Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Méfions-nous de tous ces régimes express

Méfions-nous de tous ces régimes express

Les régimes promettant une perte de poids rapide sont extrêmement populaires auprès du public, qui au fil du temps a été amené à croire que le seul moyen d'être beau, de ressembler à leurs idoles, est de mourir de faim. Malheureusement, si à court terme les effets de ces méthodes peuvent être avérés, sur le long terme, il n'en va pas de même ! La mise en famine requise par ces programmes entraîne effectivement une perte de graisse, mais aussi de muscle.

Pas seulement une perte de graisse

De nombreuses personnes pensent que la perte de poids rapide engendrée par ces régimes est un signe positif en termes non seulement esthétique mais aussi de santé. Une grande partie de cette perte de poids est cependant la résultante d'une importante perte de masse musculaire maigre, et pas de graisse.

Alors effectivement, vous pouvez rapidement porter des vêtements plus proches de votre corps et malheureusement cette notion semble être une valeur fondamentale de réussite et de succès d'une cure minceur. Mais vous ne pouvez pas négliger le fait que la fonte musculaire impliquée dans cette perte de poids est néfaste pour un certain nombre de raisons. Notamment par exemple du fait que l'organisme a besoin de la masse musculaire pour une résistance optimale des muscles squelettiques, aussi parce que la famine affaiblit le cœur.

S'engager dans les régimes très restrictifs qui causent une telle perte de poids généralisée est réellement dangereux,. Aussi, la promotion de ces méthodes est irresponsable. L'essence de ces programmes est la poursuite de la baisse du poids au détriment de la santé, et pour couronner le tout, ces régimes n'améliorent pas réellement l'apparence, car, à moyen terme, les muscles paraissent souvent informes, ce qui n'est pas très joli, vous le concédez !

Dysfonction systémique

La plupart des régimes express se basent sur la restriction alimentaire. Ils provoquent une brusque perte de poids, généralement en quelques semaines, principalement en raison de la perte importante de fluides. Sur le moyen terme, ces restrictions ont tendance à provoquer petit à petit de nombreux dysfonctionnements de l'ensemble du système.

Le métabolisme ralentit à cause d'un manque persistant de nourriture, qui force le corps à faire un meilleur usage des calories absorbées. Lorsque le régime se termine, cette diminution du métabolisme demeure et provoque un stockage excessif des graisses et un pourcentage plus élevé de graisse corporelle. Oui vous avez bien compris, la plupart du temps après une cure d'amaigrissement du genre, on se retrouve à moyen terme plus gros qu'auparavant. On parle là de l'effet yo-yo.

Surcharge de cortisol

Pendant la mise en famine, le niveau de cortisol se développe sauvagement. Cela contribue également à la dégradation musculaire et à une accumulation de graisse. Le cortisol provoque également une forme de résistance à l'insuline, ce qui entraîne une glycémie élevée et ses nombreuses complications telles que le syndrome métabolique. A long terme, l'exposition à un niveau élevé de cortisol, peut provoquer des maladies comme le diabète et le syndrome de Cushing.

Effets secondaires approfondis

Parce que la restriction alimentaire provoque une perte de masse musculaire et la réduction de glycogène, l'exercice devient beaucoup plus difficile à la fois pendant et après ces régimes. La plupart du temps, les personnes s'essayant à ces fameux régimes restrictifs ne trouvent même pas la force de faire le moindre exercice physique.

Suite à la cure, lorsque le corps recommence à trouver une certaine normalité, la perte de fluides observée au début du régime s'inverse, et le plus souvent on mise sur une efficacité du régime effectué pour se diriger sur un autre dans la foulée.

Problèmes cognitifs et émotionnels

Les personnes pratiquant un régime express ont aussi couramment des problèmes cognitifs et émotionnels comme l'anxiété, la dépression, l'incapacité de se concentrer, et un mauvais sommeil. Après la fin de la diète, ces problèmes demeurent jusqu'à ce que les stocks corporels de vitamines et de minéraux se rééquilibrent. Un effet secondaire malheureux de ces problèmes émotionnels est une tendance aux crises de boulimie qui, bien entendu, provoque une prise de poids aussi rapide que l'amaigrissement précédent.

Prendre son temps et bien manger

Ces régimes de restriction sont donc finalement inefficaces, dangereux et ont tendance à transmettre de mauvaises habitudes alimentaires. En revanche, il ne faut pas croire que tous les régimes vous entraineront dans cette spirale.

Nous sommes aujourd'hui de plus en plus exigeant avec nous même et n'acceptons pas de prendre notre temps pour prendre soin de nous. Pourtant, envisager de perdre du poids lentement, essayer de se rééquilibrer alimentairement, faire de l'exercice physique quotidiennement ... semblent nécessaires afin d'envisager une perte durable de poids, mais surtout, afin de connaitre un bien être favorisant force et vitalité.

Quoi qu'il en soit, si j'avais un seul et dernier conseil à vous donner, respectez votre corps et faites confiance à des professionnels de la santé en ce qui concerne votre volonté de perdre du poids.

En savoir plus, sources


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Soi Même 26 mai 2012 17:20
    Méfions-nous de tous ces régimes express, et ce qu’est valable aussi pour le régime Hollande ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès