Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Sortez Big Pharma par la porte, elle revient par la fenêtre

Sortez Big Pharma par la porte, elle revient par la fenêtre

Dans sa réfome "radicale" du système de santé, après avoir souhaité chasser les conflits d'intérêts, Xavier Bertrand a souhaité impliquer les associations de patients :
"Ouverture à la pluridisciplinarité des commissions : autres spécialités médicales que celles concernées par le produit de santé examiné, intégration de personnes qualifiées telles que les représentants des associations de patients"

Cet accès fébrile de démocratie est touchant mais irréaliste puisque les associations de patients sont pour la plupart financées par ... l'industrie pharmaceutique !

Sortez les firmes par la porte, elles reviennent par la fenêtre.

Prenons quelques exemples.

Le Figaro a cité l'Association Française des Diabétiques. Cette association est financée par : Abbott (67000€ en 2010), Boehringer Ingelheim (montant non déclaré), Lilly (35000€), MSD (18000 €), Novartis (25000€), Novo Nordisk (44000€), Sanofi (73000 €) et la liste est encore longue ...

Nous sommes loin des budgets d'une simple association de quartier...

Le site internet de Sanofi nous montre ainsi que la firme a financé en 2010, en France, les associations suivantes :

  • Act Up-Paris
  • Actions Traitements
  • Alzheimer Club Aloisir
  • Association amélioration de l'environnement du patient porteur d'une maladie cancéreuse (AEP)
  • Association Caroline et Jérémie Neurologie
  • Association des cardiaques de Saint-Augustin (ACSA)
  • Association des jeunes diabétiques (AJD)
  • Association des jeunes diabétiques du Cher (AJDC)
  • Association des malades porteurs du syndrome de McCune-Albright de dysplasie fibreuse des os (ASSYMCAL)
  • Association des paralysés de France
  • Association Docteur Clown
  • Association française des diabétiques (AFD)
  • Association française des diabétiques (AFD) 34
  • Association française des diabétiques (AFD) Centre
  • Association Incontinentia pigmenti France
  • Association Jobert de Lamballe (AJL)
  • Association La maison du diabète-Centre d'éducation thérapeutique (AMD)
  • Association limousine des diabétiques (ALD)
  • A Tout Coeur - Vendée Cardiovasculaire
  • Collectif inter-associatif sur la santé (Ciss) Aquitaine
  • Collectif inter-associatif sur la santé (Ciss) Bretagne
  • Collectif inter-associatif sur la santé (Ciss) Champagne-Ardennes
  • Collectif inter-associatif sur la santé (Ciss) Picardie
  • Collectif inter-associatif sur la santé (Ciss) Rhône-Alpes
  • Diab'armor
  • Diabète CCI (Diabète, connaître, comprendre, informer)
  • Diabète 18 (Amicale des diabétique du Cher)
  • Diab 82
  • Dijon Santé Côte d'Or
  • Enfants, diabète, aventure (EDA)
  • Etincelle
  • Etre et savoir (en partenariat avec Diabète 63, la Ligue contre le cancer, l'association des maladies respiratoires, Club et santé et EIPAS)
  • Etre et savoir les gestes qui sauvent
  • Europa Donna Forum France
  • Fédération des associations des diabétiques de Bourgogne (FABD)
  • Fédération Sport pour tous
  • Fonds Montsouris
  • Jeunes diabétiques de l'Isère (JDI)
  • Les Amis du Toukoul (LAT)
  • Ligue contre le cancer 16
  • Ligue contre le cancer 33, 34
  • Ligue contre le cancer 35
  • Ligue contre le cancer 42
  • Ligue contre le cancer 68
  • Ligue contre le cancer 91
  • Ligue nationale contre le cancer
  • Maison du diabète
  • Maison du diabète et du risque cardiovasculaire 59
  • Rediab Côte d'Opale (RCO)
  • TRT5
  • UNAPO (Union nationale des associations des personnes obèses)
  • Union Sports & Diabète
  • Vaincre la mucoviscidose

Pour Pfizer :

  • Association Ça Manque Pas d'Air (ACMPA)
  • Association Contre les Spondylarthropathies et ses conséquences (ACS)
  • Association Française d'Algies Périnéales et Névralgies Pudendales (AFAP-NP)
  • Association Française des Epilepsies de l'Enfant (AFEE)
  • Association Française des Hémophiles des maladies de Willebrand (AFH)
  • Association Francis Oberling
  • Association Française des Patients du GIST "Ensemble contre le GIST" (AFPG)
  • Association Française des Polyarthritiques et des rhumatismes inflammatoires chroniques (AFPric)
  • Association France Spondylarthrites (AFS)
  • Association Francophone pour Vaincre les Douleurs (AFVD)
  • AIDES
  • Association de Lutte contre la Spondylarthrite ankylosante et les Spondylarthrites Associées (ALUSSA)
  • Association Nationale de Défense contre l'Arthrite Rhumatoïde (ANDAR)
  • Association Pour la Lutte Contre le Psoriasis (APLCP)
  • Association des sclérodermiques de France (ASF)
  • Europa Donna Forum France (EDFF)
  • EURORDIS
  • Facteurs Communs
  • Fibromyalgie SOS
  • Fédération Nationale des Associations Françaises de Fibromyalgie (FNAFF)
  • France Alzheimer
  • France Lymphome Espoir
  • GRANDIR
  • HTAP France
  • Jeunes Solidarité Cancer (JSC)
  • Méningite Régis 76
  • Méningites France - Association Audrey
  • Prader-Willi France
  • Renaloo
  • SAMI
  • UNAPECLE
  • Vaincre les Maladies Lysosomales (VML)

Dernier exemple : GlaxoSmithKline

  • Association Alliance du coeur
  • Association Amélioration de l’Environnement du patient (A.E.P.)
  • Association BPCO
  • Association France Parkinson
  • Association HTAP France
  • Association Vaincre la mucoviscidose
  • Comité national contre les maladies respiratoires (CNMR)
  • Fédération Française des Associations et Amicales des malades, insuffisants ou handicapés respiratoires

Il ne s'agit là que de quelques exemples de financements d'associations de patients par quelques firmes pharmaceutiques.

Si au premier abord le geste est louable, peut-on vraiment imaginer que ces mêmes associations feront preuve d'impartialité vis à vis de leurs donateurs lorsqu'elles participeront à la mise sur le marché d'un nouveau médicament ?

Alors faut-il exclure des agences les grosses associations de patients, pourtant les plus représentatives des malades ?

Aux Etats-Unis, certains soulignent la nécessité de créer un fonds de soutien associatif alimenté par les firmes et qui répartirait l'argent de manière plus anonyme entre les associations de patients. Peut-être s'agit-il là d'une piste à creuser ?

Ces quelques exemples suffisent à illustrer le côté utopique de cette énième réforme du système de santé. Xavier Bertrand pensait-il vraiment que ces associations n'avaient aucun lien avec l'industrie ou ne s'agissait-il que d'une simple mesure démagogique pour calmer les esprits après le scandale du Mediator ?

S'enlisant de plus en plus, le ministre a reçu une aide inespérée de la part de certains médias.

Le Figaro prend ainsi sa défense et nous informe que "si la loi sur le médicament est votée en l'état, les patients ne pourront pas siéger à l'agence."

Original ! Plutôt que de réformer les associations de patients, on nous suggère de modifier simplement la loi. Le malade a de la fièvre ? Cassez donc le thermomètre, vous verrez qu'il n'aura plus de température...

Experts, politiques, journalistes et maintenant malades, Big Pharma a su tisser une exceptionnelle toile d'influence pour garantir son business.

Côté réforme du système, la seule mesure qui aboutira (peut-être ?) sera le changement de nom de l'AFSSAPS. C'est déjà ça...

Références

Médicaments : la « réforme radicale » de Xavier Bertrand, Le Figaro, 31/07/2011

Après le scandale du Mediator, Xavier Bertrand dévoile sa réforme, Le Monde, 23/06/2011

Polémique autour des associations à l'Afssaps, Le Figaro, 15/11/2011


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • clostra 22 novembre 2011 13:06

    Merci ! vous faites un travail remarquable car bien documenté.

    Il faut savoir - à décharge de ceux qui se font entourlouper excepté ceux qui en profitent - que le concept de « conflit d’intérêt » passe au-dessus de la tête d’un grand nombre.

    Ce « petit pincement au coeur » qui vient lorsqu’on ne peut plus rien dire et plus tard, la mauvaise foi qui s’installe...

    Il faut nous/leur apprendre à reconnaître en eux-mêmes comment ça se manifeste.

    Une « bonne distance » entre deux groupes ayant des intérêts différents (disons « de l’endroit d’où on parle ») évite le conflit et permet l’échange et la progression.

    Il y a plein de gens « de bonne foi » et l’enfer est pavé de bonnes intentions.

    Comme ça « en vrac » :

    Cette infirmière s’opposant à la création d’une association représentant « TOUS » les usagers d’un hôpital car estimant qu’on n’a pas à lui apprendre son métier - pourtant participant certainement à des réunions de parents d’élèves... (remarque : il existe une ligne budgétaire dans tous les hôpitaux pour l’aumônerie, pourquoi pas également pour assurer l’indépendance de la représentation des usagers* ? * ceux-ci actuellement étant plutôt des « grands usagers »)

    Ce médecin, convaincu qu’on peut/doit prescrire des médicaments - pourtant aux effets secondaires reconnus - aux malades atteints de la maladie d’Alzheimer simplement parce que le fait de prescrire se suffit à lui-même.

    Antinomique : cet autre médecin qui s’inquiète de l’entrée à la Salpétrière de pratiques ayant des fondements assez solides (Do In Shiatsu Taï Chi autres) introduisant le chamanisme dans l’hôpital public...savoureux !

    Merci ! 1000 fois merci de permettre la parole libre de s’exprimer !


    • clostra 23 novembre 2011 10:39

      (remarque : il existe une ligne budgétaire dans tous les hôpitaux pour l’aumônerie, pourquoi pas également pour assurer l’indépendance de la représentation des usagers* ? * ceux-ci actuellement étant plutôt des « grands usagers »)

      petite précision et réflexion complémentaire : si les associations réunies dans le CIS proposent/acceptent d’être financées par un pot commun alimenté par « BIG PHARMA », il/elles acceptent implicitement et de façon complice que les laboratoires pharmaceutique fassent du bénéfice...à leur profit financier.

      La question avait été posée par les communistes et évacuée en 1981, de la nationalisation de l’industrie pharmaceutique. Etait-ce souhaitable ? je n’ai pas d’idées à ce sujet.

      Par contre, si les laboratoires de recherche nationale (INSERM, CNRS voire INRA) sont déjà « vendus » à l’industrie pharmaceutique, il serait précieux - et c’est le sens de votre article - que les Associations d’Usagers de la Santé soient le (dernier) bastion/rempart pour préserver ses intérêts.

      La raison d’être de l’industrie pharmaceutique, des structures de santé c’est l’usager.
      L’intérêt de l’usager n’est pas que l’industrie pharmaceutique fasse des bénéfices sur son dos.


    • penajouir penajouir 22 novembre 2011 13:40

      Eh oui mon gros, t’as beau te gratter la tête, tu t’es fait baiser profond et en beauté par les labo. Remarque, c’est pas grave, étant donné qu’il te glisse la pièce pour que tu fermes ta gueule. C’est pour ça qu’on t’as mis a ce poste toi mon gros et pas un autre, imagine qu’ils prennent quelqu’un d’intelligent et d’honnête (Oui excuse moi pour ces deux mots qui ne doivent pas faire parti de ton vocabulaire) Ben, ça n’aurait pas marché … 


      • Pyrathome Pyrathome 22 novembre 2011 18:29

        ’intelligent et d’honnête.....

        Ce sont des mots inconnus à l’UMP......
        il faut dire bête et cupide......


        • ce MINISTRE RIPOUX COMME R BACHELOT DEVRAIT ETRE MIS EN EXAMEN....comme

          d’ailleurs les 101 sénateurs et dépUtés du club hippocrate.MENéS PAR LEUR PRESIDENT G

           BAPT CARIOLOGUE ET DePuTé ps DU SUD OUEST. ET AUSSI EX PRESIDENT DE LA COMMISSION D ’ENQUETE MEDIATOR/2000 MORTS.QUEL MEPRIS POUR LES MALASES !!!!!!!!!!

          LA GRANDE MAJORITé EST QUAND MEME UMP........ vive le DR FRACHON.....


        • Jean 22 novembre 2011 23:35

          La révolution a commencé en 1789, elle finira en 20..

          Plus de place aux lobbies banquiers, pharmaceutiques, ..., medef, plus de prises pour eux sur les assemblées, plus de pouvoir personnel, de corruption (pas le temps, etc.)

          Manifestement un nouveau parti sans étiquette à voir...http://www.lepf.fr/

          Depuis des siècles, nous sommes conditionnés à être dominés par des rois, pouvoirs personnels, ...

          On se fait croire à nous-mêmes qu’ il n’ y a pas d’ autres solutions (encouragés par l’ oligarchie et les obscurantismes religieux qui font bon ménage), des exemples contraires existent de plus en plus (démocraties même partielles) dans le monde, même si encore rares.

          Il faut en finir par la démocratie, et non un ersatz.

          http://www.democratiedirecte.fr/

          http://www.dailymotion.com/video/xl...

          http://www.dailymotion.com/video/xi...


          Un parti sans étiquette pourrait rafler les voix des abstentionnistes, déçus etc.
          (y a du monde) ; un président alors élu est chef de la police et des armées, en outre il peut dissoudre les assemblées, donc bousculer l’ oligarchie et instaurer une nouvelle constitution, à la Suisse (même en mieux).

          On peut imaginer dans les petits bourgs, un conseil municipal sans élus, mais constitués des citoyens eux-mêmes, le maire est élu pour un court mandat en tant qu’ exécutant, et contrôlé.

          Les grandes villes ...un conseil de « tirés au sort », un maire élu (court mandat et non renouvelable ? ou une fois) exécutant et contrôlé.

          Idem au niveau de l’ Etat, un président élu (court mandat non renouvelable) exécutant des décisions d’ une constituante de "tirés au sort", aidé de ministres, et aux pouvoirs limités (par ex. urgence militaire avec compte à rendre), et très contrôlé.

          Bien étudier les thèses (liens) qui font leur chemin


          • Vilain petit canard Vilain petit canard 23 novembre 2011 06:42

            Rassurez-vous, avec un gugusse pareil, c’est affiché « radical » et c’est entièrement démagogique. Que de l’affichage... Les labos arrosent tout le monde, et il y a une entente évidente entre eux et les assurances (partageons-nous le gâteau des frais de santé sur le dos des malades).

            Les médecins, vétérinaires, pharmaciens... chialent auprès des labois pour obtenir quelque menue monnaie, pour leurs repas de promos, leur association de pétanque, etc. (pas tous, évidemment, mais beaucoup, je peux vous le dire) Ce n’est plus ce que ça a a été dans les années 80, mais quand même...

            A quand les indignés de la Santé ??

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès