Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Malveillance sournoise du Ministère de la Santé

Malveillance sournoise du Ministère de la Santé

Ils ne se contentent pas de décrocher le combiné ! On leur demande, jour après jour, plus, encore plus, toujours plus…
Ils doivent savoir rester calmes , agréables et courtois en toute circonstance.

Ils doivent “emmagasiner” de plus en plus de connaissances, qui vont du médico légal aux procédures “tordues” et sans cesse changeantes en passant par les alertes sanitaires sans oublier le petit détour par les plans de secours …. et j’en passe ….

Les Permanenciers des Samu-Centre 15 attendent toujours leur reclassement en catégorie B.

Le 18 mars 2010 lors de leur mouvement de grève national dans la capitale, le ministère de la santé leur annonçait qu’ils accèderaient à cette catégorie en juin 2011. Un remaniement ministériel repoussait l’échéance à octobre 2011. Ce mois correspondait à celui des élections professionnelles et permettait aux syndicats d’élaborer les listes, confortés par la parution des décrets Décret N° 2011-660 du 14 juin 2011 Décret N° 2011-661 du 14 juin 2011 Décret N° 2011-662 du 14 juin 2011.

Les collègues Lillois et quelques autres annonçaient un succès ou essuyaient un échec au concours organisé par leur CHU, les Parm (c.e.)* sympathisants et syndiqués des hôpitaux de Lille, Rouen et Auxerre se réjouissaient de leur éligibilité sur les listes professionnelles du collège B.

La Direction Générale de l’Offre des Soins alias le Ministère de la santé s’est chargée d’écourter les réjouissances, le 09 au matin elle a fait paraître une alerte précisant que les nominations en catégorie B étaient illégales, les arrêtés nécessaires n’ont pas été publiés.

Il en découle que les Parm inscrits sur les listes professionnelles ne sont plus autorisés à se présenter dans le collège B mais ils le peuvent dans le collège C qui est déjà pourvu depuis belle lurette sur des listes clôturées depuis le 08 septembre. Négligence ou intention consciente, chacun connaît la réponse. Les Parm doivent se taire et se faire oublier.

(c.e.)* corps en extinction

Louisette Gerbier

Parm au Samu 89

Et fière de l’être

Vous pouvez relire :

PARM en grève


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Patrick Samba Patrick Samba 16 septembre 2011 11:23

    Si les Permanenciers ont au téléphone le même souci que vous de vous faire comprendre par vos lecteurs, ça pourrait ne pas être étonnant qu’ils n’obtiennent pas satisfaction. Vous vous adressez à des lecteurs qui peuvent ne pas connaitre votre affaire comme à des collègues avertis : on n’utilise pas des sigles inconnus du public sans les expliciter, c’est la base d’une attitude respectueuse


    • BOBW BOBW 16 septembre 2011 12:38

      Je pense que nous pourrions être plus compréhensifs et aimables avec ces employés des services publics ,dévoués et au service de tout le monde(Comme les pompiers) qui sont traités comme des Moins que rien par le gouvernement d’Attila, et de ses sbires, mais aussi par de nombreux « clients » assistés, fort arrogants (plus qu’avec les cliniques privées payantes...).

      Courage les SAMU et tous les hospitaliers français ! 
      Ne désemparez pas ,multipliez et amplifiez vos actions avec tous les employés publics ! smiley

      • Patrick Samba Patrick Samba 16 septembre 2011 16:44

        Ca serait bien aussi de ne pas tomber dans la généralisation : je m’adressais à l’auteure du texte.
        (Qui aurait pu également profiter de l’occasion pour dire un mot de l’état catastrophique de l’accueil aux urgences de la plupart des hôpitaux publics, plutôt que se limiter à un article très catégoriel...).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès