Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Risques du soleil : surveillez votre peau

Risques du soleil : surveillez votre peau

Quelques signes vous permettent de ne pas passer à côté
Comment surveiller sa peau ?

Les cancers de la peau appartiennent à deux grands types :
Les carcinomes ou épithéliomes sont les plus fréquents, avec 60 000 nouveaux cas chaque année en France, mais aussi les plus bénins. Ils sont dus à la prolifération maligne des kératinocytes, les cellules les plus nombreuses de la peau, qui sécrètent la kératine. Huit fois sur dix, il s’agit d’un carcinome basocellulaire, dont l’évolution reste purement locale, au point que l’on hésite à les classer dans la catégorie des cancers.

Dans les autres cas, il s’agit d’un carcinome spinocellulaire, qui peut s’étendre et donner des métastases. Cependant, l’ablation précoce de la lésion suffit à entraîner la guérison. Il est indispensable de rester très vigilant après ce traitement, car l’apparition d’un carcinome est le reflet d’une exposition excessive au soleil au cours de la vie. Dans près de la moitié des cas, un deuxième cancer va apparaître dans les années qui suivent. Ainsi, tout bouton, ulcère ou petite plaie ne guérissant pas rapidement doit amener à consulter un dermatologue ;

Les mélanomes sont beaucoup plus rares, puisque l’on en dénombre 6 000 cas par an en France. Mais leur pronostic est très sombre, dès qu’ils ont dépassé une certaine épaisseur. En 1976, 1 176 décès par mélanome ont été recensés en France, soit un taux de mortalité global de 20 % environ. Cette mortalité pourrait être complètement évitée. En effet, s’il est repéré à temps, ce qui est simple pour un cancer visible à l’oeil nu, le mélanome guérit très facilement

Les signes à surveiller ...
Dans 15 à 20 % des cas, le mélanome se développe à partir d’un grain de beauté. Celui-ci augmente de volume, change de couleur ou se met à saigner souvent.
Dans les autres cas, le mélanome se développe progressivement sur une surface de peau saine sous la forme d’une petite tache pigmentée plane. A faire examiner donc, surtout si la tache possède une ou plusieurs des caractéristiques suivantes : des contours asymétriques, une surface surélevée ou irrégulière, une couleur inhomogène, qui se teinte de brun, de noir, de rouge, parfois de bleu, ou même multicolore, et une grande taille. Enfin, tout signe d’évolution doit vous faire consulter.

Les carcinomes baso-cellulaires surviennent surtout dans la deuxième partie de la vie. Ils se développent sur la peau à des endroits exposés au soleil. Ils prennent le plus souvent l’aspect de petites lésions fermes (souvent décrites comme des perles nacrées), de couleur chair, en relief, et parcourues par de petits vaisseaux. Ils peuvent aussi se manifester sous l’aspect d’une lésion croûteuse ou d’une ulcération persistante. Consultez votre dermatologue devant toute lésion d’apparition récente.

Enfin, les carcinomes spino-cellulaires surviennent sur les mêmes zones mais se montrent plus rapidement évolutifs. Ils se présentent comme un petit bourgeon rouge, en relief, ulcéré, qui peut saignoter au moindre traumatisme. Attention, ce type de cancer peut se développer au niveau d’une cicatrice ou d’une lésion connue. Consultez si vous observez des signes de changements.

A repérer aussi, les kératoses actiniques, lésions planes, rouges ou rosées, rugueuses au toucher, souvent situées sur le front et les oreilles, qui peuvent parfois « faire le lit » d’un cancer débutant.

Au moindre doute, il faut consulter un dermatologue et même, passé un certain âge, faire un check-up dermatologique pour dépister la moindre lésion suspecte. Car toutes les tumeurs cutanées, même le mélanome, peuvent être traité efficacement dès lors qu’elles sont diagnostiquées à temps.

 Depuis plusieurs années, une journée nationale est consacrée à la prévention, alors en cette période estivale n’hésitez pas allez voir sous la plage :
http://www.syndicatdermatos.com/
http://www.ligue-cancer.asso.fr/
http://www.curie.fr/
http://www.arc.asso.fr/


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

citoyen

citoyen

 


Voir ses articles







Palmarès