Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Remède de bonne femme

Remède de bonne femme

Quand d'autres se dorent la pilule

La posologie de la sagesse.

JPEG Il y a bien des manières de soigner le mal à la racine mais le plus sûr est, à n’en point douter, d’user des vieilles recettes de nos grands -mères, ce que d’aucuns appellent « les remèdes de bonne femme » avec ce ton condescendant des dignes représentants de l’industrie pharmaceutique. La moutarde me monte au nez quand je découvre à quel point nous avons perdu de vue l’essentiel de la culture populaire pour avaler gélules et sirops par déraison.

Jadis, les herboristes, les bonnes dames goûtèrent les joies du bûcher pour avoir pratiqué des potions qui sortaient du cadre. Il devait bien y avoir diablerie et sorcellerie pour soigner ce que les doctes Diafoirus ne parvenaient pas à contenir à coups de saignées et de clystères. Depuis, si la sentence a perdu de sa sévérité, le jugement fut longtemps tout aussi hostile aux méthodes naturelles.

Une bonne tisane, un peu de thym et de jus de citron ça ne peut pas faire de mal mais, hélas, ça ne fait pas entrer d’argent dans l’économie de la chimie douteuse. Alors on dénigre, on rabaisse, on se gausse et le terme de « bonne femme » sonne le glas de l’efficacité du traitement. Les gens sérieux font des études longues et n’écoutent pas les sirènes de l’herboriste.

Il faut envoyer aux pâquerettes ceux qui ne courent pas chez le médecin traitant. D’ailleurs, le vocable ne trompe pas : il ne soigne pas, il n'examine plus guère, il dresse une ordonnance, une belle liste qui va engraisser le pharmacien du coin et prendre un minimum de temps pour mériter au moins vingt-trois euros. La chimie c’est souvent de la poudre aux yeux, on appelle ça l’effet placebo lequel, à lui seul, provoque plus de guérisons que les pauvres molécules qui sont sorties du chapeau des apothicaires modernes.

Un nouveau scandale de santé publique remplace le précédent qui n’a toujours pas été traité. Les traitements de la justice prennent leur temps pour protéger mandarins et industriels. Il ne faut pas remettre en question un système qui depuis longtemps a montré ses limites, ses escroqueries et ses failles. La pilule est difficile à avaler surtout que les responsables ne se retrouvent jamais à La Santé.

Les bonnes femmes doivent rire sous cape. Elles, au moins, soignaient et à défaut ne faisaient guère de mal. Pas de monstres difformes, pas d’effets secondaires, pas de troubles à vie. Mais, il faut bien l’admettre pas de commissions, pas de dessous-de-table, pas de voyages offerts dans des stations balnéaires lointaines. Les herbes se ramassent sans accumuler l’oseille et le blé. C’est de l’artisanat de petites mains alors que nos grands carabins donnent dans le détournement de masse.

Nous marchons sur la tête. Nous avons détruit un héritage millénaire pour, l’espace de trois ou quatre générations, donner la priorité absolue à une médecine de la prescription qui soigne un symptôme et jamais un patient dans sa complexité. La potion est amère, les résultats souvent très médiocres. Autant la chirurgie a réalisé de véritables prouesses , autant la basique posologie n’a rien fait de mieux depuis bien longtemps.

Le cataplasme sur une jambe de bois n’a sans doute rien à envier au cautère. Mais la Raison devrait l’emporter dans cet univers trouble où le mensonge, le secret, les résultats qui demeurent cachés sont légion. Tout est à repenser dans cette médecine du quotidien qui est d’abord à la recherche du gain financier plutôt que du bien-être de l’assuré social. Les remèdes de généralistes pressés de passer au client suivant ne sont ni meilleurs ni pires que les plantes de nos anciens. Mais ces derniers, au moins, observaient, prenaient le temps et avaient le sagesse de ne pas se prendre pour des apprentis-sorciers.

Le corps est une machine complexe, il ne se découpe pas en tranches. Il faut prendre en compte la complexité de l’individu, son parcours, ses difficultés, ses joies, ses malheurs. Nous avons désormais affaire à des machines à sous, écrivant à la va-vite des ordonnances qui remplissent plus un bon de commande qu’un besoin réel. Envoyons-les un peu dans les roses ; il pourrait s’y trouver matière à bonnes décoctions.

Fiévreusement vôtre.

 

se-soigner-avec-des-remedes-du-bout-du-monde.jpg

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • UnLorrain (---.---.129.180) 16 août 10:18

    Herboriste... botaniste plus proche si je me souviens bien,un docu TV il y a 25 ans environ,il n en restait que six dans le pays et exercants un droit intransmissible..genre bouilleur de cru.

    Comme vous dites Nabum, nous marchons sur la tete.. la cause a cela ? La recherche du confort a tous prix je me dis. Voyez comme je su faire bon usage de molecule chimique lors d une fort ancienne prescription : je deboitais la gelule (consommable en gelatine je ne sais rien de cela et en plus ca m a toujours fait penser a du plastique ! smiley ) et mangeais la poudre au gout infame tel qu elle !

    A votre avis Nabum, je me trompe si je me dis que cette chimie ne frapp... euuh ne beneficie qu a l occidental ?


    • C'est Nabum C’est Nabum 20 août 04:21

      @UnLorrain

      Vous ne vous trompez pas

      Merci


    • foufouille foufouille 16 août 10:21

      "on appelle ça l’effet placebo lequel, à lui seul, provoque plus de guérisons que les pauvres molécules qui sont sorties du chapeau des apothicaires modernes."
      mdr !
      tu connais des plantes antalgiques efficace comme les médocs ?
      beaucoup de médecins sont incompétent, par contre.


      • C'est Nabum C’est Nabum 20 août 04:22

        @foufouille

        Je remplis des feuilles, je n’herborise pas


      • juluch juluch 16 août 11:27

        Les remèdes de bonnes femmes sont pas mal pour les petits soucis, pour les gros c’est le médecin.


        entre une tisane pour un rhume et une chimiothérapie pour le cancer.....bien different.

        • juluch juluch 16 août 16:30

          @juluch

          Merci Nabum...j’ai oublié  smiley

        • Franko 17 août 18:06

          @juluch
          Je respecte les opinions personnelles de chacun mais..

          Vous rendez-vous compte de ce que vous avez écrit ?
          Tout le monde informé sait que la chimiothérapie tue.
          Je suis d’accord quand quelqu’un parle de chirurgie. Effectivement ce domaine là a fait des progrès (positifs) immenses.
          Les chirurgiens sauvent des personnes.
          Les médecins empoisonnent les gens et le plus grave, le savent très bien.
          Savez-vous qu’un médecin peut être radié s’il conseille à un patient de ne pas se faire vacciner ?
          Alors, quand vous dîtes « pour les (gros) soucis, c’est le médecin », je ne vois que désespoir..

        • juluch juluch 18 août 11:53

          @Franko

          C’était un exemple....le premier auquel j’ai pensé.

          Sinon si vous préférez le choléra .........ou la malaria

          ceci étant se sont les vaccins qui ont vaincu de nombreuses maladies......

        • C'est Nabum C’est Nabum 20 août 04:22

          @juluch

          En êtes vous certain ?


        • juluch juluch 20 août 10:58

          @C’est Nabum
          Oui absolument, le vaccin contre le Tétanos a permis de sauver des vies. smiley


        • C'est Nabum C’est Nabum 20 août 14:55

          @juluch

          OUI
          Les vaccins parfois


        • Robert Lavigue Robert Lavigue 16 août 11:45

          Posture 1443 : Tout est à repenser dans cette médecine du quotidien...


          • C'est Nabum C’est Nabum 20 août 04:23

            @Robert Lavigue

            Pansons les plaies également à la fiente de pigeon


          • Sozenz 16 août 15:04

            http://mr-ginseng.com/
            ^^
            sans compter tous les trucs et astuces qui dépassent cette liste !


            • C'est Nabum C’est Nabum 20 août 04:24

              @Sozenz

              Merci pour le lien


            • philippe913 17 août 08:14

              Une médecine qui ne soigne que des symptômes ???

              Vous parlez bien de la médecine moderne occidentale ? Si oui, vous êtes bien désinformé alors...
              Les antibiotiques ne soignent pas que les symptômes que je sache non ?
              Une chimio ne soigne pas que les symptômes non ?
              Alors oui, sur tout ce qui est viral, on ne sait pas trop traiter au quotidien, mais le corps est bien fait, il se guérit tout seul... et il se guérit d’autant mieux qu’il n’est pas fatigué. Traiter les symptômes fait partie de la guérison.
              Pourriez vous donner des exemples de maladies dont on ne traite que les symptômes et qu’on ne guérit donc pas, et qui sont guéries par d’autres « médecines » ?

              Après, la médecine sait qu’il y a pas mal de sujets sur lesquels elle ne peut encore rien. Doit-elle pour autant ne rien faire et ne pas soulager ?

              tsss.


              • C'est Nabum C’est Nabum 20 août 04:24

                @philippe913

                Je ne suis pas carabin plutôt carabine


              • Franko 17 août 18:23

                Essayez de regarder et d’écouter ce que le Docteur François Plantey a à dire :

                À mon avis, il n’est pas du tout « à côté de la plaque ».
                Bon enfin, c’est votre choix de vous soigner avec des quantités industrielles d’antibiotiques mais je ne serai pas du tout content quand je choperai une de ces saloperies de super-bactéries qui commencent à se développer grâce aux excès d’antibiotiques..
                Je vous souhaite tout de même une excellente santé.

                • philippe913 18 août 16:54

                  @Franko
                  Je ne me soigne pas avec des quantités industrielles d’antibiotiques, juste avec les quantités requises. Où est le problème ?
                  Enfin, ça n’a rien à voir avec le propos soulevé plus haut qui dit que la médecine moderne ne soigne que les symptômes... propos démontrant une belle ignorance.


                • C'est Nabum C’est Nabum 20 août 04:25

                  @Franko

                  Pour moi ce sera la Santé ou bien Fleury Mérogis

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès