Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Les océans aux secours de l’humanité !

Les océans aux secours de l’humanité !

Avec un cône marin il est apparemment possible de produire un analgésique mille fois plus puissant que la morphine. Les océans aux secours de l’humanité ?

Les océans sont dit à l’origine de l’apparition de la vie sur notre bonne vieille planète, qu’elle soit animale, végétale et humaine ! Maintenant il y a lieu de penser que ça va être eux qui sur le plan médical nous apporteront le plus de bénéfices pour nous soulager et nous guérir. Déjà, algues et animaux marins nous apportent cela.

Hier matin sur France2, dans son émission « Télématin » rubrique « santé », cette recherche fondamentale et leurs applications ont été évoquées. Et sur leur site, on peut lire ceci :

« Et si la solution du cancer, de la maladie de Parkinson ou de la pénurie de sang se trouvait dans nos océans ? La mer est un formidable réservoir de principes actifs et de médicaments. D’ores et déjà des traitements issus de la mer comme les antibiotiques ou les antiviraux issus des algues sont dans notre armoire à pharmacie,... et demain ? »

Il faut voir également cette vidéo de Ttélématin qui explique tout ça. J’ai retenu des choses intéressantes entres autres qu’avec un cône marin il est possible de produire un analgésique mille fois plus puissant que la morphine, l’utilisation des cartilage de requins en cancérologie (dans Google tapez : cartilage de requins en cancérologie), les algues pour traiter le reflux gastroœsophagien, et la recherches par les chirurgiens militaires français pour l’utilisation du corail pour les « réparations » osseuses !

Sur le corail, il y a 20 ans, je me suis fait opéré du genoux droit à l’hôpital Bellevue de Saint-Etienne par le feu professeur Bousquet ( le « réparateur » des verts du temps de leur splendeur) et bien déjà à cette époque, ce dernier n’avait dit qu’il fondait de grand espoir dans le corail marin pour l’utiliser comme greffe dans les opérations osseuses !

Voir également cela :

  • Un analgésique tiré du venin d’un coquillage présent sur la Grand Barrière du Reef en Australie et mille fois plus efficace que la morphine pourrait être commercialisé d’ici cinq ans, : voir la suite  :
  • Un site canadien ;

La mer, c’est bien l’avenir de l’homme, pour cette raison soyons attentifs, alors protégeons là !


Moyenne des avis sur cet article :  4.28/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • (---.---.11.189) 18 août 2006 11:07

    Heu... Avant que tout le monde ne se jette sur ces pauvres cônes qui n’ont rien fait à personne, je signale quand même au passage qu’ils sécrêtent un poison qui est parmi les plus meurtriés du rêgne animal.

    Evitez de les saisir si vous ne connaissez pas parfaitement ces charmantes bestioles, je tiens à vous éviter un allez-simple pour le paradis.

    A noter également que des gants ne vous protêgeront pas... Leur dart les traverse sans problème.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 août 2006 11:20

      Méduse et autres « dents de la mer » mortels pour l’homme ! http://scaphinfo.free.fr/bio/envenimation.html

      @+ P@py


    • Darkfox (---.---.141.125) 18 août 2006 11:20

      Laissez moi avec mon batonnet de Colin Pané( en fait, y a pas d autres poissons dedans mais chut) !!! A la vitesse où on massacre ce qui vit dans les océans. ( le terme ratissé ou passer à la moulinette semble allez comme un gant). Certes l océan va nous aider mais il va trinquer encore un peu plus. Vu qu on ne sait jamais faire dans la demi mesure ... Sauve toi petit poisson avant que les toxicomanes ne te massacrent pour ton venin !! :)


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 août 2006 12:12

        Darkfox salut,

        Massacré pt’être pas, mais exploités raisonnablement pourquoi pas.

        J’espère qu’un jour que la science synthétisera ce venin, pour que ces propriétés analgésiques soient employées en médecine !

        J’ai une pensée pour mon papa ( 83 ans ) et mon petit frère ( 58 ans ) tous deux décédés d’une longue maladie comme on dit.

        @+ P@py


      • Ronan (---.---.6.12) 18 août 2006 20:38

        « Exploiter raisonnablement » ça n’existe pas chez les humains.

        Quand, ou et pour quelle activite l’homme a deja « exploite raisonnablement » ? J’attends des exemples ....


      • mangafou (---.---.137.208) 18 août 2006 12:01

        Cet article rafraichissant va certainement susciter l interet des trafiquants de drogues. 1000 x plus puissant que la morphine. C est aussi plus fort que l heroine... En plus si ces cones sont naturellement equipes de darts. Plus besoin de seringues...

        Ceci est une reaction a humour decale, tout simplement...


        • Aymeric (---.---.100.34) 18 août 2006 14:26

          « [...] animale, végétale et humaine ! »

          Ce qui sous-entend que l’homme n’est pas un animal ?

          Coïncidence amusante il y a aujourd’hui cet article sur AgoraVox :

          http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=12446


          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 août 2006 14:33

            Aymeric salut,

            Bien vu, j’aurais du marquer après animale ( dont l’homme )

            @+ P@py


          • raf (---.---.111.122) 18 août 2006 14:37

            C’est bien, continuons à vider les mers et à exploiter la terre pour tenter de nous donner quelques années de vie en plus. Continuons à croire que la nature nous est soumise et qu’elle doit répondre à tous nos désirs ! Un jour la facture arrivera...


            • Roman (---.---.253.231) 18 août 2006 14:44

              C’est un peu plus compliqué que ça, la nature n’autorise pas tout le monde à vivre jusqu’à 120 ans. Certains ont des maladies incurables à l’âge de 8 ans par exemple. Faut il les regarder mourrir ou les achever, même en sachant qu’il existe potentiellement des molécules dans la nature capable de les guérir ?


            • Ronan (---.---.6.12) 18 août 2006 20:34

              C’est vrai c’est interessant, mais l’eternel probleme c’est le mercantilisme humain ; tout se vend, tout s’achete. Que personne ne touche aux oceans !

              D’accords pour qu’on preleve quelques echantillons, fasse de la recherche dessus et synthetise la molecule qui sauvera les enfants.

              Mais pas touche aux oceans, ils subissent deja bien trop la suractivite industrielle des hommes.


            • nono mulder (---.---.224.217) 18 août 2006 17:43

              Bien vu papy, et merci de regarder « télé matin » pour moi !


              • fb (---.---.57.197) 18 août 2006 18:20

                C’est peut être un peu tard.

                La populationa de carcharhinus longimanus (requins océaniques) a diminuée de 99% en 50 ans. L’augmentation de la puissance de pêche fait que l’on détruit (extinction) plus d’espèces iconnues que l’on en découvre de nouvelles. Alors oui, l’Océan est une source de découvertes mais nous l’avons pillé avant de l’étudier.


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 août 2006 21:50

                  Dans certaines de vos réponses, je vois pas mal de pessimisme ! ( pt’être le temps, ou la perspective de la rentrée )

                  Mais pour moi, d’avoir grandi en montagne Bourbonnaise, d’avoir connu le labour à la charrue tirée par deux bœufs ou parfois pour les plus pauvres deux vaches.

                  D’avoir connu le fauchage des près à la faux ( la daille ) en patois !

                  D’avoir vu utiliser que le fumier des bêtes pour tout amendement !

                  D’avoir également vu n’utiliser que la force de l’homme et que quelques vieux outils ( passe-partout, haches, et coins ), pour couper et exploiter le bois de chauffage de la maison et pour chauffer le four à pain !

                  .. et plein d’autre choses comme s’éclairer à la lampe à pétrole, enfin toutes des activités qui pour la plupart étaient vieilles de plusieurs siècles, , et étant de nature optimiste, tout cela ben me laisse a penser, que l’homme est encore un être raisonnable.

                  L’espoir fait vivre, et les jeunes générations prennent conscience d’une certaine écologie.

                  @+ P@py


                  • Plus robert que Redford (---.---.194.197) 19 août 2006 12:05

                    Merci encore à P@py l’Eveillé.

                    Nous avons bien compris l’essence de l’article, à savoir que les organismes océaniques, de même que ceux que l’on découvre encore au fin-fond des forêts amazoniennes, sont porteurs de nouvelles molécules aux propriétés totalement originales. Les découvrir est une chose, les exploiter en est une autre : la cueillette directe risquant de tuer la poule aux oufs d’or, il est plus écologiquement envisageable de produire ces substances par élevage, génie génétique ou synthèse chimique...

                    Néanmoins, ne devrions-nous pas changer un peu notre « culture médicale » ?

                    Parallèlement à la recherche sur les produits thérapeutiques (qui fait le grand bonheur des firmes pharmaceutiques), nombreuses sont les investigations effectuées sur les causes des grandes pathologies actuelles (Maladies cardio-vasculaires, cancers, diabète) Les résultats sont connus, les grandes causes cernées et les conduites à risques pointées du doigt !

                    Ne serait-il pas plus pragmatique d’attaquer les maux à la source avant qu’ils n’apparaissent, plutôt que de rechercher LA molécule miracle qui va nous guérir, sans effort, et confortablement ???


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 août 2006 14:09

                      Salut Bébert,

                      Et oui, depuis quelques années des chercheurs :botanistes, et autres scientifiques des multinationales parcourent les contrées perdues à la recherche de nouvelles espèces , quelles soient végétales ou animales. ,.. et malheureusement, les richesses que ces dernières vont générer dans bien des domaines à savoir : médical, alimentaire ou cosmétique, et bien sur ,… comme d’hab les autochtones n’auront qu’une portion congrue !

                      Par exemple « Le tubercule sacré des Incas » qui se nome la Maca

                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Maca,

                      c’est un importateur américain qui régit et dicte sa valeur marchande chez les producteurs des Andes ces derniers pour subvenir se pliant de grés ou de force à ses « offres »

                      Voir ce site :http://www.inkanat.com/fr/maca/iniciofr.htm

                      .. et dans Google ,ce mot clef : Maca.

                      @+ P@py


                    • fredericKH (---.---.102.41) 19 août 2006 14:56

                      @ Papy,

                      Article fort intéressant. Merci.

                      Dire que l’Océan, si prêt, est encore largement délaissé au profil de l’espace qui engloutit des investissements faramineux (Voyage vers la lune, Explorations diverses, Station spatiale, télescope géant...et j’en passe.)

                      Cet Océan, immense étendu d’eau, reste toujours peu ou pas exploré comme il se le doit. Il reste toujours méconnu or qu’il peut révéler, de ses profondeurs, beaucoup de mystères.

                      Qui sait ? Nous fournir moult autres sortes de nourritures et médicaments, des possibilités de logement ou de travail...etc.

                      Il peut aussi nous apprendre, peut-être, plus sur les origines de la vie sur cette terre.

                      Je trouve cela bien dommage. Pourquoi aller chercher si loin quand on connaît que peu un si vaste étendu si prêt.

                      Cordialement.


                      • noz vad (---.---.88.156) 20 août 2006 02:44

                        Salut papy

                        ton optimisme fait plaisir à voir mais pardonne-moi de me rappeler ce que les scientifiques nous ont dit ( à nous les professionnels de la mer ) dans les années 60/70 :

                        « allez-y les gars les ressources de la mer sont inépuisables ... »

                        « en l’an 2000, 80% des protéïnes qui nourriront les êtres humains viendront de la mer ... »

                        Etc...

                        En 2006, d’après l’UE, les médias, les écolos, il n’y a plus rien dans la mer.

                        que s’est-il passé ?

                        les modèles mathématiques des années 60/70 concernant la dynamique des populations étaient-ils faux ? non !

                        Alors, que s’est-il passé ?

                        Aux niveaux politiques, administratifs, scientifiques, c’est le silence radio absolu.

                        On entend seulement les écolos dire des conneries.

                        que s’est-il passé ?

                        si vous voulez vous intéresser à la mer, c’est là qu’il faut enquêter.

                        Bien à vous


                        • noz vad (---.---.88.156) 20 août 2006 02:54

                          pardon, j’ai oublié de vous dire que l’ UE et les écolos et ETC... ne considèrent pas que la mer est vide pour tout le monde...

                          Mais, c’est sûr que les espagnols ou les hollandais n’ont jamais couler un canot de greenpeace et .....

                          Demandez-vous aussi pourquoi les Norvégiens ne veulent surtout pas faire partie de l’UE. ( rien à voir avec le pétrole ).

                          Bien à vous


                          • Fabrice Fabrice Duplaquet 20 août 2006 22:10

                            super sujet papy, comme toujours, parfais.


                            • George (---.---.83.126) 21 août 2006 01:44

                              Je dirais même plus, très intéressant quand on lit vos sources et les liens que vous nous donnez. Mais si on ne les lit pas, l’article reste pauvre en infos. (Personellement, je lis les liens donnés dans les article 1 fois sur 5)


                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 21 août 2006 10:20

                                Salut Fabrice,

                                Merci du compliment, venant d’un homme de science, ben ça fait plaisir ! ( c’était mon cht’it moment,.... chevilles enflées !)

                                En ce moment depuis quelques jours, je prépare un article sur l’invasion ( massive ) des méduses en méditerranée, l’inconvénient,.... ce dernier est assez long ,.. alors !

                                @+ P@py

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès