Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Refus d’être vacciné contre la grippe H1N1 = sanctions

Refus d’être vacciné contre la grippe H1N1 = sanctions

Le 12 septembre, un article paru dans le post indiquait qu’aux USA, dans l’état du Massachusetts, une loi a été votée pour lutter contre la désobéissance civile. Effectivement, si les autorités déclarent l’Etat d’urgence en santé publique et que quelques belligérants refusent de suivre la force publique, ils s’exposent à 1000 dollars d’amende et à une peine privative de liberté.
Il est vrai que comme chez nous, de nombreuses personnes se posent des questions quant à l’innocuité du fameux vaccin contre la grippe H1N1. Nous voyons d’ailleurs tous les jours des réactions des personnels de santé (bizarrement les seuls à oser se prononcer) contre ce vaccin. 
 
Au mois de juillet Roselyne Bachelot avait demandé comment arriver à faire passer une obligation vaccinale. En effet l’obligation vaccinale est anticonstitutionnelle :
 
"Art. 3 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, du 10-12-1948 :

« Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne ».

Toute obligation serait contredite par le nouveau Code civil qui reconnaît le « principe du respect de l’intégrité du corps humain ».

Toute obligation serait en contradiction avec l’art. 36 du Code de Déontologie Médicale qui précise : « tout acte médical requiert le consentement libre et éclairé des personnes ».

Toute obligation serait contraire aux Arrêts de la Cour, du 25-02 et 14-10 1997, expliquant : Information des Patients. « Les praticiens doivent être en mesure de prouver qu’ils ont fourni au patient une information loyale, claire, appropriée et exhaustive, au moins sur les risques majeurs, et la plus complète possible sur les risques les plus légers. Cette information a pour but de permettre au patient de refuser la vaccination proposée en estimant que les risques sont supérieurs aux bénéfices escomptés ».

Toute obligation serait annulée d’office par la Loi du 04 mars 2 002, n° 2 002-303, Art. 11, Chapitre 1er, modifiant l’Art. L 1 111-4 du Chapitre 1er du Titre 1er du Livre 1er de la Première Partie du Code de la Santé Publique :

"Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment" . Il appartient donc à chacun d’accepter ou refuser, librement, cet acte médical - contesté par une multitude de professionnels de la médecine - qu’est une vaccination."
Il est tout à fait possible cependant de passer outre la constitution en faisant voter dans un cas d’urgence une loi d’exception ou loi martiale. Cette dernière annule provisoirement toute loi ou constitution. La loi française menace déjà de 6 mois d’emprisonnement et de 3.750 € d’amende les parents qui ne font pas vacciner leurs enfants.
 
Ces derniers temps, nous avons pu lire que Madame Bachelot incitait fortement les personnels de santé à se faire vacciner. L’ordre des médecins et l’OMS s’en sont mêlés également et ils ont lancé le même appel. 
En face, les syndicats infirmiers refusent de jouer le jeu de la vaccination de masse. 
 
C’est bien sachant que les scientifiques montrent combien les mesures physiques sont suffisantes et qu’il n’y a pas besoin de vaccin. Cf l’article de madame le Docteur Peluchon paru dans le journal international de médecine. 
 
Alors que les neurologues anglais ont reçu un courrier leur demandant d’être vigilants quant à l’apparition des signes de maladie de Guillain Barré dans les suites vaccinales...
Alors que le laboratoire Baxter a distribué des vaccins contaminés en début d’année ; dans plusieurs pays : www.scribd.com/doc/19469556/Virus-H5N1-Baxter-confirme-les-vaccins-contamines
 
Les gens vont vraiment avoir peur de se faire vacciner. 
Sachant que retirer le plan de prévention tel que prévu maintenant discréditerait le gouvernement ;
Sachant que nous copions souvent les USA,
Sachant que notre gouvernement a commandé 94 millions de doses de vaccins
Sachant que malgré le fait que nous soyons en démocratie, il existe une possibilité de déclarer une loi d’exception,
Sachant qu’il nous faut coûte que coûte soutenir l’industrie pharmaceutique
Ayant lu de nombreuses circulaires concernant cette vaccination,
 
J’ai du mal à croire qu’il n’y aura pas d’obligation vaccinale. 
Et vous ???
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • abdelkader17 30 septembre 2009 10:20

    Ce sont des armes destruction massive dont le but est de détruire le système immunitaire des individus, en même temps que ce commerce offre aux lobbies de la santé et de la pharmacie des débouchées sans fin, des milliards de dollars ou d’euro de recettes.
    L’apparition de nombreuses maladies neuro musculaires semblent en effet directement découler de certaines vaccinations(campagne pour le vaccin de l’Hépatite B) entre autre la sclérose en plaque.
     


    • Alpo47 Alpo47 30 septembre 2009 11:11

      Ajoutons l’augmentation des cas d’autisme chez les enfants, que l’on impute de plus en plus aux vaccins.

      Partout, des médecins indépendants mettent en garde contre la vaccination ou se mobilisent pour défendre les libertés individuelles


    • jako jako 30 septembre 2009 10:45

      Bonjour, vacciner un pays entier est presque techniquement impossible.
      On arrive déja pas à connaitre le nombre exact d’habitants réels (ceux fichés/salariés etc) et les sdf ou personnes sans existance officielle.
      On peut donc fixer un objectif de 90% de la population.
      Ensuite pour les villes c’est simple mais les campagnes et départements genre Creuse, Savoie etc ?
      Comment feront les gens sans moyens de déplacement ?
      En plus le mode d’injection avec mélange de 3 composants puis injection et cela par trois personnes impose que la durée de traitement par personne sera de plutot 3 ou 4 minutes donc pour vacciner 65.000.000 de personnes (étrangers présents sur le territoire en plus) il faudra beaucoup de temps, surement plusieurs mois


      • John Lloyds John Lloyds 30 septembre 2009 11:40

        « Bonjour, vacciner un pays entier est presque techniquement impossible. »

        Oh que si, c’est possible, vous ne pensez quand même pas que les 90 millions de doses commandées par la France vont passer à la trappe, de même que les 3 milliards de doses par an prévus par l’OMS pour la planète. La méthode va être toute simple :

        1/ statistiques pipées et médiatisation à outrance des cas mortels

        2/ Culpabilisation puis diabolisation des récalcitrants : l’économie allant mal, ceux-ci seraient catalogués comme vilains canards noirs susceptibles d’infecter le monde du travail. Regardez déjà comment ça se passe pour le personnel médical, les non-vaccinés pourraient « infecter leurs clients sains ».

        3/ Obligation imposée aux entreprises de faire vacciner leurs salariés, aux écoles leurs élèves, avec mesures d’expulsion à l’appui.

        4/ Suivi de la traçabilité par les dossiers AM, et gestion de la base de données par les centres régionaux sous l’autorité du préfet, comme cela est déjà prévu par la circulaire bachelot du 27 Août. Une coupure des aides sociales pourra convaincre les indécis.

        5/ Pour les cas restants, ce ne sera qu’une question de temps. Avec un pays en état d’urgence, comme c’est prévu par le plan national, un bon filtrage par les mesures de restrictions de déplacement devrait suffire. Seuls les ermites devraient pouvoir y échapper.


        • jako jako 30 septembre 2009 11:47

          Oui, on pourra vacciner beaucoup de gens mais pas tous, et cela demandera énormément de temps d’ici là la grippe sera repartie, sauf si bien sur l’objectif réel est ailleurs évidement....dans ce cas là la durée nécessaire à la vaccination ne compte pas du tout.


        • foufouille foufouille 30 septembre 2009 11:57

          comme je l’ai deja eu .........
          il me reste une plus grande de survie
          d’un autre cote, il parait qu’il y a les 3 grippes dedans
          reste a faire un faux certificat


        • foufouille foufouille 30 septembre 2009 13:17

          @ parkway
          il est aussi possible que le vaccin soit le virus
          au mexique, un labo sanofi a ouvert juste avant l« epidemie »


        • herve33 30 septembre 2009 14:59

          @lloyds
          Obligation imposée aux entreprises de faire vacciner leurs salariés, aux écoles leurs élèves, avec mesures d’expulsion à l’appui.

          D’après certains de mes amis , c’est déjà le cas pour certains fonctionnaires qui sont réquisitionnables en cas de mesures exceptionnelles . Visiblement les autorités envisagent le pire , mais est-ce vraiment pour cette petite grippette qui aurait dû déjà tué des millions de personnes selon l’OMS ou pour autre chose ? Toujours est-il que l’an dernier , nous sommes passés à deux doigts de l’effondrement financier où il aurait été impossible de retirer de l’argent dans les banques . Si cela s’était produit , il aurait été nécessaire de recourir à la loi martiale , Même si l’état a imposé une garantie des encours , rien ne garantit qu’une nouvelle catastrophe n’est pas sur le point de se produire , notamment chez ceux qui arrosent le monde entier de billets de Monopoly.


          • dom y loulou dom 30 septembre 2009 14:28

            la vraie qustion serait plutôt : Allez-vous accepter de vous laisser tuer ?

            N’avons-noius donc pas la sinistre impression d’avoir avoir à faire à une bande d’autistes qui continuent leur trip de pouvoir sur les populations quelles que soient les positions des médecins, quelles que soient les données désastreuses et les prises de conscience...

            l’establishment continue sa course sans dévier de leurs plans de tueries de masse.

            La vraie question est : QUand allez-vous vous mobiliser contre ces fous furieux ? Quand vos enfants seront morts ?

            Que ce soit en termes économiques
            en termes militaires
            en termes de relations internationales
            en termes de producitivité agricole
            en termes d’autonomie des populations
            en termes de gouvernance indépendante des nations
            en termes d’éducation des masses

            tout est fourvoyé et envoyé aux abysses par ces gens complètement AUTISTES oìu ils se congratulent entre gens de même famille !!!

            et si au moins leurs velléités s’arrêtaient au fait de s’entrecongratuler de leur incurie, ils sont devenus des assassins sans vegogne qui semblent jouir immensément de leur pillage en règle de toute la société pour nous enfoncer tous dans la folie hiérarchique anglo-saxonne.

            Les Banquiers ont pris en otage tout l’occident et piétinent les constitutions partout, bon nombre d’élus ne connaissant même pas les articles de leur constitution pour laquelle pourtant ils sont élus en prêtant serment !!


            Alors ? Ils ne sont pas tout puissants, ils ne sont pas des dieux, ils sont une bande de colons qui trouvent très amusant de nous voir incapables de nous mobiliser contre les tueries en cours.

            Faut-il les agresser frontalement ? Il y a mieux à faire.

            Ils se sont mis en intermédiaires partout.

            Entre les produc teurs et les consomateurs
            entre les évènements et les informations
            entre les gouvenrmenets et les citoyens

            Passons-nous des intermédiaires qui faussent donc tout partout à leur avantage

            Prenez les intermédiaires des supermarchés qui ne payent pas suffisamment les producteurs et font casquer les consomaturs ... à quoi servent-ils ?

            Allez chercher vos victuailles chez les producteurs et incitez-les à tenir les marchés d’autrefois et à ne pas entrer dans un système de salaire fixe si réconfortant, mais aliénant complètement leur autonomie, nous sommes devenus des esclaves à force d’avoir accepté ces intermédiaires technocrates qui NE SERVENT STRICTEMENT A RIEN sauf à s’en mettre plein les poches et piller la société civile de toutes ses libertés, tant règne chez eux la rage des jésuites en formation militaire.

            Que mme Bachelot les prenne d’abord ses doubles vaccins mortels, cette étrange créature qui semble ne pas s’informer sur les ravages de ces vaccins ou qui en toute connaissance de cause veut l’imposer aux AUTRES très apparemment en trouvant qu’elle a des cnnaissances supérieures aux neurologues de pointe et à tous les médecins qui s’informent et ne considèrent pas cette CHOSE comme un vaccin. Elle se croit aussi mieux informée que la république tchèque qui a fait analyser cette MONSTRUOSITE et refuse d’inoculer ce destrcucteur de systèmes immunitaires à ces citoyens !! 

            Ces gouvernements d’assassins, qui envoient les jeunets de l’armée française à l’abattoir et qui transforment toutes les officines instititutionelles en abattoirs et en morgues ... la guerre ne leur suffit pas pour le nombre de morts... il faudrait leur administrer de force puisque c’est ce qu’ils trouvent naturel pour nous !!!

            La vraie question est : Combien de temps encore allons-nous laisser ces assassins s’acharner sur nous tous ?

             Coment se fait-il que malgré toutes les données et les prises de conscience ce gens semblent absolument oblitérés à toute conscience logique tout en nous infantilisant et en nous meurtrissant en rigolant.

            Je ne vois pas une seule photo où cette dame ne ricanne pas doctement, très supérieurement, dans ses mensonges outranciers !!! C’est ce qu’une pandémie organisée lui inspire sans doute ?

            Reprenons les choses en main, bordel, noussommes tenus par des dettes que nous n’avons pas conrractées et posées sur notre dos, qu’ils les bouffent leurs dettes de banques privées !!!

            cessons de mendier auprès de gens qui ont comme but très officiel d’éliminer 95% de l’humanité !!

            Que des comités citoyens s’organisent pour réorganiser la distribtuion des nourritures et marchandises dans les bons vieux marchés SANS des vampires qui se nourrissent de leur simple position d’ INTERMEDIAIRES. passons-nous d’eux et vite. Même dans les villes !!

            Vous avez besoin de centres de réunion ’ Parfait, ils existent, ce sont les cathédrales que les mêmes technocrates ont privatisées !!!

            Des changements d’habitudes à prendre pour nous de ne plus aller hypnotisés dans les supermarchés pour bouffer des fraises à Noel et des asperges du mexique sous la neige et de polluer toute la planète par ces cargaisons qui jouent au jojo interplanétaire.

            Ce sera le prix à payer pour se réorganiser.

            Ne pas le faire et le prix sera la destruction de tous ceux que vous aimez. 




            • leanor 30 septembre 2009 15:05

              Bravo pour ce commentaire !!! A nous de l’apprendre par coeur et copier cent fois et relire tous les jours !


            • Jimmy 30 septembre 2009 16:10

              s’ils sont assez fous pour rendre la vaccination obligatoire ils nous donneront enfin une cause commune au même moment, ce sera l’occasion de parler à nos voisins, de s’organiser, quand le besoin s’en fait sentir même une population lobotomisée sait se mobiliser


            • soliflor sudiste 5 décembre 2009 19:39

              hélas les peuples sont sans défense face aux puissants . heureusement qu’il existe la loi de la création et que le but ultime de l’etre humain c’est la mort .donc les puissants n’auront pas la grippeA mais auront le cancer, la paraplégie, etc comme les aurtres et de plus leur ame sera sans repos . AMEN


            • Gabriel Gabriel 30 septembre 2009 14:29

              Sachant que malgré le fait que nous soyons en démocratie, il existe une possibilité de déclarer une loi d’exception,

              La démocratie, comme il l’a déjà démontré à plusieurs fois, le nabot s’assoit dessus. Donc, par souci de rentabilité, il fera en sorte de rendre la vaccination obligatoire. A nous de savoir si nous sommes d’accord pour nous faire inoculer ce poison à retardement. Est-ce que ces enfoirés auraient une petite idée derrière la tête pour la suite des évènements. Tout cela sent la merde grave !!! 


              • herve33 30 septembre 2009 17:08

                Sachant que malgré le fait que nous soyons en démocratie, il existe une possibilité de déclarer une loi d’exception ( pour rendre la vaccination obligatoire )

                Il y a qu’en même des points rassurants sur le fait qu’ils auront qu’en même beaucoup de mal à imposer cette vaccination . La majorité des français sont contre , le personnel médical a de sérieux doutes . Sans une approbation massive de la population , il est difficile de croire qu’ils pourront rendre cette vaccination obligatoire . A l’heure d’internet , l’opinion n’est plus aussi manipulable qu’au temps de l’hépatite B

                A mon avis , les médias et le gouvernement ont perdu la partie et surtout c’est un très gros problème qui les attend , c’est leur crédibilité qui frise de plus en plus le zero pointé .


                • Paul Cosquer 30 septembre 2009 15:15

                  « Agripa grippette » sur l’album « Sarko York » de Voris Bian. C’est pas sérieux et ça déride !



                  • Augustule pipo 30 septembre 2009 15:20

                    Je ne sais pas s’il est possible techniquement de vacciner toute une population, mais en tout cas il sera possible en cas de force majeur (pandémie par exemple) de restreindre les libertés !

                    Je ne crois pas que ce passage de la Charte des Droits Fondamentaux soit la pour rien...

                    Extrait de la Charte :

                    Explication ad article 6 — Droit à la liberté et à la sûreté

                    Les droits prévus à l’article 6 correspondent à ceux qui sont garantis par l’article 5 de la CEDH et ont, conformément à l’article 52, paragraphe 3, de la Charte, le même sens et la même portée. Il en résulte que les limitations qui peuvent légitimement leur être apportées ne peuvent excéder les limites permises par la CEDH dans le libellé même de l’article 5 :


                    « 1. Toute personne a droit à la liberté et à la sûreté. Nul ne peut être privé de sa liberté, sauf dans les cas suivants et selon les voies légales :

                    a) s’il est détenu régulièrement après condamnation par un tribunal compétent ;

                    b) s’il a fait l’objet d’une arrestation ou d’une détention régulières pour insoumission à une ordonnance rendue, conformément à la loi, par un tribunal ou en vue de garantir l’exécution d’une obligation prescrite par la loi ;

                    c) s’il a été arrêté et détenu en vue d’être conduit devant l’autorité judiciaire compétente, lorsqu’il y a des raisons plausibles de soupçonner qu’il a commis une infraction ou qu’il y a des motifs raisonnables de croire à la nécessité de l’empêcher de commettre une infraction ou de s’enfuir après l’accomplissement de celle-ci ;

                    d) s’il s’agit de la détention régulière d’un mineur, décidée pour son éducation surveillée ou de sa détention régulière, afin de le traduire devant l’autorité compétente ;

                    e) s’il s’agit de la détention régulière d’une personne susceptible de propager une maladie contagieuse, d’un aliéné, d’un alcoolique, d’un toxicomane ou d’un vagabond.

                    http://eur-lex.europa.eu/fr/treaties/dat/32007X1214/htm/C2007303FR.01001701.htm


                    • Pierre29 Pierre29 30 septembre 2009 15:59

                      Une chose me semble certaine après avoir compulsé tout ce que j’ai pu trouver sur le sujet, il est effectivement possible de faire vacciner toute la population par une loi.
                      La video des interviews Jane Burgermeister, Vienne Autriche, 8 septembre 2009 donne toutes les dispositions juridiques qui le permettent et les explications qui vont avec :
                      http://dotsub.com/view/b0fb7146-8477-4851-910d-d68fc90b6f6d

                      La seule chose qui puisse faire pencher la balance est le nombre de personnes qui seront prêtes à désobéir à cette obligation. Leur prise de risque sera inversement proportionnel à leur nombre.
                      Si ce nombre est de plusieurs centaines de milliers avant que la vaccination soit mise en place, peut-être rendra-t-il la mise en application de la loi compliquée ou inapplicable.
                      C’est donc bel et bien maintenant que ça se joue et non pas dans un mois.
                      Que tous ceux qui ont un cerveau pour penser s’y mettent !
                      Parler autour de soi à ceux qui sont indécis ou croient trop vite sur parole les médias.
                      Prendre soin de sa santé dès maintenant pour faire baisser le taux de grippe tout court H1N1 ou saisonnière, etc.
                      Organiser des réunions avec ses amis, ses voisins pour resserrer la solidarité,
                      Soyons créatifs ensemble !
                      Pierre


                      • Jimmy 30 septembre 2009 16:14

                        je pense, moi, que ce sera le jour où ils déclareront la vaccination obligatoire qu’il faudra se mobiliser et pas avant


                      • liebe liebe 30 septembre 2009 16:20

                        Tout à fait d’accord Pierren c’est la meilleure chose à faire actuellement pour permettre aux gens d’entendre un discours différent de celui relayé par les média. Par contre, je trouve les politiques bien muets , et cela m’inquiète beaucoup.


                      • liebe liebe 30 septembre 2009 16:59

                        La vaccination va commencer. Deux laboratoires ont obtenu le feu vert de l’agence européenne . Elle pourra donc commencer dés le premier octobre.
                        source le journal international de médecine de ce jour.


                        • TSS 30 septembre 2009 17:32


                          le plus inquiétant est le decret passé en catimini exonerant de toutes responsabilités les labos et

                          les politiques ayant ordonné la vaccination en cas d’effets secondaires invalidants !!

                          il ne sera pas possible de les envoyer devant un tribunal ce qui laisse à penser qu’ils sont

                           parfaitement au fait des suites de la vaccination l’AMM ayant été deposée alors que les tests ne

                           sont pas terminés... !!


                          • monbula 30 septembre 2009 17:51

                            A AgaraVox

                            Le sujet sur les régionales vous inquiète... enlevé.

                            Agaravox vous êtes du Modem... Dîtes Mr Joël de Rosnay. avouez-tout ?

                            CE SITE EST MODEM


                            • La râleuse La râleuse 30 septembre 2009 17:54

                              Depuis le vagissement du premier humain, il existe des pandémies bien plus tragiques que la grippe aviaire ou la grippe porcine. Il existe des pandémies comme par exemple
                              • L’intolérance,
                              • La cruauté,
                              • L’égoïsme,…
                              et s’il venait - peut-être - à l’idée de nos brillants chercheurs de chercher un vaccin pour nous en protéger, on peut faire confiance aux industriels de la pharmaceutique pour les en dissuader. C’est dommage car (mais ce n’est que mon avis) c’est le seul vaccin qui devrait être obligatoire.


                              • liebe liebe 30 septembre 2009 19:19

                                Euh Monbula c’est quoi le rapport avec l’article ?
                                Un lien interessant montrant les liens de Roselyne avec l’industrie pharmaceutique :

                                http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/


                                • SURVEYOR 30 septembre 2009 20:26

                                  Espérons qu’on auras pas à prendre les armes, je suis sérieux......


                                  • JL JL 30 septembre 2009 20:36

                                    Je crois que dans un premier temps, avant la vaccination obligatoire, le plus grand danger est qu’ils injectent leurs salioperies à nos enfants sans que nous puissions réagir à temps.

                                    Et si par bonheur nous pouvons intervenir à temps, le danger sera la stigmatisation, voire le fichage génétique des récalcitrants.

                                    Les cons ça ose tout, ce gouvernement nous le montre tous les jours.

                                    Cela me fout en rogne quand je pense à ce connard qui disait sous un autre article : « ils sont morts de trouille ». Faut-il être taré, ou salopard !


                                    • liebe liebe 30 septembre 2009 21:41



                                      L’agence européenne a donné son accord aujourd’hui pour deux vaccins celui de GSK et celui de novartis . L’info est tombé aujourd’hui.
                                      Plus grave : http://www.infirmiers.com/actualites/actualites/grippe-ah1n1-les-hopitaux-invites-a-preparer-la-vaccination-de-leurs-personnels.html

                                      obligation pour les infirmiers.

                                      Pour mes enfants , il est hors de question qu’ils soient vaccinés, aussi j’ai noté dans le cahier de ma file que je refusais toute vaccination.
                                      Comme son instit partage mon pont de vue , il me préviendra s’il y a un quelconque risque.
                                      Pensez à prevenir les enseignants de votre décision.


                                      • njama njama 30 septembre 2009 22:20

                                        Et si un de ces bons rédacteurs d’Agoravox nous pondaient quelques articles sur les accidents dus aux vaccins avec photos et témoignages  ! des trucs à faire pleurer toutes les chaumières de France et de Navarre ?
                                        Des chiffres aussi, car si la vaccination tue, ou si elle handicape, elle est criminogène.

                                        Ou peut-être y-a-t-il possibilité de contacter des associations de victimes et d’organiser une manif ou un meeting avec les victimes pour leur donner la parole, ... histoire que ça questionne lourdement le monde politique.sur sa responsabilité.


                                        • Kaoteknik Kaoteknik 30 septembre 2009 23:43

                                          Je viens de visionner l’interview de Jane Burgermeister et ses affirmations sont à mon sens largement exagérées et alarmistes, néanmoins je trouve curieux qu’un vaccin ait pu être si rapidement déployé pour lutter contre la souche A/H1N1, lorsque des décennies de recherches n’ont pas suffit à enrayer d’autres virus (je pense notamment au SIDA).

                                          De mon point de vue (et ça n’engage que moi), la propagation de ce virus et la fabrication des milliards de doses nécessaires à une vaccination de masse ne sont qu’un prétexte pour enrichir davantage les industries pharmaceutiques, au mépris de la sécurité des citoyens. Nous n’avons pas le recul suffisant pour être certain de la viabilité de ce vaccin. Nous sommes loin d’une machination internationale visant à éradiquer 95% de la population mondiale, mais les motivations des responsables ne sont pas pour autant louables. On connait la nature vénale et cruelle de l’Homme, cette théorie est donc nettement plus plausible. D’ailleurs la « théorie du complot » souffre d’une anomalie : comment feraient nos dirigeants pour survivre s’ils supprimaient la majeure partie de la population ? Vous imaginez une seconde Sarkosy se levant le matin pour aller cultiver ses patates, nourrir ses poules  ?... C’est pas sérieux !

                                          Bref, tout ceci pour en arriver à la conclusion suivante : refuser ce nouveau vaccin sera ma réaction la plus immédiate, dans l’attente de nouvelles informations qui me permettront d’être un peu plus confiant.

                                          Si par malheur Mme Burgermeister devait avoir raison, nous nous en rendrions compte assez vite :

                                          - Obligation d’aller se faire vacciner dans un centre prévu à cet effet sous peine d’amende lourde. (Allons bon, une p’tite piquouze quoi, c’est pas la mer à boire ! Une petite amende non plus d’ailleurs, c’est un acte citoyen qui permet de subvenir aux frais de l’Etat).

                                          - Campagne de propagande pour inciter les gens à accepter le vaccin. (Imaginez des spots publicitaires montrant des populations entière atteinte par le virus, cela ne vous donnerait pas envie d’aller rapidement vous protéger ? Envisageriez-vous de sortir sans votre masque ? Je pense qu’il y a là une mode à lancer. Je veux mon masque en forme de Mickey Mouse !).

                                          - Interdiction de se rendre sur son lieu de travail. (Chouette, qu’ils fassent vite, je la veux ma retraite anticipée).

                                          - Diabolisation des contrevenants. (Désormais les cocus n’auront plus l’apanage des cornes !).

                                          - Peine de prison pour les plus récalcitrants. (Par contre on ne pourrait pas « stocker » les contrevenants dans des centres de loisirs, genre Club Med’ ? Après tout on peut nous exclure de la société sans pour autant recourir à des méthodes violentes !).

                                          Un peu d’humour pour dédramatiser, ça ne peut pas faire de mal...


                                          • Pastille10 1er octobre 2009 01:41

                                            Je ne veux pas passer pour un subversif ni pour un semeur de panique, mais, toute réflexion faite, le document ci-jointg est très alarmant, et pas dans le sens qu’on piurrait croire ...

                                            http://sd-1.archive-host.com/membres/up/187515756923468240/Jane_-_autres_articles1.pdf

                                            A lire absolument, même s’il s’agit peut-être de bobards d’illuminés. Un homme averti en vaut deux.


                                            • jako jako 1er octobre 2009 08:33

                                              Pastille, plutot terrifiant votre lien, j’espère de tout coeur que c’est très exagéré mais j’ai un petit doute.....


                                            • pseudo 1er octobre 2009 07:59

                                              On nous vend un vaccin supposé nous protéger contre une maladie, si c’était le cas les non vaccinés sont les seuls à prendre des risques. 


                                              • frédéric lyon 1er octobre 2009 08:19

                                                Rappelons que l’on se vaccine pour deux raisons :


                                                1) Pour éviter de contracter une maladie,

                                                2) Pour éviter d’être contagieux et d’être soi-même un vecteur de transmission de cette maladie dans la population.

                                                Et rappelons aussi qu’il faudra dès cet Automne se faire vacciner :

                                                1) Contre le virus de la grippe saisonnière (déjà disponible en pharmacie)

                                                2) Contre le virus de la grippe h1n1 (qui sera disponible vers la fin du mois d’Octobre)

                                                Ces deux vaccinations sont particulièrement recommandées à tous ceu qui vivent dans l’environnement de personnes souffrants de faiblesses respiratoires ou cardiaques, ou de diabète, ou qui sont eux-mêmes atteints par ces pathologies, ou bien ceux qui sont dans l’environnement d’enfants en bas-age.

                                                Cette campagne antivaccination à laquelle nous assistons est parfaitement ridicule, et pour savoir ce qu’il convient d’en penser, demandons-nous ce qu’il conviendrait de penser d’une campagne contre la vaccination contre le Sida.

                                                C’est du même acabit.

                                                Pour finir, rappelons aussi que les personnes souffrants d’une faiblesse respiratoires auraient tout intérêt à procéder également à une troisième vaccination contre les maladies respiratoires opportunistes. Le vaccin (Pneumo 23) est disponible en pharmacie. 

                                                • liebe liebe 1er octobre 2009 09:33

                                                  Monsieur Lyon,
                                                  Avez vous un intérêt quelconque avec les laboratoires pharmaceutiques ?
                                                  Avez vous déjà vu un vaccin contre la mort ?
                                                  AU delà de toute question, il est important de savoir que la mort fait partie intégrante de la vie.
                                                  Doit on pour autant jouer les apprentis sorciers pour précipiter les personnes vers l’au-delà ?
                                                  Vous trouvez mes propos ridicules sans doute mais il est important d savoir que je suis responsable de mon corps et je suis aussi responsable de ma vie !!
                                                  Il faut savoir aussi que les vaccins sont loins d’être la panacée universelle en ce qui concerne la santé publique. Il existe d’autre sfaçon de se prémunir contre ce genre d’épidémie. Qui sont beaucoup moins onéreuses que 94 millions de doses de vaccins achetés à grand renfort de publicité médiatisés à outrance. 
                                                  Les personnes qui ont des problèmes de santé se retrouvent confrontés à une telle politique de la peur qu’ils sont terrifiés face à la propagande gouvernementale. 

                                                  Et pour info le pneumo 23 est en rupture de stock. 

                                                  Si vous vous y connaissez un minimum en immunologie, vous sauriez qu’un vaccin avant d’avoir un quelconque effet sur l’organisme va diminuer considérablement les défences immunitaires, rendant le corps dangereusement fragile face à tout virus qui pourrait trainer... 
                                                  Idem, un vaccin qui qui serait insuffisamment testé pourrait (cela s’est déjà vu , malheureusement la littérature médicale est là pour en témoigner) entrainer des problèmes neurologiques graves sans que quiconque puisse réagir. 
                                                  Etant donné que les laboratoires ont une impunité complète concernant ces vaccins et d’éventuels problèmes qui en découleraient , on ne pas dirte que les victimes aient une seule possibilité de s’en sortir .....

                                                  Pour ma part, je vous le redis, je vous laisse seul juge de ce qui est bien ou pas pour vous, faites vous vacciner ;
                                                  Je vis avec une maladie développée suite à un vaccin et il est hors de question que je me risque à en développer une autre.


                                                • Enola Gay Revival Enola Gay Revival 1er octobre 2009 09:44

                                                  Cher auteur, l’humanité n’est pas une vertu propre aux commentateurs décérébrés d’Avox (en mode non déniaisé).

                                                  Et en matière de vaccin comme en toute chose depuis 8 ans, certain moutons vont à l’abattoir avec empressement.

                                                  A par exemple si les lémuriens possibles futurs magiciens Reopenistes passaient en ayo technologie, ils se feraient au moins une douzaine de petits lionceaux à chaque petit déjeuner.

                                                  Mais bon, ce serait un pas pour redevenir humain tout en s’éloignant de leurs certitudes intimes, trop leur demander sans doute.


                                                • JL JL 1er octobre 2009 08:24

                                                  Ce qui est important  dans cette affaire de vaccins, réponse logique à la stratégie de la peur mise en œuvre dans les démocraties occidentales, ce n’est pas tant de savoir si oui ou non on protègera le corps des citoyens.

                                                  Non, ce qui compte c’est de leur dire là que leur corps ne leur appartient plus. Un homme dont le corps ne lui appartient pas n’est plus un homme, c’est une bête.

                                                  Un peuple de bêtes n’est plus qu’un troupeau. Si l’n vaccine les troupeaux ce n’est pas pour le bien des bêtes mais pour le profit de l’exploitant.


                                                  • JL JL 1er octobre 2009 08:28

                                                    En l’occurrence, si le profit de l’exploitant passe par la maladie d’une partie du cheptel, on ne peut même pas dire que leurs intérêts convergent : au contraire. Et Je vois là un crime aggravé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès