Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Préparez-vous à la pandémie de zombies !

Préparez-vous à la pandémie de zombies !

Le Center for Disease Control (CDC), l'organisme d'état chargé de protéger la santé des citoyens américains vient de publier un "comic" qui prévoit une pandémie de zombies.

Cela apparait comme un canular au premier abord. On se dit qu'une institution scientifique d'une telle renommée ne peut sérieusement publier un tel document mais c'est bien réel. Vous pouvez visionner la bande dessinée proposée par cet organisme d'état à cette adresse : http://www.cdc.gov/phpr/zombies/#/page/1 .

L'histoire nous propose un couple normal qui passe une soirée TV (car c'est ce que font le gens bien, aux USA en tout cas). La femme va se coucher et dit à son mari de ne pas veiller trop tard. Le mari continue de regarder son programme et tombe sur les informations qui annoncent que les autorités s'inquiètent au sujet d'un virus qui semble frapper la côte Est des USA. Le présentateur du JT invite même ses téléspectateurs à aller consulter le site internet du CDC pour télécharger une liste de préparation à la catastrophe. Le protagoniste du comic s'en va alors sur internet pour imprimer cette liste. C'est là que quelqu'un frappe à la porte...pas besoin de continuer, vous avez déjà deviné la suite et je préfère vous laisser le suspense intact.

La dernière page du document présente une liste de provisions d'urgence pour toute évènement qui mettrait les infrastructures en berne. Bonne chose, vous me direz, le CDC pense à ses concitoyens et veut les garder protégés. Toutefois, on peut lire entre les lignes et voir qu'il y a peut-être un autre objectif à cette histoire. En effet, dans cette science-fiction, la pandémie zombie est enrayée par la mise au point d'un vaccin par les scientifiques du CDC. Le message "subliminal" est donc qu'il faut avoir confiance dans les vaccinations. Les vaccins ne sont absolument pas dangereux et le danger réside d'ailleurs dans le fait de ne pas se faire vacciner. La pandémie peut avancer très vite et, à moins d'avoir été injecté avec le vaccin, on est en danger de mort.

Alors, est-il prévu une nouvelle annonce de pandémie grippale pour cet hiver ? La dernière annonce de 2009 avait été largement surestimée et les esprits critiques auront reconnu que la vaccination n'était peut-être pas essentielle. D'ailleurs, ceux qui se renseignent à ce sujet auront bien compris que les vaccins comportent de grands risques. On y inclue de nombreuses substances toxiques telles que mercure ou aluminium. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il existe un lien (qui n'a pas été reconnu par les autorités mais qui reste néanmoins très plausible) entre vaccination et autisme. Pour ceux qui seraient intéressés par des information scientifiques à ce sujet, je recommande vivement le visionnage du documentaire : "The greater good". Le postulat de cette présentation est que la vaccination est faite pour le bien du plus grand nombre mais que certains individus seront handicapés à vie à cause de l'injection d'un cocktail de vaccins.

Si je payais des impôts aux USA, je serais probablement révolté d'avoir financé une telle bande-dessinée. Surtout que cette BD a coûté beaucoup de temps et d'argent à une institution qui ferait mieux de promouvoir la prévention sanitaire par l'alimentation, l'exercice physique et la méditation (à ce sujet, je recommande vivement la lecture du livre de Shigeo Haruyama, "Echapper aux maladies grâce aux hormones du bonheur").

"La santé dépend plus des précautions que des médecins."

Jacques Bénigne-Bossuet


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • jjwaDal jjwaDal 15 septembre 2012 11:29

    Oui, pas bien méchant. Il faut faire passer des messages grand public et le QI moyen là-bas avec le bourrage de crâne depuis le berceau et la lutte pour la survie quotidienne nécessitent parfois les grands moyens. J’ai le souvenir d’avoir trouvé lors de l’épidémie H1N1 toutes les preuves très tôt que cette grippe était passablement ordinaire et sur leur site donc je considère ce site comme un site d’informations et pas de désinformation jusqu’à preuve du contraire.
      J’admets que vu d’ici cette « com » est savoureuse...


    • King Al Batar King Al Batar 15 septembre 2012 12:26

      Si les zombis attaquent, j’vais au musé du moyen age me chopper une bonne cote de maille, qui resiste au morsure.
      Ensuite, je file rendez vous à toutes les femmes potables de venir dans ma tour, au 26ème étage dans le 13ème. On se baricade, y a des reserves de bouffe inépuisable puisqu’il y a un Géant au pied de la tour.
      Et moi et les survivantes on organise la survie de l’espèce humaine !


      • Morpheus Morpheus 15 septembre 2012 13:16

        Remarquez tout de même aussi le fait que les malades, en étant montrés comme des zombies, sont totalement déshumanisés. L’image du public concernant les zombies, c’est qu’il doivent être éliminés par tous les moyens, considérés comme une nuisance suprême : exterminés sans état d’âme ...

        De la part d’un institut »pour la santé public« , cela en dit long sur la nature réelle des activités de cet organisme »public« . A bon entendeur ...

        Morpheus


        • Aldous Aldous 15 septembre 2012 14:46

          Pour ceux qui doutent de ce que c’est bien là le sujet de cette BD, Voir à ce sujet la page 28 et l’échange entre les deux militaires.


          Au passage remarquer aussi la parenté du virus avec la grippe ordinaire, et la similitude du scénario avec le vaccin bricolé en quelques moins contre la grippe A.

          Enfin remarquer le passage qui consiste à parquer les gens dans un stade (Comme ce fut le cas à Santiago du Chili après le 11/9 (1973) mais un vel d’hiv peut aussi faire l’affaire)

          Ce qui est rassurant, c’est qu’en cas de zombification de la population, la Continuity of Government sera assurée par la FEMA et le Pentagone.

        • perlseb 15 septembre 2012 17:39

          Oui, ça sera l’étape 2 : tous ceux qui refuseront de se faire vacciner seront déclarés zombies...

          Ils se doutent bien que l’avenir qu’ils proposent (...aucun, en fait) risque de décevoir les foules alors il faudra bien trouver un moyen pour éradiquer en masse les jamais contents afin de garder uniquement les soumis inconditionnels : par exemple, diffuser volontairement un vrai virus mortel hautement contagieux (V pour Vendetta).

          Dans un système pyramidal, la technique donne un pouvoir démentiel à certains individus. Il serait temps que les citoyens s’intéressent à ce problème avant qu’ils ne fabriquent eux-mêmes et encore une fois (sans le savoir, comme d’habitude) les substances qui vont les éliminer pour permettre (encore une fois) de bien laisser la place en haut de la pyramide à ceux qui s’y trouvent déjà et qui organisent tout cela.

          Car en définitive, les gens n’ont pas d’espoir parce qu’ils ne sortent pas d’un cataclysme (guerre -> baby-boom) : c’est donc qu’il faut un cataclysme, et ça tombe bien puisque nos chefs s’ennuient...


        • epicure 15 septembre 2012 23:13

          toi tu as mal lu la BD
          « make me a favor and not try to hit any of rhem » dit la naan à son copain qui conduit

          elle ne veut pas qu’il en écrase

          « we can’t just shoot them, theyre are our fellow citizens » dit un soldat prit d’assaut par les zombifiés.
          ce sont des citoyens comme eux pour le soldat et non des monstres

          En fait je dirais que c’est pour ça que les zombies gagnent, parce que les soldats hésitent à tirer

          Là ils sont considérés comme des malades dangereux et non comme des morts vivants comme dans les films de zombie.


        • Morpheus Morpheus 15 septembre 2012 23:54

          @ epicure

          Possible que j’ai mal lu, en effet, je maitrise moyennement l’anglais.

          Cela étant, ce que tu indiques ne change rien : les soldats sont défaits par les zombies parce qu’ils hésitent à leur tirer dessus, dis-tu > conclusion : n’hésitez pas, pour survivre vous devez les éliminer (sans état d’âme). On est donc bien dans la logique d’élimination des malades, assimilés à des zombies, c’est-à-dire des créatures dénuées d’humanité, de réflexion, de sentiments, prédatrices et dangereuses pour les personnes « saines ». Une logique de merde.

          Cordialement,

          Morpheus


        • Zangao Zangao 15 septembre 2012 16:33

          Ce n’est pas la première communication bizarre de la Fema, précédement il y avait un spot qui recommandait de garder un sac a portée de main et d’être prêt a fuir. Dans ce spot, filmé ds une habitation tout partait soudain en lévitation.........


          • foufouille foufouille 15 septembre 2012 17:21

            faut lire la derniere page
            c’est de l’humour zunien


            • BlackMatter 15 septembre 2012 18:38

              Etant donné que l’arrêt de la vaccination tuerait une dizaine de milliers de fois plus de gens que la vaccination ne tue, je choisis la vaccination.


              • epicure 15 septembre 2012 23:18

                il y a vaccins et vaccins.
                certains ont éradiqués des maladies qui causent beaucoup de morts, ou sont invalidantes.
                Pour un virus plus inoffensif,, il faut se poser la question de sa pertinence, sauf populations fragiles qui ont plus de « chance » de subir des dommages plus importants.
                Avec le H1N1, bon on nous a effrayé alors qu’il n’était pas plus dangereux qu’une grippe classique, et qu’il n’y a pas eu de grosse pandémie comme attendue.


                • Julien Coblence Julien Coblence 17 septembre 2012 12:17

                  Merci pour toutes vos contributions qui alimentent le débat.

                  Vous pensez réellement qu’il y aurait beaucoup plus de morts sans les vaccins ? Sur quels études vous basez-vous ? Sur quelle réalité, d’ailleurs ? On parle des temps où des épidémies faisaient rage et on a l’impression que la peste noire reviendrait s’abattre sur nous si ce n’était pour les vaccins. Je dis qu’il n’en est rien et qu’on pourrait probablement se passer totalement des vaccins si nous ré-apprenions à stimuler nos défenses immunitaires et à renforcer nos esprits (car cela va ensemble.. smiley

                  Morpheus, je suis tout à fait d’accord. Cela en dit long sur le sentiment qui anime l’institution médicale, déshumanisée face à ses hordes grandissantes de malades. C’est en réalité plus une maladie de confiance qu’autre chose. Il faudrait que les gens ouvrent un peu les yeux pour se rendre compte de la quantité de produits toxiques qu’ils incluent dans les vaccins.

                  Pour la petite histoire, j’ai récemment été faire un test MST et on m’indique aux résultats que je devrais refaire le vaccin Hepatite B car mes anticorps sont à un niveau bas. Seul hic, je n’ai jamais reçu ce vaccin. C’est donc que j’ai développé les anticorps naturellement...la laborantine refuse...ce n’est pas possible...je souris intérieurement en me disant que j’ai vraiment de la chance d’avoir découvert l’huile de coco...

                  Il est temps de remettre dans les esprits le fait que la maladie n’est pas un état normal pour l’être humain. A pensées positives, corps sain... smiley
                  Bon courage à tous et toutes

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès