.

Même le vin blanc voit sa cote remonter grâce à une étude, allemande cette fois, qui souligne ses effets positifs sur le système immunitaire.

Il est donc conseillé de boire du vin, trois verres par jour et pas plus, prévient-on avec sollicitude.

Un intérêt qui vient à point nommé au moment où nos producteurs s’alertent de la difficulté de régler la question des surstocks, face à la baisse de consommation dans l’Hexagone et à la concurrence étrangère.

Un engouement qui suscite également les appétits des hommes d’affaires hollandais.

Flairant la bonne vague, on voit ainsi fleurir des petites annonces sur le net, visant à recueillir des témoignages pour se lancer dans le négoce du précieux nectar, et même sur l’apport de la vinothérapie dans les spas.

Autre business qui monte est celui des hélicaves, un puits de 2 mètres de diamètre, maçonné en sous-sol, permettant un stockage circulaire étanche. Il est clair que dans un pays qui a pour particularité d’avoir une moitié de territoire volé à la mer, conserver de bonnes bouteilles, ailleurs qu’en armoire à vin, ne va pas sans soulever quelque inquiétude.

Les caves, l’ingénierie de stockage, le négoce, sont pour l’heure une affaire d’hommes.

En revanche, l’achat de vin serait une affaire de femme. Celles-ci n’hésitent plus à prendre leur part. Ne nous y trompons pas, cet intérêt nouveau n’est pas innocent. Aux yeux de ces dames, un homme svelte, verre de vin à la main est autrement plus sexy et plus chic qu’une outre à bière ventripotente.

Restons sur l‘outre encore un peu... Il est dit aussi que faire l’amour après s’être adonné aux plaisirs de Bacchus ferait moins encourir le risque d’infarctus que tout autre boisson alcoolisée.

Une affaire qui tombe à pic pour la promotion de nos vins régionaux au pays des tulipes.

Mais attention, nos voisins préviennent : "Si la Hollande représente encore un marché de taille moyenne, vos viticulteurs feraient bien de se saisir un peu plus de cet engouement, car s’ils ne le font pas, d’autres s’en chargeront pour eux".


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • SANDRO FERRETTI SANDRO 26 mars 2008 10:16

    Salut, camarade du rideau de fer et des aigreurs stomacales.

    Pour fréquenter souvent (professionellement et géographiquement) les battaves, j’apporterai quelques bémols.

    Non seulement le choix mais aussi la consomation de vin en NL reste très féminine, surtout dans le créneau 40/55ans, et c’est majoritairement du vin blanc, que nous qualifions volontiers de "vins de dames" , demi-sec et quasi liquoreux. Des breuvages que, selon le mot de Desproges, "Jacob et Delafon ne confieraient pas à leurs chasses-d’eau".

    La consomation , contrairement à nous, est souvent hors repas. Genre 17H00, quand le boulot est fini (ils finissent très tot le soir).

    C’est considéré comme une élégance, un luxe suprème.

    Mais pour le reste, ils restent très branchés bierre et soda, ceux qui vont directement aux abdominaux des messieurs et à la culotte de cheval de ces dames, souvent bien rondes quand méme....

    Une seule exception (mais est-elle vraiment encore néerlandaise ?), la flamboyante Maruschka Detmers, la beauté et la classe personnifiée.

    Pour elle, je venderais mes caisses de Vosnes-Romanée, mais c’est une autre histoire....


    • Yohan Yohan 26 mars 2008 10:29

      @Sandro

      Je vois que monsieur est connaisseur et pas que de vin

      j’ai aussi un faible pour la pétillante Maruschka


    • snoopy86 26 mars 2008 10:17

      Salut Johan

      Je serai le premier zozo à te plusser, mais que les bataves, ces levantins de l’Europe goûtent un jour les véritables plaisirs du vin, j’en doute...

      Mais je suis sûr que la vinothérapie, ce piège à bobo-gogos inventé par un épicier enrichi sans la moindre caution médicale, leur plaira beaucoup..


      • snoopy86 26 mars 2008 10:18

        Devancé par Sandro...J’envoie Tony


      • geko 26 mars 2008 10:22

        "trois à quatre verres de vin par jour sans altérer sa santé et augmentant son espérance de vie" 3 à 4 verres de vin ça fait une bouteille par jour ! c’est limite alcoolisme actif !

        Espérons qu’ils sauront troquer leur pâtes molles pour de bons fromages au lait cru pour apprécier le bon vin et découvrire les délices des terroires


        • Castor 26 mars 2008 10:31

          Salut Yohan,

          comme d’hab’, un petit bonheur dans ce fatras d’articles monorientés.

           


          • Yohan Yohan 26 mars 2008 10:40

            @ Snoopy, Castor

             

            Merci de vos encouragements.

            Snoopy, c’est vrai que c’est un peu l’effet de mode, le côté chic qui branche les hollandais, plusqu’une vraie appétence. L’engouement est encore loin d’être populaire, mais ça bouge petit à petit apparemment


          • LE CHAT LE CHAT 26 mars 2008 11:42

            super , un article qui parle des pays bas sans parler d’islam ou d’anti islam ,quelle fraicheur !

            ça fera plaisir à nos viticulteurs que le batave se pochtrone avec notre pinard ! il est soucieux de sa santé et veut pas se trouer l’estomac avec le picrate made in australia !


          • LE CHAT LE CHAT 26 mars 2008 12:27

            @léon

            t’as raison , le pinard va pas tellement bien avec les rollmops !


          • Yohan Yohan 26 mars 2008 15:00

            @ Le Chat

            Merci de ta venue par ici.

            Comme l’a dit quelqu’un plus haut, les hollandais n’en sont pas encore à l’association vin pendant le repas. C’est plus un produit à déguster tout seul, éventuellement avec des biscuits apéritifs

             

             


            • Hervé 27 mars 2008 15:53

              L’association du vin blanc à l’apéritif est dans bien des cas idéal, de plus il me semble bien que la hollande est aussi un gros producteur de fromage. Pourquoi ne pas associer une assiette de dés de gouda affiné par exemple avec un chardonnay sur le fruit ?
              L’apéritif permet ces types d’accords amusants entre amis, chez "côté apéritif" vous pouvez trouver d’autres idées pour agrémenter vos apéritifs festifs !


            • TSS 26 mars 2008 18:04

              @geko

              3/4 verres de vin par jour cela fait une 1/2 bouteille,une "fillette" comme on dit chez moi en Touraine


              • Yohan Yohan 26 mars 2008 21:13

                @geko

                Si c’est du bon et si les médecins le disent, je veux bien y croire mais il vaut mieux en consommer moins si c’est régulier


              • geko 27 mars 2008 09:15

                @TSS mes verres doivent être de grande taille  ! Dans le Sud Ouest les bons petits vins ne manquent pas pour gouailler entre amis


              • moebius 29 mars 2008 22:32

                 a la tienne etienne tib est libre agonie hips !

                 


                • moebius 30 mars 2008 00:43

                  consomme avec hips ! modération et tape hips ! TIBET LIBRE

                   

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès