• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Les vaccins de Madame Buzyn

Les vaccins de Madame Buzyn

Madame Buzyn, ministre de la santé, réagissait à l'interpellation de Madame la députée Frédérique Tuffnel sur le projet de loi de 11 vaccins obligatoires. Elle déclarait, lors des questions au gouvernement, le 25 juillet 2017, que des millions de doses de vaccins avaient été injectés depuis 90 ans sans conséquences néfastes.

Elle se référait, par ailleurs, aux recommandations et statistiques de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

1 : Arguments sur l'innocuité des adjuvants.

Le sourire disqualifiant arboré par Madame Buzyn était plus éloquent que n'importe quel discours. Le doute qui doit présider à toute démarche scientifique semble se dissiper dans une sorte de crispation, de posture psycho rigide. Les réseaux sociaux incriminés ne reflètent que les inquiétudes de médecins et de parents qui n'ont rien à vendre, qui ne cherchent pas la notoriété, ni de prix nobel. Je précise, pour ce qui me concerne, que je suis pour l'instant pro vaccins et que je ne suis pas adepte de sites complotistes ou apocalyptiques qui nous prédisent la fin du monde tous les quatre matins. Simplement, je pense qu'il est raisonnable de tenir compte des travaux des médecins, professeurs et chercheurs émérites qui tirent la sonnette d'alarme partout dans le monde sur les adjuvants et en particulier l'aluminium et le mercure.

- Le docteur Nathalie Garçon, spécialiste des adjuvants pour le laboratoire pharmaceutique GSK (Glaxosmithkline), écrivait le 2 décembre 2002 à Arlington Virginia, dans un document T2684 Society of toxicology, page 220 : "en réalité, le seul adjuvant (aluminium) autorisé, pour un usage humain, est le plus empirique. Personne ne sait comment il fonctionne, personne ne connaît sa bio distribution (...) En fait, je crois que si l'aluminium arrivait maintenant, il ne serait pas accepté". (Merci au docteur qui m'a donné cette information)

Le docteur Marcia Angell a travaillé pendant plus de deux décennies comme rédactrice en chef du New England Journal of Medicine. Elle a été licenciée après avoir critiqué l’industrie pharmaceutique, qui exerce une influence considérable et négative sur la littérature scientifique. Elle a dit : " Il n’est tout simplement plus possible de croire la plupart des recherches cliniques qui sont publiées". Parmi les 25 faits sur l’industrie pharmaceutique, les vaccins et les « antivaccins », cinq ont retenu mon attention :

- En 2012, GlaxoSmithKline (GSK) a plaidé coupable et payé « 3 milliards de dollars pour régler des allégations de fraude et d’omission de données de sécurité ».

- Une étude a conclu que les pays exigeant que la population reçoive davantage de doses de vaccin ont tendance à avoir des taux de mortalité infantile plus élevés.

- Il existe au moins 97 études montrant des liens entre les vaccins et l’autisme.

- En plus d’avoir admis qu’il avait commis une fraude en exonérant le vaccin RRO dans une étude du Centers for Disease Control (CDC) en 2004, le Dr William Thompson, un scientifique du CDC, affirme qu’il existe un lien entre le mercure (thimérosal) dans les vaccins et l’autisme. 

- Depuis 1991, lorsque le CDC et la FDA ont recommandé que trois vaccins supplémentaires mélangés avec l’agent de conservation [thimérosal] soit donnés aux très jeunes enfants […], le nombre estimé de cas d’autisme a augmenté de 15 % [en 2005], passant de un enfant sur 2500 à un enfant sur 166. (Ibid.)

Les cas signalés de sclérose en plaques ont augmenté de 9,5 % en 5 ans à l'échelle du globe (source : allo docteur.fr dans "toujours plus de cas dans le monde"). L'Amérique du nord et l'Europe sont les continents très majoritairement vaccinés contre l'hépatite B et très majoritairement atteints par la sclérose en plaques.

La cour de justice de l'union européenne vient de reconnaître (le 21 juin 2017) un lien de causalité entre le vaccin de Sanofi Pasteur contre l'hépatite B et la sclérose en plaques.

Une augmentation de 65 % de cette maladie a été notée après le pic de vaccination contre l'hépatite B en 1994 (source : sciences et avenir du 28 juin 2017). Révoltant ! Lors de la campagne de vaccination de masse contre l'hépatite B, le laboratoire pharmaceutique Pasteur Mérieux déclarait que la salive était un important vecteur de contamination. Cette campagne de désinformation, volontairement alarmiste, n'avait qu'un but clairement affiché par ce laboratoire. Celui-ci écrivait que sur le marché de la vaccination, les adolescents sont un segment très porteur, il faut dramatiser. Texte de la plaquette de laboratoire : "il faut faire peur avec la maladie, il faut dramatiser".

Il faut savoir que les vaccins échappent à un certain nombre de contraintes réglementaires qui sont obligatoires pour la mise au point de médicaments. Les vaccins, par ailleurs, n'ont pas tous la même pertinence clinique, ni le même intérêt individuel ou collectif, ni le même profil de tolérance. Les adjuvants (surtout l'aluminium et le mercure) ont été largement décriés par des institutions scientifiques reconnues, des professeurs et médecins émérites. La multi vaccination (11 valences) sur stimule le système immunitaire du receveur alors que, dans la nature, on ne rencontre qu'une maladie à la fois.

 

2 : Madame la ministre de la santé évoque les recommandations de l'OMS.

A l’origine, l’OMS était censée ne recevoir ses fonds que des gouvernements des Nations Unies, mais depuis quelques années, afin d’augmenter ses capitaux, l’OMS a mis en place ce qu’on appelle un « partenariat privé » qui lui permet de recevoir des aides financières d’industries privées. Mais quelles industries ?  

Depuis lors, sa crédibilité, sérieusement entamée, ne s’est guère améliorée, et son indépendance est plus que controversée à cause de son manque total de transparence sur les preuves scientifiques étayant ses recommandations et sa collusion avec les multinationales industrielles. Il est évident qu’au niveau mondial les affaires et la politique influencent fortement la santé.

Qui sont les experts français ? Pour la France, on retrouve, parmi les Conseillers de l’OMS et du Groupe SAGE (groupe stratégique consultatif d'experts sur la vaccination), plusieurs membres de l’Agence de Médecine Préventive (AMP), […] agence dont le partenaire industriel indiqué est « Sanofi Pasteur, Sanofi Aventis ». Sont également présents, le Pr. Daniel Floret, Président du Comité Technique de Vaccination qui déclare de nombreuses collaborations avec l’Industrie pharmaceutique, plusieurs membres du laboratoire Sanofi Pasteur, indiqués comme tels, un membre du laboratoire Sanofi Pasteur MSD et quelques autres membres issus de l’industrie pharmaceutique basés en France.

Merci au site http://www.santelog.com/modules/ pour avoir reproduit ces extraits de ce document provenant de l’OMS.

La réputation sans taches de l’OMS avait déjà été entamée par un livre paru en 1997, L’OMS : Bateau ivre de la santé publique, Ed. L’Harmattan, de Bertrand Deveaud, journaliste, et Bertrand Lemennicier, professeur agrégé d’économie.

Le président de la commission de la santé au conseil européen, le docteur Wolfgang Wodarg, dénonce un groupe de personnes de l'OMS, associées de manière très étroite à l'industrie pharmaceutique.

La liberté fondamentale de disposer de notre corps et le droit à notre intégrité physique sont bafoués. Cette liberté devient même un droit à revendiquer.

L'industrialisation s'est déjà appropriée la vie sous toutes ses formes : végétaux transgéniques, élevages intensifs, etc..., et maintenant l'homme directement, avec la complicité de l'état, qui régente tout, sous couvert de paternalisme. L'idée de souveraineté individuelle effraie le monde politique, mais Madame la ministre de la santé pourrait entendre que la confiance s'éprouve dans les faits et se mérite. Toute velléité d'opposition et même de demande d'éclaircissement, est perçue comme émancipatrice et provocatrice.

Je considère que la vaccination obligatoire est comparable à un viol ! Le droit consacré par la loi du 4 mars 2002 de refus de traitement, opération etc ..., est pourtant le corollaire au droit de consentement. Ne pas consentir à recevoir quelque chose dans son corps, mais y être contraint, est assimilable à un viol ! Pour le docteur Vincent Reliquet, quant à lui,c'est un sordide jeu de roulette russe.

Après relecture des propositions de campagne du candidat Macron, aucune trace du projet de la loi sur les 11 vaccins n'apparaît. Cependant, le premier ministre dans son discours de politique générale du 4 juillet 2017, s'est engagé sur une réforme en matière de santé, rendant obligatoires les vaccins unanimement recommandés par les autorités de santé. Le président, Monsieur Emmanuel Macron aurait bénéficié, pour sa campagne, du soutien de Monsieur Serge Weinberg, président de Sanofi, principal producteur de vaccins français. Ce serait grâce à lui aussi, que Monsieur Macron serait arrivé chez Rothschild, selon le magazine Challenges. La somme de 110 millions d'euros tombera chaque année dans la poche de l'industrie pharmaceutique via nos cotisations obligatoires : une sorte de double peine qui ne serait pas si grave si elle ne touchait pas au sacré, nos enfants !


Moyenne des avis sur cet article :  4.72/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

118 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 31 juillet 11:00

    Il faut absolument vacciner le président et tous les ministres en public.


    • JL JL 31 juillet 11:21

      @troletbuse
       

       ’’Il faut absolument vacciner le président et tous les ministres en public.’’
       
       smiley
       
      Et moi qui vous croyais du genre furtif !

    • troletbuse troletbuse 31 juillet 12:05

      @JL
      Je ne sais pas ce qu’est le « genre furtif ». Je connais un peu la magnifique théorie du genre mais pas celle-là  smiley


    • JL JL 31 juillet 13:15

      @troletbuse

       pas chercher à comprendre. Savoir seulement que je faisais allusion à un individu chassé lui aussi dAV, et qui accessoirement est un adversaire acharné de toute parole émettant un doute sur les vaccinations.

    • troletbuse troletbuse 31 juillet 15:13

      @JL
      Encore moins clair. Mais c’est pas grave.


    • troletbuse troletbuse 31 juillet 15:18

      @troletbuse
      Je viens de voir que vous étiez modérateur. Je comprends maintenant que votre langage ne peut être compris des autres. Vous savez qui a été viré mais pas les autres. Je sais simplement que Pomme rouge a été viré car j’avais commenté un de ses messages et il a disparu. C’est cette seule coïncidence qui m’a permis de m’en apercevoir.


    • BOBW BOBW 31 juillet 17:36

      @troletbuse : Je répondrai l’inverse :Il faut faut nous vacciner du Président, de ses ministres et enfin de ses députés atteints eux de la Maladie du Sommeil ! smiley


    • JL JL 31 juillet 18:00

      @troletbuse
       

      vous surestimez les possibilités des modérateurs : il n’est pas nécessaire de l’être pour savoir qui a été viré.

    • troletbuse troletbuse 1er août 00:05

      @JL
      Ah bon. Et comment vous faites ???? On peut s’absenter un long moment aussi, on peut passer l’arme à gauche, etc...sans être viré.


    • Sozenz 1er août 14:39

      @troletbuse
      ainsi que leurs enfants et les enfants des zélites et lobbies .

      En esperant qu’ ils auront le courage de dire non en public ,pour épargner leurs enfants .
      on ne peut vouloir de mal pour n’importe quel être humain .


    • zygzornifle zygzornifle 1er août 15:42

      @troletbuse


       et les passer au Penthotal le sérum de vérité pour qu’ils avouent toutes leurs malversations 

    • zygzornifle zygzornifle 1er août 15:45

      @troletbuse
       Je viens de voir que vous étiez modérateur. Je comprends maintenant que votre langage ne peut être compris des autres. Vous savez qui a été viré mais pas les autres. Je sais simplement que Pomme rouge a été viré car j’avais commenté un de ses messages et il a disparu. C’est cette seule coïncidence qui m’a permis de m’en apercevoir.


      c’est comme le forum de RMC et de rue 89 , le grand écrémage .....

    • troletbuse troletbuse 1er août 15:54

      @zygzornifle
      Exact, si vous contestez le guignol en chef, vous êtes déclaré homophobe ou antisémite et vous êtes dégagé.


    • leypanou 31 juillet 11:31

      Complément de lecture : un journaliste d’investigation retrouvé mort la veille de son rendez-vous avec le président Trump pour présenter sa preuve du lien entre l’autisme et le vaccin. -il a été incinéré après 7 heures sans autopsie.

      Autre complément de lecture : la position de Putin lui-même (les gouvernements occidentaux asservissent l’humanité au moyen des vaccins).


      • Dr Mengele 1er août 18:59

        @leypanou



         Les Dr Jeff Bradstreet,Andrew Moulden antivaccinalistes ont eu des morts très suspectes

      • doctorix doctorix 2 août 00:30

        @leypanou
        Après tout ce qu’a écrit l’auteur, on peut s’étonner qu’il soit encore pro-vaccins...

        Ca sent juste la précaution oratoire et la peur d’être ostracisé.
        Je ne vais prendre qu’un exemple au hasard (mais j’en aurais pour chacun des vaccins, qui pour moi ne servent à rien, et j’ose le dire).
        C’est celui de la rougeole.
        Tout ce que fait le vaccin est de retarder l’âge d’apparition de la maladie.
        Elle survient maintenant souvent après 20 ans, âge où elle est moins bien supportée et plus dangereuse.
        Mais aussi, bien plus souvent qu’avant, avant un an, où elle est très dangereuse.
        Pourquoi ?
        Parce que les mamans sont très mal immunisées (contrairement à ce que produisait la maladie de l’enfance) et qu’elle n’ont plus d’anticorps à transmettre à leur progéniture.
        C’est le résultat d’une démarche à courte vue.
        De plus, on sait que de nombreuses épidémies de rougeole sévissent dans des populations parfaitement vaccinées : inefficacité flagrante.
        Si on ajoute l’autisme, qui touche maintenant un enfant sur 50 aux USA(et non 166), avec le ROR comme suspect principal, alors la coupe est pleine.
        Nous sommes au milieu d’une démarche criminelle, et les parents feraient bien de descendre en masse dans les rues le 9 septembre pour sauver leurs enfants du désastre qui s’annonce.
        Vous aurez noté avec quel enthousiasme indécent les labos et les media se sont jetés sur UN cas de décès par rougeole le mois dernier (chez une fille pré-supposée non vaccinée), et un autre décès d’enfant en Italie en Juin (non vacciné, mais leucémique...) : il faut vraiment soulever les tapis pour en trouver ; c’est du pain béni pour les labos et la Ministre, mais c’est peanuts en comparaison des dégâts provoqués par les vaccins sur les 600,000 enfants qu’il faut vacciner à tout prix chaque année en France.
        Halte à cette folie vaccinale frénétique !
        Je rappelle que le pays qui vaccine le plus, les USA, a deux fois plus de mortalité infantile que la France, elle-même moins bien placée que des pays qui vaccinent moins, et qu’il y a une proportionnalité entre le nombre de vaccins administrés et le nombre de morts avant un an dans les pays développés.
        J’ai vacciné pendant trente ans.

      • foufouille foufouille 31 juillet 11:36

        "- Le docteur Nathalie Garçon, spécialiste des adjuvants pour le laboratoire pharmaceutique GSK (Glaxosmithkline), écrivait le 2 décembre 2002 à Arlington Virginia, dans un document T2684 Society of toxicology, page 220 : "en réalité, le seul adjuvant (aluminium) autorisé, pour un usage humain, est le plus empirique. Personne ne sait comment il fonctionne, personne ne connaît sa bio distribution (...) En fait, je crois que si l’aluminium arrivait maintenant, il ne serait pas accepté« . (Merci au docteur qui m’a donné cette information) »
        document inexistant, désinformation habituelle des anti vaccin.


        • Paul et Danièle PIERRA Paul et Danièle PIERRA 31 juillet 13:35
          @foufouille Je suis surtout contre les adjuvants aluminium et mercure et, pour un retour au phosphate de calcium. Libre à vous de vous inoculer ce que vous voulez. Ci-dessous le lien du document que vous n’avez pas su ou voulu trouver.
          Le Dr Nathalie GARÇON, spécialiste des adjuvants pour GlaxoSmithKline en 2002 :

          « En réalité, le seul adjuvant [aluminique] autorisé pour usage humain, est le plus empirique. Personne ne sait comment il fonctionne, personne ne connaît sa biodistribution. [...] En fait, je crois que si l’aluminium arrivait maintenant, il ne serait pas accepté. » (source : page 220 de ce document officiel)

           
          DR. GARCON : Actually, the adjuvant, the only one that is licensed for human use, is the one which is the most empirical. I mean, nobody knows how it works, nobody knows the biodistribution. I mean, it has really not much known about this one. It’s for the new one for which, I agree, you have to attempt for better characterization. Actually I believe that if alum * was coming now, it won’t be accepted.


        • CoolDude 31 juillet 13:55

          @foufouille

          Dans le domaine de la désinformation :

          1) Une information contradictoire n’est pas de la désinformation.

          2) Ne donner aucune information ou nier les informations contradictoires est de la désinformation :
          2.1) L’absence de preuve n’est pas une preuve de l’absence.
          2.2) Quand on ne chercher pas, on ne trouve pas.
          2.3) Inverser les charges de la preuve : « Ce n’est pas au consommateur de prouver la nocivité d’un produit mais au producteur de prouver son innocuité ».
          Etc...


        • foufouille foufouille 31 juillet 13:56

          @Paul et Danièle PIERRA
          ce n’est pas ce que dit un chercheur dans le lien plus bas, c’est uniquement pour certaines personnes très rares que cela provoque une MMF.
          la société de toxicologie n’a aucun document officiel de ce type donc le texte de ton auteur a été refusé.
          la réalité est que tu gobes n’importe quoi.


        • Djam Djam 31 juillet 14:06

          @foufouille

          Il n’y a pas d’anti vaccins il y a juste des gens qui souhaitent avoir le choix. Pas non plus besoin de sortir de Médecine (surtout celle d’aujourd’hui, essentiellement tournée vers le diagnostique au micron près pour ne pas savoir ensuite quoi faire, et vers le profit croissant), pour comprendre que l’imitation du système immunitaire par l’injection volontaire de « matériels biologiques » (extraits de quelle bestiole ? Vous nous direz ?) est une intoxication de l’organisme. Et comme la vaccination avec juste des bouts d’ADN prélevés sur des animaux choisis (?) n’a pas d’effet protecteur, on y ajoute OBLIGATOIREMENT un adjuvant du type aluminium ou similaire pour créer un CHOC sous forme d’inflammation. C’est cette inflammation provoquée qui est censée activer des anticorps naturels. Or, de nombreuses études disponibles démontrent sans ambiguïté que la présence de métaux toxiques, même à micros doses, déclenchent une inflammation mortifère au niveau des neurones. L’un de mes proches à deux garçons qui sont atteint depuis 17 et 20 ans d’une dégénérescence neurologique intervenue 3 semaines après l’injection d’un vaccin polyvalent.... Il vous faut quoind plus comme alerte ? Quand ce sont vos proches qui sont victimes je peux vous garantir que vous cessez immédiatement de croire ce qu’on vous assène comme religion médicale.


        • foufouille foufouille 31 juillet 14:35

          @CoolDude

          1) Une information contradictoire n’est pas de la désinformation.

          ce n’est pas le cas pour les anti vaccins, la déformation et le mensonge sont toujours là.

          2) Ne donner aucune information ou nier les informations contradictoires est de la désinformation :
          2.1) L’absence de preuve n’est pas une preuve de l’absence.

          si justement en science, il faut prouver.

          2.2) Quand on ne chercher pas, on ne trouve pas.

          c’est certain sauf si le document n’existe pas ce qui est le cas.

          2.3) Inverser les charges de la preuve : « Ce n’est pas au consommateur de prouver la nocivité d’un produit mais au producteur de prouver son innocuité ».
          Etc...

          c’est toujours le cas sauf que pour les cas rare, moins de un pour cent car les études médicales sont le plus souvent faites sur 200 patients dont cent placébos, il faut commercialiser le produit sinon ce serait trop cher et impossible par manque de cobaye humain.

          ensuite tu dois prouver ton allergie à l’alu comme pour les cas rares de MMF.


        • foufouille foufouille 31 juillet 14:39

          @Djam
          si tu as des anti vaccins ignares comme toi.
          non on ajoutes un adjuvant car sinon le nombre de virus ou bactéries seraient trop important et risquerais de te rendre malade gravement.
          j’ai eu et ait des tas de maladies, rares ou pas et sans vaccins puisqu’un de mes parents étaient contre donc aucun rapport.
          c’est comme les jeux vidéos qui donnent l’épilepsie tes histoires.


        • CoolDude 31 juillet 14:48

          @foufouille

          "c’est toujours le cas sauf que pour les cas rare, moins de un pour cent car les études médicales sont le plus souvent faites sur 200 patients dont cent placébos, il faut commercialiser le produit sinon ce serait trop cher et impossible par manque de cobaye humain.« 

          Et après tu injectes le truc à 65 millions de personnes... Je comprend pourquoi on a des soucis.

           »ensuite tu dois prouver ton allergie à l’alu comme pour les cas rares de MMF."

          On est tous allergiques à l’aluminium... S’il n’existe pas dans le corps humaine, c’est qu’il y a une bonne raison.

          Sinon, tu sais que tu as dépassé la dose quand tu as une MMF. Et là c’est trop tard.

          Non... C’est pas bon.


        • foufouille foufouille 31 juillet 15:13

          @CoolDude

          « Et après tu injectes le truc à 65 millions de personnes... Je comprend pourquoi on a des soucis. »

          à moins que tu veuilles que chaque médicament ou même un aliment demande une fortune pour être commercialisé. dans le cas de un pour cent mille, il faut un million de testeurs minimum avec de la chance.

           »ensuite tu dois prouver ton allergie à l’alu comme pour les cas rares de MMF."

          On est tous allergiques à l’aluminium... S’il n’existe pas dans le corps humaine, c’est qu’il y a une bonne raison."

          tu n’as pas de B12 non plus ......



        • CoolDude 31 juillet 15:38

          @foufouille

          tu n’as pas de B12 non plus ...

          Mais on en a grâce à l’alimentation... Et on n’a pas encore d’aliments avec de l’aluminium à l’état naturel. Enfin pas encore !

          C’est plutôt l’absence de B12 qui pose des problèmes.

          Dans le genre « dés-informateur », vous êtes pas mal non plus. Reste que pour cela je vais vous plussoyer !


        • Jackie H Jackie H 1er août 01:00

          @foufouille : « on ajoutes un adjuvant car sinon le nombre de virus ou bactéries seraient trop important et risquerais de te rendre malade gravement. »
          Eh non, justement, les adjuvants ne sont pas nécessaires dans des vaccins à germe vivant atténué (virus ou bactérie), les seuls susceptibles de pouvoir retrouver une certaine virulence dans certaines conditions internes (déficit immunitaire, carences, etc.) ou externes (hygiène insuffisante, insalubrité, défaut d’assainissement ou d’eau potable, etc.). Pas besoin d’adjuvant car ils sont suffisamment immunogènes.
          Les adjuvants ne sont utilisés que dans des vaccins à base d’anatoxine (tétanos, diphtérie, coqueluche acellulaire...), ceux à germe inactivé (tué) ou ceux dits « sous-unitaires » (ne contenant qu’une fraction du germe concerné, généralement obtenu par génie génétique : hépatite B, papillomavirus, etc.). Ces vaccins-là ne peuvent pas provoquer la maladie qu’ils ciblent... mais d’autres troubles, selon le terrain, le système HLA, etc. C’est comme la roulette russe.


        • foufouille foufouille 1er août 07:29

          @CoolDude
          tu me dis que l’absence d’alu fait que nous serions allergiques donc c’est pareil pour la B12, le sel, etc.
          tu en as pas dans ton corps donc tu es allergique.



        • CoolDude 1er août 15:22

          @foufouille

          Il y a de la B12, du le sel, etc... dans mon corps.
          Pas d’arsenic, ni aluminium, etc...

          Et ce qui est encore plus Incroyable, c’est que vous continuez à comparer des Il y a de la B12, du le sel, etc... dans mon corps.
          Pas d’arsenic, ni aluminium, etc... Vitamines et Minéraux (des électrolytes essentiels) avec de l’aluminium (sous forme presque nanométrique), etc... Dingue.

          Parlons plutôt de biocompatibilité.

          Si on vous fait ingérer des métaux (lourd) et des allogènes... C’est pour votre bien ! C’est le progrès... A quand du plutonium et de l’uranium !!!

          Quand on dit que le QI baisse... !!!

          Je nous sens pas assez docile. Vous prendriez bien un peu de fluor avec votre sel de table ?


        • Tom Ross 23 août 01:31

          @foufouille, le document est ici. Vous n’avez pas assez pousser vos recherches ;)

          http://web.archive.org/web/20150317025735/http://www.toxicology.org/AI/FA/cct_wrkshp03day1.pdf (page 220)



          • Gasty Gasty 31 juillet 12:55

            @foufouille
            Je ne comprend pas tes commentaires ni ton lien dont les auteurs sont Romain K. GHERARDI , François-Jérôme AUTHIER, Josette CADUSSEAU ?

            https://www.vaccinssansaluminium.org/biographie-authier/

            http://www.lexpress.fr/actualite/societe/vaccins-j-ai-besoin-de-200-000-euros-pour-poursuivre-mes-recherches_1205638.html

            D’après toi, il n’y a pas de problème à se faire vacciner ?

            Un résumé de leurs conclusions : « Nos travaux cliniques et expérimentaux montrent le caractère bio-persistant et neuro-migrant de ces particules dont le caractère pro-inflammatoire et neurotoxique est bien établi. Dans le contexte d’une expansion programmée des politiques vaccinales à l’échelle mondiale, il nous paraît souhaitable : (1) qu’ une plus grande attention soit portée aux possibles effets insidieux de long terme des adjuvants aluminiques, notamment
            neurologiques, pour l’évaluation des balances bénéfice/risque ; (2) que l’escalade des
            doses d’alum administrées soit contrôlée à l’échelon individuel et à celui de la
            population ; (3) que l’impact des facteurs de susceptibilité soient spécifiquement
            étudiés, notamment l’âge (BHE immature des nourrissons, vieillissement cérébral et
            immunitaire) et les facteurs de prédisposition génétiques ; (4) que la réflexion soit
            sérieusement engagée sur les modalités d’un possible retrait progressif des sels
            d’aluminium des vaccins humains, »


          • foufouille foufouille 31 juillet 13:08

            @Gasty
            tes liens ne sont pas scientifiques et déformés
            ce n’est pas ce qui est écrit dans le rapport complet que tu n’as pas lu ou pas compris.
            c’est juste valable pour ceux sont sensible à l’alu ce qui est très rare.


          • Gasty Gasty 31 juillet 14:23

            @foufouille

            Mes liens sont juste là pour situer les personnages.
            Pour le rapport complet, je n’allais pas le restituer dans son intégralité ici...à chacun de le lire.
             En ce qui concerne la conclusion, je ne vois pas d’autre résumés à choisir.

            Je sais lire et le début du rapport est fort bien étudié pour inciter un lecteur plein d’à priori à lire jusqu’à la conclusion.

            Mais les mots ont de l’ importances dans les phrases du rapport. Ce n’est peut être pas une affaire de compréhension mais seulement de rejet de ce qui ne nous convient pas de lire.


          • Debrief 31 juillet 14:28

            @foufouille
            Les effets délétères à plus ou moins long terme de cette sal..perie de métal ne peuvent se résumer par l’affirmation « pour ceux sont sensible à l’alu ce qui est très rare » totalement binaire et gratuite.

            D’autres part, pour les fanas de l’aluminium et du mercure, qu’ils s’injectent cette daube autant qu’ils le veulent mais ne l’impose pas aux autres comme des djihadistes de l’islam vaccinal, et laissent ceux qui ne sont pas rémunérés par l’industrie réclamer des alternatives justifiées par des études scientifiques indépendantes.


          • Xenozoid Xenozoid 31 juillet 14:39

            @Debrief et les autres

            Foufouille n’a pas été vacciner,il en veut a ses vieux,il était fragile toujours malade,il a eu un accident, et il est miraculé oui oui, c’est lui même qui le dit,et c’est a cause des vaccination qu’il n’a pas eu....


            @ Foufouille

            tu devrais faire gaffe avec ton trauma,c’est pas bon 
            tu n’es pas miraculeux grâce aux autres, ni malades a cause des autres....

          • foufouille foufouille 31 juillet 14:46

            @Gasty
            « . Quoique

            constante, la pénétration cérébrale reste extrêmement faible en conditions normales ce qui
            est cohérent avec la bonne tolérance générale à l’alum malgré son potentiel neurotoxique.
            Néanmoins, la biodistribution systémique et cérébrale des particules augmente considéra-
            blement sous l’influence de la signalisation MCP-1, chimioattractant majeur des monocy-
            tes, dont la production est sujette à des variations interindividuelles importantes liées à l’âge,
            et à des facteurs génétiques et environnementaux. Nous venons d’identifier l’élévation
            sélective du MCP-1 comme biomarqueur circulant de la MFM. »
            tu n’as donc pas copié cette partie volontairement.
            l’article dans l’express est là pour faire appel aux dons vu que les cons de bureaucrates trouvent inutiles de diagnostiquer deux ou trois mille personnes pour un million d’euros.
            et bien évidement il exagère car il est connu pour faire le diagnostique de cette maladie donc tous les patients ayant ces symptômes se sont donnés le mot sur internet. internet et pas agoravox.

          • foufouille foufouille 31 juillet 14:48

            @Debrief
            non ce n’est pas ce qui est écrit, seul un petit nombre ont des granulomes sur de l’aluminium.


          • doctorix doctorix 2 août 00:50

            @foufouille
            seul un petit nombre ont des granulomes sur de l’aluminium.


            Mon pauvre Foufouille, si c’est sur ta pomme que ça tombe, ce sera du 100%.
            Mais la MAM n’est pas la seule catastrophe engendrée par l’alu.
            Les autres sont moins visibles, plus tardives, et l’accumulation de quantités infimes d’alu dans le cerveau en est probablement la cause.
            On nous dit que nous absorbons bien plus d’alu dans l’alimentation, mais ça n’a rien à voir avec l’alu injecté sous la peau, car lui passe dans les tissus.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès