Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Quand l’austérité prime sur l’accès aux soins !

Quand l’austérité prime sur l’accès aux soins !

JPEG

A Melun c’est le chef du pole SMUR qui est viré de son poste et remplacé presque séance tenante par décision du directeur de l’hôpital….

http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/carton-rouge-pour-le-directeur-de-163361

Ce médecin avait eu le tort de dénoncer la situation de pénurie dans son service.

Cette décision du directeur aurait été prise contre l’avis de Claude Evin directeur de l’ARS d’Ile de France.

Depuis cette péripétie, quelques informations nouvelles nous sont parvenues

 http://www.cdafal77.fr/monchi.html

A Melun et ailleurs c’est l’austérité qui est le maître mot : IL FAUT FAIRE DES ECONOMIES, coûte que coûte.

Martin Hirsch, hier membre du gouvernement de Sarkozy et aujourd’hui recasé par le pouvoir actuel dès le 13 novembre 2013 comme directeur général de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris13 n’hésite pas à déclarer :

« l’ensemble du système hospitalier (…) doit réaliser des efforts pour apporter sa contribution à la maîtrise et à l’efficacité des dépenses publiques ».

Pour ce faire, main dans la main avec Marissol Touraine, L’ancien directeur d’Emmaüs France, toute honte bue, a réaffirmé son désir, son choix et même sa décision d’effectuer « la transformation des hôpitaux Bichat et Beaujon dans un hôpital Nord 2 » et « la réalisation du nouvel hôpital Lariboisière-hôpital Nord 1 »

Alors que les deux hôpitaux pouvaient accueillir 1400 lits d’hospitalisation, il n’y aura plus que 1000 lits dans le nouvel hôpital et 108 lits de moins par la restructuration même de l’hôpital Laiboisière !?

Voici en aveu, le message que viennent de recevoir les médecins de Lariboisière :

 « La situation dans tous les services d’accueil et des urgences adultes d’Ile-de-France est préoccupante, notamment du fait de l’accueil de nombreuses personnes âgées qu’il faut très fréquemment hospitaliser avant retour à domicile ou admission dans une structure médicosociale. A l’issue du WE (week-end) dernier, nous avions 44 personnes à hospitaliser, nous ne pouvons pas nous retrouver dans la même situation le prochain WE.

En conséquence, je demande à tous les services de spécialité médicale de prendre deux mesures :

  • Libérer des lits vendredi afin de pouvoir vider l’UHCD (Unité d’hospitalisation de courte durée) avant le WE.
  • Nous devons pouvoir commencer le WE avec une UHCD vide en fin de journée vendredi.
  • Déprogrammer des malades prévus lundi pour pouvoir offrir un nombre de lits suffisants à l’issue du WE.

Pour ce qui concerne les services de chirurgie, je vous demande de mettre en œuvre les mesures suivantes :

  • Ne pas mettre de patients de chirurgie dans les services de spécialité médicale.
  • Si afflux de patients chirurgicaux en urgence et que tous vos lits sont occupés, alors vous devrez les transférer. »

Les syndicats CGT et FO de Lariboisière ont dénoncé ce plan de restructuration-destruction de

« diminution sans précédent de l’offre de soins

et des capacités d’hospitalisation ».

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 10 mars 2015 08:22

    Quand il y a des élections..on peut trouver des boites appelées « URNES »....Faut pas y mettre du papier cul dedans sinon il en sort de la merde.. !


    • fred.foyn Le p’tit Charles 10 mars 2015 09:20

      @Le p’tit Charles...encore un qui se trompe de chiotte.... ?


    • bourrico6 10 mars 2015 10:30

      @Le p’tit Charles

      Nous sommes éblouis par ta répartie et tes capacités de synthèse absolument époustouflantes, aussi restons nous sans voix.


    • fred.foyn Le p’tit Charles 10 mars 2015 10:59

      @bourrico6...L’homme content de vivre sous la IV république...et qui veut y rester...une pointure..on dirait Daladier.. ?


    • bourrico6 10 mars 2015 11:13

      @Le p’tit Charles

      Je ne comprends rien à ce que vous dire, mais ce doit être fascinant.


    • fred.foyn Le p’tit Charles 10 mars 2015 11:34

      @bourrico6...Normal...vous avez un siècle de retard.. !


    • bourrico6 11 mars 2015 09:46

      @Le p’tit Charles

      Oh non, le langage « pipi caca prout » dont vous êtes si friand est universel, mais habituellement réservé au plus jeune âge.


    • Cassiopée R 10 mars 2015 15:53

      L’austérité ce n’est pas pour la défense ou les intérêts de la dette, c’est pour les personnes qui sont le plus démunis et qui doivent subir des restrictions.

      La santé est un secteur important en France, et selon les politiques des baisses drastiques de dépenses doivent être faite. Ce sont les personnes les plus faibles et les plus démunis qui seront frappés de plein fouet par cette austérité.


      • insomnia insomnia 10 mars 2015 19:45

        @CHALOT,

        Je ne comprends pas les 20% contre votre article ? Pour certains la vie ne vaut la peine d’être vécue que si on est né du bon côté !
        La santé n’est pas à tarifer ni à boursicoter, honte à ce directeur, honte à tous ces dirigeants qui gouvernent, ces banquiers, ces actionnaires, tous des parasites qui coûtent cher à la société.


        • Ruut Ruut 11 mars 2015 16:31

          Détruire les services Publiques c’est la mode Politique du moment, juste pour prouver que le privé est plus efficace, voir rentable.

          A lors le Publique c’est pour le moment, Service minimum et prière du personnel qu’un pépin n’arrive pas pendant son service.

          Comme les décideurs ne sont jamais Pénalement responsables de leurs décisions, c’est toujours le personnel qui trinque et les clients du service Publique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès