Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Médecine de guerre

Médecine de guerre

« Il est plus difficile de casser une croyance que de briser un atome » Albert Einstein

Un monde harmonieux où la connaissance et la compréhension directe par chacun du fonctionnement de son corps et des causes de sa désorganisation (la maladie) ne serait pas économiquement rentable car il serait impossible aux marchands du temple de faire leur beurre sur le dos des humains éveillés. Fort de ce concept, les contrôleurs et grands argentiers de la planète ont toujours falsifié à leur profit les réalités de la science objective, les forçant à passer par la moulinette de leurs objectifs de rentabilité commerciale.

En médecine moderne, le point de bascule se fit à la fin du 19ième siècle par le détournement des travaux médicaux d’Antoine Béchamp, docteur ès-Sciences, docteur en médecine, en chimie et en pharmacie par le très ambitieux chimiste et biologiste Louis Pasteur. Le méticuleux Béchamp prouva par toute une vie de recherche médicale et d’observations histologiques la présence en toute forme de vie et donc en chaque être humain de micro-organismes qu’il baptisa « microzymas ». Ils sont visibles à partir d’un grossissement de 750 et curieusement Louis Pasteur a interdit à ses collaborateurs de dépasser les 450. En fonction de la nature du milieu environnant, en particulier de son pH, ils sont susceptibles de bâtir de toute pièce des virus, des bactéries, des cellules voir des tissus fibreux et membraneux. Cette découverte révolutionnaire impliquait que la cause de la maladie n’était pas une agression d’éléments vivants autonomes et étrangers à l’individu mais qu’au contraire elle était la réponse interne la plus appropriée des assemblages en virus ou en bactéries de « microzymas », assemblages destinés à faire face à un chantier important dans l’organisme pour rétablir l’équilibre du milieu intérieur et assurer la survie. C’était la perturbation de ce milieu intérieur, le changement des « humeurs » comme on les appelait autrefois, c’est-à-dire en terme contemporain des stress oxydatifs liés essentiellement aux peurs ou à des empoisonnements plus ou moins artificiels qui étaient la cause première et non l’attaque d’une vie exogène. Le retour à un milieu intérieur équilibré provoque naturellement la réversibilité du processus !

La différence peut sembler anodine de prime abord quand au résultat observé, mais c’est sur elle que repose toute la stratégie médicale et sociale en générale. Soit nous sommes en guerre contre le monde extérieur et des armes de destructions massives (antibiotiques, bombes…) sont nécessaires pour le combat, soit nous sommes en symbiose avec la vie et les déséquilibres sont naturellement compensés par l’intelligence de vie qui amène à la conscience, de façon visible à travers la maladie ou les violences, la concrétisation de ces choix. Une fois le problème compris, le stress résolu et la leçon enseignée la guérison est spontanée pour autant qu’on ne l’arrête pas par une chimie toxique.

Louis Pasteur et Robert Koch firent une interprétation erronée de la réalité se basant sur l’observation figée en laboratoire de l’évolution d’une maladie à un temps T. Ils découvrirent qu’effectivement pour une maladie donnée (en réalité une forme particulière de déséquilibre ou de stress non résolu comme nous le verrons plus loin avec les travaux du docteur Hamer) correspondait une « espèce » de bactérie précise et toujours la même. Ils postulèrent que le milieu intérieur était toujours stérile et sain et que la cause du désordre était l’invasion étrangère. On retrouve là d’ailleurs un parallèle intéressant avec certaines idées politiques très arrêtées… Cette idée réductrice fit sa fortune et celle de tous les laboratoires pharmaceutiques qui concoctèrent des arsenaux de combats de plus en plus toxiques au point que les patients aujourd’hui meurent guéris !

Béchamp fut enterré et pasteur porté aux nues par la finance mondialisée qu’il avait contribué à enrichir. Dans un ultime sursaut d’intégrité, sur son lit de mort Louis Pasteur avoua : "Béchamp avait raison, le microbe n’est rien, le terrain est tout".

Plus récemment l’exemple du docteur Hammer est édifiant sur le pouvoir des Lobis en place. Docteur en médecine, chef de service en oncologie à l’hôpital universitaire de Tübingen en Allemagne et cancérologue réputé , il fut déchu de son droit à l’exercice de la médecine et finalement emprisonné à Fleury Merogis pour avoir affirmé et démontré par la pratique sur 6500 patients que le cancer pouvait être guéri et non seulement combattu.

Ces études cliniques l’amène à comprendre qu’un cancer particulier résulte toujours d’un même type de choc émotionnel, il établit alors une cartographie de chaque cancer en rapport avec les chocs ressentis. Avec l’analyse systématique des scanners du cerveau de ses patients il observe la trace visible du choc émotionnel qui perdure autant que le stress et la localisation précise de ce foyer dans le cerveau correspond toujours au type d’organe touché de sorte que l’analyse des scanners permet dans 100% des cas de trouver l’organe touché par le cancer. Cette triple corrélation entre un cancer particulier, un choc émotionnel particulier et la localisation visible d’un foyer réactif dans le cerveau l’amène à tester avec des patients volontaires une nouvelle thérapie basée sur la conscientisation et la résolution de la situation conflictuelle et du choc émotionnel qui lui est lié, de façon à ce que le cerveau agisse sur l’organe ciblé pour engendrer la guérison. C’est ce qu’il observe de façon quasi systématique sans autres traitements de chimiothérapie, de radiothérapie ou de chirurgie. Dans la phase de guérison naturelle qui suit la fin du sur-stress ou la résolution du conflit il observe cliniquement l’intervention d’un micro organisme particulier. Pour chaque organe particulier, en fonction de sa provenance embryologique (endoderme, mésoderme ancien, mésoderme nouveau, ectoderme) correspond un micro-organisme particulier (bacilles, champignons ,virus, bactéries) . Ils agissent comme des « éboueurs » du milieu intérieur et comme « recycleurs » des structures pathologiques. Ils sont donc des adjuvants indispensables à la guérison alors que la médecine d’école s’efforce de les combattre. Cette dernière donnée corrobore tout à fait les travaux oubliés du docteur Béchamp cité plus haut.

Résultat d’une vie de recherche et de travail pour le docteur Hamer et dont les conclusions s’opposent aux intérêts des puissances pharmaceutiques en place : procès, déchéance de son droit à exercer la médecine et emprisonnement ! Il n’est pas acceptable que la guérison suive naturellement la prise de conscience dans un monde ou le contrôle et la peur sont les armes de l’exploitation du plus grand nombre par les plus puissants.

A voir absolument les trois courtes vidéos du film de Jean-Jacques Crèvecœur sur le Dr. Hamer dont les références figurent ci après : http://www.youtube.com/watch?v=pMRT... http://www.youtube.com/watch?v=EwV9... http://www.youtube.com/watch?v=3ZDm...


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • non667 6 mai 2011 14:49

    de toutes façon cela ne risque rien d’essayer , de plus c’est une évidence connue depuis toujours que le « moral » influe sur la guérison ,reste à affiner la méthode scientifiquement .
    ceci pourrait expliquer quelques « miracles » attribués à la religions et des guérisons attribuées à des guerisseurs ,magnétiseurs et autres désenvouteurs .
    que l’obstruction des labos pharmaceutiques paraisse un peu grosse et incroyable et ignorée du public est un fait t
    pour ma part après le 9-11 et les armes de destructions massives plus rien ne m’étonne !

    merci à internet et aux contributeurs des réseaux sociaux de permettre les« printemps arabes » et l’éveil de la population


    • Laratapinhata 6 mai 2011 19:22

      Très intéressant sujet, merci.


      • easy easy 6 mai 2011 20:45




        Une patiente du docteur Hamer (Attention, images pénibles) 


        • Erik Gruchet 7 mai 2011 06:27

          souhaitez vous recevoir par mail les plus belles images des patients traités par la chimiothérapie de la médecine d’école ? Vous verez qu’elle n’ont rien à envier à votre sélection particulière...


        • easy easy 7 mai 2011 12:05

          Mon fils ayant été sauvé d’une LAM par chimio + greffe de sang de cordon, et cela sans la moindre séquelle....


        • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 6 mai 2011 22:07


          Les microzymas ? hummm...

          He, l’auteur... renseignez-vous !


          • Erik Gruchet 7 mai 2011 06:21

            Hé, le commentateur... renseignez vous !

            Pierre Jacques Antoine Béchamp, né le 15 octobre 1816 à Bassing (Moselle) et mort le 31 mars 1908 à Paris, était docteur ès sciences, docteur en médecine, en chimie et en pharmacie. Il est l’auteur d’une théorie sur les « microzymas » (terme précurseur pour microbe).

            À la suite de travaux expérimentaux et d’observations, il revendique la découverte que toute cellule animale ou végétale serait constituée de petites particules capables, sous certaines conditions, d’évoluer pour former des bactéries qui continueraient à vivre après la mort de la cellule dont elles proviendraient. Béchamp appela ces petits éléments autonomes « microzymas ».

            Ces thèses, dès l’époque de Béchamp, furent toujours très minoritaires parmi les scientifiques. Jules Tissot, professeur de physiologie générale auMuséum d’Histoire Naturelle, pensa les confirmer par des photographies de haute précision de cellules végétales et animales. Pour Tissot comme pour Béchamp (et contrairement aux idées de la majorité des scientifiques) les organismes vivants, quand ils se dérèglent, produiraient eux-mêmes bactéries pathogènes et virus. En l’état actuel de la recherche, les tenants de cette thèse se trouvent chez un certain nombre de thérapeutes des médecines parallèles comme Hulda Regehr Clark et Tamara Lebedewa. Le zoologue et entomologue allemand Günther Enderlein (1872-1968) se fonda également sur les travaux de Béchamp quand il introduisit l’hypothèse d’un pléomorphisme des bactéries 1.

            Béchamp fut contemporain de Louis Pasteur qu’il accuse d’avoir repris ses propres théories en dénaturant leur sens profond et d’avoir ainsi orienté la médecine dans une forme d’impasse. Il ne craint pas d’affirmer en réponse à un collègue, le Docteur Vitteaut : « Je suis le précurseur de Pasteur, exactement comme le volé est le précurseur de la fortune du voleur heureux et insolent qui le nargue et le calomnie. » 

            Wikipédia.org


          • Petitou Petitou 6 mai 2011 22:49

            J’adhère totalement à l’opinion exprimée dans l’article. Je ne prends jamais ces médocs de merde et je ne suis jamais malade excepté quand je n’écoute pas mon corps me dire qu’il a sommeil. Si vous avez une vie saine, un mental sain et à toute épreuve, la maladie ne peut pas se développer. C’est Plutarque qui disait que la médecine fait mourir plus longtemps. Le temps que les charlatans millénaires se remplissent les poches !


            • gaijin gaijin 7 mai 2011 08:23

              les dogmes et les mythes de notre époque actuelle datent tous du 19éme siècle
              l’objectivité scientifique
              le positivisme historique
              la libération de l’homme par le progrès technique

              ces trois maladies de l’esprit humain marquent tout les aspects de notre société et particulièrement la médecine : l’homme devenu objet est considéré du seul point de vu mécanique et statistique

              la médecine ainsi deshumanisée est devenue une vaste machine a faire du fric dirigée davantage par les intérêts financiers des laboratoires que par l’intérêt du patient.
              de nombreuses découvertes qui n’allaient pas de le bon sens ont été balayées et l’ouverture vers ce que l’on appelle les médecines alternatives systématiquement freinées
              ( il est a noter que la législation fait de nous un des pays les plus rétrogrades dans ces domaines )

              on observe par ailleurs que malgré les opérations de propagande de plus en plus de patients
              se tournent ( souvent en désespoir de cause ) vers les « charlatans » tenants de pratiques « obscurantistes » qui soignent parfois depuis des millénaires ( voir a la rubrique médecine chinoise )

              il ne faut toutefois pas jeter le bébé avec l’eau du bain
              d’une part la médecine mécaniste rend bien des services d’autre part le refus d’admettre les différentes pratiques dans le champ social laisse la place a un grand n’importequoitisme dans le domaine de la médecine alternative

              ici comme ailleurs la gueguerre entre les absoluments pour et les absoluments contre ne laisse pas beaucoup de place au bon sens


              • yvanstanislas 7 mai 2011 12:42

                Très bon article,

                A voir absolument : http://www.dailymotion.com/video/xbru8n_sida-luc-montagnier-retourne-sa-ves_news

                Puis un hommage posthume à Mr Benveniste (voir rubrique : « après son décès ») :

                http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Benveniste

                 pour infos : http://fr.wikipedia.org/wiki/Luc_Montagnier

                 

                Il est bon de rappeler que »Mr Montagnier est Grand Officier de la Légion d’honneur depuis le 1er janvier 200911 et commandeur de l’Ordre national du Mérite, membre de l’/fr.wikipedia.org/wiki/Acad%C3%A9mie_nationale_de_m%C3%A9decine" title="Académie nationale de médecine">Académie nationale de médecine et de l’Académie des sciences. Il est directeur de recherche émérite au CNRS et professeur émérite à l’Institut Pasteur".

                 

                ENCORE UN QU’IL VA FALLOIR METTRE EN PRISON…

                 

                Et le procès du sang contaminé, et dernièrement le procès des hormones de croissance çà donnent quoi ????

                 

                Pour un autre article, j’avais écrit un post, qui malheureusement est aussi ici de circonstance :

                 

                La terre est plate,

                 Le soleil tourne autour de la terre, le monde à 6000 ans, les dinosaures n’ont jamais existé, l’évolution des espèces est un leurre, un plus lourd que l’air ne volera jamais et bien d’autres.....

                Croyances d’un autre temps ? 

                Non, seulement des vérités certaines et absolues d’un autre temps.

                Et tout le monde le sait : Une Vérités Absolue est non-discutable (par essence souvent morale ou supérieure voir divine).

                Alors, braves gens ! : croyez !!!

                Sinon, conspirationnistes vous serez ! Et dangereux, vous serez ! Et éliminés, vous serez !


                • Bobby Bobby 8 mai 2011 11:15

                  Bonjour,

                  Les certitudes sont, à n’en pas douter, le principal fléau que notre monde qui se dit « civilisé » a à combattre !

                  Hélas, la dynamique marchande semble être tellement incrustée dans nos subconscients qu’il me paraît bien difficile seulement d’en imaginer une autre... et pourtant, celle-ci nous mène droit la tête dans le mur... qu’alors y faire ?

                  La dénoncer ne sert pas vraiment, on aura tendance à accuser « ad hominem » ces avertis.

                  Pour tous, une lecture instructive : « Flatland », disponible gratuitement sur le site : http://fr.www.affinibook.com ... on est pas près de découvrir une autre dimension !

                  Bien civilement vôtre

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Erik Gruchet


Voir ses articles







Palmarès