Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Mieux que les bonnes réponses... les bonnes questions

Mieux que les bonnes réponses... les bonnes questions

Une campagne radio soutenue depuis quinze jours, sur un nouveau médicament le GARDASIL, un vaccin contre le cancer.

Comme le fait remarquer Charlotte haug, il y a énormément d’inconnues concernant ce vaccin et ce n’est pas avant des décades qu’on pourra avoir des certitudes sur son efficacité.

Quelles affirmations dans cette campagne équivoque. En effet, ces messages radiophoniques répétitifs soulèvent plus de questions que de réponses. La campagne presse papier régionale, selon Daniel Flaysaquier, « Ce message est diffusé sous un aspect qui peut laisser croire au lecteur qu’il s’agit d’un article et non d’une publicité. » Alors, quel mot clé ? Sexuel, répété trois fois.

Comme le dis de façon concise le centenaire Claude Levi Strauss : Mieux que les bonnes réponses...les bonnes questions. Ce sont ces dernières qui satisfont les orateurs à la fin de leurs discours ou conférences, et les articles d’internautes, dans les fils de commentaires. Celles-ci leur garantit le taux d’écoute et l’attention des auditeurs, comme l’interactivité dans les médias citoyens.

Ce que cherche l’auteur n’est plus les réponses qu’il apporte, mais les questions qu’il soulève.

Celles-ci lui prouvent que son sujet n’est pas confidentiel, et intéresse ses auditeurs.

En cela, ce sujet intéresse 33% des femmes et 50% des hommes : Le CANCER.

Extrait :

Deux millions de morts : c’est le tribut que le monde

paie chaque année au cancer. Voici, traduit de la langue

des savants dans le langage de tout le monde, ce qu’en

savent aujourd’hui ceux qui se sont promis de l’abattre.

 ... « De toutes les maladies que la médecine n’a pas encore vaincues, le cancer est assurément la plus mystérieuse. Tout ce qui concerne le cancer est du domaine du paradoxe. En 1900, la proportion des décès dûs au cancer et autres tumeurs était, aux Etats Unis de 3,7%. En 1946, elle était de 13,5%, ( et 23 % en 2001 ) . autrement dit, à mesure que les médecins s’efforcent de contenir la maladie, celle-çi semble étendre son champs d’action. »... ...« Que sait-on de sa nature réelle ? A peu près rien, du moins rien de certain. Dans ce cas, comment peut-on espérer la guérir ? De la même façon qu’on guérit la pneumonie par la pénicéline, c’est à dire sans savoir exactement comment s’opère cette guérison. De même, on ignore les mécanismes exact du diabète ? On combat l’anémie pernicieuse avec de l’extrait de foie bien qu’on ne sache pas au juste ce qu’est l’anémie pernicieuse.  » 

A l’entête de la page suivante, en majuscule souligné : 

SUR LA VOIE DE LA GUERISON LA PLUS RECENTE ETAPE, LA DERNIERE PEUT ETRE : LES HORMONES. 

La punaise auxiliaire de l’alchimie moderne

« ... Les expériences menées à partir de l’un des acides, l’acide nucléide désxyribrose ( plus communément appelé D.N.A.) _ que l’on trouve dans les chromosomes du noyau de toutes toutes les sortes de cellules connues_ ont donné des résultats assez extraordinaire. En présence du D.N.A., un groupe de chercheurs de l’institut Rockfeller a réussi à transformer un type de micro-organisme de punaise en un autre type de micro-organisme du même insecte. C’est plus que n’en révaient les alchimistes d’autrefois. On peut se faire une idée de l’importance de ce résultat si l’on songe que, par rapport au micro-organisme, cette expérience équivaudrait, à l’échelle du chien, à la transformation d’un épagneul en berger allemand, et ceci, par une simple opération chimique... » « ...On pourrait, par des moyens artificiels, c’est à dire en utilisant des substances chimiques, arrêter l’évolution anormale et réorienter la croissance et la différenciation des cellules vers la normale. Mais, pour le moment, ce n’est pas là qu’une hypothèse de travail. Supposé qu’elle se vérifie un jour, il reste d’ici là beaucoup d’expériences à tenter et à réussir.... » « ...Il a peut-être été démontré, par le docteur Albert Tannenbaum, de Chicago, que s’il y avait moins d’obèses parmi les humains, le cancer y ferait moins de ravages... » « ... Toutefois, on admet aujourd’hui qu’il paraît y avoir un rapport ( qu’on na d’ailleurs pas pu préciser ) entre le cancer et les brûlures profondes, l’action prolongée de l’arsenic, certaines formes d’inflammation chronique. Il a été également reconnu que l’exposition médicinale aux rayons X et au radium a déterminé chez certains malades irradiés ( cependant, autant que l’on sache, l’examen des poumons ou d’autres organes au moyen des rayons X ne présente pas de danger, ou très peu... »  

L’ypérite a fourni un remède de plus

« ...Quand pour une maladie, il existe de nombreux traitements, il est à peu près certain qu’aucun de ces traitements n’atteint le degré d’efficacité souhaitable. Cette constatation s’applique plus au cancer, pour lequel il existe des quantités de remèdes, qu’à n’importe quelle autre maladie. Le Dr Woglom, de Columbia, a énuméré parmi les plus anciens : la soupe aux crabes ( cancer est un mot latin signifiant : crabe ), les purgations, les emplâtres, la terre de pipe, l’argent, l’or, le mercure, le froid, le cuivre, le phosphore, l’arsenic, l’électricité, les feuilles de violette, les crapauds, les venins de serpent et bien d’autres encore... » « ...Parmi les traitements en usage aujourd’hui, il faut citer certaines substances radioactives ( au sujet desquelles il est prématuré de faire des conclusions ), des hormones, des composés antagonistes de l’acide follique et des chlorates de méthylamine. Mais aucun de ces remèdes n’est considéré comme un moyen de guérison. Ils peuvent avoir un effet momentané sur la maladie, ils ne peuvent pas la stopper définitivement. C’est également le cas de la « moutarde à l’azote », découverte par les Français avant la guerre, puis synthétisés par les Allemands et les Américains.... » « ...Les Américains étaient au courant des travaux des Allemands sur les gaz asphyxiants et, en particulier, sur une nouvelle forme de l’ypérite. De peur que les nazis ne l’utilisent, ils entreprirent d’intenses recherches sur cette substance dans l’espoir de lui découvrir un antidote. Ces recherches aboutirent à la découverte de « Nitrogen mustard » ( moutarde à l’azote ), Substance d’une importance capitale dans la lutte contre le cancer. En effet, dans certains cas, elle exerce une action remarquable sur la cellule cancéreuse. Mais, cette action n’est que temporaire. Autrement dit, même si la « moutarde à l’azote » est aujourd’hui l’un des principaux remèdes du cancer, elle n’est pas « le » remède... » 

A l’entête de la suivante. 

LA PREMIERE BATAILLE, CELLE DU DIAGNOSTIC EST GAGNEE 

L’estomac est l’organe le plus exposé

... « Malheureusement, lorsque ces symptomes se présentent, à supposer qu’ils décèlent effectivement la présence d’un cancer, souvent il est déjà trop tard, sinon trop tard pour l ’intervention chirurgicale ou les rayons. C’est pourquoi les médecins sont préoccupés de trouver des tests capables de donner des indications sur la maladie avant même l’apparition des symptomes. D’ores et déjà, ils en ont trouvé, de plus ou moins sûrs, de plus ou moins compliqués. Un des succès les plus remarquables que l’on ait enregistré, ces dernières années, est dû aux recherches du Dr Papanicolaou, de New York, sur le cancer de l’utérus. Dans les pertes utérines d’une cancéreuse, ce médecin avait remarqué la présence de cellules affectant des formes bizarres. Il acquit la certitude qu’il s’agissait de cellules cancéreuses. Cela signifiait-il que le cancer de l’utérus perdait des cellules ? Si oui, il suffisait d’examiner les pertes utérines de n’importe quelle femme, pour savoir si elle avait ou non un cancer de l’utérus. Papanicolaou travailla pendant quinze ans avant de communiquer sa découverte. D’abord, il prouva que dans tous les cas de cancer de l’utérus, le même phénomène se produisait. Puis il appliqua son test. Sur 5261 femmes examinées, 317 s’avérèrent atteintes. Le test Papanicolaou permit d’en dépister 69 sur lesquelles les autres méthodes n’avaient donné aucune indication. Par contre, il échoua sur 37 autres qu’il ne put dépister. L’épreuve n’en était pas moins satisfaisante, le coéfficient d’erreur ne fut finalement que de 13 %...  » 

Le test électrique prédit la maladie

« ...Le docteur Burr démontrait qu’une cellule normale en train de croître possède une certaine électricité et cette charge est différente quand il s’agit d’une cellule cancéreuse. Ses expériences, faites sur des souris, lui réservait une grosse surprise.

A plusieurs reprises, certaines souris jugées parfaitement saines présentèrent les mêmes effets électriques que des souris atteintes de tumeurs. Burr vit des tumeurs se développer chez les souris saines qui paraissaient échapper à la règle. Loin d’être douteux, le procédé électrique avait prédit la naissance d’un cancer.

Burr et Langman l’appliquèrent alors à des centaines de femmes, en limitant leurs recherches, pour commencer, au cancer de la région génitale. Les résultats furent impressionnants... »

Article du 2 septembre 1950, extrait du plus célèbre hebdomadaire people de l’époque, Paris Match, numéro 76, vendu cinquante francs.

En accordant totale confiance à quiconque d’introduire dans son organisme tant d’infimes doses de poisons divers, ne lui accorde-t-on pas ainsi la responsabilité de son propre cancer ? 

Le Depistage Des ‎cancers - plus d’infos »

16, Boulevard Saint-Germain, 75005 5ème Arrondissement, Paris‎ - 01 44 30 03 03‎

Informations sur cette entreprise non vérifiées

Mutualités Chrétiennes‎ - plus d’infos »

Chaussée de Louvain 292, B-5004 Bouge‎ - +32 800 10 987‎

"Le premier vaccin contre le cancer du col de l’utérus mis sur le marché et remboursé en Belgique, le Gardasil, cible quatre types de papillomavirus à haut

Fédération Française de Shiatsu Traditionel‎ - plus d’infos »

12, Rue Epinettes, 75017 Paris‎ - 01 42 29 64 22‎

"Un vaccin contre le cancer du col de l’utérus. Par Véro, jeudi 25 septembre 2008 à. Association des malades du cancer du Cher (18) L’association Lourdes Cancer ..." sports-sante.com

http://blog.agone.org/post/2008/12/14/Louer-son-ventre-voila-ou-conduit-la-logique-du-marche-Les-meres-porteuses-soulevent-des-questions-genantes

http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=329

http://www.alterinfo.net/Le-vaccin-Gardasil-declenche-des-reactions-en-Australie_a14615.html

http://www.google.fr/search?q=VACCIN+CANCER&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla :fr :official&client=firefox-a

http://www.asslema.com/forums/reflexions-generales/6187-trafic-dovules-sperme.html

http://www.fraternet.com/magazine/info2810.htm


Moyenne des avis sur cet article :  3.59/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • zelectron zelectron 9 janvier 2009 15:10

    Le cancer ? un marché de la peur comme un autre !

    Effectivement certains "laboratorio-médicamenteux-sorciers-d’un-autre-âge" utilisent des arguments troubles pour le moins.


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 10 janvier 2009 07:21

      @ zelectron libre,

      Daniel Flaysakier écrit dans cet article http://blog.france2.fr/mon-blog-medical/index.php/2009/01/07/95776-la-mauvaise-science-des-marchands-de-peur en relate avec méthodes et stratégies pour répandre la peur...Mais, si nous savions la motivation cachée au fond du panier de l’infirmier...nous aurions effectivement peur !

      Meilleurs voeux à vous. L.S.


    • JL JL 9 janvier 2009 16:10

      Bonjour Lisa Sion. Il me semble évident que ceux qui ont un intérêt aux dépistages précoces sont ceux qui vont traiter les patients déclarés. Mais est-ce vraiment l’intérêt des patients ? Cela le serait si, d’une part tous les cancers étaient fatals, d’autre part si la thérapeutique était au pint. Ces deux conditions ne me semblant pas réunies, il faut dire et redire que l’on n’en est encore qu’au stade de la recherche.

      Par ailleurs, s’il est vrai que c’est la toxicité de notre environnement qui est responsable de cancers, il faut croire que la problématique du vaccin c’est de rendre les ndividus résistants à la pollution. Des mutants en somme. D’une certaine façon, c’est comme si l’on voulait rendre les individus insensibles à la douleur : si des réactions à la pollution se manifestent, c’est la pollution qu’il faut faire cesser. 

      Question : est-ce que Monsanto pour ne citer que la figure emblématique de la pollution mondiale, finance les recherches de la lutte contre le cancer ?


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 10 janvier 2009 07:34

        Salut J.L.

        " il faut dire et redire que l’on n’en est encore qu’au stade de la recherche. "

        Vous savez, si depuis un siècle, nous restons dans ce domaine au stade de la recherche, il serait temps de se poser la question de la direction dans laquelle nous cherchons, et cela d’autant plus qu’en un siècle, on est passé de 3,5 à 23 % de cancers. 

        Comme vous le dites très bien, on cherche plus les remèdes coûteux et abonnementeurs...que les causes efficaces et immédiates. Car en effet, si l’on résoud la cause de toutes les maladies, les hôpitaux seraient pleins de lits vides...et les médecins aussi...livides !

        Je prépare un article sur le sujet : http://www.rue89.com/2008/02/16/ogm-quand-monsanto-seme-la-terreur

        meilleurs voeux à vous. L.S.


      • JL JL 10 janvier 2009 11:01

        Salut L.S. : ""il serait temps de se poser la question de la direction dans laquelle nous cherchons""

        Je ne dirai pas mieux  smiley

        Meilleurs voeux à vous aussi.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 16 janvier 2009 09:24

        Ajout de dernière minute complètant le sujet :http://www.europe1.fr/popup/reecoute/(idconducteur)/96248/(idemission)/158888


      • max14z max14z 9 janvier 2009 17:17

        mefiance aux médocs pharmaco-cimiques..... smiley


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 10 janvier 2009 07:48

          @max14z,

          Quand vus réalisez les montants en jeux, vous comprenez les intérêts et les méthodes employées pour mener à bien une campagne jusqu’au bout...quoiqu’il arrive ! http://www.dailymotion.com/video/x7uizx_hormonesmonsantocancer_webcam

          Meilleurs voeux à vous. L.S.


        • appoline appoline 9 janvier 2009 20:25

          Vu les nombreux dérapages de l’industrie pharmaceutique, il faut avant tout rester très vigilents. Tiens, ils parlent du round-up, ils viennent de s’apercevoir qu’il était nocif pour l’homme. Bravo, quelques décennies à s’en mettre plein les poches. Idem, pour certains vaccins.


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 10 janvier 2009 07:57

            @ Appoline

            S’il est un domaine dans lequel tout dérapage devrait être interdit, c’est bien celui-ci ! http://www.combat-monsanto.org/spip.php?article246 . Je vous remercie pour votre participation et meilleurs voeux. L.S.


          • JL JL 10 janvier 2009 17:58

            Pour le lien entre les pesticides et le cancer, je crois qu’il est temps de le dire haut et fort :

            Monsanto met au point des plantes GM qui seront résistantes aux herbicides, et la recherche relative au cancer cherche à mettre au point un traitement qui immunisera l’homme contre ces mêmes herbicides rédhibitoires. La boucle est bouclée : des plantes mutantes pour des hommes mutants.

            Peut être un homme génétiquement modifié pourra-t-il résister à tous ces poisons.


          • JL JL 10 janvier 2009 18:04

            Hervé Kempf (à écouter absolument sur le site "Terre à terre" de France Culture) disait ce matin qu’une mère porteuse ayant trouvé sur Internet des parent prêts à payer plus cher que les "commanditaires" leur avait vendu l’enfant Je suppose que les enfants marchandisés, chosifiés n’auront plus leur mot à dire - c’est ce que l’on attend des choses - dans la marche vers la transhumanisation de l’humanité.


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 10 janvier 2009 08:00

              @ Janequin,


              Le collectif Formindep constate que la campagne actuelle prônant le dépistage individuel systématique du cancer de la prostate chez les hommes à partir de 50 ans, orchestrée par l’Association Française d’urologie [1], ne respecte pas ces principes scientifiques et éthiques.

              Je vous remercie pour vos liens intéressants et vous souhaitede bons voeux. L.S.


            • chmoll chmoll 10 janvier 2009 10:49

              à lire comme a on dirait que les chercheurs( certains) cherchent,mais se bousculent pas pour trouver
              ou alors font tourner des industries pharma,en sortant des petits bidules de leur labo

              auraient-ils des conivences avec certaines industires pharmaceutiques ?


              • Pascal GILBERT Pascal GILBERT 10 janvier 2009 11:01

                C’est quoi le sujet de l’article ?


                • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2011 09:57

                  Salut Pascal,
                   Comme on se retrouve. smiley
                   Un médecin comme vous va pouvoir appuyer ou disqualifier le sujet de l’article.
                   Je me souviens de votre bouquin, vous aviez quelques petites contestations sur le sujet « cancer » et « médecine ».
                   C’est le moment d’en parler. smiley


                • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2011 10:02

                  Pascal,

                  Le SV de mars parlait de 13 médicaments à bannir.
                  Il y avait entre autres : Chondrosulf, Ixprim, Cymbalta, Januvia, Xelevia, Nexen, Protelos, Stablon, Structum, Valstarel, Zyprexa
                  Qu’en pensez-vous ?


                • catastrophy catastrophy 10 janvier 2009 11:27

                   Pace e salute smiley


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 juin 2009 19:20

                        Dernière couche, avec liens, et merci Eugène.

                        http://www.cancerfungus.com/cancer-champignon/cancer-therapie-prologue.php Le cancer est un champignon
                        du Dr Simoncini
                        oncologue
                        Parmi les nombreux livres qui essaient de donner une réponse au problème du cancer, celui écrit par l’oncologue Tullio Simoncini se distingue par sa simplicité et sa théorie innovatrice. Le livre "Le Cancer est un champignon" décrit la manière dont une infection fongique forme toujours la base de chaque formation néoplasique, qui essaie ensuite de se propager dans tout l’organisme sans s’arrêter.
                        La croissance des colonies fongiques, accompagnée de la réaction du tissu qui essaie de se défendre contre l’invasion cause la tumeur. C’est un phénomène simple et uniquement extracellulaire. De ce fait, il y a une seule cause au cancer : le Candida , qui selon la localisation anatomique concernée, provoque différentes réactions histologiques. C’est la raison pour laquelle il y a de si nombreux types de tumeurs.
                        Pour le moment, le bicarbonate de sodium (en solution à 5% ou à 8,4%) est le seul remède capable de faire disparaître complètement les tumeurs. Pour obtenir le maximum d’effet destructeur, le bicarbonate de sodium doit être amené au contact direct des tissus. Il est possible de le faire en appliquant un cathéter spécial aux artères qui irriguent les différents organes ou en utilisant les méthodes endoscopiques conventionnelles.
                        Le Cancer est un champignon | Prologue, deuxième partie
                        Cependant, il y a d’autres possibilités : les infusions de gouttes, les énémas, les irrigations et les infiltrations selon l’endroit où se trouve la néoplasie.
                        Quand le bicarbonate de sodium est administré de la bonne manière aux patients non terminaux, on peut alors faire disparaître de nombreuses sortes de tumeurs dans un temps bref, ce qui amène souvent un rétablissement complet en deux mois.
                        De plus, il est nécessaire de souligner avec force que cette substance ne cause aucune douleur et qu’elle est facile à appliquer. Il y a quelques effets secondaires légers dans seulement quelques cas. De nombreux patients tirent bénéfice de la méthode du Dr Simoncini et sont guéris en dépit du fait que l’oncologie classique les ait déclarés incurables.
                        Pour conclure, il est nécessaire de dire que le livre du Dr Simoncini représente une réelle cassure par rapport à la tradition oncologique reçue, en raison de l’innovation qu’il apporte, c’est-à-dire qu’il indique la cause exacte du cancer. De cette manière, il constitue une alternative simple par rapport à quantité excessive d’études et expérimentations qui n’ont amené aucun résultat définitif.

                        Le livre du docteur Simoncini....les chapitres....
                        http://www.cancerfungus.com/cancer-champignon/acheter-livre-dr-simoncini.php

                          LE CANCER EST UN CHAMPIGNON

                            Legros Agnès  
                        http://poesieenfant.blog4ever.com


                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 juin 2009 16:31


                          _______________________________________________________________

                          Voici un court extrait du tableau noir des grandes bavures
                           pharmaceutiques résultant de ce simulacre d’homologation
                          officielle nommée AMM
                          ______________________________________________________________

                           

                           

                          • Thalidomide et Lénotan, sont reponsables de la naissance de milliers d’enfants phocomèles.
                          • Isoprénaline causa la mort de 3.500 personnes
                          • Paracétamol des maladies hépatiques mortelles (1.500 personnes ont été hospitalisées rien qu’en 1971 en Angleterre).
                          • Indalpine (anti-dépresseur) génère l’agranulocytose (destruction) des cellules sanguines.
                          • Fluvisco ( pour l’artérite des jambes) fut responsable de nombreuses hépatites graves.
                          • Vectren (anti-inflammatoire) génère des syndromes de Lyell et la maladie de Stevens-Johnson.
                          • Dupéran (antalgique) causa de nombreuses formes sévères d’atteintes hépatiques.
                          • Tendéril (anti-inflammatoire) fut responsable de milliers de décès à travers le monde sur 20 ans de commercialisation.
                          • Aspirine a entraîné chez beaucoup d’enfants le syndrome de Reye (mortel).
                          • Accutane a déclenché de nombreuses malformations foetales (+ de 1.300 bébés aux USA).
                          • Halcion ( tranquilisant) retiré du marché pour états de confusion mentale graves.
                          • Barnétil (médicament psychiatrique pour maniaco-dépressifs) a entraîné des troubles mortels du rythme cardiaque.
                          • Carbamazépine (maladies psychiatriques) a entraîné de nombreuses malformations foetales.
                          • Cimétidine (ulcère de l’estomac) a été retiré pour lésions hapatiques graves.
                          • Glifanan (antalgique) interdit pour accidents allergiques graves, voire mortels (oedèmes de Quincke, chocs anaphyllactiques).
                          • Soriatane (psoriasis, troubles de kératinisation) présente des effets tératogènes (cancérogènes) avérés.
                          • Tamoxifène médicament anti-cancer, aggravait le risque et le cancer en cours....
                          • Orabilex causait des détériorations fatales des reims.
                          • Métaqualone a entraîné la folie de milliers d’êtres humains et 366 morts par suicide et homicides.
                          • Chloranphénicol a provoqué de nombreuses altérations mortelles du sang par destruction de la moelle osseuse, des anémies graves et des collapsus cardio-vasculaires.
                          • Isoproténérol Spray a provoqué la mort de 3.500 asthmatiques dans le monde.
                          • phenphormin (diabète) prescrit pendant 18 ans, a été responsable de près de 1.000 morts par an.
                          • phénacétine (analgésique) présent dans plus de 200 médicaments, a été accusé de blocage, destruction et tumeurs rénales.
                          • Phénindione (anti-coagulant) a été accusé d’atteintes rénales, hépatiques et sanguines graves et de pancréatites aiguës.
                          • Méthotrexate(leucémie, psoriasis et polyarthrite PCE) a provoqué des entérites hémorragiques avec perforation intestinale, des anémies graves et des tumeurs cancéreuses.
                          • Urétane ( chimiothérapie anti-leucémique) déclenche cancer du foie, des poumons et de la moelle osseuse.
                          • Milotane (anti-leucémique), détruit les tissus des surrénales.
                          • Kanamycine antibiotique antituberculeux, entraîne une insuffisance grave et des surdités.
                          • Stator (anti-cholestérol) a provoqué de nombreuses paralysies, destructions rénales et 52 morts en France.

                           

                           
                          Cette liste est non exhaustive

                           


                          De leur côté, les producteurs et les distributeurs de remèdes naturels efficace et sans danger, issus d’une pharmacopée souvent millénaire, font l’objet d’un harcèlement constant de la part des services officiels.....Amendes assassines, confications, interdictions, garde à vue pour intimidation, fermetures, prison avec ou sans sursis, pleuvent sur les bienfaiteurs de la santé naturelle respectueuse de la vie humaine et environnementale.

                           

                          Les marchands de chimie, eux, sont tellement puissants qu’ils ont la garantie d’une immunité judiciaire totale, et l’on n’a jamais vu aucun responsable de laboratoire condamné ou emprisonné suite à la mort de milliers de victimes d’un médicament. Tout au plus, on retire l’objet du délit du marché, et l’on n’hésite pas à le réinjecter sous une autre forme et pour un autre usage, en général pour des maladies orphelines ou tout simplement dans des pays sans contrôle du tiers monde.

                           


                           - source : nouveaux horizons santé - n° 48 - février 2007.


                          • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2011 10:11

                            "Les marchands de chimie, eux, sont tellement puissants qu’ils ont la garantie d’une immunité judiciaire totale, et l’on n’a jamais vu aucun responsable de laboratoire condamné ou emprisonné suite à la mort de milliers de victimes d’un médicament"

                            En fait, Lisa, ils sont responsables de ce qu’ils produisent mais pas coupables de ce qu’on en fait.
                            Les chimistes (j’en suis un de formation... smiley ne jouent qu’avec des molécules et des atomes pour en construire de nouveaux.
                            La pharmacie et la chimie ne sont pas dans les mêmes bocaux, ni ne jouent avec les mêmes éprouvettes. smiley


                          • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2011 09:52

                            Salut Lisa,
                             Nous sommes à une époque où si on y est le prix, on peut tout entreprendre. La technologie existe très souvent. La question reste pourquoi le faire, pour quels bénéfices ? Comme je te l’ai répondu, l’enfer est pavé de bonnes intentions.
                             Se poser les bonnes questions avant d’entreprendre, est la bonne question.
                             J’ai très souvent connu ce problème dans ma vie active. Quand on a rien à faire, on invente pour s’occuper et on « vend » le projet « Nice to have ».
                             Le marketing s’est vu obligé d’accélérer le mouvement pour pouvoir exister. Il faut vendre ou mourir. Alors on invente des gadgets pour montrer la différence avec la version précédente.
                             Comme j’aime l’humour pour dire les choses, j’ai sorti Pierre Desproges qui disait « La recherche a besoin d’argent dans deux domaines prioritaires : le cancer et les missiles antimissiles. Pour les missiles antimissiles, il y a les impôts. Pour le cancer, on fait la quête. » et
                            « S’il n’y avait pas la Science, combien d’entre nous pourraient profiter de leur cancer pendant plus de cinq ans ? » smiley


                            • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2011 10:36

                              « où si on y est le prix »
                              Correction : où si on y met le prix


                            • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2011 10:04

                              Lisa,
                               Si tu veux de la lecture perso sur le sujetsmiley


                              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 17 juin 2011 21:56

                                Slu Guy,

                                excellent exemple d’auto dérision, du grand art ce Desproges...

                                les chercheurs veulent juste qu’on leur foute la paix et qu’on les laisse chercher...quoi ? le savent-ils eux mêmes. Personnellement, si on me demande, je chercherais à produire 100 % de mon énergie en local, éolienne profilée pour démarrer avec 2m,27 de déplacement d’air avec une courroie et un variateur limitant la vitesse unique et le multipliant le rendement, il ne me manque plus que dix millions d’euros et une assistante sortant d’université singapourienne et originaire de Bali

                                le lien vers ta lecture perso du sujet est ancienne ? 404...


                                • Aldous Aldous 3 février 2012 11:10

                                  Lisa Sion2

                                  Merci pour cet article.

                                  J’ai vu il y a quelques années une affiche sur les bus parisiens qui disait (de mémoire) :

                                  « Une personne sur deux dans ce bus aura le cancer dans sa vie. »

                                  La violence de cette campagne l’a fait s’arrêter rapidement mais ça m’a fait réaliser dans quel état d’esprit sont les responsables de la santé : On normalise une situation hors de contrôle.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès