Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Quand manger sain devient une maladie

Quand manger sain devient une maladie

Manger sain devient une maladie

Orthorexie, voici un nouveau mot qui risque fort de faire son apparition dans le dictionnaire d’ici peu et qui a été inventé en 1997 par le Dr Steven Bratman. La définition est, on ne peut plus claire : Trouble alimentaire du « manger sain ». En bref, si vous cherchez à mieux vous alimenter pour éviter les diverses maladies de notre société, sachez que vous êtes un « malade psychiatrique atteint d’Orthorexie ». Si rien ne confirmait jusqu’alors la stupidité de certaines personnes, cette fois-ci, il n’a plus l’ombre d’un doute.

Pendant que la plupart des humains tombent dans la résignation et foncent tête baissée dans les fast foods ou consomment des produits transformés par l’industrie agro alimentaire, se disant « qu’il faut bien mourir de quelque chose », il y a ceux qui font de la résistance et tentent de nourrir la machine d’une façon plus saine. Voici qu’ils sont aujourd’hui montrés du doigt voire pire, traités de malades !

Autrement dit, les fervents consommateurs de légumes du producteur, de la viande d’éleveur ou encore de produits biologiques, sachez-le, sont orthorexique. Comprenez donc, un malade mental, au même titre que ceux qui tentent de prévenir les populations sur des risques x ou y (ex Edward Snowden) qui passent pour des illuminés ou des personnes psychologiquement fragiles…

Ceci étant dit, si cette maladie existe réellement, cela confirme donc qu’il existe, par défaut, une alimentation qui n’est donc pas saine (au cas où certains en douteraient encore). De ce fait, tous les aliments à base d’additifs (Exxx), de colorants en tous genres et de conservateurs (sans parler d’OGM, de glutamate etc), seraient donc officiellement toxiques. Voici au moins un point positif dans cette histoire.

La presse est actuellement en train de mettre en lumière cette « nouvelle maladie imaginaire », si vous n’en avez encore jamais entendu parler, il y a fort à parier que dans les prochains jours, les gros médias s’accaparent de l’information. Histoire que tout un chacun dénigre un peu plus l’autre : « diviser pour mieux régner », tel est la devise des autorités de ce monde.

Le Guardian prétend dans son article sur le sujet, que manger sainement entraîne la malnutrition ! En effet, en mangeant des aliments non bourrés d’antibiotiques ou de graisses inutiles, la silhouette s’affine, ce qui conduit les têtes pensantes, à déduire qu’il s’agit alors d’un manque de vitamines et tout autres choses « essentielles » du genre. Les rondeurs et les formes oui, mais l’obésité qui entraîne diverses maladies, non ! Lorsque l’on sait que les cellules cancéreuses prolifèrent et se nourrissent de sucres et graisses pour se développer, évidemment, manger sainement réduirait les risques de maladies, ce qui conduirait à un cruel manque à gagner pour l’industrie pharmaceutique. D’où le fait de faire passer pour « malades mentaux », les personnes qui souhaitent garder une alimentation saine. La boucle est bouclée…

La nourriture saine, c’est prouvé, tend à développer les capacités intellectuelles (conscience spirituelle et mentale) ainsi que les capacités physiques. Manger sain, est une forme de rébellion, dans cette société où l’Homme a volontairement détruit le système alimentaire. Et les rebelles, personne ne les aime véritablement. Ils posent trop de questions et réfléchissent un peu trop. C’est prouvé scientifiquement : une bonne alimentation permet de mieux vivre au quotidien et permet également de mieux penser. Voici en vidéo, l’explication de ce que nous vivons aujourd’hui. Le Neurologue Dr Russell Blaylock taille le portrait de la société, d’une façon qui ne peut laisser indifférent. A noter que les détracteurs de ce Neurologue, tentent par tous les moyens de le faire taire, l’associent à des groupuscules de personnes sectaires et d’un âge reculé.. Bref… En attendant, il a fait des etudes, a soigné des gens et personne ne s’en ait jamais pris à lui jusqu’alors…

Pour les personnes qui en douteraient encore, les publicités où l’on répète qu’il « faut éviter de manger trop gras, trop sucré, trop salé » sont toujours celles qui mettent l’eau à la bouche et qui proposent des produits chimiquement modifiés (nourriture morte). Et pourtant, personne ne trouve étrange que la marque vante son produit mais notifie qu’il faut éviter d’en manger…. La plupart du temps, ces produits de consommation ne sont pas bons pour la santé. Glutamate, additifs, colorants, OGM etc.. Ces aliments anesthésient l’esprit et attaquent le corps. Bien entendu, beaucoup diront que « c’est bon ! » et que « de toutes façons, tout est pollué sur cette Terre, alors à quoi bon » ?

La résignation… C’est justement ce type de comportement qui est dangereux. Manger des aliments « morts » ne nourrit plus l’esprit, il le condamne. « Un esprit sain dans un corps sain », il n’y a rien de plus vrai et pourtant, bon nombre de personnes ont oublié cet adage, si bien qu’aujourd’hui, toute personne voulant y revenir, est montrée du doigt et devient (maintenant) atteinte d’Orthorexie.

L’Homme a réussi à créer de la nourriture morte, à la commercialiser en masse et à la faire préférer à la nourriture vivante, si bien qu’aujourd’hui, la nourriture saine est mise de côté au profit de la « junk-food ». Savez-vous par exemple, que les cadavres ne se décomposent plus (ou du moins plus aussi rapidement qu’avant) ? La cause est pourtant simple : la consommation de produits à base de conservateurs en tous genres, empêche la nature de faire son travail. Les vers boudent alors les cadavres. Et pourtant, cela n’enlève en rien le fait que tout un chacun vieillisse et meurt un jour.Voici une autre vidéo édifiante concernant le miel :

 

Pour conclure, il faut garder à l’esprit que l’Homme et la nature ne font qu’un. Que ces alimentations modifiées (ou parfois crées de toutes pièces) sont nocifs pour la santé (certains colorants comme le E102 et le E110 sont cancérigènes et interdits dans certains pays de l’UE) et que la recrudescence de cancers, notamment chez les enfants, n’est pas une coïncidence. Manger sain est une nécessité et non une maladie. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • Gcopin fessesbouc 18 janvier 2014 09:53

    Article passionnant

    La boucle est fermé l’agro-alimentaire vous rends malade et l’industrie pharmaceutique vous guéri, même combat (OMC et OMS). Des preuves existent sur le fait que l’industrie pharmaceutique négligent notre santé au bénéfice de leurs profits sans fin, les exemples ne manquent pas. Ils font en sorte de nous rendre malades pour nous vendre des médicaments.


    • Façon2Parler Façon2Parler 18 janvier 2014 13:26

      Merci beaucoup pour votre retour. 


    • howahkan Buddha Marcel. 18 janvier 2014 10:37

      d’après une des vidéo donc nous sommes ,soi disant, dirigés par des gens qui ont un gros QI, quand on voit le bordel , je conclus sans rire que le QI n’est pas du tout intelligence...et que les gros QI sont peut être même le problème..si si ..cela dit je le savais depuis longtemps....ceci est faux, nous sommes dirigés par des psychopathes à petit ou gros QI peu importe , psychopathes que l’on ne reconnait pas comme tel car la majorité des humains est psychopathe, je sais le mot est vague et relatif seulement , en gros pour moi un psychopathe pourrait être celui qui aime la compétition donc la guerre donc les meurtres de masse et toutes les saloperies humaines......on ne le voit plus depuis longtemps..le fou ne sait pas qu’il est fou..il se pense génial car il a une grosse voiture ..fou pris au sens large de malsain, pervers, criminel etc etc


      • Xenozoid Xenozoid 18 janvier 2014 10:42

        un psycopathe est surtout caractérisé par un manque d’empathie,et d’emotion au sens large du terme,tout est alors bon pour cacher ce fait qui fait qu’il ne se remettront jamais en question....en gros


      • howahkan Buddha Marcel. 18 janvier 2014 10:56

        salut oui , j’accepte aussi cette définition, merci..Se remettre en question pour moi est un voyage totalement solitaire en soi meme, une sorte de médiation en soi, une decouverte de ce que l’on est en abandonnant ce que l’on pense que l’on est.....c’est l’ouverture sur ce qui est en tant que fait non déformé et non pas sur mon avis des faits qui sont des lors deformés pour coincider avec ma petite vision, chaque humain nessaye de réduire le monde entier pour qu’il soit lui même...cette pensée ne tolere pas les autres pensées, ok mais la psychopathie va faire que ne tolerant pas les autres pensées relatives comme la mienne , je vais essayer de les éliminer etc etc...très très long voyage d’une vie en soi.....si il est réel il est libérateur, et ouvre la partie du cerveau qui ne fonctionne plus il n’ y a pour moi aucune liberté dans la pensée ordinaire binaire et analytique, ce qui est le mode « d’être » occidental qui gagne par la force et la soumission donc l’acceptation , c’est le refus d’exister en quelque sorte du terrain....un suicide lent

        salutation.. smiley


      • foufouille foufouille 18 janvier 2014 10:59

        c’est sociopathe pas psycho.


      • philippe913 18 janvier 2014 11:19

        boarf, y’a pas vraiment de différence entre socio et psychopathe..


      • foufouille foufouille 18 janvier 2014 13:16

        si, le socio a l’air d’être bien avec tout le monde, pas le psycho qui est très visible


      • howahkan Buddha Marcel. 18 janvier 2014 10:48

        Cela dit à propos de bouffe il est très facile de manger très correctement encore....et contrairement à ce que on pense, ayant travaillé 5 ans en cuisine en agro alimentaire, genre 15000 litres de soupe par 8 heures , des tres bons produits existent aussi ......genre légumes congelés sans préparation , cueillis la nuit , le lendemain il sont coupés et cuits ou pas, puis surgelés en 3 minutes et stockés....mais des que l’on rentre dans les additifs de toutes sortes ,sur les emballage même de ces additifs la composition n’est pas indiquée ,alors pensez donc pour le consommateur....

        Derrière cela il n’y a pas toujours l’idée d’empoisonner, il y a aussi l’idée de donner facilement un gout correct pour une majorité et ceci à un prix très bas....comme d’ulisier la gomme xanthane pour épaissir au lieu d’un bon vieux roux avec beurre et bonne farine..c’est encore et toujours pareil, faut se bouger le cul pour préparer soi même de la bonne bouffe , là est aussi l’autre partie du problème....au lieu de gémir tout le temps cuisinons donc..pour un cuisiner comme moi de manger que du bio ne me revient pas plus cher que de manger de la merde...mais drogués a un style de vie facile.....on ne le fait pas


        • le crocodile 19 janvier 2014 12:07

          Buddha Marcel. 

          « 15000 litres de soupe par 8 heures . »

          J´ai travaillé en cuisine 45 ans et 15000 litres de soupe en 8 h , je n´appelle pas cela de la cuisine . Quand à la gomme xanthane , excusez moi mais , je n´ai jamais utilisé cette saloperie .

          http://www.additifs-alimentaires.net/E415.php?src_reg


        • S.antonio 18 janvier 2014 13:08

          pour apporter de l’eau au moulin ! un peu long mais tellement vrai.
          www.0youtube.com/watch ?v=3pupDVbec2s


          • S.antonio 18 janvier 2014 13:12

            .youtube.com/watch.
            iréne grosjean , la vie en abondance


            • alinea Alinea 18 janvier 2014 15:09

              J’ai bien aimé cet article ; étant depuis très longtemps convaincue, je n’ai rien de plus à ajouter !


              • Chaz Chaz 18 janvier 2014 16:57

                Merci pour cet article, c’est le monde a l’envers !

                « Quelqu’un qui passe ses journées à manger du tofu et des biscuits à la quinoa se sent parfois aussi méritant que s’il avait consacré sa vie à aider les sans-abri » Dr Steve Bratman

                Apparemment le Dr a aussi dit ça, ou comment véhiculer le préjugé que manger vegeta*ien est chiant, contraignant, sectaire et restreint le choix et les saveur. Alors que c’est tout le contraire.

                Mais c’est troublant, apparemment il était lui même atteint de cette « maladie », et ne résumait pas sa théorie aux « gens qui mangent sain » mais a ceux pour qui c’était vraiment maladif comme lui. Bratman propose un questionnaire pour savoir si vous êtes atteint, je ne pense pas que beaucoup le soit parmi tous les gens qui veulent manger bio, sain, réfléchi. A partir du moment ou vouloir manger sain pose un réel problème dans la vie on pourrait parler je pense de maladie.

                Si maintenant, les médias matraquent « que manger sainement entraîne la malnutrition » les réels malades ne seraient donc plus « soigné » (je ne parle pas de refaire manger de la viande aux végétariens par exemple) mais noyés dans la masse. Parmi cette masse ceux qui prônent une consommation réfléchie sont marginalisés. Je regardais hier le film Idiocracy, il nous projette dans un avenir ou une multinational a réussi a imposer une boisson énergisante pour remplacer l’eau (considérée comme sale et présente uniquement dans les WC). Pas si loin de la réalité.


                • foufouille foufouille 18 janvier 2014 17:24

                  "Je regardais hier le film Idiocracy, il nous projette dans un avenir ou une multinational a réussi a imposer une boisson énergisante pour remplacer l’eau"
                  c’est une caricature, y a pas de message. faut regarder jusqu’a la fin


                  • Chaz Chaz 18 janvier 2014 17:40

                    J’ai regardé jusqu’à la fin, merci. Caricature oui, mais qui n’est que le prolongement du fonctionnement actuel de la société occidentale/capitaliste. Dans le film on vit dans nos ordures, mais nous on enverra nos déchets en orbite on est malin ;) C’est la seule différence.


                  • foufouille foufouille 18 janvier 2014 18:30

                    il y aussi le reste : des symboles au lieu d’écriture, une télé débile, le QI génétique, etc


                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 janvier 2014 19:21

                    Bonjour Façon2Parler,

                    Il faut dire qu’avant notre aire d’industrialisation l’humanité été donc atteint de la maladie de Orthorexie ?

                    Ce Dr Steven Bratman devrait consulter un des ses confrères psychiatres...

                    Je viens de mon tour inventer un mot pour ceux qui promo-vouent la malbouffe avec les OGM, les pesticides, les hormones de croissance, les antibiotiques, etc... comme le Dr Steven Bratman

                    Ceux qui nous imposent cette malbouffe font partie de la « junk-food-mafia » ! 

                    explication du mot junk-food-mafia :
                    junk food = « malbouffe »
                    mafia -> ce mot nécessite pas d’explication


                    • Façon2Parler Façon2Parler 18 janvier 2014 19:34

                      Bonjour, 

                      Merci pour votre message. Disons que la malbouffe n’existant pas « avant », il était inutile de trouver un mot pour diviser et dénigrer une certaine catégorie de personnes.. 
                      Le Dr Bratman dénonce le fait que la malbouffe anéantit les esprits et rend les gens plus malléables, sur ce point, je pense qu’il prend quelques raccourcis mais je pense ne pas trop m’avancer en disant que sa synthèse pourrait servir de conclusion et d’illustration à notre société.

                      Concernant votre « Junk-food mafia », sur ce point là, je ne peux que vous rejoindre !... C’est une réelle mafia....


                    • moumou moumou 18 janvier 2014 21:03

                      C’ clair, les sionistes veulent nous empêcher de manger sain !


                      • BOBW BOBW 19 janvier 2014 09:30

                        Avec leurs agrumes de JAFA  ??


                      • soi même 18 janvier 2014 21:08

                        Cela à l’air de vous étonnez, regarder comment l’Urss à été précurseur dans la matière.

                        Le goulag psychiatrique

                        http://www.psyetdroit.eu/wp-content/uploads/2012/10/MML-Le-goulag-psychiatrique.pdf

                        • yvesduc 18 janvier 2014 21:11

                          Je suis lourdement orthorexique : je mange beaucoup de fruits et légumes, beaucoup de pain complet ou aux céréales, juste ce qu’il faut de poisson, de viande et de fromage, quelques légumineuses, un peu de fruits à coque et pour le sport, si besoin, des figues et des dattes sèches (plutôt que les sucres industriels sans nutriments). Je bois de l’eau et encore de l’eau. Est-ce grave docteur ?


                          • Façon2Parler Façon2Parler 18 janvier 2014 21:13

                            A mon sens, vous êtes un modèle en pleine santé et surtout en voie de disparition... Mais continuez, la résistance a toujours été l’un des seuls courants social indétrônable smiley


                          • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 janvier 2014 22:04

                            Bonjour yvesduc,

                            ’’ Est-ce grave docteur ? ’’

                            Votre comportement est nuisible pour les multinationales comme Monsanto et nuit gravement à la santé financière des multinationales ! smiley 

                            Sérieusement : Avec le grand marché transatlantique qui à pour but d’étendre le pouvoir des multinationales européennes et américaines il est prévue qui les multinationales pourront traduire en justice des états européens devant des ’’ tribunaux supra-nationaux ’’ (certainement avec des juges consentant) les quelles pourront condamner les états, donc la France, si celles-ci empêchent, par exemple pour une question environnementale, d’exploiter nos ressources, comme le gaz de Schiste. Les dédommagements pourront atteindre des milliards de dollars ...car elles seront fixe (réclamé) par les multinationales. Cela vaut entre autres pour les OGM ... on ne pourra plus s’opposer à la mal-bouffe ! Ses tribunaux supra-nationaux contourneront le droit de nos tribunaux nationaux ! Les multinationales pourront tout se permettre et seront à l’abri des poursuites éventuelles, car on ne pourra plus les attaquer devant nos tribunaux nationaux !

                            Accords transatlantiques : l’arbitrage va supplanter la Justice
                            On est donc en train de légitimer politiquement et juridiquement le contrôle, par des investisseurs étrangers, de l’action des États européens dans le domaine de l’intérêt général. Les peuples vont perdre leur capacité à décider souverainement de leurs lois. Pour cela, l’Union Européenne propose de court-circuiter les tribunaux nationaux, et donc les lois nationales, en créant un tribunal supra-national, dénommé « panel d’arbitrage », qui ne pourra être sais que par les investisseurs étrangers… C’est un tour de passe passe.

                            Je vous invité à écouter la vice-présidente d’ATTAC Susan GEORGE ce que elle dit au sujet du grand marché transatlantique

                            Voulons-nous transférer une part de notre souveraineté au profit du secteur marchand international ?

                            Programme de Libération Nationale - UPR


                          • Henri Diacono 20 janvier 2014 17:44

                            J’en connais un, dans mon entourage familial qui a adopté votre façon de vivre depuis soixante ans. Il en a 95 aujourd’hui et « toute sa tête ».


                          • yvesduc 20 janvier 2014 21:30
                            Merci pour vos réponses. Je suis (un peu) rassuré. smiley

                            eau-du-robinet : Le Traité Transatlantique en cours de négociation s’appuie sur des modèles économiques qui prévoient quelques dixièmes de pourcent d’augmentation du PIB et des revenus des ménages pour les pays de la zone, à l’horizon de 2020 / 2025. Ce gain est donc obtenu par la suppression de normes de santé et d’environnement (OGM, bœuf aux hormones, gaz de schiste, etc.). Mais ces modèles se sont révélés extrêmement fragiles par le passé et se sont parfois lourdement trompés. Par ailleurs, ils n’ont PAS incorporé les conséquences négatives de la suppression des normes de santé et d’environnement. Les OGMs et l’exploitation gaz de schiste sont ainsi supposés inoffensifs et ne pas engendrer de surcoûts en termes de soins sur la population.

                            Cela étant, et puisque l’on parle de modèles économiques, lorsqu’on nous vend les pesticides ET la chimiothérapie, le PIB augmente deux fois. Or, si on peut éventuellement se réjouir que le PIB augmente, qui a envie d’un cancer ? Les modèles utilisés pour le Traité Transatlantique ne prennent en compte ni les “externalités négatives”, ni la qualité de vie, ni l’évaluation des richesses naturelles.

                            Plus je parle autour de mois du TT et plus je recueille la même réaction : c’est impossible qu’une telle énormité passe.

                            Le plus choquant est le fait qu’en établissant des tribunaux supranationaux, devant lesquels seront traînés les États qui chercheraient à maintenir leurs normes de santé et d’environnement (comme en Australie et au Canada), les multinationales ne se cachent même plus de piétiner la démocratie. Elles se placent au-dessus, tout simplement. Cela devrait pourtant dessiller les yeux de quelques-uns ?

                          • matador matador 18 janvier 2014 21:11

                            il y a des gens pas d’accord avec l’article ???? il faut qu’on m’explique... :(


                            • Façon2Parler Façon2Parler 18 janvier 2014 21:18

                              ça ne m’étonne pas le moins du monde pour ma part... Lorsque j’ai écrit cet article, et donc dénoncé la malbouffe, j’ai été insultée et même parfois menacée.. Si l’on bouscule la routine des gens en faisant tomber leurs repères et habitudes, ils ont peur, se sentent menacer et la peur les conduit, pour la plupart, à réagir avec de l’agressivité. C’est un sentiment humain. 
                              Quant à ceux qui ne sont pas agressifs, ils sont résignés « de toutes façons on va tous mourir alors autant se faire plaisir » ou encore « tout est pourri dans ce monde et vu que j’ai pas les moyens de manger bio ben je mange de la merde »... 
                              Très peu (pour ne pas dire trop peu), iront faire des recherches pour savoir si ce qui est écrit est vrai.. pour la plupart, tout ce qui sort du cadre « médiatique » (tv, journaux, radio, magazines etc..), n’est que le fruit d’un complotisme exacerbé et déplacé.. 
                              Donc oui... ça ne m’étonne pas que des gens n’adhèrent pas à ce genre de sujets.. et c’est aussi un peu pour cela que j’aime les exploiter smiley


                            • moumou moumou 18 janvier 2014 21:51

                              il serait peut-être bon de se renseigner avant de critiquer à tout-va. 

                              II n’a jamais été dit que chercher à manger sain était une maladie.

                              Le trouble concerne des gens qui font une fixation sur l’ingestion d’une nourriture saine et qui, à force d’éliminer des aliments finissent par présenter des carences alimentaires. Comme l’anorexique sauf que l’orthorexique est obnubilé par la qualité et l’autre par la ligne. Pour lui, manger, c’est se soigner, et tout aliment est un alicament. Le goût, le plaisir apparaissent secondaires. Un orthorexique est une personne qui mange mal avant tout, une orthorexie ne sera jamais diagnostiquée sur une personne en bonne santé. 

                              Mdr
                              D’accord avec l’auteur sur l’autre partie du sujet, la malbouffe


                            • Façon2Parler Façon2Parler 18 janvier 2014 23:11

                              Si notre alimentation n’avait pas été si détériorée ce mot n’aurait jamais existé car jamais personne n’aurait pensé qu’il était possible de se rendre malade par une fonction vitale du système de fonctionnement humain... Donc l’Orthorexie est bel et bien une maladie que l’on essaie d’étendre aujourd’hui, à tous ceux qui sont soucieux d’avoir une alimentation saine. Car il faut l’admettre, ces deux mots ne collent plus réellement entre eux depuis quelque temps déjà.....


                            • steban steban 18 janvier 2014 21:13

                              Avant de penser à manger sain,
                              mangeons lorsque nous avons réellement faim.

                              Cela sera déjà un énorme changement.


                              • Pere Plexe Pere Plexe 18 janvier 2014 21:55

                                Manger sain est un concept qui n’a pas le même sens partout.

                                Et qui évolue énormément et rapidement.

                                Ainsi le terme à dans un premier temps désigné une alimentation qui évite les intoxications alimentaires et maladies parasitaires.Il faut pasteurisé javelisé aseptisé...

                                Ensuite une alimentation qui évite les carences et permet un développement normal.Calcium 

                                puis protéines et enfin vitamines et oligo éléments ont chacun leur heure de gloire. 

                                Plus tard se sont les excès en tous genres qui sont tombés dans le collimateur des nutritionnistes( regime machin et omega trois pour tous) .Et enfin l’utilisation de produits liés à la production ou la transformation des aliments.(aspartam,sel,fructose,huile de palme....)

                                Autant de révolutions qui souvent n’ont prit en compte que l’aspect « chimique » de la nourriture délaissant les aspects culturels psychologique sociaux... Et souvent plus motivés par des raisons économiques que par le soucis de santé. 


                              • Pere Plexe Pere Plexe 18 janvier 2014 21:27

                                « nourriture saine » « produits chimiquement modifiés » « alimentations modifiées »...

                                Rarement vu autant de poncifs polymorphes en si peu de mots.

                                La nourriture que vous jugez si mal fait vivre une bonne partie de l’humanité un peu plus et un peu mieux .Quand aux « modifications chimiques » la cuisson le mélange d’aliment ou l’utilisation de condiments en font partie.C’est modifications ont mêmes un nom : c’est l’art culinaire.

                                Quand à l’orthorexie le risque dénoncé n’est pas lié au régime alimentaire en lui même mais en la phobie envers les aliments jugés toxiques, à l"approche uniquement médicale des repas,aux contraintes sociales que ça engendre.Le test de Bratman est éclairant à ce sujet...

                                • Façon2Parler Façon2Parler 18 janvier 2014 23:17

                                  Saviez vous que les cultures « BIO » ne cessent d’augmenter partout dans le monde ? Si bien que le prix du bio tend à baisser (du moins en France). Cette agriculture qui est largement plus saine que cette de Monsanto (pour ne citer qu’elle), montre qu’il est tout à fait possible de faire vivre les Hommes tout en prenant soin de la nature et surtout, en prenant également soin de chaque être humain. 
                                  Si l’on revenait à des pratiques plus saines et traditionnelles, toute cette nourriture morte (chimique, modifiée etc..) ne trouverait plus sa place dans les supermarchés et dans nos assiettes... et surtout bon nombre de maladies dites chroniques seraient en chute libre, sans compter que les esprits seraient certainement plus vifs.
                                  Autrement dit, s’il n’y avait pas une question d’argent cachée derrière tout cela, peut être qu’il n’y aurait pas non plus des maladies imaginées par l’homme pour tenter de faire pencher la balance vers la facilité... Certes, l’orthorexie était un trouble du manger sain dans les années 97, à la naissance de ce mot. Aujourd’hui, il tend clairement à montrer du doigt, toute personne « bobo » qui se nourrit de produits biologiques ou encore qui évitent les fast food. C’est une certitude. 


                                • Baz Baz 18 janvier 2014 23:34

                                  Et la maladie de mettre un nom et une définition sur tout, ca s’appelle comment ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès