• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Procès Bachelot : grippe A et vaccination en 4 points

Procès Bachelot : grippe A et vaccination en 4 points

C’était annoncé, mais là, ça monte au crénau. Lundi 4 Janvier 2010 sur France 3 Région Aquitaine, on évoque le procès de Roselyne Bachelot. Depuis le début, il y a énormément de « zones brumeuses » dans cet épisode de vaccination et de grippe A, a un tel point que - rappelez-vous - dans « l’OMS est-elle soumise aux industries pharmaceutiques ? » on évoquait déjà le fait que les Etats membres du Conseil de l’Europe avaient décidé de lancer une enquête en janvier 2010.

Retour sur l’histoire de la grippe A et de la vaccination en 4 points : avant la vaccination, après, les contrats et conflits d’intérêts, et les procès et enquêtes.

 

Faisons ensemble un bref historique des articles publiés sur le blog nbiou.com

1- Dans un premier temps, la grippe a semé la panique. Les dossiers de 1976 et autres épisodes tragiques sont ressortis du placard. Les articles publiés et les mesures prises sont des plus alarmistes : des simulations de crise sanitaire en supermarché, la préparation de cimetières, ...En parallèle, on suit le développement des vaccins qui pause de nombreuses interrogations et craintes. On voit bien que "les citoyens exigent des réponses sur la grippe H1N1" et que la moquerie est de mise aux vues des réponses fournies. Nous arrivons malgré tout à obtenir certains éléments qui reste une fois de plus aussi très polémique. Partout dans le monde on commence à constater les mesures prises. Dans certains pays, la liberté est vraiment mise à mal ou en danger alors que dans d’autres, nous n’entendons pas parler de cette fameuse grippe.

2- La campagne de vaccination s’effectue. "Des plaintes et des décès suite à la vaccination contre la grippe A" commencent a être constatés mais nous ne pouvons pas encore faire les comptes, vu que "d’après Guillon et ses singes morts", il faut un certain temps avant de mourir. Comme il disait : tout va bien, nous pourrons passer noël en famille !

3- L’avant dernière étape est que l’on ressort encore et toujours les contrats. En effet dès le départ (juillet 2009) certains avaient pointé du doigt des contrats des plus surprenants ! Mais il n’en est rien, on évoquera par la suite uniquement la question du lien entre laboratoires pharmaceutiques et les potentiels conflits d’intérêts jusqu’au moment où, l’affaire explose aussi dans les hautes sphères lorsqu’ils osent poser la question : "Dans quelle mesure l’industrie pharmaceutique influence l’OMS ?".

4- Nous revenons alors au début de cet article, c’est-à-dire le combat de longue haleine de Vercoutène et beaucoup d’autres qui débouche aujourd’hui au procès Bachelot cité sur France3.

Bachelot en procès sur France 3 par Baptiste_L06
 
En parallèle, l’histoire de la grippe A et de la campagne de vaccination 2009-2010 continue avec son lot de rebondissements et de batailles juridiques et financières. Vous noterez que l’on a fait ici que survoler l’histoire afin que celle-ci soit digeste, mais nous aurions pu nous étendre plus sur de nombreux autres éléments, comme la définition même du mot pandémie révisée quelques mois auparavant, des conséquences entrainées par le fait de déclarer l’épidémie comme pandémie, que l’OMS déclare l’alerte de niveau 6, du passé de Roselyne Bachelot,...
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • pseudo 8 janvier 2010 10:42

    Compliquer la tache des services vétérinaires ? Un lapsus révélateur !


    • JL JL 8 janvier 2010 11:57

      Cette réflexion de léon est ridicule : Dutroux ou Arsène Lupin ne pourraient pas déposer plainte. Mais il révèle là qu’il n’est qu’un anti républicain nostalgique de l’Ancien Régime, ennemi de la démocratie : « ce qu’on dit ne doit pas être considéré à l’aune du droit et du bon sens mais en rapport au statut et la réputation de celui qui dit ».

      léon est un autoritarien avéré


    • boris boris 8 janvier 2010 13:31

      Le Léon toujours aussi truculent !


    • snoopy86 8 janvier 2010 15:02

      Puisqu’il faut se répeter et copier-coller les vieux posts :

      Finalement Vercoutère depuis qu’il a rencontré l’épicier-dieudonno-scientologue se met à plaider :

      http://decisionpublique.diagorapress.fr/2009/12/ah1n1-un-medecin-anti-vaccination-demande-reparation-au-conseil-detat/

      Il réclame la bagatelle de 7 millions d’euros : pour 15 jours d’interdiction sans doute 

      Va-t’il aussi faire appel de la décision du conseil constitutionnel le rendant inéligible ?

      http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000018149661

      Apparemment il est plus apprécié sur Agoravox qu’à Pau où il avait recueilli 7 (sept  )
      voix !!!!

      http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/resultats-elections/LG2007/064/circons02.html

      Aimé de ses clients l’homéopathe 


      .../....

      J’ai eu la curiosité de suivre un des liens indiqués par hologramme-Philou17. J’y ai trouvé confirmation de ce que m’avaient indiqué des médecins locaux.

      Le bon docteur Vercoutère y confirme lui-même

      1) qu’il a été « déremboursé » en 1987 par la CPAM qui ne juge pas des pratiques médicales mais des pratiques financières (  )

      2) que cette décision de la CPAM a été suivie en janvier 1988 par une interdiction d’exercer de 2 ans prononcée par le conseil départemental de l’Indre

      3) qu’à la fin de cette interdiction sa réinscription lui a été refusée par l’ordre départemental du fait de ses manquements à l’éthique médicale, refus confirmé par l’ordre régional

      4) il est aujourd’hui en conseil d’état, ce qui implique que son refus d’inscription a été confirmé par le conseil national de l’ordre


      Quant à Cotten, googolisez un peu et vous trouverez également ûn rôle obscur dans la manipulation du fils dans l’affaire Schuller-Halphen et une incarcération préventive pour le moins louche à Perpignan....

      De jolis cocos

      .../....

      Christian Cotten scientologue antisioniste mais aussi vendeur de perlimpinpin :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Cotten

      Visitez la boutique :

      http://www.silicium-organique.net/

      En 2007 il a fermé une boutique de formation de gourous (clôture pour insuffisance d’actif ) http://www.societe.com/societe/strategique-401914460.html

      Aujourd’hui il essaie de se refaire comme marchand de sable :

      http://www.societe.com/societe/europeenne-de-distribution-de-complements-alimentaires-et-d-ecoproduits-488375478.html


      Si cela ne vous suffit pas pour comprendre à qui vous avez affaire :->


    • lolet lolet 8 janvier 2010 23:15

      Plutôt d’accord sur le cursus de ces 2 cocos, mais qui ici à pris le taureau par les cornes pour dénoncer ce scandale ???
      Personne.
      Alors avant de donner des leçons, balayons devant notre lâcheté de spectateurs !!!!
      N’oublions pas que ces pratiques ressemblent à la mise en place d’expérience sur des cobayes humains, dont des femmes et enfants...
      Nous avons vu la manip’ politique, la maimmise des labos, du pouvoir du fric, ... et nous n’avons que commenté ...
      Ici, nous ne sommes que des « blablateurs sur le zinc », des intellos non-productifs ... des lâches quoi  !!!! N’ayons pas peur des mots ...
      De plus, nous savons tous comment le nazisme s’est installé : pas à cause des nazis, mais grâce au silence, la complaisance, la lâcheté, voire la collaboration ...
      Je le sais d’autant plus que je bosse dans un hosto et mon conseil , c’est : « soyez en bonne santé pour aller à l’hôpital » !!!!
      et je ne dis rien .... je collabore.... activement !
      La race humaine me fait gerber , tout comme les politiques et leur plan de détruire les acquis du CNR me plaît : plus vite le peuple sera esclave, mieux ça sera !
      A mort la race humaine !!!


    • xxxxx SURVEYOR 8 janvier 2010 12:59

      Cette pseudo pandémie est planifiée depuis plusieurs mois et ne sert que l’intérêt de certains, ex : Tamiflu, celui qui détient les brevets n’est autre que Rumsfeld, un sbire de G.W.Bush etc... et croyez moi ceci en dit long, cet homme est vraiment un gangster.
      En tout cas jamais ce vaccin ne passeras dans mon sang, encore moins dans celui de mes proches.
      Des gens qui sont prêt à ruiner votre santé, voir pire, ça existe, comprenez le bien, et ceci dans le seul but de servir leurs intérêts.
      Pas plus inhumain que l’humain et ce n’est pas un pléonasme.....
      Quant à Bachelot elle n’est qu’un bon petit soldat, prête à toutes les bassesses.N’oublions pas que la majeure partie de sa carrière elle l’a faite au service des labos, ça parle non ??.....
      94 millions de doses commandées, combien sommes nous en France, ces gens nous prennent vraiment pour des gogos, à nous de leur prouver le contraire.


      • herve33 8 janvier 2010 13:57

        Ce qui serait le plus grave dans cette pandémie fictive , c’est que les dessous de cette affaire ne soient pas dénoncés et que qu’on ne recherche pas les responsabilités de tous les acteurs de cette manipulation de masse .

        Si on en reste là , autant dire que notre sort est joué , nous allons droit vers un gouvernement mondial à la 1984 de Georges Orwell , la dictature est à notre porte . L’image la plus ignoble restera sans aucun doute , cette ministre complètement irresponsable semant la peur dans les collèges et les lycées , devant des médias complices , de la pure propagande digne des services soviétiques ou même Nazis .


        • Neris 8 janvier 2010 16:20

          Ce que notre ministre a appris à ses dépens, c’est que l’art de la manipulation est très subtil. Et qu’il ne faut pas y aller avec de gros sabots.

          Le pire, c’est que si un jour il y a une véritable pandémie bien contagieuse et bien mortelle, nous risquons de le croire trop tard, quand les morts tomberont sous nos yeux.


        • spearit 8 janvier 2010 14:16

          Ce qui compte dans ce cas est la plainte bien sûr et la personne accusée

          Le plaignant agit au nom de tous et si Vercoutère était une crapule (seulement aux yeux de Léon) hé bien aujourd’hui le voilà réhabilité pour avoir agit pour le bien commun...


          • snoopy86 8 janvier 2010 15:04

            Autrement dit, si Dutroux dénonce Polanski il faut le réhabiliter

            CQFD


          • snoopy86 8 janvier 2010 15:08

            Il sera intéréssant que tous ceux qui dans leurs articles ont mentionné la plainte de ces deux guignols fassent aussi un article lorsque le tribunal aura rendu son verdict ...

            Je suis prêt à mettre 100 euros sur le résultat

            Et j’espère qu’ils seront ensuite poursuivis pour dénonciation calomnieuse

            C’est à l’évidence au portefeuille qu’il faut les toucher


            • gogia 8 janvier 2010 17:19

              Quels intérêts sers tu avec ce genre de post ???


            • Baptiste L Baptiste L 8 janvier 2010 16:40

              Bonjour,

              Toutes vos réactions et contributions sont très intéressantes.

              L’intérêt de l’article est particulièrement de rebondir sur cette information diffusée sur un journal local (le procès Bachelot), afin de faire un bref bilan de la grippe A et de la campagne de vaccination.

              J’insiste car effectivement, je ne manquerais pas de suivre ce procès et d’en diffuser le verdict (que ce soit par mon twitter, facebook, ou par un article), mais là n’est pas le cœur de mon intérêt.

              Celui-ci se tourne plutôt sur le déroulement de cette période de grippe et de vaccination que nous avons vécu. La vision est donc bien plus large.

              Ainsi, je ne manquerais pas non plus de suivre de près l’enquête demandé par les Etats membres du Conseil de l’Europe au sujet de l’OMS, des laboratoires pharmaceutiques, ...bref, je suivrais un maximum d’éléments de cette histoire et pas seulement les « deux guignols » comme vous pouvez les appeler.

              Au plaisir d’être encore lu. A bientôt.

              Baptiste.


              • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 8 janvier 2010 17:30

                Laissons faire la justice qui, comme cela est probable,

                1) soit se déclarera incompétente dans un domaine où elle ne peut se prononcer sans preuves médicales faisant consensus chez les experts, or ce consensus est inexistant, voire, pour le moment, largement favorable au vaccin.

                2) soit elle instruira une procédure qui se terminera par une relaxe compte tenu de ce consensus et du fait que seules des victimes nominales reconnues comme victimes de ce vaccin par ce consensus et non par d’autres pathologies, peuvent être admises comme des ayant droits, ce qu’elle ne peut prouver sans consensus médical des institutions médicales compétentes !
                 La question d’une éventuelle allergie au vaccin ne fait pas du vaccin la cause de cette allergie, mais la condition souvent imprévisible d’une réaction anormale du système de défense de la victime de cette allergie.

                Toute médication est toujours une prise de risque et la question de savoir si le risque pris est disproportionné au regard des avantages présumés n’est pas une question juridique mais médicale ; elle exige des preuves et un consensus scientifiques. C’est à la médecine de trancher non pas rétroactivement mais compte tenu des connaissances à l’époque des faits, telles qu’elle sont connues et reconnues par les institutions scientifiques. 

                Je suis vacciné depuis le 13 novembre, comme toute ma famille par la suite (11 personnes de tous âges) sans aucun effet secondaire. J’estime que mon expérience personnelle me rend plus crédible que ceux qui bavardent et/ou délirent sur des rumeurs anonymes.

                Cependant si la santé d’un des membres de ma famille devait être gravement menacée par l’administration de ce vaccin, je vous promets de vous en faire part, mais je ne porterais pas plainte, car nous avons pris ce risque en toute conscience.


                • boris boris 8 janvier 2010 17:33

                  Un risque inutile , hélas !


                • curieux curieux 8 janvier 2010 21:03

                  Avec un peu de bon sens, on voyait clairement que cette grippe n’était qu’une manipulation mondiale.Donc, tant pis pour les gogos, les trouillards et ceux qui écoutent la voix de son mètre. 55 je crois


                • Charles Martel Charles Martel 8 janvier 2010 21:58

                  "Cela dit , comment se fait il que nous radotions sur AVX toujours les mêmes choses sur des centaines d’articles consacrés au même sujet ?"

                  parce que Dugué avait un bouquin à vendre et qu’il a fait de la propagande quotidienne de blabla qui aurait pu tenir en trois articles intéressants. Qu’il s’est, pour ce faire, acoquiné avec une bande de charlot lecteurs de prophéties bidons comme J.Loyds. bref, s’il était pertinent au début, Dugué a perdu toute notion de respectabilité et d’intelligence en particpant à cette mascarade pour des fins promotionnelles par son martellement hystérique quotidien.


                • sorro el manolo sorro el manolo 8 janvier 2010 22:09

                  tu veux parler du coq,léon,pastèque et l’âne du poitou ? :.
                   smiley


                • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 9 janvier 2010 09:07

                  « Et s’il est démontré que la fabrication de ce vaccin a été bâclée ? »

                  Démontré par qui ?

                  Tous les spécialistes démontrent le contraire : ce vaccin a bénéficié de toutes les garanties scientifiques compte tenu de ce que nous savons des mises au point expérimentées des vaccins antérieurs analogues. De plus, aujourd’hui, ce vaccin a déjà été « expérimenté » sur des millions de personnes, y compris en France, sans la cata sanitaire annoncée par les éternels illuminés anti-vaccins (cela se saurait) !

                  C’est à moi et à chacun de décider si le risque de grippe vaut celui du vaccin et cela veut dire que chacun doit pouvoir ( a le droit de) y avoir recours ; Dès lors que le risque de la grippe est démontré plus dangereux (et tous les chiffres actuels validés par les autorités compétentes, le confirment) en terme de souffrance (et non pas de morts : les morts ne souffrent plus !) ) que le vaccin, ce dont, à la différence des bavards, je peux témoigner sur mon cas, il n’ y a pas plus de raisons scientifiques que j’écarte le risque de ce vaccin que de tous les autres, obligatoires ou non, y compris celui de la grippe saisonnière que j’encoure volontairement tous les ans.

                  C’est cela avoir conscience et cette conscience suppose que je sois informé par des spécialistes reconnus (plus spécialistes que moi) qui je ne soupçonne pas de comploter pour m’assassiner, ce qui n’irait certainement pas dans leur intérêt. Ils peuvent se tromper comme moi sur la dangerosité statistique d’un nouveau virus, mais chacun, s’il tombe malade, ne peut savoir à l’avance le risque personnel qu’il courre et qu’il fait courir à son entourage .

                  Je n’ai donc aucun motif personnel d’accuser les spécialistes (ou un gouvernement qui suit leurs recommandations pour me permettre de me faire vacciner si je veux)) si le vaccin me protège d’une maladie moins dangereuse statistiquement que prévu, mais qui pouvait l’être plus pour moi et mes proches et surtout plus que celle du vaccin.

                  Nul ne peut se prévaloir de n’avoir pas eu d’accident, ou que le risque statistique d’accidents est faible ou plus faible que prévu, pour se dispenser de s’assurer. Il en est de même pour les vaccins, dès lors que leur dangerosité est rationnellement statistiquement démontrée plus faible (mais non pas nulle) que celle de la maladie, chacun doit être en droit de décider de se faire vacciner et donc d’obtenir ce droit général au vaccin.


                • JL JL 9 janvier 2010 09:25

                  @ Reboul, vous dites : « Toute médication est toujours une prise de risque et la question de savoir si le risque pris est disproportionné au regard des avantages présumés n’est pas une question juridique mais médicale  »

                  A quoi je vous répond qu’un vaccin n’est pas un médicament !

                  Si un taux de décès de 1 pour mille est acceptable quand un médicament est appelé à sauver réellement des malades en danger de mort, un tel taux est évidemment totalement exclu pour un vaccin destiné à être administré à des millions d’individus en bonne santé.

                  On peut même dire qu’un taux de 1 pour un million est inacceptable. Dès lors, pour mettre en évidence un tel taux avec une fiabilité conséquente, il faudrait un échantillon de plusieurs millions de personnes. C’est totalement irréalisable.

                  Le principe de la méthode des essais cliniques appliquée aux vaccin est une escroquerie monumentale.


                • JL JL 9 janvier 2010 10:03

                  « dans ce cas la médecine préventive n’a pas lieu d’être : un vaccin est théoriquement fait pour éviter à un individu »en bonne santé « une maladie grave ou des séquelles » (chantecler)

                  Deux choses : la première c’est que, si la médecine occidentale réalise des miracles dans le traitement de certaines affections et traumatismes, en ce qui concerne la médecine préventive, elle est furieusement déficiente, et les vaccins sont de mon point de vue une impasse si ce n’est pire. Ces vaccins en outre, sont la pierre d’achoppement avec les médecines parallèles qui sont, elles, spécialisées précisément dans la prévention. C’est pourquoi, les médecines préventives sont diabolisées par Knock ! Et l’on voit les petites mains de Knock sévir sur tous les sites où l’on remet en cause les vaccins.

                  Non seulement la médecine préventive est l’ennemie de Knock, mais en outre, par le biais des vaccins, il y a trouvé le moyen de doubler son chiffre d’affaire.

                  Deuxième chose : le mot « théoriquement » est un cache sexe ! Je dirai plutôt : storylling-ment ! Ici encore, nous sommes confrontés à une VO : celle de l’OMS et des Dr flu.


                • JL JL 9 janvier 2010 10:05

                  Je répète : un vaccin n’est pas un médicament, et c’est une escroquerie intellectuelle de prétendre le contraire.


                • JL JL 9 janvier 2010 10:09

                  Si la maladie est une affaire individuelle et si la médecine libérale est la meilleure solution, il faut dire et redire que la prévention est l’affaire de tous : et cela concerne l’alimentation, l’environnement, les mesures prophylactiques, les mises en quarantaines en cas d’épidemies, etc. etc. Tout ce que le capitalisme ne sait pas faire, puisque non mesurable, non « profitable » : réussir la prévention est une opération ingrate que seuls des services publics peuvent assumer.

                  L’industrie des vaccins doit être nationalisée ou disparaître.


                • JL JL 9 janvier 2010 10:42

                  @ Chantecler, ...dépister des cancers à leur début , certaines maladies à long cours et débilitantes comme l’ HTA ou le diabète , ce n’est pas de la médecine préventive, c’est de la bonne médecine tout simplement.

                  Maintenant, il y a loin de la coupe aux lèvres : dépister une maladie naissante et guérir le patient sont deux choses différentes, et ce ne sont pas les malheureuses personnes qui sont décédées des « suites d’une longue maladie » comme on dit pudiquement, qui me contediront..


                • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 9 janvier 2010 11:10

                  En effet, je considère que la méthode allemande ou suédoise de vaccination qui repose sur la relation de confiance entre les personnes et leur médecin est plus rationnelle que celle, étatiste ou préfectorale et aveugle, utilisée en France (jusqu’à aujourd’hui où le gouvernement semble découvrir cette évidence). Une vaccination est un acte thérapeutique qui doit s’inscrire dans la durée et dans un contexte de connaissance de chaque cas individuel.

                  Mais il faut dire que les médecins en France ont trainé les pieds avant de découvrir, après 3 millions de vaccinés et deux mois de vaccination, les vertus de ce vaccin.

                  Il est indispensable, mais il n’est jamais trop tard, de mettre les généralistes dans le coup !


                • Voris 8 janvier 2010 19:35

                  Vive le niveau 4 !!!


                  • vergobret 9 janvier 2010 00:11

                    Réboul,
                    heureusement que vous êtes là !

                    « J’estime que mon expérience personnelle me rend plus crédible que ceux qui bavardent et/ou délirent sur des rumeurs anonymes. »
                    "Cependant si la santé d’un des membres de ma famille devait être gravement menacée par l’administration de ce vaccin, je vous promets de vous en faire part, mais je ne porterais pas plainte, car nous avons pris ce risque en toute conscience.« 

                    Si l’infatuation de soi et le narcissisme sont à l’opposé de la Conscience, alors je crains pour votre conscience...
                    Vous avez conscience de la vanité de vos propos ?

                     »mais je ne porterais pas plainte". Ils sont tous mineurs dans votre famille ? Je vous trouve singulièrement assuré, même dans l’éventualité d’un échec..

                    Réboul le patriarche qui ne doute jamais de son jugement. Réboul le clairvoyant. Hosanna au plus haut des cieux...


                    • xxxxx SURVEYOR 14 janvier 2010 03:46

                      Avez vous déjà oublié le scandale de la campagne pour la vaccination contre l’hépatite, d’ailleurs assez vite étouffé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Baptiste L

Baptiste L
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès