Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Ne soyons pas vache...mais indignés

Ne soyons pas vache...mais indignés

Une de nos fleur rose de la politique française vient de trouver le remède miracle pour endiguer la pénurie de médecin en milieu rural et soulager l’indignation de nos pauvres gastropodes des campagnes…

Remède mes amis qui sort tout droit de la stratégie politicienne de la diversion,élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l'attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d'informations insignifiantes...iantes. 

Les Vétérinaires…

Non ce n’est pas une plaisanterie, allons allons cela vient d’une de nos élues…

Une élue socialiste de Côte d'Or, Françoise Tenenbaum,  propose de faire appel aux vétérinaires… elle est pas belle celle là… ? Il faut quand même y penser et pour ce mes enfants il faut avoir fait des années d’étude… ENA ou Math SUP…maternelle supérieure… ? Imaginez que moi simple petit français, non élu donc pas grand chose…je sorte cette petite merveille de perle sur mon site…ipso facto, je dirais vulgairement je suis chocolat, enquête des services rapprochés « indépendants »…du gouvernement, arrestation, interrogatoire, ordalie, fer bleu blanc rouge, et internement en maison spécialisée de haute sécurité.

Mais là une élite « de rosé bien frais » on en parle je dirais même on en glousse dans le milieu... autorisé milieu très démocratique accessible seulement avec une carte…de parti…

Revenons à nos moutons…Françoise à la moutarde qui lui monte au nez, adjointe au maire de Dijon, la vérité… est qu’elle est une grande spécialiste, déléguée à la Solidarité et à la santé et vice-présidente du conseil régional de Bourgogne, du cumul des mandats…

 Elle nous déclare je site :

« J’ai réfléchi à la problématique dans laquelle nous sommes, notamment en Bourgogne où il y a des déserts médicaux, et je me suis rendu compte qu’il y avait de vrais médecins dans les territoires, ce sont les vétérinaires, qui peuvent intervenir en urgence, il faudrait définir une passerelle de formation et cadrer la mission de ces vétérinaires. Surtout, ce ne serait pas à la place du médecin mais en l’attendant ».

Gérard Vignault président du Conseil Régional de l’Ordre des Vétérinaires de Bourgogne, s’étonne et déclare « ce serait un recul de soins apportés aux gens »…Jean Pierre Mouraux président du Conseil de l’Ordre des médecins de Côte-d’Or, lui prend les choses avec humour « C’est un pavé dans la mare et ça fait bouger les canards ».

Après les « montebourderies » nouveau missile « solaire »… tiré par le sous-marin nucléaire du FN… nous avons le « Canardier » en chocolat qui nous envoie « une crotte molle » afin de noyer notre pauvre petit François…qui n’a pas besoin de ça…il est déjà suffisamment embourbé dans la marre…

Allo… oui bonjour les urgences… ma femme est dans le jardin et risque d’accoucher…pas de problème je vous envoie un vétérinaire pour mettre bas…

Allo… oui bonjour les urgences… mon fils a mal au ventre…pas de problème je vous envoie un vétérinaire il lui donnera un remède de cheval…

Allo… oui bonjour les urgences… mon fils a mal au pied gauche…pas de problème madame, l’urgence Vétérinaires toujours à votre service vous envoie un palefrenier pour lui changer les fers…

 

Allons allons il faut arrêter la picole. Ce n'est pas la même chose de soigner une vache qu'un homme, il en va de VOTRE niveau de responsabilités ».

http://www.indigne-je-propose.org/


Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 15 décembre 2011 16:58

    Pourquoi pas les bouchers pour les opérations ??

    Pourquoi pas les jardiniers pour couper les cheveux ?

    Du grand n’importe quoi , c’est la porte ouverte à n’importe quoi 

    Cela ne s’appelle pas exercice illégal de la médecine pour un vétérinaire ?
    Il faut savoir que les vétérinaires sont dans un cadre militaire habilité à remplacer un médecin en opération mais il doit être possible de trouver une autre solution , à quoi sert l’état , à trop se désengager il ne faut pas s’étonner de la désertification commerciale , chemin de fer , poste etc ...

    Philippe 

    • Jason Jason 15 décembre 2011 17:24

      C’est super. Puisque les médecins et les vétérinaires sont interchangeables, je vais pouvoir emmener mon poisson rouge et mon perroquet chez le médecin. Ca m’évitera de faire 20 km.


      • ZEN ZEN 16 décembre 2011 14:17

        Jason
        Surtout si ton poisson fait une rougeole..
        Pour ton cheval, ça va poser problème smiley


      • Intelle Intelle 16 décembre 2011 15:35

        On pourrait aussi se faire rembourser par la sécu pour les vaccins de nos chères petites bêtes...


      • Jason Jason 16 décembre 2011 16:02


        Pour le cheval, c’est pas grave, on l’auscultera dans le garage du médecin.

        Par contre, pour ma nièce qui vient d’obtenir son diplôme dans un centre d’insémination artificielle prestigieux, elle ne voit pas qui elle pourrait aider.


      • miha 15 décembre 2011 18:12

        Encore une adepte de la déclaration de De Gaulle : « les Français sont tous des veaux » ?

        « Ne vous faites plus traîter de veaux

        Rejoignez les indignados »


        • foufouille foufouille 15 décembre 2011 20:24

          elle a du avoir son poste comme dati


          • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 15 décembre 2011 23:38

            Pour ma part, je trouve cette idée audacieuse et intéressante. Elle répond avec pragmatisme à une problématique réelle et grave : il n’y a plus de médecins dans les campagnes, et ceux qui restent font des horaires de forçat, n’ont plus ni temps libre ni vie de famille, doivent en plus encaisser la patientèle de leurs collègues qui partent en retraite, et il est absolument impossible de leur en demander davantage.

            Pas loin de chez moi l’un d’entre eux s’est donné la mort l’année dernière. Et un autre qui ne voyait plus le jour a succombé à une crise cardiaque, laissant une veuve et deux enfants.

            Vous pouvez relever le numerus clausus ou faire venir des Roumaines pour exercer en France, ça ne changera rien au problème : les jeunes médecins préfèrent une patientèle riche et fortement concentrée en agglomération urbaine, et leurs femmes préfèrent elles aussi la ville pour ses commodités, les commerces et les écoles.

            Aujourd’hui, pour un médecin généraliste, s’installer à la campagne relève du sacerdoce !

            Pour finir, les vétérinaires ne soignent pas que des vaches, et la biologie du vivant est la même partout. Il faut du courage pour exprimer une idée pareille, et bien davantage de souci du bien commun que ceux qui la huent, surtout quand ils le font pour se donner une posture. Ce qui est bien dommage.

            Bonne soirée


            • roro46 16 décembre 2011 11:45

              Mon médecin de campagne gagne 4500 € / mois.
              D’accord, il travail, mais qui ne le ferait pas pour ce salaire ?
              Et puis il a ses 2 jours de congés / semaine comme tout le monde.
              Je pense donc qu’il y a pire comme sacerdoce.

              (et pour en avoir discuté avec lui, je sais qu’il partage mes propos)


            • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 16 décembre 2011 12:09

              Il a bien de la chance, ou alors j’imagine que certaines régions sont plus touchées que d’autres.

              Ce que je peux vous dire en tout cas, c’est qu’à seulement 4500 euros par mois il a une petite patientèle, en comparaison de ce qui se passe ici.

              Les gens en sont à escalader le mur de la maison du médecin quand le cabinet est fermé !

               


            • ZEN ZEN 16 décembre 2011 12:33

               les vétérinaires ne soignent pas que des vaches, et la biologie du vivant est la même partout.

              Bien sûr !
              Mon chat passe par une psychose maniaco-dépressive
              Mon chien fait trop de cholestérol ( faut dire qu’il boit trop de bière)
              Quant à mon hamster, il fait un arthrose sévère de la hanche, va falloir poser une prothèse smiley


            • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 16 décembre 2011 12:51

              Un peu de sérieux voulez-vous.

              La psychose maniaco-dépressive n’est pas une urgence médicale et ce n’est pas un médecin généraliste qu’on va voir dans ces cas-là mais un psychologue.

              Le cholestérol n’est pas non plus une urgence médicale et les vétérinaires savent très bien de quoi il s’agit et comment le traiter.

              Les implants prothétiques se posent au bloc opératoire et pas dans le cabinet d’un médecin généraliste.

              Revenez avec de vrais arguments s’il vous plaît, au lieu de pousser des cris d’orfraie. C’est facile de se moquer d’une idée originale quand on n’a rien à proposer, mais encore faut-il éviter de tomber dans le ridicule en se moquant.


            • ZEN ZEN 16 décembre 2011 16:33

              Un peu de sérieux voulez-vous.

              Un peu d’humour, voulez-vous ? smiley


            • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 16 décembre 2011 18:24

              Je vous présente mes excuses. J’ai vraiment cru que vous tourniez la phrase en dérision pour essayer de la réfuter. Je suis désolé. smiley


            • papi 16 décembre 2011 11:10

              @ l auteur

              Votre article confirme ce que je pense depuis longtemps :
               nos représentants nous prennent pour des ... veaux  !!
              mais gare aux coups de sabots, dans les urnes .. en 2012 les veaux conduiront peut-être les charrettes .. et ces genres d’élus pointeront à leur tour à pôle -emploi..


              • reprendrelamain reprendrelamain 16 décembre 2011 11:29

                Si tous les diplômés de médecine rendaient à l’état entre 3 et 5 ans de travail dans le secteur public avant de pouvoir s’installer...cela règlerait bon nombre de problèmes et de vocations !


                • antonio 16 décembre 2011 11:48

                  Elue de ma région, cette dame est connue pour son arrivisme forcené.
                  Ou que vous la rencontriez, vous êtes sûr de repartir avec sa carte entre les mains.
                  Bien des travailleurs sociaux qui travaillent dans ses services ont du mal à lui trouver des compétences...
                  Elle adore être sur les photos qui « comptent » capable de s’immiscer là où sa présence est totalement superfétatoire.
                  Nul doute que Le Président du Conseil Régional, M Patriat, vétérinaire de formation, a dû s’étrangler en entendant une telle proposition...

                  Mais la dame est contente : rendez-vous compte  : elle est passée sur tous les médias
                  nationaux !
                   Enfin, son nom est connu au-delà des frontières de la Bourgogne !

                  Ces jours-ci, sur Agoravox, il y a eu plusieurs articles sur des médiocres de cet acabit :
                  Nadine Morano, Caroline Fourest, etc...
                  La médiocrité, la suffisance, l’arrivisme n’ont ni sexe ni parti politique.

                  A l’heure où pour le moins l’économie périclitante mériterait un « remède de cheval », ne
                  nous laissons cependant pas distraire pas les « sorties » de ces si sottes personnes, « sorties » dont les médias aiment à faire leurs choux gras.

                  Cependant, il ne me gênerait pas que cette « dinde » ( pardon les dindes !) aille consulter un vétérinaire : sans doute serait-il effaré en découvrant pour la première fois au monde une handicapée mentale parmi ces volatiles si sympathiques !


                  • papi 16 décembre 2011 14:44

                    @ antonio

                    Si votre chère élue, aime la célébrité, elle va être servie, on va beaucoup parler et surtout rire d’elle, avec un peu de chance , elle risque de figurer au livre guiness des records dans la catégorie  : de l’atteinte la plus stupide au peuple Français..
                    Vite une médaille, ou plutôt une cloche, et remise de l’une ou l’autre dans une étable au milieu des bouses..


                  • Yohan Yohan 16 décembre 2011 11:49

                    J’ai bien une image qui me vient à l’esprit, mais je la garde pour Hara Kiri smiley


                    • ZEN ZEN 16 décembre 2011 11:55

                      Les vétos, c’est bon pour soigner les ploucs smiley

                      Un hilarant billet dans Médiapart
                      Extrait :
                      "...Je n’aime pas trop que mon chien se mêle de mes affaires. C’est trop souvent, je trouve. Jusqu’à me demander qui est le maître et qui est le chien. Avec Paulette, question autorité, il n’y a pas d’inversion de la vapeur : elle sait que c’est moi qui fait avancer la machine. Elle aime ça, en plus. Quand je l’ouvre, elle se la ferme. Je suis certain que bien des lectrices se reconnaîtrons, toutes militantes qu’elles soient. Mais ce n’est pas le sujet.

                      En fait, mon chien avait tout entendu de notre conversation avec Paulette au sujet de la proposition de remplacement des médecins par des vétérinaires dans les zones désertiques en médecins. Pourtant, avec ses oreilles qui pendent (mon chien, pas Paulette) on aurait pu croire qu’il était moins sensible aux ragots politiques.

                      De toute façon, s’il n’y a pas de médecins dans les régions reculées, il y a obligatoirement des vétérinaires, puisque ces régions-là sont infestées de bestiaux. Les jeunes médecins, qui le savent, ne s’y installent pas. Surtout quand ils ont peur du loup ou de l’ours. Et puis, disons les choses comme elles sont, ce n’est pas rentable pour eux. Je ne vois pas mon médecin de famille payer son bateau de dix-huit mètres de long et ses trois résidences secondaires avec le fruit de son labeur dans ces endroits-là.

                      Bien sûr que je suis d’accord avec le principe ! Avec la formation qu’ils ont, les vétérinaires, ils peuvent très bien nous aider à mourrir plus vite pour souffrir moins !

                      C’esFrançoise Tenenbaum, adjointe PS au maire et déléguée à la Santé à Dijon qui a lancé l’idée.

                       « En leur proposant une année supplémentaire de formation, ils pourraient intervenir dans les maisons de santé.  » a t-elle suggéré.

                      Ben voilà ! C’est uniquement dans les maisons de retraites ! Pour les gens en fin de vie ! Juste pour les urgences, genre diarrhée infectée et morsure d’épaule d’une dame Alzheimer sur une soignante.

                      Elle a rajouté au journal  Les Echos  : « ...Vous allez me dire que c’est de la sous-médecine, mais en milieu rural je suis sûre que ce serait bien accepté par les populations... ».

                      Non, on ne va rien dire du tout ! C’est vrai qu’en « milieu rural  », les bouseux avalent tout sans rien dire. Il n’y a qu’à regarder pour qui ils votent !

                      Elle a entièrement raison l’adjointe au maire, ce sera bien « accepté par les populations ». Le journaliste a dû mal retranscrire. Peut-être la députée a t-elle voulu dire « … par ces populations là » ?

                      Si François Hollande est élu président, il aura besoin de Françoise Tenenbaum. Quitte à la freiner si elle a d’autres idées, genre remplacer les pompiers par les allumeurs de l’UMP. Mais si un vétérinaire (ou un arracheur de dents, à la limite) peut aider François Hollande à se souvenir de son  ancienne position sur la retraite à 60 ans, Françoise Tenenbaum aura fait oeuvre utile.

                      Bref, de toute façon, tant qu’à finir à la boucherie, autant s’adresser au bon dieu qu’à ses saints.

                      « Mon pauvre Léon  » a dit le chien. « Nous verrons bien quand je t’accompagnerai ! Je vois d’ici le tableau. Le vétérinaire, pour te tromper l’attention, va dire « tiens voici Léon, il est gentil Léon ? - oh ! il mange un peu trop, Léon ! - faut qu’il fasse de l’exercice ! - » et il va t’enfiler une muselière !  ».

                      Je lui ai répondu que c’était un mauvais moment à passer, et que quelqu’un qui aime les bêtes et les soigne aime obligatoirement les gens et peut les soigner. Et ce sera même moins cher, car tout le monde sait que de l’artillerie lourde revient moins cher que des armes sophistiquées (Dassault pourrait vous en dire quelque chose). Même s’il leur fait plus de mal qu’un médecin. Ça lui a fait retrousser les babines, à mon chien. Un peu comme Paulette, par mimétisme, mais les canines plus longues.

                      « Qui soigne un bœuf soigne un œuf !  » qu’il m’a lancé, énervé comme une puce qui aurait un tique qui n’aurait pas été vacciné contre la leptospirose.

                      Ça suffisait cet énième essai de prise de pouvoir. Je n’aime pas son humour, parfois. Il fallait siffler la fin de la récréation et chanter l’hymne du chacun à sa place et obéissez nous, un peu comme Merckel et Sarkozy.

                      Je lui ai montré le chat à neuf queues. Il a délicatement rentré la sienne entre ses pattes et s’est couché sur son coussin. Il n’aime pas les chats.

                      Cela dit, pour me faire soigner à l’hospice, j’aurai quelques exigences. Je choisirai comme référant un vétérinaire qui soigne les chevaux de course, afin d’être sûr d’être bien ferré pour les longs galops dans ma tête.

                      Au bout de cinq minutes, le chien est revenu vers moi et a lancé : «  Bon allez, tu viens ? Tu boudes plus ? On va se promener ? »

                      J’étais tout content. Il a cliqué la laisse sur mon collier, et j’ai frétillé de la queue.

                      Léon


                      • ZEN ZEN 16 décembre 2011 12:01

                        Les vétos, c’est bien suffisant pour soigner les ploucs de nos campagnes smiley


                        • ZEN ZEN 16 décembre 2011 12:02

                          Sorry pour le doublon


                              • Alex Alex 16 décembre 2011 14:27

                                Plusieurs problèmes sont abordés dans un seul message :

                                1. Si cette élue cherche uniquement à se faire de la pub, il faut lui tirer dessus à boulets rouges.

                                2. Un problème immédiat : si certains endroits manquent effectivement de médecins, il faut trouver une solution dans l’attente d’un traitement efficace (?) par le gouvernement.
                                Si vous avez besoin d’une intervention d’urgence (fracture, hémorragie, etc.) et que vous n’avez pas de toubib sous la main, qui préférez-vous voir : un infirmier ou un vétérinaire ? Personnellement, je préférerais un vétérinaire. Mais si ça se trouve, celui-ci refusera par crainte d’un procès dans le cas où son intervention ne réussirait pas.
                                Le gros problème est que cette solution, si elle était acceptée, ne soit pas temporaire mais débouche sur du définitif.

                                3. Traitement du problème à moyen et long terme : c’est au gouvernement de juger s’il peut imposer aux médecins leur affectation. Vaste problème qui prendra des années.
                                En attendant, il faut faire avec les moyens du bord.


                                • Intelle Intelle 16 décembre 2011 14:38

                                  Je crois que cette dame est influencée par son environnement politique, je veux dire le territoire des « éléphants » du PS, dans lequel elle se sent comme une petite « belette ».

                                  Il y a bien notre président qui ressemble fort à un perroquet agité de tics nerveux, qui, lors des conseils des ministres, s’adresse à ses « blaireaux », il a aussi les députés à l’Assemblée qui souvent ressemblent à des « ours » qui hibernent,

                                  Regardons notre société où souvent les hommes se comportent comme des animaux, alors on fait des comparaisons : des porcs quand ils mangent, des requins quand ils veulent éliminer des rivaux, des vautours quand ils guettent la moindre proie sans défense, des loups qui pourchassent leurs proies, n’oublions pas ceux qui sont bêtes comme des ânes !

                                  Ce n’est pas sûr que cela plaise au président, imaginez que le docto-véto vienne ausculter Carla et Giulia juste après avoir inséminé une belle vache de Bourgogne, les bottes encore pleines de bouse ou un autre qui aurait euthanasié un chien, mais non ça ne risque pas d’arriver car dans les beaux quartiers des grandes villes il y a encore des médecins, cela se passerait uniquement à la campagne !

                                  Si une telle loi était créée, cela voudrait dire que nous serions considérés une fois de plus comme des moutons,,,


                                  • Catart Catart 16 décembre 2011 19:48

                                    Ton message est excellent de civilité, de justesse, et d’humour.

                                    Je l’ai expliqué dans un autre sujet cette dame utilise pour le PS (ce serait à droite je dirais la même chose) une technique que l’on apprend à Science PO, diffuser n’importe quoi pour détourner des vrais problèmes.
                                    Et notre Ami qui trouve cette proposition « originale et intéressante »...et bien seul car en effet 99,9 % des pros des deux côtés rigolent et pensent même à une plaisanterie tellement ce serait lourd de concéquence.
                                    Il est vrai que d’être dans ce grand ZOO de la politique et de plus avec les éléphants et les requins on peut comprendre...


                                  • Annie 16 décembre 2011 14:45

                                    Auront-ils le droit de piquer les malades ? 


                                    • jaja jaja 16 décembre 2011 15:07

                                      Et de castrer les mâles ?


                                    • Annie 16 décembre 2011 17:39

                                      Un petit détail auquel je n’avais pas pensé !!


                                    • Scorsonère noire géante de Russie 16 décembre 2011 14:58

                                      Les juifs sont des humains, non les goyim, ce sont des animaux (...) Talmud, Kerithuth, 6b. / Un goy est comme un chien. Les écritures nous apprennent qu’un chien mérite plus de respect qu’un goy (...) Talmud, Ereget Rashi Erod.22 30. La secrétaire du comité juif d’action sociale de Nancy en roue libre...


                                      • Galekal 16 décembre 2011 15:19

                                        Pour peu que l’on soit de temps à autre à l’affut de gags savoureux, il est difficile de rester indifférent à une telle actualité. smiley

                                        Il est en effet avéré que les vétérinaires savent se montrer efficaces, lorsqu’il est par exemple question de soigner :
                                        - un troupeau de moutons,
                                        - des boeufs,
                                        - des oies (blanches ou non)
                                        - des cochons (vieux ou non)
                                        et j’en oublie.

                                        L’élue qui a eu la brillante idée dont traite l’article a sans doute oublié que lorsque de tels épithètes animaliers sont appliqués à des humains, il ne s’agit jamais que l’effet des facilités du langage courant. A moins, bien entendu, qu’elle s’y reconnaisse à l’excès, mais il s’agirait là d’un autre problème. smiley


                                        • Chris83 16 décembre 2011 16:30

                                          Prochaine étape : les morts à l’équarrissage ?

                                          Parait que pour les généralistes, s’installer à la campagne relève d’un véritable sacerdoce...

                                          Ahhhhh... Vous avez dit business  ?... Pardon, j’avais compris que la Médecine était, par définition, un sacerdoce...


                                          • Vipère Vipère 16 décembre 2011 17:48

                                            Mieux vaut un bon vétérinaire qu’un médecin charlatan !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès