Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Sanofi goûte à son tour aux fruits défendus du Club Hippocrate

Sanofi goûte à son tour aux fruits défendus du Club Hippocrate

Une enquête exclusive de Charlie Hebdo fait renaître de ses cendres le Club Hippocrate, un club de parlementaire créé et présidé par le député PS Gérard Bapt et financé par la firme pharmaceutique GlaxoSmithKline. Ce "club" permettait à de nombreux députés et sénateurs de "réfléchir aux grandes questions de santé", sous l'oeil bienveillant et bien entendu indépendant d'une firme pharmaceutique.

L'enquête de Charlie Hebdo s'intitule "Sanofi et le temps de cerveau disponible des députés". Elle est parue dans le Charlie Hebdo n°1061, du 17 octobre 2012.

Gérard Bapt, l'incorruptible président de la commission d'enquête sur le Mediator à l'Assemblée Nationale, et plus récemment pourfendeur de l'aspartam et du bisphénol A, ne serait-il que le bras armé et visible d'une guerre sous-marine entre industriels ?

Pendant l'affaire du Mediator, Gérard Bapt a fait le ménage et a discrètement fait disparaître les traces du Club Hippocrate. D'abord en faisant disparaître son nom du site internet du Club Hippocrate qu'il présidait pourtant, puis en tentant de le faire disparaître de wikipedia. La période ne se prêtait guère à l'affichage de collusions avec les laboratoires pharmaceutiques. L'affaire est détaillée dans un article du Huffington Post : Affaire Mediator : le Sénat censure Wikipedia. Toutes les explications sont disponibles dans les articles suivants : Ces élus qui se font subventionner par les firmes pharmaceutiques ... et Enquête sur Mediator : les parlementaires effacent discrètement leurs conflits d’intérêt d’un site internet compromettant.

Le journaliste de Charlie Hebdo, Laurent Léger, a pu mettre la main sur un e-mail interne de Sanofi, relatant la rencontre de Jean-Luc Ledent, directeur des affaires publiques de Sanofi Midi-Pyrénées avec le député socialiste de Haute-Garonne Gérard Bapt. Ce mail est adressé à Philippe Tcheng, "Vice-président affaires publiques et gouvernementales France".

Tandis que la CGT s'étonne du silence absolu de Gérard Bapt sur la vague de licenciements qui va toucher le site de sa propre circonscription, ce dernier se montre aux yeux de la Direction de Sanofi "ouvert, vigilant et constructif" et est "conscient de la très forte dégradation de notre CA en France" et que l'"éparpillement de nos activités sur chacun des sites de recherche est contreproductif". Selon ce même e-mail, Gérard Bapt souhaiterait récupérer les slides et "semble comprendre nos arguments et adhérer". Merci au cabinet de lobbying Boury Talon et Associés de faire parvenir les diapos à M. Bapt dans les plus brefs délais.
La CGT peut attendre longtemps l'aide de son député.
Charlie Hebdo nous détaille ensuite les relations sulfureuses entre Gérard Bapt et Sanofi. "C'est vrai que Sanofi m'invite beaucoup à des séminaires ou des conférences".

Pour Sanofi ou du moins sa direction, "Toulouse, c'est un tout petit point sur le globe, on le voit à peine. Paris et Lyon, au moins ça apparaît", raconte Gérard Bapt. Les électeurs de la circonscription de Toulouse s'en souviendront !

Puis, toujours selon Charlie Hebdo, Bapt confie que "Sanofi pense que si on veut que le groupe reste à Toulouse, il faudrait que le Multaq soit remboursé. Voilà ce qu'ils disent".

Un véritable chantage en bonne et due forme ! Quel comportement adoptera ensuite le député ? Adressera-t-il une fin de non recevoir à Sanofi ? Claquera-t-il la porte au nez de l'industriel ? Informera-t-il les médias de cette pression exercée par un industriel sur un élu de la nation ?

Pas vraiment !

Bapt s'est simplement défendu de pouvoir agir sur cette situation en lieu et place du CEPS, bien que son titre de cardiologue puisse peser dans la balance. Et ce d'autant que son adjoint, Bertrand Monthubert, président de la fac de Toulouse est un proche de Montebourg.

Enfin, le journaliste achève son article en rappelant que Bapt avait assisté, avec de nombreux parlementaires, conseillers régionaux et généraux, à une fiesta à la Maison de l'Amérique Latine, à Paris, avec le nouveau patron du groupe, un certain Chris Viehbacher, ancien patron US de la firme GSK. Tiens donc ! Revoici le généreux mécène du Club Hippocrate !

Pendant ce temps là, Christian Lajoux, patron de Sanofi France et président du LEEM prépare le lancement de son livre à paraître le 8 novembre, en déplorant dans le quotidien du Médecin du 23 octobre 2012 "que l'ensemble des entreprises [du médicament] paya le prix du soupçon, de la stigmatisation et de la relégation dans les eaux saumâtre d'une imagerie complotiste". Il plaide même pour une "nécessaire réforme de l'organisation professionnelle", une refonte qui passe à ses yeux par une politique d'alliances, tant avec l'Etat et ses administrations qu'avec les malades et tous les acteurs du système de santé. Au moins, avec cette affaire Bapt, il a le mérite de mettre en action ses propos !

Doit-on en conclure que les malades seront également invités au prochain cocktail du Club Hippocrate ?


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Unevoixoff Unevoixoff 25 octobre 2012 13:54

    Nous avions déjà dénoncé en son temps les collusions étranges entre le député Bapt et l’industrie pharmaceutique (GSK en particulier). Hélas, peu de médias se sont intéressés à ces relations contre nature de la part d’un député qui devrait œuvrer pour l’intérêt public. Il n’en est rien. Chacun pourrait espérer une mise à plat salutaire des influences perverses de l’industrie pharmaceutique sur les politiques. Il suffit de revoir la vidéo sur ces universités d’été de Lourmarin ( http://www.youtube.com/watch?v=5l3tO3wxpUQ) pour se convaincre de la consanguinité entre des intérêts contradictoires. Quelle est la place des patients ? Quelle est la responsabilité des médecins dans les affaires de santé publique ? Sont-ils uniquement intéressés par leurs honoraires ? Qu’ont-ils fait de leur serment d’Hippocrate (d’hypocrites ?)


    • Jo1313 26 octobre 2012 00:13

      Autant je suis d’accord avec la première partie de votre message, autant la 2ème me semble injuste et hors sujet. Les médecins ne sont pas tous assoiffés de pouvoir et d’argent. Ils essaient de faire leur travail honnêtement et respectent leur serment. 

      Dommage qu’une minorité d’entre eux : les politiques-médecins et le mandarins ternissent la réputation d’une majorité qui aime son métier et qui travaille sans compter ses heures. 



    • Romain Desbois 26 octobre 2012 10:08

      « respectent leur serment. »

      Heu non , j’en connais pas qui soignent gratos les indignents comme le prévoit le serment d’Hippocrate.


    • sirocco sirocco 26 octobre 2012 13:53

      Quand on se rend compte des capacités dont disposent les industries pharmaceutiques pour corrompre la plupart de ceux (parlementaires, commissaires, experts...) qui prennent les décisions concernant la santé publique, on se dit qu’il doit se passer exactement la même chose de la part des multinationales qui veulent imposer les OGM dans notre alimentation.


    • Romain Desbois 27 octobre 2012 03:03

      C’est si rentable que je ne comprends pas pourquoi on n’a pas nationalisé l’industrie pharmaceutique. Surtout que nombre de recherches sont faites par des chercheurs de la fonction publique.


    • Spip Spip 25 octobre 2012 14:08

      Sanofi se comporte comme beaucoup d’autres « acteurs économiques », avec l’injonction « consommez, sinon on s’en va ». Sauf que là, c’est de santé publique qu’il s’agit, pas de bagnoles ou de fringues.


      Les conflits d’intérêt dans lesquels sont empêtrés les experts des agences gouvernementales empêchent de mettre de l’ordre dans ce marché juteux, au détriment de notre santé et de notre porte-feuille. Le maintient (hypothétique) de l’emploi ne peut/doit pas servir à accepter tous les chantages. 


      Le cas de ce député PS est une illustration de ce que ce parti est devenu depuis le virage de 1983...


      • chmoll chmoll 25 octobre 2012 16:33

        si j’ai bien compris ont a les même crevures que ceux de 2007/2012 ?


        • pas DE PARTi politique POUR LES LOBBYSTES...

          les excellents livreS de 2006 de constanty et et de nouzille et en 2012 de t coste nous diSent tous sur les« députés soUs influences » et « le pouvoir des lobbies »

          mr bapt cardiologue député ps et ex président du club hippocrate (LISTE DES MEBRES EFFAC2ES MAIS AGORA ET NOUS....LES AVONS° avec l’aide 87 députés et 14 sénateurs étaient les lobbystes de SERVIER ET.....SANOFI

          ces gens la meritent la guillotine et au moins interdiction de se presenter aux elections.ineligibles a vie...EN MANGEANT DU MEDIATOR 3 FOIS PAR JOUR

          AVEC HOLLANDE....MOINS DE LOBBYISTES ,,,,,,,,

          POURRIS !!!!!!!!!!!


        • moins de LOBBYISTES AVEC LE PS BOBO ET CAVIAR

          L’ex président gerard bapt cardiologue et député ps...pdt du « club hippocrate » avait fait effacer lors de l affaire du mediator.... la liste des membres dont 84 députés et sénateurssur le site de l assemblee et du senat mais agora l a en archives et nous en copies

          NE TROUVEZ VOUS PAS QUE LE PRESIDENT BAPT DONT LE CLUB RENAIT DE CES CENDRE...tel un phenix banco(pharmacologue.......meme pas mis inéligible.mais réélu..PS

           IL A UNE TETE DE VAUTOUR lui et ses 101 collègues(je le concède ....ump) mais lui président....quele honte de revenir avecDSANOFI SUR LE DEVANT DE LA SCENE PHARMATICO-POLITICO-MEDIATIQIE..

          DES VAUTOUS PAYES A 13000 EUROS MOIS HORS COMMISSIONS DES LOBBIES...
          ON A LES ELUS QU ON MERITE MELUCH SECOUE LES ON PESE 20%


        • ERREUR....CLUB HIPPOCRATE OU D HIPPOCRYTES...87 DEPUTES ET 14 SENATEURS AGRANDE MAJORITE UMP


        • MIRACL CHEZ SANOFI

          ils ont trouvé un médicament qui faite renaitre la liste des 101 députés et sénateurs du CLUB

          HIPPOCRITE-HIPPOCRATE........CHEZ SANOFI...L ES EUROS DISTRIBUES AUX MEMES D AVANT LE PS....BIZARRE MEME COMBAT UMPS........OUI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

          MEME CE VAUTOUR DE GERARD BAPT DEPUTE et cardiologue tueur PS REELU N A PAS ETE PUNI...INELIGIBLE ET 20 ANS DE BAGNE POUR LES 500 MORTS ET + DE MEDIATOR

          MELUCH ET LE PC...MORDEZ LES...FILEZ LEUR LA RAGE....DU PEUPLE

          MEME LES MANDARINS COMME CUGNENC...POMIDOU...DUBERNARD....DEBRé sont a envoyer au bagne de CAYENNE merci b accoyer...médeci des nantis et valet des« mandarins »


        • MIRACLE.....BIEN SUR....DOCTEUR


        •  MIRACLE BIEN SUR !!! OUI CHMOLL LES MEMES LOBBYISTES ET ELUS CORROMPUS........CELA FERA EN 2017....24 ANS DE MAGOUILLES DE..L UMPS.

          ET LES MORTS DE MEDIATOR.......non indemnisés

           frachon...meluch .LE PC.................on pese 20%rentrons leur dedans...

          et raccourcissons les ces vautours " DEBRé DUBERNARD...POMPIDOU...CUGNENC...BAPT...ACCOYER ONT BIEN DES TETES DE VAUTOUS SERVIER AUSSI...


        • al.terre.natif 25 octobre 2012 17:44

          c’est pas une histoire de droite ou gauche, c’est juste pour amuser et occuper la galerie qu’il y a deux opposés ... dans les faits, et sur les grands problèmes, ils sont bien tous d’accord !

          Pour certains détails, ils se battent, mais ce n’est que du spectacle ...

          Le catch n’a rien à envier à la politique « moderne » ...


        • Roche 26 octobre 2012 00:28

          comment se fait il que personne ne sache que SANOFI est en train de fusionner avec Bristo and Myers ??? je peux le confirmer purique j’y ai fait un bout de brousse..

          Comment se fait il que personne n’ait jamais relayé les licenciements BMS ??? 
          Je m’étonne qu’on entende parler des autres labos mais jamais de BMS d’après vous pourquoi ?

          • bigglop bigglop 26 octobre 2012 01:22

            Bonsoir à tous,

            Merci @Pharmaleaks pour cet excellent article qui complète utilement cet autre de Wikistrike

            Malgré les nombreuses « erreurs 404 », leur nettoyage a laissé quelques traces comme le Club Oikonomia avec une liste des députés et sénateurs en bas de page.

            Les racines du mal sont profondes, mais avec des produits Monsanto, il doit être possible de les faire crever


            • Taverne Taverne 26 octobre 2012 09:57

              Le PS a hérité du génie du mitterrandisme, à savoir : 10 % de transpiration pour 90 % de conspiration.


              • Romain Desbois 26 octobre 2012 10:05

                Taverne, tu deviens de plus en plus môche. C’est pas beau d’aigrir. C’est sur que Bayrou qui commerce avec la mafia des courses de chevaux , il fait transpirer les autres, en tout honnêteté, n’est-ce pas pas ?


              • taverne...as tu mis un cierge a la cathedrale et fumé un joint pour l enterrement...du centre

                girouette de bayrou

                vive l ’UDI


              • clostra 27 octobre 2012 10:37

                « Le pouvoir ça ne se prend pas, ça s’arrache » disait je ne sais plus qui sauf que...

                Comme disait je sais très bien qui de quasi inconnu : « les médicaments il y en a toujours trop quand on n’en a pas besoin et pas assez quand on en a besoin » (un de mes « Maître » s avant que je ne prenne le pouvoir)

                Alors, si nous voulions être raisonnables, de deux choses l’une :

                soit nous donnons le pouvoir à notre placebo préféré (le médecin que nous avons choisi et que nous quitterons dès qu’il deviendra un nocebo) en lui intimant l’ordre en début de relation et dans un éclair de lucidité, de ne nous prescrire que du « placebo » sans effets secondaires

                soit nous décidons de nous intéresser à notre plus grand bien : notre santé, en parcourant l’« histoire de la médecine », de ses origines (simiesques) à nos jours, partant d’une idée forte et irréfutable : nous sommes nés de la nature qui fait bien les choses, sauf exception ! (sous entendu : nous ne sommes pas nés de la pureté de la chimie qui pollue et empoisonne avec son obsession de la pureté qui n’a vraiment rien d’originelle !) - d’ailleurs anecdote : il est arrivé que le principe actif soit justement une impureté du produit !

                Au lieu de nous enfumer avec les vapeurs toxiques de ces purifications, arrachez à l’industrie pharmaceutique son pouvoir de Pimpin !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires