Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Régis Debray : « Le plan Vermeil - Modeste proposition »

Régis Debray : « Le plan Vermeil - Modeste proposition »

Dans son dernier livre « Le Plan Vermeil – Modeste proposition », publié aux Editions Gallimard, Régis Debray nous livre 55 pages de provocation satirique sur la situation de la vieillesse actuelle, écrasée par cette obstination du jeunisme.

Roman-Le plan vermeilLe « Plan Vermeil » ou comment appréhender la vieillesse ?
Régis Debray, philosophe et ancien conseiller de François Mitterand, ancien membre du Conseil d’Etat et auteur de trois récents rapports ministériels sur la laïcité, nous propose un « pamphlet pathétique » aux termes vigoureux, lucides et très ironiques. Une sorte de coup de gueule contre le jeunisme, contre les rapports administratifs sur le vieillissement, et puis vient une « modeste proposition » pour en finir avec ce problème du papy-boom. Si la forme est une plaisanterie, le fond n’en est que plus sérieux. Pour nous permettre de réfléchir sur les vraies valeurs, comme celles « du bon vieux temps »…

Pour une visibilité des vieux par rapport aux jeunes !
Sur un ton sarcastique, l’auteur traite avec humour et ironie ce que d’autres prennent réellement très au sérieux : le vieillissement de la population dans notre société de consommation. Régis Debray souligne que le jeunisme ne cesse de triompher, alors que, d’un point de vue démographique, les plus âgés ont la majorité. Retrouver le respect des valeurs, de la tradition et de la sagesse de l’âge… face à une « communication stérile et artificielle ». Il souligne que la société est passée “d’un âge d’espérance à un âge d’impatience”‚ “de la graphosphère à la vidéosphère”… D’autre part, l’auteur insiste sur “la visibilité sociale réduite” des seniors. Ils sont là, mais si absents des lobbies et des communautaristes. Il cite l’exemple, si vrai, des homosexuels…”le sida tue cinq cents personnes en France‚ par an‚ Alzheimer quatre-vingt mille. Cent fois plus.”

Une solution : créer « Bioland »
Ce n’est pas tout de critiquer, encore faut-il proposer des solutions. Ainsi, l’essai est rédigé sur le modèle d’un rapport administratif, qui fait état, en fin d’analyse, de la « modeste proposition » de Régis Debray. Elle se nomme Bioland : pourquoi ne pas réhabiliter cette zone perdue du Larzac en parc d’attraction pour les vieux en fin de vie pour ainsi faire diminuer l’espérance de vie ?! Régis Debray préconise donc, ni plus ni moins, la concentration des seniors sur un territoire autonome de la République, qu’il baptise « Bioland »…

Mais la vraie question est de savoir ce que l’auteur attend de la lecture de son livre : un réveil des consciences ? De nouvelles propositions des gérontologues, des économistes ou des politiques ? La prise en compte de sa propre vieillesse (il a 63 ans) ? Peut-être simplement une réhabilitation des vertus de la vieillesse…


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Viya 28 février 2009 17:57

    Je n’ai pas lu le livre de Régis Debray, mais d’après l’article la proposition de créer "Bioland" sur un territoire perdu du Larzac me fait penser au livre de Jean-Michel Truong : "Eternity express" paru en 2003 chez Albin Michel. Un roman exceptionnel et terrifiant aux frontières de la science-fiction et de la philosophie.
    le thème :
    "Les vieux, qu’en faire ? C’est le fléau du troisième millénaire. Ils vont coûter de plus en plus cher. Soucieuse de rentabilité, l’Europe décide de les délocaliser... en Chine ! Est-ce mieux ? La réponse est au bout d’un long voyage en train à travers les steppes. " Arrivés à destination les vieux découvrent ... A lire pour avoir froid dans le dos et plus...

     Curieuse époque où chacun, jeune, toujours jeune, encore jeune, moins jeune ou plus très jeune a un besoin irrépressible de reconnaissance, d’attention, d’affection ?  A croire que la planète est déserte... 
    Vieillir ne fait pas plaisir, mais comme dit l’humoriste c’est le seul moyen à notre disposition pour vivre longtemps.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès