Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Les techniques actuelles d’allongement et de grossissement du pénis (...)

Les techniques actuelles d’allongement et de grossissement du pénis sont-elles efficaces ?

Depuis des temps antiques l’homme rêve d’avoir un pénis plus gros et plus long si l’on excepte le cas de la Grèce antique où un petit pénis représentait le summum de l’esthétique.

On a l’habitude de voir dans notre rubrique spam de messagerie des tas de courriels promettant un allongement du pénis par diverses méthodes. Qu’en est-il de l’efficacité de ces méthodes ?

La chirurgie :

Selon le Pr Gabriel Arvis éminent urologue et andrologue (et cancérologue) de Paris :

Coût de l’opération variable : de 1500 euros à 10 000 euros selon le praticien.

Temps de l’opération 1 heure nécessitant une anesthésie.

Elle propose un allongement au repos de la verge en sectionnant les ligaments suspenseurs. On observe un gain de taille au repos entre 1 et 5 cm mais pas en érection. La verge paraît avachie. Il peut s’ensuivre une rétractation de la verge pouvant réduire celle-ci à une taille inférieure à celle observée avant l’opération. Pour le grossissement il est effectif et l’on peut en injectant de la graisse liquide ou par autogreffe obtenir un gain de 2 cm en circonférence au maximum. Les effets secondaires notables étant la nécrose à fréquence variable selon l’hygiène de la clinique et l’apparition de nodules de graisses pour le grossissement. En général cette opération se justifie pour un micropénis soit une verge inférieure à 8 cm. C’est la seule méthode reconnue par la médecine.

Les extenseurs péniens :

Coût entre 100 et 250 euros pour un appareil neuf.

C’est une méthode défendue par son fondateur le Dr Gomez médecin espagnol. Il prétend garantir un allongement entre 3 et 5 cm au repos et en érection et un grossissement de 1 cm selon une étude qu’il aurait mené sur une soixantaine de patients. Pour arriver à ces résultats il faudrait passer par le fastidieux port de cet extenseur durant 9 heures par jour, pendant six mois immobilisé à son domicile. Pour faire la publicité de cette méthode par étirement progressif de la verge, il met en valeur l’allongement du cou des femmes girafes ou de certaines tribus africaines utilisant des poids pour étirer leur verge. Cette méthode n’est pas reconnue par la médecine bien que scientifiquement sensée.

Les poids :

Coût nul.

C’est une méthode très dangereuse utilisée par des tribus africaines ancestrales. On a pu observer par des clichés des verges dépassant les 30 cm après une pratique de plusieurs années. C’est une pratique inadaptée aux mœurs occidentales et très dangereuse.

Le jelk ou jelking :

Coût variable : gratuit ou pouvant aller jusqu’à 100 euros sur les sites idoines.

C’est une technique ancestrale qui consisterait par un massage de la verge avec un lubrifiant à l’agrandir et l’épaissir. Ces techniques de frictions demandent un préchauffage de 10 minutes à l’aide d’une serviette mouillée ou d’un bain chaud. Il y a donc un risque de s’ébouillanter. Bien que sur certains forums on parle de résultat la technique reste douteuse d’un point de vue scientifique.

Les Arnaques :

Coût très variable.

Pilules diverses et pompe à vide sont totalement inopérantes donc pas de détails supplémentaires.

Du fait des inconvénients, effets secondaires et de l’inefficacité de ces diverses méthodes peut-être vaudrait-il mieux songer à l’achat <<d’œufs chinois>> qui quant à eux rétrécissent réellement le vagin...


Moyenne des avis sur cet article :  3.36/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • PhilVite PhilVite 20 juillet 2010 16:41

    Très chouette le petit personnage de la photo !
    Une représentation de l’idée que les hommes se font de leur propre corps ?  smiley


    • T.REX T.REX 21 juillet 2010 11:18

      A l’auteur :

      Vous dites : « si l’on excepte le cas de la Grèce antique où un petit pénis représentait le summum de l’esthétique. »
       
      C’est vrai ça ?? Ou C’est extrapopolé de la taille des bites des statues Greco-romaines ?

      Peut-être cela s’explique-t-il par les moeurs Grecques de l’antiquité un petit pénis étant moins pénible pour aller se faire « voir » chez les grecs ?

      En tout cas votre article nous prouve que si on en a une petite mieux vaut chercher chaussure pour son pied que de la modifier ! 


    • MICHEL GERMAIN jacques Roux 20 juillet 2010 17:08

      j’ai bien connu ce bonhomme, ce n’est pas celui qui m’a le plus fait d’effets...loin de la.


      • Jo Gurmall de Stafferla Jo Gurmall de Stafferla 20 juillet 2010 18:06

        Très important , la taille du sexe....Un bel article ma foi, qui tient du Chasseur Français et de système D....Merci, ça nous repose des complots moyen orientaux, et des soucoupes volantes !
        Ca me fait penser à un fameux dessin de Reiser : taxation fiscale sur les grosses bites, où on voyait celle d’un frontalier qui disait, narquois : « men fous, la moitié est en Suisse ! » 


        • Ronald Thatcher rienafoutiste 20 juillet 2010 20:31

          très intéressant tout ça, mais pour les pois c’est quoi la posologie et quelle méthode d’admission ?


          • Ronald Thatcher rienafoutiste 21 juillet 2010 09:44

            j’ai trouvé des renseignements complémentaires auprès de collègues malchanceux par la vie : petits pois en boîte à suspendre de part et d’autre de l’organe dans la technique dite de la fronde du geant vert, tout le deux jours au petit matin avant le chant du coq, voilà !


          • Ronald Thatcher rienafoutiste 21 juillet 2010 13:36

            Rectification urgente : après de nombreux appels téléphoniques de médecins brésiliens, il semblerai qu’il faille remplacer les boîtes de petit pois par des épinards en branches, beaucoups plus efficace. A bon entendeur...


          • bj33 20 juillet 2010 20:41

            ET à quoi ça sert d’en avoir une grosse si en plus il faut raquer chez Monieur Cialis ou Monsieur Viagra ?


            • eliezaraya eliezaraya 20 juillet 2010 21:09

              @rienafoutiste Il n’y a pas de posologie pour les poids car c’est une technique non reconnue par l’urologie traditionnelle et je le répète elle est très dangereuse.


              • eliezaraya eliezaraya 20 juillet 2010 21:19

                @bj33 La chirurgie peut effectivement entraîner l’impuissance définitive dans de rares cas.


                • eliezaraya eliezaraya 20 juillet 2010 21:35

                  @bj33 Précision : Comme elle est définitive le Viagra et le Cialis ne la traite pas.


                  • JET67 JET67 21 juillet 2010 11:01

                    Normal... avec un « machin » pareil, il vaut mieux disposer d’une bonne stabilité !


                  • Iren-Nao 21 juillet 2010 08:28

                    C’est bien gentil tout ca, mais pour diminuer ???

                    Parce que c’est pas si rigolo d’en avoir une trop grosse et de se deloquer dans le noir, que la victime ne se barre pas en hurlant.
                    Et de devoir ruser jusqu’a ce qu’il soit trop tard pour l’esquive.

                    Iren-nao


                    • sisyphe sisyphe 21 juillet 2010 10:10

                      Quand on pense aux dégâts commis sur une foultitude d’animaux, par des humains complexés de leurs petits pénis (essentiellement des asiatiques, d’ailleurs), et leurs recettes de perlimpinpin (cornes de rhinocéros, pénis de tigres, de yaks, concoctions de serpent, l’os de tigre (très cher), la chair de certains singes et, plus récemment, la bile d’ours ou la soupe de nids d’hirondelles)., pour amplifier leur puissance sexuelle (à l’heure du viagra et du cyalis)

                      on attend avec impatience les pubs sur les procédés d’ « enlarge your brain » ; remboursés par la sécu... 

                       smiley


                      • Deneb Deneb 21 juillet 2010 10:33

                        Sisyphe : malheureusement, comme vous le savez très bien , tout l’argent du monde ne vous achètera ne serait-ce qu’un seul neurone. Par contre, vous pouvez passer votre vie à apprendre pour un résultat sans doute enviable. Pour le reste, c’est pareil que la virilité : ce n’est pas la taille du cerveau qui importe, mais sa bandaison.


                      • sisyphe sisyphe 21 juillet 2010 10:54

                        Apprendre, éduquer, oui.....

                        Pour lutter contre les fantasmes aussi... coupables de dégâts irréversibles...

                        Mais beaucoup, sur cette terre, en sont, hélas, bien loin.... 

                        Alors, en attendant, l’urgence est de protéger la terre, les animaux, contre ces massacres.. 

                        Quant à la bandaison, ma foi, comme disait tonton Georges (avant le Viagra, le Cyalis et autres adjuvants chimiques) ......... ça n’se commande pas !! 


                      • Deneb Deneb 21 juillet 2010 10:19

                        Mieux vaut une petite et dure que grande et molle. C’est d’ailleurs très dur de l’avoir molle.

                        J’ai entendu 2 septuagénaires discuter :

                        A :- A 20 ans je n’arrivais pas la plier d’un pouce, à 40 je sus arrivé à la plier un peu, aujourd’hui je la plie carrément en 2.

                        B :- C’est fou ce que l’on gagne comme force dans les bras avec l’âge !


                        • JET67 JET67 21 juillet 2010 10:48

                          Plié en 4... de rire !


                        • LE CHAT LE CHAT 21 juillet 2010 11:00

                          bon , pour les autres , ils peuvent se présenter au concours ! smiley


                          • pigripi pigripi 21 juillet 2010 12:08

                            AGVX m’avait refusé un article sur la reconstruction du clitoris des femmes excisées au prétexte que je faisais de la pub pour le génial urologue qui avait mis au point la technique, le professeur Foldès.

                            Mais quand il s’agit de la b...e, il semble que la pub soit permise pour le dr Gabriel Arvis ;-((((

                            Après ça on va encore me dire que je suis une féministe moustachue qui déteste les machos moustachus...

                            Moi je dis, deux poids, deux mesures pour la bonne raison qu’on ne peut pas reconstruire un clitoris en accrochant à sa racine deux boites de petits pois ;-((((


                            • eliezaraya eliezaraya 21 juillet 2010 12:26

                              @T.REX Comme vous pouvez le vérifier aisément sur internet le petit pénis était à la mode dans les mœurs de la Grèce Antique.


                              • T.REX T.REX 21 juillet 2010 13:00

                                à Elie,
                                 
                                Ah, ces grecs quelle imagination !! Ils ont meme inventés l’amour platonique ! 

                                Enfin, longue ou courte, ronde ou « plate on nique » quand même ! 


                              • cmoy patou 21 juillet 2010 13:52

                                Quant a moi je me réfère au dicton « mieux vaut une petite travailleuse qu’une grosse fainéante » c’est fou ce que les phantasmes ont faits de mal aux hommes.


                                • Aafrit Aafrit 21 juillet 2010 14:09

                                  Ce n’est pas une exception Grecque, y a par exemple les indiens Desana (Tukano) où seul le malchanceux quant aux zizi aura un statut valorisant.
                                   
                                  Ps : Ces derniers ont compris quelque chose !
                                  Pour que le chef politique ne leur fasse pas mal quand il décide de les b...

                                  Sarko serait un priape ? smiley

                                   


                                  • Jo Gurmall de Stafferla Jo Gurmall de Stafferla 23 juillet 2010 18:38

                                    Et Lefèbvre, l’émule du Priape...


                                  • webrunner webrunner 21 juillet 2010 14:15

                                    est-ce que quelqu’un connaît des techniques pour rapetisser la verge ?merci


                                    • Jo Gurmall de Stafferla Jo Gurmall de Stafferla 24 juillet 2010 16:10

                                      natürlich...Quand mamadou aime, etc avec ça


                                    • Dominitille 21 juillet 2010 14:35

                                      Mais la ou les dames en pensent quoi de ces étirements et grossissements ?
                                      J’ imagine que celui ou ceux qui veulent un bon gros et long pénis c’est bien pour le glisser dans un vagin. Il serait aussi interessant de savoir si la chose pourra tenir entièrement ou bien il y en a un peu qui restera à l’ extérieur, auquel cas je ne vois pas l’ intérêt de se faire charcuter, souffrir pour pas grand chose.
                                      Ou alors les tailleurs devront prévoir une poche, genre kangourou dans les pantalons pour faire tenir le surplus.
                                      En définitive, à quoi vous servirait-il dans avoir une grosse, si ce n’ est pour ne pas pouvoir la fourrer quelquepart ?


                                      • T.REX T.REX 21 juillet 2010 15:01

                                        au Web coureur : 

                                        rapetisser la verge ?
                                         
                                        ça doit être beaucoup plus facile ! 

                                        Mais plus vantard !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès