Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Les positions possibles du travail

Les positions possibles du travail

Il existe différentes positions pour accoucher. Les positions à adopter le jour de l’accouchement ne sont pas les mêmes en fonction des phases de l’accouchement.
Pendant le travail, la mère doit absolument bouger et non rester immobile pour faire avancer le travail.
Même si vous avez une péridurale (donc souvent dans l’impossibilité de marcher) il faut bouger. Passez du coté droit au coté gauche, asseyez vous bien droite en tailleur, n’hésitez pas à balancer votre bassin pour faire avancer les choses.
La position idéale est la position dans laquelle la mère se sent le mieux, il lui est conseillé d’adopter différentes postures pour permettent tour à tour de soulager la douleur, activer le travail ou libérer le périnée au moment de l’expulsion.
Vous pouvez adoptez toutes les positions ci-dessous pour accoucher mais généralement certaines sont plus préconisées pendant la période du travail et d’autres pour l’accouchement.
Les positions verticales sont à privilégier pendant le travail car la pesanteur facilite la descente du bébé.
S’allonger sur les dos ralentit le travail, ces positions sont à conseiller lors de la phase finale, lors de l’accouchement.

 
Les positions conseillées pendant le travail :

La position debout
Restez debout et marchez, prenez appui contre le mur lors de contractions. Votre compagnon peut passer ses bras sous vos aisselles pour vous soutenir.
La position debout facilite la descente du bébé grâce à la pesanteur, les contractions sont plus efficaces sans pour autant être plus douloureuses.
Lorsque vous marchez entre les contractions, la dilatation du col est facilitée et la tête du bébé s’engage plus facilement dans le bassin.
Cette position accélère le travail mais il est difficile de la maintenir lorsque le bébé appuie sur le périnée.

La position assise
Asseyez vous à califourchon sur une chaise et placez un oreiller entre votre ventre et le dossier de la chaise pour protéger votre abdomen. Passez, ensuite, les bras par-dessus le dossier.
Vous pouvez écarter les genoux et vous pencher vers l’avant pour libérer le coccyx et le sacrum. De plus vous respirerez plus facilement.
Écarter les jambes sur une chaise élargit le pelvis, cette position enlève la pression sur votre dos et offre la possibilité à votre accompagnateur de vous masser le dos

La position semi-assise
Les lits des hôpitaux dont le haut peut se relever permettent d’adopter facilement cette position.
Toutefois, si le lit n’est pas mobile, vous pouvez mettre des coussins derrière vous pour maintenir cette position ou vous aider du père en vous asseyant entre ses jambes (dans ce cas, qu’il n’hésite pas à vous balancer doucement avec ses jambes). Si vous le pouvez, vous pouvez investir dans un coussin d’allaitement pendant votre grossesse (type grand traversin courbé : il peut être utile pour se caler la nuit pour bien dormir, se caler pendant le travail tel que décrit ci-dessus, caler le bébé sans vous abîmer le dos pendant l’allaitement)

Le passage de la position couchée à la position assise permet de gagner en dilatation, la pesanteur optimise l’ouverture du col et aide le bébé à mieux s’engager. Le sacrum et le bassin sont libérés.
Les positions assisses et semi-assises sont d’autres positions verticales utilisant la pesanteur pour faciliter la descente du bébé mais qui demandent moins de forces que la position debout.
Lors de l’accouchement, certaines femmes s’agrippent à leurs genoux dans cette position pour donner une bonne poussée et bien placer leur bassin.

A quatre pattes ou agenouillée
Buste relevé, posez les bras sur un appui (ballon pour se balancer ou barre du lit par exemple) lors de contractions. Agenouillée, appuyez vous sur un fauteuil ou les jambes de votre conjoint.
Cette position atténue la douleur car le poids de l’utérus appuie moins sur le sacrum, elle permet un relâchement du bas du dos et est recommandée pour les femmes qui ont mal aux reins.
Cette position offre également la possibilité à votre conjoint de vous masser.
Le ventre est libre, la rotation du bassin est plus facile. Le bébé peut bouger plus aisément ce qui lui permet de trouver la position pour la sortie.
N’hésitez pas à balancer votre bassin de chaque coté, vous aiderez ainsi votre bébé à progresser dans sa descente.

Se relaxer
Dans l’eau :
L’eau apaise, relaxe et atténue les douleurs. Le temps de dilatation du col dans l’eau s’effectue plus rapidement. Les naissances dans l’eau sont rares en France contrairement en Grande-Bretagne ou en Belgique. Cependant les maternités sont de plus en plus nombreuses à proposer aux futures mamans de se détendre dans une baignoire avant d’accoucher : l’immersion dans une eau chauffée à 37 °C permet, en effet, de diminuer la douleur des contractions et de détendre les tissus, comme le périnée.
Sur un ballon :
Pendant la période du travail vous pouvez vous aider du ballon de gym pour vous détendre et vous soulager. Asseyez-vous dessus en effectuant des mouvements circulaires avec le bassin, cela aura pour vertu de mobiliser le bassin et permettre au bébé de se mettre dans le bon axe, et cela massera et détendra votre périnée ! Des exercices à effectuer sur le ballon sont également conseillés lors de la préparation à l’accouchement pour assouplir le bassin.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Halman Halman 14 octobre 2010 09:44

    J’adore ces titres qui n’ont rien à voir avec l’article.

    « Les positions possibles au travail ». Je m’attend donc à un article sur l’ergonomie au travail, au bureau, à l’entreprise.

    Et je clique, et je trouve un article sur l’accouchement.

     smiley


    • Annie 14 octobre 2010 16:19

      Du travail et non pas au travail, travail étant synonyme d’accouchement.


    • zelectron zelectron 14 octobre 2010 10:55

      Passionnément ! et puis ça nous change de ces discussions « pauvre et lytique » merci pour cette synthèse.


      • LE CHAT LE CHAT 15 octobre 2010 09:53

        2 positions les plus courantes à la DDE
        - debout , appuyé sur le manche de pelle
        - debout , appuyé avec une main sur le capot de la 4L

        mais aussi , les bras croisés  ...  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès