Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Santé mentale de l’humanité : troublant

Santé mentale de l’humanité : troublant

Une situation mondiale qui ne s’améliore pas

Je m’en veux de gâcher votre journée, votre soirée, votre nuit, où que vous soyez en ce moment, mais il faudra bien que la dure réalité vous habite le temps de lire ce billet : nous n’avons connu aucune amélioration de la santé mentale des populations partout dans le monde au cours des dernières années. Il y a même plus souvent eu dégradation.

Sur les dix principales causes d’incapacités dans le monde, cinq sont des problèmes de santé Technorati Tag World

mentale, écrivait l’Organisation mondiale de la santé en 1999. En collaboration avec la Banque mondiale et l’Université de Harvard, l’OMS lançait alors un nouveau moyen de mesurer la charge des maladies : « l’année de vie corrigée de l’incapacité ».

Quatre ans plus tard, l’OMS revenait à la charge dans son rapport annuel :

plus de 150 millions de personnes font une dépression à un moment donné et près d’un million se suicident chaque année ; en outre, 25 millions environ souffrent de schizophrénie, 38 millions d’épilepsie et plus de 90 millions de troubles dus à l’abus d’alcool ou à l’usage de drogues.

Rapport sur la santé dans le monde 2003 (encadré 1.4).

Suit, l’année suivante, Investir dans la santé mentale. « L’ampleur des problèmes, les souffrances et le fardeau qu’entraînent les incapacités et les coûts pour l’individu, la famille et la société sont immenses », y écrit l’OMS qui estime à 450 millions le nombre de personnes dans le monde souffrant de troubles mentaux ou du comportement.

Une lourde charge économique et sociale

Vivre un problème de santé mentale ou avoir à sa charge un être humain qui vit des problèmes de santé mentale sont les deux faces d’une triste réalité, vous en conviendrez.

Savez-vous cependant à quel point la charge cachée et indéterminée de la santé mentale est lourde sur nos épaules ?

Outre la forte diminution du fonctionnement psychosocial et cognitif de l’individu touché par la santé mentale, les ressources émotionnelles et socio-économiques des parents sont fortement taxées.

Dans certains endroits, la situation est catastrophique. Près d’un pays sur trois n’a pas de budget en santé mentale. Pire, près d’un pays sur

quatre qui en ont un consacrent à peine 1% de leur budget de santé à la santé mentale.

Hors les troubles mentaux vont vraisemblablement augmenter de façon disproportionnée dans les pays pauvres Technorati Tag World au cours des prochaines années selon un Guide des politiques et des services de santé mentale publié par l’OMS en 2003.

Un appel international à proposer des solutions

On comprend l’OMS d’avoir mis sur pied un premier forum international sur les services communautaires de santé mentale dont le but est de trouver des solutions qui vont permettre de réduire l’énorme charge mondiale des maladies liées aux troubles mentaux.

L’OMS veut recueillir, d’ici le 30 septembre 2005, un maximum d’expériences de réadaptation psychosociale communautaire, réussies ou ratées.

L’objectif ultime est de remplacer les grands hôpitaux psychiatriques par des établissements communautaires de réadaptation psychosociale.

Il va falloir beaucoup d’imagination pour trouver non seulement des démarches efficaces de guérison, mais surtout comment lever la barrière de la stigmatisation des personnes atteintes de maladie mentale qui les confinent à la marginalité.

Pour le respect, la dignité de vie et des soins appropriés, quoi de mieux qu’une Charte des personnes souffrant de troubles mentaux.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès