Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Qui est Mireille Faugère, nouvelle directrice générale de l’AP-HP (...)

Qui est Mireille Faugère, nouvelle directrice générale de l’AP-HP ?

L’information, fait beaucoup parler depuis sa révélation par le Webzine de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris. En effet, la nomination de cette « femme inconnue, sans aucun réseau, ni appartenance politique qui se retrouve à ce très beau poste » (Libération) est apparue comme surprenante. Cette décision est intervenue en conseil des ministres (le 22 septembre) sur proposition de Mme Bachelot, ministre de la santé et des sports.

C’est en fait l’ancienne directrice générale de la SNCF Voyages et présidente de Voyages-sncf.com qui a été nommée à la directrice générale du premier hôpital d’Europe.

Mme Faugère a effectué un brillant parcours de 20 ans au sein de la SNCF après avoir été diplômée d’HEC. Elle a su redynamiser la société en l’imposant comme un acteur majeur du tourisme européen et fournisseur de services, par le biais du site internet Voyages-sncf.com dont est elle à l’origine de la création.

Et bien de nouveaux défis attendent la successeuse de M. Leclercq, notamment la gestion de la restructuration de l’AP-HP afin de mutualiser les moyens et remettre l’organisation à l’équilibre financier. On évoque ainsi le regroupement de 37 hôpitaux en 12 centres hospitaliers et une réduction des effectifs de 4000 d’ici à 2012.

Avec un tel chantier en guise d’héritage, on espère que le domaine de la santé lui sourira autant que celui des transports.

 

Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • morice morice 28 septembre 2010 11:54

    Mme Faugère a effectué un brillant parcours de 20 ans au sein de la SNCF après avoir été diplômée d’HEC. Elle a su redynamiser la société en l’imposant comme un acteur majeur du tourisme européen et fournisseur de services, par le biais du site internet Voyages-sncf.com dont est elle à l’origine de la création.


    il est tombé combien de fois en panne le site ???
    et ç’est ça qui va organiser notre santé ?



    Déjà touché par une panne de plus 24 heures cet été, Voyages-sncf.com est à nouveau chahuté. Ce jeudi 20 novembre, le site, à cause d’une nouvelle version mise en ligne dans la nuit du 19 au 20 novembre, ne permet pas de réserver des billets de train. Fâcheux quand on s’appelle SNCF…

    La SNCF ne fournit pas encore de détails techniques sur les problèmes rencontrés. Elle signale simplement que la nouvelle version du site est très lourde, impliquant “ une migration conséquente ”. Pour l’heure, donc, le site ne peut pas faire grand-chose d’autre que rediriger les usagers vers les guichets, vers les bornes automatiques, vers les agences ou vers le service de réservation téléphonique (36 35).

    « Le dernier bug du site voyages-sncf.com avait duré 30 heures en octobre dernier. Le record n’a pas été battu pour ce week-end de Pentecôte. Heureusement, non ? »

    AU SECOURS..... AU SECOURS....

    article de pure propagande, visiblement....

    • Fergus Fergus 28 septembre 2010 15:30

      Mireille Faugère n’était plus en odeur de sainteté à la SNCF. Il est vrai que, maître d’ouvrage de la nouvelle grille tarifaire accouchée à grand peine en 2007, elle était l’incarnation dans l’entreprise d’un Himalaya de protestations d’une clientèle qui n’a jamais accepté une réforme à laquelle elle n’a toujours rien compris !

      Comme Morice, je trouve que ce papier (qui n’est pas un article mais tout juste un articulet sans grand intérêt) n’est qu’une manifestation de propagande.

      Bonne journée.  


      • PhDuguet 28 septembre 2010 16:03

        Ayant été moi-même victime des dysfonctionnements (réguliers) de ce site je comprend le scepticisme vis-à-vis de cette plateforme. Idem pour les réformes difficiles, c’est un point épineux et récurent dans la gestion de la SNCF.


        Ce que j’ai voulu souligner en parlant du site voyages-sncf.com, c’est plutôt la stratégie globale dans laquelle sa création s’inscrivait, c’est-à-dire accompagner la mutation d’une entreprise reposant sur des compétences techniques (création de nouvelles lignes, gestion du trafic) en entreprise de services (location de voiture, réservation d’hôtels). Cette stratégie a été certainement un bon axe de développement, malgré une exécution plutôt moyenne.

        Il y a évidemment de multiples approches quant à l’évaluation de ce qu’elle a pu réaliser, mais ce que je souhaitait au travers de cet article, c’est expliquer les facteurs qui expliquent que cette nomination a été bien plutôt bien reçu par les différents autres médias, en particulier les plumes les plus dures habituellement (je pense ici à François Aubart, auteur du blog La plue et le bistouri).

        Merci de vos retours en tout cas, je reste à votre écoute si vous avez d’autres remarques (étant nouveau rédacteur, vos conseils m’aiderons certainement à m’améliorer).

        • leypanou 28 septembre 2010 16:41

          « On évoque ainsi le regroupement de 37 hôpitaux en 12 centres hospitaliers et une réduction des effectifs de 4000 d’ici à 2012. » : mais bien sûr, les délais pour avoir un rendez-vous avec un spécialiste dans certains hôpitaux est tellement court qu’il faut absolument réduire les effectifs ! Arriver à l’équilibre financier ? Cela fait combien d’années que les baisses de remboursements et les contraintes supplémentaires pour les patients n’arrivent pas résorber le prétendu déficit de la Sécurité Sociale ? Quelle personne sensée persisterait à utiliser les mêmes méthodes inneficaces pour régler un problème ? Il y a déjà une médecine à deux vitesses, et cela ne fera que s’aggraver avec ce qui va arriver !


          • PhDuguet 28 septembre 2010 22:05

            Il est vrai que ce plan stratégique comporte des propositions étrangement contradictoire : il est à la fois question d’augmenter la qualité de l’offre de soin tout en réduisant les effectifs.


            Je pense qu’en effet il est possible de mieux tirer profit des moyens hospitaliers d’Ile-de-France et d’optimiser leur fonctionnement grâce à des synergies, cependant cela risque d’être difficile en supprimant parallèlement 3000 à 4000 postes lorsque l’on sait que certains hopitaux sont déjà en sous effectifs.

            Autre variable, l’équilibre financier. Nous vivons sur des dettes depuis pas mal d’années et il va bien falloir un moment donné que nous (ou nos enfants) réglions cette dette. Je rejoins de ce côté là le point de Jacques Attali (et de bien d’autres d’ailleurs) qui consiste à emprunter uniquement pour des financer investissements (ce volet est d’ailleurs contenu dans ce plan stratégique avec 2,2 milliards d’euros d’investissements) et à revenir à l’équilibre financier sur toutes les dépenses de fonctionnement (dont les salaires font partie ce qui explique une volonté de réduction du nombre de postes).

            Il est donc difficile de statuer, car il faut certes réduire les dépenses, mais l’investissement dans la rénovation de locaux et la santé financière ne servira à rien si ces mesures sont « compensées » par un manque de personnel qui empêche d’en tirer parti. 

          • tvargentine.com lerma 28 septembre 2010 21:38

            Un bon parcours et une grande amélioration du service public

            Je lui conseille de supprimer les ambulances qui sont une véritable mafia dans les hôpitaux et qui enrichissent une minorité

            Quand vous savez que la course d’une ambulance coute parfois 10 fois plus cher qu’un taxi (j’en ai eu la mauvaise expérience) il n’y a pas de tolérance à avoir avec les croques morts des hôpitaux que sont cet mafia

            http://www.tvargentine.com/che/modele4.html


            • Fergus Fergus 29 septembre 2010 08:28

              Bonjour à tous.

              Entièrement d’accord avec Lerma sur les ambulances et autres VSL dont l’emploi abusif, parfois avec la complicité intéressée d’employés d’hôpitaux et de cliniques, coûte une fortune à la Sécu alors que cet emploi est totalement injustifié dans de très nombreux cas où l’usage d’un taxi, voire d’un véhicule privé indemnisé, serait amplement suffisant.

              Ce scandale perdure depuis des décennies !


            • morice morice 29 septembre 2010 10:43

              Je lui conseille de supprimer les ambulances qui sont une véritable mafia dans les hôpitaux et qui enrichissent une minorité


              on est en train de tirer sur une ambulance là...

              Lerma, on vous rappelle vos courriers de dénonciations de sans papiers au ministère ou pas ?

              allez chanter les louanges des nazes ailleurs !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

PhDuguet


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès