Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Produits naturels : le marketing nous intoxique !

Produits naturels : le marketing nous intoxique !

Dans le Monde Merveilleux du Marketing, l’Homme a réussi à fusionner avec la Nature et à renouer avec les meilleures traditions, tout en continuant à bénéficier des dernières technologies industrielles.

Promenons-nous dans les allées d’un supermarché : les rayons regorgent de produits "écologiques", avec des appellations qui évoquent la campagne et les traditions saines, dans des emballages où domine la couleur verte, couverts d’images et de noms d’ingrédients "naturels".

Regardez ce yaourt, par exemple : il a l’air très naturel, et en plus c’est écrit "BIO" dessus en très gros.
Et ces lessives estampillées "au savon de Marseille", et tous ces produits nettoyants qui fleurent bon la lavande, le pin, l’eucalyptus ou le citron vert...
Et ce beau rayon cosmétiques rempli de produits aux extraits naturels de plantes...

C’est magnifique, tous ces produits naturels, écologiques, fabriqués avec les bonnes vieilles recettes traditionnelles (mais possédant en même temps des performances hautement technologiques), et respectant l’homme et la Nature...

Pourtant, tout n’est peut-être pas si rose (ou si vert).

Il faut savoir, par exemple, que le yaourt "Bio" de Danone n’est pas bio, pas plus que le "Bioplait" de Yoplait.

Plus grave : selon les tests de l’UFC-Que Choisir (voir le communiqué "Nettoyer nuit gravement à la santé" du 26/10/2004), les deux nettoyants multi-usages Ajax et Saint-Marc "au savon de Marseille" nous font respirer du formaldéhyde, un gaz très irritant pour le système respiratoire et classé "cancérigène certain" par le Centre International de Recherche sur le Cancer.

Sur la page de présentation de la marque Garnier du site L’Oréal, le mot "nature" et ses dérivés apparaissent 6 fois en seulement quelques lignes : à croire ce discours marketing, ces produits sont inspirés par la nature, ils contiennent essentiellement des ingrédients naturels. Pourtant, en lisant (avec une loupe) la composition de ces produits au dos des flacons, les termes évoquent plus l’industrie chimique que la Nature.

Dans une publicité télévisée, la marque Yves Rocher, qui s’efforce de se forger une bonne image d’amie de la Nature, évoque les propriétés régénérescentes de l’acacia, suggérant ainsi que ses produits contiennent des substances naturellement bénéfiques.
A la télévision toujours, dans un reportage sur les ingrédients des cosmétiques (France 2, Envoyé spécial du 3 mars 2005), une journaliste demande à des responsables de chez Yves Rocher quel est le pourcentage d’ingrédients bio dans leur produit nommé "Biospecific". Ses interlocuteurs sont incapables de répondre, ni d’indiquer, même vaguement, la proportion d’ingrédients bio ou naturels dans aucun de leurs produits.

Un petit tour sur Vigitox nous confirme dans l’idée que ces grandes marques, qui se donnent une image très "Nature", ne garantissent absolument pas l’absence de produits toxiques (Muscs artificiels, Phthalates, Alkyphénols...)

On pourrait multiplier les exemples de produits cosmétiques aux essences de plantes qui contiennent surtout des dérivés pétroliers. Un article a déjà été consacré aux cosmétiques sur Agoravox : Du poison dans nos cosmétiques.
Le site de la télévision suisse romande propose un article sur le même sujet : "Cosmétiques : la Chimie dans la peau"

Ces composants peuvent, selon les cas, provoquer des réactions d’intolérance et des allergies, augmenter les risques de cancer, attaquer le cerveau ou le système nerveux...
Pour y voir plus clair dans cette liste aux noms souvent obscurs pour un non-chimiste, le site "Beaute-test" propose un tableau des composants avec leurs effets possibles.

Quant au bidonnage marketing, il est admirablement décrit dans cet article : "Dans la jungle des cosmétiques pseudo-naturels".

Alors, que faire ? Passer un doctorat de chimie et un doctorat de biologie avant d’aller faire ses courses ?
Il existe d’autres pistes :

D’abord, ne pas se laisser abuser par l’intox publicitaire et marketing.
Juger par soi-même, en regardant la composition des produits, et se méfier des polluants tels que les phosphates (dans les lessives pour lave-linge et les produits pour lave-vaisselle), les solvants (dans les produits d’entretien pour sols, les colles, peintures, vernis...), les parabens, les phénoxyéthanol, les sels d’aluminium (dans les cosmétiques), le formaldéhyde (produits ménagers), les PEG ou polyéthylène glycols (dans les gels douche et shampooings)...

S’informer, auprès des associations qui ne sont pas liées aux groupes industriels, comme Que Choisir, Nature et Progrès...
Choisir des produits vraiment naturels, garantis par un label délivré par un organisme reconnu, comme ECOCERT qui certifie les produits bio, mais aussi les cosmétiques naturels.
Se limiter à des fabricants proposant de vrais produits naturels : Ecover pour les produits ménagers, Weleda ou Logona pour les cosmétiques, et bien d’autres...
Faire ses courses dans un point de vente spécialisé dans le bio et les produits naturels, comme les magasins des réseaux Biocoop, Satoriz, ou La vie claire.

On peut aussi se tourner vers les alternatives aux produits industriels : se laver au savon de Marseille, laver son linge avec des noix de lavage indiennes, faire son ménage au vinaigre blanc, à l’alcool...
Pour en savoir plus, voir "Ecologie : Le ménage" sur le site de France 5.
Enfin, pour une synthèse de conseils sur les gestes quotidiens à faire pour éviter les produits toxiques et respecter l’environnement, le canton de Genève édite un document très intéressant : ecogestes.

Finalement, avec un peu d’efforts, il est possible de réagir pour ne pas se laisser intoxiquer par des méthodes marketing douteuses.


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Véronique Anger-de Friberg (---.---.67.4) 12 octobre 2005 16:33

    A propos d’« empoisonnement », je ne saurais trop vous recommander l’excellent article d’André Cicolella (chercheur en santé environnementale et responsable de la commission santé des Verts)paru dans Le Monde (édition du 12/11) : « Nous sommes tous chimiquement contaminés ». http://abonnes.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-698516,0.html pour les abonnés, sinon vous le trouverez dans le bon vieux journal papier.


    • Méric de Saint-Cyr Marc-Cyr-Joseph 14 janvier 2006 16:42

       » :)

      Bio de Danone, c’est fini ! La tromperie est finie. Danone bénéficiait en effet d’une « dérogation » pour l’appellation de son yaourt ordinaire, car il était interdit depuis 1991 d’appeler bio ou d’utiliser le mot bio pour des produits qui ne sont pas strictement issus de l’agriculture bio. Désormais Bio de Danone redeviendra ce qu’il a toujours été, un yaourt normal, 100% industriel et 0% agriculture biologique.

      Une incertitude volontairement entretenue continue de peser sur les produits naturels ; il serait temps que l’on réglemente aussi cette mention et que seuls les produits naturels reçoivent l’autorisation d’employer le mot naturel. restera à défnir précisément ce qu’est un produit naturel, et je pense qu’en fait Bio et naturel devraient être synonyme ; Cependant naturel s’entend plus radicalement comme opposé à artificiel.

      Et il faut agir de même contre les publicités tendancieuses ou abusives qui vous font croire qu’un dentifrice lave les dents toute la journée, que tel aliments est bon pour la santé si ce n’est pas strictement démontré.

      Il y a du pain sur la planche.


      • Denis Lebioda (---.---.51.111) 4 février 2006 09:55

        Bonjour,

        Félicitation pour votre article ! C’est très important de faire connaître les dangers d’un usage massif, inutile et excessivement dangereux de toutes ces substances.

        Mon message est à l’attention de celles et ceux qui se sentent particulièrement concernés par ces questions de contaminations chimiques et les affections qu’elles produisent sur la santé humaine, tels les hypersensibilités chimiques multiples (MCS en anglais)...

        > Je vous informe de la création d’une liste de discussion spécifique [MCS-ECHANGES] dont j’assure l’animation.

        Cette liste a bien sur pour objectif de favoriser les échanges entre personnes atteintes par ces affections. Mais, plus globalement, elle vise à partager des informations avec des médecins, scientifiques, chercheurs, étudiants, journalistes ou militants associatifs impliqués sur ces sujets. Tout cela dans l’espoir de recueillir informations et témoignages indispensables pour mieux faire connaître et reconnaitre ces affections aussi méconnues qu’handicapantes. Et aussi d’agir concrètement pour réduire les causes de pollutions chimiques.

        > Si vous souhaitez être inscrits à cette liste, il suffit de m’en faire la demande par mel à d.lebioda@wanadoo.fr

        > Merci de diffuser largement cette information en direction des personnes ou organismes de votre connaissance susceptibles d’être intéressés.

        Bien cordialement

        Denis Lebioda d.lebioda@wanadoo.fr


        • Vanessa (---.---.82.27) 5 février 2006 19:16

          Votre article est très juste. S’informer voilà la piste - S’informer pour être un consommateur averti. Ingénieur chimiste j’évolue dans l’industrie cosmétique et j’essaye d’apporter ma contribution via un blog que j’ai crée : La gazette cosmétique - Un blog d’actualités, de coups de gueule et de coups de coeur pour comprendre un peu mieux cette industrie et au gré des articles se familiariser avec ses pratiques. N’hésitez pas à me venir jeter un coup d’oeil. Bien à vous. Vanessa Jullien


          • (---.---.164.45) 3 octobre 2006 19:01

            je cherche des informations sur tous les ingrédients qui composent le yaourt ! On en parle beaucoup et on entend que c’est affreux mais on n’en sait pas plus. S.V.P. réponse appréciée sur le site yaourt. Merci denise herrien


            • chripibi 22 août 2007 11:48

              cet article est tire de la gazette cosmetique lagazettecosmetique.typepad.com peut etre auriez vous pu citer cet excellent blog sur la cosmetique, car il n est pas beau de se faire passer pour ce qu on n est pas...


              • alaroz 22 août 2007 14:00

                En réponse à « chripibi » : Je n’aurais pas pu citer le blog en question, puisque je ne le connais pas. Par ailleurs, il me semble que ce commentaire de « chripibi » est tiré de jeraconte.nimportequoi.com


              • Paul 17 janvier 2014 17:14

                Je suis d accord ! tout est histoire de marketing ! L image mene le monde ! A quand un soin visage naturel !

                Continuez !

                • Paul 30 janvier 2014 23:19

                  Je vous invite a essayer ce gommage visage qui ne cache en rien sur ca composition. Vous pourrez trouvez tous ses composant sur sa fiche technique. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès