Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Santé et précarité des jeunes au cœur du risque social

Santé et précarité des jeunes au cœur du risque social

Plus de huit millions de personnes dont deux millions d'enfants vivent ou même survivent sous le seuil de pauvreté.

Cette pauvreté qui touche particulièrement les personnes vivant dans les campagnes et celles des cités de nos villes a des conséquences directes et indirectes sur la santé.

Dans certains quartiers populaires, entre 40 et 50% de la population se situent sous le seuil de pauvreté.

Des personnes en grande difficulté hésitent à se soigner.

Entre 6 et 10% des personnes renoncent aux soins dentaires les plus urgents....

Si les carences alimentaires les plus graves semblent avoir disparu, beaucoup de familles n'ont pas les moyens de composer des repas équilibrés et l'augmentation des prix des légumes et des fruits constatés aggrave la situation...

La santé et la précarité des jeunes sont au cœur du risque social.

« Depuis 2000, une diminution du score de santé générale est observée parmi les 15-19 ans. » d'après l'INPES ( l'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé)

1 étudiant sur 3 renonce à des soins faute de moyens, plus de 19% ne sont pas couverts par une mutuelle, en raison de son coût jugé trop élevé (UNEF 2011).

15% des adolescents présentent des signes tangibles de souffrance psychique ou une pathologie mentale (Enquête INSERM).

Les jeunes en insertion ont 2 fois plus de signes de souffrance psychique (CETAF), et font 2 fois plus de tentatives de suicide.

Les jeunes entre 16 et 24 ans sont les plus touchés par la précarité et plus cette précarité s’accroît plus augmentent les conduites à risques avec leurs multiples conséquences sur la santé de ces jeunes.

Les jeunes de 18 à 24 ans soit 9% de la population représentent 21% des décès des accidents de la voix publique.

L'obésité commence à toucher notre pays avec 15% des ados en sur poids et 4,5% en situation d'obésité

L'IVG est pratiquée pour 15000 mineures par an malgré la diffusion de la contraception d' urgence

le maintien d'un niveau important voire en augmentation de la consommation de l'alcool, du tabac et des stupéfiants est préoccupant.

Comment, et à partir de quels types de structures, mieux développer une action de prévention auprès de ces jeunes en situation de précarité ?

C’est sur ce thème que l’Association "Familles Laïques" organise le Samedi 24 Novembre un colloque à la maison des associations de Vaux le Pénil en partenariat avec la CAF, la ville de Vaux le Pénil et le Conseil Général de Seine et Marne

avec au programme :

  • propos liminaires des institutionnels

  • intervention de Jean Marie Bonnemayre, président du CNAFAL

  • intervention de Christian Delecourt, sociologue à propos de la situation sur l'agglomération de Melun

  • constats et propositions de militants d'ATD Quart Monde

  • - intervention du Docteur Catherine Cerfontaine

  • (Réseau Ville Hôpital 77 Sud)

et naturellement un large débat avec la salle

L'entrée est libre.

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • CHALOT CHALOT 8 novembre 2012 08:06

     

    Ce colloque est suivi d’un repas convivial au prix de 15 €

    Pour s’inscrire, contactez l’association

    familleslaiques.vlp@orange.fr

    tél 09 75 38 81 13

    4, place Beuve et Gantier

    77000 Vaux le Pénil



    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 8 novembre 2012 10:03

      Une question qui devrait préoccuper au-delà de Melun. Le sauvetage des pauvres passe malheureusement après le sauvetage des banques !


      • sirocco sirocco 8 novembre 2012 20:46

        Mais comme il ne reste rien après le sauvetage des banques, sauf de la souffrance et des dettes dont les intérêts ne cessent de croître et que devront assumer les futures générations, le sauvetage des pauvres et/ou des jeunes ne se fera jamais. Faut pas rêver !


      • LE CHAT LE CHAT 8 novembre 2012 12:09

        salut chalot ,

        vraiment un sale temps qui s’annonce pour les jeunes !
        vont ils devenir chômeurs à 50% comme en Grèce et en Espagne suite aux differents plan de rigueur de notre gouvernance normale ??
        Et en plus on va leur taxer le nutella ! smiley


        • jpm jpm 8 novembre 2012 20:03

          Une solution pour lutter contre la pauvreté et la précarité qui touchent toutes les âges, mais plus particulièrement les plus jeunes qui n´ont pas encore réussi à s´établir des droits sociaux, serait d´assurer à tous un revenu de base... inconditionnel et une sécurité sociale universelle qui permette à chacun de vivre et de se soigner dignement. Malheureusement toutes les aides conditionnelles destinées aux plus démunis sont source d´exclusion pour tout ceux qui n´arrivent pas réunir les bonnes conditions ou prouver leur bonne foi.

          Seul un revenu inconditionnel, distribué à tous sans conditions, à la ville comme à la campagne, aux vieux comme aux jeunes et aux riches comme aux pauvres permettrait de mettre fin à l´exclusion... et de se soigner. Chaque personne serait alors reconnue quelque soit sa situation comme un membre de la société. Comme il ne s´agit évidemment pas d´enrichir les plus riches... ce revenu de base pour tous serait financé par un prélèvement plus important sur l´ensemble des revenus, via une super CSG.

          Chacun serait ainsi libre de choisir son mode de vie en fonction de ses gouts et de ses appétences et plus personne ne serait oblige d´accepter des emplois dégradants ou sous payes. En contrepartie, ce revenu de base s´ajoutant aux autres revenus... chacun serait encouragé à reprendre ou conserver une activité lucrative s´il veut améliorer son ordinaire.

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Allocation_universelle
          http://revenudebase.info/
          http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/un-revenu-universel-est-il-108224

           

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès